Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LA CONVERSION DE LYDIE

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 20 novembre 2011

« Et une certaine femme, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, qui adorait Dieu, nous écoutait ; et le Seigneur lui ouvrit le cœur, pour qu’elle soit attentive aux choses dont Paul parlait » (Actes 16:14).


La Bible est bien différente des autres livres anciens et de plusieurs manières. Premièrement les femmes, qui en sont des figures centrales. Ève, Sarah, Rébecca, Rachel, Léa, Ruth, Esther, et encore bien d’autres, sont citées dans les pages de l’Ancien Testament. Deux livres de l’Ancien Testament portent un nom de femme : Ruth et Esther. Dans le Nouveau Testament, les femmes ont également joué un rôle important. De nombreuses fois, on peut lire ce qui est dit au sujet des femmes en connexion avec Jésus et son ministère : d’abord Sa mère, Marie, puis Marie Madeleine, Marthe et Marie, ou bien la femme prise en flagrant délit d’adultère, la femme que Satan tenait courbée, la femme à la perte de sang, la femme rencontrée au puits, la femme qui a embrassé Ses pieds, et bien d’autres encore. Ce sont les femmes qui, les premières, s’en allèrent au tombeau le dimanche matin et virent que le Christ était ressuscité. L’apôtre Paul mentionne par cinq fois une femme, nommée Priscille, mais en l’associant toujours au nom de son mari, Aquila, et toujours au sujet de leur ministère pour le Seigneur. Priscille est toujours mentionnée avant son mari, ce qui est inhabituel au premier siècle. Mais nous l’avons ici sous nos yeux, dans la Bible !

Et alors que les femmes ont une place aussi importante dans la Bible, il n’est pas surprenant que cette femme Lydie soit mentionnée comme la première convertie européenne. Ce que la Bible nous dit de sa conversion peut s’appliquer aussi à tout homme qui devient chrétien.

I. Premièrement, l’œuvre de la providence dans la conversion de Lydie.

La providence de Dieu, selon le Dr. Henry C. Thiessen, signifie, « Cette activité incessante de Dieu par laquelle Il dirige tous les évènements [qui se passent dans le monde] pour qu’ils travaillent ensemble en vue de l’accomplissement de Sa volonté » (Henry C. Thiessen, Ph.D., D.D., Lectures d’introduction en théologie systématique, Introductory Lectures in Systematic Theology, Eerdmans Publishing Company, édition de 1949, p. 177). Un des grands textes sur la providence de Dieu se trouve dans Romains 8, verset 28,

« Et nous savons que toutes choses travaillent ensemble au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein » (Romains 8:28).

Remarquez comment la providence de Dieu a travaillé dans la vie de Lydie. L’apôtre Paul fut arrêté par le Saint Esprit de partir dans la province romaine d’Asie mineure (Actes 16:6). Il devait aller en Bithynie mais de nouveau, l’Esprit de Dieu l’arrêta (Actes 16:7). Puis Dieu envoya une vision à Paul pendant la nuit, l’appelant pour aller en Macédoine, en Grèce (Actes 16:9).

« Et après avoir vu la vision, aussitôt nous avons cherché à aller en Macédoine, ayant l’assurance que le Seigneur nous avait appelés à leur prêcher l’évangile » (Actes 16:10).

« Et le jour du sabbat nous sommes allés hors de la ville, près d’une rivière, où l’on avait l’habitude de faire la prière; et nous nous sommes assis, et parlions aux femmes qui y étaient assemblées. Et une certaine femme, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thiatyre, qui adorait Dieu, nous écoutait ; et le Seigneur lui ouvrit le cœur, pour qu’elle soit attentive aux choses dont Paul parlait » (Actes 16:13-14).

Lydie n’était pas de Macédoine. Elle venait de Thyatire, en Asie mineure. Elle était venue de cette région, à Philippe, une ville lointaine en Macédoine où Paul était allé. Par la providence de Dieu, Lydie y arriva avant Paul. Et c’est là, dans un pays étranger, qu’elle entendit la prédication de l’Évangile et fut convertie. Dieu avait tout arrangé et tout arriva selon sa providence.

Comment cela peut-il s’appliquer à votre cas ? Je voudrais que vous tous qui ont été convertis réfléchissent à la manière dont vous êtes venus à l’église la toute première fois. Virtuellement, tous ceux qui sont membres de cette église ont été convertis dans cette église. Le Dr. Cagan et Mr. Kunz sont les seules exceptions que je connaisse. Je voudrais que vous réfléchissiez à la manière dont vous êtes venu ici pour la première fois. Ce qui est arrivé l’a été par la providence de Dieu. Vous n’êtes pas venus par accident. Vous êtes venus par la providence de Dieu. Dieu a voulu que son but agisse dans votre vie en vous attirant dans un lieu où l’Évangile était prêché, dans le but d’être sauvé. Aucun d’entre vous n’est venu ici par hasard.

Combien d’entre vous sont-ils venus parce que quelqu’un, sur un campus universitaire ou ailleurs, les avait invité ? Veuillez vous lever. Et bien, c’était votre moment de providence ! Si vous étiez nés dans l’église, c’était également par la providence de Dieu. Chacun d’entre nous est ici à cause de la providence de Dieu. C’est Dieu qui a arrangé les évènements qui vous ont conduits ici. C’est pour cela que vous êtes ici ce matin. Et donc, nous pouvons aussi voir la providence à l’œuvre dans la conversion de Lydie.

II. Deuxièmement, Lydie œuvra elle-même à sa conversion.

Le texte dit,

« Et une certaine femme, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, qui adorait Dieu, nous écoutait... »
       (Actes 16:14).

Lydie faisait partie des « gentils » (païens) convertis au judaïsme. Elle était venue prier au bord de la rivière avec d’autres femmes Juives. On dirait qu’il n’y avait pas de synagogue et qu’elles venaient à cet endroit, le jour du sabbat, pour prier. Paul et ses compagnons vinrent vers la rivière et prêchèrent à ce groupe de femmes, et le texte dit que Lydie « nous écouta. »

Des non convertis pourraient dire, « Il n’y a rien que je puisse faire pour être sauvé. » Mais vous vous trompez. Vous pouvez nous écouter ! Vous pouvez décider de revenir le dimanche matin et le dimanche soir pour écouter les sermons ! Vous pouvez décider de nous écouter, comme Lydie a décidé d’écouter Paul et Luc. Bien que vous ne puissiez pas vous sauver vous-même, ou ouvrir votre propre cœur, vous pouvez au moins faire ce qu’a fait Lydie : vous pouvez nous rejoindre, le peuple de Dieu, toutes les semaines et nous écouter !

Au fait, certains d’entre vous viennent toutes les semaines, et alors que vous êtes assis confortablement, et prétendez écouter, votre esprit est bien loin, en train de penser à autre chose. Vous ne nous écoutez pas ! Christ a dit,

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite... » (Luc 13:24).

Le terme grec traduit par « efforcer » signifie « lutter. » Pour la conversion, vous devez vous efforcer et lutter pour écouter la prédication avec une pleine attention. Vous pouvez dire, « Je lirai le sermon plus tard. » Cela vous fera un peu de bien. Mais c’est en écoutant la prédication que la plupart des gens sont sauvés. La Bible dit,

« Comment donc invoqueront-ils celui auquel ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler? Et comment entendront-ils sans un prédicateur? »
       (Romains 10:14).

Lutter et s’efforcer d’écouter les sermons. C’est le plus grand moyen de la grâce donné aux pécheurs pour leur conversion. Lydie a écouté avec attention. Voilà la part qu’elle a joué dans sa conversion.

III. Troisièmement, l’œuvre de Paul dans la conversion de Lydie.

Le texte dit, « attentive aux choses dont Paul parlait »" (Actes 16:14). Le terme grec traduit par « attentive » signifie « faire attention » (Strong). Elle faisait attention « aux choses dont Paul parlait. » La partie de Paul dans la conversion de Lydie fut de lui prêcher. Que prêcha-t-il ? Et bien l’Évangile de Christ, bien sûr ! Au verset 10 de ce passage Luc, le narrateur, dit, « ayant l’assurance que le Seigneur nous avait appelés à leur prêcher l’évangile » (Actes 16:10). Paul a parlé sur beaucoup de choses, mais son sujet de prédilection a toujours été l’Évangile de Christ. Dans I Corinthiens Paul dit,

« De plus, frères, je vous déclare l’évangile que je vous ai prêché, que vous avez aussi reçu, et dans lequel vous tenez fermes ; par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous gardez en mémoire ce que je vous ai prêché, autrement, sans quoi vous auriez cru en vain. Car je vous ai transmis avant toutes choses ce que j’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les écritures ; et qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les écritures » (I Corinthiens 15:1-4).

À un autre endroit Paul dit, « Nous prêchons Christ crucifié » (I Corinthiens 1:23). En fait, Paul avait dit un jour, « Car j’étais déterminé de savoir autre chose parmi vous sinon Jésus-Christ, et celui-ci crucifié » (I Corinthiens 2:2).

Ô, combien je désire que nos prédicateurs reviennent sur le sujet principal, et prêchent des sermons entiers sur la mort substitutive et la résurrection [physique] des morts de Christ. Christ crucifié et ressuscité est sans aucun doute ce que le grand apôtre prêcha à Lydie. Les perdus ne sont pas sauvés par le soi-disant « Évangile de la prospérité » ou d’autres sujets du type de « comment faire » que sont tant de prédications aujourd’hui. Et cela ne sert à rien non plus de mentionner l’Évangile brièvement à la fin d’un sermon dirigé aux chrétiens. Les pêcheurs ont besoin d’écouter des sermons entiers sur l’Évangile de Christ. « Mais qu’en est-il des chrétiens ? » direz-vous. Qu’ils écoutent le sermon le dimanche matin. Comme le chante le vieux cantique « J’aime plus que tout au monde raconter l’histoire [de Jésus], car ceux qui la connaissent le mieux semblent avoir faim et soif de l’écouter, comme les autres, d’ailleurs. » Si les chrétiens veulent en écouter plus, qu’ils viennent au service du soir pour écouter des sermons qui leur sont plus particulièrement destinés. Et si vous n’avez pas de service le soir, honte à vous ! Vous êtes partis sur la même voie que les libéraux ! Commencez-donc à vous réunir le soir, même si très peu de gens viennent au début. Nous devons prêcher comme Paul prêchait si nous voulons voir des foules sauvées et des âmes s’ajouter à nos églises. Spurgeon, the prince des prédicateurs, dit ceci de Paul,

Il n’avait qu’une préoccupation, et c’était Christ...le Christ qui toujours était capable de sauver ; le Christ qui avait versé Son Sang sur la Croix, pour amener les hommes à Dieu et les laver de Son Sang ; le Christ dans les Cieux, intercédant pour les pêcheurs...Paul ne pouvait finir sa prédication sans ajouter, « Mettez votre confiance en Lui : mettez votre confiance en Lui. Celui qui croit en Lui aura la vie éternelle » C. H. Spurgeon, « Lydie, la première convertie d’Europe » [Lydia, the First European Convert] La chaire du Tabernacle métropolitain, The Metropolitan Tabernacle Pulpit, Pilgrim Publications, réimprimé en 1973, volume 37, p. 488).

Voilà ce que avez besoin d’écouter : Christ est mort à votre place pour vous sauver de la colère de Dieu, et laver vos péchés par Son Sang précieux. Il est ressuscité physiquement de la mort pour vous donner la vie. Il se tient maintenant à la droite de Dieu dans les cieux. Venez à Christ ! Soyez lavé plus blanc que neige par Son Sang ! Voilà ce que Paul a prêché à Lydie, et c’est ce que je vous prêche à vous ce matin ! L’apôtre Paul dit, « Mais que Dieu m'empêche de me glorifier, sinon en la croix de notre Seigneur Jésus Christ, par laquelle le monde m'est crucifié, et moi au monde » (Galates 6:14). Que notre préoccupation fondamentale soit la croix de Christ ! Christ est mort à notre place, pour payer la dette de nos péchés. Venez à Christ comme le fit Lydie quand Paul lui prêcha l’Évangile ! Voilà l’œuvre de Paul dans sa conversion. Il lui dit de venir au Seigneur Jésus Christ.

IV. Quatrièmement, l’œuvre de Dieu dans la conversion de Lydie.

Notre texte dit de Lydie, « le Seigneur lui ouvrit le cœur » (Actes 16:14). Lydie et Paul furent amenés l’un à l’autre par la providence de Dieu. Lydie écouta intensément la prédication de Paul. Paul lui prêcha l’Évangile de Christ. Mais ici, nous voyons que c’est Dieu Lui-même qui lui ouvrit le cœur.

Le cœur de Lydie fut ouvert par Dieu, et alors elle put comprendre l’Évangile. Je suis toujours étonné que tellement de personnes ne comprennent pas les faits les plus simples au sujet de l’Évangile. Il doit y avoir quelque chose d’obscur et de satanique à leur aveuglement. Paul lui-même le dit,

« Mais si notre évangile est caché, il est caché pour ceux qui sont perdus : en qui le dieu de ce monde a aveuglé les pensées de ceux qui ne croient pas, de peur que la lumière du glorieux évangile de Christ, qui est l’image de Dieu, brille jusqu’à eux » (II Corinthiens 4:3-4).

Satan est « le dieu de ce monde. » Il a obscurci votre esprit. Il a rendu votre esprit aveugle, et puis une nouvelle personne arrive, et comprend rapidement que Jésus est mort pour ses péchés – et elle est immédiatement éveillée. Nous ne pouvons que dire, « Ceci est fait par le Seigneur, c’est merveilleux à nos yeux.” (Psaume 118:23). Paul dit,

« Car Dieu qui commanda, que la lumière brille des ténèbres, a brillé dans nos cœurs, pour donner la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu en la personne de Jésus-Christ » (II Corinthiens 4:6).

Mais, plus encore que la compréhension de l’Évangile, Lydie ouvrit son cœur à Christ Lui-même. Elle dut penser, « Maintenant, je comprends que Christ est mort pour mes péchés et qu’Il a versé Son Sang pour me laver de mon péché, j’irai à Lui. Je veux Christ, et je le veux aujourd’hui. » C’est à ce moment-même qu’elle vint à Jésus et qu’elle fut sauvée. Je prie pour que quelqu’un ce matin vienne à Jésus avec une foi toute simple. « Il vous sauvera, Il vous sauvera, Il vous sauvera aujourd’hui ! » Amen. Veuillez vous lever et chanter le cantique numéro quatre.

Toi, âme oppressée par le péché, viens et tu trouveras miséricorde près de Jésus,
   Si tu te confies en Sa Parole, Il te donnera le vrai repos,
Fais-Lui confiance, fais-Lui confiance, fais-Lui confiance aujourd’hui,
   Il te sauvera, Il te sauvera, Il te sauvera aujourd’hui.

Car Jésus a versé Son Sang précieux, pour nous bénir richement ;
   Plonge-toi dans le flow cramoisi, qui lave blanc comme neige.
Fais-Lui confiance, fais-Lui confiance, fais-Lui confiance aujourd’hui,
   Il te sauvera, Il te sauvera, Il te sauvera aujourd’hui.

Oui, Jésus est la Vérité, le Chemin, qui te mène à la paix :
   Crois-en-Lui sans attendre, et tu seras véritablement béni.
Fais-Lui confiance, fais-Lui confiance, fais-Lui confiance aujourd’hui,
   Il te sauvera, Il te sauvera, Il te sauvera aujourd’hui.
(« Fais-Lui confiance seulement » [Only Trust Him]
     par John H. Stockton, 1813-1877).

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Actes 16:6-15.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
      « Ô, quelle fontaine ! » [Oh, What a Fountain!] par le Dr. John R. Rice, 1895-1980.


BREF APERÇU DE

LA CONVERSION DE LYDIE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et une certaine femme, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, qui adorait Dieu, nous écoutait ; et le Seigneur lui ouvrit le cœur, pour qu’elle soit attentive aux choses dont Paul parlait » (Actes 16:14).

I.   Premièrement, l’œuvre de la providence dans la conversion de
Lydie, Romains 8:28; Actes 16:6, 7, 9, 10, 13-14.

II.  Deuxièmement, Lydie œuvra elle-même à sa conversion, Luc 13:24;
Romains 10:14.

III. Troisièmement, l’œuvre de Paul dans la conversion de Lydie,
Actes 16:10; I Corinthiens 15:1-4; 1:23; 2:2; Galates 6:14.

IV. Quatrièmement, l’œuvre de Dieu dans la conversion de Lydie,
II Corinthiens 4:3-4; Psaume 118:23; II Corinthiens 4:6.