Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LORSQUE VOUS JEÛNEZ

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
Dimanche soir, Jour du Seigneur, le 19 Juillet 2009

« Lorsque vous jeûnez... » (Mathieu 6:16).


Avant de commencer Son ministère ici-bas, Jésus jeûna pendant quarante jours. Il ajouta également que Ses disciples jeûneraient après qu'Il soit remonté au Ciel,

« ... alors ils jeûneront. » (Mathieu 9:15).

Le Dr. John R. Rice disait que cela nous montre que les disciples de Jésus avaient jeûné et prié pendant dix jours avant que le réveil de la Pentecôte ne vienne. Je pense que cela doit être vrai! Juste après sa conversion, l'apôtre Paul a jeûné et prié pendant trois jours (Actes 9:9, 11). Les membres de l'église d'Antioche ont jeûné pour connaître la volonté de Dieu (Actes 13:2). Puis, quand ils ont envoyé Paul et Barnabas comme missionnaires, ils ont encore « jeûné et prié » (Actes 13:3). L'apôtre Paul disait qu'il pratiquait « souvent le jeûne » (II Corinthiens 11:27). Et dans ce texte, Jésus nous dit que nous devrions jeûner. Il dit « Lorsque vous jeûnez... » (Mathieu 6:16).

J'ai le plus grand respect pour le Dr. J. Vernon McGee. Dans les années soixante, j'ai étudié la Bible en entier en écoutant ses exposés, verset par verset, dans son émission radiophonique. « Lorsque vous jeûnez, » disait le Dr. McGee, « le jeûne a une valeur pour le croyant d'aujourd'hui, j'en suis convaincu. » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible [À Travers la Bible], Thomas Nelson Publishers, 1983, volume IV, p. 38).

Beaucoup de gens pensent que, dans ce passage, Jésus prêchait contre le jeûne, mais ils ont tord. Il prêchait contre « l'externalisation », comme le dit Scofield dans une de ses notes. Il enseignait contre le fait de jeûner d'une manière hypocrite. Mais Il n'a fait absolument aucun enseignement à l'encontre du vrai jeûne. C'est juste le contraire – Il a dit, « Lorsque vous jeûnez, » et Il leur a enseigné comment le faire, et pourquoi le faire. Jésus n'a pas dit, « Si vous jeûnez. » Oh, non! Jésus a dit, « Lorsque vous jeûnez. »

Aujourd'hui, le jeûne n'a plus de valeur. Même de son temps, le commentateur de la Bible bien connu Matthew Henry, déplorait que « [le jeûne] est ... généralement négligé chez les chrétiens. » (Note sur Mathieu 16:16). Près de 25 ans après la mort de Matthew Henry, John Wesley remit la pratique en vigueur, demandant à ceux qui choisissaient de le suivre de faire comme les premiers chrétiens en jeûnant deux fois par semaine. Ainsi le Premier Grand Réveil vit le jour pendant cette période où l'intérêt pour le jeûne et la prière avait repris. Cette importance renouvelée pour le jeûne trouve ses racines dans les paroles de Christ,

« Lorsque vous jeûnez,... » (Mathieu 6:16)

Et la Bible enseigne qu'il y a de multiples raisons pour jeûner lorsque nous prions aujourd'hui. Ce soir, je vais vous en nommer trois,

I. Premièrement, il nous faut jeûner et prier pour que Dieu triomphe de la puissance de Satan.

Veuillez aller à Marc 9:28-29. Je vous invite à vous lever et lire ces versets à haute voix.

« Quand Jésus fut entré dans la maison, ses disciples lui demandèrent en particulier: pourquoi n'avons-nous pu chasser cet esprit? Et il leur dit : cette sorte ne peut sortir autrement que par la prière et le jeûne. » (Marc 9:28-29)*.

Vous pouvez vous assoir. Comme je l'ai déjà dit dans un sermon précédent dont le titre était « Seulement par la prière et le jeûne » (14 juin 2009, sermon du matin), je crois qu'il est mauvais que les termes « prière et le jeûne » de Marc 9:29 aient été retirés de la majorité des traductions modernes. Je pense que cela provient d'une critique erronée du texte. Malheureusement, le verset 29 a été enlevé de ces traductions-là. C'est à cause de deux vieux manuscrits copiés par des prêtres sous l'influence du gnosticisme, qui ont tout simplement retiré le verset 29. Ainsi, l'une des plus importantes raisons pour jeûner a été soustraite de la pensée des Chrétiens du monde occidental, qui lisent maintenant ces traductions basées sur deux manuscrits dont la valeur est pour le moins contestable. Il ne faut pas être étonné de la raison pour laquelle nos églises disposent de si peu de puissance contre Satan! Le Dr. John R. Rice a dit, « Ne doutons pas pour un instant que cet enfant ait littéralement été possédé par un esprit [démon]. Les esprits mauvais sont parmi nous. » (Commentary on the Gospel According to Matthew [Commentaire sur l'Évangile Selon Mathieu], Sword of the Lord Publishers, 1980 édition, p. 364; commentaire sur Mathieu 17:14-21). La Bible dit,

« Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » (Éphésiens 6:12).

Aujourd'hui, il est extrêmement difficile de construire des églises par l'évangélisation. Certains vont même jusqu'à dire que l'évangélisme est mort en Amérique. On dirait qu'actuellement la puissance de Satan est grande. Il me paraît nécessaire de faire appel à la puissance de Dieu pour triompher « contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » Jeûnons donc et prions pour que Dieu brise l'emprise de Satan! Cela semble parfaitement raisonnable en ces jours d'apostasie et d'indifférence dans les églises, et lorsque Satan tient en son pouvoir tant de personnes que nous essayons de gagner à Christ. Je vous invite à chanter le numéro 6, « Enseigne-moi à Prier », la deuxième strophe,

Oh, Seigneur, donne-moi une prière puissante,
   Sur terre tout n'est que péché, tristesse, soucis;
Perdus qui se meurent, âmes sans espoir;
   Oh, de la prière, donne-moi cette puissance!
(« Enseigne-moi à Prier » par Albert S. Reitz, 1879-1966).

Il me semble que cette puissance dans la prière est directement connectée avec le jeûne, car Jésus a dit,

« Lorsque vous jeûnez, » (Mathieu 6:16).

II. Deuxièmement, il nous faut jeûner et prier pour que Dieu intervienne et envoie le Réveil.

Non, je ne pense pas que tout dépende d'un réveil. Mais nous n'avons pas vu de réveil à l'échelle nationale en Amérique depuis 1859 – et les réveils à l'échelle des églises locales sont devenus si rares que nous n'en voyons guère dans notre pays. Je me rappelle que le Dr. Ken Connolly disait, « Nous vivons dans une génération qui n'a jamais vu le réveil. » Mais l'apôtre Paul connaissait le réveil! Dans le Livre des Actes, on peut voir que Dieu est venu bénir tous les services qu'il conduisait. Et il ne faut pas être surpris de voir Paul dire qu'il connaissait

« ... des jeûnes multipliés. » (II Corinthiens 11:27).

Le Dr. Schaff, l'historien Chrétien, dit que les Chrétiens de l'église primitive avaient choisis le « mercredi, et spécialement le vendredi » comme jours consacrés au jeûne. (Philip Schaff, Ph.D., History of the Christian Church [Histoire de l'Église Chrétienne], Eerdmans Publishing Company, 1976 édition, volume II, p. 379). John Wesley reprit cette coutume lors du Premier Grand Réveil.

Non, je ne pense pas que le jeûne et la prière apportent automatiquement le réveil. Et je ne pense pas non plus qu'il soit nécessaire de fixer un certain jour de la semaine pour jeûner et prier. Je ne le vois nulle part dans la Bible. Mais je ne vois pas comment nous pouvons expérimenter un réveil aujourd'hui sans réserver du temps au jeûne et à la prière. Le Dr. John R. Rice disait,

Dans la Bible, on peut voir que les plus grands saints de Dieu jeûnaient fréquemment. En effet, le jeûne est souvent associé à la prière sincère, aux lamentations, à la repentance, à la quête pour la délivrance de ses ennemis, à la sagesse d'En Haut. Moïse a jeûné quarante jours dans le désert, et Notre Sauveur a jeûné quarante jours dans le désert également. Josué, David, Ezra, Néhémie, Daniel, les disciples de Jean Baptiste, Anne, les apôtres, Paul et Barnabas, et d'autres encore jeûnaient et priaient. Les Saints de Dieu virent leurs prières exaucées quand ils s'attendaient à Dieu dans le jeûne et la prière. Depuis les temps anciens, dans la Bible, les plus grands hommes de prière ont souvent joint le jeûne à leurs prières. Un chrétien est en bonne compagnie quand il jeûne et qu'il prie...le Seigneur non seulement jeûnait [Lui-même] mais enseigna aussi à Ses disciples à jeûner. Ils le firent après Son ascension et Sa montée au ciel. (John R. Rice, D.D., Prayer – Asking and Receiving [La Prière _ Demander et Recevoir], Sword of the Lord Publishers, 1970 edition, p. 215).

Le Dr. Rice parle aussi du réveil « créé par la prière et le jeûne » (ibid. p. 227).

Cependant, il ne faut pas imaginer que le jeûne et la prière puissent « faire » venir le réveil. Comme le Rev. Iain H. Murray le dit avec justesse,

Dieu a choisit la prière comme moyen de bénédiction, non pas pour que la réalisation de Son plan devienne dépendant de nous, mais plutôt pour que nous apprenions notre dépendance absolue sur Lui… Une telle compréhension de la prière ne nous conduit pas dans la résignation ou le fatalisme, loin de là au contraire, mais vers une prise de conscience radicale de Dieu, qu'un auteur contemporain appelle « la prière et le jeûne absolus. » (Rev. Iain H. Murray, Pentecost Today? The Biblical Basis for Understanding Revival [La Pentecôte Aujourd'hui? Une Base Biblique pour Comprendre le Réveil], The Banner of Truth Trust, 1998, p. 69).

Comme on l'a si bien dit, « Quand Dieu veut bénir Son peuple, Il l'amène premièrement à prier. » John Wesley le dit d'une autre manière,

Que le jeûne pour notre Seigneur commence par notre œil…fixé sur Lui. Que notre intention soit la suivante, et celle-là seulement, de glorifier notre Père dans les cieux (The New Encyclopedia of Christian Quotations [La Nouvelle Encyclopédie des Citations Bibliques], Baker Books, 2000, p. 360).

Le jeûne et la prière ne sont pas « la cause » du réveil. Dieu seul en est la cause. Dans le jeûne et la prière, nous nous approchons de Dieu, et quand Il le juge bon de le faire, Il ouvre les portes du réveil. Il tient tout entre Ses mains. Cependant, il est également vrai que dans un temps de réveil, les prières sont stimulées, gagnant en richesse et en profondeur, alors que les chrétiens jeûnent et prient. John Wesley encore a pu dire ces paroles à un moment où Dieu avait déjà commencé à envoyer le réveil, en demandant,

Avez-vous choisi un jour spécial pour le jeûne et la prière? Assaillez le trône de la grâce et y persévérez, et la miséricorde descendra (Letters of John Wesley [Lettres de John Wesley], p. 340).

Nous savons pourtant par expérience que nous ne pouvons avoir des réunions de prière et de jeûne telles que le décrivait Mr. Wesley, à moins que Dieu Lui-seul ne nous donne premièrement la puissance dans la prière. Dieu Lui-même est l'auteur de prières qui assaillent « le trône de la grâce [jusqu'à ce que] Sa miséricorde [descende]. » Dieu est l'auteur du jeûne et de la prière intenses du réveil. Car comme Dieu est celui qui commence et qui achève toute chose, puissions-nous jeûner et prier d'une manière qui lui soit agréable, afin qu'Il envoie le réveil. Autrement, notre jeûne et notre prière ne serviront à rien. Cherchons la face de Dieu, et donnons-Lui notre âme, et jeûnons et prions afin qu'Il soit glorifié dans Son église. Seuls les jeûnes et les prière centrés sur Dieu peuvent être bénis par un véritable réveil. Je vous invite à vous lever et chanter de nouveau la deuxième strophe d'« Enseigne-moi à Prier! », numéro 6 sur le feuillet de chants.

Oh, Seigneur, donne-moi une prière puissante,
   Sur terre tout n'est que péché, tristesse, soucis;
Perdus qui se meurent, âmes sans espoir;
   Oh, de la prière, donne-moi cette puissance!
(« Enseigne-moi à Prier » par Albert S. Reitz, 1879-1966).

III. Troisièmement, il nous faut jeûner et prier pour que les âmes
se convertissent.

Jésus a dit,

« Lorsque vous jeûnez,... » (Mathieu 6:16).

Dieu a dit au prophète Ésaïe,

« Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, et se coucher sur le sac et la cendre, est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, un jour agréable à l'Éternel? » (Ésaïe 58:6).

Le garçon que les disciples n'ont pu délivrer, était lié par « les esprits méchants dans les lieux célestes. » Les disciples n'ont pu l'aider parce que,

« Cette sorte ne peut sortir autrement que par la prière et le jeûne. » (Marc 9:28-29)*.

N'y en a-t-il pas qui viennent à l'église et qui sont dans une condition semblable? Satan « le dieu de ce monde [n'a-t-il pas] aveuglé les pensées de ceux qui ne croient pas? » (II Corinthiens 4:4). Dieu ne nous parle-t-Il pas non plus comme Il le fit pour le prophète Ésaïe,

« Est-ce là le jeûne auquel je prends plaisir, un jour où l'homme humilie son âme? Courber la tête comme un jonc, et se coucher sur le sac et la cendre, est-ce là ce que tu appelleras un jeûne, un jour agréable à l'Éternel? » (Ésaïe 58:6).

Je pense que Charles Wesley avait ce verset d'Ésaïe à l'esprit quand il écrivit,

Il brise le pouvoir du péché remis,
   Il donne la liberté aux captifs;
Son sang purifie le plus vil;
   Et Son sang me donne le salut.
(« Oh, qu'un Millier de Voix » par Charles Wesley, 1707-1788).

Je vous demande de vous lever pour chanter sur la mélodie de « Ouvre-le pour Moi »

Il brise le pouvoir du péché remis,
   Il donne la liberté aux captifs;
Son sang purifie le plus vil;
   Et Son sang me donne le salut.

Vous pouvez vous assoir.

Oh, combien devons-nous jeûner et prier pour que Christ puisse agir dans la vie de certains qui sont ici avec nous et sont encore inconvertis! Oh, combien devons-nous prier pour que Christ brise le puissance du péché qui les garde encore captifs des griffes de Satan et du monde! Oh, combien devons-nous jeûner et prier pour Christ!

« Détache les chaînes de la méchanceté, dénoue les liens de la servitude, renvoie libres les opprimés! (Ésaïe 58:6).

Je vous invite à prier maintenant pour quelqu'un à qui vous pensez et qui a besoin d'être sauvé! (Tous prient). Maintenant, nous pouvons chanter le cantique de Charles Wesley de nouveau!

Il brise le pouvoir du péché remis,
   Il donne la liberté aux captifs;
Son sang purifie le plus vil;
   Et Son sang me donne le salut.

Charles, le frère de John Wesley, le dit très bien quand il parle de la saison du réveil,

Avez-vous choisi un jour spécial pour le jeûne et la prière? Assaillez le trône de la grâce et y persévérez, et la miséricorde descendra. (ibid.).

Puissions-nous agir exactement de cette manière samedi prochain! Que ceux d'entre nous qui le peuvent, jeûnent et prient chez eux, en mentionnant par leur nom ceux parmi nous qui sont encore perdus! Bien sûr, vous ne pouvez pas tous jeûner. Mais que ceux dont le temps, la santé et les circonstances le permettent, le fassent. Alors, revenons ici à l'église samedi prochain, le soir à 7h30, et nous prierons encore pour une demi-heure, puis nous sortirons de notre jeûne en partageant un repas ensemble, pour retourner chez nous dans la joie du Seigneur! Car véritablement, le chant de Charles Wesley est vrai! Chantons-le encore!

Il brise le pouvoir du péché remis,
   Il donne la liberté aux captifs;
Son sang purifie le plus vil;
   Et Son sang me donne le salut.

Et dans toutes nos prières, dans nos moments de jeûne et de prière samedi prochain, rappelons-nous de demander à Dieu de nous donner la puissance dans la prière! Je vous invite à vous lever et le chanter!

Oh, Seigneur, donne-moi une prière puissante,
   Sur terre tout n'est que péché, tristesse, soucis;
Perdus qui se meurent, âmes sans espoir;
   Oh, de la prière, donne-moi cette puissance!
(« Enseigne-moi à Prier » par Albert S. Reitz, 1879-1966).

Y a-t-il quelqu'un ce soir qui n'est pas sauvé? Nous avons prié pour vous. Vous avez besoin de Jésus Christ pour vous libérer de l'emprise de Satan et être lavé de vos péchés dans Son précieux Sang. Voulez-vous venir nous parler, notre deacon, le Dr. Cagan ou moi-même et voir comment être sauvé par Jésus? Chantons encore une fois le cantique de Charles Wesley avant de nous séparer. Chantons ensemble ce beau cantique.

Il brise le pouvoir du péché remis,
   Il donne la liberté aux captifs;
Son sang purifie le plus vil;
   Et Son sang me donne le salut.

J'invite tous ceux qui désirent parler du salut en Christ à venir dans le fond de l'église et notre deacon vous conduira dans une pièce où vous aurez le loisir de parler avec nous et poser toutes les questions à ce sujet. Que tous prient pendant qu'ils se lèvent.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

Les Écritures avant le sermon ont été lues par le Dr. Kreighton L. Chan: Mathieu 6:16-18.
Solo chanté avant le sermon par Benjamin Kincaid Griffith:
« Enseigne-moi à Prier » (par Albert S. Reitz, 1879-1966).


BREF APERÇU de

LORSQUE VOUS JEÛNEZ

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Lorsque vous jeûnez... » (Mathieu 6:16).

(Mathieu 9:15; Actes 9:9, 11; 13:2, 3; II Corinthiens 11:27)

I.   Premièrement, il nous faut jeûner et prier pour que Dieu triomphe de la puissance de Satan, Marc 9:28-29; Éphésiens 6:12.

II.  Deuxièmement, il nous faut jeûner et prier pour que Dieu intervienne et envoie le Réveil, II Corinthiens 11:27.

III. Troisièmement, il nous faut jeûner et prier pour que les âmes se convertissent, Ésaïe 58:6; Marc 9:29; II Corinthiens 4:4.

Note du traducteur: Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits), SAUF

*Traduction en Français de la Bible King James, par Nadine Stratford; traduction basée sur le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu (Texte Majoritaire) Grec pour le Nouveau Testament (2006).