Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




POURQUOI DIEU BÉNIT-IL LA CHINE...
MAIS JUGE L'AMÉRIQUE !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
le soir du Jour du Seigneur, dimanche 11 septembre 2011

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).


David Aikman a dirigé le bureau du magasine américain, le Time à Beijing, mais il est également connu en tant qu’auteur, journaliste et consultant en politique internationale. Il a passé plus de deux décennies comme reporter journaliste dans plus de cinquante pays, y compris de nombreuses années dans la République Populaire de Chine. Aikman a écrit un livre intitulé, « Jésus à Beijing, » Jesus in Beijing (Regnery Publishing, Inc., 2003). Ce livre raconte comment le christianisme est en train de transformer la Chine et changer l'équilibre mondial du pouvoir. Le premier chapitre a pour titre, « Jésus arrive à Beijing. » Il commence par ces mots d'Aikman, citant un érudit chinois d'une des plus grandes institutions de recherche de Chine, l'Institut chinois de Sciences sociales, qui se trouve à Beijing. Voilà ce qu'un professeur chinois, au sein de la Chine communiste, a dit à un groupe de touristes américains en 2002. C'est une déclaration étonnante, car elle montre le degré d’ouverture au christianisme d’un grand nombre d'érudits d’un pays communiste. Voici ce qu'il dit,

Une des choses que l'on nous avait demandé d'étudier et de regarder de près était la cause de ce qui a fait le succès, voire la prééminence, de l'Occident sur le monde entier.... Nous avons étudié tout ce que nous avons pu en partant d'une perspective historique, politique, économique et culturelle. Au début, nous avons pensé que vous [aux États Unis d'Amérique] aviez un armement plus puissant que nous. Ensuite nous avons pensé que vous aviez un meilleur système politique. Puis, nous nous sommes concentrés sur votre système économique. Mais ces dernières vingt années, nous avons réalisé que le cœur de votre culture est votre religion : le christianisme. C'est la raison pour laquelle l'Occident est devenu aussi puissant. La fondation morale chrétienne de votre vie sociale et culturelle a rendu possible l'émergence du capitalisme, et sa transformation réussie vers une politique démocratique. Nous n'avons aucun doute sur ce sujet (David Aikman, Jesus in Beijing, Regnery, 2003, p. 5).

« Nous avons réalisé que le cœur de votre culture [américaine] est votre religion : le christianisme. C'est la raison pour laquelle l'Occident est devenu aussi puissant… Nous n'avons aucun doute sur ce sujet. » Et cette déclaration provient d'un des principaux enseignants en Sciences sociales de la Chine communiste. Essayez-donc de trouver un enseignant d'université libéral, dans une université américaine, qui sera d'accord avec vous pour dire que le christianisme est l'origine et la cause de notre succès ici, en Amérique ! Vous seriez hué et réduit au silence par presque tous les enseignants d'une université séculière de notre pays. Et pourtant cet enseignant communiste Chinois d'une institution d'état a vu ce que la plupart la plupart des érudits Américains ne voient pas – que le christianisme a été la racine de notre réussite en tant que nation.

Mais cet érudit chinois a dit ces choses il y a maintenant 12 ans. Depuis, l’Amérique a connu le 11 septembre, une longue série de catastrophes naturelles, et le plus important ralentissement économique depuis la « Crise » de 1929. Des dizaines de milliers d’Américains sont sans travail. Aujourd’hui, beaucoup d’Américains pensent que la Chine surpassera les Etats Unis et deviendra la plus grande superpuissance du monde dans les prochaines années à venir. Pourquoi ? Quelle est la raison ultime de l’effritement de notre société ? La réponse est simple – la Chine se tourne vers Christ et l’Amérique se tourne vers le paganisme – en voilà la raison !

Des sources variées nous disent qu'il y a actuellement 1 200 conversions au christianisme en Chine, toutes les heures, vingt quatre heures sur vingt quatre. Environ 30 000 convertis chaque jour, ce qui fait à peu près 10 million chaque année. On estime qu'il y approximativement 100 million de chrétiens en Chine au moment où j'écris ces lignes, et le nombre augmente de plus d'un millier chaque heure, vingt quatre heures par jour. On ne peut décrire ce mouvement que comme la plus grande explosion de la foi chrétienne qui se passe dans le monde durant cette période de l’histoire.

Alors comment peut-on expliquer le fait que la Chine est en train de se convertir au christianisme, et qu'ici, en Amérique, ainsi que dans le reste du monde occidental, nous l'abandonnons ? Encore une fois, la réponse est simple.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

L'Amérique et le monde occidental sont en train de s'écrouler. Notre société est remplie de confusion morale et spirituelle. Nous en avons pour témoignage le fait que la Bible est largement négligée en Amérique, et même sévèrement attaquée. La destruction de nos foyers en est la conséquence. Les jeunes se sentent seuls la plupart du temps, simplement parce que nos familles sont ébranlées par le rejet répandu d’un christianisme pratique. De jeunes Américains sont coupés des leurs et sont laissés pour compte à errer dans les rues, seuls – pendant que leurs professeurs d'universités séculières attaquent sans relâche le christianisme – la seule chose qui pourrait sauver notre pays d'une ruine totale !

En Amérique, nos églises sont en difficulté. Quand j’étais un petit garçon, dans les années 50, toutes les églises baptistes avait un service le dimanche soir – même les Baptiste Américains. Mais de nos jours, il est difficile de trouver une église fondamentaliste à cœur ayant un service le soir. Une de nos dames avait téléphoné à un homme travaillant pour une des plus anciennes écoles fondamentaliste d’Amérique. Elle lui a demandé de nommer une église fondamentaliste qui aurait un service du soir, dans une certaine ville. Il lui a répondu qu’il n’en connaissait pas, bien que ce soit une ville qui abritait des millions d’habitants et des centaines d’églises !

Non seulement nos églises ont fermé leurs portes aux services du soir, et presque personne n’a de véritable réunion de prière non plus. Il se peut qu’ils aient « Awana », une répétition de la chorale, une étude biblique le mercredi soir, mais dans presque toutes nos églises, les véritables réunions de prière sont une chose du passé.

Et qu’en est-il de l’évangélisation ? Combien d’églises ont-elles un programme efficace d’évangélisation, qui amène réellement les inconvertis à l’église tous les dimanches ? Très peu ! Le Dr James Dobson a dit récemment que presque toutes les « croissance d’église résultaient d’un transfert de membres » (Lettre de nouvelles de “Focus on the Family” août 1998, p. 2). En d’autres mots, les églises ne savent que se « voler » des membres les unes les autres. Ils n’ont aucune idée comment assimiler les non chrétiens dans leurs églises, et les convertir. C’est la raison pour laquelle les églises américaines, pour la plupart, sont en train de mourir. Dr. Woodrow Kroll de « Retour à la Bible » [Back to the Bible] disait, « La disparition du ministère n’est pas seulement le titre d’un livre, c’est aussi une réalité désastreuse » (Woodrow Kroll, Th.D., La disparition du ministère [The Vanishing Ministry], Kregel Publications, 1991, p. 10). Aussi horrible que cela puisse paraître, la plupart des églises américaines sont en train de se vider et de disparaître juste sous nos yeux ! Que se passe-t-il ? Parce que Dieu est en train de juger l’Amérique et

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

La Chine est en train de se tourner vers Christ. L'Amérique est en train de se détourner loin de Christ. Mais bien que l'obscurité du néo-paganisme descende sur l'Amérique, une jeune personne comme vous n'a pas besoin de voyager jusqu'en Chine pour trouver de l'espoir ! Non ! Vous pouvez trouver Christ ici même, dans le centre-ville de Los Angeles, dans cette église, si la grâce de Dieu est sur vous ! C'est la raison pour laquelle nous vous disons, « Pourquoi rester seul ? » « Venez chez vous – à l'église ! » « Pourquoi rester perdu ? » « Venez chez vous – vers Jésus Christ, le Fils de Dieu ! » « Vous pouvez le faire ici, dans notre église de Los Angeles ! » « Vous pouvez trouver le même pardon et la même paix avec Dieu que des millions de personnes sont actuellement en train de le découvrir en Chine – ici même, au Baptist Tabernacle ! » « Venez chez vous – à l'église ! » « Venez chez vous – venez à Christ ! »

Comparativement, je réalise que peu d'entre vous tiendrez compte de ce message aujourd'hui – bien que vous le deviez. La raison pour laquelle vous n'écouterez probablement pas est simple. Elle se trouve dans notre texte,

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

Après sa conversation avec Nicodème, à Jérusalem, Jésus et Ses disciples s'en allèrent dans la campagne. Jésus prêchait, et Ses disciples baptisaient les gens. Jean « le baptiseur » [Jean Baptiste] baptisait déjà non loin de là. Pendant une discussion avec les Pharisiens, les disciples de Jean apprirent qu'un nombre de plus en plus grand était baptisé par les disciples de Jésus. Les disciples de Jean Baptiste ressentaient une certaine gêne parce que les disciples de Jésus baptisaient plus de personnes qu'ils ne le faisaient eux-mêmes. Dans notre texte, Jean Baptiste dit à ceux qui le suivent de ne pas se formaliser du succès de Jésus. À chacun sont différemment donnés des dons et des occasions. Jean a dit,

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

« Le Ciel – c’est ce qui est de Dieu. L'usage d'un terme général pour un terme spécifique implique la modestie » (John Bengel, New Testament Commentary, Kregel, réédité en 1981, volume I, p. 577).

Matthew Henry faisait remarquer que ce verset présente « une vérité générale…nous avons une dépendance nécessaire et constante envers la grâce de Dieu dans tous les gestes et les actions de la vie spirituelle » (Matthew Henry, Commentaire de la Bible entière, Commentary on the Whole Bible, Hendrickson, réimprimé en 1991, volume 5, p. 720).

J'applique cette « vérité générale » à la conversion. Je pense que cela explique la raison pour laquelle tellement de personnes en Chine se tournent vers Christ, alors que l'Amérique se précipite vers l'obscurité spirituelle.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

Les vérités de la conversion ne passent pas par les présentations multi média ou « Power Point », les gadgets des nouvelles églises, ou tous les autres trucs extravagants auxquels les églises américaines ont tendance à recourir. Aucun de ces stratagèmes n'a aidé les églises américaines d'une manière tangible. Et pourtant les « églises de maison » en Chine, avec quelques vieux livres de cantiques élimés et des Bibles déchirées, expérimentent 1 200 conversions toutes les heures ! J'ai entendu quelques Américains bien intentionnés dirent qu'ils espéraient que les communistes desserrent un peu leur emprise pour que les Américains puissent aller en Chine y « enseigner » les leaders chrétiens. Mais je prie exactement pour le contraire. Je prie que Dieu garde les Américains en dehors de la Chine. Les Chinois n'ont besoin de rien de ce que nous pourrions leur enseigner ! Nous avons besoin de ce qu'ils ont ! Ils n'ont certainement besoin de rien de ce que nous avons !

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

« Un homme » – c’est à dire, n'importe qui. Personne ne peut recevoir le salut, si ce n'est que Dieu ne le lui donne. Il ne peut « rien » recevoir – ce qui certainement inclut le salut de son âme – si ce n'est « ce qui lui est donné du Ciel. » Et pourquoi cela ?

I. Premièrement, le Diable existe et vous empêchera d'être sauvé.

Les chrétiens en Chine sont bien conscients du Diable et de ses démons, alors que les chrétiens américains n'y pensent presque jamais. Si quelqu'un ne pense jamais à son ennemi, il sera vaincu très facilement.

Si vous voulez être sauvé, vous devez réaliser que vous ne pouvez

« … rien recevoir seulement ce qui [vous] est donné du ciel, »

à cause de la puissance du Diable et de ses démons. Jésus a dit,

« Ceux le long du chemin, sont ceux qui l’entendent ; puis vient le diable, et il enlève la parole de leurs cœurs, de peur qu’ils croient, et soient sauvés » (Luc 8:12).

Si vous n'êtes pas converti, faites attention à ce qui suit ! Ce n'est pas un jeu ! Vous pouvez entendre des centaines de sermons et rester inconverti – parce que le Diable ôte, « vole la Parole » hors de votre cœur. Luc 8:12 dit que le Diable a le pourvoir de le faire. Cela me rappelle un dimanche, une personne que je conseillais après le sermon, et qui confondait le Père et le Fils – confondre le Père et le Fils est assez pour damner l'âme… Et après des heures de prédication et de conseils sur ce sujet, cette personne faisait encore cette erreur fatale. Je suis sûr qu'elle était aveugle au fait que le Diable avait arraché la Parole de son cœur aussitôt qu'elle l'avait entendue.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

Le Diable est fort et malin qui arrachera chaque sermon, chaque verset de l'Écriture, chaque conseil – « de peur qu'ils ne croient et ne soient sauvés » (Luc 8:12). Seule la grâce souveraine de Dieu peut vaincre le pouvoir et la ruse de Satan – pour la conversion de l'âme des hommes.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

« Grâce Infinie. » Chantons-le !

Oh combien est-il doux, le son qui sauva
   Un misérable comme moi.
Il y eu un temps, j'étais perdu,
   Mais il m'a retrouvé,
J'étais aveugle, et maintenant je vois.
   (« Grâce Infinie » “Amazing Grace” par John Newton, 1725-1807).

II. Deuxièmement, parce que la corruption de votre cœur mort, c'est à dire privé de vie, vous empêchera d'être sauvé.

Sans la grâce de Dieu, votre cœur complètement corrompu ne pourra jamais saisir l'Évangile et venir à Christ. Il est impossible, pour un corps en état de pourriture, de pouvoir marcher. Et il impossible pour un pécheur comme vous, mort spirituellement, de venir à Christ de son propre chef.

Veuillez ouvrir la Bible à Jean 6:44. Je vous invite à vous lever et lire à haute voix,

« Personne ne peut venir à moi, sauf si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour » (Jean 6:44).

Veuillez vous assoir. « Personne ne peut venir à moi, sauf si le Père ... ne l’attire. » Ce verset est tout à fait clair et tout à fait vrai. Vous êtes « mort dans votre péché » (Éphésiens 2:5). Vous n'avez pas plus de capacité de venir à Christ qu'un mort ne peut sortir de son cercueil !

Whitefield disait souvent que les gens doivent voir leur propre dépravation avant de pouvoir expérimenter une véritable conversion. Vous devez réaliser que vous êtes perdu. Rien de ce que vous apprendrez ne pourra vous aider. Aucune « décision » que vous prendrez ne pourra vous faire aucun bien. Vous êtes perdu – mort dans vos péchés – et « aucun homme ne peut venir à Christ [sans] que le Père... ne l'attire. » Si Dieu vous laisse dans votre état présent, vous êtes condamné. Vous ne pouvez vous sauver vous-même – et vous ne pouvez non plus contribuer à votre propre salut.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

« Grâce Infinie. » Chantons-le !

Ô, combien est-il doux, le son qui sauva
   Un misérable comme moi.
Fut un temps, j'étais perdu,
   Mais Il m'a retrouvé,
J'étais aveugle, et aujourd'hui je vois.

III. Troisièmement, parce que votre cœur mort, c'est à dire privé de vie, ne sera jamais convaincu de péché.

Si ce n'est la grâce de Dieu, votre cœur mort, c'est à dire privé de vie, ne sera jamais convaincu de sa totale condition de péché devant Dieu. C'est seulement par la puissance du Saint Esprit qu'un cœur humain peut se voir comme il est et haïr son état horrible de péché.

Jésus a parlé de la totale nécessité, pour le Saint Esprit, de convaincre de péché une personne « aussi privée de vie (morte) qu’un caillou ». Jésus disait,

« Et quand il sera venu [le Saint Esprit], il convaincra le monde de péché, de droiture et de jugement » (Jean 16:8).

Vous ne songerez pas à vos péchés avant que Dieu ne vous les rappelle à la mémoire. Vous n'en penserez pas grand-chose avant que Dieu ne vous y fasse penser Lui-même. Vous n'expérimenterez que peu de remord jusqu'à ce qu'Il ne mette vos péchés distinctement et puissamment devant vous. Et c'est la raison majeure pour laquelle vous n'êtes pas encore sauvé. Vous n'avez aucune conscience des grands péchés que vous avez commis, les grands péchés qui sont dans les livres de Dieu, les grands péchés qui sont assez pour vous damner et vous envoyer au châtiment éternel. Mais vos péchés semblent n'avoir aucune importance pour vous, ils semblent flotter comme dans un brouillard, irréels – à moins que Dieu ne vous convainque de péché. Vous ne pouvez vous mettre vous-même sous une conviction de péché. Seul Dieu peut le faire.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

« Grâce Infinie. » Chantons-le !

Ô, combien est-il doux, le son qui sauva
   Un misérable comme moi.
Fut un temps, j'étais perdu,
   Mais Il m'a retrouvé,
J'étais aveugle, et aujourd'hui je vois.

IV. Quatrièmement, parce que par sa nature-même votre cœur mort, c'est à dire privé de vie, rejette Jésus Christ.

Vous ne pouvez rien faire pour vous sauver vous-même – parce que votre cœur, par nature, rejette Jésus, le Sauveur. On ne peut mélanger l'essence et l'eau. Les deux resteront automatiquement séparés. Vous ne pouvez pas mélanger votre cœur mort et Jésus Christ. Quoique vous disiez ou fassiez, votre cœur mort ne recevra pas Jésus ou ne se « mélangera » pas avec Jésus. Il restera automatiquement séparé de Lui ; par nature, il ne peut en être autrement.

Veuillez ouvrir votre Bible à I Corinthiens 2:14, et veuillez vous lever pour lire ce verset à haute voix,

« Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu ; car elles sont folie pour lui, il ne peut les connaître non plus, parce qu’elles se discernent spirituellement » (I Corinthiens 2:14).

Veuillez vous assoir.

« L'homme (ou la femme) naturel » – c'est vous, dans votre état naturel. Sans l'œuvre surnaturelle de Dieu en vous, vous resterez naturellement ignorant de Christ et du véritable salut. Une œuvre surnaturelle de Dieu est nécessaire dans votre âme, ou vous ne viendrez jamais à Jésus Lui-même. Laissé à vous même, vous ne serez jamais lavé de vos péchés par Son Sang. Seul Dieu peut vous attirer à Jésus. Vous n'irez jamais à Jésus de votre plein gré. Vous demeurerez dans vos péchés, mourrez dans vos péchés, et resterez en Enfer pour l'Éternité pour vos péchés – à moins que Dieu n'intervienne et ne vous amène à Jésus le Sauveur.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

Ô, combien nous prions que Dieu aie compassion de vous, et vous attire à Jésus pour que Son Sang précieux vous lave de votre péché ! Amen. « Grâce Infinie » Chantons-le !

Ô, combien est-il doux, le son qui sauva
   Un misérable comme moi.
Fut un temps, j'étais perdu,
   Mais Il m'a retrouvé,
J'étais aveugle, et aujourd'hui je vois.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here) – or you may
write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Or phone him at (818)352-0452.

Écriture avant le sermon lue par le Dr. Kreighton L. Chan : Jean 3:22-30.
Solo avant le sermon chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Grâce ! Quel doux son ! »
[Grace! ‘Tis a Charming Sound]
par Philip Doddridge, 1702-1751).


BREF APERÇU DE

POURQUOI DIEU BÉNIT-IL LA CHINE –
MAIS JUGE L'AMÉRIQUE !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Un homme ne peut rien recevoir seulement ce qui lui est donné du ciel » (Jean 3:27).

I.   Premièrement, le Diable existe et vous empêchera d'être sauvé,
Luc 8:12.

II.  Deuxièmement, parce que la corruption de votre cœur mort,
c'est à dire privé de vie, vous empêchera d'être sauvé,
Jean 6:44; Éphésiens 2:5.

III. Troisièmement, parce que votre cœur mort, c'est à dire privé de vie,
ne sera jamais convaincu de péché, Jean 16:8.

IV. Quatrièmement, parce que par sa nature même votre cœur mort,
c'est à dire privé de vie, rejette Jésus Christ, I Corinthiens 2:14.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).