Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




L'EXEMPLE D'ÉSAÜ – UN AVERTISSEMENT AUX PÉCHEURS

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Un sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
Jeudi soir, le 25 mars 2010

« De peur qu’il n’y ait quelque fornicateur, ou profane comme Ésaü, qui, pour un morceau de viande vendit son droit d’aînesse. Car vous savez comment après, lorsqu’il voulut hériter de la bénédiction, il fut rejeté, car il ne trouva pas de lieu à la repentance, quoiqu’il l’ait recherchée avec larmes.» (Hébreux 12:16-17).


L'exemple d'Ésaü est donné ici pour illustrer le danger que courent les pécheurs qui rejettent Christ. Le livre de la Genèse nous offre un aperçu sur les antécédents d'Ésaü.

« Et Jacob cuisait du potage, et Ésaü vint des champs, et il était las; et Ésaü dit à Jacob : donne-moi, je te prie, à manger de ce potage roux, car je suis las.... C’est pour cela qu’on l’appela Édom.… Et Jacob dit : vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse. Et Ésaü dit : voici, je suis sur le point de mourir; à quoi me sert ce droit d’aînesse ?... Et Jacob dit : jure-moi aujourd’hui; et il lui jura; et il vendit son droit d’aînesse à Jacob» (Genèse 25:29-33).

Voilà ce que dit le Dr. Nettleton, « Nous ne pouvons croire que, dans la maison de son père, Ésaü ai été sur le point de mourir de faim. Ce qui veut dire en clair qu'il serait incapable de ne refuser aucune des gratifications de ce monde par égard aux bénédictions spirituelles. "La vie est courte, et je suis déterminé à en profiter..." C'est ainsi qu'Ésaü méprisa son droit d’aînesse. » (Asahel Nettleton, D.D., Asahel Nettleton : Sermons du deuxième grand Réveil [Asahel Nettleton: Sermons From the Second Great Awakening], International Outreach, réimprimé en 1995 p. 404). La Bible d'Étude Scofield dit,

Ésaü était un simple homme de la terre…il était un dépourvu de toute foi, et méprisa son droit d'aînesse parce que c'était une question spirituelle n'ayant de valeur uniquement pour ceux qui l'accompagnaient de la foi nécessaire pour l'apprécier...Et Ésaü vendit son droit d'aînesse pour un court instant de gratification de la chair (« La Bible d'Étude Scofield » [The Scofield Study Bible], Oxford University Press, 1917, p. 38; remarque sur Genèse 25:25, 31).

Ce droit d'aînesse comportait la bénédiction prophétique, couplée de grands privilèges spirituels. C'était exactement ce qu'Ésaü méprisait – et c'est pour cette raison qu'on l'appelle « sacrilège » – c'est à dire une personne impie. Et c'est pour cette raison encore qu'Hébreux 12:16-17 montre comment les pécheurs vendent leur âme. Que vendent-ils ? Comment la vendent-ils ? Pour quel gain la vendent-ils ? Quelles sont les conséquences de vendre son âme ?

I. Premièrement, que vendent-ils ?

Ils vendent toutes les bénédictions qui leur ont été achetées par le Sang de Christ, offertes gratuitement par le Sauveur ! Ainsi ils perdent le pardon de leurs péchés, la paix de leur conscience, et l'éternité du Ciel ! Ils vendent leur âme et perdent le Royaume – un héritage qui ne disparaît jamais. Ils vendent toutes les choses qui leur sont offertes par l'Évangile. D'une telle personne, Dieu dit,

«... car je fais venir sur Ésaü la calamité » (Jérémie 49:8).

II. Deuxièmement, comment la vendent-ils ?

En résistant à la conviction du Saint Esprit de Dieu. Toutes ces bénédictions sont connectées de très près aux incessants appels de l'Esprit. C'est par la seule conviction de l'Esprit que le pécheur est préparé à recevoir l'héritage des saints au Ciel.

Mais le pécheur, comme Ésaü, peut ne pas vouloir abandonner les plaisirs de la chair. Il peut leur donner une valeur plus grande que celle du salut de son âme. Ainsi, il peut très bien résister à la conviction de l'Esprit, et sceller sa perte éternelle, car Dieu dit,

« Mon esprit ne contestera pas toujours avec l’homme »
      (Genèse 6:3).

En résistant la conviction de l'Esprit de Dieu, le pécheur peut perdre son âme pour toute éternité, dans le lac de Feu.

III. Troisièmement, pour quel gain la vendent-ils ?

Christ a demandé, « ...que donnerait un homme en échange de son âme ? » (Marc 8:37). Comme Ésaü, les pécheurs vendent leur âme pour très peu de choses – bien insignifiantes parfois– rien d'un très grand prix ! Ils vendent leur âme pour un bol de soupe – un moment de gratification – quelques instants de plaisir. Et c'est pour ces quelques bêtises sans valeur qu'ils perdent leur âme, la paix de leur conscience, et la joie du Ciel ! Ce peut être pour un peu d'argent, une meilleure position dans la vie – ou peut être pour faire plaisir à un ami, perdu dans les plaisirs du monde lui aussi, un ennemi de Christ – ou au nom de quelque convoitise de la chair.

En pratiquant ces péchés, les pécheurs peuvent expérimenter l'aiguillon de leur conscience. Ils ne s'y attendent pas, mais l'Esprit de Dieu les quitte, et la conviction avec.

Et c'est pourquoi je demande maintenant au pécheur : quel en est le gain pour vous ? Que gagnez-vous en vendant votre âme au péché ?

« Car ainsi dit le Seigneur : vous vous êtes vendus pour rien »
      (Ésaïe 52:3).

Vous avez vendu votre âme pour rien ! Oh, pour quel gain vendent-ils leur âme? Pour des choses sans importance ! Quand Lysimachus, roi de Thrace, fut éprouvé par la soif, il offrit son royaume pour quelques gorgées d'eau. Après avoir bu, il dit, « Ah ! Misérable que je suis, pour un instant de gratification, je viens de perdre un si grand royaume ! » Et ceci s'applique à tous ceux qui, pour quelque plaisir de ce monde, perdent la conviction de péché, la conversion, et le Royaume du Ciel !

IV. Quatrièmement, quelles sont les conséquences de vendre son âme ?

« Après, lorsqu’il voulut hériter de la bénédiction, il fut rejeté, car il ne trouva pas de lieu à la repentance, quoiqu’il l’ait recherchée avec larmes » (Hébreux 12:16-17).

« Après, lorsqu’il voulut hériter de la bénédiction…» Écoutez-donc ! Il y a toujours un après ! Si cela n'était pas vrai, nous ne vous le raconterions pas. Quarante cinq ans « après », quand Ésaü aurait hérité de la bénédiction, il fut rejeté ! Quand il réalisa qu'il avait perdu la bénédiction pour toujours, il pleura amèrement ! Mais « il ne trouva pas de lieu à la repentance, quoiqu’il l’ait recherchée avec larmes. » (Hébreux 12:17).

Oh, quel cri amer et profond sera celui du pécheur quand il réalisera éternellement ce qu'il a perdu, trop tard pour le reprendre! Ésaü dit alors à son père, « Bénis-moi, moi aussi, Ô mon père. » (Genèse 27:34). Mais c'était trop tard pour lui ! « Et Ésaü éleva sa voix, et pleura. » (Genèse 27:38). Et pourtant il ne trouva pas de lieu à la repentance. Il ne pouvait pas persuader son père de revenir sur sa décision, « quoiqu’il l’ait recherchée avec larmes. » (Hébreux 12:17). Et il en sera de même pour vous. Vous pourrez pleurer, « Seigneur, Seigneur, Ouvre-[nous] » mais « la porte fut fermée. » et Christ dit, « Je ne vous connais pas. » (Matthieu 25:11, 10, 12).

Quelles énormes conséquences peuvent être associées à des actions anodines ! Pour un morceau de viande – pour un péché, dans certaines circonstances, le Ciel est bradé – et l'âme perdue pour toujours, par le même coup.

Quand un pécheur est sous la conviction, entendre un seul mot incorrect et faux d'un « ami » encore perdu dans le monde, peut avoir pour conséquences la perte de son âme. L'absence à une seule réunion évangélistique peut donner lieu à l'Esprit de quitter le pécheur – pour ne jamais revenir. Ne pas considérer, et ne pas méditer, les enseignements d'une telle réunion peut causer la perte de la conviction et du salut. Considérez-donc à quel grand danger vous vous exposez !

« Et si l’homme droit est guère sauvé, où comparaîtra l’impie et le pécheur ? » (I Pierre 4:18).

C'est une chose sérieuse que d'être en vie. Aujourd'hui même – dans cette vie qui vous est donnée de vivre – vous êtes au banc des accusés, une fois pour toute !

Puissiez-vous ne jamais perdre le Christ vivant,
   Pour un seul péché anodin aujourd'hui;
Ou embrasser avec passion un vice qui,
   À lui seul, sera la perte de votre âme !

(Ce sermon a été édité et adapté pour les audiences modernes à partir de « L'exemple d'Ésaü – Un avertissement pour les pécheurs » écrit par le Dr Asahel Nettleton, D.D., « Asahel Nettleton : Sermons du deuxième grand Réveil » [Asahel Nettleton: Sermons From the Second Great Awakening], International Outreach, réimprimé en 1995 p. 404)

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Franҫais. »

RAPIDE APERÇU DE

L'EXEMPLE D'ÉSAÜ – UN AVERTISSEMENT AUX PÉCHEURS

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« De peur qu’il n’y ait quelque fornicateur, ou profane comme Ésaü, qui, pour un morceau de viande vendit son droit d’aînesse. Car vous savez comment après, lorsqu’il voulut hériter de la bénédiction, il fut rejeté, car il ne trouva pas de lieu à la repentance, quoiqu’il l’ait recherchée avec larmes.» (Hébreux 12:16-17).

(Genèse 25:29-33)

I.   Premièrement, que vendent-ils ? Jérémie 49:8.

II.  Deuxièmement, comment la vendent-ils ? Genèse 6:3.

III. Troisièmement, pour quel gain la vendent-ils ? Marc 8:37;
Ésaïe 52:3.

IV. Quatrièmement, quelles sont les conséquences de vendre son âme ?
Hébreux 12:17; Genèse 27:34, 38; Matthieu 25:11, 10, 12;
I Pierre 4:18.

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).