Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




DÉCHIRÉ ET GUÉRI

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
Le soir du Jour du Seigneur, le 15 juillet 2012

« Venez, et retournons au Seigneur : car il a déchiré, et il nous guérira ; il a frappé, et il nous pansera nos plaies ; après deux jours, il nous revivifiera ; et au troisième jour, il nous ressuscitera, et nous vivrons en sa présence » (Osée 6:1-2).


Ici, le prophète Osée donne une triste illustration de la condition religieuse d’Israël. Il écrit, « Mon peuple se meurt par manque de connaissance » (Osée 4:6). Ephraïm était la plus grande tribu d’Israël, et son nom est souvent utilisé pour signifier Israël dans son ensemble. Osée dit, « Ephraïm s’est associé aux idoles: laisse-le » (Osée 4:17). Dieu dit qu’Israël est tellement captivée, sous l’emprise du culte des idoles, qu’Il les laisse dans leurs péchés. Osée dit que Dieu, « s’est retiré d’eux ; ils ne le trouveront pas » (Osée 5:6). Dieu dit, « Je m’en irai et retournerai en mon lieu, jusqu’à ce qu’ils reconnaissent leur offense, et cherchent ma face... » (Osée 5:15).

Nous pouvons l’appliquer à notre propre nation, et au monde occidental dans son ensemble, et à juste titre. Notre peuple est aussi détruit par le manque de connaissance de Dieu. Notre peuple est aussi lié aux idoles, tellement amoureux du péché que Dieu a retiré Sa main de compassion sur nous et qu’Il a laissé la confusion régner dans nos églises, sans même faire connaître de réveil, dans aucune des nations occidentales, et ceci depuis 1859. Le Dr. Martyn Lloyd-Jones a dit,

      Est-ce que nous réalisons que le mécontentement de Dieu est sur l’Église ? Pourquoi y a-t-il si longtemps que Dieu est venu pour la dernière fois parmi Son people se manifester dans un réveil ? Pourquoi est-ce aussi effroyablement long ? Pourquoi les choses sont-elles comme elles le sont aujourd’hui ? Pourquoi l’Église ne compte-t-elle plus pour rien ? Pourquoi est-elle aussi inefficace ? Pourquoi se fait-il que les hommes et les femmes vivent dans le péché, et que les choses empirent de mal en pis ? …Les hommes et les femmes, quand ils/elles sont véritablement réveillés commencent à réaliser qu’il n’y a rien de plus grave que d’être en dehors de la présence de Dieu… qu’aucune prospérité mondaine, qu’aucun type de succès peut compenser l’absence de Dieu dans une vie (D. Martyn Lloyd-Jones, M.D., Réveil, Revival, Crossway Books, édition de 1977, pp. 155, 157, 159).

Mais ce soir, je ne cherche pas à appliquer ce texte à la condition spirituelle des églises du monde occidental. Non, à la place, je préfère l’appliquer à ceux d’entre vous qui ne sont pas encore convertis à Christ.

« Venez, et retournons au Seigneur : car il a déchiré, et il nous guérira ; il a frappé, et il nous pansera nos plaies ; après deux jours, il nous revivifiera ; et au troisième jour, il nous ressuscitera, et nous vivrons en sa présence » (Osée 6:1-2).

Ce serait merveilleux si nous pouvions tous vivre en communion avec Dieu. Il fut un temps où Dieu et l’homme vivaient ensemble dans la paix et l’unité. Nos parents vivaient une relation parfaite avec Dieu à cette époque, d’un cœur innocent. Mais ils se sont rebellés contre Dieu et ont péché. Immédiatement, la relation avec Dieu fut coupée, et ils « se cachèrent de devant la présence du Seigneur Dieu, parmi les arbres du jardin » (Genèse 3:8). Maintenant, ils avaient peur du Seigneur, et leurs cœurs rebelles étaient devenus « inimitié contre Dieu » (Romains 8:7). Les enfants à qui ils donnèrent naissance reçurent en eux la même inimitié et rébellion qui se trouvaient dans le cœur de leurs parents,

« C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et la mort par le péché ; et ainsi la mort a passé sur tous les hommes... » (Romains 5:12).

D’Adam, ils n’héritèrent pas seulement de la mort physique mais aussi de la mort spirituelle – de telle manière que leurs descendants sont également nés « morts dans leurs péchés » (Éphésiens 2:1). Dans cet état de mort, ils ne connaissaient plus Dieu d’une manière personnelle. Ils se tournèrent vers l’adoration des idoles et « ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en la ressemblance de l’image de l’homme corruptible, et d’oiseaux, et de quadrupèdes, et de reptiles » (Romains 1:23). Leurs péchés les ont coupé de Dieu. Comme le dit Ésaïe,

« Mais ce sont vos iniquités qui ont fait séparation entre vous et votre Dieu, et vos péchés ont fait cacher de vous sa face »
       (Ésaïe 59:2).

Pourtant, Dieu a eu pitié des hommes, et a envoyé Son Esprit pour les réveiller de leur péché pour qu’ils puissent être guéris, et vivre à nouveau en une joyeuse communion avec leur Créateur. Mais, afin de ramener l’homme à cette heureuse condition, Dieu devait traiter les pécheurs sévèrement. Dieu devait déchirer et frapper le pécheur pour le réveiller du sommeil mortel du péché. Voilà le vrai Dieu de la Bible. Il est grand et Il est terrible. Et pourtant, Il ne nous traite pas aussi durement que nous le méritons. Ses jugements sur nous viennent de Son cœur pour nous. Il nous déchire et nous frappe pour nous ramener à la raison, nous faire revivre afin que nous puissions de nouveau, par le biais de Christ, vivre en communion avec Lui dans l’union que nos premiers parents avaient avec Lui dans le Jardin et qu’ils ont perdu par le péché. Nous allons regarder notre texte, en gardant à l’esprit ces grandes vérités.

I. Premièrement, l’Esprit de Dieu déchire et frappe le cœur du pécheur.

« Venez, et retournons au Seigneur : car il a déchiré, et il nous guérira ; il a frappé, et il nous pansera nos plaies » (Osée 6:1-2).

Les incroyants pensent que le malheur vient sur eux par pur hasard. Ils ne voient pas la main de Dieu à l’œuvre dans leur vie quand de grandes épreuves leur arrivent. Ils ne voient pas que ces grandes difficultés leur sont envoyées par la providence de Dieu, pour les corriger et les réveiller du sommeil de la mort. Quelque fois, ils en arrivent même à penser que leurs problèmes viennent du diable, ne réalisant pas que ces viles créatures ne peuvent rien faire à moins que Dieu ne le leur permette, comme il nous est dit dans le premier chapitre de Job. Ou ils pensent qu’ils leur sont envoyés par d’autres personnes et ils deviennent irrités contre ceux qui leur font du mal (pensent-ils).

Il faut la grâce de Dieu pour que vous puissiez voir que toutes les difficultés et les épreuves viennent de Dieu, et qu’Il les utilise soit pour approfondir votre confiance en Lui, soit pour dans le cas de ceux qui sont perdus, pour réveiller et ramener à la raison ! La Bible dit,

« Arrivera-t-il du mal dans une ville, sans que le Seigneur l’ait fait ? » (Amos 3:6).

De quelque manière que vienne l’épreuve, elle vient de Dieu. Le problème peut venir de la part d’un ennemi, ou d’un ami mensonger, mais il vient réellement de Dieu. Si c’est une perte en affaire ou une maladie, dans les deux cas, cela vient du Seigneur. Il le permet pour une raison.

Apprenez la leçon. Dieu vous a frappé. Il vous a mis en pièces. Et Il l’a fait pour une raison. On pourrait dire que vous avez eu de la « malchance » - mais non, c’est inexact. Que l’Esprit de Dieu vous montre que les pertes et les tristesses et les difficultés viennent de la main de Dieu – pour une raison ! Je ne serais pas surpris si vous, qui avez été déchiré et frappé, n’avez pas enduré tout cela parce que Dieu a une bonne raison pour le faire, parce qu’Il vous aime ! Pensez au fils prodigue, loin dans le pays où il était venu. Pourtant, il avait plein d’argent. Il avait tout ce que l’on peut rêver ! Ensuite, une chose après l’autre a mal tourné pour lui. Pourquoi ? Pour le réveiller afin qu’il soit sauvé ! « Il revint à la raison » (Luc 15:17). Mais il ne serait jamais revenu à la raison et réveillé, si la main de Dieu n’était pas tombée durement sur lui, le déchirant et le frappant jusqu’à ce qu’il dise, « Je me lèverai et je retournerai voir mon père » (Luc 15:18).

Si vous voyez un mauvais garçon entrer par effraction dans une maison, vous pouvez très bien continuer votre route, plutôt que de vous impliquer. Mais si vous voyez votre propre fils le faire, je suis sûr que vous irez le saisir, et lui donner une bonne fessée pour qu’il ne recommence plus. L’aurez-vous aimé moins que le premier garçon ? Non, vous disciplinerez votre fils d’autant plus que vous avez plus d’amour pour lui. Ainsi Dieu dit,

« Je reprends et je châtie tous ceux que j'aime »
       (Apocalypse 3:19).

Et qu’en est-il de la conviction de péché ? Certains d’entre vous ont crié à Lui pour Sa compassion, mais vous avez vu qu’Il ne vous a pas répondu. À la place, Il s’est retiré encore plus loin de vous, vous laissant misérable. Pourquoi n’a-t-Il pas répondu à votre appel ? Parce qu’Il vous aime ! Il dit,

« Je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. »

Il vous a laissé avec le sentiment d’être perdu, et vous vous sentez misérable, parce qu’Il veut que vous voyez clairement que rien d’autre au monde ne peut apporter la paix à votre âme que le Fils de Dieu ! À cause de Son grand amour pour vous, en vous châtiant, Dieu veut vous montrer que « Tout ce qui est en Jésus est digne d’être aimé » (Cantique des Cantiques 5:16). Par nature vous « mépriserez et rejetterez » Jésus et ne « L’estimerez point » (Ésaïe 53:3), jusqu’à ce que Dieu vous déchire et vous frappe au point où vous vous tournerez vers Jésus parce qu’il n’y a aucune autre issue vers où vous tourner ! N’est-ce pas ce que Pierre a dit,

« Seigneur, à qui irions nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jean 6:68).

L’Esprit de Dieu vous coupe de tout autre espérance. Il vous déchire et vous frappe de conviction, et la perte de tout autre espoir venant de l’homme, et vous vous jetterez aux pieds de Jésus avec des larmes, en criant « Jésus, sauve-moi ! (Matthieu 14:30).

Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul,
   Peut détourner notre cœur du péché ;
Sa puissance seule nous rend libre,
   Et nous donne la paix du coeur.
« Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul » (Thy Holy Spirit, Lord, Alone)
       par Fanny J. Crosby, 1820-1915.

Après que le Saint Esprit vous ait déchiré et frappé, Jésus pansera vos plaies. Il versera l’huile et le vin, comme l’a fait le bon Samaritain. Alors Jésus guérira la lèpre du péché dans votre cœur par Son Sang précieux. Il pansera vos plaies, Il vous guérira, Il lavera votre péché par Son Sang, et vous donnera la paix intérieure

« Venez, et retournons au Seigneur : car il a déchiré, et il nous guérira ; il a frappé, et il nous pansera nos plaies » (Osée 6:1-2).

Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul,
   Peut inspirer notre amour pour Christ ;
Sa puissance seule dans nos âmes,
   Peut allumer le feu sacré.

Seulement après avoir déchiré votre cœur et frappé votre conscience, et seulement après avoir ressenti que votre péché est insoutenable, alors seulement vous pourrez regarder à Jésus, et vous mettre à chanter,

Je Le louerai ! Je Le louerai !
   Louez l’Agneau sacrifié pour les pécheurs ;
Donnez-Lui gloire, vous tous les peuples,
   Car Son Sang peut effacer toutes nos taches.
« Je Le louerai ! » (I Will Praise Him) par Margaret J. Harris, 1865-1919).

II. Deuxièmement, l’Esprit de Dieu alors ravive le cœur, et vous pourrez vivre dans Sa présence.

« Après deux jours, il nous revivifiera ; et au troisième jour, il nous ressuscitera, et nous vivrons en sa présence » (Osée 6:2).

L’Esprit de Dieu déchire et frappe le pécheur jusqu’à ce qu’il réalise qu’il est mort dans ses péchés. « Après deux jours, il nous revivifiera. » Bien sûr, il ne faut pas prendre ce laps de temps à la lettre. Cela représente un espace de temps dans lequel tous vos (faux) espoirs vous font défaut, et vous vous sentez vraiment mort dans vos péchés. Il attendra, quelque soit la durée, jusqu’à ce que vous pensiez que vous êtes « si mort » que vous ne pouvez rien faire pour vous sauver vous-même. Pour certaines personnes, cela peut ne prendre que quelques minutes. Pour le Dr. Cagan, cela prit deux longues années pour qu’il se sente complètement perdu sans l’espoir d’en sortir. Cela m’a pris sept ans pour me placer sous une sentence de mort. Je connais une pauvre femme qui a été déchirée et frappée pendant dix sept ans, avant de mourir à sa propre volonté. Mais ensuite, l’Esprit de Dieu l’a relevée vers Jésus, et elle a vécu en Sa présence ! « Deux jours » représentent simplement une durée de temps, qu’elle soit longue ou courte où l’âme sombre dans le désespoir, se sent morte à Dieu et sans possibilité de se sauver elle-même

Après être complètement mort, et que vous le ressentiez intimement, quand toute espérance s’est envolée, alors l’Esprit de Dieu vient et vous élève vers Jésus – à la droite de Dieu – avec une foi que vous ne connaissiez pas avant !

« Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause de son grand amour avec lequel il nous a aimés, alors même que nous étions morts dans nos péchés, nous a vivifiés ensemble avec Christ, (par grâce vous êtes sauvés) et nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Christ Jésus » (Ephésiens 2:4-6).

Ressuscité des morts par l’Esprit de Dieu, vous vivrez alors « en Sa présence » !

La personne qui n’a pas encore été déchirée et frappée à mort demandera, « Comment puis-je venir à Jésus ? » Alors quand tous ses vains espoirs ne sont plus, quand elle se sent morte dans ses péchés, Dieu l’élève vers Jésus ! Et cela semblera très facile et tout naturel quand Il le fera ! Toutes vos larmes et tous vos efforts seront oubliés quand Dieu vous élèvera vers Jésus et vous fera « asseoir… ensemble dans les lieux célestes avec Christ Jésus » !!!

Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul,
   Peut nous attirer à Ton Fils ;
Son pouvoir, seul, peut lever le rideau,
   Afin que nous puissions venir à Christ.

La même puissance qui a ressuscité Christ d’entre les morts le troisième jour vous ressuscitera et vous élèvera vers Lui, et vous donnera la vie !

« C’est pourquoi nous sommes ensevelis avec lui par le baptême en la mort, afin que, comme Christ a été ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous devrions marcher, nous aussi, en nouveauté de vie. Car si nous avons été faits une même plante avec lui dans la ressemblance de sa mort, nous le serons aussi dans la ressemblance de sa résurrection... De même considérez-vous, vous aussi, comme vraiment morts au péché, mais vivants à Dieu en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6:4, 5, 11).

Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul,
   Peut nous attirer à Ton Fils ;
Son pouvoir, seul, peut lever le rideau,
   Afin que nous puissions venir à Christ.

Jésus est ressuscité des morts le troisième jour !

« Après deux jours, il nous revivifiera ; et au troisième jour, il nous ressuscitera, et nous vivrons en sa présence » (Osée 6:2).

Quand vous serez élevé, nous chanterons pour vous, comme nous le chantons pour Jésus,

Celui qui était mort est vivant à nouveau !
   Celui qui était mort est vivant à nouveau !
L'étreinte puissante et glacée de la mort est brisée,
   Celui qui était mort est vivant à nouveau !
« Vivant à nouveau » (Alive Again) par Paul Rader, 1878-1938).

Chantez avec moi !

Celui qui était mort est vivant à nouveau !
   Celui qui était mort est vivant à nouveau !
L'étreinte puissante et glacée de la mort est brisée,
   Celui qui était mort est vivant à nouveau !

Le père du fils prodigue disait,

« Car mon fils, que voici, était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé » (Luc 15:24).

Voici l’Évangile du Seigneur ! Voici la vie issue de la mort ! Voici une Bonne Nouvelle pour vous ce soir ! Des pécheurs morts sont rendus à la vie par la puissance de notre Dieu !

« Après deux jours, il nous revivifiera ; et au troisième jour, il nous ressuscitera, et nous vivrons en sa présence » (Osée 6:2).

Jésus est venu ave compassion
   Reprendre mon âme en Son sein,
Et des profondeurs du péché
   M’a élevé par Sa grâce.

Il m’a retiré des sables mouvants de la mort,
   Avec Sa tendre main, il m’a élevé,
De l’ombre de la nuit, à Sa grande lumière,
   Que Son nom soit loué, Il m’a élevé !

Il m’a appelé bien avant que je ne l’entende,
   Bien avant que mon cœur ne soit touché,
Mais quand j’ai entendu Sa voix,
   Pardonné, Il m’a alors élevé !

Chantez le refrain avec moi !

Il m’a retiré des sables mouvants de la mort,
   Avec Sa tendre main, il m’a élevé,
De l’ombre de la nuit, à Sa grande lumière,
   Que Son nom soit loué, Il m’a élevé !
« Il m’a élevé » (He Lifted Me) par Charles H. Gabriel, 1856-1932).

Mais ici, je dois ajouter une parole d’avertissement. Quand vous venez à Jésus par la foi, vous pourrez sentir le changement immédiatement. Vous pourrez repartir d’ici avec la pleine assurance que Jésus vous a sauvé. Vous partirez d’ici la joie dans le cœur, en pleine connaissance que Jésus vous a élevé, et que allez vivre dans Sa présence. Et si c’est le cas, vous louerez Dieu pour cela ! Mais pour d’autres, qui ont traversé la même expérience, ils peuvent ne pas en être encore très sûrs. Je me rappelle très bien le jour où Jésus m’a sauvé. Mais je ne savais pas, à ce moment même, que je l’étais. C’est seulement après quelques jours que j’ai réalisé qu’Il avait pardonné mes péchés et m’avait donné la vie alors que j’étais mort. Le Dr. Ebenezer Porter était un sage prédicateur du deuxième Grand Réveil. Il disait, « Certains avaient reçu une merveilleuse perception de la gloire de Dieu et commençaient bientôt à ‘abonder en espérance.’ Mais la plupart ne venaient que graduellement à réaliser qu’ils avaient été réconciliés avec Dieu » (Dr. Ebenezer Porter, Lettres sur le Réveil, Letters on Revival, Linde Publications, réimprimé en 1992, p. 82).

Aussi, ne soyez pas découragés si vous partez d’ici ce soir sans la totale assurance que vos êtes sauvés. Après tout, « l’assurance » n’est pas ce dont vous avez besoin le plus. L’assurance viendra plus tard. Ce dont vous avez besoin ce soir, c’est d’avoir vos péchés pardonnés, et vos péchés lavés par le Sang précieux de Jésus. Ce soir, notre texte dit, « Venez, et retournons au Seigneur : car il a déchiré, et il nous guérira ; il a frappé, et il nous pansera nos plaies. »

Venez à Jésus ce soir. Laissez tout derrière. Venez à Jésus et Il vous guérira de vos péchés et les lavera dans son Sang précieux.

Je vais chanter le cantique que Mr. Griffith a chanté au début de ce sermon. Pendant ce temps, je vous demanderais de vous lever et d’aller dans le fond du sanctuaire. Le Dr. Cagan vous prendra dans une pièce tranquille pour vous conseiller et prier avec vous. Si vous n’êtes pas encore sauvés, allez dans le fond vers le Dr. Cagan pendant que je chante encore,

Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul,
   Peut détourner notre cœur du péché ;
Sa puissance seule nous rend libre
   Et nous donne la paix du cœur.

Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul,
   Peut inspirer notre amour pour Christ ;
Sa puissance seule dans nos âmes
   Peut allumer le feu sacré.

Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul,
   Peut nous attirer à Ton Fils ;
Son pouvoir, seul, peut lever le rideau,
   Afin que nous puissions venir à Christ.
« Ton Saint Esprit, Seigneur, Lui seul » (Thy Holy Spirit, Lord, Alone)
   par Fanny J. Crosby, 1820-1915, troisième strophe par le pasteur.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Osée 6:1-2.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Ton Saint Esprit Seul, Ô Seigneur » (Thy Holy Spirit, Lord, Alone )
par Fanny J. Crosby, 1820-1915 ; modifié à la strophe 3 par le Dr. Hymers.


BREF APPERÇU DE

DÉCHIRÉ ET GUÉRI

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Venez, et retournons au Seigneur : car il a déchiré, et il nous guérira; il a frappé, et il nous pansera nos plaies ; après deux jours, il nous revivifiera; et au troisième jour, il nous ressuscitera, et nous vivrons en sa présence » (Osée 6:1-2).

(Osée 4:6, 17; 5:6, 15; Genèse 3:8; Romains 8:7; 5:12;
Éphésiens 2:1; Romains 1:23; ÉsaÏe 59:2)

I.   Premièrement, l’Esprit de Dieu déchire et frappe le cœur du pécheur,
Osée 6:1; Amos 3:6; Luc 15:17, 18; Apocalypse 3:19;
Cantique des cantiques 5:16; ÉsaÏe 53:3; Jean 6:68; Matthieu 14:30.

II.  Deuxièmement, l’Esprit de Dieu alors ravive le cœur, et vous pourrez
vivre dans Sa présence, Osée 6:2; Éphésiens 2:4-6; Romains 6:4, 5, 11;
Luc 15:24.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).