Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




VOUS POUVEZ ENCORE TROUVER DIEU !
LES COMMUNISTES NE L'ONT PAS TUÉ !

YOU CAN FIND GOD !
THE COMMUNISTS HAVE NOT KILLED HIM !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 21 octobre 2012

« Alors vous m’appellerez, et vous partirez, et vous me prierez, et je vous écouterai. Et vous me chercherez, et vous me trouverez, après que vous m’aurez recherché de tout votre cœur » (Jérémie 29:12-13).


Voilà les paroles que Dieu adresse à Son peuple par la bouche du prophète Jérémie. Moïse dit presque la même chose,

« Mais... si de là tu cherches le Seigneur ton Dieu, tu le trouveras, si tu le recherches de tout ton cœur et de toute ton âme » (Deutéronome 4:29).

David dit également, « Si tu le cherches, il se fera trouver de toi » (I Chronique 28:9).

Ces trois passages montrent tous que trouver Dieu demande un effort. C'est la condition sur laquelle est faite la promesse. Dieu promet de Se révéler à vous - mais seulement à la condition que vous le recherchiez « de tout votre cœur. » Dans le Nouveau Testament nous retrouvons la même pensée. Jésus dit, « Le royaume de Dieu est prêché, et chacun s'y presse... » (Luc 16:16). Jésus Christ nous dit aussi que vous devez forcer votre entrée dans le royaume de Dieu. « S'y presser » dans le Grec original a une signification très forte - « forcer votre entrée » dans la présence de Dieu. Le Christ l'exprime également très clairement quand il dit, « Efforcez-vous d'y entrer » (Luc 13:24). Le terme grec traduit « s'efforcer » signifie « lutter » ou « combattre. » Le terme grec est « agonizomai. » Notre mot anglais « agonie » en est tiré. Ainsi, Jésus dit que vous devez forcer votre entrée, lutter et combattre pour y entrer, pour trouver Dieu et Son Fils. Dieu dit,

« Et vous me chercherez, et vous me trouverez, après que vous m’aurez recherché de tout votre cœur » (Jérémie 29:12 - 13).

   

C'est la raison pour laquelle si peu d'Américains et d'Européens connaissent vraiment Dieu. Ils ne sont pas disposés à Le chercher « de tout [leur] cœur. » Ils ne sont pas disposés à forcer leur entrée, à lutter pour trouver Dieu et Christ. Ainsi, pour cette raison, la grande majorité des Américains et des Européens ont seulement une idée très vague et peu claire au sujet de Dieu : ils ne le connaissent pas. Ils connaissent quelques faits sur Lui, mais ils ne Le connaissent pas personnellement. Et beaucoup d'autres qui vivent dans le monde occidental ne croient même pas en l'existence de Dieu. Très peu d'Américains ou d'Européens ont une connaissance essentielle, vivante et dynamique de Dieu. Leur dieu est juste une théorie - et même une théorie pas très importante pour la plupart d'entre eux. Et beaucoup ne croient pas en Dieu, même théoriquement. Depuis un peu plus d'une quarantaine années, c’est à dire depuis la rébellion des Hippies dans les années 60, de plus en plus d'Américains disent aujourd'hui qu'ils ne croient plus du tout en Dieu. Ils sont trop paresseux spirituellement pour Le trouver. Ils ne veulent pas faire l'effort « de Le chercher de tout [leur] cœur. » Ils refusent de devoir faire face à la difficulté de forcer leur entrée. Ils ne veulent pas dépenser l'énergie requise pour lutter et « s'efforcer d'entrer » là où se trouve Dieu, et là où Christ se trouve également. C'est trop de problèmes pour ces Américains et ces Européens spirituellement paresseux. Ils préfèrent plutôt voir un film stupide, fumer de la marijuana ou enchainer des parties de jeux vidéo plutôt que de « chercher le Seigneur, » ou de « Le rechercher de tout [leur] cœur. »

Une Chinoise, née en Amérique disait ceci, « Ça ressemble à une corvée. » Un autre, un chinois Américain disait, « C'est trop de travail, » et il a laissé l'église pour retourner à ses jeux vidéo. C'est triste de voir qu'ils étaient devenus aussi spirituellement paresseux que les jeunes américains de leur école.

Je sais que quelques chrétiens reformés pensent que j'ai tort d'insister sur le fait qu'il faut faire des efforts pour trouver Dieu. Mais, s'ils me critiquent pour cela, ils ont oublié Philippiens 2:12-13 qui dit,

« Travaillez à votre propre salut avec crainte et tremblement. Car c’est Dieu qui produit en vous et le vouloir et le faire, selon son bon plaisir. » (Philippiens 2:12 - 13).

Et si vous êtes vraiment intéressé à travailler à votre salut en Dieu par Christ, cela signifie que Dieu lui-même vous a motivé à le faire. « C’est Dieu qui produit en vous et le vouloir, » pour vous activer « à Le rechercher de tout votre cœur » (Jérémie 29:13). Comme Albert Midlane (1825-1909) le dit dans un de ses chants,

Ravive Ton oeuvre, Ô Seigneur !
   Crée en mon âme la soif de Te trouver,
Et avoir faim du pain de vie,
   Que nos esprits le soient enfin !
« Ravive Ton oeuvre » (Revive Thy Work) par Albert Midlane.

Seulement ceux que Dieu a choisis trouveront qu'Il a créé en eux cette « soif de l'âme » pour lui. Si Dieu ne le fait pas en vous, vous resterez comme des milliers de jeunes Américains paresseux, desquels la Bible dit,

« Il n’y en a aucun qui comprenne, il n’y en a aucun qui cherche Dieu » (Romains 3:11).

Ainsi, si vous avez un désir, une « soif de l'âme » pour trouver Dieu, c'est parce que Dieu lui-même a mis ce désir en vous. S'il ne Le fait pas, vous vivrez et vous mourrez sans Dieu, comme le dit la Bible, « n'ayant pas d'espérance, et sans Dieu dans le monde » (Éphésiens 2:12).

Quelle chose terrible de n'avoir - « pas d'espérance, et [être] sans Dieu dans le monde » ! C'est en effet une chose terrible que de vivre et de mourir sans espérance. Et sans Dieu, quelle espérance y a-t-il ? Comment, sans Dieu, pourrait-il y avoir une espérance ? Sans Dieu une personne vit sa vie entière simplement dans l'attente de la mort - sans véritable espérance - parce que cette pauvre âme pense qu'il n'y a rien après la mort. La vie d'un pauvre athée est comme celle d'un homme en prison, dans le quartier des condamnés à mort, en l’attente d'être exécuté. Ainsi, la vie d'un athée n'a plus d'espérance qu'un criminel condamné, qui attend les gardes pour venir le chercher et l'amener à l’exécution !

Au commencement, le communisme s'est violemment opposé au christianisme. Karl Marx disait, la « religion est l'opium du peuple. » Staline a tué 20 millions de personnes, et a mis des milliers de chrétiens en prison. Mao Tse-tung en a tué encore plus. Soixante quatre millions de Chinois ont été tués par Mao, et des dizaines de milliers d'entre eux ont été tués ou emprisonnés simplement parce qu'ils étaient chrétiens. Ce sont des faits bien connus chez nous, dans les pays occidentaux. Mais dans les écoles appartenant au régime communiste de Chine, on dit aux jeunes que Mao était un grand homme et qu'il a fait de la Chine une puissance mondiale. Mais la Chine n'aurait-elle pas pu être une nation encore plus grande, si un chrétien comme Chiang Kai-shek avait été à sa tête ? Beaucoup de chrétiens chinois ont été mis en prison par Mao pendant 20 ans et plus encore, simplement parce qu'ils croyaient en notre Dieu et Son Christ. Je connais un pasteur chinois dont l'ancien compagnon de chambre a passé 10 ans en prison, en Chine, pour avoir prêché l'Évangile dans une église de maison, près de Pékin. Et pourtant, ces 20 dernières années, le christianisme s'est répandu en Chine, comme une traînée de poudre. On estime qu'il y a maintenant plus de 120 millions de chrétiens en Chine, et la plupart d'entre eux sont membres d'églises clandestines. Aujourd'hui en Chine, toutes les heures, la nuit comme le jour, environ 700 personnes se convertissent au christianisme. Je viens juste de lire un rapport disant que le gouvernement communiste est sur le point de tomber une fois de plus sur le mouvement des églises clandestines, parce que tant de Chinois deviennent chrétiens que les autorités sont inquiètes. Les communistes appellent les chrétiens évangéliques des membres « d'un culte mauvais. » Quelle tristesse ! Combien sont-ils aveugles !

Je sais que les écoles et les universités de Chine enseignent qu'il n'y a pas de Dieu. Mais ce n'est pas vraiment différent ici. Tous nos jeunes fréquentent des écoles et des universités où on leur enseigne à rejeter Dieu et la Bible. Ceci n'arrête pas nos jeunes de devenir chrétiens ! Ils savent que leurs professeurs sont spirituellement aveugles. En Chine, des millions de jeunes rejettent également le faux enseignement contre Dieu qu'ils reçoivent dans leurs écoles et leurs universités.

David Aikman est un journaliste qui a passé vingt ans à Pékin et dans le Sud-est asiatique en tant que correspondant étranger pour le magazine américain Time. Je souhaite que chaque jeune chinois ou chinoise puisse lire son livre, Jésus à Pékin (Regnery Publishing, Inc., 2003). Pour conclure son livre, M. Aikman dit qu'il y a maintenant tant de chrétiens protestants en Chine que cette nation représente l'un des plus importants groupes de chrétiens dans le monde entier. Il suggère que le vingt et unième siècle sera le siècle de la Chine, et que le centre du christianisme se déplacera des pays occidentaux vers la Chine. Cette explosion du christianisme en Chine s'est produite bien que le gouvernement communiste ait périodiquement torturé et emprisonné des milliers de chrétiens fidèles.

Pourquoi quelqu'un se mettrait-il en danger, et même se laisserait-il emprisonner, pour devenir un disciple du Christ ? Le Pasteur Richard Wurmbrand est un pasteur luthérien qui a passé de nombreuses années dans une prison communiste parce qu'il prêchait l'Évangile en Roumanie. Dans son livre, Torturé pour le Christ, livre qui a été maintenant traduit en 65 langues, il écrit ce qui lui est arrivé en prison, parfois même dans la section de haute sécurité, en isolement. À la fin de son livre, le pasteur Wurmbrand donne cette jolie histoire vraie :

       Un capitaine de l'armée russe est venu pour voir un ministre, en Hongrie, et a demandé à le voir seul à seul. Le jeune capitaine était très impétueux, et très conscient de son rôle en tant que conquérant. Quand il fut mené à une petite salle de conférence et que la porte fut fermée, il montra de la tête la croix qui était accrochée sur le mur.
        « Vous savez bien que cette chose est un mensonge, » dit-il au ministre. « C'est juste une supercherie que vous, ministres, utilisez pour tromper les pauvres pour que ce soit plus facile aux riches de les garder dans l'ignorance. Dites-moi, maintenant que nous sommes seuls. Admettez que vous n'avez jamais vraiment cru que Jésus Christ était le Fils de Dieu ! »
       Le ministre sourit, « Mais, mon pauvre jeune homme, bien sûr que je le crois. C'est la vérité. »
        « Je ne vous permettrez pas de vous jouer de moi ! » lui cria le capitaine. « Je suis sérieux. Ne vous moquez pas de moi ! »
       Et il sortit son revolver et le tint tout contre la tempe du ministre.
        « À moins que vous n'admettiez que c'est un mensonge, je ferai feu ! »
        « Je ne peux pas admettre cela, parce que ce n'est pas vrai. Notre Seigneur est véritablement et réellement le Fils de Dieu, » lui dit le ministre.
       Le capitaine jeta son revolver à terre et embrassa l'homme de Dieu, des larmes jaillissant de ses yeux.
        « C'est la vérité. » Criait-il, « C'est vrai ! Je le crois aussi, mais je ne pouvais pas être sûr que des hommes mourraient pour cette foi jusqu'à ce que je l'aie découvert par moi-même. Ô, merci ! Vous avez fortifié ma foi. Maintenant moi aussi, je peux mourir pour Christ. Vous m'avez montré comment. »

Puis le pasteur Wurmbrand a déclaré, « Nous vaincrons les communistes. D'abord, parce que Dieu est avec nous. En ensuite, parce que notre message correspond aux besoins les plus profonds du cœur » (Richard Wurmbrand, Th.D., Torturé pour Christ, Tortured for Christ, La voix des martyrs, TheVoice of the Martyrs, 1998 édition, pp. 113, 114).

Oui, le cœur de l'homme crie après le pardon et l'espérance. L'athéisme ne peut satisfaire ses besoins. Seul Dieu peut nous donner le pardon et l'espérance ! C'est pourquoi Dieu a envoyé Son Fils unique pour mourir sur la Croix à notre place, payer le prix de nos péchés, pour que nous soyons pardonnés. C'est pourquoi Dieu a relevé Jésus physiquement d'entre les morts, pour nous donner l'espérance, et même l'espérance de la vie éternelle.

Lénine est mort. J'ai vu une photographie de son corps embaumé, à Moscou. Mao Tse Toung est mort. J'ai vu une photographie de son corps embaumé, dans le mausolée de la place de Tienanmen. Mais Dieu n’est pas mort. Il est vivant et dans le cœur de millions de chrétiens dans le monde entier ! Le Christ n'est pas mort. Il est bien vivant, assis à la droite de Dieu dans le Ciel, dans une autre dimension, où Il prie pour vous en ce moment !

Aujourd'hui, à Cuba, au Vietnam, et en République populaire de Chine, il y a des millions de chrétiens qui servent Dieu dans les églises clandestines. Et je suis sûr qu'il y a encore des chrétiens en secret en Corée du Nord, quoique les chrétiens de la Corée du nord aient été persécutés par les communistes plus durement que n'importe qui d'autres dans le monde. L'athéisme communiste n'a jamais pu détruire leur foi en Dieu, et en Son Fils Jésus. Nous avons lu des rapports qu'en Chine, même des fonctionnaires communistes deviennent des chrétiens « clandestins » ! L'Évangile du Christ satisfait les besoins profonds du cœur de l'homme. Le communisme athée n'offre aucune espérance ou aucun pardon comme le christianisme. Il n'y a aucune puissance sur terre qui puisse arrêter l'Évangile de Christ ! Et aujourd'hui, il pénètre même les nations musulmanes. J'ai dans mon bureau un livre appelé Les mouvements miraculeux, (Miraculous Movements), par Jerry Trousdale (Thomas Nelson éditeur, 2012). Sur la couverture de ce livre on peut lire cette phrase, des « centaines de milliers de musulmans tombent amoureux de Jésus. » Que Son Saint nom soit béni !

Le pasteur Wurmbrand a dit, « dans le monde, une personnes sur cinq vit en Chine communiste, où des milliers… de chrétiens évangélisent sans en demander la permission. » La persécution a toujours produit un meilleur chrétien - un chrétien qui témoigne, un chrétien gagneur d'âmes. La persécution communiste a eu l'effet inverse de ce qu’elle voulait réaliser et elle a produit des chrétiens sérieux et consacrés, comme on le voit rarement dans les pays libres. Ces personnes ne peuvent pas comprendre comment on peut être chrétien et ne pas vouloir gagner toutes les âmes qu'elles rencontrent » (Wurmbrand, ibid., pp. 116, 117).

Oui ! Amen ! Et c'est notre prière que vous aussi veniez à Jésus par la foi, et soyez lavé de votre péché par Son Sang précieux ! Nous prions pour que vous deveniez bientôt un véritable chrétien. Rappelez-vous ce que Dieu a dit, « Et vous me chercherez, et vous me trouverez, après que vous m’aurez recherché de tout votre cœur » (Jérémie 29:12-13). Et soyez sûr de revenir à l'église dimanche prochain ! Pourquoi ne pas revenir ce soir à 18:30 et dîner avec nous ? Que Dieu vous bénisse ! Amen ! Veuillez vous lever et ouvrir votre livret de chants au numéro 7. Dr. Chan, veuillez venir nous conduire dans la prière avant que nous chantions (prière). Maintenant, chantons ensemble !

Foi de nos pères ! Tu vis toujours
   Malgré le cachot, le feu et l'épée :
Ô combien nos cœurs n’éclatent-ils pas de joie
   Chaque fois que nous entendons ce mot glorieux !
Foi de nos pères, foi sainte !
   Nous serons vrais envers toi jusqu'à la mort !

Nos pères, enchaînés dans l'obscurité des prisons,
   Ont toujours gardé leur cœur et leur conscience libres :
Combien doux le destin de leurs enfants,
   Si, comme eux, ils pouvaient mourir pour Toi !
Foi de nos pères, foi sainte !
   Nous serons vrais envers Toi jusqu'à la mort !

Foi de nos pères ! Nous nous efforcerons
   De gagner toutes les nations pour Toi,
Et par la vérité qui vient de Dieu
   L'humanité sera vraiment libre.
Foi de nos pères, foi sainte !
   Nous serons vrais envers Toi jusqu'à la mort !

Foi de nos pères ! Nous aimerons
   Pareillement ami et ennemi dans tous nos différends :
Et prêcherons Ton Nom, comme l'amour sait le faire,
   Par des paroles de bonté et une vie vertueuse :
Foi de nos pères, foi sainte !
   Nous serons vrais envers Toi jusqu'à la mort !
« Foi de nos pères » (Faith of Our Fathers) par Frederick W. Faber, 1814-1863).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par M. Kyu Dong Lee : Jérémie 29:11 - 13.
Solo chanté avant le sermon par M. Benjamin Kincaid Griffith :
      « Combien Dieu est grand » (How Big Is God) par Stuart Hamblen, 1908-1989.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).