Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




POURQUOI LES CHRÉTIENS ADORENT-ILS LE DIMANCHE
(LE JOUR DU SEIGNEUR) ET NON LE SAMEDI (LE SABBAT)

par le Dr. Timothy Lin
Commentaires par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
Dimanche soir, Jour du Seigneur, 18 Octobre 2009

        Le Dr. Lin a été le pasteur du Dr. Hymers pendant de longues années. C'est lui qui baptisa ce dernier en automne 1961. C'est lui aussi qui le consacra au ministère pastoral le 2 juillet 1972, tout en présidant le Conseil d'ordination sacerdotale. Le Dr. Hymers a souvent dit, « Tout ce qui est important de savoir, je l'ai appris du Dr. Timothy Lin. » Ce dernier a souvent prêché dans l'église du Dr. Hymers. La dernière fois était en avril 2009. Il devait encore prêcher cet automne, mais il est décédé quelques jours avant de pouvoir revenir parmi nous.
        Le Dr. Timothy Lin était un pasteur baptiste chinois, né en Chine, et un érudit de la Bible. Il reçut sa licence et sa maîtrise de théologie au Faith Theological Seminary [Faculté de Théologie de la Foi]. Il reçut son doctorat de Dropsie University [Faculté de Dropsie] (aujourd'hui fusionnée avec l'Université de Pennsylvanie et connue sous le nom de Center for Advanced Judaic Studies [Centre d'Études Supérieures Judaïques]). Il fut professeur à l'Institut des hautes études de Bob Jones University [Université Bob Jones], où il enseigna la théologie systématique, l'hébreu, l'araméen biblique, l'arabe classique et le syriaque (Peshitta). Il enseigna également à Talbot School of Theology [Institut de théologie Talbot] et le Trinity Evangelical Seminary [Faculté évangélique de théologie de la Trinité], à Deerfield, dans l'état de l'Illinois, E.U.A.. Il était le pasteur du Dr. Hymers à la First Chinese Baptist Church [Première Église Baptiste Chinoise] de Los Angeles dans les années 1960 et 1970, quand l'église expérimenta un réveil et passa, les dimanches, de 80 membres à plus de 2.000. Au commencement de 1980 il succéda au Dr. James Hudson Taylor III en tant que président de China Evangelical Seminary [Faculté de théologie évangélique chinoise] à Taipei, Taiwan. Il est parti retrouver le Seigneur le 11 octobre 2009, à Monterey Park, en Californie, juste trois mois avant son 99ème anniversaire.

Exode 20:11; Deutéronome 5:15; Psaume 118:22-24; Jean 20:19; Apocalypse 1:10


L'origine de beaucoup de « ismes » et d'incompréhension de l'Écriture peut probablement être attribuée à l'incapacité de comprendre le concept de la nature organique et progressive de la révélation. Par exemple, les Adventistes du Septième Jour, ainsi que les Baptistes du Septième Jour ne sont pas arrivés à réaliser la vérité concernant la révélation progressive du Sabbat dans les Écritures. L'objet de la commémoration du Sabbat, c'est à dire l'accréditation de la création (Ex. 20:11), avait déjà été échangée dans l'Ancien Testament, pour celle de l'Exode (Deut. 5:15). Psaume 118:22-24 fait référence au jour de la résurrection de Christ et peut être considéré comme une déclaration prophétique afin de changer le Sabbat en un jour où «La pierre que les bâtisseurs avaient rejetée, est devenue la pierre principale de l'angle » – le jour de la résurrection de notre Seigneur.

La révélation de Dieu ne se limite pas seulement à des paroles. Dans Sa révélation naturelle, Il utilise « les cieux [qui] déclarent la gloire de Dieu, et le firmament [qui] démontre l’ouvrage de Ses mains. » (Ps. 19:1), et dans Sa révélation surnaturelle Il a révélé l'importance de la foi avec la vie d'Abraham et la rédemption des païens avec Paul. En d'autres mots, Dieu se révèle aussi bien par Ses paroles que par Ses actes, ou par la nature elle-même. Le commandement explicite de changer le Sabbat en faveur du Jour du Seigneur n'est pas mentionné dans le Nouveau Testament, pourtant le changement est clairement manifeste quand on en suit la révélation progressive. On peut en voir le début quand Christ déclare qu'Il est aussi le maître du jour du Sabbat (Matt. 12:8). Il avait le droit et l'autorité de l'interpréter et de faire ce qu'Il voulait pour le bien des hommes. On y voit la première ébauche de la révélation du Jour du Seigneur, en anticipation de son évolution future. L'importance de ce jour ne repose pas sur le fait que ce soit le premier ou le dernier jour de la semaine, mais plutôt parce que le Seigneur a choisi « le jour » prophétisé dans l'Ancien Testament. Puisque le Seigneur est ressuscité et qu'Il est apparu à Ses disciples le premier jour de la semaine (Jean 20:1, 19), et apparût encore aux apôtres le premier jour de la semaine suivante (Jean 20:26), indubitablement, le premier jour de la semaine est déjà définitivement entériné comme « le jour. » Dans toute l'histoire, y a-t-il un évènement plus important que la résurrection du Seigneur, qui fut confirmée à plusieurs reprises par Ses nombreuses apparitions? Par conséquent ce jour-là, où l'évènement le plus remarquable de tous les temps eu lieu, doit certainement être regardé comme empreint d'une importance considérable!

On se rappelle, de plus, que Paul et ses companions passèrent sept jours à Troas, y compris un Sabbat, dont il n'est fait aucune mention, encore moins qu'ils l'observèrent. Au contraire, le premier jour de la semaine, les disciples de réunirent pour partager le pain, et Paul prêcha [Actes 20:6-7]. Pourquoi durent-ils attendre le premier jour de la semaine? De toute évidence, cette période [le premier jour de la semaine] était déjà devenue le jour officiel pour le rassemblement des chrétiens. Et c'est ici, qu'en plus de l'importance donnée à ce jour, le Seigneur dévoila un peu plus le programme de commémoration et de célébration qui devait comprendre le rassemblement des chrétiens, le partage du pain, et la prédication. Quelques années plus tôt, le Seigneur avait déjà révélé un autre programme concernant les offrandes des croyants qui devaient être collectées ce même jour [le premier jour de la semaine – le dimanche] (1 Cor. 16:1, 2). Et donc on peut voir comment l'autorité, l'importance, et le contenu de la célébration [de ce premier jour] ont progressivement été dévoilés, mais pas le nom de ce jour, qui ne serait révélé que dans le tout dernier livre des Écritures.

Quand Jean était à Patmos, attendant la révélation du Seigneur, le premier jour de la semaine, le Seigneur lui apparut soudainement et Jean, étant dans l'Esprit, le nomma le Jour du Seigneur, ce qui signifie que ce jour appartient au Seigneur (Apo. 1:10). Christ a tellement fait pour le monde, ne mérite-t-Il pas un jour rien que pour Lui? Après tout, ne devrait-Il pas avoir « prééminence en toutes choses »? (Col. 1:18)!

Remarque : Les chrétiens faisant partie de l'histoire de l'église primitive ayant mentionné le Jour du Seigneur dans leurs écrits:


• Épître de Barnabas 15:9 (AD 100)

• Épître d'Ignatius aux Magnésiens 9:1 (AD 107)

• Première Apologie de Justin, Chap. LXVII (AD 145)


Ici s'achève la leçon du Dr. Timothy Lin sur le sujet du Jour du Seigneur en remplacement du Sabbat. Nous l'avons réimprimé à partir du site web de Biblical Studies Ministries International [Ministère International d'Études de la Bible], Inc., 820 Bennett Court, Carmel, IN 46032 à www.bsmi.org/lin.htm.

Nous allons maintenant revenir aux textes du Dr. Lin pour montrer la révélation progressive du Sabbat en faveur du Jour du Seigneur dans la Bible.


1. Premièrement, Exode 20:11.

«Car en six jours le Seigneur a fait le ciel et la terre, la mer et tout ce qui est en eux, et Il s’est reposé le septième jour; c’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du Sabbat et l’a sanctifié.»
       (Exode 20:11).

L'objectif du Sabbat, dans les dix commandements, tel qu'indiqué dans l'alliance mosaïque, était de revenir sur l'action créatrice de Dieu les six jours pendant lesquels Il a créé le ciel et la terre. « C'est pourquoi, parce que Dieu a créé le ciel et la terre en six jours, le "Seigneur bénit le jour du Sabbat et le consacra [mit à part]." » Le Dr. Ryrie dit que le Sabbat commémore « le repos de Dieu après Son œuvre créatrice » (Charles C. Ryrie, Ph.D., The Ryrie Study Bible [La Bible d'Étude de Ryrie], Moody Press, 1978; remarque sur Exode 20:11).


2. Deuxièmement, Deutéronome 5:15.

« Et souviens-toi que tu as été serviteur dans le pays d’Égypte, et que le Seigneur ton Dieu t’en a fait sortir par une puissante main et par un bras étendu; c’est pourquoi, le Seigneur ton Dieu t’a commandé de garder le jour du Sabbat.» (Deutéronome 5:15).

D'après le Dr. Lin, ce verset propose une progression de la révélation de l'objectif du Sabbat. Remarquez le terme « c'est pourquoi » vers la fin du verset. Ici, on s'aperçoit que le Sabbat commémore non seulement le repos de Dieu après Son œuvre créatrice, mais il doit également remémorer l'exode des Hébreux et leur libération de l'esclavage auquel ils étaient soumis en Égypte. On voit ici la progressive révélation concernant le Sabbat.


3. Troisièmement, Psaume 118:22-24.

« La pierre que les bâtisseurs avaient rejetée, est devenue la pierre principale de l'angle. Ceci est fait par le Seigneur, cest merveilleux à nos yeux. C’est le jour que le Seigneur a fait; nous nous réjouirons et nous égayerons en lui. » (Psaume 118:22-24).

Versets 22-23 font référence à la résurrection d'entre les morts de Christ, comme l'a fait remarquer Pierre quand il cita le verset 22 au Sanhédrin dans Actes 4:10-11. Verset 24 renvoie prophétiquement au jour où le Christ s'est relevé d'entre les morts.

« C’est le jour que le Seigneur a fait; nous nous réjouirons et nous égayerons en lui. » (Psaume 118:24).

Matthew Henry dit qu'il faut comprendre par là « le Sabbat chrétien [le dimanche] que nous sanctifions en souvenir de la résurrection de Christ. » (Matthew Henry’s Commentary on the Whole Bible [Commentaire de la Bible Complète par Matthew Henry], Hendrickson Publishers, 1996 réimprimé, vol. 3; remarque sur le Psaume 118:24). Le Dr. Gill déclare également que ceci se rapporte au « Jour du Seigneur, observé en commémoration du...jour de Sa résurrection » (John Gill, D.D., An Exposition of the Old Testament [Un Exposé sur l'Ancien Testament], The Baptist Standard Bearer, 1989 réimprimé, vol. IV, p. 207; remarque sur Psaume 118:24).
        Nous voyons donc que le Psaume 118:24 faisait prophétiquement référence au Jour du Seigneur, le jour où Christ se relèverait d'entre les morts. Et donc cet important passage messianique du Psaume 118 annonce prophétiquement le « jour que le Seigneur a fait, » le jour de la résurrection, le premier jour de la semaine, le « Jour du Seigneur » du Nouveau Testament à venir.
        Par prophétie, nous avons ici une troisième étape de la révélation progressive de la Bible sur le Sabbat et le dimanche, « Jour du Seigneur. »


4. Quatrièmement, Jean 20:19.

« Puis le soir de ce même jour, le premier jour de la semaine, les portes de l’endroit où les disciples étaient assemblés étant fermées, par crainte des Juifs, Jésus vint, et se tint au milieu d’eux, et leur dit, paix soit avec vous. » (Jean 20:19).

Jésus se leva d'entre les morts le premier jour de la semaine (Matthieu 28:1) le dimanche dans le calendrier romain, ainsi que dans nos calendriers modernes, qui ont conservé l'usage romain.
        Plus tard ce soir-là, « le soir de ce même jour » (Jean 20:19) Jésus apparut aux disciples pour la première fois depuis Sa résurrection. C'était un dimanche, « le premier jour de la semaine » (Matthieu 28:1). Comme le dit le Dr. Lin, « c'est le jour que le Seigneur a choisi comme "le Jour " prophétisé dans l'Ancien Testament. »
        Et puis encore, le « premier jour » (dimanche) suivant, Jésus apparut de nouveau aux disciples, selon Jean 20:26. On peut donc voir que les deux premières rencontres de Jésus ressuscité avec Ses disciples se passèrent le dimanche, « le premier jour de la semaine. » Le Dr. Lin dit, « Dans toute l'histoire, y a-t-il un évènement plus important que la résurrection du Seigneur, qui fut confirmée à plusieurs reprises par Ses nombreuses apparitions? Par conséquent ce jour-là, où l'évènement le plus remarquable de tous les temps eu lieu, doit certainement être regardé comme empreint d'une importance considérable! » En fait, la résurrection de Christ le dimanche est le jour le plus important pour les chrétiens, car selon I Corinthiens 15:17,

« Et si Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés. » (I Corinthiens 15:17).

5. Cinquièmement, Actes 20:7.

« Et le premier jour de la semaine, quand les disciples se sont assemblés pour rompre le pain, Paul leur prêcha, devant partir le lendemain, et il prolongea son discours jusqu’à minuit. »
       (Actes 20:7).

Paul resta à Troas sept jours pleins, d'où il faut en conclure qu'il y passa forcément un Sabbat. [Actes 20:6-7]. Le Dr. Lin dit, « Cependant il n'en est fait aucune mention, encore moins qu'ils l'observèrent.» Au contraire, quand le premier jour de la semaine [dimanche] arriva, les disciples se réunirent pour partager le pain, et Paul prêcha. Pourquoi durent-ils attendre le premier jour de la semaine? » Parce que c'était le jour où Jésus s'était relevé d'entre les morts! « De toute évidence, [le premier jour de la semaine] était déjà devenu le jour officiel pour le rassemblement des chrétiens. Et c'est ici, qu'en plus de l'importance de ce jour, [la Parole de Dieu] dévoila un peu plus [que] cette célébration...devrait comprendre le rassemblement des chrétiens, le partage du pain, et la prédication. » La Bible révéla également que les offrandes devaient être collectées « le premier jour de la semaine » (1 Cor. 16:2). Et le Dr Lin ajoute, « Ainsi on peut voir comment l'autorité, l'importance, et le contenu de la célébration [de ce premier jour] ont progressivement été dévoilés, mais [le nom de ce premier jour] ne serait révélé que dans le tout dernier livre des Écritures. »


6. Sixièmement, Apocalypse 1:10.

« J'étais en l'Esprit, le jour du Seigneur, et j'entendis derrière moi une grande voix, comme celle d'une trompette... »
       (Apocalypse 1:10).

Le Dr. J. Vernon McGee dit, « Le Jour du Seigneur fait référence à ce que nous appellerions le dimanche » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible [À Travers la Bible], Thomas Nelson Publishers, 1983, volume V, p. 893; commentaire sur Apocalypse 1:10). Le Commentaire pour une Mise en Pratique du Nouveau Testament [Applied New Testament Commentary] dit, « [À] l'époque où Jean écrivit ce livre de l'Apocalypse, les chrétiens avaient déjà commencé à respecter... le dimanche... qu'ils appelaient le Jour du Seigneur, parce que c'était bien le dimanche que Jésus était ressuscité des morts. » (The Applied New Testament Commentary [Commentaire pour une Mise en Pratique du Nouveau Testament], Kingsway Publications, 1997, p. 1014; commentaire sur Apocalypse 1:10). Comme le Dr. Lin le faisait remarquer, le terme « Jour du Seigneur » a donc été utilisé par les chrétiens pour la célébration le premier jour de la semaine, le jour de la résurrection du Christ. Le terme « Jour du Seigneur » apparaît ainsi très tôt, dans les premiers écrits de l'histoire chrétienne comme l'Épître de Barnabas, 15:9 (écrit en 100 ap. J-C), l'Épître d'Ignatius aux Magnésiens, 9:1 (en 107 ap. J-C), et la Première Apologie de Justin, chapitre LXVII (en 145 ap. J-C).


Le Dr. Lin attachait beaucoup d'importance au fait de sanctifier le Jour du Seigneur. Il nous a enseigné

…d'observer le Jour du Seigneur en entier comme Lui appartenant véritablement. En commençant à adorer Dieu le Créateur le matin, puis Dieu le Père Céleste dans la soirée, au service du soir...Lui donnant la première place tout au long de cette journée (The Testimony of a Shepherd: A Tribute to Dr. Timothy Lin [Le Témoignage d'un Berger: Un Hommage au Dr. Timothy Lin], Première Église Baptiste Chinoise, 1994).

Sous sa direction,

Ceux qui venaient adorer Dieu apprenaient à témoigner extérieurement de leur respect intérieur en s'habillant le mieux possible le dimanche, leur attitude empreinte de sainteté et d'adoration pour la célébration du culte (The Testimony of a Shepherd [Le Témoignage d'un Berger], ibid., p. 4).

Que ce soit aussi l'attitude de notre église, alors que nous suivons l'enseignement du Dr. Lin. Venons à l'église le dimanche matin et le dimanche soir. Venons devant Dieu avec une tenue appropriée. Prions avant chaque service pour recevoir la présence de Dieu dans l'adoration et la prédication.

Et par dessus tout, ne nous lassons pas de prêcher le Christ crucifié et ressuscité! Il est mort sur la croix pour payer la rançon de nos péchés. Il est réssuscité d'entre les morts pour vous donner la vie. Venez à Jésus et soyez lavé de vos péchés par Son Sang précieux! Amen!

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

La prière avant le sermon a été offerte par le Dr. Kreighton L. Chan.
Le solo avant le sermon a été chanté par Mr. Benjamin Kincaid Griffith:
« Vivant de Nouveau » (par Paul Rader, 1878-1938).

Note du traducteur: Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible King James – (Traduction en Français, par Nadine Stratford; traduction basée sur le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu [Texte Majoritaire] Grec pour le Nouveau Testament [2006]).