Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LES DOCTRINES DE DÉMONS

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
le soir du Jour du Seigneur, le 4 juillet 2010

« Mais l'Esprit dit expressément que dans les derniers temps, quelques uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs proférant des mensonges et leur conscience comme cautérisée par un fer rouge » (I Timothée 4:1-2).


Dans l'introduction du livre du Dr. Merrill F. Unger, intitulé Démonologie biblique [Biblical Demonology] (Kregel Publications, édition de 1994), le Dr. Wilbur M. Smith parle des Pères fondateurs et de leurs écrits portant sur les démons. Le Dr Smith dit,

Durant les quatre premiers siècles de l'Église chrétienne, ces puissants théologiens, dont plusieurs s'étaient immergés profondément dans la Parole de Dieu, ont abondamment écrit sur la puissance des démons (Unger, ibid., p. vii).

Le Dr. Smith cite le martyr Justin (103-165) qui insistait sur le fait que la mythologie païenne avait son origine dans les mensonges trompeurs de Satan. Le Dr. Smith cite également Lactantius (240-320) qui disait que les démons sont,

Les inventeurs de l'astrologie, de la magie et de la divination… de l'art de la magie, et autre pratique de magie exercée par ces hommes, ouvertement ou en secret…Ce sont eux qui ont enseigné aux hommes à faire des images taillées et des statues; afin de détourner les esprits des hommes de rendre un vrai culte d'adoration à leur Créateur, favorisant ainsi l'érection et la consécration d'images de rois disparus, pour en perpétrer le nom (Unger, ibid.).

Puis le Dr. Smith cite St Augustin (354-430) qui « insiste de plusieurs manières sur la terrible puissance des démons dans les temps anciens et dans les temps à venir » (ibid., p. viii). Le Dr. Smith cite également le livre La Cité de Dieu [The City of God], où St Augustin pose la question suivante,

Quel esprit peut, par inspiration cachée, semer la corruption chez les hommes, et les pousser à l'adultère…si ce n'est ceux qui trouvent leur plaisir dans de telles cérémonies religieuses, à ériger des images de démons dans les temples…qui susurrent en secret de doctes déclarations pour égarer les quelques uns qui ne sont pas encore mauvais, et...prendre possession du cœur de millions de méchants ? [St Augustin continue pour dire que le christianisme, l'unique véritable religion] est la seule religion capable de montrer que les dieux des nations sont des démons impurs, qui désirent qu'on les regarde comme des dieux…et envient aux âmes humaines leur conversion au Seul Vrai Dieu (Unger, ibid.).

Dans son introduction au livre du Dr. Unger, le Dr. Smith continue pour dire que la démonologie est occultée, et même passée sous silence, dans les temps modernes et qu' « au 19ème siècle, beaucoup la regardait comme une superstition, attirant moquerie et dédain. » (Ibid.). Il fait remarquer que la démonologie est cependant seulement redevenue un sujet de discussion au vingtième siècle, ceci après deux guerres mondiales, et la montée rapide de l'athéisme et des cultes. (Unger, pp. viii-ix). Puis il ajoute,

Dans des moments tels que ceux-ci, la philosophie ne peut permettre de comprendre ce qui se passe réellement dans l'esprit d'une humanité non régénérée; ni l'économie, la sociologie ou la psychologie ne peuvent nous prévenir des choses à venir. Dans cette heure qui s'assombrit de plus en plus, nous devons nous tourner vers la lumière émanant de la Parole de Dieu (Unger, ibid., p. x).

Et ceci nous ramène à notre texte,

« Mais l'Esprit dit expressément que dans les derniers temps, quelques uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs proférant des mensonges et leur conscience comme cautérisée par un fer rouge » (I Timothée 4:1-2).

Le Saint Esprit « dit expressément, » c'est à dire clairement, pour révéler ce qui ne peut être compris par la raison humaine. Et ce que l'Esprit de Dieu révèle ici, c'est que nous verrons l'apostasie grandir et les gens se détourner de la foi chrétienne « dans les derniers temps. » Puis nous sont données les raisons de cette apostasie qui sont de « s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons. » On nous dit encore, au commencement du texte, que cette monstrueuse apostasie se passera « dans les derniers temps. » Ceci fait référence à la durée de la dispensation du christianisme, mais d'autres Écritures (telles que celle-ci) attirent l'attention sur une tendance grandissante vers l'apostasie et les enseignements démoniaques, qui vont croissant alors que cet âge tire à sa fin, et culminera pendant le Grande Tribulation, avant la Deuxième venue de Christ.

Pour ma part, je pense que cette prophétie a déjà commencé à se réaliser au 18ème siècle, le Siècle des Lumières, quand les hommes ont commencé à faire confiance à leurs propres raisonnements plutôt qu'à la Parole de Dieu. Ce qui a conduit à une détérioration de la théologie, avec C. G. Finney (1792-1875) – dont les idées sont issues du Siècle des Lumières plutôt que de la Réformation – où l'on vit l'arrivée du « décisionisme, » remplissant les églises de millions d'âmes non converties, produisant ainsi parmi les rangs de ces inconvertis, des hommes à l'enseignement libéral, refusant d'admettre l'infaillibilité des Saintes Écritures,

«...des impies qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul Maître et Seigneur Jésus Christ »
       (Jude 4).

Il faut aussi mentionner, juste avant l'époque de Finney, Johann Semler (1725-1791) d'Allemagne, qui commença à enseigner la critique de la Bible. Cette critique de la Bible, avec le « décisionisme, » produisit une grande confusion dans les églises. Et à l'époque de Finney, ainsi qu'immédiatement après, des cultes bizarres et des fausses idées virent le jour – comme le Campbellisme, les Mormons, les Adventistes du Septième Jour, les Témoins de Jéhovah, et bien d'autres. Vinrent ensuite, vers la fin du vingtième siècle, l'engouement pour les religions d'extrême orient qui, avec le mysticisme du « Nouvel Âge, » devinrent partie intégrante de la civilisation occidentale. Je crois que nous avons ici l'étendue historique et eschatologique de notre texte,

« Mais l'Esprit dit expressément que dans les derniers temps, quelques uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs proférant des mensonges et leur conscience comme cautérisée par un fer rouge » (I Timothée 4:1-2).

Pour la deuxième partie de ce sermon, je voudrais me concentrer sur ces mensonges démoniaques et ces fausses doctrines – ou, si vous préférez, les doctrines de démons. Le Dr. Unger dit, en parlant de notre texte, « Les "esprits séducteurs" sont les "démons trompeurs" qui sans cesse et diligemment pervertissent la vérité, ravissant...les hommes hors de la saine doctrine » (Unger, ibid., p. 166). Et le Dr. Unger d'ajouter,

Bien que la forme d'erreur présumée par les « doctrines de démons » dans ce contexte particulier [I Timothée 4:3] semble…limitée à quelques hérésies locales qui…menaçaient la...pureté de l'église à l'époque, il ne faut pas penser que la tromperie démoniaque ne se réduit qu'à…l'ascétisme, l'interdiction du mariage, et le rejet de certains types de nourritures. Les formes [différentes] et variées, presque à l'infini, que les « doctrines de démons » peuvent revêtir sont illustrées par les [nombreuses] perversions du christianisme pur…et spécialement par le nombre hallucinant de cultes qui affligent la chrétienté moderne (Unger, ibid., p. 168).

L'apôtre Jean nous dit que les démons sont la puissance derrière toute fausse doctrine. Veuillez ouvrir votre Bible à I Jean 4:1-3, et lire à haute voix.

« Bien aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit, mais éprouvez les esprits pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus venu en chair n'est pas de Dieu, c'est celui de l'Antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde »
       (I Jean 4:1-3).

Il nous est dit d'éprouver « les esprits » qui se cachent derrière les faux prophètes. Il nous est donc rappelé de mettre à l'épreuve l'enseignement. S'il proclame que Jésus Christ « est venu en chair », il est de Dieu. Le Dr. Norman L. Geisler dit que la phrase « est venu » (eleluthota en grec) dit que la forme conjuguée « est venu » se trouve « au passé composé pour dire que Jésus, venu sous Sa forme physique [en chair] dans le passé, demeure toujours sous Sa forme physique [en chair] après Son ascension » (Norman L. Geisler, Ph.D., La Bataille pour la résurrection, [The Battle for the Resurrection], Wipf & Stock Publishers, édition de 1992, p. 164). Mais si l'enseignement dit que Jésus était un esprit, ou est maintenant un esprit (et non le Christ incarné), alors il est issu d'un esprit démoniaque. Le Dr. Unger dit,

Cette mise à l'épreuve, ce test permanent pour différencier le faux du vrai, représente la base réelle de l'incarnation de Jésus le Christ…les esprits sataniques mauvais et séducteurs cachent, pervertissent et renient la glorieuse vérité, ainsi que la perfection de l'œuvre rédemptrice de Christ (Unger, ibid., p. 172).

Le Dr. Unger dresse la liste suivante des doctrines de l'« humanisme, mormonisme, athéisme, agnosticisme, Témoins de Jéhovah » comme possédant différents degrés d'illusion et de tromperie démoniaque » (Unger, ibid., p. 178). Il cite aussi les « Unitariens modernes et autres, comme ayant également des caractéristiques essentiellement démoniaques » (Unger, ibid., p. 178).

Le modernisme (libéralisme) qui a infiltré les grandes dénominations Protestantes et Baptistes vient d'un rejet démoniaque de II Timothée 3:16. Une des « doctrines de démons » est en effet de rejeter l'infaillibilité de la Bible et de la « compléter » en ajoutant des textes tels que le Coran, les livres de Critique Textuelle, le Livre de Mormon, la littérature des Témoins de Jéhovah, etc. Je crois que deux doctrines démoniaques, par dessus toutes les autres, ont provoqué d'énormes dommages dans nos églises – elles sont (1) la Critique Supérieure de la Bible [Higher Criticism of the Bible] (voir La bataille pour la Bible [The Battle for the Bible] par le Dr. Harold Lindsell, Zondervan, 1976), et le (2) Décisionisme – qui remplace la véritable conversion par des actions humaines superficielles (voir Apostasie aujourd'hui [Today’s Apostasy] par R. L. Hymers, Jr. et C. L. Cagan. Cliquer ici pour lire en ligne). Veuillez ouvrir votre Bible à II Timothée 3:16 et lire le verset à haute voix.

« Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice »
       (II Timothée 3:16).

La conséquence de ce reniement de l'inspiration divine de la Bible par les grandes dénominations Protestantes et Baptistes, produit une « Église affaiblie, mondaine et impotente, impuissante à attirer les perdus, incapable de régénérer et de répondre au cri d'angoisse d'une humanité en proie au péché et en quête d'une réalité spirituelle. » Une proie pour les esprits séducteurs, et seul un profond réveil de l'Esprit de Dieu peut garder une Église professant sa foi de tomber de plus en plus...dans cet état dont notre Seigneur parlait quand Il déclarait à l'église de Laodicée qu'Il la « vomirait » de Sa bouche, Apocalypse 3:16 » (Unger, ibid., p. 179).

Ainsi nous avons vu les deux manières que nous donne la Bible pour discerner les doctrines de démons (I Timothée 4:1). Nous avons vu que le premier test se trouve dans I Jean 4:1-3. Enseignent-ils que Jésus Christ était et est le Dieu incarné « qui est venu en chair » (temps du passé) ? Nous avons vu que le deuxième test se trouve dans II Timothée 3:16. Enseignent-ils les Écritures sans y ajouter des textes supplémentaires qui tordent les Écritures ou les corrigent ?

« Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice »
       (II Timothée 3:16).

Le Dr. Unger dit,

Dans cet étonnant chaos de cultes modernes...la Bible, Parole Vivante et Vraie de Dieu, est la seule et sûre protection contre les fausses doctrines trompeuses...Satan et ses sbires peuvent passer par dessus les opinions humaines et les interprétations des hommes, mais ils ne peuvent pénétrer la défense imprenable de la Sainte Parole de Dieu ! (Unger, ibid., pp. 179-180).

Le Dr. J. Vernon McGee dit,

Le seul chemin qui mène au salut est la mort de Christ, et c'est par cette vérité que nous pouvons éprouver les doctrines de démons (J. Vernon McGee, Th.D., À travers la Bible [Thru the Bible], Thomas Nelson Publishers, 1983, volume V, p. 447; note sur I Timothée 4:1).

Nous vous répétons souvent de lire la Bible et d'écouter la prédication de la Parole de Dieu. Nous vous répétons également de venir à Jésus Christ qui a été crucifié et qui est le Sauveur, ressuscité des morts. Écoutez la Parole de Dieu. Venez à Christ. Il a racheté votre péché sur la Croix. Il est vivant à jamais, assis à la droite de Dieu le Père. Venez à Christ et il vous sauvera de « cette génération perverse » (Actes 2:40). Jésus dit,

« Je suis la lumière du monde: celui qui vient à moi ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie »
       (Jean 8:12).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermon Manuscripts »

Saintes Écritures avant le sermon lues par Dr. Kreighton L. Chan : II Timothée 4:2-5.
Solo avant le sermon chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Je sais que la Bible est vraie » [I Know the Bible is True] (par B. B. McKinney, 1886-1952).

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version pour l'anglais) ou KJF 2006 (pour le français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament)