Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




ET JACOB DEMEURA SEUL !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 19 septembre 2010

« Et Jacob demeura seul; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever du jour. » (Genèse 32:24).


Jacob était comme la plupart des gens de nos jours. Il avait assez à manger. Il était bien vêtu. Il avait des « amis. » Il semblait ne manquer de rien. Mais une nuit, tout lui fut pris, et il se retrouva seul.

Ne serait-ce pas votre plus gros problème aujourd'hui ? Ne vous sentez-vous pas seul – spécialement quand vous vous trouvez parmi une foule de gens heureux ? Ne vous sentez-vous pas parfois, d'une manière effrayante et inexplicable, comme coupé, retranché de leur compagnie ? J. D. Salinger (1919-2010) a écrit des histoires et des romans sur ce sujet, comme « L'Attrape-cœurs » (Catcher in the Rye.) C'est un livre qui est habituellement une lecture des jeunes dans les lycées ou les universités. Et l'histoire les touche toujours énormément parce que Salinger a mis des mots sur le mal-être qu'ils ressentent – une solitude intérieure douloureuse qu'aucun adulte ne peut vraiment comprendre, et que personne ne peut les aider à surmonter. Mon pasteur de longue date à l'église chinoise, le Dr. Lin, appelait ce phénomène « la solitude de la jeunesse. » J. D. Salinger devint tellement obsédé par l'aliénation et la solitude de sa propre jeunesse qu'il s'arrêta brusquement d'écrire des livres. Pendant quarante ans, il vécut comme un ermite – seul – coupé de la société. Et bien qu'il soit encore considéré comme l'un des plus grands auteurs du vingtième siècle ayant écrit sur ce sujet, il ne fit pourtant plus aucune apparition publique et ne donna plus aucune interview pendant ces quarante années. Pourquoi ? Pourquoi coupa-t-il toute communication avec le monde extérieur et se retira-t-il comme un ermite ? Parce qu'il avait perdu tout espoir de surmonter sa solitude !

Ce matin, je vais partager avec vous quatre pensées concernant ces sentiments de solitude que beaucoup d'entre vous ont déjà expérimentés. Et vous, jeunes personnes, je vais vous demander d'écouter soigneusement, parce que ce que je vais dire sur la solitude dans les prochains instants pourrait changer la direction et le cours de toute votre vie.

I. Premièrement, la solitude que vous ressentez est commune à la plupart des jeunes de notre temps.

Il n'y a guère peu d'autres endroits où l'on ressente la solitude comme dans cette grande ville de Los Angeles. L'auteur Herbert Prochnow écrit, « Une ville est une grande communauté de personnes qui se sentent seules ensemble. » Ceci dit, les villes américaines sont parmi les lieux les plus solitaires de la planète ! Dans des villes telles que la nôtre, il y a littéralement, des millions de jeunes qui se sentent terriblement seuls. Et vous ? Avez-vous quelque fois l'impression que personne ne se soucie de vous – que personne ne vous comprend – que personne ne vous accorde aucune sympathie ?

Vos parents sont divorcés, ou alors se disputent tout le temps. Les parents de certains d'entre vous sont si occupés qu'ils ne peuvent que s'affaler sur le sofa devant la télévision dès qu'ils rentrent à la maison. Ils n'ont plus aucune énergie pour vous écouter. N'est-ce pas vrai ? Vos parents ne vous comprennent pas vraiment, n'est-ce pas ? Ils ne peuvent pas vous aider à surmonter votre solitude – et vous le savez bien ! Vous le saviez avant même que je ne vous le dise – n'est-ce pas ?

Vos soit disant « amis » ne vous aident pas beaucoup non plus, n'est-ce pas ? Vous craignez de leur parler de vos peurs et de vos tourments. Vous redoutez de leur parler des choses qui vous vous dérangent profondément parce que vous pensez qu'ils vont vraiment vous trouver bizarre, et que vous perdrez leur amitié, et qu'ils s'arrêteront de vous fréquenter. Et donc vous ne pouvez pas non plus faire véritablement confiance à vos amis – c'est à dire partager avec eux ce qui vous tourmente – et votre crainte de vous retrouver seul. Vous ne pouvez pas vraiment le leur en parler, n'est-ce pas ?

Vers qui vous tournerez-vous ? Les jeunes sont souvent comme le psalmiste qui disait,

« Je veille, et je suis comme un passereau solitaire sur le toit »
       (Psaume 102:7).

Souvent, les jeunes se sentent aussi seuls qu'un oiseau qui vient se percher sur le faîte d'un toit ! Ce n'est pas étonnant que J. D. Salinger ait choisi la réclusion, le recul, la solitude et l'étrange ! Ce n'est pas étonnant non plus de voir aujourd'hui des jeunes qui sont seuls et dégoûtés de la vie ! Ils ne peuvent vivre dans un monde privés de véritable amitié. Ils ne peuvent vivre dans un monde de solitude infinie !

C'est pourquoi, si vous vous promenez dans les centres commerciaux, vous en voyez tellement tourner en rond. Ils n'ont rien d'autre à faire – seulement « traîner » sans aucun but. Là, ils trouvent de l'animation, des lumières. C'est pas mal, mais ce n'est pas ça ! Seuls parmi la foule ! Horrible ! Le romancier Ernest Hemingway (1899-1961), lauréat du Prix Nobel, a écrit un récit assez court intitulé « Un endroit propre et bien éclairé » (A Clean Well-Lighted Place.) C'est l'histoire d'un homme qui s'asseyait dans un bar plein de lumières, parce qu'il avait peur de la solitude qui l'attendait chez lui.

C'est un peu ce que Jacob a du ressentir cette nuit-là !

« Et Jacob demeura seul; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever du jour » (Genèse 32:24).

Il était tout seul. Puis soudain, quelqu'un sortit de l'ombre et sauta sur lui. Il n'y avait personne pour lui venir en aide. Jusqu'au matin, Jacob lutta avec cet inconnu qui était venu de nulle part, dans la nuit, et l'avait jeté à terre ! C'était déjà assez terrible d'être tout seul, mais en plus, être attaqué de cette manière !

Avez-vous lu dans le journal l'histoire de ces deux jeunes adolescentes qui ont été agressées et violées, et ont quand même réussi à s'échapper ? Avez-vous aussi lu l'article qui parle de la jeune fille qui a été kidnappée en Utah ? Oui, en Utah ! C'est un État où on trouve traditionnellement peu de crimes, mais maintenant les jeunes sont violé(e)s et kidnappé(e)s à un taux alarmant. Et il n'y a personne pour les aider. Ils(elles) sont seul(e)s. C'est ce qui arriva à Jacob ! Le monde d'aujourd'hui peut être un endroit effrayant et solitaire pour les jeunes.

Un jeune m'a dit une fois, « Je ne sais pas quoi faire. Je ne sais pas vers qui ou vers quoi me tourner. Je n'ai pas de véritables amis sur qui je peux compter. » Avez-vous jamais ressenti un sentiment pareil ?

II. Mais, deuxièmement, la solitude que vous ressentez peut être guérie dans cette église.

C'est pourquoi Dieu vous a donné cette église ! Dieu place dans le monde des églises locales comme celle-ci pour que les gens puissent être heureux et se retrouver ensemble – et non tout seul ! Notre église est là pour guérir votre solitude ! C'est la raison pour laquelle nous disons souvent « Pourquoi rester seul ? Venez à la maison – chez vous, à l'église ! »

« Et Jacob demeura seul...» (Genèse 32:24).

Rien ne peut guérir votre solitude comme l'église locale ! Mais pour cela, vous devez venir dans cette église locale et vous faire de véritables amis, dans la durée. Les premiers chrétiens étaient heureux parce que l'église représentait leur deuxième maison.

« Et chaque jour ils continuaient d’un commun accord dans le temple; et rompant le pain de maison en maison, ils prenaient leur nourriture avec joie et d’un seul cœur; louant Dieu, et ayant la faveur de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’église ceux qui devaient être sauvés » (Actes 2:46-47).

Passer leur temps à l'église les remplissait de joie et de bonheur. Le monde Romain était sombre et cruel, et solitaire. Et les païens accouraient littéralement dans les églises parce qu'ils trouvaient de la chaleur et de la joie, et des amitiés à toute épreuve dans leur église locale. Ils venaient à l'église chaque fois que leurs portes s'ouvraient ! Suivez leur exemple, et vous ne serez plus seul ! Mon ancien pasteur, le Dr. Lin, avait l'habitude de dire, « Faites de l'église votre deuxième foyer ! » Revenez dimanche prochain ! Et entrez dans la communauté de notre église ! Vous serez guéri de votre solitude ! Vous ne pouvez plus maintenant venir seulement de temps à autre. Pour être guéri, vous devez prendre l'engagement d'être ici tous les dimanches, spécialement quand la « saison des fêtes » commence.

Il y a quelque chose chaque jeudi soir, chaque samedi soir, et aussi toute la journée le dimanche ! Si vous commencez à venir à cette église toutes les semaines, vous ne serez plus seul !

III. Troisièmement, la solitude que vous ressentez, pour avoir des effets durables, doit être guérie en profondeur.

Je serais malhonnête si je ne vous disais pas que vous devez avoir une expérience plus profonde pour que la guérison puisse perdurer. C'est bien d'avoir des amis dans l'église, mais c'est seulement le commencement. Si votre seul but est d'avoir de nouveaux amis, vous ne vous convertirez pas, et un jour vous serez en Enfer, séparé de Dieu et du reste du monde. Et il n'y a aucun endroit dans tout l'univers où l'on ne se sente plus seul et isolé qu'en Enfer !

Si la seule chose que vous cherchez est de trouver de nouveaux amis, vous partirez un jour ou l'autre et vous glisserez dans une vie de péché. Ou alors vous finirez par mourir – et expérimenterez la pire de toutes les solitudes – dans le Lac de Feu !

Ainsi, pour guérir de votre solitude d'une manière permanente, vous devez pénétrer plus profondément – vous devez vous tourner vers l'intérieur de vous-même.

« Et Jacob demeura seul; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever du jour » (Genèse 32:24).

La longue lutte solitaire de Jacob durant la nuit représente le combat intérieur que doit livrer l'âme qui recherche Jésus Christ. Car vous voyez, l'homme avec qui Jacob lutta cette nuit-là était Jésus Christ Lui-même – le Christ pré-incarné ! Le Christ pré-incarné a dit,

« Et vous me chercherez, et vous me trouverez, après que vous m’aurez recherché de tout votre cœur » (Jérémie 29:13).

Et Jésus dit encore,

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24).

C'est seulement quand vous luttez pour entrer en Christ que vous pouvez expérimenter la conversion, et trouver

«...la paix avec Dieu, par notre Seigneur Jésus Christ »
       (Romains 5:1).

Le péché vous a coupé de Dieu. C'est pour cela que Dieu n'est pas réel pour vous. C'est seulement dans la conversion intérieure que vous pouvez trouver «...la paix avec Dieu, par notre Seigneur Jésus Christ » (Romains 5:1).

IV. Et puis, quatrièmement, la solitude de la conversion est nécessaire pour que vous soyez sauvé.

Qu'est-ce que j'entends par « la solitude de la conversion ? » Je veux dire par là que personne ne peut expérimenter cela à votre place. Vous devez passer par là seul. L'apôtre Paul dit :

« C’est pourquoi il dit : réveille-toi, toi qui dors, et lève-toi d’entre les morts, et Christ te donnera la lumière »
       (Éphésiens 5:14).

Vous vivez votre vie sans éprouver de seconde pensée, sans aucun remord de quoi que ce soit. Puis le Saint Esprit commence à vous éveiller. Vous commencez à réfléchir à vos péchés. Vous commencez alors à penser à Dieu et au Jugement. C'est l'Esprit de Dieu qui vous réveille.

« Et Jacob demeura seul; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever du jour » (Genèse 32:24).

L'« homme », son adversaire, était l'apparition du Seigneur Jésus Christ pré-incarné. La plupart des gens passent par un combat solitaire et difficile avec Christ quand ils se convertissent. Vous devez être intimement convaincu de votre péché et de votre nature déchue. Vous devez être intimement convaincu du Jugement à venir. Vous devez venir à Jésus, le Fils de Dieu, et croire en Lui. Alors seulement expérimentez-vous une véritable conversion, une conversion durable, qui restera pour toute l'éternité. C'est seulement là que votre aliénation spirituelle d'avec Dieu et votre solitude existentielle sont guéries.

Vous voyez, la guérison de la solitude n'est qu'un effet secondaire. La chose principale, c'est que Jésus Christ pardonne les péchés. Quand vous avez passé par la lutte de la conversion, alors avec le pardon, vous recevez en plus la guérison de ce que j'appelle « la solitude existentielle » comme un effet secondaire, une conséquence de cette crise. Saint Augustin dit, « Nos cœurs sont dans un état d'agitation jusqu'à ce qu'ils trouvent leur repos en Toi. »

Venez dans cette église locale. C'est le premier pas pour triompher de la solitude. Venez chaque dimanche. Si vous ne venez que de temps en temps, vous ne vous y ferez pas de véritables amis. Vous devez venir tous les dimanches. Et vous devez écouter les sermons et y réfléchir ensuite. Pensez à Jésus, crucifié à votre place sur la Croix, pour payer la rançon de vos péchés. Puis venez à Lui. Il est vivant, au Paradis, à la droite de Dieu. Venez à Jésus par la foi et Il vous sauvera de vos péchés, vous guérira de votre solitude et effacera votre aliénation d'avec Dieu. Amen.

Je vous invite à vous lever et chanter l'hymne numéro sept sur votre feuille de chants.

Viens à Jésus, la table est mise;
Viens à la maison dîner et partager le pain.
Jésus est avec nous, Il nous invite,
Viens à la maison dîner et partager le pain !
Viens à la maison - l'église - prendre ton repas,
Tous rassemblés pour ce moment de grâce;
Et ce sera un vrai bonheur,
Quand nous serons tous à table, ensemble !

L'amitié est douce et tes amis sont là;
Ensemble à table, nos cœurs remplis de joie.
Jésus est avec nous, Il nous invite,
Viens à la maison dîner et partager le pain !
Viens à la maison - l'église - prendre ton repas,
Tous rassemblés pour ce moment de grâce;
Et ce sera un vrai bonheur,
Quand nous serons tous à table, ensemble !

Les gens des grandes villes ne semblent pas se soucier;
Car ils ont peu à offrir et peu d'amour à donner.
Mais viens à Jésus et tu verras qu'avec Lui,
La nourriture est sur la table et l'amitié partagée !
Viens à la maison - l'église - prendre ton repas,
Tous rassemblés pour ce moment de grâce;
Et ce sera un vrai bonheur,
Quand nous serons tous à table, ensemble !

Viens à Jésus, la table est mise;
Viens à la maison dîner et tu seras rassasié.
Tes amis t'y attendent, et Jésus aussi,
Viens à la maison dîner et partager le pain !
Viens à la maison - l'église - prendre ton repas,
Tous rassemblés pour ce moment de grâce;
Et ce sera un vrai bonheur,
Quand nous serons tous à table, ensemble !
   (« Viens dîner à la maison » [Come Home to Dinner]
     par le Dr. R. L. Hymers, Jr.,
     « Sur les Ailes d'une Colombe Blanche Comme la Neige »
        [On the Wings of a Snow White Dove.])

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Franҫais. »

You may email Dr. Hymers at rlhymersjr@sbcglobal.net, (Click Here)
or you may write to him at P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015.
Or phone him at (818)352-0452.

Écritures avant le sermon lues par le Dr. Kreighton L. Chan : Genèse 32:22-25.
Solo avant le sermon chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
   « Viens dîner à la maison » [Come Home to Dinner] par le Dr. R. L. Hymers, Jr

.

BREF APERÇU DE

ET JACOB DEMEURA SEUL !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et Jacob demeura seul; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever du jour. » (Genèse 32:24).

I.   Premièrement, la solitude que vous ressentez est commune à la
plupart des jeunes de notre temps, Psaume 102:7.

II.  Mais, deuxièmement, la solitude que vous ressentez peut être guérie
dans cette église, Actes 2:46-47.

III. Troisièmement, la solitude que vous ressentez, pour avoir des effets
durables, doit être guérie en profondeur, Jérémie 29:13;
Luc 13:24; Romains 5:1.

IV. Et puis, quatrièmement, la solitude de la conversion est nécessaire
pour que vous soyez sauvé, Éphésiens 5:14.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006])