Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




ÉVALUER LE PRIX À PAYER – ET LUTTER POUR ENTRER !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Un sermon prêché au Baptist Tabernacle of Los Angeles
le soir du Jour du Seigneur, le 6 juin, 2010

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas » (Luc 13:24).


Rappelez-vous que le salut fut la plus grande préoccupation de Jésus. Un jour, un homme se tourna vers Jésus et Lui demanda, « Sont-ils peu nombreux ceux qui sont sauvés ? » (Luc 13:23). Jésus regarda alors tous ceux qui s'étaient rassemblés autour de Lui et leur dit ce qu'ils devaient faire pour être sauvés. « Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24). La « porte étroite, » c'est Christ Lui-même. Le terme pour « efforcez-vous » est la forme plurielle du terme grec « agonizōmai. » Danker Bauer (Danker Bauer, « Lexique grec-anglais du Nouveau Testament et autre littérature chrétienne de l'église primitive » [A Greek-English Lexicon of the New Testament and Other Early Christian Literature], University of Chicago Press, 2000, p. 17) indique que ce terme était originellement utilisé quand on parlait d'athlétisme. Il fut ensuite repris par les auteurs du Nouveau Testament pour décrire la lutte et l'effort qu'il faut développer pour le combat de la vie chrétienne. Il fut utilisé dans ce sens par l'apôtre Paul quand il dit « J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi » (II Timothée 4:7).

Ainsi le terme « agonizōmai » parle de lutte et de combat – et, dans notre texte, il fait référence à la lutte qu'il faut mener et les efforts qu'il faut déployer pour entrer par Christ, qui est « la porte étroite. » Le Dr. Lenski dit, « Le verbe ici est très fort, « combattre âprement » [agonizesthe] duquel dérive le verbe « agoniser »…Nous devons nous exercer à faire tout notre possible pour entrer…Ce qui est l'opposé de l'indifférence, ou…de la négligence, ou encore le fait de vivre dans une fausse sécurité » (R. C. H. Lenski, D.D., L'interprétation de l'Évangile de St Luc [The Interpretation of St. Luke’s Gospe] Augsburg Publishing House, réimprimé en 1961 p. 747; note sur Luc 13:23). Le Dr. Lenski traduit notre texte de cette manière, « Luttez pour entrer par la porte très étroite » (ibid., p. 746). Puis il continue en disant,

Quand il est trop tard, qu'ils se réveillent et « cherchent » à entrer, ils « ne le peuvent » pas…parce que la porte est fermée. À partir de là nous avons les verbes au futur « chercheront » et « échoueront. » Ces deux termes sont directement reliés au moment où la porte se fermera...et alors...la repentance...sera impossible... (R. C. H. Lenski, D.D., ibid., p. 748).

Il y a un vieux cantique qui le résume parfaitement bien,

As-tu songé au prix à payer, si ton âme devait être perdue,
   Alors même que tu aurais gagné le monde entier ?
Aujourd'hui, tu as peut être fait un pas de trop dans la mauvaise direction,
   As-tu songé, as-tu seulement songé au prix à payer ?
(« As-tu songé au prix à payer ? » [Have You Counted the Cost?]
     par A. J. Hodge, 1923).

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
       (Luc 13:24).

Je vous ai montré dimanche dernier, lors de la prédication du soir, que vous devez mener un combat sans merci pour entrer en Christ – vous devez lutter contre Satan, vous devez lutter contre votre propre nature pécheresse – votre orgueil et votre refus de vous soumettre à Christ. Le Dr. Martyn Lloyd-Jones dit, « Aucun homme n'est jamais devenu chrétien sans prendre le temps de s'arrêter et de se voir tel qu'il était » (Iain H. Murray, « Lloyd-Jones : Messager de la grâce » [Lloyd-Jones: Messenger of Grace], The Banner of Truth Trust, 2008, p. 212). Je voudrais vous demander si vous ne vous êtes jamais vu comme un pécheur, la condamnation de son péché pesant sur lui ? Avez-vous jamais pris le temps de considérer votre rébellion envers Christ ? N'avez-vous jamais admis le fait que vous pensiez encore en savoir plus que Lui à ce sujet ? Avez-vous jamais admis que vous étiez rebelle, que vous vous étiez détourné de Lui, que vous aviez étouffé Son amour et que vous L'aviez rejeté pendant des années ? Le Lui avez-vous dit – et vous l'êtes-vous dit à vous même aussi ? Si vous ne l'avez jamais fait, il se peut que vous ne puissiez jamais entrer en Lui, que vous ne puissiez jamais être converti, que vous ne puissiez jamais aller au-delà de ce stade où « apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité...» (II Timothée 3:7).

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
       (Luc 13:24).

Veuillez vous lever et chanter le refrain de ce beau cantique à nouveau !

As-tu songé au prix à payer, si ton âme devait être perdue,
   Alors même que tu aurais gagné le monde entier ?
Aujourd'hui, tu as peut être fait un pas de trop dans la mauvaise direction,
   As-tu songé, as-tu seulement songé au prix à payer ?

Vous pouvez vous assoir.

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
       (Luc 13:24).

I. Premièrement, songez à votre sort si vous ne luttez pas pour entrer.

« Et à vous qui êtes affligés, vous vous reposerez avec nous, lorsque le Seigneur Jésus sera révélé du ciel avec ses puissants anges, dans un feu flamboyant, exerçant la vengeance contre ceux qui ne connaissent pas Dieu, et qui n’obéissent pas à l’évangile de notre Seigneur Jésus-Christ »
       (II Thessaloniciens 1:7-8).

Le Dr. W. G. T. Shedd fait remarquer que,

Une punition sans fin est rationnelle…parce qu'elle est encouragée par la conscience humaine. La conscience même du pécheur « se portera témoin » et approuvera la condamnation « au jour où Dieu jugera par Jésus Christ les actions secrètes des hommes » (Romains 2:16)… Le Grand Catéchisme 89 de Westminster, [The Westminster Larger Catechism 89] dit que « les méchants, devant l'évidence parfaite et la totale conviction de leur propre conscience, recevront le juste jugement qui les condamne » (W.G.T. Shedd, Ph.D., Théologie dogmatique [Dogmatic Theology], P and R Publishing, édition de 2003, p. 920).

Comme le dit Frederick W. Faber,

Oh, pensée effrayante ! Une seule mauvaise action
Contient en elle, la puissance
De la haine éternelle de Dieu
Et de souffrances infinies.
   (Frederick W. Faber, 1814-1863).

Chantons le refrain encore une fois !

As-tu songé au prix à payer, si ton âme devait être perdue,
   Alors même que tu aurais gagné le monde entier ?
Aujourd'hui, tu as peut être fait un pas de trop dans la mauvaise direction,
   As-tu songé, as-tu seulement songé au prix à payer ?

Vous pouvez vous assoir. Le Dr. Shedd nous dit,

Le péché est l'action suicidaire de la volonté humaine. Un homme n'est pas obligé de se prendre la vie, mais s'il choisit de le faire, il ne peut se la redonner. Et un homme n'est pas obligé de pécher, mais s'il choisit de le faire, il ne peut de lui-même retrouver son état antérieur, d'avant son péché. Il ne peut pas retrouver son innocence. [Il devient l'esclave du péché]. « Quiconque se livre au péché est esclave du péché » dit Christ (Jean 8:34); (Shedd, ibid., pp. 923-924).

Et il nous dit également,

…cette punition sans fin est raisonnable et prouvée par la préférence que lui portent les méchants eux-mêmes. L'esprit insoumis, rebelle, défiant, et unrepentant préfère l'enfer au paradis. L'écrivain Milton présente correctement Satan quand il dit de lui…« Il est bien plus préférable de régner en enfer que de servir au Ciel »...Le méchant ne serait pas plus heureux au Ciel qu'en enfer... L'homme sans Dieu préfère la liberté de pécher...à la pureté de la compagnie des chrétiens (Shedd, ibid., p. 926).

« Et ceci est la condamnation, que la lumière est venue dans le monde, et que les hommes ont mieux aimé les ténèbres que la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Car quiconque fait le mal hait la lumière, et ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne soient réprouvées » (Jean 3:19-20).

Chantons de nouveau ce refrain !

As-tu songé au prix à payer, si ton âme devait être perdue,
   Alors même que tu aurais gagné le monde entier ?
Aujourd'hui, tu as peut être fait un pas de trop dans la mauvaise direction,
   As-tu songé, as-tu seulement songé au prix à payer ?

Vous pouvez vous assoir. Jésus dit,

«...Jetez le serviteur inutile dans les ténèbres de dehors; là seront les pleurs et les grincements de dents » (Matthieu 25:30).

« Puis il dira à ceux qui seront à sa main gauche : retirez-vous de moi, vous maudits, au feu sans fin, préparé pour le diable et ses anges » (Matthieu 25:41).

La Bible dit,

« Mais les craintifs, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les fornicateurs, les sorciers, les idolâtres, et tous les menteurs, auront leur part dans l'étang qui brûle avec le feu et le soufre; qui est la seconde mort » (Apocalypse 21:8).

Songez-y, songez-y seulement ! Pensez un peu à ce qui vous arrivera si vous n'obéissez pas au commandement de Christ !

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
       (Luc 13:24).

Chantons-le !

As-tu songé au prix à payer, si ton âme devait être perdue,
   Alors même que tu aurais gagné le monde entier ?
Aujourd'hui, tu as peut être fait un pas de trop dans la mauvaise direction,
   As-tu songé, as-tu seulement songé au prix à payer ?

Un homme était mort depuis sept jours avant qu'on ne trouve son corps. Je dis alors aux personnes qui s'occupaient des obsèques, « Vous devez fermer le cercueil – le corps est en train de se putréfier ! » Mais la famille ne voulait pas et elle eu gain de cause et le cercueil resta ouvert. Alors nous avons dû marcher le long du cercueil et voir son corps, le visage mangé déjà par la putréfaction. Ses dents protrudaient de ses lèvres pourries. Pensez-y donc! Un jour votre visage sera putréfié de la même manière ! Mais votre âme s'enfoncera dans les flammes éternelles !

« Qui de nous pourra rester auprès d'un feu dévorant ? Qui de nous pourra rester auprès de flammes éternelles ? »
       (Ésaïe 33:14).

Oh mon Dieu ! « Qui d'entre nous ce soir partira pour toujours dans les flammes éternelles ? »

Chantons ensemble !

As-tu songé au prix à payer, si ton âme devait être perdue,
   Alors même que tu aurais gagné le monde entier ?
Aujourd'hui, tu as peut être fait un pas de trop dans la mauvaise direction,
   As-tu songé, as-tu seulement songé au prix à payer ?

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas » (Luc 13:24).

Oh, âme, n'échapperas-tu donc pas à ces horreurs ? Pas sans lutter de toutes tes forces pour entrer – pas sans t'efforcer, et combattre de tout ton être, non seulement cela mais plus encore sans te battre avec toute la vigueur qui est en toi pour entrer en Christ !

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
       (Luc 13:24).

II. Deuxièmement, vous devez lutter âprement pour entrer en Lui.

Un homme, à l'état naturel, doit lutter pour être convaincu de péché, pour sentir sa nature pécheresse – pour comprendre son besoin de salut ! Mais comment un tel homme « naturel » peut-il se préparer ? Le Dr. Shedd donne une liste de trois « obligations » qu'il doit reconnaître et pratiquer – le zèle, l'effort et l'intensité :

1.  Lire et écouter la Parole de Dieu. « La foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la Parole de Dieu » (Romains 10:17). Le Grand Catéchisme de Westminster cite, « L'Esprit de Dieu utilise la lecture, mais spécialement la prédication de la Parole, comme un moyen efficace pour éclairer, convaincre, humilier les pécheurs, pour les attirer à Christ en les "sortant" d'eux mêmes. »

2.  Une attention soutenue de la part de l'esprit de l'homme et un examen de la vérité pour comprendre et en sentir la puissance. « Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas, on ôtera même ce qu'il croit avoir » (Luc 8:18). John Owen dit, « si les hommes montraient autant d'intérêt pour les choses spirituelles que ce qu'ils en montrent pour les choses de la vie, il en serait bien différent avec eux. » L'utilisation de ces moyens de conviction tend à révéler le sens des exigences de la loi, le refus de s'y soumettre, et amener l'âme perdue sous la conviction de péché.

3.  Prière pour l'œuvre du Saint Esprit pour une conviction de péché. « Si donc, méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demande ? » (Luc 11:13). Priez pour que l'Esprit de Dieu vous donne la conviction de votre péché jusqu'à ce que votre cœur ne soit plus endurci et que votre esprit soit rempli d'horreur à la pensée de ce péché – et de votre besoin de Christ pour vous sauver. (Abrégé de Shedd, ibid., page 774).

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
       (Luc 13:24).

Je vous invite encore à chanter.

As-tu songé au prix à payer, si ton âme devait être perdue,
   Alors même que tu aurais gagné le monde entier ?
Aujourd'hui, tu as peut être fait un pas de trop dans la mauvaise direction,
   As-tu songé, as-tu seulement songé au prix à payer ?

Je prie pour que vous receviez une conviction de péché, et que Dieu vous attire à Jésus, « L'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » (Jean 1:29). Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Franҫais. »

Les Saintes Écritures avant le sermon lues par Dr. Kreighton L. Chan : Luke 13:22-28.
Solo avant le sermon chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« L'impardonnable péché » [The Unpardonable Sin] (auteur inconnu; chanté
sur la mélodie de « Ouvre devant moi » [O Set Ye Open Unto Me]).


BREF APERÇU DE

ÉVALUER LE PRIX À PAYER – ET LUTTER POUR ENTRER !

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas » (Luc 13:24).

(Luc 13:23; II Timothée 4:7; 3:7)

I.   Premièrement, songez à votre sort si vous ne vous battez pas pour entrer,
II Thessaloniciens 1:7-8; Romains 2:16; Jean 8:34; 3:19-20;
Matthieu 25:30, 41; Apocalypse 21:8; Ésaïe 33:14.

II.  Deuxièmement, vous devez lutter âprement pour entrer en Lui,
Romains 10:17; Luc 8:18; 11:13; Jean 1:29.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006])