Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LE LIVRE INDESTRUCTIBLE

THE INDESTRUCTIBLE BOOK
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le 4 novembre 2012

« Or il arriva, en la quatrième année de Jéhojakim le fils de Josias, roi de Juda, que cette parole vint à Jérémie du Seigneur, en disant : prends un rouleau de livre, et y écris toutes les paroles que je t’ai dites contre Israël et contre Juda, et contre toutes les nations, depuis le jour où je t’ai parlé, depuis les jours de Josias jusqu’à ce jour. Alors peut-être que la maison de Juda entendra tout le mal que je projette de leur faire, afin que chacun se détourne de son mauvais chemin, et que je pardonne leur iniquité et leur péché » (Jérémie 36:1-3).


La nation de Juda avait péché contre Dieu. C'était une époque où le péché était grand, ainsi que l'apostasie et la rébellion. Ce soir, nous vivons dans une époque comparable. Mais au milieu de cette confusion, nous avons ce grand passage de l'Écriture, le chapitre trente-six de Jérémie.

Au début des années 70, je lisais souvent ce chapitre alors que j'étais dans une faculté de théologie de la convention Baptiste du sud qui rejetait l’autorité de la Bible. Tous les jours, pendant les cours, les professeurs attaquaient la Bible. Mais quand je revenais dans ma chambre d'étudiant, je trouvais un grand réconfort à lire ce chapitre tous les soirs. C'est un grand chapitre de la Bible. Il nous montre d'où vient la Bible. Il nous montre pourquoi les hommes mauvais détestent la Bible, et essayent de la détruire. Mais il nous montre également comment Dieu préserve la Bible, et le terrible sort qui attend ceux qui la rejettent.

Habituellement, je ne prêche pas sur un chapitre entier de la Bible, mais nous devons le faire ce soir parce que ce passage est si riche, et si nécessaire dans ce temps d'apostasie où nous vivons aujourd'hui. Je vous invite à m'accompagner alors que nous étudions ce chapitre, qui nous prouve clairement que la Bible est la Parole indestructible de notre Dieu ! Le chapitre répond au moins à quatre questions.

I. Premièrement, d'où vient la Bible ?

La réponse en est donnée dans Jérémie 36:1 - 2. Regardez ces versets.

« Or il arriva, en la quatrième année de Jéhojakim le fils de Josias, roi de Juda, que cette parole vint à Jérémie du Seigneur, en disant : prends un rouleau de livre, et y écris toutes les paroles que je t’ai dites contre Israël et contre Juda, et contre toutes les nations, depuis le jour où je t’ai parlé, depuis les jours de Josias jusqu’à ce jour » (Jérémie 36:1-2).

Cette parole est venue à Jérémie de la part du Seigneur, « écris toutes les paroles que je t’ai dites. » Nous avons ici une description de l'inspiration de la Bible. L'apôtre Paul a dit,

« Et que depuis l’enfance tu as connu les saintes écritures, qui peuvent te rendre sage jusqu’au salut par la foi qui est en Christ Jésus. Toute écriture est donnée par l’inspiration de Dieu, et est utile pour la doctrine, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la droiture » (II Timothée 3:15-16).

Ici l'apôtre nous montre que toutes les « Saintes Écritures » « sont données par l'inspiration de Dieu. » Le terme « inspiration » est la traduction du terme grec « theopneustos. » Il signifie « le souffle de Dieu. » Cela signifie que l'Écriture elle-même est le souffle de Dieu. Paul a dit à Timothée que les Écritures elles-mêmes sont le souffle de Dieu. Les Écritures ne viennent pas de l'homme, pour qu’ensuite Dieu envoie Son souffle divin sur elles. Non, Dieu souffle Lui-même, et par Son souffle viennent les paroles et Il les fait écrire par l'homme.

Jésus l'a exprimé clairement quand il a dit, « Mais il répondit et dit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de chaque parole qui sort de la bouche de Dieu » (Matthieu 4:4). Chaque mot de l'Écriture « qui sort de la bouche de Dieu. »

Dans II Pierre 2:21 nous lisons que la prophétie « n’est pas venue autrefois par la volonté humaine ; mais les saints hommes de Dieu ont parlé quand ils étaient poussés par la Sainte Présence. » Le mot traduit par « poussés » est « phero » dans le Grec, qui signifie aussi « accompagner. » Ainsi, les hommes saints de Dieu ont été poussés, c'est à dire accompagnés par l'Esprit Saint pendant que Dieu leur insufflait les mots qu'ils devaient écrire. Dieu a poussé et accompagné l'esprit des prophètes de manière à ce que les mots qu'ils écrivaient sortent directement de Sa bouche. C. H. Spurgeon a dit,

      Ce livre est l'écriture du Dieu vivant : chaque lettre a été écrite avec une main toute-puissante ; chaque mot vient de Ses lèvres éternelles ; chaque phrase a été dictée par l'Esprit Saint. Et bien que Moïse ait été utilisé pour écrire ses histoires avec son stylet ardent, c'est Dieu qui a guidé ce stylet [et il en est ainsi pour tous les autres livres de la Bible]. C'est la voix de Dieu, et non celle de l'homme ; les mots sont les mots de Dieu… Cette Bible est la Bible de Dieu, et quand je la vois, il me semble entendre une voix qui en jaillit pour me dire, « Je suis le livre de Dieu : homme, ouvre-moi et lis. Je suis l'écriture de Dieu : ouvre mes pages, parce qu’elles ont été écrites de la main de Dieu ; lis ce livre, car Il en est l'auteur » (C. H. Spurgeon, « Un coffret de bijoux : la Bible » “A Coffer of Jewels About the Bible,” pp. 45-46).

Le Seigneur Jésus Christ a continuellement parlé de la Bible comme la Parole parfaite et éternelle de Dieu. Il a dit, le « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront pas » (Matthieu 24:35). Il a dit, « l’Écriture ne peut être supprimée » (Jean 10:35). Il a dit, « Quiconque aura honte de moi et de mes paroles parmi cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aura aussi honte de lui, lorsqu’il viendra dans la gloire de son Père… » (Marc 8:38).

Remarquez, dans Jérémie 36:2, Dieu dit au prophète, « écris toutes les paroles que je t’ai dites. » Ici, et dans la Bible, il nous est dit qu'elle exprime « les paroles mêmes » données par l'inspiration de Dieu. Ce ne sont pas les idées, ou les histoires, qui ont été données par inspiration. Non, c'était les « paroles » saintes qui on été « créées par le souffle par Dieu, » venant de la bouche même de Dieu. Dans Jérémie 30:2, nous lisons que Dieu a dit à Jérémie, « Tu écriras, toi, toutes les paroles que je t’ai dites dans un livre. »

Ainsi, nous avons entre les mains la Bible, traduite en français. Nous pouvons être sûrs, à cause des centaines d’écritures, que les mots hébreux et grecs originaux « ont été créés par le souffle » de Dieu, et que les auteurs humains ont transcrit les mots hébreux et grecs exacts, tels qu'ils ont reçus directement de Dieu. Notez ce que Baruch dit dans le verset 18, « Il [Jérémie] a prononcé [à moi] toutes ces paroles avec sa bouche, et moi, je les ai écrites avec l'encre dans le livre. » Dieu a donné les mots à Jérémie. Il les a prononcés avec sa bouche. Et Baruch les a écrit. Et c'est comment nous avons reçu notre Bible, par le souffle de Dieu !

Le Dr. B. B. McKinney a écrit dans un de ses chants,

Je sais que la Bible est envoyée de Dieu,
   L'Ancien Testament comme le Nouveau.
Inspirée et sainte, la Parole vivante,
   Je sais que la Bible est vraie.
Je sais, je sais, je sais que la Bible est vraie,
   Divinement inspirée de part en part.
Je sais que la Bible est vraie.
   « Je sais que la Bible est vraie » (I Know the Bible is True)
       par le Dr. B. B. McKinney, 1886-1952).

II. Deuxièmement, pourquoi la Bible est-elle haïe ?

Ne vous y trompez pas, de nos jours, la Bible est haïe par des milliers de personnes - juste comme elle l'a été toujours été. Pourquoi en est-il ainsi ? Regardez le verset deux à nouveau,

« …Prends un rouleau de livre, et y écris toutes les paroles que je t’ai dites contre Israël et contre Juda, et contre toutes les nations, depuis le jour où je t’ai parlé, depuis les jours de Josias jusqu’à ce jour » (Jérémie 36 :2).

Remarquez ce que les derniers mots expriment, « toutes les paroles que je t’ai dites contre Israël et contre Juda, et contre toutes les nations… » Voilà pourquoi les gens haïssent la Bible ! Elle parle contre eux ! Les hommes haïssent la Bible parce qu'elle leur montre qu'ils sont pécheurs. Aucun autre livre, autant que la Bible, n'a jamais été écrit qui condamne le péché et pique la conscience des hommes.

L'athée haït la Bible parce qu'elle dit qu'il est un insensé - « L’insensé a dit en son cœur : Il n’y a pas de Dieu » (Psaume 14:1).

Le bouddhiste adorateur d'idole, hait la Bible parce qu'elle lui dit que les adorateurs d'idole « Se vantant d’être sages, ils sont devenus insensés » (Romains 1:22).

Ceux qui préconisent des unions de même-sexe haïssent la Bible parce qu'elle dit, « C’est pourquoi Dieu les a abandonnés à des affections honteuses… à une intelligence dépravée » (Romains 1:26, 28).

Celui qui se fait l'avocat de l'avortement hait la Bible parce qu'elle montre que, « Tu ne tueras point » (Exode 20:13).

Celui qui croit en l'évolution hait la Bible parce qu'elle dit, « Dieu créa » (Genèse 1:1 ; 1:24; 1:27, etc.).

Les pécheurs rebelles haïssent la Bible parce qu'elle éclaire leur péché de sa lumière.

« Et ceci est la condamnation, que la lumière est venue dans le monde, et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient réprouvées… » (Jean 3:19 - 20).

III. Troisièmement, que font les pécheurs rebelles avec la Bible ?

Le rouleau, sur lequel Jérémie a écrit les mots venant de la bouche de Dieu, a été lu au roi mauvais, Jehoiakim. Regardez donc le verset 22.

« Or le roi était assis dans sa maison d’hiver, au neuvième mois, et il y avait un feu brûlant dans le foyer devant lui. Et il arriva que, quand Jéhudi eut lu trois ou quatre feuilles, qu’il le coupa avec le petit couteau, et le jeta au feu qui était dans le foyer, jusqu’à ce que tout le rouleau soit consumé dans le feu du foyer. Malgré tout [ce qu’ils avaient entendu] ils ne craignirent pas et ne déchirèrent pas leurs vêtements, ni le roi, ni tous ses serviteurs qui entendirent toutes ces paroles » (Jérémie 36:22 - 24).

Ce méchant roi rebelle a brûlé la Parole de Dieu, une page à la fois ! Qui a-t-il de nouveau ? Certainement pas le fait que les pécheurs haïssent la Bible ! Ils l'ont toujours haïe. Dans le jardin d'Éden, Satan a sournoisement chuchoté à l'oreille d'Ève, « Dieu a-t-Il vraiment dit ? » (Genèse 3:1). Alors Satan a directement contredit la Bible quand il a menti à Ève en lui disant, « Vous ne mourrez sûrement pas » si vous désobéissez à la Parole de Dieu (Genèse 3:4). Et depuis, Satan a conduit les pécheurs mauvais à attaquer et déprécier la Bible.

Les gens disent souvent qu'ils rejettent la Bible parce qu'ils pensent avec plus de profondeur que les autres ou qu'ils sont plus instruits. Mais ils se trompent eux-mêmes. La vraie raison pour laquelle ils la rejettent, c'est parce qu'ils sont des ennemis de Dieu. L'apôtre Paul a dit,

« Parce que la pensée de la chair est inimitié contre Dieu ; car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu ; et en effet, elle ne le peut » (Romains 8:7).

L'esprit charnel et non converti de ceux qui haïssent la Bible les conduit à se rebeller de plus en plus contre les Écritures. Le roi Sédécias n'était pas plus intellectuel que Jérémie. Et il n'était certainement pas plus instruit ! Non, il n'a pas brûlé la Bible parce qu'il était intellectuel ou instruit ! Il a brûlé la Bible parce que son esprit mauvais et charnel était « hostile contre Dieu. »

J'ai entendu des ivrognes et des toxicomanes utiliser les mêmes arguments contre la Bible que les professeurs incroyants de la Faculté baptiste de théologie du Golden Gate quand j'y étudiais dans les années 70. Pourquoi ces professeurs soi-disant « instruits » utilisent-ils les mêmes arguments contre la Bible que les toxicomanes et les pervers sexuels ? La réponse est simple. Ils ne sont pas convertis. Ils sont seulement « des hommes normaux » parce qu'ils n'ont jamais expérimenté la nouvelle naissance ! La Bible dit,

« Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu ; car elles sont folie pour lui, il ne peut les connaître non plus, parce qu’elles se discernent spirituellement » (I Corinthiens 2:14).

Jusqu'à ce qu'un pécheur soit converti, il se rebellera naturellement contre la Bible, et l'attaquera, comme ce roi mauvais à l'époque de Jérémie qui a un jour jeté la Bible dans le feu. Ceux qui attaquent et critiquent la Bible sont toujours des hommes qui ne sont pas sauvés, et encore sous un certain contrôle satanique (Éphésiens 2:2). Le Dr. McKinney a dit,

Bien que les ennemis le nient de leur esprit audacieux,
   Le message bien qu'ancien est toujours nouveau,
Sa vérité est plus douce chaque fois qu'elle est proclamée,
   Je sais que la Bible est vraie.
Je sais, je sais, je sais que la Bible est vraie,
   Divinement inspirée de part en part.
Je sais que la Bible est vraie.

IV. Quatrièmement, de quelle manière Dieu préserve-t-Il Sa Parole ?

Le Roi mauvais Jehoiakim prit un canif et coupa les pages de la Parole de Dieu. Puis il jeta les pages de la Bible dans les flammes brûlantes de son foyer. « Malgré tout [ce qu’ils avaient entendu] ils ne craignirent pas et ne déchirèrent pas leurs vêtements, ni le roi, ni tous ses serviteurs qui entendirent toutes ces paroles » (Jérémie 36:22 - 24). Et on nous parle ainsi des méchants, « Il n’y a aucune crainte de Dieu devant leurs yeux » (Romains 3:18). Les pécheurs ne peuvent être conduits sous une conviction de péché, et être incités à la crainte, que par l'Esprit de Dieu. Les hommes ne craindront jamais le jugement à venir à moins que Dieu n’ouvre leur cœur aveugle !

Maintenant, l'unique copie du livre de Jérémie fut brûlée - chaque mot ! Était-ce alors la fin de cette partie de la Bible ? Non, cela ne l'a pas été ! Regardez le verset 27.

« Alors la parole du Seigneur vint à Jérémie, après que le roi eut brûlé le rouleau et les paroles que Baruch avait écrites de la bouche de Jérémie, disant : prends encore un autre rouleau, et écris-y toutes les précédentes paroles qui étaient sur le premier rouleau que Jéhojakim le roi de Juda, a brûlé » (Jérémie 36:27-28).

Regardez le verset 32.

« Jérémie donc prit un autre rouleau et le donna à Baruch, le scribe, le fils de Nérija, qui y écrivit, de la bouche de Jérémie, toutes les paroles du livre que Jéhojakim, roi de Juda, avait brûlé au feu ; et beaucoup d’autres ajoutées. … » (Jérémie 36:32).

La Bible est le seul livre qui ne puisse jamais être détruit ! Pourquoi ? Parce que la Bible est indestructible. L'apôtre Pierre a dit, « Mais la parole du Seigneur demeure pour toujours » (I Pierre 1:25). Le prophète Esaïe a écrit, « L’herbe se dessèche, la fleur se fane, mais la parole de notre Dieu demeurera pour toujours » (Ésaïe 40:8). Et le psalmiste a chanté, « Pour toujours, Ô Seigneur, ta parole persiste dans le ciel » (Psaume 119:89). Le Dr. John R. Rice a dit que ce verset (Psaume 119:89) « Enseigne certainement le caractère éternel des Écritures, établi et préservé au Ciel » (John R. Rice, D.D., Notre livre créé par le souffle de Dieu - la Bible, Our God-Breathed Book - The Bible, Sword of the Lord Publishers, édition de 1969, P. 358).

Vous pouvez être sûr que l'Évangile est vrai parce que la Bible le dit ! L'apôtre Pierre a dit, « Mais la parole du Seigneur demeure pour toujours » (I Pierre 1:25). Le Christ Jésus est descendu du Ciel, a pris vos péchés sur Lui, et Il est mort sur la croix - pour payer le châtiment de vos transgressions, et de vos péchés. Et Christ « a été enseveli, et… il s'est relevé d'entre les morts le troisième jour, selon les Écritures » (I Corinthiens 15:4). Détournez-vous de vos péchés et mettez votre confiance en Christ. Il vous sauvera du péché, de l’enfer et du tombeau. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture avant le sermon lue par Dr. Kreighton L. Chan : Psalm 119:9-18.
Solo avant le sermon exécuté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Je sais que la Bible est vraie » (I Know the Bible is True)
par le Dr. B. B. McKinney, 1886-1952).


BREF APPERÇU DE

LE LIVRE INDESTRUCTIBLE

Par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Or il arriva, en la quatrième année de Jéhojakim le fils de Josias, roi de Juda, que cette parole vint à Jérémie du Seigneur, en disant : prends un rouleau de livre, et y écris toutes les paroles que je t’ai dites contre Israël et contre Juda, et contre toutes les nations, depuis le jour où je t’ai parlé, depuis les jours de Josias jusqu’à ce jour. Alors peut-être que la maison de Juda entendra tout le mal que je projette de leur faire, afin que chacun se détourne de son mauvais chemin, et que je pardonne leur iniquité et leur péché » (Jérémie 36:1 - 3).

I.   Premièrement, d'où vient la Bible ? Jérémie 36:1-2; II Timothée 3:15-16;
Matthieu 4:4; II Pierre 1:21; Matthieu 24:35; Jean 10:35; Marc 8:38;
Jérémie 30:2; 36:18.

II.  Deuxièmement, pourquoi la Bible est-elle haïe ? Jérémie 36:2; Psaume 14:1;
 Romains 1:22, 26, 28; Exode 20:13; Genèse 1:1, 24, 27; Jean 3:19-20.

III. Troisièmement, que font les pécheurs rebelles avec la Bible ?
Jérémie 36:22-24; Genèse 3:1, 4; Romains 8:7; I Corinthiens 2:14;
 Éphésiens 2:2.

IV. Quatrièmement, de quelle manière Dieu préserve-t-Il Sa Parole ?
Jérémie 36:24; Romains 3:18; Jérémie 36:27-28, 32; I Pierre 1:25;
Ésaïe 40:8; Psaume 119:89.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).