Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




L'ASCENSION ET LA DEUXIÈME VENUE DE CHRIST

THE ASCENSION AND SECOND COMING OF CHRIST
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
Le matin du jour du Seigneur, dimanche 18 juillet 2010

« Et tandis qu’ils avaient les yeux attachés au Ciel pendant qu’il s’élevait, voici, deux hommes se tenaient près d’eux en vêtements blancs, qui aussi dirent : Hommes de Galilée, pourquoi vous tenez-vous à regarder fixement vers le Ciel ? Ce même Jésus, qui est enlevé de parmi vous dans le Ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au Ciel » (Actes 1:10-11).


Ce matin je parlerai de l'ascension du Christ dans le Ciel, et sa deuxième venue. Je vous donne une version simplifiée du message de grand Spurgeon, intitulé « L'ascension et la deuxième venue de Christ vus d'une manière pratique, » à l'origine prêché par Spurgeon le 28 décembre 1884 ((Metropolitan Tabernacle Pulpit, Le pupitre du Tabernacle métropolitain, volume 31, pp. 13-24). Personne n'a jamais parlé avec plus d'éloquence du ministère et de la vie de notre Seigneur Jésus Christ que C. H. Spurgeon. Combien je souhaite qu'une nouvelle génération de jeunes prédicateurs regarde encore aux sermons de Spurgeon pour s'encourager et s'inspirer. Notre génération doit entendre encore ce prince des prédicateurs. Ses sermons, en particulier ceux sur la vie et ministère de Jésus, ont besoin d'être simplifiés et re-prêchés pour le 21ème siècle. Les jeunes de nos jours ont besoin d'entendre ses messages. Ils doivent être simplifiés et donnés dans un anglais moins éloquent, pour que nos esprits moins instruits les saisissent. Ainsi, ce matin, je vous donne son message sous une forme simplifiée.

Il y a cinq grands événements dans l'histoire de la vie de Jésus qui paraissent des plus remarquables Tous les véritables chrétiens aiment à penser à la naissance de Jésus, Sa mort, Sa résurrection, et Son ascension. Nous aimons également entendre parler de Sa deuxième venue. Ces cinq événements de la vie et du ministère de Christ sont très importants, et nous devrions y penser souvent.

Chacun de ces événements conduit au suivant et forme une chaîne d'or menant à Son avènement. Sa naissance conduit à Sa mort. Sa résurrection conduit à Son ascension, Son retour dans le Ciel. Son ascension conduit à Son avènement dans une gloire merveilleuse.

Ce matin je commencerai par l'ascension de Christ. Christ a marché sur le Mont de Olivier avec les onze disciples. Il était ressuscité d'entre les morts quelques jours plus tôt. Il avait parlé souvent avec eux, et leur avait dit,

« ‘Voyez mes mains et mes pieds, que c’est moi-même; touchez-moi et voyez ; car un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai.’ Et comme il leur parlait ainsi, il leur montra ses mains et ses pieds » (Luc 24:40).

Il avait mangé avec eux après qu'Il soit ressuscité. Il avait parlé avec eux pendant quarante jours, et leur avait donné le Grand Envoi,

« Allez donc et enseignez toutes les nations, les baptisant dans le nom du Père, du Fils et de la Sainte Présence, les enseignant à garder toutes les choses que je vous ai commandées ; et voici, JE SUIS avec vous toujours jusqu’à la fin du monde. Amen! »

« Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites, lesquelles, si chacune devait être écrite, je ne pense pas que le monde lui-même puisse contenir les livres que l’on pourrait écrire » (Jean 21:25).

Mais à présent, Christ marche vers le Mont de Olivier avec les onze disciples. Maintenant ils atteignent le Mont des Olivers, et Jésus s'arrête. Le Sauveur se tient au milieu de Ses disciples et les bénit dans la prière. Il lève Ses mains percées, et tandis qu'Il les lève, Il commence à se soulever au dessus du sol où ils se tiennent. Ils étaient étonnés de Le voir se lever au-dessus d'eux. En un moment Il s'élève passé le sommet des arbres. Alors Il s'élève entre le ciel et la terre, et jusqu'aux nuages. Les disciples se tiennent remplis d'étonnement, et soudainement Il est entré dans une nuée, « et un nuage l'a enveloppé hors de leur vue » (Actes 1:9). Les disciples restent là, Le cherchant dans les nuées. Ils ne bougent pas, des larmes coulant de leurs joues, regardant toujours vers le ciel.

Ils auraient pu rester là jusqu'à ce que leur stupéfaction se soit transformée en crainte, mais ils ont été interrompus. Deux anges se sont adressés à eux, « Pourquoi vous tenez-vous à regarder fixement vers le Ciel ? » (Actes 1:11). Ces anges leur ont apparu sous forme humaine afin qu'ils ne soient pas effrayés. Alors les anges en vêtements blancs commencèrent à leur parler. Les anges ont montré qu'ils les connaissaient en les appelant « Hommes de Galilée. » Revenus à leurs bon sens, les apôtres se préparent pour retourner à Jérusalem. Ils réalisent que l'ascension du Sauveur n'est pas quelque chose d'attristant. Il est allé jusqu'à Son trône dans la gloire du Ciel.

Vous voyez, je n'ai pas employé beaucoup d'imagination. J'ai à peine mentionné ce qui s'est produit dans une langue des plus simples. Mais je veux que vous pensiez à cette scène dans votre esprit tandis que je vous parle de trois choses dans notre texte,

« Et tandis qu’ils avaient les yeux attachés au Ciel pendant qu’il s’élevait, voici, deux hommes se tenaient près d’eux en vêtements blancs, qui aussi dirent : Hommes de Galilée, pourquoi vous tenez-vous à regarder fixement vers le Ciel ? Ce même Jésus, qui est enlevé de parmi vous dans le Ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au Ciel » (Actes 1:10-11).

I. Premièrement, il y a le doux reproche des anges.

Hommes de Galilée, pourquoi vous tenez-vous à regarder fixement vers le Ciel ? Celui qui est enlevé de parmi vous dans le Ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au Ciel » (Actes 1:10-11). Ce n'est pas un reproche dur et cassant donné par des hommes habillés en noir. Il n'y a rien de tranchant, juste un reproche doux, léger. Après tout, ce que les disciples faisaient était seulement une erreur, non pas un grand péché.

Notez tout d'abord, que ce qu'ils faisaient semblait, à première vue, être correct. Je pense que si Jésus était ici avec nous maintenant nous regarderions vers Lui. Quand Il est monté au Ciel, c'était le devoir de ses amis de Le regarder. On ne peut jamais se tromper quand on regarde en Haut. On en trouve plusieurs exemples dans la Bible. Le Psalmiste disait, « Le matin j’adresserai ma prière vers toi, et je regarderai vers le Ciel » (cf. Psaume 5:3). L'apôtre Paul nous dit que, « Placez votre affection sur des choses qui sont en Haut, et non sur celles de la terre » (Colossiens 3:2). « Regarder » est toujours le mot qu'il faut Le Sauver pré-incarné dit, « Regardez vers moi, et soyez sauvés » (Ésaïe 45:22). Durant toute notre vie, nous devrions « Regarder à Jésus » (Hébreux 12:2).

Mais il y a un « regard » qui n'est pas correct, quand ce « regard » n'est pas un regard d'adoration, mais un regard de curiosité. Ce n'est pas bon de désirer connaître ce que Dieu n'a pas révélé. Mes amis, cela ne sert à rien que de regarder un Ciel vide. Si le Christ Lui-même n'est pas visible dans le Ciel au-dessus de nous, nos yeux n'ont rien à voir. Regarder fermement le Ciel peut être vrai culte d'adoration, mais s'il prend la place de travailler pour Christ, c'est une sottise vide de sens. Il y a des gens aujourd'hui qui incline leur tête en arrière, étendent les bras, et regarde vers le Ciel, en faisant très peu de travail pour Christ sur cette terre. Ceci devient de la pure folie.

Pourtant je dois dire qu'il était très naturel pour eux de regarder en l’air. Je ne suis pas étonné que les onze disciples aient été là à regarder vers le Ciel. Si j'avais été là, je suis sûr que j'aurais fait la même chose. N'auriez-vous pas fait la même chose ? Christ nous permet de faire les choses qui sont inoffensives et naturelles, mais Il ne veut pas que nous allions trop loin. Ainsi Il envoie quelqu'un pour nous dire, « Pourquoi restez-vous ici à fixer le Ciel ? » Et tous les véritables chrétiens répondront, « Nous ne devons pas rester ici et continuer à chercher. » Nous devons retourner à nos vies quotidiennes pour vivre et travailler pour Christ. Il est bon de regarder à Christ dans l'adoration, mais nous devons retourner et nous mettre au travail. Nous devons gagner des âmes et être des témoins dans un monde obscur.

Voici un point pratique : nous pouvons les imiter. Vous direz, « Ô, ce n'est pas moi qui resterai à fixer le Ciel. » Mais je ne suis pas sûr que vous ayez raison. Il y a des gens qui sont très curieux, mais pas très obéissants. Ils peuvent être très curieux de connaître des détails sur les prophéties de la Bible, tout en négligeant des sujets plus importants. Je me rappelle une personne qui était très intéressée par les détails de la prophétie, mais qui ne se réunissait jamais pour la prière en famille avec ses sept enfants. J'ai connu des personnes qui pouvaient tout vous dire sur la prophétie biblique, mais très peu au sujet de la conversion, la nécessité de faire partie d'une église, d’être un témoin, ou vivre la vie chrétienne. J'admets qu'il y a une certaine valeur à étudier les pieds de la statue dans la vision de Nabuchodonosor, et l'importance de comprendre l'arrangement des royaumes qui composent ses dix orteils, mais moi je pense que de telles études ne devraient pas remplacer la vie chrétienne. Si le temps passé à étudier la prophétie était passé à prier et gagner des âmes, davantage de bien reviendrait à l'homme et bien plus de gloire à Dieu. Je veux que vous compreniez la prophétie, mais n'oubliez pas que nos affaires principales sont de dire, « Voici l'agneau de Dieu ! » Bien sûr, apprenez tout que vous pouvez au sujet de la prophétie, mais d'abord faites tout ce que vous pouvez pour enseigner vos enfants, par la dévotion en famille, et veillez principalement à travailler dur dans votre église locale, pour amener les âmes perdues et ainsi bâtir l'Église de Dieu ! La masse dense de la misère, l'ignorance, et le péché qui nous entoure de tous côtés demande toutes nos forces pour le travail de Dieu ! Et si vous ne m'écoutez pas, alors que je ne sois pas un ange vêtu de blanc, je vous dis, « Pourquoi rester à regarder fixement le Ciel pour apercevoir les mystères de la prophétie quand il y a tellement travail à faire pour Jésus, et que vous ne le faites pas ? » Ô, vous qui êtes curieux mais qui n'obéissez pas, j'ai peur que vous ne m'écoutiez, mais j'ai parlé, et je prie que l'Esprit Saint parle à votre cœur sur ce sujet.

D'autres parle « d'adoration, » mais ne font rien - bien plus intéressés par les chant de « louange » et « d'adoration », mais sans zèle pour de bonnes œuvres. La véritable adoration est rare, et je souhaite qu'il y en ai plus. Mais je parle de celle où la religion est le résultat de l'égoïsme. Je crains que certains traitent l' « adoration » comme si son but principal en était le plaisir et la satisfaction personnelle. Quand la religion d'une personne est centrée là-dessus, c'est comme une maladie. Quand une personne juge un sermon par la question, « Cela m'a-t-il nourri ? » C'est un jugement grossier basé sur les sens. Il y a une telle chose que la religion des porcs, dans laquelle une personne pense seulement de quelle manière elle en a apprécié la musique, elle en a apprécié l' « adoration, » et elle en a apprécié le sermon. C'est la religion d'un porc. Le culte rendu à Christ Lui-même ne peut se continuer d'une manière qui vous emmène loin de Christ ! Une adoration qui n'est pas suivie d'un service actif dans l'église locale, mérite bien le reproche des anges, « Hommes de Galilée, pourquoi regarder fixement vers le Ciel ? »

Ceux qui sont intéressés principalement à se faire plaisir dans l' « adoration, » ou sont principalement intéressés sur les dernières trouvailles de la prophétie biblique, ont besoin d'être repris par ces anges, « Pourquoi regarder fixement vers le Ciel ? »

II. Deuxièmement, le texte donne une description heureuse de Christ.

Je voudrais que vous remarquiez la description joyeuse du Christ. Ils l'ont décrit comme,

« Ce même Jésus, qui est enlevé de vous dans le Ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au Ciel » (Actes 1:11).

J'aime la description, « Ce même Jésus, » parce cela vient de la part de ceux qui L'ont connu le mieux. Il « a été vu par des anges » (I Timothée 3:16). Ils l'avaient observé pendant toute de Sa vie sur la terre. Ils le connaissaient. Et quand ils l'ont vu s'élever vers le Père, ils ont dit de Lui, « Ce même Jésus. » Je sais, de par leur témoignage infaillible, qu'Il était ce même Jésus, et c'est le même Jésus, qui a marché sur la terre. Il est le même.

Jésus s’en est allé, mais Il existe toujours. Il nous a laissé, mais Il n'est pas mort. Il ne s'est pas transformé comme un esprit ou ne s'est pas dissous dans le vie. « Ce même Jésus » s’en est allé au trône de Son père, et c'est là qu'Il est aujourd'hui, aussi certainement qu'Il s'est tenu devant Pilate. Aussi sûrement qu'Il a était cloué sur la Croix, aussi sûrement le même Jésus se repose à la droite du trône de Dieu. Le Christ sur qui ils ont craché à ce moment est maintenant le Christ que les anges adorent sans fin. Le Christ qu'ils ont châtié avec un fouet est maintenant Celui qui est adoré par les anges et les saints dans le Ciel. Pensez-y et ce matin soyez joyeux . Jésus vit ! Faites attention que vous viviez également. Ne vous dupez pas comme si vous n'aviez aucun travail à faire. Ne restez pas inactif en attendant toujours l'enlèvement. Ne flânez pas avec vos mains levées vers le Ciel comme on le voit à la télévision « chrétienne » de la part de certains chrétiens. Christ est vivant, et Il a du travail pour vous jusqu'à ce qu'Il revienne. Par conséquent allez et faites-le !

« Ce même Jésus » - J'aime ce terme « Jésus » qui signifie « un Sauveur. » Si vous êtes un pécheur perdu, le nom même de Celui qui est allé au Ciel est une invitation pour vous ! Viendrez-vous à « Ce même Jésus ? » C'est Celui qui a ouvert les yeux de l'aveugle et libéré les prisonniers de la prison. Il fait toujours la même chose aujourd'hui. Ah, que vos yeux puissent voir Sa lumière ! Celui qui a touché les lépreux, et a relevé les morts, est toujours ce même Jésus. Car Lui seul est capable de vous sauver, jusqu'aux extrémités de la terre. Car Lui seul est capable de vous sauver pour l'éternité ! Ô, je prie pour que vous regardiez à ce même Jésus et soyez sauvé ! Regardez à Jésus maintenant et vivez ! Tout que vous devez faire est de venir à Jésus par la foi, de placer en Lui votre confiance comme la femme qui a touché Son vêtement et a été restaurée, parce qu'Il est ce même Jésus. Il a le même amour pour les pécheurs coupables maintenant que ce qu'Il avait quand Il vivait sur cette terre. Il vous sauvera et lavera votre péché maintenant, juste lorsqu'Il était ici avec nous.

« Ce même Jésus. » Ces paroles nous prouvent non seulement qu'Il est le même Christ qui a vécu avec les humains. Ces paroles nous prouvent également que ce même Jésus viendra encore. Ce même Jésus qui s'est élevé lors de l'ascension descendra à Sa deuxième venue. Lors de Sa deuxième venue, Il sera ce même Jésus que celui qui a vécu sur la terre - ce même Jésus qui vit aujourd'hui même dans le Ciel - à la droite de Dieu.

Il est important de se rendre compte qu'il sera la même personne en nature - mais pas dans la même condition. Il est maintenant le Sauveur. Mais quand Il descendra dans les nuées, Il sera Juge ! Nos yeux Le verront en ce jour. Nous Le reconnaîtrons non seulement par les cicatrices des clous sur Ses mains, mais par Son aspect même. Nous dirons, « C'est Lui ! C'est Lui ! »

Quand on a demandé aux disciples, « Pourquoi vous tenez-vous à regarder fixement vers le Ciel ? Il reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au Ciel » (Actes 1:10-11). Ils auraient pu dire, « Nous restons parce que nous ne savons pas où aller. Notre maître s’en est allé. » Mais puisque c'est ce même Jésus, et qu’Il va revenir, allez et commencez à travailler pour Lui tout de suite. Ceux qui rejettent la Bible disent, le « christianisme est fini. Votre Christ divin s’en est allé. » Voici notre réponse : Nous ne restons pas là les yeux fixés vers le Ciel. Nous ne sommes pas découragés parce que Jésus n'est plus parmi nous. Il vit ! Le grand Rédempteur vit ! C'est notre joie de lever les yeux parce que nous nous attendons à ce qu'Il revienne. C'est aussi notre plaisir également de tourner nos yeux vers la terre, vers le bas, dans la ville, pour dire aux gens que Jésus s’est relevé d’entre les morts, et qu'Il peut les sauver et leur donner la vie éternelle, s'ils croient en Lui. Nous ne sommes pas vaincus. Nous en sommes bien loin ! Son ascension n'est pas une défaite, mais une avancée. Il retarde Son retour seulement parce qu'Il est plein de patience envers les pécheurs. La victoire n'est pas questionnable. Toutes les armées de Dieu se préparent à la bataille finale. Ce même Jésus est prêt pour monter Son cheval blanc et mener les armées du Ciel, conquérant et pour conquérir !

III. Troisièmement, il y a de grandes applications pratiques.

Ces vérités sont pratiques. Elles ne nous sont pas données pour continuer à regarder fixement le Ciel, mais pour nous motiver à servir Dieu sur la terre. Qu'elles sont-elles ?

1. La première est que Jésus est allé au Ciel. Jésus s’en est allé ! Jésus s’en est allé ! Jésus a été pris dans le Ciel, jusqu'au trône de Dieu, duquel Il peut nous aider et prier pour nous. Je vois toutes les raisons pour aller dans le monde travailler, pour Lui, parce qu'il est allé au Ciel, et toute puissance Lui a été donnée dans le Ciel et sur la terre. « Allez donc et enseignez toutes les nations, les baptisant dans le nom du Père, du Fils et de l’Esprit Saint » (Matthieu 28:19).

2. La deuxième application est que Jésus revient. Il ne nous a pas abandonnés. Notre Chef est allé sur une autre partie du champ de bataille, mais Il reviendra, peut-être même en un clin d'oeil. Voilà le signe d’une grande unité entre Christ le Roi, et le soldat le plus bas sur le champ de bataille. Il prend soin de nous. Son cœur est avec nous, et Il prie pour nous. Il dit, « Voyez, je viens rapidement, et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon ce que son œuvre aura été » (Apocalypse 22:12).

3. La deuxième application est que Jésus revient de la même manière qu'Il est parti. Le texte dit qu' « Il reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au Ciel » (Actes 1:11). Certains commentateurs ne semblent pas pouvoir comprendre ce qui est dit dans la Bible. Ils disent que cela signifie Son « venir spirituel, » le jour de la Pentecôte. Mais quiconque avec quelque bon sens peut voir qu'un « retour spirituel » ne signifie pas la même manière de ce que qu'Il est allé au Ciel ! Notre Seigneur a été pris dans les airs. Ils ont tous pu Le voir monter au Ciel dans les nuées. Il reviendra comme Il est monté. « Voici, Il vient avec des nuages ; et tous les yeux Le verront » Apocalypse 1:7. « Ce même Jésus » est monté, littéralement. « Ce même Jésus » reviendra, littéralement. Il descendra sur les nuées de même qu'Il est monté sur les nuées. Et « Il se tiendra au dernier jour sur la terre » (Job19:25). « Et Ses pieds se poseront, en ce jour-là, sur le mont des Oliviers ... Alors le Seigneur, mon Dieu, viendra, et tous les saints avec Lui » (Zacharie 14:4 - 5). Quand Il revient, Il brisera les nations rebelles avec une verge de fer, parce que Sa puissance sera irrésistible en ce jour.

Ne laissez personne « spiritualiser » cette grande vérité – « Ce même Jésus » vient encore, juste comme ils L'ont vu monter. Jésus revient ! C'est un fait. Par conséquent soyez sauvé et allez travailler pour Lui par le biais de l'église locale. En fait, vivez pour votre Rédempteur. Jésus vient littéralement, pas symboliquement. Par conséquent, vous devriez être inspiré d’aller (littéralement) pour être un témoin et gagner (littéralement) des âmes pour lui.

4. La quatrième application est que vous devez être prêt à rencontrer le Seigneur quand Il revient. Le chrétien devrait premièrement Le servir par le biais de l'église locale. Mais alors, que faire si vous n'êtes pas converti ? Vous ne serez pas prêt quand Jésus revient, à moins que vous ne soyez converti. Détournez-vous de votre péché et venez à Christ. « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Actes 16:31). Croyez-le et vivez ! Jésus est mort sur la Croix pour payer le prix de vos péchés. Jésus s'est relevé d'entre les morts. Jésus est vivant dans le Ciel. Jésus revient. Croyez pleinement en Jésus maintenant. Il vous sauvera du péché, de l'Enfer et du tombeau. Amen !



QUAND VOUS ÉCRIVEZ AU DR. HYMERS VOUS DEVEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS RÉPONDRE À VOTRE E-MAIL. Si ces sermons vous ont béni, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire, mais toujours mentionner de quel pays vous écrivez. L'e-mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net (cliquez ici) . Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si c'est possible. Vous pouvez également lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015, USA Vous pouvez aussi lui téléphoner au (818) 352-0452, en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Actes 1:1-12.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« He Is Coming Again » (Il revient) par Mabel Johnston Camp, 1871-1937.


GRANDES LIGNES DE

L'ASCENSION ET LA DEUXIÈME VENUE DU CHRIST

THE ASCENSION AND SECOND COMING OF CHRIST

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et tandis qu’ils avaient les yeux attachés au Ciel pendant qu’il s’élevait, voici, deux hommes se tenaient près d’eux en vêtements blancs, qui aussi dirent : Hommes de Galilée, pourquoi vous tenez-vous à regarder fixement vers le Ciel ? Ce même Jésus, qui est enlevé de parmi vous dans le Ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au Ciel » (Actes 1:10-11).

(Luc 24:39-40; Matthieu 28:19-20; Jean 21:25)

I.   Premièrement, il y a le doux reproche des anges, Psaume 5:3;
Colossiens 3:2; Ésaïe 45:22; Hébreux 12:2.

II.   Deuxièmement, le texte donne une description heureuse de Christ,
Actes 1:11; Timothée 3:16.

III. Troisièmement, il y a de grandes applications pratiques, Matthieu
28:19; Apocalypse 22:12; Actes 1:11; Apocalypse 1:7; Job 19:25;
Zacharie 14:4-5; Actes 16:31.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).