Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




DANS LES DERNIERS JOURS, DES HOMMES MÉCHANTS
SERONT MEMBRES DES ÉGLISES

Par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le jour du Seigneur, le dimanche matin 27 mai 2012

« Mais les hommes méchants et les imposteurs iront de mal en pis, trompant et étant trompés » (II Timothée 3:13).


Le Dr. Harold Lindsell a été éditeur du magazine « Christianity Today » (La Chrétienté aujourd’hui) de 1968 à 1978. Il est l’auteur du livre qui a fait parler de lui, La bataille pour la Bible (The Battle for the Bible), ainsi que l’éditeur de deux Bibles d’étude. Il a été l’un des fondateurs du Fuller Theological Seminary (Faculté de théologie Fuller), avant qu’elle ne tombe dans le libéralisme. Il est également un ami personnel qui est souvent venu prêcher dans notre église, et a donné la prédication lorsque ma femme est moi nous sommes mariés en 1982.

Le Dr. Lindsell écrit un autre livre intitulé L’orage qui menace : Les évènements du monde et le retour de Christ, The Gathering Storm: World Events and the Return of Christ (Tyndale House Publishers, 1980). Dans ce livre il dit,

Les conditions qui existent dans les églises qui s’appellent de ce nom sont évocatrices de la prochaine venue de Jésus, car l’Église de ce monde actuel est devenue particulièrement sécularisée… il n’y a plus d’esprit chrétien. Les chrétiens ont reçu un tel lavage de cerveau de la part du sécularisme qu’ils ne pensent pas comme les chrétiens le devraient. Leur monde et leur vision de la vie n’ont pas leur racine dans la Bible, mais dans l’agenda du monde (ibid., p. 70).

Il cite également II Timothée 3:1-7 et fait le commentaire suivant,

L’Amérique a produit une génération de jeunes gens centrés sur eux-mêmes, insensibles, irréligieux, sans aucun patriotisme ni caractère… Les êtres humains ne le sont plus, payant perdu toute caractéristique humaine, ayant abandonné la vision décente du monde et de la vie en général qui les distinguait autrefois des cochons ou des veaux (ibid., pp. 66-67).

C’est juste après avoir cité II Timothée 3:1-7, que le Dr. Lindsell donne ce commentaire.

Le passage dans II Timothée 3 débute avec ces paroles, « Sache ceci aussi, que dans les derniers jours des temps difficiles surviendront » (II Timothée 3:1). Le Dr. J. Vernon McGee écrit également que, dans II Timothy 3, l’apôtre Paul dit « ce que sera le futur de l’église (pas très brillant pour l’église organisée). ‘Les derniers jours’ est un terme technique… qui signifie les derniers jours de l’église (J. Vernon McGee, Th.D., À travers la Bible, Thru the Bible, Thomas Nelson Publishers, 1983, volume V, p. 469; note sur II Timothée 3:1). Le Dr. McGee continue pour dire,

« … des temps difficiles surviendront, » ce qui signifie que des temps graves et désespérés doivent arriver. Cela ne ressemble–t-il pas à la conversion du monde ?... La Bible n’enseigne pas qu’il en sera ainsi. C’est une chimère… pour bien des gens qui vivent comme les autruches, avec la tête dans le sable et n’ont jamais fait face à la réalité. Au lieu de cela, remarquez ce qui va arriver dans les derniers jours. Nous avons dix neuf descriptions différentes, juste dans les quelques versets suivants [II Timothée 3]. On y parle d’une génération hideuse, mais nous voulons la regarder parce qu’elle présente la meilleure représentation scripturaire de ce qui se passe aujourd’hui. Nous entrons, je le crois, dans les derniers jours de l’église… Je ne pense pas que vous pouvez trouver une époque où toutes ces caractéristiques se manifestent comme aujourd’hui. Je crois que nous sommes maintenant dans ces jours « plein de périls » dont nous lisons la description ici. Je ne sais pas combien de temps cela va durer, mais je suis sûr que cela deviendra pire, et non meilleur. (Ibid., pp. 469-470).

Veuillez vous lever pour lire les versets 1 à 4.

« Sache ceci aussi, que dans les derniers jours des temps difficiles surviendront. Car les hommes seront épris d’eux-mêmes, pleins de convoitises, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à leur parents, ingrats, irréligieux, sans affection naturelle, implacables, ne tenant pas leurs engagements, calomniateurs, indécents, cruels, méprisant les gens bons, traîtres, emportés, hautains, aimant les plaisirs plutôt que d’aimer Dieu » (II Timothée 3:1-4).

Vous pouvez vous asseoir. Pourquoi y a-t-il tellement de gens comme ceci dans nos églises ? Parce que les pasteurs, depuis des années, ont baptisés les gens sans vérifier leur témoignage. C’est pour cette raison que les églises sont pleines de gens encore perdus. Elles sont remplies de gens qui ne sont pas encore sauvés, simplement parce que l’on a accepté n’importe qui comme chrétien qui venait simplement de prendre une « décision » superficielle pour Christ.

Dans II Timothée 3:1-4 nous voyons 19 termes ou phrases qui décrivent ces gens dans nos églises « les derniers jours. »

1.  « Les hommes seront épris d’eux-mêmes » Les perdus dans l’église sont le miroir du monde, s’aimant eux-mêmes plus que Christ. L’amour pour soi est tellement répandu que la plupart des membres de l’église ne viendront même pas à un service le dimanche soir. Ils ont tellement d’amour pour eux-mêmes que maintenant ils ne cherchent même plus à visiter les gens ou gagner des âmes. C’est parce que les pasteurs ont rempli les églises pleines de gens qui ne sont pas sauvés

2.  « … pleins de convoitises » Cela veut plutôt dire « aimant l’argent. » La nature charnelle de l’homme aime avoir de l’argent à dépenser pour soi, parce qu’elle s’aime elle même plus que ce qu’elle n’aime Christ. La Bible dit, « L’amour de l’argent est la racine de tous les maux » (I Timothy 6:10). Beaucoup de jeunes restent dans l’église aussi longtemps que papa-maman leur payent tout ce qu’ils désirent. Mais peu après qu’ils ont commencé à travailler, ils l’abandonnent. C’est ce que « convoitise » veut dire !

3.  « … vantards » Ce terme grec est utilisé seulement ici et dans Romains 1:30, où il décrit la condition du monde des païens. Lorsque nous entendons aujourd’hui des soi-disant « témoignages, » ils ne sont guère plus qu’une série de vains discours sur combien ils étaient mauvais avant, et combien ils sont bons maintenant – sans guère mentionner Christ. C’est comme s’ils s’étaient sauvés eux-mêmes par une œuvre d’auto réformation ! Ils ne glorifient ni n’élèvent le nom de Christ parce qu’ils n’ont jamais été sauvés. Ils ne font que raconter une longue histoire relatant combien ils étaient mauvais, puis disent, « J’ai été sauvé. » Où est Jésus dans tout cela ? C’est seulement de la vantardise

4.  « … orgueilleux » – remplis d’orgueil, sans humilité. Quelle illustration des membres perdus de l’église des « derniers jours. »

5.  « … blasphémateurs » ou littéralement « insulteurs. » Quand des nouvelles personnes viennent à l’église, elles sont souvent choquées en voyant des soi-disant chrétiens se moquer de quelqu’un d’autre dans l’assemblée. C’est un reflet des accusations insultantes que le monde fait contre les chrétiens pieux. La génération hippie s’est toujours moquée. C’est une de leurs caractéristiques les plus courantes. Regardez donc la manifestation « Occupez Wall Street » (Occupy Wall Street). Et quand ils viennent dans une église, ils continuent à insulter de leurs moqueries !

6.  « … désobéissants à leurs parents, » comment des gens comme ceux-ci peuvent-ils se soumettre à Dieu ? Ils ne le peuvent ! Ceux qui sont désobéissants à leurs parents se rebelleront contre l’autorité dans l’église, comme ils le font dans le monde. Quelle illustration de la génération hippie et de sa progéniture ! Je pense que ce sont ceux-là mêmes dont parle ce verset. Ce n’est pas étonnant qu’ils causent la division d’une église après l’autre !

7.  « … ingrats, » ce terme grec ne se trouve qu’ici et dans Luc 6:35, où Jésus parle « des ingrats et des méchants. » Quelque soit la bonté qui leur est témoignée, il ne leur vient jamais à l’esprit d’être reconnaissants ! Nous avons vu des personnes que nous avons amenés à l’église dans notre voiture, nourris par nos deniers, et même accueillis dans nos maisons où nous avons pris soin d’eux comme si c’était un membre de notre propre famille, seulement pour les voir abandonner l’église sans même un mot de remerciement. Ils sont si endurcis qu’ils ne peuvent même pas ressentir le besoin de dire merci ! Ma mère prit un jour un jeune garçon dans sa maison et le traita comme son propre fils. Elle le conduisit à l’école et lui donna de l’argent pour s’acheter son déjeuner. Le jour où il quitta l’église, il lui vola toute son argenterie - qui lui avait été donné en cadeau de mariage. Il fit pleurer ma mère, et ne lui adressa pas un seul mot de remerciement. Il ne lui laissa pas même une petite lettre à son départ. « Ingrat. » C’est ce que nous voyons, une fois après l’autre, dans cette génération mauvaise

8.  « … irréligieux, » le terme signifie « profane. » Ils vivent leur vie de rébellion contre Dieu et pourtant ils se pensent chrétiens ! Ils sont rebelles contre toute autorité.

9.  « … sans affection naturelle, » Ce qui signifie qu’ils n’ont aucun amour naturel, ni pour leur propre chair, comme nous le voyons avec les avortements, ni dans leurs relations sexuelles contre nature. Ils tuent leurs bébés et casent leurs parents dans de terribles « maisons de retraite, » où ils les oublient et ne viennent pas les visiter, et pourtant ils s’appellent eux-mêmes chrétiens ! Comme le dit le Dr. Lindsell, ils sont « insensibles. » Quelle horrible illustration !

10. « … ne tenant pas leurs engagements, » ces gens sont irréconciliables. Ils refusent de s’entendre avec vous. Vous n’arriverez jamais à leur plaire, quoi que vous fassiez ! Vous ne pouvez faire la paix avec eux.

11. « … calomniateurs, » comme ils aiment répandre des rumeurs et attaquer les autres ! Malheureusement, c’est aussi vrai pour l’église que pour le monde ! Les membres de l’église qui ne sont pas sauvés aiment médirent les uns sur les autres.

12. « … indécents, » Cc qui veut dire « sans maîtrise de soi. » Nous le voyons sans arrêt dans notre société dégénérée. Ils viennent dans l’église, mais ne restent pas longtemps parce qu’ils n’ont aucune maîtrise d’eux mêmes. Ils sont aussi sauvages que des animaux qui n’ont pas été domptés. Que c’est horrible ! Ils vont d’une église à une autre. Comme le dit Spurgeon, « Ils sont des oiseaux de passage, qui ne nichent nulle part. »

13. « … cruels, » signifie « sauvages » (Dr. McGee). De nos jours, les rues sont dangereuses même en plein jour. Et beaucoup d’églises ne sont pas des refuges sûrs pour les nouveaux chrétiens ! De soi-disant chrétiens sont aussi sauvages que le monde qui nous entoure ! En effet, nous vivons dans une époque « pleine de dangers ! » Une jeune adolescente a essayé d’assassiner sa mère qui voulait lui imposer l’heure où elle devait rentrer à la maison (couvre-feu) ! C’est vrai ! Je l’ai lu dans le journal jeudi matin. Les jeunes commettent des choses aujourd’hui dont nous n’avons jamais entendu parler dans les années 50 et 60 !

14. « … méprisant les gens bons, » ce qui signifie littéralement « qui haïssent ceux qui sont bons. C’est le contraire de Titus 1 :8 « amis des gens bons. » Un homme bon, décent, est haï alors qu’un homme mauvais qui est « cool » sera aimé. Nous le voyons dans nos élections aussi bien que dans les églises. C’est une des principales caractéristiques de cette génération. Ils « méprisent » ceux qui sont bons.

15. « … traitres, » ce qui signifie littéralement « renégats. » Ce sont des gens à qui vous ne pouvez absolument pas faire confiance. Ils vous trahiront à chaque fois, parce que c’est dans leur nature de le faire. Par nature, ce sont des « traîtres. »

16. « … emportés, » ce qui signifie « irréfléchis, obstinés dans la poursuite imprudente d’une triste fin sous l’influence de la passion » (Dr. Marvin R. Vincent). Ceci décrit ceux qui agissent précipitamment et sans réfléchir. Pas plus tôt se sont-ils joints à une église qu’ils la quittent ! Vous ne pouvez pas faire confiance aux personnes irréfléchies ! Ils sont trop « obstinés » et « imprudents. »

17. « … hautains, »signifie aveuglés par l’orgueil. C’est le même terme grec utilisé dans I Timothy 6:4, « Il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, mais il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de vérité… » Selon une étude, 89% des pasteurs doivent s’occuper de soi-disant « chrétiens » de ce gabarit, le genre de personnes qui causent des divisions dans l’église. Rendez-vous compte, 9 pasteurs sur 10 ont expérimenté des divisions dans l’église à cause de personnes de ce genre ! « L’orgueil les obscurcit (ou les aveugle) » (Dr. Vincent).

18. « … aimant les plaisirs plutôt que d’aimer Dieu, » littéralement « ils aiment les plaisirs plus qu’ils n’aiment Dieu » (Dr. Vincent). Le Dr. McGee dit, « Il n’y a encore jamais eu d’époque où autant d’argent s’est dépensé pour le plaisir… milliards de dollars sont dépensés en divertissements parce que les hommes aiment les plaisirs plus qu’ils n’aiment Dieu » (ibid., p. 471). Ce qui explique pourquoi les jeunes non sauvés passent des heures innombrables tous les jours devant leur ordinateur à jouer des jeux vidéo, alors qu’ils disent qu’ils n’ont pas de temps pour lire la Bible quotidiennement et prier ! Ce n’est pas étonnant qu’ils ne puissent expérimenter une réelle conversion ! Ils aiment le plaisir plus que Dieu.

19. « … ayant une apparence de piété, mais en ayant renié la puissance, » ils n’en ont que la simple apparence extérieure, bien loin de la réalité essentielle de la piété (Dr. Vincent). « Ils passent par les rituels de la religion mais n’ont aucune vie, ni réalité, en eux-mêmes » (Dr. McGee). Les gens qui sont simplement satisfait juste en venant à l’église sans connaître Christ sont de ceux « Qui apprennent toujours, et (ne sont) jamais capables de parvenir la connaissance de la vérité » (II Timothée 3:7). Vous pouvez leur prêcher l’Évangile jusqu’à en perdre le souffle, mais ils continueront à être satisfaits de ne posséder « … qu’une apparence de piété » sans jamais en expérimenter « la puissance. » Malheureusement, il y a un grand nombre de personnes de ce genre dans nos églises chaque dimanche.


Quelle illustration de la « génération hippie, » ceux qui ont entre 45 et 65 ans aujourd’hui – et dans une moindre mesure, de leurs enfants et petits enfants ! Ainsi que les décrit le Dr. Lindsell, ils sont « centrés sur eux-mêmes, insensibles, irréligieux, sans aucun patriotisme ni caractère. » Ils sont aussi décrits dans II Timothée 3:1-8.

Maintenant, si une seule de ces descriptions s’applique à votre cas, qu’est-ce qui ne va pas avec vous ? Remarquez le terme « hommes. » Il apparaît trois fois dans ce passage, « les hommes seront épris d’eux-mêmes » (verset 2) ; « ceux-ci résistent à la vérité; hommes d’un raisonnement corrompu » (verset 8) ; « mais les hommes méchants… iront de mal en pis » (verset 13). Ces caractéristiques font référence aux perdus qui sont dans une église, à la fois les hommes et les femmes.


1.  Ils s’aiment (sont épris d’) eux-mêmes et non Dieu.

2.  Ils résistent à la vérité.

3.  Ils iront de mal en pis.

« Mais les hommes méchants et les imposteurs iront de mal en pis, trompant et étant trompés » (II Timothée 3:13).

Une fois que les gens arrivent à cet état, ils ne peuvent que rarement se convertir, ou jamais, par ce que Dieu les a abandonné à leurs penchants. Quand Dieu se détourne de vous, c’est éternellement trop tard pour être sauvé. Mais ne vous bercez pas d’illusions. Vous pouvez quand même être dans une église et être abandonné de Dieu. Je l’ai vu de nombreuses fois. Cependant, si votre conscience vous tracasse au regard de votre péché, il y a encore de l’espoir pour vous

Si vous êtes encore perdu, n’est-ce pas le moment de vous occuper sérieusement de votre salut et de rechercher Christ ? Comment pouvez-vous supporter de continuer ainsi sachant que vous pouvez aller en Enfer à tout moment ? Comment pouvez-vous vivre ainsi jour après jour ? Jésus dit, « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24).

Je me souviens d’un jour de 1972 ou 1973, j’allais à San José, en revenant de San Francisco, et j’avais dans ma voiture un jeune hippie. Il me parlait tout le temps, à l’aller comme au retour. Il parlait tellement que je ne pouvais plus le supporter ! Je me rappelle avoir eu cette pensée, « Il n’y a aucun espoir pour ce jeune. » Mais je me suis trompé. Il a été converti après tout. Aujourd’hui il est marié, avec des enfants adultes, et il est pasteur d’une église à Phoenix, en Arizona ! Il peut chanter, « Grâce infinie, combien est-elle douce, la voix qui sauva un misérable comme moi ! »

Si vous êtes encore perdu, il y a de l’espoir pour vous ! Mais il n’y a qu’UN seul espoir, et Son nom est Jésus ! Mettez votre confiance en Jésus et vous serez sauvé !

Quittant mes liens, ma tristesse et ma nuit,    Jésus, je viens, Jésus, je viens;
Dans ta liberté, ta joie, et ta lumière,    Jésus, je viens à Toi...
« Jésus je viens » (Jesus, I Come) par William T. Sleeper, 1819-1904.

Si vous n’êtes pas encore sauvé, veuillez aller vers le fond de la salle de culte où le Dr Cagan vous prendra dans une pièce tranquille pour prier avec vous.

Maintenant, je souhaite adresser quelques mots à ceux d’entre vous qui sont déjà sauvés. Je sais que II Timothée 3:1-8 est un passage de l’Écriture qui peut sembler sombre et décourageant. Quand nous voyons un pécheur, c’est normal de se sentir découragé. Cependant, au fil des années, nous avons trouvé un grand réconfort dans ce passage. Je suis encouragé quand je lis au sujet de la condition humaine dans la prophétie biblique. Je pense, « Et bien, c’est comme la Bible dit que les choses se passeraient. La situation est mauvaise, mais pas hors de contrôle. La Bible l’a annoncé – et le Dieu qui nous a donné ces versets de l’Écriture est toujours sur Son trône ! » De plus, le chapitre suivant de Timothée dit que, « Le Seigneur Jésus Christ … jugera les vivants et les morts, lors de Son apparition … » (II Timothée 4:1). Jésus revient, même si les gens deviennent de plus en plus mauvais ! Je vous invite à réfléchir sur les belles paroles de ce chant -

Sombre était la nuit, et le péché nous livrait bataille ;
   Notre peine était un lourd fardeau ;
Aujourd’hui nous voyons les signes de Sa venue ;
   Nos cœurs sont remplis de joie !

Relevez votre tête, pèlerins fatigués ;
   Voyez le jour vient, le rose de l’aube à l’horizon ;
Les ombres de la nuit se lèvent devant la venue de Jésus,
   Longuement attendu, Il vient enfin !

Il revient, Il revient, Il revient,
   Ce Jésus rejeté des hommes ;
Il revient, Il revient, Il revient,
   Avec puissance et gloire, Il revient !
« Il revient » (He is Coming Again) par Mabel Johnston Camp, 1871-1937.

Rien ne réjouit le cœur d’un chrétien comme la seconde venue de Christ ! C’est ce que j’ai toujours remarqué ! Alors que je préparais ce sermon, j’ai consulté un livre sur la prophétie publié par le Dr. Charles L. Feinberg. J’ai oublié d’où il vient, mais sur la première page j’ai lu ce qu’un jeune Chinois m’a écrit quand il m’a fait cadeau de ce livre il y a longtemps, en 1971. Il s’appelait Ken Yee et il est maintenant pasteur. Je le connaissais parce qu’à l’époque, je passais tous mes weekends à la mission chinoise à Sacramento, alors que je faisais ma première année de théologie à l’Institut de théologie baptiste du Golden Gate. Ken m’a écrit ces mots sur la page de couverture,

« Cher Bob, à cause de votre exemple d’amour sacrificiel, à cause de votre amour pour l’église [la First Chinese Baptist Church de Los Angeles], à cause de votre amour pour la mission [de l’église de Los Angeles], à cause de votre vision que vous partagez avec tant d’enthousiasme, et finalement à cause de qui vous êtes – et il n’y en a aucun comme vous – j’ai eu la grande joie de vous connaître ! Mon âme bénit le Seigneur ! Maranatha – le Seigneur revient ! Avec affection en Christ, Ken »

Amen ! Amen ! Quand nous voyons une personne comme Ken qui est bénie par notre ministère, tout ce que nous faisons prend son sens et les difficultés que nous traversons ne sont plus un fardeau ! Un jeune homme de notre église m’a dit qu’il était découragé parce que tous ceux qu’il essayait d’aider ne revenaient plus. Mais je lui ai dit, « C’est vrai, mais la prochaine personne restera peut être, et alors vous aurez cette joie que le monde ne connaît pas ! » Ceux que vous avez amenés à Christ se réjouiront avec vous le jour de Sa venue ! Chaque chrétien que vous avez aidé se réjouira avec vous le jour de Sa venue ! Amen ! Maranatha – Jésus revient !

Le ciel s’ouvrira pour préparer Sa venue ;
   Les étoiles applaudiront dans un tonnerre de louanges.
Le regard de Ses yeux se posera sur nous qui l’attendons,
   Et nous Le contemplerons alors face à face.
Et nous Le contemplerons, et nous Le contemplerons,
   Face à face dans toute Sa gloire !
Et nous Le contemplerons, et nous Le contemplerons,
   Face à face, notre Sauveur et Seigneur !

Les anges annonceront le cri de Sa venue,
   Ceux qui dorment se lèveront de leur tombeau ;
Et ceux qui sont vivants seront changés en un instant,
   Et nous Le contemplerons, et nous Le contemplerons,
   Face à face dans toute Sa gloire !
Et nous Le contemplerons, et nous Le contemplerons,
   Face à face, notre Sauveur et Seigneur !
« Nous le contemplerons » (We Shall Behold Him)
     par Dottie Rambo, 1934-2008).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : II Timothée 3:1-8.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Jésus revient ! » (Christ Returneth) par H. L. Turner, 1878).

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006])..