Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LE SECRET DU SUCCÈS EN CHINE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
Le soir du Jour du Seigneur, le 18 septembre, 2011

« Je connais tes œuvres, et [ta] tribulation, et [ta] pauvreté, (cependant tu es riche)… » (Apocalypse 2:9).


Le pasteur Wang Mingdao était l’un des patriarches de la chrétienté chinoise du vingtième siècle. Il fut arrêté en 1958 parce qu’il prêchait l’Évangile, et passa un total de 22 années en prison. Le biographe de Wang Mingdao, Thomas Alan Harvey, écrit,

Indépendamment de la politique que poursuit le gouvernement chinois, l’église en Chine affectera profondément et mondialement la forme de la chrétienté pour les générations futures. Le nombre des chrétiens en Chine fait de l'ombre au nombre des chrétiens dans la plupart des nations de la planète, avec environ 70 millions d’âmes et un taux de croissance annuel de 7%. En tant que chrétiens dans le monde en développement, les chrétiens chinois constituent l’avant garde de l’église du vingt et unième siècle (Thomas Alan Harvey, Accoutumé à la souffrance, Aquainted With Grief, Brazos Press, 2002, p. 159).

David Aikman, dans son livre Jésus à Beijing, Jesus in Beijing, écrit,

Il serait bon de considérer la possibilité que ce n’est pas non seulement le centre de par le nombre, mais le centre intellectuel …de la chrétienté qui quitte l’Europe et le Nord de l’Amérique, alors que la christianisation de la Chine continue et que cette dernière devient une superpuissance mondiale. Le processus pourrait même avoir pris naissance avec les espoirs et les travaux des leaders des groupes d’églises de maison (David Aikman, Jésus à Beijing, Jesus in Beijing, Regnery Publishing, 2003, pp. 291, 292).

La description de Christ parlant de « l’église de Smyrne » est une illustration de ce qui est en train de se passer aujourd’hui avec le mouvement des « églises de maison » en Chine,

« Je connais tes œuvres, et [ta] tribulation, et [ta] pauvreté, (cependant tu es riche)… » (Apocalypse 2:9).

Concernant l’église de Smyrne, le Dr. James O. Combs écrit,

Smyrne, au nord d’Éphèse, une assemblée dont Polycarpe fut le pasteur pendant des décennies, et qui mourut en martyr, déjà avancé en âge (90 ans) en 155 après J.C….cette église endura beaucoup de souffrances, ainsi que la confiscation de leurs biens, mais ils étaient spirituellement riches (James O. Combs, D.Min., Litt.D., Arcs en ciel de l’Apocalypse, Rainbows From Revelation, Tribune Publishers, 1994, p. 33).

Comme l’église de Smyrne, les fidèles chrétiens des églises de maison de Chine ont souffert maintes persécutions et « tribulations », et pourtant, ils sont spirituellement « si riches » que leur évangélisation produit une croissance annuelle de « 7% » (Thomas Alan Harvey, ibid.). Ainsi, le nombre de chrétiens en Chine « Le nombre des chrétiens en Chine fait de l'ombre au nombre des chrétiens dans la plupart des nations de la planète. » Je crois que la majorité des 70 millions de chrétiens en Chine est véritablement convertie, et qu’il y a déjà un nombre supérieur de chrétiens en Chine qu’il n’y a aux États Unis, le Canada et la moitié du Mexique réunis. C’est ahurissant ! Nous devrions nous demander, « Quelle est la raison de leur succès ? Quel est le secret de leur évangélisation ? » Voilà ce qui peut être dit à leur sujet,

« Je connais tes œuvres, et [ta] tribulation, et [ta] pauvreté, (cependant tu es riche)… » (Apocalypse 2:9).

Quand on considère le fait que le christianisme évangélique n’est plus du tout en mode de croissance en Amérique et le fait que beaucoup disent même que le christianisme évangélique est en train de mourir, nous, qui sommes en Amérique, devrions repenser profondément ce qu’ils n’ont pas et que nous avons et ce qu’ils ont et que nous n’avons pas.

I. Premièrement, ce qu’ils n’ont pas et que nous avons.

Ils n’ont pas de bâtiments pour abriter leurs églises ! Seules les églises baptisées « les Trois Autonomies », soutenues par le gouvernement communiste, possèdent des bâtiments. Mais les « églises de maison » sont celles dont la croissance ne cesse de s’étendre, et ils ont très peu de bâtiments. La grande majorité ne possède pas des bâtiments comme nous en avons !

Ils n’ont pas l’approbation du gouvernement. Ils sont persécutés par le gouvernement communiste de Chine. Ils n’ont pas la liberté de religion comme nous en jouissons !

Ils n’ont pas d’instituts ou de facultés de théologie comme nous en avons. La seule formation pour les pasteurs est celle qu’ils reçoivent dans la maison de quelqu’un – et elle est très courte, et peu développée. Ils attrapent « au vol » le peu de formation qu’ils peuvent attraper ; et les jeunes pasteurs en Chine reçoivent leur formation de la part de pasteurs plus âgés, ce qui est actuellement une très bonne façon d’apprendre !

Ils n’ont pas de bâtiments pour leurs Écoles du Dimanche et leurs cours bibliques. Ils n’ont pas d’autobus pour leur permettre l’évangélisation sur le terrain ou le « ministère par autobus. » Ils n’ont pas de télévision « chrétienne. » Ils n’ont pas de radio « chrétienne. » Ils n’ont pas de maisons d’édition et de publication chrétienne. Ils ne sont pas équipés de programmes pour ordinateurs comme « Power Points. » Ils n’ont pas de projecteurs pour montrer le prédicateur sur grand écran. Ils n’ont pas de groupes de musique « rock chrétien. » Ils n’ont pas d’orgues, et habituellement, ils n’ont même pas de piano. Ils n’ont pas de matériel imprimé pour les Écoles du Dimanche. Ils n’ont même pas toujours une Bible pour chacun d’eux, ou de livre de chants. Non, ils n’ont pas ce que nous avons ! Au lieu de cela, ils ont la persécution et la tribulation de la part du gouvernement communiste. Quelque fois, ils doivent même endurer la prison du simple fait qu’ils sont chrétiens. Et ils ont peur que cela n’arrive pour chacun de ceux qui deviennent véritablement chrétien ! Allez sur www.persecution.com pour lire ce qui concerne les persécutions des chrétiens en Chine. Et malgré tout cela, les chrétiens chinois sont mille fois plus efficaces à gagner des âmes. Le nombre de chrétiens est en train d’exploser dans toute la Chine, à cause du plus grand réveil de notre histoire moderne !

« Je connais tes œuvres, et [ta] tribulation, et [ta] pauvreté, (cependant tu es riche)… » (Apocalypse 2:9).

Je crains que ce que Jésus a dit au sujet de l’église de Laodicée ne s’applique aujourd’hui à beaucoup de nos églises d’Amérique,

« Parce que tu dis : je suis riche, et j’ai accru mes biens, et n’ai besoin de rien ; et [tu] ne sais pas que tu es malheureux, et misérable, et pauvre, et aveugle, et nu » (Apocalypse 3:17).

II. Deuxièmement, ce qu’ils ont et que nous n’avons pas.

Voilà ce qu’ils ont et que nous n’avons pas ; et là se trouve le secret de leur succès – et la raison de notre échec !

Ils ont la souffrance – et par conséquent, ils apprennent à porter la croix ! La plupart des chrétiens Américains refusent de souffrir la perte d’une soirée par semaine pour la consacrer à une réunion de prière. La plupart des chrétiens Américains refusent de souffrir la perte d’une soirée par semaine pour aller gagner des âmes. La plupart des chrétiens Américains refusent de souffrir la perte d’un dimanche soir par semaine pour être à l’église ! De nombreux pasteurs en Amérique ont besoin de perdre du poids. Nous avons besoin de souffrir pour perdre quelques calories. Mais en Chine les prédicateurs sont minces, ainsi ils peuvent prêcher avec vigueur et puissance. Nous avons besoin de perdre du poids, ou nous ne pouvons prêcher avec vigueur et puissance. En Chine, ils ont des hommes plus minces qui sont remplis de l’Esprit quand ils prêchent. Je n’ai jamais rencontré un prédicateur chinois d’« église de maison » qui était en surpoids. Il n’est pas étonnant que les églises de maison en Chine expérimentent un grand réveil, alors que la chrétienté est en train de se dessécher et de disparaître ici même, en Amérique, et dans tout le monde occidental ! Il faut un certain nombre de souffrances pour faire de l’exercice régulièrement. Il faut un certain nombre de souffrances pour se mettre au régime et manger moins pour perdre du poids ! Il faut un certain nombre de souffrances pour devenir le type de personne que Dieu voudrait que vous soyez ! Le grand évangéliste chinois le Dr. John Sung disait,

De grandes souffrances amènent de grands réveils…Dieu utilise le plus ceux qui…sont intègres dans les environnements les plus difficiles…Le plus de souffrances, le plus de bienfaits…La vie des disciples est comparée à des olives : plus elles sont pressées, et plus elles laissent couler d’huile de leur chair. Seuls ceux qui sont passé par la souffrance peuvent avoir de l’empathie [amour] et de la consolation pour les autres (John Sung, Ph.D., Le journal perdu, The Journal Once Lost, Genesis Books, 2008, p. 534).

Chantons « Jésus, j'ai pris ma croix. »

Jésus, j'ai pris ma croix,
   J'ai tout laissé pour Te suivre.
Sans ressources, méprisé, abandonné,
   Toi seul deviens mon Tout.
Que toute ambition périsse,
   Tout ce que j'ai cherché, espéré, connu.
Pourtant je suis riche,
   Dieu et le Ciel sont à moi !
(« Jésus, j'ai pris ma croix » [Jesus, I My Cross Have Taken]
     par Henry F. Lyte, 1793-1847).

C’était le cantique favori du Dr. John R. Rice. Laissons cette réalité devenir une réalité pour nous ! Alors nous verrons Dieu agir parmi nous comme Il le fait en Chine ! Chantons-le encore !

Jésus, j'ai pris ma croix,
   J'ai tout laissé pour Te suivre.
Sans ressources, méprisé, abandonné,
   Toi seul deviens mon Tout.
Que toute ambition périsse,
   Tout ce que j'ai cherché, espéré, connu.
Pourtant je suis riche,
   Dieu et le Ciel sont à moi !

Jésus a dit,

« Si quelqu'un veut être mon disciple, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix et qu'il me suive ! » (Matthieu 16:24).

Chantons-le à nouveau !

Jésus, j'ai pris ma croix,
   J'ai tout laissé pour Te suivre.
Sans ressources, méprisé, abandonné,
   Toi seul deviens mon Tout.
Que toute ambition périsse,
   Tout ce que j'ai cherché, espéré, connu.
Pourtant je suis riche,
   Dieu et le Ciel sont à moi !

« Je connais tes œuvres, et [ta] tribulation, et [ta] pauvreté, (cependant tu es riche)… » (Apocalypse 2:9).

En Chine, ils connaissent la souffrance ! Ainsi ils ont les richesses de la bénédiction de Dieu dans un réveil ! Nous aussi, dans notre église puissions-nous aujourd’hui renoncer à nos plaisirs, prendre notre croix et suivre Christ – quel qu’en soit le prix !

Et eux aussi, ils ont des larmes quand ils prient pour les perdus ! Un frère, qui sait ce dont il parle, me disait, « Il y a beaucoup de larmes en Chine. » Il a tout à fait raison ! Ils versent des larmes quand ils prient pour les perdus. Les perdus, en Chine, pleurent aussi quand ils sont sous la conviction de péché. Pas étonnant qu’il y ait tant de conversions pour Christ ! La Bible dit,

« Ceux qui sèment dans les larmes récolteront dans la joie »
       (Psaume 126:5).

Je vous invite à chanter « Le prix du Réveil » par le Dr. John R. Rice !

Le prix du réveil, le coût des âmes gagnées,
   Les longues heures en prière, le fardeau solitaire, les pleurs ;
Mais les âmes gagnées par nos larmes et nos prières,
   Sont notre riche récompense là-haut.
La moisson, la moisson céleste des âmes gagnées ici-bas !
   (« Le prix du Réveil » [The Price of Revival]
     par le Dr. John R. Rice, 1895-1980).

Priez que Dieu vous donne un cœur brisé pour les âmes perdues ! (Tout le monde prie). « Le prix du Réveil. » Chantons-le à nouveau !

Le prix du réveil, le coût des âmes gagnées,
   Les longues heures en prière, le fardeau solitaire, les pleurs ;
Mais les âmes gagnées par nos larmes et nos prières,
   Sont notre riche récompense là-haut.
La moisson, la moisson céleste des âmes gagnées ici-bas !

Et puis, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour amener les âmes perdues dans leurs « églises de maison. » D. L. Moody disait, « Aimez-les “pour” entrer. » C’est comme cela qu’ils amènent les gens dans les églises de maison en Chine – et c’est ce que nous pouvons faire aussi ! « Aimez-les “pour” entrer. » Gagner des âmes est premièrement aimer les personnes pour Christ – et pour l’église locale. « Aimez-les “pour” entrer. » Ce n’est pas du libéralisme ! Ce n’est pas de l’évangélisme genre « vivez le style de vie » ! C’est du D. L. Moody ! Je crois qu’il était complètement correct. C’est efficace en Chine – et ce sera efficace ici ! « Aimez-les “pour” entrer. »

Si nous nous enfuyons une fois les services terminés, nous ne gagneront pas les âmes perdues qui viennent à notre église. Seuls ceux qui restent, et prennent le temps de partager avec les autres après les services, peuvent gagner des âmes. Seuls ceux qui démontrent de l’amitié aux perdus, avant et après les services, peuvent gagner leurs âmes. Il n’y a vraiment pas d’autre manière d’ajouter des âmes perdues à l’église ! Nous devons les « Aimez-les “pour” entrer » – comme ils le font en Chine ! Chantons « Fais de moi un canal de bénédiction ! »

Fais de moi un canal de bénédiction aujourd'hui,
   Fais de moi un canal de bénédiction, je te prie;
Prends toute ma vie, veuille bénir mon service,
   Fais de moi un canal de bénédiction aujourd'hui.
(« Fais de moi un canal de bénédiction » [Make Me a Channel of Blessing]
     par Harper G. Smyth, 1873-1945).

Je ne peux pas clore ce service sans dire quelques mots à ceux d’entre vous qui ne sont pas encore convertis. Venir à l’église ne signifie pas que vous êtes convertis. Simplement étudier la Bible ne vous convertira pas. Vous devez être sous une conviction de péché. Vous devez vous repentir de vos péchés. Vous devez vous tourner vers Jésus Christ et aller à Lui. Jésus est mort en agonie et Son Sang coulait de ses flancs sur la Croix pour sauver votre âme du péché et du jugement. Vous devez être lavés de vos péchés. Venez à Jésus et soyez sauvés du péché, de la mort et de l’Enfer. Vous devez être nés de nouveau. C’est notre prière que vous puissiez vivre cette expérience. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture avant le sermon lue par le Dr. Kreighton L. Chan : Apocalypse 2:8-11.
Solo avant le sermon chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Si peu de temps ! » [So Little Time] (par le Dr. John R. Rice, 1895-1980).


BREF APERÇU DE

LE SECRET DU SUCCÈS EN CHINE

Par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Je connais tes œuvres, et [ta] tribulation, et [ta] pauvreté, (cependant tu es riche)… » (Apocalypse 2:9).

I.   Premièrement, ce qu’ils n’ont pas et que nous avons, Apocalypse 3:17.

II.  Deuxièmement, ce qu’ils ont et que nous n’avons pas,
Matthieu 16:24; Psaume 126:5.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).