Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LE GRAND TRÔNE BLANC DU JUGEMENT

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 11 mars 2012

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).


En 1962, j’ai lu le livre de George Orwell, alors considéré comme un livre de science fiction, intitulé « 1984. » En 1962, l’année 1984 semblait vraiment très loin dans le futur. Mais le temps poursuit sa marche. L’année 1984 est venue et elle est repartie. À l’époque, dans les années soixante, les anglais gouvernaient encore sur Hong Kong. Leur contrôle sur ce petit bout de territoire ne prendrait fin qu’en 1997, ce qui me paraissait encore bien lointain. Cependant, Hong Kong a été rendue à la Chine il y a quinze ans déjà. L’année 1997 est venue et elle est repartie Mais le temps poursuit sa marche. En 1982 mon épouse et moi nous sommes arrêtés à Rome, dans le cadre d’un voyage en Israël. Nous avons visité la Chapelle Sixtine et avons admiré la fresque de Michel Ange « Le Jugement Dernier. » Ce matin, le jugement dernier des âmes non sauvées peut vous sembler encore très loin dans le temps. Mais le temps poursuit sa marche.

Le Jugement Dernier viendra plus rapidement que vous ne l’imaginez. Ce jour-là, tous les humains se tiendront devant le Grand Trône Blanc. Les morts, petits et grands, se tiendront devant Dieu. Les « livres » seront ouverts, et ceux qui ne sont pas sauvés seront jugés d’après ce qu’il est écrit dans les livres de Dieu.

Mais le temps poursuit sa marche. Le Jugement Dernier viendra plus rapidement que vous ne l’imaginez ! En ce jour solennel, deux choses auront lieu.

I. Premièrement, les morts qui ne sont pas sauvés, seront jugés chacun selon ses œuvres.

L’apôtre Jean l’aperçut dans une vision. Il dit,

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres. Et la mer rendit les morts qui étaient en elle ; et la mort et l'enfer rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon ses œuvres » (Apocalypse 20:12-13).

Les perdus pensent souvent que ce sera le moment où Dieu jugera leurs bonnes et leurs mauvaises actions. Ils pensent que s’ils ont fait plus de bonnes actions que de mauvaises, ils seront admis au Paradis. Mais rien de tel n’est écrit dans la Bible, et certainement pas dans ce passage de l’Écriture ! Le Dr. John R. Rice dit,

Il n’y a ici aucune miséricorde. Il n’est pas question de pardon, de grâce de Dieu, de rédemption, qui ont fait l’objet de mépris [raillés et rejetés] des hommes; maintenant, seul un jugement juste est de mise. Les gens vont en Enfer parce qu’ils le doivent. Ils méritent l’Enfer…Proverbes 29 :1 dit, « L’homme qui, étant repris, raidit son cou, sera brisé subitement et sans remède. » Le péché exige une réparation. Ceux qui rejettent le sacrifice de Christ… doivent payer eux-mêmes leur propre dette pour un péché éternel, qui n’a jamais demandé de repentance, ou de pardon (John R. Rice, D.D., Voici, Il vient ! Commentaire verset par verset du livre de l’Apocalypse, Behold, He Cometh! A Verse-by-Verse Commentary on the Book of Apocalypse, Sword of the Lord Publishers, 1977, pp. 304-305; commentaire sur Apocalypse 20:12).

Dans la chapelle St. George de l’abbaye de Westminster, en Angleterre, se trouvent quatre livres contenant le nom des 60 000 personnes décédées sous les bombardements de Londres durant la deuxième guerre mondiale. Un de ces livres est ouvert en permanence et une lumière éclaire les noms inscrits sur ses pages. Chaque jour, une page est tournée.

Cela me rappelle les « livres » que Dieu ouvrira au Jugement Dernier. Quand ces livres seront ouverts, le nom de chaque pécheur perdu apparaîtra à côté de la liste de chaque péché commis pendant sa vie sur la terre. La Bible dit,

« Dieu prononcera son jugement sur toutes les actions, même les plus cachées… » (Ecclésiastes 12:14).

Et Jésus a dit,

« Je vous le déclare : les hommes rendront compte, au jour du jugement, de toute parole vaine qu’ils auront dites… »
       (Matthieu 12:36).

Chaque « action cachée » que les perdus ont faite est écrite dans les livres du jugement ; Chaque « parole vaine » qu’ils ont prononcée est écrite, et ils devront rendre compte au jour du jugement. Jésus a dit,

« Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu » (Luc 12:2).

Au Jugement Dernier, chaque pécheur perdu sera confronté par les péchés de sa vie quand « Dieu jugera les secrets des hommes » (Romains 2:16).

« Et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

Dr. Rice dit,

L’humanité sera jugée chacun selon ses œuvres. Ce qui signifie donc que ce jugement sera plus grave pour certains plutôt que pour d’autres. L’Enfer sera plus tolérable pour certains plutôt que pour d’autres, selon leurs œuvres. Tous ceux qui rejettent Christ vont en Enfer, mais l’Enfer ne sera pas le même pour tous (Rice, ibid., p. 305).

Jésus a dit,

« Malheur à toi, Corazin ! Malheur à toi, Bethsaïda ! Car si les œuvres puissantes qui ont été faits au milieu de vous avaient été faites à Tyr et à Sidon, il y a longtemps que ces villes se seraient repenties avec le sac et la cendre. Mais je vous le dis, il sera plus supportable pour Tyr et Sidon au jour du jugement que pour vous, et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu’au ciel, tu seras abaissée jusqu’en enfer ; car si les œuvres puissantes qui ont été faites au milieu de toi avaient été faites à Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. Mais je vous le dis, qu’il sera plus supportable pour le pays de Sodome au jour du jugement que pour toi » (Matthieu 11:21-24).

D’après ces versets, nous pouvons voir qu’il y a des degrés dans la sévérité du châtiment en Enfer. La personne qui vient écouter l’Évangile dimanche après dimanche sans jamais venir à Christ, aura une place pire en Enfer que ceux de Sodome. « Mais je vous le dis, qu’il sera plus supportable pour le pays de Sodome au jour du jugement que pour toi » (Matthew 11:24). « …Ils furent jugés chacun selon ses œuvres » (Apocalypse 20:13). « Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Le prophète Daniel dit que « Beaucoup de ceux qui dorment… se réveilleront pour l’opprobre et pour une infamie éternelle » (Daniel 12:2). Quelle terrible pensée ! Vous allez mourir, mais ce ne sera pas la fin – pas du tout ! Après être mort, vous « vous réveillerez… pour l’opprobre et pour une infamie éternelle. » Le Dr. John Blanchard, un auteur britannique écrit,

Qu’est-ce que les paroles de Daniel évoquent au sujet des émotions des pécheurs quand ils seront en Enfer ? Aucun instrument connu de l’homme ne peut mesurer la souffrance causée par la culpabilité ; aucune intelligence humaine ne peut imaginer l’agonie causée en Enfer par une conscience accusatrice qui vous rappelle tous les détails de votre vie et qu’il vous est impossible de réduire au silence… Par leur vie égocentrique et pécheresse, ils ont proféré des mensonges sur Dieu, calomnié et diffamé leur Créateur. En Enfer, ils auront la réalisation, la complète signification et l’étendue de leur crime. Et pas le moindre, ils seront forcés d’admettre que bien que Dieu leur ait donné « la vie et le souffle, et tout le reste »… ils ont gaspillé sa générosité. Daniel dit qu’ils expérimenteront la honte.
      Mais Daniel parle également de « mépris » qui est la traduction du terme hébreux deraon. La seule fois où ce terme est également employé dans l’Écriture est quand Ésaïe dit que ceux qui seront condamnés à l’Enfer seront [« un objet d‘horreur pour toute chair »]. En Enfer, les pécheurs ne recevront ni sympathie, ni compagnie. Chacun sera [haï] détesté par tout les autres, ce qui ajoutera à leur malheur et à leur honte. Ceux qui habitent l’Enfer seront entraînés come dans un piège, un [tourbillon] d’accusation et de culpabilité, de récrimination et de regret, de honte et de mépris…
      Il nous est dit qu’ils sont [« tourmentés par le feu et le soufre »] et que [« la fumée de leur tourment monte au siècle des siècles »] Apocalypse 14:10-11. Sous une forme ou un autre, le terme « tourment » apparaît quinze fois dans le Nouveau Testament. Quelquefois, il fait référence à une extrême détresse qui peut être causée par la maladie, et une fois au moins il est associé à la torture, mais ce terme conserve toujours la signification d’une souffrance extrême et consciente. Dans le cas des tourments de l’Enfer, ces souffrances dureront pour l’éternité. Il y a plus de 1 500 ans, Saint Jean Chrysostome [a dit], « Les damnés souffriront une fin sans fin, une mort sans mort réelle, une corruption sans rédemption…ils recevront un châtiment exempt de pitié, une misère sans miséricorde, un chagrin sans secours, des larmes sans réconfort, un tourment incessant » (John Blanchard, D.D., Qu’est-il arrivé à l’Enfer ? Whatever Happened to Hell? Evangelical Press, édition de 2005, pp. 145-146, 154).

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

II. Deuxièmement, ceux dont le nom est écrit dans le Livre de vie échapperont à ce jugement.

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Le prophète Daniel parle aussi du « Livre de vie » quand ils dit « Alors seront délivrés tous ceux qui seront trouvés inscrits dans le Livre » (Daniel 12:1). Jésus dit, « Réjouissez-vous parce que vos noms sont écrit dans les cieux » (Luc 10:20). Et l’apôtre Paul parle de ses compagnons d’œuvre à Philippe dont « les noms sont dans le Livre de vie » (Philippiens 4:3).

Le « Livre de vie » contient les noms de tous ceux que Dieu a choisi de sauver. Tous ceux qui ont la vie éternelle sont inscrits par leur nom dans le « Livre de vie. » Si vous êtes converti, votre nom est dans le « Livre de vie. » Si vous n’êtes pas converti à l’heure de votre mort, votre nom et vos péchés sont inscrits dans « les livres. » Votre nom se trouve-t-il dans le « Livre de vie » ou dans « les livres. » Si votre nome se trouve dans « les livres, » vous serez envoyé dans le lac de feu. Le Dr. John F. Walvoord dit, « Si le nom de quelqu’un ne se trouve pas dans le Livre de Vie, c’est tout simplement assez pour être jeté dans le lac de feu, parce que les péchés de cette personne n’ont pas été pardonnés et il, ou elle, n’est pas entré(e) dans le repos de Dieu » (John F. Walvoord, Th.D., Les prophéties les plus importantes de la Bible, The major Bible Prophecies, Zondervan Publishing House, 1991, p. 411).

Si votre nom se trouve dans le « Livre de vie », vous serez avec Christ aux Ciel pour l’éternité. Le cantique chant par Mr. Griffith avant ce sermon le dit bien,

Seigneur, je ne tiens pas aux richesses,
   Ni à l’argent ni à l’or ;
Je préfère m’assurer d’entrer au Ciel,
   Je préfère entrer avec tous les sauvés.

Dans le livre de Ton royaume,
   Aux pages immaculées,
Dis-moi Jésus, mon Sauveur,
   Mon nom est-il écrit ?

Mon nom est-il écrit,
   Sur les pages immaculées ?
Dans le livre de Ton royaume,
   Mon nom est-il écrit ?
« Mon nom est-il écrit ? » (Is My Name Written There?)
     par Mary A. Kidder, 1820-1905.

Ainsi que je vous l’ai dit, si votre nom n’est pas écrit dans le Livre de vie, vous êtes condamné aux tourments éternels.

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Votre nom est-il écrit dans le Livre de vie ? Il n’y a qu’une seule manière d’être sûr que votre nom y est écrit. Jésus a dit,

« En vérité, en vérité je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle » (Jean 6:47).

« En effet, Dieu n’a point envoyé Son Fils dans le monde pour juger le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en Lui n’est point jugé : celui qui ne croit pas est déjà jugé… (Jean 3:17-18).

Repentez-vous – détournez-vous de votre vie de péché, et croyez au Sauveur. Ne vous contentez pas de croire des « choses » sur Jésus. Mais croyez « en » Jésus. Le terme grec traduit par « en » est « eis. » Il signifie « dans, dedans » (George Ricker Berry). En français, les traductions modernes gardent le même sens, « Croyez en Lui. » C’est le même sens que le grec, alors que dans d’autres langues, le sens peut être caché dans les traductions modernes, et il faut revenir aux versions plus anciennes comme la Bible King James en ce qui concerne l’anglais. Vous devez venir à Jésus, et entrer comme « en » Lui, avec le sens de « au dedans » de Lui, pour vous reposer « en » Lui. « Celui qui croit en Lui n’est point jugé : celui qui ne croit pas est déjà jugé… » (Jean 3:18). Vous devez croire « en » Jésus et être « en » Lui !

Il est impossible à l’homme naturel de saisir cette simple pensée. Il essayera de la comprendre, mais il échouera à chaque fois. Seulement ceux dont le nom est écrit dans le Livre de vie pourront venir à Jésus Lui-même. Seulement eux croiront « en Lui. » Jésus a dit, « Personne ne peut venir à moi si le Père qui m’a envoyé ne l’attire : et je le ressusciterai au dernier jour » (Jean 6:44).

Jésus est mort sur la Croix pour payer la dette du péché de l’homme. Jésus a versé Son Sang pour que l’homme pécheur puisse être lavé de toute iniquité. Je prie pour que vous vous détourniez de votre style de vie centré sur vous-même et veniez à Jésus Christ en personne.

Mon nom est-il écrit,
   Sur les pages immaculées ?
Dans le livre de Ton royaume,
   Mon nom est-il écrit ?

Un jour, il n’y aura plus que cela qui comptera pour vous ! Votre nom est-il écrit dans le Livre de vie ? Souvenez-vous,

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

Votre nom est-il « écrit dans le Livre de vie ? Il le sera si vous venez à Jésus ! Jésus a dit,

« Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi » (Jean 6:37).

Venez à Lui par la foi ce matin-même et vous serez sauvés de vos péchés pour aujourd’hui et pour l’éternité ! Amen et amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Apocalypse 20:11-15.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Mon nom est-il écrit ? » (Is My Name Written There?)
par Mary A. Kidder, 1820-1905.


BREF APPERCU DE

LE GRAND TRÔNE BLANC DU JUGEMENT

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et je vis les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu ; et les livres furent ouverts, et un autre livre était ouvert, celui qui est le livre de vie ; et les morts furent jugés selon les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs œuvres » (Apocalypse 20:12).

« Et quiconque n'était pas trouvé écrit dans le livre de vie, était jeté dans l'étang de feu » (Apocalypse 20:15).

I.   Premièrement, les morts qui ne sont pas sauvés, seront jugés chacun
selon ses œuvres, Apocalypse 20:12-13; Proverbes 29:1;
Ecclésiastes 12:14; Matthieu 12:36; Luc 12:2; Romains 2:16;
Matthieu 11:21-24; Apocalypse 20:13, 15; Daniel 12:2;
Apocalypse 14:10-11.

II.  Deuxièmement, ceux dont le nom est écrit dans le Livre de vie
échapperont à ce jugement, Apocalypse 20:15; Daniel 12:1;
Luc 10:20; Philippiens 4:3; Jean 6:47; 3:17-18; 6:44, 37.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).