Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LE TEXTE DE SPURGEON

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur le 27 novembre 2011

« Regardez vers moi et soyez sauvés, vous tous les bouts de la terre »
(Ésaïe 45:22).


J’ai donné à ce sermon le titre de : « Le texte de Spurgeon » parce que c’est ce verset qui lui fut prêché lorsqu’il fut sauvé à l’âge de 15 ans. Il commença immédiatement à enseigner à l’École du dimanche et à prêcher. Six ans plus tard, quand il eut 21 ans, il prêchait à des milliers de personnes, et les journaux l’appelaient « le garçon prédicateur. »

Non seulement il fut sauvé après avoir entendu un sermon sur notre texte, mais il s’en servi de multiples fois quand il prêchait sur d’autres versets. Dans les 63 volumes réunissant ses sermons, il y en trois dont il est le texte principal, et dont les titres en sont respectivement, « Souveraineté et Salut », « La vie pour un regard » et « Le regard de vie. » Dans le dernier, le « Regard de vie », Spurgeon dit,

C’était il y a à peu près vingt six ans – exactement vingt six jeudi dernier – que je regardai au Seigneur [Jésus], et trouvai le salut, par le biais de ce texte. Vous m’avez souvent entendu dire dans quel état je me trouvai... cherchant le repos, n’en trouvant pas, jusqu’à ce qu’un simple prédicateur laïc [c. à d. sans éducation supérieure] parmi les Méthodistes primitifs se tienne dans la chaire, et donne ce passage comme son texte de prédication : « Regardez vers moi et soyez sauvés, vous tous les bouts de la terre. » Il n’avait pas grand chose à dire, Dieu merci, car cela l’obligeait à répéter son texte, et rien d’autre n’était nécessaire – pas pour moi, en tout cas – excepté son texte. Je me rappelle comment il disait, « C’est Christ qui parle. ‘Je suis dans le jardin [de Gethsémané] en agonie, versant mon âme jusqu’à la mort ; Je suis sur la croix, donnant ma vie pour les pécheurs ; regardez à moi ! Regardez à moi !’ C’est tout ce que vous devez faire. Un enfant peut regarder. Même celui qui est presque idiot peut regarder. Quelque faible, quelque pauvre qu’un homme puisse être, il peut regarder, et s’il regarde, la promesse est qu’il sera sauvé. » Puis, s’arrêtant, il pointa le doigt vers l’endroit où j’étais assis et... il dit, « Ce jeune homme là-bas semble bien misérable. » Et je pense que c’était le cas, parce que c’était bien ce que je ressentais à ce moment-là. Puis il dit « Il n’y a aucune chance pour vous, jeune homme, aucune chance de vous débarrasser de votre péché, sinon de regarder à Jésus » et il cria, comme seul un Méthodiste primitif peut le faire, « Regardez ! Regardez jeune homme ! Regardez maintenant ! » Et c’est ce que je fis, je regardai à Jésus... j’avais trouvé la délivrance du péché en un moment seulement, en regardant à Jésus » (C. H. Spurgeon, « Le regard de vie » [The Life-Look] La chaire du Tabernacle Métropolitain, The Metropolitan Tabernacle Pulpit, vol. 50, Pilgrim Publications, réimprimé en 1978, p. 37).

Le vieux cantique que Mr. Griffith vient juste de chanter ne fait aucun doute sur la personne qui est appelée « l’Agneau de Dieu. » Jésus est « ...l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1:29). « Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu. » Chantons-le!

Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu,    Tournez les yeux vers l’Agneau,
Car Lui seul peut vous sauver,    Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu.
(« Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu »
   [Look to the Lamb of God] par H. G. Jackson, 1838-1914).

« Regardez vers moi et soyez sauvés, vous tous les bouts de la terre : car JE SUIS Dieu, et il n’y en a pas d’autre » (Ésaïe 45:22).

I. Premièrement, vous devez regarder à Jésus, la Deuxième Personne de la Trinité.

Le texte dit, « Regardez vers moi et soyez sauvés... » « Regardez » signifie la même chose que « venez. » Vous ne devez pas regarder à Dieu le Père, ou venir à Lui, dans votre état de péché. Pourquoi pas ? Parce que « le Seigneur ton Dieu est un feu consumant, même un Dieu jaloux » (Deutéronome 4:24). Le Nouveau Testament dit la même chose, « Car notre Dieu un feu consumant » (Hébreux 12:29). Si vous venez à Dieu dans votre état de pécheur, vous serez consumés par le feu de Sa colère. Ce qui advint à Nadab et Abihu vous arrivera à vous aussi !

« Et le feu sortit de devant le Seigneur, et les dévora, et ils moururent devant le Seigneur » (Lévitique 10:2).

Vous ne devez pas regarder au Saint Esprit, ou venir à Lui, parce qu’il n’a pas de sang pour laver vos péchés ! L’œuvre du Saint Esprit est de vous convaincre du péché de ne pas croire en Jésus. Jésus a dit ceci au sujet du Saint Esprit,

« Et quand il sera venu, il convaincra le monde de péché, de droiture et de jugement :... de péché, parce qu’ils ne croient pas en moi » (Jean 16:8-9).

Non, non – ne regardez pas au Saint Esprit ! Vous devez regarder, et venir, au Sauveur crucifié, qui est maintenant monté dans les lieux célestes et qui est assis à la droite de Dieu ! Regardez à Jésus, l’Agneau de Dieu. Lui seul vous sauver de votre péché ! Venez à Lui ! Regardez à Lui ! Vous ne pouvez réellement venir à une personne sans premièrement la regarder, n’est-ce pas ?

Tourne les yeux vers Jésus, contemple Son visage merveilleux,
Et les choses de cette terre s’évanouiront peu à peu,
À la lumière de Sa gloire et de Sa grâce.
   (« Tourne les yeux vers Jésus » [Turn Your Eyes Upon Jesus]
     par Helen Howard Lemmel, 1863-1961).

Regarde et vis, mon frère, vis !
   Regarde à Jésus maintenant et vis ;
C’est écrit dans Sa Parole, Alléluia !
   Tu dois seulement Le regarder et tu vivras.
(« Regarde et vis » [Look and Live] par William A. Ogden, 1841-1897).

Chantez-le encore !

Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu,
   Tournez les yeux vers l’Agneau,
Car Lui seul peut vous sauver,
   Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu.
(« Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu » [Look to the Lamb of God]
   par H. G. Jackson, 1838-1914).

Il est encore un autre endroit ou vous ne devez pas regarder. Vous ne devez pas regarder à vous-même. C’est ce qui arrêtait Spurgeon avant sa conversion. Il essayait constamment de ressentir la bonne sensation – plutôt que regarder et venir à Christ Lui-même. Il continuait à lire le livre de Doddridge, « Éveil et progrès de la religion dans l’âme » [Rise and Progress of Religion in the Soul] et celui de Baxter « Appel aux non convertis » [Call to the Unconverted.] Spurgeon disait, « je ne trouve pas de fautes avec leurs livres ; je les recommande, mais je trouve faute avec moi-même de les utiliser d’une si mauvaise manière. » Spurgeon disait, « Quand j’avais beaucoup lu, j’essayais de sentir ce que ces hommes avaient dit et là, ça n’allait plus du tout » (Spurgeon, ibid., p. 41). Le jeune Spurgeon « essayais d’expérimenter » ce que Doddridge et Baxter sentaient, mais sans succès. Jésus ne se trouve pas dans nos sentiments et nos émotions.

Dimanche dernier, deux jeunes filles catholiques, qui sont venues à l’église, ont déclaré à notre diacre, le Dr Cagan, qu’elles pensaient être sauvées parce qu’elles avaient ressenti de la tristesse et pleuré. Elles regardaient à leurs propres sentiments de tristesse. Elles ont mentionné Jésus, mais Jésus n’était la chose principale dont elles parlaient. Ce qu’elles regardaient en premier et dont elles parlaient surtout, c’était leur propre tristesse. Je veux vous dire ce matin que de simples sentiments de tristesse jamais ne vous sauveront ! Jamais ! Jamais ! Le Christ pré-incarné a dit,

« Regardez vers moi et soyez sauvés... » (Ésaïe 45:22).

Venez à Jésus Lui-même ! Assez de vos sentiments et de vos émotions ! Regardez à Jésus ! Croyez en Jésus ! Venez à Jésus ! Détournez les yeux de vos sentiments et tournez-les vers le Sauveur Ressuscité ! Jésus a dit,

« Regardez vers moi et soyez sauvés... » (Ésaïe 45:22).

« Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu. » Chantons-le de nouveau !

Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu,
   Tournez les yeux vers l’Agneau,
Car Lui seul peut vous sauver,
   Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu.

II. Deuxièmement, vous devez vouloir que Jésus vous sauve de votre péché.

Jésus a dit, « car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde » (Jean 12:47). Et encore ici, Jésus a dit, « Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19:10). Et le Jésus pré-incarné a dit,

« Regardez vers moi et soyez sauvés... » (Ésaïe 45:22).

L’apôtre Paul a dit, « Christ Jésus est venu au monde pour sauver les pécheurs » (I Timothée 1:15). Jésus est mort sur la Croix pour payer le prix de votre péché ! Jésus est ressuscité des morts pour vous libérer de votre péché ! Jésus a versé Son Sang pour vous laver de votre péché ! Péché. Péché. Péché. « Regardez vers moi et soyez sauvés... » – du péché ! Si vous ne pensez pas à votre péché, alors Jésus n’a rien pour vous. Jésus est venu, Il est mort, Il est ressuscité pour vous sauver du péché. Si vous n’êtes pas concerné par votre péché, vous ne regarderez pas à Jésus pour être sauvé.

Une autre jeune femme est venue parler au Dr. Cagan dimanche dernier. Elle pensait qu’elle était sauvée parce qu’une « sensation comme un grand poids s’était levée de sa poitrine. » Chère jeune femme, Jésus n’est pas venu mourir sur la Croix pour « lever un poids » de votre poitrine ! Absurdité totale ! Et je dis cela parce que votre âme me concerne !

Quelques minutes plus tard, cette même jeune femme dit au Dr. Cagan qu’elle était sauvée parce qu’elle avait vu « un rayon de lumière et qu’elle savait que c’était Jésus. » Qu’est-ce ceci si ce n’est de l’aveuglement ? Comment sait-elle que ce « rayon de lumière » était Jésus ? La Bible dit, « Et cela n’est pas étonnant, car Satan lui-même se transforme en ange de lumière » (II Corinthiens 11:14). Comment sait-elle que c’était Jésus ? Comment sait-elle que ce n’était pas Satan ? Je vais vous dire une chose de plus, « un poids levé » et un « rayon de lumière » n’ont rien à voir avec le péché ! Rien à faire du tout, avec le fait que Jésus est mort à votre place, payer pour votre péché. Rien à faire du tout avec le Sang de Christ, versé pour vous laver de tout péché. Jésus ne représente pas l’élément principal pour elle. Jésus n’est pas important pour elle.

Chaque fois que nous entendons quelqu’un dire qu’il est sauvé, nous voulons savoir s’il y a quelque péché de pardonné. Nous voulons savoir si le Sang de Christ est là pour laver le péché. Tout autre soi-disant « témoignage » n’est que de la simple bêtise ! Jésus a dit,

« Regardez vers moi et soyez sauvés... » (Ésaïe 45:22).

« Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu. » Chantons-le de nouveau !

Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu,
   Tournez les yeux vers l’Agneau,
Car Lui seul peut vous sauver,
   Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu.

III. Troisièmement, vous devez sentir que personne d’autre que Jésus ne peut vous sauver du péché.

Vous devez ressentir ce que Joseph Hart a ressenti quand il a écrit,

Nul autre que Jésus, Nul autre que Jésus,
   Ne peut sauver le pauvre pécheur,
Nul autre que Jésus, Nul autre que Jésus,
   Ne peut sauver le pauvre pécheur,
(« Venez, pécheurs » [Come, Ye Sinners])
     par Joseph Hart, 1712-1768).

Nul autre que Jésus ! Nul autre que Jésus, ne peut sauver le pécheur !

« Regardez vers moi et soyez sauvés... vous tous les bouts de la terre » (Ésaïe 45:22).

Ce verset n’enseigne pas l’universalisme, et qu’en fin de compte touts seront sauvés. Loin de là ! Cela veut dire que les élus de Dieu, dans toutes les nations, regarderont à Jésus, la Deuxième Personne de la Trinité, et seront sauvés, parce que ce texte conclut avec ces paroles « Car je suis Dieu, et il n’y a en a point d’autre. »

Spurgeon a souvent cité Marc 16:16. Il a prêché un sermon entier sur ce verset un dimanche soir, le 13 octobre 1889 (MTP, Numéro 2,339). Marc 16:16 finit par ces paroles, « mais celui qui ne croira pas sera damné. » Si vous refusez de regarder à Jésus, de venir à Jésus, et de croire en Jésus, vous serez damnés pour toujours en enfer. Je vous en conjure, ce matin, ici même, de regarder à Jésus, de venir à Jésus, et de croire en Jésus. « Nul autre que Jésus, ne peut sauver les pécheurs. » Nul autre que Jésus, ne peut vous sauver du châtiment éternel que vous vaut votre péché. « Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu. » Chantons-le de nouveau !

Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu,
   Tournez les yeux vers l’Agneau,
Car Lui seul peut vous sauver,
   Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu

« Regardez vers moi et soyez sauvés... » (Ésaïe 45:22).

« Nul autre que Jésus, nul autre que Jésus, ne peut sauver le pécheur. » Veuillez ouvrir votre livret au numéro 7 et vous lever pour chanter.

Venez, vous les pécheurs, pauvres et misérables,
   Faibles et meurtris, Jésus est prêt à vous sauver,
Rempli de compassion, d’amour et de puissance.
   Il peut, Il peut, Il peut te sauver, ne doute plus !
Il peut, Il peut, Il peut te sauver, ne doute plus !

Voyez ! Le Dieu incarné est monté au Ciel,
   Invoquez les mérites de Son Sang :
Osez aller à Lui, totalement,
   Ne laissez rien ne vous en empêcher, allez à Lui.
Nul autre que Jésus, Nul autre que Jésus,
   Ne peut sauver le pauvre pécheur,
Nul autre que Jésus, Nul autre que Jésus,
   Ne peut sauver le pauvre pécheur,
(« Venez, pécheurs » [Come, Ye Sinners]) par Joseph Hart, 1712-1768).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Ésaïe 45:21-24.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
(« Tournez les yeux vers l’Agneau de Dieu » [Look to the
Lamb of God] par H. G. Jackson, 1838-1914).


BREF APERÇU :

LE TEXTE DE SPURGEON

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Regardez vers moi et soyez sauvés, vous tous les bouts de la terre »
(Ésaïe 45:22).

(Jean 1:29)

I.   Premièrement, vous devez regarder à Jésus, la Deuxième Personne
de la Trinité, Deutéronome 4:24; 12:29; Lévitique 10:2; Jean 16:8-9.

II.  Deuxièmement, vous devez vouloir que Jésus vous sauve de votre
péché, Jean 12:47; Luc 19:10; I Timothée 1:15; II Corinthiens 11:14.

III. Troisièmement, vous devez sentir que personne d’autre que Jésus ne
peut vous sauver du péché, Marc 16:16.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).