Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




NOUS DEVONS CONTINUER À INSISTER
SUR LES CHOSES ORDINAIRES

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Un sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 13 mars 2011

« Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé » (Actes 16:31).


Le Dr. Martyn Lloyd-Jones a parlé de « la terrible apostasie qui de plus en plus caractérise l'Église depuis plus de cent ans [Il faut penser 152 ans puisqu'il l'a dit en 1959]...Il n'y a eu qu'un seul Réveil important depuis 1859...Nous avons traversé une des périodes la plus stérile dans la longue histoire de l'Église » (D. Martyn Lloyd-Jones, M.D., Réveil, Revival, Crossway Books, édition de 1992, pp. 55, 129).

Cela ne fait aucun doute pour moi que cette apostasie actuelle des églises a trois racines. En partie, cela vient de la critique textuelle naissante de Johann Semler (1725-1791) qui conduit finalement les principales grandes Écoles de théologie à attaquer l'inerrance [infaillibilité] de la Bible. Cela vient aussi en partie de la théorie de l'évolution émise par Charles Darwin (1809-1882) remplaçant largement le récit véritable de la création de l'homme dans le livre de la Genèse par son livre de fiction intitulé La Filiation de l'homme, The Descent of Man (1871). Mais, surtout, les racines de l'apostasie actuelle se trouvent dans l'échange d'un évangélisme « Vieille école [traditionnel] » pour un évangélisme « Nouvelle école [moderne] » (plus connu sous le nom de « décisionisme »), conduit par C. G. Finney (1792-1875). Ainsi, pour moi, ces trois hommes sont l'origine, ou la source, de l'apostasie actuelle. La critique textuelle, la théorie de Darwin de la «Filiation de l'homme » et le « décisionisme » de Finney, sont les trois « piques » de la fourche de Satan dont il a frappé les églises et qui a vu l'arrivée de « la terrible apostasie caractérisant de plus en plus l'Église depuis plus de cent ans [150] aujourd'hui » comme le dit le Dr. Lloyd-Jones.

Aujourd'hui, les principales dénominations ont été terrassées par les héritiers de Semler et Darwin. La plus dangereuse des trois piques de la fourche Satan, pour ceux qui demeurent « évangéliques, » est bien le « décisionisme. »

Décisionisme est le fait de croire qu'une personne peut recevoir le salut en s'approchant après un appel, lever la main, dire une prière, croire une doctrine, prendre un engagement de soumission à l'autorité de Jésus, ou tout autre acte humain externe, et qui représente l'équivalent de, et la preuve, du miracle de la conversion intérieure ; c'est de croire qu'une personne peut être sauvée par le moyen d'une décision extérieure ; c'est de croire que de participer à l'une de ces actions humaines montre que la personne est sauvée.

Conversion est le résultat du travail du Saint Esprit qui attire un pécheur perdu à Jésus Christ pour la justification and la régénération, et change la situation du pécheur devant Dieu de perdu à sauvé, transmettant la vie divine à l'âme corrompue, donnant ainsi une nouvelle direction à la vie du converti. L'effet objectif du salut est la justification. L'effet subjectif du salut est la régénération. Et le résultat en est la conversion. (R. L. Hymers, Jr. et Christopher Cagan, L'apostasie aujourd'hui : Comment le décisionisme est en train de détruire nos églises, Today’s Apostasy: How Decisionism is Destroying Our Churches, Hearthstone Publishing, édition de 2001, p. 17).

La véritable conversion est donc surnaturelle, alors que le décisionisme est purement humain. La conversion vient de Dieu. Le décisionisme vient de l'homme. Dans le décisionisme, l'homme fait quelque chose qui prend la place d'une rencontre avec Jésus Christ, propice au salut, mais ce n'est pas ce qui arrive.

Après plus de 150 ans de décisionisme les doctrines centrales de l'évangélisme ne représentent pas, dans la plupart de nos églises, le sujet de sermons complets. De nos jours, pas mal de pasteurs pensent que les gens n'ont qu'à lever la main et dire une rapide « prière de repentance », puis les baptisent aussi vite que possible, parce que la plupart d'entre eux ne viendront plus à l'église de nouveau !

Pourtant, je suis convaincu que l'ancienne manière de faire de l'évangéliste Spurgeon était la meilleure. Il disait aux jeunes prédicateurs de son Institut de théologie,

Nous devons aller vers les pécheurs, et leur parler de choses aussi ordinaires que le péché, la mort, le jugement, l'enfer, le Ciel, Christ et Son Sang. Oui, le Sang. C'est primordial... Nous devons continuer à insister sur ces choses : nous devons rester sur ces choses ordinaires, ces lieux-communs, et que l'objectif de chaque sermon...soit sans aucun doute la conversion des pécheurs (C. H. Spurgeon, Allocutions, Speeches, p. 120 ; cité par Iain H. Murray, Héros, Heroes, The Banner of Truth Trust, 2009, p. 279).

Je voudrais parcourir la liste des « choses ordinaires », l'une après l'autre, car elles ne sont pas ordinaires, et doivent être prêchées sans relâche. Nous ne devons pas présumer que nos auditeurs comprennent ces choses. Spurgeon dit, « Nous devons continuer à insister sur ces choses. »

I. Premièrement, nous devons continuer à insister sur le sujet du péché.

Veuillez ouvrir votre Bible à Romains 5:12, et vous lever pour lire à haute voix ce verset :

« C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et la mort par le péché; et ainsi la mort a passé sur tous les hommes, parce que tous ont péché »
       (Romains 5:12).

Vous pouvez vous assoir.

Par un seul homme, Adam, le péché est entré dans le monde. « Par la désobéissance d’un seul homme, beaucoup ont été rendus pécheurs » (Romains 5:19) – et sont « par nature enfant de la colère » (Éphésiens 2:3).

Nous devons continuer à insister sur le fait que vous êtes pécheur « par votre nature. » En tant que descendant d'Adam, vous êtes né pécheur. Quand vous n'étiez qu'un nouveau né vous poussiez des cris « de petit sauvage » comme l'écrit un certain auteur. Je ne connais aucun nouveau né animal qui crierait toute la nuit, comme le font certains de nos nouveaux nés. Pourtant, nos nouveaux nés le font très bien, comme chaque pauvre maman épuisée peut le savoir. Nous entrons dans le monde en criant et en gesticulant. Dès que nous avons deux ou trois ans, nous savons déjà comment voler et mentir. Il n'est pas nécessaire de nous enseigner comment commettre ces péchés : nous les pratiquons naturellement, par ce que nous sommes « par nature enfant de la colère » (Éphésiens 2:3). Et cela continue. Toute votre vie vous avez commis un péché après l'autre : parce que vous êtes par nature un pécheur, pécheur au cœur, pécheur depuis le commencement !

Personne que Jésus Christ ne peut changer votre cœur de pécheur. Dieu a envoyé Jésus mourir sur la Croix, et l'a relevé des morts, pour que votre cœur puisse ainsi être transformé par la nouvelle naissance, car « Si un homme est en Christ, il est une nouvelle créature [création] » (II Corinthiens 5:17). « Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé » du jugement pour vos péchés.

II. Deuxièmement, nous devons continuer à insister sur le sujet de la mort.

Dieu dit à notre ancêtre Adam qu'il mourrait sûrement « le jour où » il commettrait le premier péché de l'humanité, et que donc, il mourrait certainement (Genèse 2:17). Et il mourut « le jour où » il pêcha. Les effets de la mort commencèrent à se manifester dans son corps. Mais, pire que cela, il mourut spirituellement le jour où. Instantanément, ce fut la séparation d'avec Dieu, et la mort régna sur son âme. Il devint comme « mort » à Dieu, ainsi que le serait n'importe quel adorateur d'idole. Il était « mort dans ses fautes et dans ses péchés » (Éphésiens 2:1). Il fut « aliéné à la vie de Dieu par l’ignorance qui [était] en [lui], à cause de l’aveuglement de [son] cœur» (Éphésiens 4:18).

Et vous avez hérité de son âme morte. Oui, nous sommes des traducianistes. Le Dr. Henry C. Thiessen dit que le traducianisme « soutient que la race humaine fut immédiatement créée en Adam, aussi bien l'âme que le corps, et les deux sont propagés de lui par génération naturelle..." Je fus conçu dans le péché dans le sein de ma mère " (Psaume 51:5), et peut seulement signifier que David a hérité d'une âme corrompue par sa mère [qui à son tour hérita d'Adam d'une âme morte et corrompue] » (Henry C. Thiessen, Ph.D., Exposés d'introduction à la théologie systématique, Introductory Lectures in Systematic Theology, Eerdmans, édition de 1971, pp. 233-234). De quelle manière votre âme morte peut-elle être vivifiée ? Seulement par le Seigneur Jésus Christ ! Dieu l'a relevé d'entre les morts afin de donner à votre âme morte, par régénération, la vie. Elle devient vivante « en Dieu par Christ notre Seigneur » (Romains 6:11). « Crois au Seigneur Jésus Christ, et tu seras sauvé » de la mort spirituelle, et de la mort physique le jour de la résurrection.

III. Troisièmement, nous devons continuer à insister sur les sujets du jugement et de l'enfer.

« Il est réservé aux hommes de mourir une fois, et après cela vient le jugement » (Hébreux 9:27).

Vous passerez par la mort physique. Les gens ont une manière étrange de pousser cette notion hors de leur pensée. Ils ont aussi tendance à penser qu'il n'y aura pas de jugement pour leur péché après leur mort. Dans cet état naturel et corrompu où ils se trouvent, les hommes se mentent à eux-mêmes en pensant qu'il n'y a ni jugement, ni enfer qui les attend. « Ils n'ont pas la crainte de Dieu » (Romains 3:18). Non, il n'y a pas la crainte de Dieu dans le cœur des inconvertis. Mais, après leur mort, ils seront surpris de se retrouver dans les flammes éternelles.

« L'effroi a saisi les hypocrites. Qui d’entre nous demeurera avec le feu dévorant ? Qui d’entre nous demeurera avec les brûlures perpétuelles ? » (Ésaïe 33:14).

Comment pensez-vous échapper au jugement et à l'enfer ? Vos péchés doivent être effacés du Livre de Vie de Dieu (Apocalypse 20:12). C'est quelque chose que vous ne pouvez faire vous-même. Seul « le Sang de Jésus Christ Son Fils nous lave de tout péché » (I Jean 1:7). « Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé » du jugement de vos péchés.

IV. Quatrièmement, nous devons continuer à insister sur le sujet du Ciel.

Comme il y a un vrai enfer à éviter, il y a également un vrai Ciel que l'on peut gagner. L'apôtre Pierre parle d'un « héritage incorruptible, et sans souillure, et qui ne peut se flétrir, réservé dans le ciel pour vous » (I Pierre 1:4).

Alors que j'étudiais dans un Institut de théologie des Baptistes du Sud, je me rappelle avoir entendu des enseignants dirent, qui rejetaient la Bible, « Certaines personnes sont tellement préoccupées par le Ciel qu'elles ne sont bonnes à rien ici-bas. » Personnellement, je n'en ai jamais rencontré, et vous ? Ce serait plutôt le contraire : l'homme à l'état naturel, corrompu, est « tellement préoccupé par les choses terrestres qu'il n'est bon à rien pour le Ciel. » Si vous rencontrez quelqu'un préoccupé par la pensée du Ciel, vous saurez que c'est un saint homme. Le pasteur Richard Wurmbrand était ainsi. Et mon ancien pasteur, le Dr. Timothy Lin également. Ils pensaient constamment au Royaume à venir.

Comment aller au Ciel ? Dieu a envoyé Son Fils Jésus pour vous sauver de vos péchés, et vous amener au Ciel. Jésus dit, « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie : nul homme ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6). « Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé » pour toute l'éternité, au Ciel !

V. Cinquièmement, nous devons continuer à insister sur le sujet de Christ et de Son Sang.

Spurgeon a dit, « Nous devons aller vers les pécheurs, et leur parler de choses aussi ordinaires que le péché, la mort, le jugement, l'enfer, le Ciel, Christ et Son Sang. Oui le Sang. C'est primordial... Nous devons continuer à insister sur ces choses : nous devons rester sur ces choses ordinaires, ces lieux-communs...» (Spurgeon, ibid.).

Presque chaque semaine, je lis un sermon de Spurgeon. Et bien, je peux vous dire qu'il suivait son propre conseil ! Semaine après semaine, il prêchait sur Christ, non pas sur Ses enseignements, ou Son exemple, mais beaucoup plus sur « Jésus Christ Lui-même » (Éphésiens 2:20).

Pécheur, vous devez avoir Jésus Christ Lui-même pour être sauvé. C'est Jésus Christ Lui-même qui est la Deuxième Personne de la Sainte Trinité. C'est Jésus Christ Lui-même que Dieu a envoyé du Ciel dans le sein de la Vierge Marie. C'est Jésus Christ Lui-même qui a vécu une vie terrestre sans péché. C'est Jésus Christ Lui-même qui a pris nos péchés sur Lui et Sa sueur était « comme de grosses gouttes de sang » à Gethsémanée (Luc 22:44). C'est Jésus Christ Lui-même qui a porté nos péchés « dans Son corps » sur la Croix (I Pierre 2:24). C'est Jésus Christ Lui-même qui a payé sur la Croix la rançon demandée pour nos péchés. Et c'est Jésus Christ Lui-même qui a versé Son Précieux Sang pour nous « laver de tout péché » (I Jean 1:7). C'est Jésus Christ Lui-même qui s'est relevé des morts physiquement et Son corps, Ses os, étaient recouverts de Sa chair (Luc 24:39). C'est Jésus Christ Lui-même qui « fut reçu au Ciel, et s’assit à la main droite de Dieu » (Marc 16:19). C'est Jésus Christ Lui-même qui prie pour nous éternellement au Ciel « car Il vit toujours pour intercéder » en notre faveur » (Hébreux 7:25). Et c'est Jésus Christ Lui-même qui apparaîtra « Car le Seigneur lui-même descendra du Ciel, avec un cri, avec la voix de l’archange et avec la trompette de Dieu; et les morts en Christ ressusciteront les premiers ; puis nous qui sommes vivants et demeurons, nous serons enlevés avec eux dans les nuages, à la rencontre du Seigneur en l’air, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur » (I Thessaloniciens 4:16-17). Amen! Alleluia!

« Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé »
       (Actes 16:31).

Ne vous contentez pas de croire des choses à Son propos seulement. Cela ne vous servira de rien. « Crois au Seigneur Jésus-Christ...» (Actes 16:31). Le terme grec est « eis » qui signifie « sur. » Croyez sur [en] Christ. Reposez-vous sur [en] Lui. Puissiez-vous être uni à Jésus Christ Lui-même ! Je vous invite à vous lever et chanter le cantique numéro 7, « Non pas ce que ces mains ont fait. »

Non pas ce que ces mains ont fait,
   Peut sauver cette âme coupable ;
Non pas ce que cette chair avec peine a fait,
   Peut me sauver.

Non pas ce que je ressens ou fait,
   Ne peut me donner la paix avec Dieu ;
Non pas mes prières, mes soupirs et mes pleurs,
   Peuvent porter pour moi cet affreux fardeau.

Ton œuvre seule, Ô Christ,
   Peut lever le poids de mon péché ;
Ton Sang seul, Ô Agneau de Dieu,
   Peut me donner cette complète paix.
« Non pas ce que ces mains ont fait » (Not What These Hands Have Done)
      par Horatius Bonar, 1808-1889).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here)
or you may write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015.
Or phone him at (818)352-0452.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Actes 16:22-31.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
(« Ô, quelle fontaine! » [Oh, What a Fountain!]
par le Dr. John R. Rice, 1895-1980).


BREF APERÇU DE

NOUS DEVONS CONTINUER À INSISTER
SUR LES CHOSES ORDINAIRES

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Crois au Seigneur Jésus-Christ, et tu seras sauvé » (Actes 16:31).

I.   Premièrement, nous devons continuer à insister sur le sujet du péché,
Romains 5:12, 19; Éphésiens 2:3; II Corinthiens 5:17.

II.  Deuxièmement, nous devons continuer à insister sur le sujet de la mort,
Genèse 2:17; Éphésiens 2:1; Éphésiens 4:18; Psaume 51:5;
Romains 6:11.

III. Troisièmement, nous devons continuer à insister sur les sujets du jugement
et de l'enfer, Hébreux 9:27; Romains 3:18; Ésaïe 33:14;
Apocalypse 20:12; I Jean 1:7.

IV. Quatrièmement, nous devons continuer à insister sur le sujet du Ciel,
I Pierre 1:4; Jean 14:6.

V.  Cinquièmement, nous devons continuer à insister sur le sujet de Christ
et de Son Sang, Éphésiens 2:20; Luc 22:44; I Pierre 2:24; I Jean 1:7;
Luc 24:39; Marc 16:19; Hébreux 7:25; I Thessaloniciens 4:16-17.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).