Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




IL A ENTENDU LES SERMONS,
MAIS IL N'A JAMAIS ÉTÉ SAUVÉ !

HE HEARD THE SERMONS BUT WAS NEVER SAVED !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le jour du Seigneur, le dimanche soir 2 décembre 2012

« Car Hérode craignait Jean, sachant qu’il était un homme juste et saint ; il le respectait ; et après l’avoir entendu il faisait beaucoup de choses, et l’écoutait volontiers » (Marc 6:20).


Hérode Antipas était un des fils d'Hérode le Grand, qui régnait à la naissance de Jésus. Hérode Antipas était appelé « Hérode le Tétrarque » parce qu'il était le souverain d'un quart de la Galilée. Il est aussi appelé le « Roi Hérode » par les Galiléens. Il avait épousé Hérodiade, qui avait été la femme de son frère Philippe. Jean Baptiste était indigné qu'un dirigeant d'Israël puisse commettre un tel péché, aussi scandaleux. Il avait sévèrement réprimandé Hérode pour ce qu'il avait fait. Hérode avait Jean mis en prison parce que c'était le désir d'Hérodiade, sa femme. Elle détestait Jean Baptiste pour avoir parlé contre son mariage avec Hérode. En l'appelant un « renard » (Luc 13:32), Jésus montre sa désapprobation du personnage rusé et trompeur qu’il était. Hérode Antipas était aussi très superstitieux, peureux et indécis. « C’est pourquoi Hérodiade lui en voulait [à Jean Baptiste], et aurait voulu le tuer ; mais elle ne le pouvait pas » (Marc 6:19).

« Car Hérode craignait Jean, sachant qu’il était un homme juste et saint ; il le respectait ; et après l’avoir entendu il faisait beaucoup de choses, et l’écoutait volontiers » (Marc 6:20).

Dans ce texte, nous voyons qu'Hérode respectait Jean Baptiste, l'écoutait volontiers prêcher, faisait beaucoup de choses que Jean lui disait de faire, et pourtant il périt éternellement.

Il y a quelques semaines, je parlais de Félix, le gouverneur romain à qui l'apôtre Paul avait prêché dans Actes 24. Felix tremblait quand Paul avait parlé, mais il ne s'est pas repenti et n'a pas eu confiance en Jésus. Il demandait souvent à Paul de venir le voir « et communiait avec lui » (Actes 24:26). Mais il ne s'est jamais converti. J'ai dit que je ne pouvais penser à un autre homme dans le Nouveau Testament, qui avait écouté de nombreux sermons sans se convertir. Après m'avoir écouté, M. Griffith m'a rappelé d'Hérode le Tétrarque, dont parle notre texte,

« Car Hérode craignait Jean, sachant qu’il était un homme juste et saint ; il le respectait ; et après l’avoir entendu il faisait beaucoup de choses, et l’écoutait volontiers » (Marc 6:20).

Ici, nous avons un homme qui représente ceux qui viennent à l'église et entendent les sermons avec joie, qui peut être changent certaines choses dans leur vie, mais ne se repentent pas et ni ne font confiance en Christ. Si vous venez à l'église depuis longtemps, mais ne vous êtes jamais converti, pensez à plusieurs choses de la vie d'Hérode et comparez avec votre vie.

I. Premièrement, Hérode admirait Jean.

« Car Hérode craignait Jean, sachant qu’il était un homme juste et saint ; il le respectait ; et après l’avoir entendu il faisait beaucoup de choses, et l’écoutait volontiers » (Marc 6:20).

Matthew Henry a dit : « Il est possible qu'un homme puisse avoir un grand respect pour... de bons ministres de l'Évangile... et pourtant être un mauvais homme [lui-même]. »

Vous pouvez respecter le prédicateur. Vous pouvez dire qu'il est « un homme juste et saint » – et pourtant ne pas être sauvé. Je me souviens d'un homme qui est venu à l'église baptiste chinoise quand j'y allais. Il a dit que le pasteur, le Dr. Lin, était un grand homme, et il l'était en effet. Cet homme pensait que le Dr. Lin était un enseignant de la Bible tellement sage et saint qu'il voulait que toute sa famille quitte leur église baptiste et vienne dans celle du Dr. Lin pour l'écouter tous les dimanches. Il venait à l'église le dimanche et écoutait e Dr. Lin, comme fasciné. Il citait le Dr. Lin presque toutes les fois que vous lui adressiez la parole. Mais après quelques années, il a commencé à lire les écrits d'un mystique allemand nommé Jacob Boehme (1575-1624). Boehme est un auteur très particulier, non traditionnel, utilisant beaucoup d'interprétations allégoriques et étranges de l'Écriture. Cet homme a commencé à citer Boehme au Dr. Lin, jusqu'à aller se mettre debout dans les réunions de prière pour lire à partir d'écrits de Boehme. Il alla si loin avec ce mystique qu'il entra en conflit avec le Dr. Lin et quitta l'église. En y repensant, je doute que l'homme ait vraiment été converti. Il avait respecté et vénéré le Dr. Lin. Mais en fin de compte, comme Hérode Antipas, il a rejeté le pasteur, comme Hérode a finalement rejeté Jean-Baptiste.

À un moment donné, une personne doit regarder au-delà du prédicateur et regarder à Christ Lui-même. Le prédicateur se doit d'instruire les gens jusqu'à ce qu'ils se repentent et reconnaissent la vérité en Jésus Christ (voir II Timothée 2:25). Hérode n'est jamais allé au-delà de la vénération et de l'admiration pour Jean Baptiste. Il n'est jamais venu à Jésus et n'a jamais été sauvé. Spurgeon a dit :

      Bien qu'il ait aimé Jean, [Hérode} n'a jamais regardé plus loin que Jean, à son Maître. Jean n'a jamais voulu que quelqu'un soit son disciple. Mais il s'écria, « Voici l'agneau de Dieu. » Hérode était, d'une certaine manière, un disciple de Jean, mais n'a jamais été un disciple de Jésus. Il est facile pour vous d'entendre le prédicateur, de l'aimer et de l'admirer, et pourtant le Maître du prédicateur peut être un inconnu pour vous. Je prie, chers amis, pour que cela ne vous arrive pas...C'est à Christ, vous devez aller : la finalité de notre ministère est Jésus Christ. Nous voulons que vous alliez directement à Lui, chercher Son pardon, Sa rédemption, la transformation de votre cœur, une nouvelle vie, car ce serait vain si vous aviez écouté le plus fidèle des prédicateurs et n'aviez pas écouté le Maître du prédicateur et obéi à l'Évangile. Vous serez comme des « Hérode et rien d'autre, à moins que la grâce ne vous mène à Jésus Christ (C. H. Spurgeon, « Jean et Hérode, » The Metropolitan Tabernacle Pulpit, , Volume XXVI, Pilgrim Publications, 1972, p. 404).

II. Deuxièmement, Hérode a fait beaucoup de choses après avoir entendu Jean prêcher.

« Car Hérode craignait Jean, sachant qu’il était un homme juste et saint ; il le respectait ; et après l’avoir entendu il faisait beaucoup de choses, et l’écoutait volontiers » (Marc 6:20).

Hérode a fait beaucoup de choses au sujet desquelles il avait entendu Jean prêcher. Mais il ne s'est pas débarrassé d'Hérodiade. Elle était sa propre nièce, et elle était mariée à son propre frère Philippe. Elle était la mère des enfants de son propre frère. Et pourtant Hérode a chassé sa première femme, qui lui avait été fidèle pendant de nombreuses années et l’a remplacée par cette femme Hérodiade, méchante et impie. Hérode commettait un inceste avec elle. L'influence de cette femme fut sa malédiction et sa ruine.

Beaucoup d'hommes et de femmes ont été détruits en conservant une relation très proche avec une personne non convertie. La Bible dit :

« Ne vous mettez pas sous un joug avec des incroyants »
       (II Corinthiens 6:14).

La Bible dit :

« C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et soyez séparés »
       (II Corinthiens 6:17).

La Bible dit :

« Quiconque voudra donc être ami du monde est l’ennemi de Dieu » (Jacques 4:4).

Nous avons vu des jeunes si fortement contrôlés par l'influence d'un ami non sauvé, qu'ils ne voulaient pas se libérer de cette personne et venir à Christ. Spurgeon a dit, « Il est toujours dangereux d'être sous l'influence d'une personne non convertie, quelque morale soit-elle... Que Dieu vous aide à dépasser ce stade [ou] vous finirez comme des « Hérode » et rien de plus » (ibid., p. que 406).

Hérode « a fait beaucoup de choses » qu'il a entendu Jean Baptiste prêcher – mais il n'a pas mis cette femme abominable à l'écart, loin de lui. Jean Baptiste l'avait averti, « La loi ne te permet pas d’avoir la femme de ton frère » (Marc 6:18). S'il s'était repenti et l'avait renvoyé et mis sa confiance en Jésus, Hérode aurait pu être sauvé. « Mais, » quelqu'un peut dire, « mais c’était pour lui une chose difficile à faire. » Oui, je sais, il semble toujours « dur » d'abandonner un ami non converti ou un péché que l'on aime. Mais s'accrocher à un tel péché est toujours, somme toute, plus difficile. Car en fin de compte Hérodiade a trompé Hérode en faisant assassiner le prédicateur qu'il respectait. Hérode a envoyé un bourreau pour décapiter Jean Baptiste et fit apporter sa tête sur un plateau à cette femme, vile et méprisable, qu'il désirait plus que Christ !

Spurgeon a dit, « Ainsi, il en est arrivé de même avec de nombreux auditeurs plein d'espoir ; ils sont devenus les calomniateurs et les persécuteurs des prédicateurs devant qui ils tremblaient une fois, et beaucoup auraient aussi pris leur tête avec. Après un temps, les hommes n'aiment pas être réprimandés et persistent dans leur aversion jusqu'à ce qu'ils se moquent des choses qu'ils ont une fois révérées... Méfiez-vous ! Je vous en prie, prenez garde ! Car la voie du péché est une pente rapide. Une personne peut être évangélique... et pourtant, si elle est placée dans certaines conditions, elle peut devenir un ennemi et un persécuteur de la vérité qu'elle déclarait autrefois. » (Ibid., p. 407).

Comme vous le savez, certains de ceux qui haïssent désespérément cette église, et nous attaque vicieusement, étaient autrefois nos amis, qui priaient avec nous et nous disaient nous aimer. L'origine de leur haine réside dans le fait qu'ils aiment le péché, et détestent être repris. Jésus a dit :

« Si vous étiez du monde, le monde aimerait les siens : mais parce que vous n’êtes pas du monde, mais que je vous ai choisis hors du monde, c’est pour cela que le monde vous hait » (Jean 15:19).

III. Troisièmement, la conscience d'Hérode ne lui donnait aucun repos.

Les versets de l'Écriture que le Dr Chan a lus avant le sermon commencent par ces mots,

« Et le roi Hérode entendit parler de lui, (car son nom s’était répandu) et il disait : Que Jean Baptiste, était ressuscité des morts ; et c’est pourquoi des œuvres puissantes sont démontrées en lui » (Marc 6:14).

Matthew Henry a dit, « Déjà il craignait Jean quand ce dernier était en vie, et maintenant, quand il a cru qu'il s'était débarrassé de lui [qu'il était mort], il le craignait dix fois plus. C'est pareil que d'être hanté par des fantômes et des furies, à l'instar de l'horreur d'une conscience accusatrice. »

En fin de compte, aucune des astuces d'Hérode, ni sa politique politicienne, ne pouvait le sauver. Le Roi Arrêtas, le roi nabatéen dont la fille avait été la première femme de Hérode, avant qu'il ne la rejette pour Hérodiade, envoya ses troupes contre Hérode pour venger sa fille. Ce qui conduisit à la chute d'Hérode Antipas. Il fut finalement convoqué par l'empereur romain Caligula. L'empereur lui enleva toutes ses richesses et le bannit dans une région obscure de ce qui est aujourd'hui la France. Plus tard il fut exilé en Espagne, où il mourut dans la pauvreté. Ainsi finit sa vie terrestre, « ... et dans l'enfer il lève ses yeux, étant dans les tourments » (Luc 16:23).

Hérode avait entendu Jean Baptiste prêcher, et « après l’avoir entendu il faisait beaucoup de choses, et l’écoutait volontiers » – mais il ne s'est jamais repenti, et n'a jamais eu confiance en Jésus. Jean lui prêchait Jésus, mais il n’a jamais eu confiance dans le Sauveur.

Il y en a certains parmi vous ce soir qui viennent pour entendre la prédication dans notre église. Vous venez, mais vous ne vous repentez pas, et vous ne faites pas confiance à Jésus. Je vous préviens, que votre fin ne sera pas meilleure que celle d'Hérode Antipas. Vous faire beaucoup de choses. Vous pouvez mettre de beaux habits pour venir à l'église. Vous pouvez avoir une Bible Scofield sous le bras. Vous pouvez chanter les cantiques, vous pouvez même aller à l'évangélisation. Oui, vous pouvez faire beaucoup de choses, tout comme Hérode. Mais qu'en est-il de Jésus ?

Hérode a vu Jésus une seule fois, très brièvement, juste avant que le Sauveur ne soit crucifié. Mais « Hérode avec ses hommes de guerre… se moqua de lui... et l’envoya de nouveau à Pilate, » le gouverneur romain (Luc 23:11). Mais maintenant le cœur Hérode était devenu tellement endurci par le péché, qu'il se moqua publiquement du Fils de Dieu, face à face ! C'est ce qui vous arrivera aussi, si vous continuez à entendre les sermons, mais refusez de faire confiance à Jésus. Bien qu'Il soit mort sur la Croix pour payer pour nos péchés, et qu'Il soit ressuscité des morts pour notre justification, un jour, vous serez laissé à votre cœur endurci et au feu éternel de l'enfer, comme pour Hérode Antipas. IL A ENTENDU LES SERMONS, MAIS IL N'A JAMAIS ÉTÉ SAUVÉ ! Ô, que cette fin ne soit pas la vôtre ! Amen

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture avant le sermon lue par Dr. Kreighton L. Chan : Marc 6:14-20.
Solo chanté avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Presque convaincu » (Almost Persuaded) par Philip P. Bliss, 1838-1876.


BREF APPERÇU DE

IL A ENTENDU LES SERMONS,
MAIS IL N'A JAMAIS ÉTÉ SAUVÉ !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Car Hérode craignait Jean, sachant qu’il était un homme juste et saint ; il le respectait ; et après l’avoir entendu il faisait beaucoup de choses, et l’écoutait volontiers » (Marc 6:20).

(Luc 13:32 ; Marc 6:19 ; Actes 24:26)

I.   Premièrement, Hérode admirait Jean, Marc 6:2 cf. II Timothée 2:25.

II.  Deuxièmement, Hérode a fait beaucoup de choses après avoir entendu
Jean prêcher, Marc 6:20b ; II Corinthiens 6:14, 17 ; Jacques 4:4 ;
Marc 6:18 ; Jean 15:19.

III. Troisièmement, la conscience d'Hérode ne lui donnait aucun repos.
Marc 6:14; Luc 16:23 ; 23:11.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).