Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




UNE IMAGE PROPHÉTIQUE DES CONVERSIONS

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
le matin du Jour du Seigneur, le 13 novembre 2011

« Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem, un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né » (Zacharie 12:10).


En 1864 Spurgeon prêcha deux sermons prophétiques sur la conversion future du peuple Juif. Le premier avait pour titre, « La restauration et la conversion des Juifs » dans lequel il disait « Il y aura une restauration politique des Juifs...Les dix tribus d’Israël seront restaurées dans leur propre pays. » (C. H. Spurgeon, 16 juin 1864).

Quatre années plus tard, en 1948, Israël devint un état. Des milliers de Juifs du monde entier commencèrent à affluer vers le pays que Dieu leur avait donné - comme Spurgeon l’avait prédit dans son sermon sur Ézéchiel 37:1-10.

Trois jours plus tôt, toujours en 1864, Spurgeon avait prêché un autre sermon dont le titre était, « Celui qui a été percé est Celui qui perce le cœur » sur Zacharie 12:10, qui est aussi notre texte de ce matin. Dans ce sermon Spurgeon disait fort correctement, « Cette prophétie, premièrement, est destinée au peuple Juif...Nous le savons [avec certitude], parce que Dieu a dit que les Juifs seraient restaurés dans leur propre pays. » Il a également dit que, dans le futur, le peuple Juif serait converti à Jésus.

Spurgeon continue en distant que Zacharie 12:10 n’est pas seulement une prophétie de la future conversion d’Israël, mais aussi une image de la conversion individuelle.

« Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem, un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né » (Zacharie 12:10).

Je voudrai commenter trois points de ce texte.

I. Premièrement, les conversions viennent de la grâce de Dieu seule.

Dans notre texte, Dieu dit, « je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem, un esprit de grâce... » (Zacharie 12:10a). Le Nouveau Testament dit, « C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu » (Éphésiens 2:8). Mais que signifie le terme « grâce » ? Le terme hébreux traduit par « grâce » dans Zacharie 12:10 signifie « bonté, faveur » (Strong). Le terme grec traduit par « grâce » dans Éphésiens 2:8 signifie « bonté, pardon, venir au secours de » (Strong). Le terme hébreux, et le terme grec montrent que les conversions ne sont pas du fait de l’homme. Les conversions viennent de Dieu seul, par [à cause de] Sa bonté et de Sa puissance Il nous sauve du péché et de l’enfer. Nous ne sommes pas sauvés par [à cause de] quoique que ce soit que nous puissions faire, mais par [à cause de] ce qu’Il fait en nous et pour nous. « Grâce infinie ! » Chantons-le !

Combien est doux le son qui sauva
   Un misérable comme moi.
Fut un temps, j'étais perdu,
   Mais Il m'a retrouvé,
J'étais aveugle, et aujourd'hui je vois.
     (« Grâce Infinie » “Amazing Grace” par John Newton, 1725-1807).

La grâce parle de la bonté de Dieu qui vient au secours de ceux qu’Il a choisit de sauver. Bien que le terme « grâce » ne soit pas présent, les trois versets de Tite décrivent parfaitement notre péché et la grâce de Dieu.

« Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, asservis à toute espèce de convoitises et de voluptés, vivant dans la méchanceté et l’envie, dignes d’être hais, et nous haïssant les uns les autres. Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde... » (Tite 3:3-5).

Comme il en sera avec Israël dans le futur, tel il en est maintenant pour chaque Juif et chaque païen [Gentil] qui est converti. Chaque personne qui est convertie, l’est par la grâce de Dieu seule ! Nous sommes monergistes. Ce qui signifie que nous croyons que nous sommes sauvés par la grâce de Dieu seule. Les « décisionnistes » sont des synergistes. Ils croient que l’homme coopère avec Dieu dans le processus de salut. L’Église catholique romaine et les autres « décisionnistes » enseignent le synergisme. Nous le rejetons et nous disons que l’homme est sauvé par la grâce de Dieu seule.

Réfléchissez un peu sur la manière dont la grâce de Dieu a œuvré dans votre vie. Pour quelle raison êtes-vous ici ce matin ? C’est parce que Dieu, Sa bonté, vous a attiré ici. Si vous étiez né de parents qui sont déjà dans notre église, c’est aussi par la grâce de Dieu qu’il en soit ainsi, afin que vous puissiez être présent tous les dimanches pour entendre la prédication de l’Évangile. Ne traitez pas la grâce de Dieu avec légèreté. Vous êtes ici parce que Dieu a montré Sa bonté envers vous et s’est assuré, par Sa providence, que vous puissiez être ici pour entendre l’Évangile !

Si vous êtes ici ce matin, c’est parce quelqu’un vous a invité à venir, vous aussi ; vous êtes ici par la grâce et la bonté de Dieu. Beaucoup d’autres ont également été invités, mais ils n’ont pas répondu à l’invitation. Pourquoi êtes-vous venus ? Non pas parce que vous êtes meilleur que les autres. Ô non ! Ce n’est que la bonté et la grâce de Dieu qui vous ont amené ici ce matin. Et combien nous prions pour que Sa grâce vous conduise à la conversion, au salut ! Alors, ce chant deviendra le vôtre, « Grâce infinie ! Combien est doux le son qui sauva un misérable comme moi ! » Chantons-le à nouveau !

Combien est doux le son qui sauva
   Un misérable comme moi.
Fut un temps, j'étais perdu,
   Mais Il m'a retrouvé,
J'étais aveugle, et aujourd'hui je vois.

« Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem, un esprit de grâce... » (Zacharie 12:10a).

II. Deuxièmement, les conversions viennent habituellement accompagnées d’un temps de deuil.

Le texte dit,

« Et ils pleureront sur lui... » (Zacharie 12:10).

Certains protestants réformés n’aiment pas l’idée d’une quelconque préparation de Dieu dans le pêcheur, car ils préfèrent mettre l’accent sur Sa souveraineté. Ils disent que Dieu peut sauver un pêcheur de l’enfer n’importe quand, même avant que l’enfant ne soit né. Ils ont raison de dire que Dieu est tout-puissant. Mais je pense qu’ils ont tord de dire que Dieu ne prépare pas la plupart des personnes avant qu’elles ne soient converties par Lui. Ils m’appelleraient un « préparationniste. » Mais je crois que Dieu nous prépare pour être sauvés. Une des manières dont Dieu nous prépare est de nous montrer combien notre vie est brève. À l’époque de Jonathan Edwards (1703-1758), les jeunes de son église ont été amenés à prendre conscience de la brièveté de leur vie, et puis du réveil, par la mort soudaine d’une jeune personne qu’ils connaissaient tous.

Une autre manière dont Dieu prépare son peuple pour le salut est de leur montrer leur péché – et le Jugement à venir. Certaines personnes pensent qu’il n’est pas bon de donner des avertissements au sujet de l’enfer. Mais ils ont tord. Puisque l’enfer est réel, nous devons en avertir les gens ! Il est méchant et même cruel de laisser les gens partir en enfer sans les en avertir ! Personne n’avait plus de bonté que Jésus, et pourtant Il nous a averti de l’enfer de nombreuses fois. Jésus a dit, « Comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ? » (Matthieu 23:33). Il a dit aussi, « Et ceux-ci iront au châtiment éternel » (Matthieu 25:46).

Mais ce que Dieu préfère utiliser de beaucoup pour convertir les âmes perdues, c’est de leur montrer leur état de péché. Jésus a dit au sujet de l’Esprit de Dieu, qu’ « ...Il convaincra le monde en ce qui concerne le péché » (Jean 16:8). Quand David est venu sous la conviction de son péché, il s’est écrié, « Mon péché est constamment devant moi » (Psaume 51:3). Les conversions viennent quand Dieu vous fait ressentir votre besoin de Jésus pour vous pardonner vos péchés et vous laver de Son Sang versé sur la Croix. Vous ne viendrez pas à Jésus avant d’avoir ressenti que vous avez besoin de Lui ! Comme Joseph Hart le dit, « Toute la préparation dont vous avez besoin, c’est de ressentir que vous ne pouvez rien sans Lui. » La conviction de péché vous conduit à Christ pour le pardon et l’apurement de votre péché. « C’est cette grâce qui enseigna à mon cœur la crainte. » Chantons-le encore !

C’est cette grâce qui enseigna à mon cœur la crainte,
   Et à cause d'elle ma crainte est soulagée,
Combien précieuse cette grâce m'apparut,
   À l'heure où je crus !

III. Troisièmement, les conversions viennent quand les pêcheurs perdus regardent à Jésus.

Dans le texte, Christ dit, « Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé » (Zacharie 12:10). Dans Ésaïe 45:22 le Christ pré-incarné dit,

« Tournez-vous vers moi, et vous serez sauvés » (Ésaïe 45:22).

Presque tout le monde regarde à soi – ses propres sentiments et pensées. Seule la grâce de Dieu peut nous faire regarder à Jésus, hors de nous-mêmes, et être sauvés par Lui. Spurgeon appelait cela, « le regard-de-foi au Fils de Dieu percé [pour nos iniquités.] » « Regardez à Lui » est la même chose que « venez à Lui. » et « venez à Lui » est la même chose que « croyez en Lui. »

Je vous demande ce matin de venir à Jésus, croire en Lui, regarder à Lui. Joseph Hart dit, « Nul autre que Jésus, nul autre que Jésus, ne peut faire quelque bien aux pécheurs perdus. »

« Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem, un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né » (Zacharie 12:10).

Que Dieu, par Sa grâce infinie, vous attire rapidement dans l’église – tous les dimanches matins et tous les dimanches soirs pour la célébration, l’adoration, la prédication et les rencontres avec les autres. Quelqu’un pourrait dire, « aucune personne non convertie ne voudrait venir tous les dimanches matins et tous les dimanches soirs. » Mais vous avez tord. Beaucoup de gens le font – par la grâce de Dieu !

Je crois que la grâce de Dieu est si puissante, si irrésistible, que tous les élus seront attirés dans l’église –et à Christ Lui-même – dans une véritable conversion. Veuillez vous lever et chanter le cantique numéro 7 sur votre feuille de chants, « Venez, Vous pêcheurs, » [Come, Ye Sinners] par Joseph Hart (1712-1768).

Venez, vous pêcheurs, pauvres et misérables, faibles et blessés, malades et meurtris ;
Jésus est là, prêt à vous sauver, rempli de pitié et de puissance ;
Il le peut, Il le peut, Il le veut ; ne doute plus !
Il le peut, Il le peut, Il le veut ; ne doute plus !

Venez, vous qui êtes fatigués et chargés, blessés et brisés par la chute ;
Si vous attendez d’aller mieux, vous ne viendrez jamais :
Non les justes, non les justes, mais les pêcheurs Jésus vient sauver !
Non les justes, non les justes, mais les pêcheurs Jésus vient sauver !

Voyez-Le prosterné dans le Jardin, à terre se tient Ton créateur ;
Puis sur le bois du Calvaire, entends-Le crier, avant de mourir,
« Tout est accompli ! » « Tout est accompli ! » Pêcheur n’est-ce donc pas assez ?
« Tout est accompli ! » « Tout est accompli ! » Pêcheur n’est-ce donc pas assez ?

Que ta conscience ne t’attarde point, ni le rêve que tu gardes en toi :
La seule chose qu’Il demande, c’est de ressentir le besoin d’un Sauveur.
Il le fera, Il le fera, « C’est l’Esprit qui t’appelle à Lui ! »
Il le fera, Il le fera, « C’est l’Esprit qui t’appelle à Lui ! »

Voyez ! Le Dieu incarné, monté au Ciel, plaide les mérites de Son Sang ;
Allez à Lui, totalement, et ne laissez aucune autre confiance vous tromper ;
Rien que Jésus, rien que Jésus, ne peut faire du bien aux pauvres pêcheurs,
Rien que Jésus, rien que Jésus, ne peut faire du bien aux pauvres pêcheurs.
   (« Venez, vous pêcheurs » [Come, Ye Sinners] par Joseph Hart, 1712-1768).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Zacharie 12:10-14.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Venez, vous pêcheurs, » [Come, Ye Sinners] Joseph Hart (1712-1768).


BREF APERÇU DE

UNE IMAGE PROPHÉTIQUE DES CONVERSIONS

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem, un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu’ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né » (Zacharie 12:10).

I. Premièrement, les conversions viennent de la grâce de Dieu seule,
Zacharie 12:10a; Éphésiens 2:8; Tite 3:3-5.

II. Deuxièmement, les conversions viennent habituellement accompagnées
d’un temps de deuil, Zacharie 12:10b; Matthieu 23:33; 25:46;
Jean 16:8; Psaume 51:3.

III. Troisièmement, les conversions viennent quand les pêcheurs
perdus regardent à Jésus, Zacharie 12:10c; Ésaïe 45:22.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).