Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LA RÉCOMPENSE DE VOS EFFORTS POUR ENTRER
PAR LA PORTE ÉTROITE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, le soir du 30 mai 2010

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas » (Luc 13:24).


Tous les responsables chrétiens savent que les églises d'Europe et d'Amérique sont sur le déclin. La solution habituelle est de devenir « moderne » – comme « actualiser » la musique et les chants, prendre une autre traduction de la Bible, avoir le pasteur enlever sa cravate, ou laisser les gens venir à l'église comme s'ils allaient à une fête sur la plage. Et tout cela parce qu'ils pensent que l'homme « moderne » du vingt et unième siècle a changé, et que nous devons être « modernes » pour l'attirer et en faire un chrétien.

Bien sûr, ce genre de raisonnement est absurde. Le Dr. Lloyd-Jones pense que cela représente même une sérieuse erreur parce que,

L'homme n'a pas du tout changé. Tous les changements dont l'homme se glorifie tellement sont extérieurs. Ce ne sont pas des changements qui ont à voir avec lui, mais qui touchent simplement son mode d'activité, son environnement... L'homme, en tant qu'homme, ne change absolument pas. Il reste la même personne contradictoire qu'il a toujours été depuis la Chute (D. Martyn Lloyd-Jones, M.D., Vérité inchangée qui ne change pas [Truth Unchanged Unchanging], James Clark Publishers, 1951, pp. 110, 112).

Et quand nous en arrivons à ce texte, Luc 13:24, il ne faut pas penser que ces gens étaient différents de nous. Leurs circonstances extérieures étaient peut être différentes, mais ils étaient comme nous le sommes aujourd'hui – « Les mêmes personnes dotées d'un esprit de contradiction [que les gens ont toujours montré] depuis la Chute, » comme le disait le Dr. Lloyd-Jones. Et tout comme certains d'entre vous ce soir, ils avaient déjà entendus beaucoup de prédications évangéliques. Comme je le faisais remarquer dimanche dernier, au service du soir, ils avaient déjà écoutés beaucoup de sermons de la part de Jean Baptiste et de Christ Lui-même. Ils pouvaient véritablement dire à Christ, « tu nous as enseigné dans les rues » (Luc 13:26). Et pourtant ils n'étaient toujours pas sauvés, malgré tous ces grands sermons. Mais c'est vrai, le salut est ce dont parlait Jésus ! Un homme Lui demanda un jour, « Seigneur, n'y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ? » et se détournant de l'homme Il s'adressa à la foule en disant,

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
       (Luc 13:24).

Et je pense – étant donné que la nature humaine n'a pas changé, que l'Évangile n'a pas changé, et que Christ Lui-même n'a jamais changé non plus – que ces paroles s'adressent à vous ce soir à qui l'Évangile a été prêché à maintes reprises, sans vous avoir conduit au salut. Cependant, ne vous trompez pas, parce que Christ parle directement à plusieurs d'entre vous, qui êtes ici ce soir, par ce verset de la Bible !

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
      (Luc 13:24).

Et ce texte me pousse à vous poser une question très importante – continuez-vous de vous efforcer à entrer, ou avez-vous abandonné ? Êtes-vous toujours en train de lutter pour entrer en Christ, ou êtes-vous simplement en train de vivre votre vie, venir à l'église le dimanche, sans jamais accorder une pensée à l'éventualité d'être sauvé un jour ? J'espère vraiment qu'il n'en sera pas ainsi ! J'espère, et je prie, pour que vous vous soumettiez au commandement de Christ,

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24).

Le terme grec traduit par « s'efforcer » est « agonizesthe.» Cela signifie un « affrontement » difficile, ou même une « lutte » ardente. Nous pourrions presque dire « Luttez ardemment de toutes vos forces pour entrer » par Christ, qui est Lui-même la porte étroite. Faites tous les efforts possibles pour entrer par Lui, luttez pour entrer en Christ !

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24).

Je me propose de parler de ce sujet de trois manières différentes : premièrement, ce que vous devez affronter; deuxièmement, pourquoi vous pourriez abandonner la lutte; et troisièmement, comment cette lutte vous prépare à entrer en Christ.

I. Premièrement, ce que vous devez affronter.

Il y a un aspect négatif à cette lutte. Manifestement, il n'y aurait aucune nécessité de « lutter » s'il n'y avait aucun adversaire ! Ce ne serait pas nécessaire de lutter ou de s'efforcer à entrer, si quelque chose ne se dressait pas contre vous !

Ce n'est pas une lutte ordinaire. C'est un combat invisible, un effort acharné qui se passe dans les profondeurs mêmes de votre esprit et de votre cœur. Dans nos prédications modernes, trop peu d'importance est placée sur cet aspect de la conversion. C'est une lutte tournée vers l'intérieur.

C'est un combat contre Satan lui-même. L'auriez-vous oublié ? Croyez-vous qu'il se tiendra tranquillement sur le bas-côté et vous laissera entrer en Christ, sans se dresser violemment contre vous ? Spurgeon a prêché deux sermons sur Luc 9:42,

« Et comme il approchait seulement, le démon le renversa, et l’agita [mit en lambeaux] » (Luc 9:42).

Rien n'a changé. Comme je vous l'ai dit plus tôt, vous n'êtes pas différents des gens qui vivaient au temps de la Bible. Le diable renversa ce jeune homme et le mit en lambeaux, l'empêchant ainsi de venir à Jésus. Spurgeon dit encore,

Pourquoi le diable « renverse-t-il » l'âme de celui qui s'approche de Jésus et la met-il en lambeaux ?... parce qu'il ne supporte pas de la perdre… son plan est de vous renverser... de manière à vous empêcher de venir à Christ, et de vous appâter dans ses filets, où il pourra ensuite vous terrasser et vous détruire (C.H. Spurgeon, "Conflit avec Satan de celui qui vient à Christ" [The Comer’s Conflict With Satan], « La Chaire de la rue New Park » [The New Park Street Pulpit], Pilgrim Publications, réimprimé en 1981, volume II, p. 373).

Satan est le grand ennemi de votre âme. Il est,

«…l'esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion » (Éphésiens 2:2).

C'est lui,

«…le dieu de ce siècle [qui] a aveuglé l'intelligence [des hommes] afin qu'ils ne voient [croient] pas »
       (II Corinthiens 4:4).

Et encore,

«…il enlève la parole de leurs cœurs, de peur qu’ils croient, et soient sauvés » (Luc 8:12).

Aussi, je vous le dis ce soir, vous devez « vous efforcer d'entrer par la porte étroite » car le diable fera tout en son pouvoir pour vous empêcher de venir à Christ ! À certains d'entre vous il dira que c'est trop tard – alors que ce n'est pas encore trop tard pour vous. À d'autres, il vous dira que ce n'a rien à voir avec la réalité – que la véritable conversion n'existe pas, que c'est une idée de l'esprit. Il remplira votre cœur de questions et de doutes pour que vous ne veniez pas à Christ. Spurgeon dit aussi, « Bien souvent, quand une âme s'approche de Christ, Satan intervient violemment et lui suggère des pensées infidèles…Il travaille dur pour prendre d'assaut la place par des pensées blasphématoires dont il dira qu'elles sont de nous. » (Spurgeon, ibid., p. 372).

Spurgeon avait seulement vingt deux ans quand il prêcha ce sermon intitulé « Conflit avec Satan de celui qui vient à Christ. » Il se rappelait parfaitement bien de la manière dont Satan avait injecté ses pensées mauvaises dans son esprit juste avant sa conversion. Sept ans plus tôt, à l'âge de quinze ans, il raconte que, «…tout à coup, on aurait dit que les écluses de l'enfer s'étaient brusquement ouvertes…dix mille esprits démoniaques semblaient faire la fête dans mon cerveau… Des choses que je n'avais jamais encore entendues et des pensées, se bousculaient impétueusement dans mon esprit, et je pouvais à peine leur résister …mais si vous avez peur que ces pensées sont de vous, il vous faut dire aussitôt "J'irai quand même à Christ, et même si ces blasphèmes sont de moi...je sais que tout péché ou blasphème me sera pardonné [par Lui]" » (Spurgeon, ibid., pp. 372-373). Vous devez vous battre contre des pensées sataniques pour entrer en Christ !

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24).

Mais il y a un autre ennemi que vous devez combattre. Vous devez vous battre contre l'inimitié de votre propre esprit charnel,

«...l'affection de la chair (l'esprit charnel] est inimitié contre Dieu » (Romains 8:7).

Si vous ne commencez pas à réaliser que, à cause de la Chute, vous êtes votre propre ennemi juré, votre relation avec Dieu sera faussée. Votre cœur est mauvais. Le péché n'est pas « principalement une question d'actes, » dit Iain H. Murray, « être pécheur est un bien plus grand problème que le péché. » « L'esprit charnel est inimitié contre Dieu »…Jusqu'à ce que quelqu'un en vienne à réaliser la vérité sur lui-même, il ne pourra jamais appréhender l'Évangile correctement. Sans cette connaissance de soi-même, il pourra examiner, discuter et raisonner, cela ne lui servira à rien » (Iain H. Murray, « Lloyd-Jones : messager de la grâce » [Lloyd-Jones: Messenger of Grace], The Banner of Truth Trust, 2008, p. 74).

Vous aurez beau tourner er vous retourner « ayant l'apparence de la piété » (II Timothée 3:5) il faudra réaliser que votre cœur est mauvais jusqu'à son centre. Et comme Nicodème, tout ce que vous pouvez faire, est de poser des questions. Jésus lui dit « Tu dois naître de nouveau » (Jean 3:7). Et il ne put que Lui demander, « comment cela peut-il se faire ? » (Jean 3:9). « Comment peut-il naître de nouveau ? » « Comment puis-je venir à Christ ? » – toutes ces questions montrent que vous faites encore confiance à votre propre raisonnement. « Je crois que je peux comprendre cela. Si j'en sais un peu plus, je peux arriver à comprendre comment venir à Lui. » Une personne peut faire cela pendant des années, tournant et retournant ses pensées dans sa tête, sans jamais se convertir. Comme le dit si bien Iain Murray, «... il pourra examiner, discuter et raisonner, mais cela ne lui servira à rien. » Au lieu de discuter et raisonner,

« Efforcez-vous d’entrer (Luke 13:24).

Luttez contre votre orgueil, votre volonté farouche de ne pas vous soumettre à Christ. Luttez pour vous voir enfin comme un pécheur sans aucun espoir, dont le cœur refuse de placer sa confiance en Christ, dont l'orgueil essaye toujours de comprendre ce qu'un homme pécheur ne peut comprendre, dont la seule manière d'approcher Christ est seulement « d'en savoir plus » – plutôt que de se voir tel qu'il est – un ennemi de Dieu. Avez-vous jamais sérieusement considéré votre attitude envers Christ? Avez-vous jamais admis, en vous-même, que vous étiez rebelle contre Lui ? N'avez-vous jamais admis le fait que vous pensez encore en savoir plus que Lui là-dessus ? Si ce n'est pas le cas, vous n'expérimenterez jamais une véritable conversion. « Efforcez-vous d'entrer. » Combattez votre esprit et votre cœur, jusqu'à ce que vous puissiez honnêtement, et véritablement dire, comme dans les paroles de cet ancien cantique,

Je m'abandonne à Toi maintenant, avec tout mon savoir,
   Lave-moi, et je serai plus blanc que neige.
(« Plus blanc que neige » [Whiter Than Snow]
   par James Nicholson, 1828-1896).

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24).

II. Deuxièmement, pourquoi vous pourriez abandonner la lutte.

Je sais que les oreilles de certains pourraient grincer en entendant ce qui se trouve encore dans les pages des Saintes Écritures, à savoir que vous pourriez abandonner la lutte pour entrer en Christ parce que vous ne faites pas partie de ceux qui « sont élus selon la prescience de Dieu le Père » (I Pierre 1:2). Qui peut dire que la question des élus ne se trouve pas dans les Saintes Écritures ? Que nous la comprenions ou pas, elle est là, dans les pages de la Bible, vous regardant en face, « mais les élus l’ont obtenu, et les autres ont été aveuglés » (Romains 11:7).

S'il est vrai que nous ne sommes pas « élus selon la prescience de Dieu le Père », alors bien sûr, vous ne lutterez pas pour entrer par la porte étroite. Et si c'est votre cas, vous resterez assis, sermon après sermon sans plus y réfléchir, sans penser profondément à votre âme, sans songer à l'éternité, sans anxiété de cœur à la crainte du moment où « le maître de la maison se sera levé, et aura fermé la porte » (Luc 13:25).

«...Et la porte fut fermée. Après cela les autres vierges vinrent aussi disant: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit et dit : En vérité, je vous le dis : je ne vous connais pas. »
     (Matthieu 25:10-12).

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas »
     (Luc 13:24)

...avant que la porte ne soit fermée et que vous soyez condamné à être jeté dans « le lac qui brûle avec le feu et le soufre; qui est la seconde mort. » (Apocalypse 21:8). Efforcez-vous « d'entrer maintenant » avant qu'il ne soit trop tard !

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite » (Luc 13:24).

III. Troisièmement, comment cette lutte vous prépare à entrer en Christ.

Pour paraphraser le puritain Thomas Hooker, « Si vous continuez à vous efforcer, vous serez sauvé. » Jésus a dit, «...le Royaume du ciel souffre de violence, et les violents le prennent par force. » (Matthieu 11:12). « Seuls ceux qui sont violemment résolus s'efforceraient d'y entrer » (La Bible d'Étude de Scofield [The Scofield Study Bible;] remarque sur Matthieu 11:12). Et comme le dit Thomas Hooker, « Si vous continuez à vous efforcer, vous serez sauvé. » D'un autre côté, si vous ne continuez pas, vous ne serez pas sauvé !

Le Dr. John S. Waldrip m'a confié quelque chose la semaine dernière à laquelle je n'avais jamais songé. Il a dit, « Vos efforts doivent échouer ! » Que voulait-il dire par là ? Cette remarque vaut la peine qu'on s'y arrête un long moment, elle est profonde ! « Le bienfait réside dans l'échec. » Vous voyez, quand vous vous efforcez de tout votre cœur et de toute votre âme – et que vous échouez – cela vous amène, enfin, au bout de vous-même. Ainsi pourrez-vous dire avec Jonas,

« Quand mon âme défaillait en moi, je me suis souvenu du Seigneur » (Jonas 2:7).

Quand votre âme défaille sous le dur labeur de la lutte pour entrer, vous pouvez alors voir que Jésus a toujours eu raison, quand Il a prononcé ces merveilleuses paroles, que vous avez ignorées si longtemps,

« Venez à moi, vous tous qui labourez et êtes surchargés, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11:28).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Franҫais. »

Prière avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan.
Solo avant le sermon chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Le péché impardonnable » [The Unpardonable Sin]
auteur inconnu; sur la mélodie de
« Oh, Place ouvert devant moi » [O Set Ye Open Unto Me]).


BREF APERÇU DE

LA RÉCOMPENSE DE VOS EFFORTS POUR ENTRER
PAR LA PORTE ÉTROITE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite; car beaucoup, je vous dis chercheront à y entrer, et ne pourront pas » (Luc 13:24).

(Luc 13:26)

I.   Premièrement, ce que vous devez affronter, Luc 9:42;
Éphésiens 2:2; II Corinthiens 4:4; Luc 8:12; Romains 8:7;
II Timothée 3:5; Jean 3:7, 9.

II.  Deuxièmement, pourquoi vous pourriez abandonner la lutte,
I Pierre 1:2; Romains 11:7; Luc 13:25; Matthieu 25:10-12;
Apocalypse 21:8.

III. Troisièmement, comment cette lutte vous prépare à entrer en Christ,
Matthieu 11:12; Jonas 2:7; Matthieu 11:28.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006])