Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




DÉTERMINÉ À SOUFFRIR

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 20 mars 2011

« Et il arriva, comme le temps était venu qu’il devait être enlevé, il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » (Luc 9:51).


Le Dr. John Gill écrivit, « Maintenant le temps est arrivé où Jésus devait quitter les basses terres de la Galilée, y ayant complété son œuvre, pour aller dans le haut pays de Judée, puis un peu plus haut vers Jérusalem...Après cela, il ne revint jamais plus en Galilée...déterminé à monter vers Jérusalem...bien qu'il sût ce qui l'y attendait et ce qu'il aurait à endurer ; qu'il devrait prendre sur lui les péchés de son peuple, la malédiction de la loi, la colère de Dieu, qu'il aurait un grand nombre d'ennemis, qu'il serait aux prises avec des hommes et des démons, qu'il devrait souffrir une mort douloureuse, ignoble et maudite ; et pourtant, aucune de ces choses ne purent le dévier de la direction qu'il s'était donnée, et il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » (John Gill, D.D., Une lecture sur le nouveau testament, An Exposition of the New Testament, The Baptist Standard Bearer, réimprimé en 1989, volume I, p. 589; note sur Luc 9:51).

« Et il arriva, comme le temps était venu qu’il devait être enlevé, il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem »
       (Luc 9:51).

« Il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » pour mourir sur la Croix. Je voudrais partager trois pensées au sujet de ce texte.

I. Premièrement, Christ est allé à la Croix délibérément.

La crucifixion de Christ n'est pas un accident ! Non ! Il avait déjà dit à Ses disciples,

« Le Fils de l’homme doit souffrir beaucoup de choses et doit être rejeté des anciens, et des chefs des prêtres et des scribes, et être mis à mort, et soit ressuscité le troisième jour »
       (Luc 9:22).

Puis, Il leur avait encore dit,

« Que ces propos pénètrent bien bas [profondément] dans vos oreilles : car le Fils de l’homme sera livré entre les mains des hommes. Mais ils ne comprenaient pas [la signification de ces paroles]; elle leur était cachée, en sorte qu’ils ne la saisissaient pas; et ils craignaient de l’interroger sur ce propos»
       (Luc 9:44-45).

Bien que les disciples n'aient point compris qu'Il allait à Jérusalem pour mourir sur la Croix Christ, Lui, le savait et le comprenait. Pour la troisième fois, dans l'évangile de Luc, Christ dit,

« Voici, nous montons à Jérusalem, et toutes les choses qui sont écrites par les prophètes, concernant le Fils de l’homme, seront accomplies. Car il sera livré aux Gentils, il sera moqué, et méchamment injurié, et on crachera sur lui : et ils le fouetteront, et le mettront à mort : et le troisième jour il ressuscitera. Et ils ne comprirent rien à toutes ces choses ; et ce propos leur était caché, et ils ne comprirent pas non plus les choses qui étaient dites » (Luc 18:31-34).

Les disciples s'attendaient plutôt à voir Jésus mis sur un trône comme le Roi et le Messie d'Israël. Ils ne comprenaient tout simplement pas pourquoi Il devait mourir sur la Croix. Pourquoi ? Luc 18:34 dit que « ce propos leur était caché. » Ce ne fut qu'à l'heure de la résurrection de Christ que ceci leur fut révélé. « Alors il leur ouvrit l’intelligence, pour qu’ils comprennent les écritures... Et il leur dit : Ainsi il incombait à Christ de souffrir, et de ressusciter des morts le troisième jour » (Luc 24:45-46). Ainsi, les disciples n'avaient aucune compréhension de l'Évangile (I Corinthiens 15:1-4) jusqu'à ce que Christ ressuscite d'entre les morts (voir. Jean 20:22, 24-28).

Mais Jésus savait pourquoi Il allait à Jérusalem. « Il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » pour mourir sur la Croix (Luc 9:51). Il savait que Son âme serait broyée par Dieu sous le poids de nos péchés, à Gethsémanée : jusqu'à ce que Sa sueur, comme des gouttes de sang, coule de Son front et qu'Il crie à Dieu de l'épargner de la mort cette nuit-là, pour qu'Il puisse aller à la Croix le matin suivant. Il savait que Pilate le ferait fouetter ; Il savait aussi qu'à chaque coup de fouet où Sa chair entamée volerait en éclat, Son Sang giclant de Ses plaies ouvertes, que Ses bourreaux le couvriraient de leurs rires et de leurs moqueries, rendant Sa souffrance encore plus intense et plus horrible. Et Christ savait qu'Il allait à Jérusalem pour être cloué à une croix. Il savait qu'ils le pousseraient rudement pour l'emmener vers l'endroit où ils planteraient des clous à travers Ses mains et Ses pieds. Puis, après que les soldats aient dressé la Croix, il resterait pendu des heures durant, presque nu, sous le soleil ardent avant que la mort ne vienne. Oui, Jésus savait tout ce qui l'attendait ; Il savait qu'il allait à Jérusalem pour souffrir, verser Son Sang et mourir. Et pourtant, « il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » (Luc 9:51). Personne ne le força à y aller ! Non ! Il est allé de Lui-même, de Sa propre volonté,

«...lequel pour la joie qui était placée devant lui, a enduré la croix, méprisant la honte, et est assis à la main droite du trône de Dieu»
     (Hébreux 12:2).

Jésus Christ, « pour la joie qui était placée devant lui, » « dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » : pour mourir sur la Croix ! Je vous invite à vous lever et chanter ce refrain « Que la Croix. »

Que la croix, que la croix,
   Soit ma gloire à jamais;
Et que mon âme repose enfin
   Au delà du Jourdain.
(« Jésus, Garde-moi près de la Croix »
     [Keep Me Near the Cross] par Fanny J. Crosby, 1820-1915)

Vous pouvez vous assoir. Oui, Christ est allé à la Croix délibérément.

« Et il arriva, comme le temps était venu qu’il devait être enlevé, il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem »
       (Luc 9:51).

II. Deuxièmement, Christ est allé à la Croix pour nous laisser un exemple.

Je sais que les vieux libéraux, ceux qui rejettent [l'autorité de] la Bible, comme Harry Emerson Fosdick, mettent l'importance sur ce point, simplement parce qu'ils n'ont rien d'autre à faire remarquer ! Mais c'est un point de la Bible : et nous devrions quelquefois prêcher à ce sujet. Simon Pierre n'était pas un libéral quand il a dit,

« Christ aussi a souffert pour nous, nous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses pas » (I Pierre 2:21).

Christ « dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » » pour souffrir et mourir. Et chaque véritable chrétien, devrait vouloir suivre son « exemple » (I Pierre 2:21). Chaque véritable chrétien, devrait vouloir passer par les tribulations et les difficultés comme Christ, notre grand exemple, l'a fait.

Je connais le soi-disant « évangile de la prospérité » en vogue actuellement. Benny Hinn, Joel Osteen, et beaucoup d'autres sur TBN (Trinity Broadcasting Network : Chaine américaine de télévision), le prêche sans arrêt. Mais ce n'est qu'une mode passagère. On n'en entendra plus beaucoup parler (si on en parle encore) dans une dizaine d'années. Pendant l'effondrement économique, qui commence juste, beaucoup de gens vont réaliser que l'« évangile de la prospérité » est un faux enseignement. Le véritable Évangile appelle les convertis à une vie de sacrifice de soi et à porter sa croix. Jésus dit,

« Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, et prenne sa croix chaque jour, et me suive » (Luc 9:23).

Remarquez que Jésus dit, « Si quelqu’un. » Il ne parlait pas d'un groupe particulier de « super saints. » Il dit,

« Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, et prenne sa croix chaque jour, et me suive » (Luc 9:23).

Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Je ne crois pas que les œuvres humaines entrent en jeu pour notre salut. Le salut est tout de grâce, « Non par les œuvres, afin que personne ne se glorifie » (Éphésiens 2:9).

« Car c’est Dieu qui produit en vous et le vouloir et le faire selon son bon plaisir » (Philippiens 2:13).

Lorsque Dieu travaille en vous, vous commencerez alors à vouloir cette abnégation et prendre votre croix, et entrer dans l'angoisse de la conviction de péché ; et venir à Christ et passer par les tribulations, les peines et les chagrins comme un chrétien, parce que,

« C’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22).

Quelqu'un pourrait s'écrier, « Si c'est si difficile, pourquoi quelqu'un chercherait-il à devenir un chrétien ? » La réponse est simple.

« Ton peuple sera bien disposé au jour de ton pouvoir »
       (Psaume 110:3).

Je sais que dans le monde en développement un très grand nombre de chrétiens ont été, et endurent encore la torture et la prison pour leur foi. Et pourtant, ils n'abandonnent pas Christ. Vous pouvez lire leur histoire sur Internet à www.persecution.com. Par la grâce de Dieu, vous pouvez devenir comme eux, qui sont comme Christ, qui « dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » (Luc 9:51) ; car « Christ aussi a souffert pour nous, nous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses pas » (I Pierre 2:21). C'est la souffrance qui nous mûrit pour devenir chrétiens. Dieu utilise les difficultés et les tribulations de la vie chrétienne pour nous rendre plus saints et plus fermes dans la foi. L'apôtre Paul dit,

« Et non seulement en cela, mais nous nous glorifions aussi dans les tribulations, sachant que la tribulation produit la patience ; et la patience, l’expérience ; et l’expérience, l’espérance ; et l’espérance ne rend pas honteux, parce que l’amour de Dieu est versé dans nos cœurs par le Saint Esprit qui nous est donné» (Romains 5:3-5).

Alors vous pourrez chanter ce cantique. Je sais que pour beaucoup d'entre vous, ce n'est pas une réalité aujourd'hui, mais par la grâce de Dieu, je sais qu'un jour ce chant prendra sa pleine signification et que vous pourrez le chanter avec le cœur. Veuillez vous lever et le chanter à nouveau !

Que la croix, que la croix,
   Soit ma gloire à jamais;
Et que mon âme repose enfin
   Au delà du Jourdain.

Veuillez vous assoir. Oui, Christ est allé à la Croix pour nous laisser un exemple : pour nous montrer qu'il faut Le suivre, quel qu'en soit le prix !

« Et il arriva, comme le temps était venu qu’il devait être enlevé, il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem »
       (Luc 9:51).

III. Troisièmement, Christ est allé à la Croix pour racheter nos péchés.

Jésus a dit à Jacques et Jean,

« Car le Fils de l’homme n’est pas venu pour détruire les vies des hommes, mais pour les sauver » (Luc 9:56).

Jésus à dit à Zachée,

« Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19:10).

Par Sa mort sur la Croix, Jésus vous sauve du jugement et du péché, et de la colère de Dieu. Jésus peut vous sauver en mourant à votre place sur la Croix, pour payer pour vos péchés. Jésus, délibérément « dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » et mourut sur la Croix pour expier votre péché. Le prophète Ésaïe dit,

« Le Seigneur a placé sur lui l’iniquité de nous tous »
       (Ésaïe 53:6).

«...par sa connaissance mon serviteur droit en justifiera beaucoup; car il portera leurs iniquités » (Ésaïe 53:11).

Christ est allé à Jérusalem pour mourir à votre place et payer le prix de vos péchés. On appelle ceci « expiation vicaire. » Le Dr. Charles Hodge dit,

L'atonnement vicaire est la souffrance endurée par une personne à la place d'une autre (Charles Hodge, Ph.D., Théologie systématique, Systematic Theology, Eerdmans, réimprimé en 1946, p. 475).

Comme le dit Ésaïe,

« Mais il a été blessé pour nos transgressions, il a été meurtri pour nos iniquités » (Ésaïe 53:5).

Et l'apôtre Paul dit,

« Christ est mort pour nos péchés, selon les écritures »
       (I Corinthiens 15:3).

La mort de Christ sur la Croix satisfait la justice de Dieu. La mort de Christ satisfait la loi de Dieu. La mort de Christ apaise, enlève, et sert d'expiation pour ôter la colère de Dieu. Et, la mort de Christ nous libère de la puissance du mal. C'est pour cette raison que Jésus est descendu du Ciel. C'est pour cela que Jésus « dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » pour mourir sur la Croix (Luc 9:51). Sa mort sur la Croix est l'expiation de votre péché, et vous serez sauvé pour toujours, et pour l'éternité ! Combien nous prions pour que Dieu vous attire à Jésus ! Veuillez vous lever et chanter le cantique numéro 7 sur votre feuillet.

Ah, combien ses blessures saignantes montrent
   Clairement, l'amour de Jésus pour eux
Ces blessures d'où coule ce flow écarlate,
   Sang du rachat de nos péchés,
Sang du rachat de nos péchés.

Ah, comment Sa tête royale,
   Est transpercée par la couronne d'épine !
Et comment les clous percent
   Ses mains et Ses pieds comme une torture !
Ses mains et Ses pieds comme une torture !

Ô, venez, tous ceux chez qui
   La tache du péché demeure,
Venez vous laver dans le Sang du salut,
   Pour devenir blanc comme neige,
Pour devenir blanc comme neige.
   « Jésus blessé » [Jesus Wounded]
      (par Edward Caswell, 1849;
         sur la mélodie de « Majestic Sweetness Sits Enthroned » ).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here)
or you may write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015.
Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Luc 18:31-34.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Jésus blessé » [Jesus Wounded] (par Edward Caswell, 1849;
sur la mélodie de « Majestic Sweetness Sits Enthroned »).


BREF APERÇU DE

DÉTERMINÉ À SOUFFRIR

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et il arriva, comme le temps était venu qu’il devait être enlevé, il dressa sa face fermement pour aller à Jérusalem » (Luc 9:51).

I.   Premièrement, Christ est allé à la Croix délibérément, Luc 9:22, 44-45;
Luc 18:31-34; Luc 24:45-46; I Corinthiens 15:1-4; Jean 20:22, 24-28;
Hébreux 12:2.

II.  Deuxièmement, Christ est allé à la Croix pour nous laisser un exemple,
I Pierre 2:21; Luc 9:23; Éphésiens 2:9; Philippiens 2:13; Actes 14:22;
Psaume 110:3; Romains 5:3-5.

III. Troisièmement, Christ est allé à la Croix pour racheter nos péchés,
Luc 9:56; 19:10; Ésaïe 53:6, 11, 5; I Corinthiens 15:3.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).