Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




PIERRE SOUS LA CONVICTION

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 3 avril 2011

« Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:62).


Le soir avant Sa crucifixion, Jésus monta avec Ses disciples dans « une grande chambre haute » (Luc 22:12) où ils partagèrent la Pâque. À la fin du repas, Jésus prit le pain et la coupe et institua la Sainte Cène (ou Repas du Seigneur en anglais). Jésus leur dit alors « l’un de vous me trahira. » (Matthieu 26:21). Et Judas « sortit immédiatement : or, il faisait nuit » (Jean 13:30). Quelques minutes plus tard s’éleva de nouveau un argument parmi les disciples : « lequel d’entre eux serait le plus grand, dans le sens d'important » (cf. Luc 9:46). Dr. McGee dit, « Pouvez-vous seulement imaginer une chose pareille ? Ils essayaient de s'assurer une position [dans le Royaume] dans l'ombre omniprésente de la Croix (J. Vernon McGee, Th.D., À travers la Bible, Thru the Bible, Thomas Nelson Publishers, 1983, volume IV, p. 345; note sur Luc 22:24).

Ils ne comprenaient toujours pas que Jésus était alors sur le chemin de la Croix, et ceci bien qu'Il le leur ait déjà dit cinq fois auparavent, comme on le trouve dans l'Évangile de Matthieu (16:21; 17:12; 17:22-23; 20:18-19; 20:28). Je pense, comme le Dr. McGee (note sur Jean 20:21), que les disciples n'étaient pas nés de nouveau (régénérés) jusqu'au jour où ils ont rencontré le Christ ressuscité, le soir de Pâque. (Cliquez ici pour mes sermons – “The Fear of the Disciples (seulement en Anglais),“Le Sens de ces Paroles Leur Etait Cache” et “The Conversion of Peter (seulement en Anglais).” Pierre était particulièrement opposé à l'Évangile. Pierre avait pourtant reçu des éclaircissements de Dieu concernant Jésus (Matthieu 16:15-17) – mais il reprit Jésus qui lui disait qu'Il serait « mis à mort et ressuscité le troisième jour. » On voit par là que Pierre avait complètement rejeté l'Évangile ! Matthieu nous dit,

« Dès lors Jésus commença à déclarer à ses disciples qu’il fallait qu’il aille à Jérusalem, et qu’il souffre beaucoup de choses [de la part] des anciens, et des chefs des prêtres, et des scribes, et qu’il soit mis à mort, et qu’il soit ressuscité le troisième jour. Alors Pierre le prit à part, et commença à le reprendre [en lui] disant : 'loin de toi cette idée, Seigneur, cela ne t’arrivera pas'. Mais il se tourna, et dit à Pierre : 'va-t-en derrière moi, Satan, tu es une offense contre moi ; car tu n’apprécies pas les choses de Dieu, mais seulement celles des hommes' »
     (Matthieu 16:21-23).

À ce propos, le Dr. J. Vernon McGee donne ces commentaires sur ce passage de Matthieu 16,

Pour la première fois, le Seigneur Jésus annonce à Ses disciples Sa mort et Sa résurrection. C'était à peu près six mois avant sa crucifixion. Pourquoi attendit-Il si longtemps pour annoncer quelque chose d'aussi important ? De toute évidence, à en juger par leur réaction, Ses disciples n'étaient pas encore prêts pour entendre une telle nouvelle, même à ce moment-là. Jésus répéta pourtant cinq fois qu'Il devait aller à Jérusalem pour y mourir (Matthieu 16:21; 17:12; 17:22-23; 20:18-29; 20:28). En dépit de cette instruction poussée, les disciples ne saisirent pas sa signification...jusqu'à ce qu'Il soit ressuscité (J. Vernon McGee, Th.D. À travers la Bible, Thru the Bible, Thomas Nelson Publishers, 1983, volume IV, p. 93; note sur Matthieu 16:21).

Le Dr. McGee écrit, « En essence, Pierre a dit, "Tu es le Messie ; Tu es le fils de Dieu. Tu ne dois pas, Tu ne peux pas aller à la croix !" La croix ne faisait pas partie de ses options, de sa manière de penser...comme vous pouvez le voir" ». (ibid., note sur Matthieu 16:22). Pierre s'attendait à voir le Messie installer Son Royaume à ce moment-là. Il ne s'attendait pas à ce que le Messie ait premièrement à souffrir et mourir sur la Croix, comme prédit dans tant de prophéties de l'Ancien Testament (voir Ésaïe 53; Psaume 22; Zacharie 12:10; 13:6; etc.). Ainsi, comme le Dr. McGee, je pense que le rejet absolu de l'Évangile par Pierre montre qu'il n'était pas encore né de nouveau (régénéré) et ce jusqu'à ce que Jésus ait été ressuscité d'entre les morts. Personne ne peut être né de nouveau et converti, et rejeter l'Évangile !

C'est là, lorsque nous approchons notre texte, que nous voyons les disciples se disputer pour savoir lequel « serait le plus grand. » Puis nous voyons Jésus parlant à Simon Pierre,

« Et le Seigneur dit : Simon, Simon, voici, Satan a désiré t'avoir, afin de te passer au crible comme le blé. Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas ; et quand tu seras converti, fortifie tes frères. Et il lui dit : Seigneur, je suis prêt à aller avec toi, et en prison et à la mort. Mais il lui dit : Pierre, je te dis, le coq ne chantera pas aujourd’hui, avant que tu n’aies nié trois fois de me connaître » (Luc 22:31-34).

Jésus dit, « quand tu seras converti, fortifie tes frères. » mais Pierre ne croyait pas qu'il avait besoin d'être converti ! Et il répliqua, imprudemment, « je suis prêt à aller avec toi, et en prison et à la mort.» Mais Jésus savait que, dans son état non régénéré, il n'en serait pas capable. Jésus lui dit, « je te dis, le coq ne chantera pas aujourd’hui, avant que tu n’aies nié trois fois de me connaître.

C'est là que Jésus emmena les disciples de la chambre haute au Jardin de Gethsemanée, dans l'obscurité profonde qui y régnait cette nuit-là et où, « Étant en agonie, il priait plus intensément : et sa sueur était comme des grumeaux de sang coulant sur le sol » (Luc 22:44). Quand Jésus revint de sa prière solitaire, Il trouva les disciples endormis. Alors qu'Il leur parlait, la police du Temple, conduit par Judas le traître, arriva soudainement dans le Jardin et les hommes arrêtèrent Jésus. Ils l'emmenèrent sans ménagement vers la maison du Grand Prêtre, « Et Pierre suivait de loin » (Luc 22:54). Un feu brûlait dans la cour de la résidence du Grand Prêtre. Pierre était assi près du feu, à côté d'un groupe de personnes. Alors une jeune fille dit, « Cet homme était aussi avec lui [Jésus] » (Luc 22:56). Pierre le nia en répondant, « Femme, je ne le connais pas » (Luc 22:57). Un peu plus tard, une autre personne vit Pierre et s'écria, « Tu es aussi de ces gens-là » [tu es l'un de Ses disciples] « Et Pierre dit : homme, je n’en suis pas » (Luc 22:58). À peu près une heure après, un autre homme dit, « En vérité, celui-là était aussi avec lui ; car il est Galiléen » (Luc 22:59). Et Pierre dit, « Homme, je ne sais ce que tu dis » (Luc 22:60). « Alors il [Pierre] commença à se maudire et à jurer, disant : Je ne connais pas cet homme » (Matthieu 26:74).

« Et Pierre dit : Homme, je ne sais ce que tu dis. Et immédiatement, comme il parlait encore, le coq chanta. Et le Seigneur se retourna, et regarda Pierre. Et Pierre se souvint de la parole du Seigneur, et comment il lui avait dit : avant que le coq n'ait chanté, tu me renieras trois fois. Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:60-62).

Ce texte, « Et Pierre sortit, et pleura amèrement. » nous donne deux leçons – la première, la cause de sa conviction, la deuxième, sa cure.

I. Premièrement, la cause de la conviction de Pierre.

Nous voyons Pierre ici en proie à la conviction de péché. Le Dr. A. T. Robertson dit, « Il éclata en sanglots. « Amères » est une expression commune pour les sanglots, dans plusieurs langues et dans tous les cœurs » (A. T. Robertson, Litt.D., Mots imagés dans le Nouveau Testament, Word Pictures in the New Testament, Broadman Press, 1930, volume II, p. 276; note sur Luc 22:62).

Le Dr. R. C. H. Lenski dit, « Matthieu et Luc décrivent la repentance de Pierre par ces deux termes grecs [eklause pikrōs], le verbe signifie des sanglots audibles, bruyants : ‘il pleura amèrement.’ L'adverbe réfère, non à un sanglot physique, mais à l'amertume de la contrition qui en est la cause. La contrition inclut la réalisation que nous avons péché, ainsi qu'une véritable tristesse pour notre péché » (R. C. H. Lenski, Ph.D., L'interprétation de l'Évangile de St Luc, The Interpretation of St. Luc’s Gospel, Augsburg Publishing House, édition de 1961, p. 1091; note sur Luc 22:62).

« Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:62).

Cette tristesse était de Dieu,

« Car la tristesse fervente, produit une repentance au salut »
       (II Corinthiens 7:10).

Cette conviction de Pierre était celle que donne l'Esprit de Dieu,

« Et quand il sera venu, il convaincra le monde de péché »
       (Jean 16:8).

Le Rev. Iain H. Murray dit,

Le Saint Esprit est venu pour convaincre de péché. Il est absolument nécessaire que l'homme soit sous la conviction du péché....Le Saint Esprit vient spécialement pour convaincre de péché, pour permettre aux hommes de réaliser qu'ils sont coupables, grandement coupables : si coupable qu'ils sont perdus, complètement abîmés et défaits. Il vient pour mettre à découvert le péché, et nous en montrer les terribles conséquences. Il vient pour nous infliger une telle blessure, qu'aucun baume humain ne peut le guérir ; le mettre à mort afin qu'un pouvoir humain ne puisse nous faire vivre...Nous devons expérimenter Son travail d'assèchement, de nous priver de force vive sinon nous ne pourrons jamais connaître cette puissance de régénération et de restauration. Cet assèchement est une expérience des plus nécessaires, et on doit insister sur cette œuvre-là. Aujourd'hui, nous avons tellement de constructions, qui n'ont jamais été abattues ; tellement de réceptacles remplis qui n'ont jamais été vidés ; tellement de hauteurs exaltées qui n'ont jamais été humiliées ; que je dois vous rappeler véritablement que le Saint Esprit doit vous convaincre de péché, ou vous ne pouvez pas être sauvés. Cette œuvre [de conviction] est des plus nécessaires, car sans elle personne ne peut conduit les hommes à recevoir l'Évangile de la grâce de Dieu....Il y a un besoin pressant, de nos jours, à recouvrer la vérité au sujet de la conversion. Une controverse générale sur ce sujet serait un vent salutaire balayant de son souffle un millier de choses de moindre importance. Une sainte peur de Dieu verrait la fin de beaucoup de formes de pensée de ce monde... (Rev. Iain H. Murray, Le vieil Evangélicalisme, The Old Evangelicalism, The Banner of Truth Trust, édition de 2005, pp. 66-67).

Cliquez ici pour mon sermon, “L’Oeuvre de Fletrissure de l’Esprit.

« Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:62).

Personnellement, je pense que Pierre était sous une conviction de péché comme de par le passé, e qu'on appelle l'« ancien évangélisme. » Oui, Ie sais que plus tôt Pierre avait dit à Jésus, « Ô Seigneur, retire-toi de moi; car je suis un homme pécheur » (Luc 5:8). Mais c'est une chose de penser, que vous êtes pécheur, et c'en est une autre que de sentir le poids et l'horreur de votre péché devant la face d'un Dieu saint ! Je suis sûr n'avait pas été convaincu de son péché jusqu'à ce moment-là.

« Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:62).

Tout le monde ne verse pas des larmes [physiques] lors d'une conversion. Et pourtant Luther, et Bunyan, et Whitefield, et Wesley, et des milliers d'autres, à l'occasion de réveils, ont pleuré des larmes amères, réelles et visibles pour tous. Et je crois qu'une des choses importantes qui manque à l'évangélisme d'aujourd'hui, c'est bien ce manque de larmes, et ce manque de « tristesse selon Dieu qui produit une repentance à salut » (II Corinthiens 7:10).

« Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:62).

Un jeune homme a dit, « Toutes les fois que je me regarde, je me vois comme un pécheur. » Et bien, se « voir » est une chose ! Mais sentez-vous votre condition de pécheur ? Le poids de votre condition vous est-il difficile à porter et vous « dessèche-t-il ? », comme le dit Iain Murray ? Êtes-vous chargé et fatigué sous le fardeau de la conviction du péché ? Pouvez-vous sentir au moins une larme jaillir de votre cœur quand vous pensez à votre péché ?

« Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:62).

La cause de la conviction de Pierre était l'Esprit de Dieu.

II. Deuxièmement, le remède pour guérir la conviction de Pierre.

Je n'ai plus de temps, et je ne peux que m'étendre brièvement sur ce point. Pierre est resté dans cet état de conviction pendant trois jours. Son âme était bouleversée le vendredi, le samedi et presque tout dimanche (selon les calculs des Romains). Puis le dimanche de Pâque,

« Pierre se leva et courut au sépulcre, et se baissant, il vit les linges en lin posés à part; et il s’en alla, se demandant en lui-même ce qui était arrivé » (Luc 24:12).

Pierre était encore dans cet état d' « étonnement », ne comprenant pas complètement ou ne croyant pas encore l'Évangile.

Je crois que lorsque le Christ ressuscité apparut au onze disciple et souffla sur eux en leur disant, « Recevez le Saint Esprit » (Jean 20:22), je crois alors que la nouvelle naissance vint finalement à Pierre, et qu'il fut converti. Le Dr. McGee nous donne ce commentaire sur Jean 20:22,

Il est vrai que Simon Pierre avait montré quelque discernement quand il avait dit que Jésus était le Christ, mais seulement quelques minutes plus tard, il Le reprenait en Lui disant de ne pas aller à la croix et mourir. Personnellement, je crois que c'est au moment où le Seigneur souffla sur eux et leur dit, « Recevez le Saint Esprit » que ces hommes furent régénérés [nés de nouveau]. Avant cela, le Saint Esprit n'avait pas encore fait Sa demeure en eux (J. Vernon McGee, Th.D., ibid., p. 498; note sur Jean 20:22).

Comme le Dr. McGee, je crois que Pierre est né de nouveau le dimanche de Pâque, au soir, quand Christ lui apparut ainsi qu'aux autres. C'est à ce moment-là que Jésus Lui-même guérit Pierre de sa conviction de péché.

Sentez-vous le poids de votre péché ? La conviction de péché vous a-t-elle fatigué et chargé ? Désirez-vous voir votre péché lavé par le Sang Précieux de Jésus ? Le deuxième couplet du chant gospel du Dr. John R. Rice, « Jésus, seulement Jésus » aurait pu être écrit par Pierre !

La bonté dont je m'enorgueillissais,
   Ne pouvait me libérer du péché qui m'assaillait,
Mais l'Esprit de Dieu l'a emporté,
   Afin qu'à Jésus, je laisse mes péchés.
Mes péchés sont à présent pardonnés
   Les chaines du péché sont brisées,
Et mon cœur, n'est plus partagé,
   Il appartient à Jésus, seulement Jésus.
(«Jésus, seulement Jésus » [Jesus, Only Jesus]
     par le Dr. John R. Rice, 1895-1980).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here)
or you may write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015.
Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Matthieu 26:69-75.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
(«Jésus, seulement Jésus » [Jesus, Only Jesus]
par le Dr. John R. Rice, 1895-1980)


BREF APERÇU DE

PIERRE SOUS LA CONVICTION

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et Pierre sortit, et pleura amèrement » (Luc 22:62).

(Luc 22:12; Matthieu 26:21; Jean 13:30; Luc 9:46;
Matthieu 16:21; 17:12; 17:22-23; 20:18-19; 20:28; 16:21-23;
Luc 22:31-34, 44, 54, 56, 57, 58, 59, 60;
Matthieu 26:74; Luc 22:60-62)

I.   Premièrement, la cause de la conviction de Pierre, II Corinthiens 7:10; Jean 16:8; Luc 5:8.

II. Deuxièmement, le remède pour la guérison de la conviction de Pierre, Luc 24:12; Jean 20:22.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).