Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




L'AUTRE JÉSUS

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, le matin du 4 juillet 2010

« Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et se détournent de la simplicité à l'égard du Christ. Car, si quelqu'un vient à vous pêcher un autre Jésus que celui que nous vous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » (II Corinthiens 11:3-4).


Dès les premiers siècles, Satan déploya ses tactiques pour contrer le développement de la chrétienté. Il s'opposa à 'œuvre de Dieu par des persécutions et de fausses doctrines. Dans notre texte, nous verrons que Satan, ce vieux serpent, utilisa de faux enseignants pour séduire les chrétiens de Corinthe, afin de les détourner de la simplicité de la foi à l'égard du Christ, Celui que prêchait Paul dès la fondation de cette église.

Cependant, ils commençaient maintenant à prêter l'oreille à de « faux apôtres » (II Corinthiens 11:13). Et ces faux apôtres prêchaient,

« … un autre Jésus que celui que nous [les véritables apôtres] vous avons prêché » (II Corinthiens 11:4).

Le Dr. Walter Martin, que je connais personnellement, et qui a prêché dans notre église dit,

La Personne et l'œuvre de Christ sont véritablement la seule fondation de la foi chrétienne…Cet « autre » Jésus des faux cultes de cette époque (Gnosticisme et « Galatianisme ») mettait l'église en péril…Pour mieux comprendre comment appliquer [II Corinthiens 11:4] de nos jours, nous donnerons quelques illustrations modernes de cet « autre » Jésus dont la Bible nous conseille de nous écarter (Walter Martin, Ph.D., Le Royaume des cultes [The Kingdom of the Cults], édition de 1985, p. 378).

Et le Dr. Martin ajoute, « C'est notre responsabilité de comprendre la nature de cet « autre Jésus » et d'avancer les raisons bibliques pour lesquelles les chrétiens ont l'obligation de l'identifier comme « une fraude » ou encore une contrefaçon (Martin, ibid., p. 377). Je vous invite à prendre quelques minutes ce matin pour identifier avec moi cet « autre

Jésus » représenté dans les fausses religions de notre temps.

I. Premièrement, l'« autre Jésus » de la Science Chrétienne.

Le Dr. Martin, en parlant de la religion de la Science Chrétienne, dit que le « Gnosticisme est réapparu quand Mme. [Mary Baker] Eddy [fondatrice de cette religion]…a énoncé ses idées [sur Jésus Christ] de manière à ce que personne ne puisse mal interpréter ce qu'elle écrit,

Le Christ spirituel était infaillible; Jésus, en tant qu'homme physique (de chair], n'était pas Christ (Divers écrits [Miscellaneous Writings], p. 84).

L'apôtre Jean a contré cette fausse notion gnostique, enseignée par Mme Eddy, qui propose que Jésus, sous Sa forme physique, « n'était pas Christ. » Jean vigoureusement oppose cette hérésie lorsqu'il dit,

« Tout esprit qui ne confesse pas que Jésus Christ [est venu dans la chair] n'est pas de Dieu » (I Jean 4:3).

Le Dr. Merrill F. Unger fait remarquer que le verbe « est venu » vient du grec « eleluthota » mis au passé composé, et indique que la venue de Jésus sous Sa forme physique [de chair] « n'est pas simplement un fait de l'histoire, mais bien du présent et reconnaissable par la forme de Ses effets bienfaisants » (Merrill F. Unger, Ph.D., Démons dans le monde aujourd'hui, [Demons in the World Today], Tyndale House Publishers, édition de 1972, p. 156). Le Dr. Norman Geisler, commentant I Jean 4:2, dit que la forme conjuguée « est venu » se trouve « au passé composé pour dire que Jésus, venu sous Sa forme physique [de chair] dans le passé, demeure toujours sous Sa forme physique [de chair] après Son ascension » (Norman L. Geisler, Ph.D., La Bataille pour la résurrection, [The Battle for the Resurrection], Wipf & Stock Publishers, édition de 1992, p. 164). Il en découle que Mme Eddy se trompe quand elle déclare que «Jésus, en tant qu'homme physique (de chair], n'était pas Christ » (ibid.). L'apôtre Jean répond,

« Qui est un menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ ? » (I Jean 2:22).

Nous pouvons en conclure que le « Christ esprit » de la Science Chrétienne n'est pas le véritable Jésus. C'est un « autre Jésus », et non le Jésus de l'Écriture et de l'histoire !

II. Deuxièmement, l'« autre Jésus » des Témoins de Jéhovah.

Les Témoins de Jéhovah ont toujours enseigné que Jésus est« un dieu », mais non Dieu incarné. Ils disent,

Il est un « dieu puissant » mais le « Dieu puissant » est Jéhovah (La Vérité vous affranchira, [The Truth Shall Make You Free], p. 47).

Le fondateur des Témoins de Jéhovah, Charles Taze Russell, dit que Jésus était l'archange Michel avant qu'Il n'apparaisse sur la terre (Études sur les Écritures, [Studies in the Scriptures], vol. 5, p. 84). Et donc le « Jésus » des Témoins de Jéhovah, est un ange devenu homme. Il est « un » dieu, mais non Dieu le Fils, deuxième Personne de la Trinité. Ces enseignements, qui font du « Jésus » des Témoins de Jéhovah un « autre Jésus » sont totalement faux – et n'ont absolument rien à voir avec le Jésus des Écritures. Pour soutenir leur notion que Jésus est « un » dieu, ils ont faussement traduit Jean 1:1. Le terme grec « theos » ne peut honnêtement se traduire par « un » dieu. La Bible King James est correcte qui dit, «la Parole était Dieu » (Jean 1:1). Et Jésus déclare qu'Il est Dieu, le grand « JE SUIS » d'Exode 3:14, quand Il dit,

« Avant qu’Abraham fût, JE SUIS. » (Jean 8:58).

« Thomas répondit et lui dit, Mon Seigneur et mon Dieu »
       (Jean 20:28).

Lorsque nous regardons la façon de voir des Témoins de Jéhovah, quant à la résurrection, nous réalisons clairement qu'ils croient en un « autre Jésus. » Dans leur livre, « Testez toutes choses » [Make Sure of All Things], ils parlent de « l'ascension de Jésus [au Ciel] comme un esprit » (p. 320). Et ils ajoutent, « l'invisible retour du Christ, car Il avait déclaré que l'Homme ne le verrait plus sous sa forme humaine » (p. 321). Ils disent que Christ a été élevé en tant qu'« être-esprit divin » (Martin, ibid., p. 97). Pourtant, la Bible est formelle à ce sujet quand elle dit qu'Il n'a pas été élevé en tant qu'esprit !

« Et comme ils parlaient, Jésus lui-même se tint au milieu d’eux, et leur dit : Paix soit avec vous. Mais ils étaient effrayés et remplis de crainte, et croyaient voir un esprit. Et il leur dit : pourquoi êtes-vous troublés? Et pourquoi s’élève-t-il des pensées dans vos cœurs? Voyez mes mains et mes pieds, que c’est moi-même; touchez-moi et voyez; car un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. Et comme il leur parlait ainsi, il leur montra ses mains et ses pieds. Et comme, dans leur joie, ils ne croyaient pas encore, et s’étonnaient, il leur dit : avez-vous ici quelque nourriture ? Et ils lui donnèrent un morceau de poisson rôti et du miel en rayon. Et il le prit, et mangea devant eux »
       (Luc 24:36-43).

Quand Jésus monta au Ciel quarante jours plus tard, Il possédait le même corps de chair et d'os qu'il avait quand Il ressuscita des morts,

« Et tandis qu’ils avaient les yeux attachés au ciel pendant qu’il s’élevait, voici, deux hommes se tenaient près d’eux en vêtements blancs qui aussi dirent : Hommes de Galilée, pourquoi vous tenez-vous à regarder fixement vers le ciel? Ce même Jésus, qui est enlevé de parmi vous dans le ciel, reviendra de la même manière que vous l’avez vu monter au ciel »
       (Actes 1:10-11).

Ainsi à la résurrection, le « Jésus » de la Science Chrétienne et le « Jésus » des Témoins de Jéhovah, ne sont tous les deux que des esprits. Mais le Jésus ressuscité, Lui, dit clairement à Ses amis,

«...un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai »
      (Luc 24:39).

Le « Jésus » de la Science Chrétienne est « un autre Jésus » – le « Jésus » des Témoins de Jéhovah est aussi « un autre Jésus. »

III. Troisièmement, l'« autre Jésus » des Mormons.

L'église des Mormons déclare que Jésus est seulement un dieu parmi beaucoup d'autres, ce que l'on peut parfaitement voir dans leur littérature,

Chacun de ces dieux, y compris Jésus Christ et son Père, étant en possession, non seulement d'un esprit organisé, mais d'un corps glorieux de chair et d'os... (Clé pour la science de la théologie, [Key to the Science of Theology], par Parley Pratt, édition 1973, p. 44).

Le théologien mormon Pratt révèle ce que croient les Mormons, qui possèdent un panthéon complet de plusieurs dieux; cependant la Bible dit formellement,

« Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l’homme – Christ Jésus » (I Timothée 2:5).

L'église des Mormons déclare que Jésus, avant Son incarnation, était le frère-esprit de Lucifer. Les Mormons disent aussi qu'après Son incarnation, Jésus fut polygame, mari des deux sœurs, Marie et Marthe ! Pour tous ceux qui connaissent la Bible, il ne fait aucun doute que le « Jésus » des Mormons est également « un autre Jésus » – et non Celui dont parle le Nouveau Testament. Le Dr. Walter Martin dit,

Le Jésus de la Science Chrétienne, des Mormons ou des Témoins de Jéhovah, et de tous les autres systèmes de cultes, n'est qu'une subtile caricature du Christ de la Bible…Il est de toute évidence « un autre Jésus » représentant un autre évangile et sans l'ombre d'un doute communique également un autre esprit qui ne peut, même dans les meilleures conditions, être regardé comme saint (Martin, ibid., p. 380). En d'autres termes, un esprit demoniaque !

Jésus, dans Matthieu 24:24, nous a déjà avertis de ces « faux Jésus. »

« Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes et ils feront de grands signes et des prodiges, à tel point que, s’il était possible, ils tromperaient les élus mêmes » (Matthieu 24:24).

Puis, dans le verset suivant, Christ dit,

« Voici, je vous l’ai dit d’avance » (Matthieu 24:25).

IV. Quatrièmement, l'« autre Jésus » du Protestantisme libéral.

Dans ma jeunesse, j'ai suivi les cours de deux facultés de théologie libérales. J'ai étudié les enseignements du Dr. Emil Brunner, un libéral, qui dit,

Résurrection de la chair, non ! (voir Norman L. Geisler, La Bataille pour la résurrection [The Battle for the Resurrection], Wipf & Stock Publishers, édition de 1992, p. 89).

Un autre théologien libéral, le Dr. Rudolf Bultmann, dit que la résurrection de Christ « n'est pas un évènement de l'histoire... Un fait historique qui parlerait d'une résurrection d'entre les morts est complètement inconcevable » (Geisler, ibid.). Bultmann parle de « l'impossibilité de croire un évènement mythique comme la résurrection physique d'un corps » (Geisler, ibid.). Le Dr. George Eldon Ladd de la Faculté de théologie Fuller dit que la résurrection de Jésus « n'était pas la revivification d'un corps déjà mort, revenant à la vie » (Geisler, ibid., p. 94). Le Dr. Ladd enseignait que le corps de Jésus « avait simplement disparu » (Geisler, ibid.). Le Dr. Murray Harris de la Faculté de théologie évangélique de la Trinité enseignait que « les apparitions de Jésus après Sa résurrection n'étaient que de simples manifestations et non l'apparition d'un corps physique semblable à ce qu'Il avait à Sa mort » (Geisler, ibid., p. 99). Mais Jésus Lui-même dit qu'Il est ressuscité des morts avec le même corps qu'Il possédait quand Il fut cloué sur la Croix,

« Et il leur dit : pourquoi êtes-vous troublés? Et pourquoi s’élève-t-il des pensées dans vos cœurs ? Voyez mes mains et mes pieds, que c’est moi-même; touchez-moi et voyez; car un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. Et comme il leur parlait ainsi, il leur montra ses mains et ses pieds »
       (Luc 24:38-40).

Et c'est avec tristesse que nous devons également mentionner que le Jésus dont parlent ces libéraux protestants et ces néo-évangéliques est aussi un « autre Jésus. » Remarquez que ces protestants libéraux ont tous, à la base, la même vision d'un Jésus ressuscité sous la forme d'un espritet c'est essentiellement la même chose que croient les Témoins de Jéhovah et les membres de la religion de la Science Chrétienne !

Je ne peux clore ce sermon sans mentionner la raison principale pour laquelle tellement de gens aujourd'hui croient en « un autre Jésus » (II Corinthiens 11:4). Vers la fin du deuxième Grand Réveil, au dix neuvième siècle, un prédicateur nommé C. G. Finney (1792-1875) transforma radicalement la manière dont les pasteurs devaient s'adresser aux perdus. Avant lui, les vieux prédicateurs écoutaient les témoignages des personnes intéressées par la conversion. Mais Finney changea tout cela en utilisant de « nouvelles mesures » qui attirèrent des milliers de personnes dans les églises, sans même prendre le temps de les écouter et de s'intéresser à ce qu'elles croyaient. Bientôt, quelques décades plus tard, la plupart des prédicateurs avaient adopté ces mêmes méthodes. Tous ceux qui se disaient convertis étaient immédiatement acceptés dans les églises. Nous avons écrit un livre qui traite en détail de ce sujet, intitulé « Apostasie aujourd'hui » [Today’s Apostasy.] Vous pouvez le lire gratuitement sur ce site web. Cliquez ici pour lire « Apostasie aujourd'hui ».

Le Dr. Asahel Nettleton (1783-1844) fut l'un des rares responsables chrétiens qui se dressa contre le « décisionisme » de Finney. Parlant des nouvelles méthodes introduites par ce dernier, il dit,

J'ai souvent été frappé par les circonstances entourant ce mode de prédication, c'est à dire qu'on ne mentionne en rien le danger d'une fausse conversion. Pendant des mois entiers, on n'imagina, ni on ne se préoccupa de considérer une seule fois la possibilité d'une influence satanique…comme un hypocrite enthousiaste ou une personne sous l'effet d'une illusion de conversion (Asahel Nettleton, D.D., cité dans Bennet Tyler et Andrew Bonar, La Vie et le travail d'Asahel Nettleton [The Life and Labours of Asahel Nettleton], The Banner of Truth Trust, réimprimé en 1975, pp. 367-368).

Et le Dr. Nettleton ajoute,

Et ceci est une part importante du devoir du prédicateur…de faire la différence entre une véritable et une fausse conversion. Sans cela…le travail dégénère rapidement (ibid.).

Et bien, c'est exactement ce qui arriva ! Cette œuvre d'évangélisation dégénéra rapidement. En suivant les méthodes de Finney, des milliers de prédicateurs manquèrent le but et ne purent « faire la différence entre une véritable et une fausse conversion. » Tous oublièrent qu'une « influence satanique peut être présente. » Et des centaines de milliers de personnes non converties furent acceptées comme membres dans une église sans que les pasteurs ne s'assurent d'abord d'une véritable foi. Des millions vinrent grossir les rangs de ceux qui croyaient en « un autre Jésus » – résultat direct de la négligence des pasteurs de s'enquérir de leur témoignage – négligeant de poser les quelques simples questions auxquelles tout véritable converti est capable de répondre. Seulement quelques décades après Finney, les églises protestantes et baptistes étaient remplies de personnes non converties qui devinrent libérales, ou s'en allèrent dans une des fausses religions que j'ai mentionnées plus haut. Encore aujourd'hui, les Mormons tirent la plupart de leurs « convertis » des églises baptistes, parce que ces baptistes n'ont jamais expérimenté une véritable conversion.

Savez-vous que les Mormons « digèrent » une église baptiste toutes les semaines, et ceci seulement dans l'état du Texas ? Oui, ils prennent à peu près trois cent baptistes par semaine. Si ce taux de conversion continue ainsi, ils dépasseront bientôt la Grande Convention Baptiste et deviendront le groupe non-catholique le plus important aux États Unis et ceci d'ici une vingtaine d'années, (tiré du journal Le combattant du Calvaire [Calvary Contender], Les Mormons convertissent les Baptistes [Mormons Make Converts From Baptists]). Les Mormons disent qu'ils ont plus de convertis baptistes que de toute autre religion. » (Le combattant du Calvaire [Calvary Contender] 15 mai 2001, p. 2). Le Dr. Paige Patterson, président de la Faculté de théologie Baptiste du Sud-ouest pense que « ceci pourrait être vrai. » (Le combattant du Calvaire [Calvary Contender] ibid.); voir R. L. Hymers, Jr., Th.D., Un Puritain parle à notre nation qui se meurt [A Puritan Speaks to Our Dying Nation], Hearthstone Publishing, 2002, pp. 11-12).

Cette condition déplorable ne peut trouver son remède qu'avec des prédicateurs baptistes s'assurant que leurs membres sont authentiquement convertis !

En 1903, un pasteur baptiste nommé F. L. Chapell disait, « Les jours d'obscurité précédant le Grand Réveil reviendront, à moins que quelqu'un ne tienne fermement, clairement et sans dévier, la doctrine de n'accepter comme membre d'une église qu'une personne véritablement convertie. » (F. L. Chapell, Le Grand Réveil de 1740 [The Great Awakening of 1740], écrit en 1903). Nous sommes actuellement en train de vivre ces temps obscurs annoncés il y a une centaine d'années.

C. H. Spurgeon fut l'un des derniers prédicateurs à suivre l'ancienne voie. Bien qu'il fût pasteur de la plus grande église baptiste de son époque, il aimait assez ceux dont il avait la charge pour écouter leur témoignage et s'assurer de leur conversion avant de les baptiser.

Je pourrais aujourd'hui vous demander de prendre « une décision pour Christ » et certainement beaucoup d'entre vous répondrait « présent. » Mais je sais pertinemment, à cause de mes 52 ans d'expérience, que presque chacun d'entre vous – probablement tous d'ailleurs – repartirait d'où il est venu et retournerait à sa vie de péché égoïste.

Toutes les conversions ne sont pas semblables, mais habituellement, vous devez passer par une conviction de péché, et sentir la corruption de votre cœur. Alors seulement là pourrez-vous voir la valeur de la mort de Christ sur la Croix, en rançon de vos péchés. Alors seulement là pourrez-vous voir que vous avez besoin du véritable Jésus pour laver votre péché par Son véritable Sang. Alors là seulement pourrez-vous venir au véritable Jésus, et là seulement pourrez-vous Le laisser conduire votre vie de chrétien véritable, membre véritable d'une église locale.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermon Manuscripts. »

Écritures avant le sermon lues par le Dr. Kreighton L. Chan : Matthieu 24:23-25.
Solo avant le sermon chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Un jour » [One Day] (par J. Wilbur Chapman, 1859-1918).

BREF APERÇU DE

L'AUTRE JÉSUS

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Toutefois, de même que le serpent séduisit Ève par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et se détournent de la simplicité à l'égard du Christ. Car, si quelqu'un vient à vous pêcher un autre Jésus que celui que nous vous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » (II Corinthiens 11:3-4).

I.   Premièrement, l'« autre Jésus » de la Science Chrétienne, I Jean 4:3; 2:22.

II.  Deuxièmement, l'« autre Jésus » des Témoins de Jéhovah, Jean 1:1;
Exode 3:14; Jean 8:58; 20:28; Luc 24:36-43; Actes 1:10-11.

III. Troisièmement, l'« autre Jésus » des Mormons., I Timothée 2:5;
Matthieu 24:24, 25.

IV. Quatrièmement, l'« autre Jésus » du Protestantisme libéral, Luc 24:38-40.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).