Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




L’APOSTASIE DANS LES ÉGLISES –
ANNONCÉE PAR LA PROPHÉTIE BIBLIQUE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
Le soir du Jour du Seigneur, le 10 juin 2012

« Que personne ne vous trompe en aucune manière ; car ce jour-là ne viendra pas que l’apostasie (l’abandon de la foi) ne soit arrivée d’abord, et que l’homme de péché soit révélé, le fils de perdition » (II Thessaloniciens 2:3).


Le Dr. W. A. Criswell, pasteur de la Première église Baptiste de Dallas (Texas), bien connu de tous, disait,

Dans la phrase, « un abandon » peut être traduit par « apostasie. ». L’utilisation de l’article « l » indique que Paul avait en tête une apostasie spécifique. L’implication est que « avant le Jour du Seigneur » il y aura un abandon très important des croyants. (La Bible d’étude de Crisswell, The Criswell Study Bible, Thomas Nelson Publishers, 1979; note sur II Thessaloniciens 2:3).

Le terme « apostasie » vient du terme grec « apostasia » qui signifie une « défection » ou un « abandon » de « la foi qui a été donnée une seule fois aux saints » (Jude 3). Remarquez que l’apôtre nous dit que cela doit arriver « d’abord, » avant que l’homme de péché, l’Antéchrist ne soit « révélé. » Ainsi, une apostasie spécifique, un abandon de la foi doit arriver, avant que l’Antéchrist ne soit révélé lors de la Grande Tribulation. Le Dr. Charles C. Ryrie disait que l’apostasie est une « mouvement agressif… de révolte contre Dieu qui préparera la voie pour l’apparition de l’homme de péché » (La Bible d’étude de Ryrie, The Ryrie Study Bible, Moody Press, 1978; note sur II Thessaloniciens 2:3).

Cette apostasie finale n’apparaîtra pas subitement pendant la Tribulation. Cette apostasie a commencé par un mouvement appelé « les Lumières, » au dix huitième siècle (en Europe) et a été caractérisé comme « l’Âge de la Raison. » Dans ce mouvement, la raison humaine a déplacé la foi en la Bible, qui est la révélation de la Parole de Dieu. Dans son livre, Le nouveau paganisme, The New Paganism, le Dr. Harold Lindsell (1913-1998) écrivait que les Lumières « … renverseraient ce que l’Église primitive avait fait et conduirait l’Europe et l’Occident en général, vers le Nouveau Paganisme. Ce Nouveau Paganisme a délogé l’Église de sa position essentielle sur la religion et la culture et instauré ce que nous appelons aujourd’hui l’Ère Postchrétienne. (Suite à ces Lumières,) dans le monde occidental, la foi chrétienne est entourée d’un océan de paganisme et la situation ne s’améliore pas. Cela devient pire » (Harold Lindsell, Le nouveau paganisme, The New Paganism, Harper and Row, 1987, p. 45). Durant ces trois cent dernières années, « Les Lumières ont livré une lutte sans merci, à la vie et à la mort, contre le christianisme » (Lindsell, ibid.). « Aujourd’hui, nous vivons toujours dans cette lutte à mort. »

Trois hommes sont issus des Lumières : Johann Semler (1725-1791), Charles Darwin (1809-1882) et Charles G. Finney (1792-1875). Semler est le père de la méthode historico-critique, qui détruit l’autorité de la Bible. Darwin est le père de la théorie de l’évolution naturelle, qui a déplacé la vision biblique de l’homme en tant que créature spéciale de Dieu. Finney est le père du décisionisme, qui remplace le salut par grâce par la capacité de l’homme, concept qui renvoie à l’ancienne hérésie de Pélagius (c. 354-418 AD).

Critique de la Bible, adoption de la théorie de l’évolution, et émergence du décisionisme ont rempli les églises de non convertis – qui, ces deux cent dernières années, se sont de plus en plus éloignés de la foi– cause de l’apostasie actuelle dans le monde anglophone. Dans ce sermon, je discuterai brièvement le sujet de l’apostasie totale dans les églises « traditionnelles, » et la nouvelle apostasie croissante chez les évangéliques, « car ce jour-là ne viendra pas que l’apostasie (abandon de la foi) ne soit arrivée d’abord » (II Thessaloniciens 2:3).

I. Premièrement, totale apostasie des églises « traditionnelles. »

Par « traditionnelles » je parle des dénominations comme les United Presbyterians (Presbytériens unis), les United Methodists (les Méthodistes unis), les Episcopalians (les Épiscopaux) et la United Church of Christ (Église unie de Christ - qui a produit Barack Obama), les branches principales des Luthériens, et des Baptistes américains, ainsi que les « modérés » comme les Baptistes du Sud, composés d’hommes comme l’ancien président Jimmy Carter. 2 Pierre 2:1 dit,

« Mais il y a eu aussi de faux prophètes parmi le peuple, comme il y aura pareillement parmi vous de faux instructeurs, qui introduiront sournoisement des hérésies condamnables, reniant le Seigneur qui les a rachetés, et feront venir sur eux une destruction soudaine » (II Pierre 2:1).

Voilà ce qu’écrit le Dr. John F. Walvoord (1910-2002) concernant ce verset,

      Cette prophétie n’annonce pas simplement l’incrédulité dans un monde sans foi... C’est une prédiction qui dit que sous l’apparence d’enseignants chrétiens, se lèveraient dans le cours de l’histoire de l’Église, ceux qui renient ses doctrines essentielles. Dans ce passage, [II Pierre 2:1], notre attention est dirigée sur le fait qu’ils enseigneront des hérésies destructrices, qui détruiront la foi, doctrines qui… renieraient le Seigneur qui les a rachetés… Une personne qui 1) nie la personne de Jésus Christ et (2) nie qu’Il est mort sur la Croix pour nos péchés et qu’Il nous a racheté avec Son précieux Sang n’est pas en train de manipuler quelque doctrine chrétienne anodine, il est en train de toucher à ce qui en est le cœur. Une personne qui nie la personne et le travail de Jésus Christ dans la définition biblique du terme n’est absolument pas chrétien. Il est un anti-chrétien ; il est opposé l’Évangile ; il est un hérétique, une personne non sauvée…
      Ils enseignent que Jésus Christ n’est pas le Fils de Dieu, que Sa mort sur la Croix n’a aucune relation avec le pardon de Dieu pour nos péchés… les enseignants dans les départements de théologie biblique se sont librement déclarés comme athée... L’athéisme dans les lieux d’une faculté de théologie est une chose nouvelle à notre époque. De nombreux chrétiens ne réalisent pas l’étendue et la profondeur de l’incrédulité qui a pénétré les églises, et la dénégation généralisée de la doctrine centrale de la personne de Christ et de Son œuvre pour eux sur la Croix. Pierre l’avait déjà pensé il y a bien longtemps. Ce n’est pas la peine d’attendre pour l’accomplissement de cette prophétie, elle a déjà été accomplie.
      Non seulement les théologiens ont « annoncé » qu’ils étaient athées, ils ont également déclaré que le Dieu de la Bible est mort et n’existe pas, parce qu’Il n’a jamais existé en première place. Ils enseignent également que la moralité de la Bible est morte. Ils prétendent qu’une moralité est certainement nécessaire, mais elle doit correspondre à notre situation actuelle dans toute sa modernité. Ils prônent de jeter par dessus bord la vieille moralité, particulièrement en ce qui concerne le sexe, et introduisent des normes modernes et laxistes. Notre monde est trop content d’entendre ce genre de discours de la part de ceux qui sont les porte-paroles de l’Église, car cela leur donne la liberté de vivre sur le plan des animaux à la place d’hommes créés à l’image et selon le caractère de Dieu. Nous vivons en un jour où l’immoralité se fait passer pour la moralité, et où on prétend à un nouveau standard de vie qui refuse l’enseignement de la Bible (John F. Walvoord, Th.D., dans Prophétie et les années soixante dix, Prophecy and the Seventies, publié par Charles L. Feinberg, Th.D., Ph.D., Moody Press, 1971, pp. 112-115).

Le Dr. Walvoord écrivit ce commentaire il y a plus de 40 ans. Il fut un théologien hautement respecté et recteur de Dallas Theological Seminary (l’Institut de Théologie de Dallas). Je le connaissais, et il a parlé dans notre église. Je sais que ce qu’il a dit est complètement correct, parce qu’à l’époque, je venais d’obtenir mes diplômes de deux faculté de théologie libérales. Ceci sera peut être une surprise pour vous, mais certaines églises « traditionnelles » conseillent maintenant l’ordination à la prêtrise d’homosexuels notoires ainsi que les mariages entre homosexuels. Mais cela ne me surprend pas. Il y a déjà quarante ans, je savais déjà que ces églises prenaient cette direction.

Donc, aujourd’hui, nous voyons l’apostasie totale des dénominations « traditionnelles. » Ces églises abritent peut être une poignée ou deux de véritables chrétiens, mais leur nombre diminue d’année en année. Comme le dit le Dr. Walvoord de celui qui décrie les enseignement essentiels de l’Évangile, « [Il] n’est pas du tout un chrétien... il est un hérétique, une personne non-sauvée. » Quand vous marchez dans une des rues de Pasadena, en Californie, et que vous voyez ces immenses bâtiments, les hommes (et les femmes) qui en sont les pasteurs n’ont jamais été sauvés, et ceci est également de plus en plus vrai des professeurs du Fuller Seminary (Faculté de théologie Fuller) à Pasadena, depuis que cette faculté est descendue dans l’obscurantisme du libéralisme théologique.

« Que personne ne vous trompe en aucune manière; car ce jour-là ne viendra pas que l’apostasie soit arrivée d’abord… »
       (II Thessaloniciens 2:3).

Déjà au 19ème siècle, Spurgeon (1834-1892) disait, « L’Église est en train d’être ensevelie sous les éclaboussures brûlantes de la boue de l’hérésie moderne » (« Le Sang versé pour beaucoup » “The Blood Shed for Many,” The Metropolitan Tabernacle Pulpit, Pilgrim Publications, réimprimé en 1974, p. 374). En 1901 William Booth (1829-1912), le fondateur de l’Armée du Salut, comme elle était alors, et non comme elle est devenue, disait,

      Le danger principal du 20ème siècle sera une religion sans Esprit Saint, un christianisme sans Christ, le pardon sans repentance, le salut sans régénération, des politiques sans Dieu, et un Ciel sans Enfer ! » (Le cri de guerre, The War Cry, le 5 janvier 1901, p. 7).

Ces deux hommes du dix neuvième siècle ont tous les deux donné des prophéties qui sont devenues vraies dans les églises de notre temps.

II. Deuxièmement, l’apostasie croissante des églises évangéliques.

Les évangéliques, jusqu’à il y a quelques années, ont proclamé les doctrines fondamentales de la Bible concernant la personne et l’œuvre de Christ. Cependant, tout ne va pas pour le mieux chez les évangéliques aujourd’hui. De mes yeux, j’ai vu les six prophéties suivantes s’accomplir ces dernières cinquante années, et cela me fait grandement souffrir de faire cette liste qui montre l’engourdissement mortel de beaucoup d’églises évangéliques.

1.  Beaucoup d’évangéliques n’ont jamais été convertis. La parabole des Dix Vierges illustre cette terrible vérité des derniers jours. « Cinq d’entre elles étaient sages, et cinq étaient insensées. Celles qui étaient insensées prirent leurs lampes, et ne prirent pas d’huile avec elles » (Matthieu 25:2-3). La moitié d’entre elles n’ont pas l’Esprit Saint, représenté par l’huile. C’est à dire, la moitié d’entre elles n’étaient pas sauvées. Quand Jésus, l’époux, est revenu, Il a dit aux vierges folles, « Je ne vous connais pas » (Matthieu 25:12). Et malheureusement, dans ces jours mauvais, un grand nombre d’évangéliques ne sont pas convertis, et ne seront pas prêts quand Jésus reviendra. Le Dr. W. A. Criswell disait que 75% des membres des églises étaient perdus. Le Dr. A. W. Tozer disait que 90% n’étaient pas sauvés. Un jeune Billy Graham disait que 85% des évangéliques sont perdus. Ces évaluations de la part de leaders chrétiens montrent la condition alarmante des évangéliques aujourd’hui.

2.  « Comme l’époux tardait à venir, elles s’assoupirent toutes et s’endormirent » (Matthieu 25:5). Remarquez ce que dit Christ, « elles s’assoupirent toutes et s’endormirent. » Le Dr. John F. Walvoord disait, « Il y a des églises aujourd’hui qui sont froides et mortes les dimanches soirs – des églises qui, il n’y a pas si longtemps, avaient des services plein de vie. Bien trop d’églises n’ont qu’un service par semaine, le dimanche matin… Nous vivons à une époque où l’Église a beaucoup de problèmes » (ibid., p. 112). Et puis, où sont les gagneurs d’âme ? À Los Angeles, je ne connais pas une autre église que la nôtre qui ait un programme pour gagner des âmes et où chacun doit s’impliquer. Je me rappelle quand cela n’était pas le cas, comme ce l’est aujourd’hui. Que Dieu nous vienne en aide ! « Elles s’assoupirent toutes et s’endormirent » (Matthieu 25:5).

3.  « Parce que l’iniquité abondera, l’amour de beaucoup se refroidira » (Matthieu 24:12). La plupart de nos églises n’ont que très peu, sinon aucune communion fraternelle, ni aucun programme d’activités communautaires destiné à gagner des âmes. C’est à dire que les membres n’ont pas d’amour les uns pour les autres, et encore moins pour les perdus ! Mon pasteur de longue date, le Dr. Timothy Lin, était aussi un enseignant de théologie et le recteur d’une faculté. Il disait, « Croire en notre Seigneur est un absolu indispensable, et nous aimer les uns les autres est également un absolu indispensable… Que l’Église, dans les derniers jours, pense trois fois à cela » (Timothy Lin, Ph.D., Le secret de la croissance de l’Église, The Secret of Church Growth, First Chinese Baptist Church, 1992, pp. 28, 29). « Parce que l’iniquité abondera, l’amour de beaucoup se refroidira » (Matthieu 24:12).

4.  « Néanmoins quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18:8). Le Dr. Lin disait, « Le contexte que nous avons ici indique clairement que le terme ‘foi’ que nous avons ici, fait référence à la foi dans la prière. Et la déclaration de notre Seigneur reflète une lamentation que son Église perdra la foi de la prière, à la veille de Sa deuxième venue » (ibid., pp. 94, 95). De nouveau, le Dr. Lin disait, « Les gens disent souvent que cela ne fait aucune différence quand… vous priez seul chez vous ou ensemble avec des frères et sœurs à l’église. Ce ci n’est qu’une parole pour se consoler soi-même pour les paresseux, ou… celui qui ignore la puissance de la prière ! » (ibid., p. 92). Luc 18:8 montre que les chrétiens, dans les derniers jours, négligeront les réunions de prière, ainsi que la prière personnelle. Beaucoup d’églises ont maintenant une étude biblique plutôt qu’une réunion de prière. Quelle tristesse que cela vrai des derniers jours !

5.  « Où est la promesse de sa venue ? » (II Pierre 3:4). Dans le contexte de II Pierre 3:1-9, Pierre écrit aux chrétiens d’être « attentifs » aux prophéties de Sa deuxième venue, de peur d’être influencés par ceux qui demandent, « Où est la promesse de Sa venue ? » Le Dr. Ed Dobson a donné le fait suivant comme un signe des derniers jours, il y aura, « un mépris généralisé pour les signes de la venue de Christ » (Dr. Ed. Dobson, La fin, The End, Zondervan Publishing House, 1997, p. 160). Mon collègue le Dr. C. L. Cagan me rappelait qu’il y a quarante ans, chez les évangéliques, on voyait un intérêt général pour les signes de la deuxième venue de Christ. « Mais maintenant, les signes s’accomplissent littéralement presque tous les jours, et ils ne montrent que très peu d’intérêt dans ces prophéties. » Mépris pour les signes de la deuxième venue de Christ parmi les évangéliques est déjà, par lui-même, un signe des derniers jours ! - et un symptôme de la mondanité des membres de l’Église dans ces jours mauvais.

6.  « Ils s’amasseront des instructeurs selon leurs désirs » (II Timothée 4:3). L’apôtre Paul nous dit de « prêcher » (4:2). Mais il a prophétisé que les gens des églises dans les derniers jours « ne peuvent entendre » la prédication de la bonne doctrine mais ils se trouveraient des professeurs, qui leur chatouillerait les oreilles. » Il y a cinquante ans, la pluparts de nos chaires de prédications servaient à prêcher de grands sermons. Aujourd’hui, la plupart ont été remplacés par des sermons « verset par verset. » Le Dr. Lin disait, « J’ai entendu un professeur de théologie systématique d’une faculté de théologie de la Côte Ouest (des États Unis) faire cette remarque : ‘ Je pense qu’enseigner et prêcher sont la même chose !’ Je suis en désaccord complet avec cette déclaration. Enseigner et prêcher appartiennent à deux catégories complètement différentes. En tant que professeur de faculté, il se devait de différentier entre enseigner et prêcher. Ses étudiants peuvent-ils prêcher ? La réponse est clairement « Non. » Beaucoup de diplômés aujourd’hui se trouvant dans une chaire ne peuvent que donner une conférence, mais non prêcher un message. Un pasteur qui ne sait pas prêcher ressemblerait à un chef qui ne sait pas cuisiner !... De nos jours, la désolation dans l’Église n’est pas causée par le manque de pasteurs, mais par une abondance de pasteurs qui [ne sont pas appelé par Dieu] » (ibid., pp. 20, 21).


Aujourd’hui, nous voyons la terrible condition d’apostasie des églises traditionnelles, et celle des églises évangéliques, qui ne vaut guère mieux. Nous pourrions être vraiment découragés, si nous n’y voyions pas les conditions prophétisées dans la Bible. En parlant des signes de Sa venue, en général, Christ a dit,

« Quand ces choses commenceront d’arriver, alors regardez en haut, et levez vos têtes, car votre rédemption approche »
       (Luc 21:28).

Les signes de la venue de Christ devraient nous encourager dans ces jours obscurs d’apostasie. Quand les gens disent, « Vous allez trop à l’église, » rappelez-vous que le fait de se plaindre est un signe que Jésus vient bientôt. Quand ils disent, « Vous priez trop, » ou « Vous évangélisez trop, » rappelez-vous que le fait de se plaindre est un signe que Jésus vient bientôt ! Laissez les autres sommeiller ou dormir, comme l’ont fait ces vierges, mais nous, restons éveillés ! Éveillés pour les réunions de prière ! Éveillés quand c’est le moment de gagner des âmes ! Éveillés pendant la prédication !

« Quand ces choses commenceront d’arriver, alors regardez en haut, et levez vos têtes, car votre rédemption approche »
       (Luc 21:28).

Veuillez vous lever et chanter le chant numéro 4 sur votre feuillet.

Sombre était la nuit, et le péché nous livrait bataille ;
   Notre peine était un lourd fardeau ;
Aujourd’hui nous voyons les signes de Sa venue ;
   Nos cœurs sont remplis de joie !

Il revient, Il revient, Il revient,
   Ce Jésus rejeté des hommes ;
Il revient, Il revient, Il revient,
   Avec puissance et gloire, Il revient !
« Il revient » (He is Coming Again) par Mabel Johnston Camp, 1871-1937.

Et si vous n’êtes pas sauvés, il est grand temps pour vous de vous réveiller et sortir du péché, de vous tourner vers Jésus, de mettre votre confiance en Lui et d’être sauvés ! La Bible dit,

« Réveille-toi, toi qui dors, et lève-toi d’entre les morts, et Christ te donnera la lumière » (Éphésiens 5:14).

Réveille-toi, toi qui dors, et met ta confiance dans le Sauveur. Il est mort sur la Croix pour payer tes péchés. Il est vivant au Ciel aujourd’hui. Mettez votre confiance en Lui et Il vous sauvera, même maintenant, même maintenant, même dans ces jours de ténèbres et d’apostasie !

Tourne les yeux vers Jésus,
   Regarde bien Son visage merveilleux,
Et les choses de la terre pâliront peu à peu,
   Devant Sa Gloire et Sa grâce.
(Tourne les yeux vers Jésus » [Turn Your Eyes Upon Jesus]
     par Helen H. Lemmel, 1863-1961).

Pendant que nous chantons le refrain, veuillez venir vers le fond de la salle. Le Dr. Cagan vous emmènera dans un endroit tranquille pour prier avec vous.

Tourne les yeux vers Jésus,
   Regarde bien Son visage merveilleux,
Et les choses de la terre pâliront peu à peu,
   Devant Sa Gloire et Sa grâce.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Matthieu 25:5-13.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
“In Times Like These” (par Ruth Caye Jones, 1902-1972).


BREF APERCU DE

L’APOSTASIE DANS LES ÉGLISES –
ANNONCÉE DANS LA PROPHÉTIE BIBLIQUE

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Que personne ne vous trompe en aucune manière; car ce jour-là ne viendra pas que l’apostasie soit arrivée d’abord, et que l’homme de péché soit révélé, le fils de perdition » (II Thessaloniciens 2:3).

(Jude 3)

I.   Premièrement, totale apostasie totale des « églises traditionnelles »,
II Pierre 2:1.

II.  Deuxièmement, l’apostasie dans les églises évangéliques,
Matthieu 25:2-3, 12, 5; 24:12; Luc 18:8; II Pierre 3:4;
II Timothée 4:3, 2; Luc 21:28; Ephésiens 5:14.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).