Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




NOÉ : UN TYPE DE CHRIST !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le 19 juin 2011


Benjamin Keach est né en 1640. Il fut baptisé après sa conversion à l'âge de 15 ans. Il commença à précher à 18. En 1668, âgé de 28 ans, il devint pasteur d'une église Baptiste à Londres, dont les Dr. John Gill et C. H. Spurgeon furent ensuite les pasteurs. Il est l'auteur de livres qui ont eu une grande influence sur les Baptistes, et les autres dénominations. L'un de ses livres les plus célèbres est intitulé, Prédications à partir des types et métaphores de la Bible [Preaching From the Types and Metaphors of the Bible] (Kregel Publications, réimpression en 1972 de l'édition de 1855). Je suis redevable à Benjamin Keach pour les grandes lignes de ce sermon sur « Noé : un type de Christ.” Veuillez ouvrir votre Bible à Hébreux 11:7, et vous lever pour la lecture de la Parole de Dieu.

« Par la foi, Noé, étant averti par Dieu des choses qui ne se voyaient pas encore, poussé par la peur, prépara une arche pour le salut de sa maison; par laquelle il condamna le monde, et devint héritier de la droiture qui est par la foi » (Hébreux 11:7).

Veuillez vous assoir.

Noé peut être vu comme un type de Christ à cause des nombreux parallèles et similarités entre lui et Christ.

I. Premièrement Noé fut, véritablement, le sauveur (sur le plan physique) du monde de son époque.

On dirait comme si c'est à travers Noé, sa foi, et son œuvre, qu'une « semence » de l'humanité fut préservée de l'extinction dans le « Grand Déluge. » Puis le Déluge (à proprement parler) vint,

« Tout ce qui subsistait sur la face de la terre fut détruit, depuis les hommes jusqu’au bétail, jusqu’aux reptiles, et jusqu’aux oiseaux du ciel, et ils furent détruits de dessus la terre ; et seulement Noé resta vivant, et ceux qui étaient avec lui dans l’arche » (Genèse 7:23).

Par le biais de Noé, ses trois fils et leurs épouses, une « semence » de l'humanité fut préservée. Tout le reste de l'humanité périt sous les flots du Déluge.

Christ est l'antitype, la réalisation de Noé, le type. Christ est le grand Sauveur, le Sauveur spirituel du monde. L'ange de Dieu dit à Joseph, « et on appellera son nom Jésus [Emmanuel], ce qui signifie: Dieu avec nous » (Matthieu 1:21). Le nom « Jésus » signifie « Jéhovah sauve.» Par le biais de Jésus, une « semence » de l'humanité est sauvée, « car il sauvera Son peuple de leurs péchés. » Tout comme Noé ne put sauver que « sa maison » (Hébreux 11:7), ainsi Jésus ne peut sauver que ceux qui viennent à Lui par la foi. Ceux qui demeurent inconvertis vont en Enfer comme les gens du temps de Noé périrent quand Dieu fit « ...venir le déluge sur le monde des impies » (II Pierre 2:5).

II. Deuxièmement, Noé était un prédicateur de droiture.

Il nous est dit, « Et il n’a pas épargné l’ancien monde, mais a sauvé Noé...un prédicateur de droiture » (II Pierre 2:5). Noé prêchait la droiture et appelait les pécheurs à la repentance et à la foi. Mais les gens de son époque méprisaient sa prédication et refusaient de se repentir, de croire et d'être sauvés.

« Mais comme il en était aux jours de Noé, ainsi sera aussi la venue du Fils de l’homme. Car comme dans les jours avant le déluge, on mangeait et buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne réalisèrent rien jusqu’à ce que le déluge arrive et les emporte tous ; il en sera de même à la venue du Fils de l’homme » (Matthieu 24:37-39).

Les gens du temps de Noé ne pensaient qu'aux plaisirs physiques. Ils n'écoutaient pas les avertissements de Noé sur le jugement à venir. « Car ils ignoraient [volontairement] ceci [jusqu'à ce que le déluge vienne] par ce qu'ils étaient "volontairement "... "ignorants" » (II Pierre 3:5).Ils étaient délibérément ignorants du jugements qui venait. Bien qu'ils aient entendu Noé le leur annoncer depuis des années, ils choisirent de ne pas le croire, ne se repentirent pas, ni n'entrèrent dans l'Arche.

Il en fut de même avec Christ. Sa prédication fut rejetée par la plupart de ceux qui L'écoutèrent. Jésus pleura sur Jérusalem (Luc 19:41). C'est avec un cœur lourd qu'Il prononça ces paroles,

« Ô Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes; et vous ne l’avez pas voulu ! » (Matthieu 23:37).

Jésus prêchait la repentance et le besoin de la nouvelle naissance et de la conversion. Et sans aucun doute en fut-il de même avec Noé, « un prédicateur de droiture » (II Pierre 2:5).

III. Troisièmement, Noé construisit une Arche.

Il ne construisit pas un bateau. Un bateau aurait chaviré dans le Déluge, comme le firent tous les autres bateaux. Non, à la place, Noé construisit une Arche. Le terme hébreux traduit « arche » est ici « tebah », ce qui signifie littéralement « une boîte. » Le Dr. M. R. DeHaan écrit, « La première chose à remarquer c'est que l'idée d'une arche pour la préservation de Noé et de sa famille a son origine dans le cœur de Dieu. Ce n'était pas une invention de l'homme... Pas une seule chose ne fut laissée entre les mains de l'homme » (M. R. DeHaan, M.D., Portraits de Christ dans la Genèse, Portraits of Christ in Genesis, Zondervan Publishing House, 1966, pp. 82, 84). L'Arche était une boîte gigantesque et ne pouvait pas chavirer. La contenance de l'Arche était de 39 650 m3, l'équivalent de 522 wagons de trains. Elle avait trois étages et pouvaient contenir plus de 125 000 animaux de taille moyenne comme un mouton. Dieu dit à Noé,

« Et tu la feras de cette manière : la longueur de l’arche sera de trois cents coudées [137 mètres env.], sa largeur de cinquante coudées [23 mètres env.], et sa hauteur de trente coudées, [15 mètres env.] » (Genèse 6:15).

Ainsi comme Noé a construit son Arche, ainsi Christ construit Son église. Christ a dit,

« Et moi, je te dis aussi que tu es Pierre, et sur ce roc je bâtirai mon église, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre elle » (Matthieu16:18).

Noé construisit l'Arche en suivant les spécifications exactes données par Dieu. Christ fit la même chose. En construisant Son église Christ a suivi à la lettre les prophéties qui Lui ont été données dans l'Ancien Testament. Dans les quatre évangiles, il nous est dit, et répété, que chaque chose accomplie par Christ l'a été « afin que les Écritures s'accomplissent. » L'Évangile lui-même dit,

« Car je vous ai transmis avant toutes choses ce que j’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; et qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures » (I Corinthiens 15:3-4).

Il n'y avait qu'une seule porte dans l'Arche de Noé (Genèse 6:16). Ainsi, il n'y a qu'une seule porte pour entrer dans la véritable église. Le seul chemin pour entrer dans l'église est à travers Christ, qui a dit, « Je suis la porte » (Jean 10:7). Christ est la seule porte pour le salut. Christ a dit, « Je suis la porte : si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé » (Jean 10:9). Dieu a procuré le salut du péché et du jugement en envoyant Christ mourir sur la Croix, se relever d'entre les morts pour nous donner la vie. Mais Dieu n'a donné aucun autre moyen de salut à qui que ce soit. Jésus a dit, «...personne ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6). Il n'y avait qu'une seule porte à l'Arche, et il n'y a qu'un seul chemin pour être sauvé : par Jésus Christ notre Seigneur. Vous devez venir au salut par Jésus Christ.

Tous ceux qui entrèrent dans l'Arche de Noé furent sauvés du jugement. Mais tous ceux qui n'y entrèrent pas périrent. Ainsi, tous ceux qui refusent de venir à Christ seront damnés.

L'Arche de Noé fut ballottée sur les eaux tumultueuses, et pourtant elle fut préservée. Ainsi l'église est secouée dans ce monde plein de tempêtes, et pourtant elle est préservée. Quand le Déluge fut fini, Noé envoya une colombe à l'extérieur de l'Arche et elle revint avec un rameau d'olivier dans son bec, qui signifiait la paix. Ainsi en est-il quand vous expérimentez la véritable conversion. Vous êtes ballottés entre les tentations du diable et la conviction du Sait Esprit. Mais quand vous venez à Jésus, l'Esprit de Dieu vous donne la paix et le repos. Comme le dit si bien Charlotte Elliott dans son merveilleux cantique,

Tel que je suis, sans rien à moi,
Sinon Ton sang, versé pour moi,
Et Ta voix qui m'appelle à Toi,
Agneau de Dieu, je viens ! Je viens !
    (« Tel que je suis » [Just As I Am] Charlotte Elliott, 1789-1871).

Veuillez vous lever et chanter ce cantique. C'est le numéro 7 sur votre recueil de chants.

Tel que je suis, sans rien à moi,
Sinon Ton sang, versé pour moi,
Et Ta voix qui m'appelle à Toi,
Agneau de Dieu, je viens ! Je viens !

Tel que je suis, et sans plus attendre
Je viens, pour enlever la terrible tache,
Vers Toi, dont le Sang lave tout péché,
Agneau de Dieu, je viens ! Je viens !

Tel que je suis, bien vacillant,
En proie au doute à chaque instant,
Lutte au dehors, crainte au dedans,
Agneau de Dieu, je viens, je viens!

Tel que je suis, ton cœur est prêt,
À prendre le mien, tel qu'il est
Pour tout changer, Sauveur parfait!
Agneau de Dieu, je viens, je viens!

Tel que je suis, ton grand amour
A tout pardonné sans retour
Je veux être à toi dès ce jour;
Agneau de Dieu, je viens, je viens!
   (« Tel que je suis » [Just As I Am] Charlotte Elliott, 1789-1871).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here)
or you may write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015.
Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Matthieu 24:32-39.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Jésus, je viens ! » [Jesus, I Come] (par William T. Sleeper, 1819-1904).


BREF APERÇU DE

NOÉ – UN TYPE DE CHRIST !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Par la foi, Noé, étant averti par Dieu des choses qui ne se voyaient pas encore, poussé par la peur, prépara une arche pour le salut de sa maison; par laquelle il condamna le monde, et devint héritier de la droiture qui est par la foi » (Hébreux 11:7).

I.   Premièrement Noé fut, véritablement, le sauveur (sur le plan physique)
 du monde de son époque, Genèse 7:12; Matthieu 1:21; II Pierre 2:5.

II.  Deuxièmement, Noé était un prédicateur de droiture, II Pierre 2:5;
Matthieu 24:37-39; II Pierre 3:5; Luc 19:41; Matthieu 23:37.

III. Troisièmement, Noé construisit une Arche, Genèse 6:15; Matthieu 16:18;
 I Corinthiens 15:3-4; Genèse 6:16; Jean 10:7, 9; 14:6.