Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LE SAINT ESPRIT EST CHRISTOCENTRIQUE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Un sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
Dimanche matin, Jour du Seigneur, 10 mai 2009

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).


Nous vivons à une époque de l'histoire chrétienne où l'on parle beaucoup du Saint Esprit. Et pourtant, malgré cela, on ne voit aujourd'hui dans le monde occidental aucun réveil selon le modèle « classique ». Les églises insistent sur l'importance du Saint Esprit, mais pourtant aucun réveil ne se produit, comme par le passé. Les textes que nous avons choisis aujourd'hui nous montrent pourquoi.

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

Un vrai réveil est toujours christocentrique, c'est à dire que Christ est au centre de toute prédication.

Pendant la Réformation le réveil vint à une époque où l'importance était mise sur la justification. La prédication de Luther mettait l'accent sur le fait que nous sommes justifiés uniquement par notre foi en Christ – c'est à dire que personne ne peut se rendre juste aux yeux de Dieu en faisant de bonnes œuvres – et que vous devez être justifié par Christ seul, c'est-à-dire par votre foi en Lui. Cette insistance sur la justification par la foi en Christ fut bénie par Dieu, et un grand réveil se produisit, parce que Christ était au centre de la prédication de l'Évangile.

Au moment du Grand Réveil du dix-huitième siècle, le réveil vint suite à l'importance mise sur la régénération. Les prédications de Whitefield, Wesley et les autres se concentraient sur la régénération, la nouvelle naissance. Là aussi, la prédication était Christocentrique. La prédication insistait sur le fait que l'on ne peut naître de nouveau que par la foi en Jésus Christ. Là encore, Christ était au centre. Cette insistance sur la régénération se poursuivit pendant le Deuxième et le Troisième Grands Réveils du milieu du dix neuvième siècle.

Mais après le Troisième Grand Réveil de 1859, on se détourna de plus en plus de l'œuvre de Christ, en faveur de celle de l'homme. Charles G. Finney et ses adeptes faisaient ressortir le besoin d'une « décision » de l'homme au dépend de l'œuvre de Dieu.

Au vingtième siècle, le « décisionisme », centré sur l'homme, engendra la sécheresse et la stérilité. Beaucoup de gens sentaient qu'il n'y avait guère de place pour le surnaturel. Quelle était la place de Dieu dans tout ça? Un changement dans la direction opposée se produisit, et une partie de l'évangélicalisme commença à mettre l'accent sur le surnaturel. Mais beaucoup commirent une erreur fatale – celle de mettre le Saint Esprit au centre, à la place de Christ. La prédication de ces hommes n'était plus christocentrique. Bien sûr, Christ était mentionné, mais le Saint Esprit avait été placé au centre de leur message.

Aujourd'hui, nous avons des chaînes de télévision qui sont dédiées uniquement au Saint Esprit. Nous avons aussi beaucoup d'églises, et de mouvements, qui mettent en avant le Saint Esprit. Ceux qui sont dans ce mouvement ne cessent de prêcher sur le Saint Esprit. Mais cependant, même s'ils agissent avec sincérité, je pense cependant qu'ils se trompent. Et je crois que notre texte peut nous le montrer. Christ a dit,

« Il [le Saint Esprit] rendra témoignage de moi [Christ] »
       (Jean 15:26).

Si vous rapprochez cette parole de celles du chapitre seize, où Christ dit,

« Il ne parlera pas de lui-même » (Jean 16:13).

Et si vous vous rappelez ce qu'Il dit au verset suivant,

« Il me glorifiera » (Jean 16:14).

Vous verrez que ces versets montrent ce qui ne va pas avec cette branche moderne de la chrétienté évangélique qui donne au Saint Esprit une importance injustifiée et non conforme à l'Écriture.

« Il ne parlera pas de lui-même » (Jean 16:13).

« Il me glorifiera » (Jean 16:14).

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

L'œuvre véritable du Saint Esprit est de mettre Christ au centre même de notre prédication, de le mettre au centre même de notre salut et de notre vie chrétienne.

Bien sûr, certains ont réagit contre cette manière non conforme à l'Écriture de mettre l'accent sur le Saint Esprit. Mais jusqu'ici cette réaction ne s'est manifestée qu'en insistant sur une meilleure connaissance de la Bible et de la théologie. Ces hommes disent en effet, « On a trop parlé du Saint Esprit. Nous devons plutôt insister sur le besoin d'une connaissance solide de la Bible et de la théologie. » Mais de nouveau, bien qu'ils soient certainement sincères, je suis sûr que la plupart d'entre eux ont tord. Jésus a dit,

« Vous sondez les Écritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi. » (Jean 5:39).

Ici aussi, nous pouvons voir que l'erreur vient d'un manque de christocentrisme, car la doctrine de la Bible prend la place de Jésus Christ Lui-même. Très souvent, dans beaucoup de cercles charismatiques, connaître la Bible prend la place de Christ.

Bien que tous deux soient importants, le Saint Esprit et l'étude de la Bible, ne doivent pas constituer le centre de notre prédication.

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

La connaissance de la Bible, aussi importante qu'elle soit, ne doit pas être le cœur de notre message. La Bible montre la direction vers Christ.

« Ce sont elles qui rendent témoignage de moi. » (Jean 5:39).

Ou, comme l'a si bien dit l'apôtre Paul,

« …les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. » (II Timothée 3:15).

Jésus Christ doit être au centre de toutes nos prédications de l'évangile!

Le terme grec « attester » dans Jean 5:39 signifie « témoin ». L'œuvre du Saint Esprit et l'enseignement de la Bible doivent « attester » ou « témoigner » de Christ, « l'agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » (Jean 1:29).

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

Dans le seizième chapitre de Jean, nous voyons que le Saint Esprit agit sur trois points essentiels dans le cœur d'un incroyant, pour que Christ devienne le centre de sa vie. Je voudrais que nous réfléchissions soigneusement sur ces trois choses. Si vous n'êtes pas encore converti à Christ, je vous invite à écouter attentivement.

I. Premièrement, le Saint Esprit vous convainc de péché pour vous amener à Christ.

Remarquez ce que dit Jean au chapitre 16, versets 8-9,

« Et quand il [le Saint Esprit] sera venu, il convaincra [réprouvera] le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi » (Jean 16:8-9).

Le terme « réprouver » est la traduction du terme grec « elencho. » Selon Leon Morris, ce terme signifie,

« Démasquer, reconnaître coupable, faire un contre interrogatoire dans le but de convaincre ou réfuter son adversaire, procédé utilisé habituellement dans les procédures judiciaires » (Leon Morris, The Gospel According to John, [L'Évangile selon Jean], London: Marshall, Morgan and Scott, 1972).

Maintenant, n'est-ce pas une bonne description de l'œuvre du Saint Esprit dans le cœur d'une personne non sauvée? Certains disent que ce travail est inutile avant la conversion. Ils dénigrent cette activité en l'appelant « préparationnisme. » Mais ils ont tord de juger cette œuvre comme étant d'aucune utilité. Si c'était le cas, c'est à dire si le Saint Esprit n'avait pas besoin de faire ce travail, pourquoi Christ en parlerait-il, dans Jean 16:8-9, comme étant la première action du Saint Esprit dans le cœur d'un pécheur, avant qu'il ne se tourne vers Jésus? S'il était inutile d'être convaincu de péché par le Saint Esprit, pourquoi Jésus dirait-Il que vous en avez besoin?

« Et quand il [le Saint Esprit] sera venu, il convaincra [réprouvera] le monde en ce qui concerne le péché »
       (Jean 16:8-9).

Ceux qui sont contre ce qu'ils appellent le « préparationnisme » nous disent qu'il n'est pas indispensable de réprouver le pécheur. Ils disent que ne pas réprouver les pécheurs, n'est pas un obstacle pour venir à Christ et être sauvé. Mais ils n'ont pas raison. Nous savons qu'ils n'ont pas raison parce que Jésus Christ Lui-même a dit que ce travail du Saint Esprit dans leur cœur est nécessaire.

« Et quand il sera venu, il convaincra [réprouvera] le monde en ce qui concerne le péché » (Jean 16:8).

Comme le fait remarquer le Dr. Morris, le travail du Saint Esprit est de:

« Démasquer, reconnaître coupable, faire un contre-interrogatoire dans le but de convaincre ou réfuter son adversaire, procédé utilisé habituellement dans les procédures judiciaires. » (ibid.).

C'est vraiment ce que le Saint Esprit doit accomplir pour préparer un cœur humain à recevoir Christ à la conversion. Et je n'ai aucune hésitation à utiliser ce terme « préparer » pour décrire ce qu'Il fait.

Vous voyez, le cœur et l'esprit d'un pécheur perdu sont complètement aveuglés par le péché. Son cœur inconverti est si aveuglé qu'il ne peut s'imaginer être aussi pécheur qu'il ne l'est vraiment. Mais la Bible enseigne que le cœur inconverti est tordu et perverti. L'Écriture dit,

« Le cœur des fils de l'homme est-il plein de méchanceté, et la folie est dans leur cœur » (Ecclésiastes 9:3).

Si nous pouvions voir les profondeurs de votre cœur, quelle folie, quelle démence et quel péché nous y trouverions! Quel mal trouverions-nous si les pensées et les sentiments qui apparaissent dans votre cœur chaque jour étaient manifestés! Y pensez-vous parfois? N'avez-vous pas quelquefois honte de vos pensées?

Une fois, une jeune personne incroyante m'avait dit, « Pasteur, j'ai tout le temps de mauvaises et de méchantes pensées! » N'avez-vous jamais ressenti quelque chose de semblable?

Et la Bible enseigne que votre cœur est plein de ruses et de tromperies. Votre cœur est plus que tortueux! La Bible dit,

«Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant»
        (Jérémie 17:9).

Ce qui signifie que votre cœur est plein de combines et d'excuses, de recherche du plaisir, d'illusions sur vous-même, qui vous empêchent de connaître Jésus Christ. Non seulement vous trompez les autres, mais vous vous trompez vous-même en vous imaginant que vous êtes une bonne personne – alors que la vérité est tout le contraire: votre cœur est trompeur, perfide, désespérément mauvais.

Et jusqu'à ce que soyez disposé à l'admettre, vous n'êtes absolument pas prêt à vous en remettre à la grâce de Christ. Et c'est le travail du saint Esprit de vous montrer le mal, la folie, la tromperie, et la méchanceté de votre cœur perverti. C'est pourquoi le Saint Esprit vous « convainc » de péché – vous prépare à réaliser votre besoin de Christ.

« Et quand il sera venu, il convaincra [réprouvera] le monde en ce qui concerne le péché » (Jean 16:8).

Le Saint Esprit agit comme un procureur pour vous convaincre que vous êtes un pécheur complètement perdu, surtout en ce qui concerne votre cœur. Il vous révèle votre péché. Il vous le montre. Il peut le faire en vous rappelant un péché particulier que vous avez commis. Il peut amener votre conscience à ressentir la culpabilité de ce péché. La Bible dit,

« Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un » (Jean 8:9).

Voilà le travail du Saint Esprit, celui de convaincre votre conscience de péché.

Si vous trouvez des excuses à votre péché, le Saint Esprit vous réprouve, comme un procureur à un procès. Le Saint Esprit argumente avec vous, avec votre conscience, jusqu'à ce que vous soyez convaincu que votre cœur est profondément pécheur, jusqu'à ce que vous vouliez bien vous écrier, en vous-même: « Ma nature elle-même est pécheresse. Je suis complètement perdu. Je ne peux me sauver moi-même. » Voilà le premier travail du Saint Esprit – de convaincre de péché, de vous convaincre que votre nature entière est pécheresse.

Jusqu'à ce que vous arriviez à ce point-là, l'évangile de Christ vous semblera comme une lointaine histoire, comme une histoire de la mythologie grecque, par exemple. Vous ne penserez pas grand chose de la mort rédemptrice de Christ, versant son sang pour votre péché jusqu'à ce que vous soyez profondément convaincu intérieurement que votre cœur est mauvais, méchant, tordu, dépravé, trompeur, et totalement perdu.

Et vous n'aurez pas une grande opinion de Jésus avant que le Saint Esprit ne convainc votre cœur de votre nature pécheresse. La Bible nous dit qu'Il était,

« Méprisé et abandonné des hommes,…semblable à celui dont on détourne le visage » (Esaïe 53:3).

Oh, bien sûr, vous pouvez parler de Christ, ou même apprendre des versets de la Bible le concernant ou prononcer Son nom dans la prière. Mais la vérité est que vous vous cachez loin de Christ – parce que vous n'avez pas vraiment besoin de Lui – jusqu'à ce que le Saint Esprit vous ai convaincu que vous êtes perdu et condamné sans Lui. C'est seulement quand vous serez intimement convaincu que vous êtes corrompu de part en part que vous comprendrez votre réel besoin de croire en Christ Jésus pour votre salut. Dans Jean16:9, Jésus a dit,

« ..de péché, parce qu'ils ne croient pas en moi » (Jean 16:9).

Ainsi le Saint Esprit vous convainc de votre nature pécheresse, ce dont vous n'aviez ni connaissance, ni conscience auparavant. Quand le Saint Esprit vous place sous une conviction de péché, Il place aussi Jésus au centre de Sa démarche. C'est lors de cette conviction que l'Esprit vous fait sentir « votre besoin » de Christ. Ce qui revient à dire que Christ est la figure centrale de ce travail de conviction de l'Esprit de Dieu.

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

II. Deuxièmement, le Saint Esprit vous convainc de justice pour vous amener à Christ.

Regardez au verset dix,

« … [de] justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus » (Jean 16:10).

Dr. J. Vernon McGee fait ce commentaire,

Il n'est pas possible de nous tenir dans la présence de Dieu si nous ne sommes rien d'autre que des criminels pardonnés. Christ nous établi dans Sa justice…Non seulement Il soustrait notre péché, mais Il ajoute Sa justice. Si nous voulons nous tenir devant Dieu, nous devons être en Christ, qui est notre justice…Il a été livré pour nos offenses, et Il a été relevé d'entre les morts pour notre justification. (Dr. J. Vernon McGee, Thru the Bible, |À travers la Bible] Thomas Nelson, 1983, volume IV, p. 473).

« … [de] justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus » (Jean 16:10).

Quand Jésus était sur terre, Il montrait aux hommes perdus leur iniquité, et leur besoin de Sa justice. Maintenant qu'Il est au ciel, assis à la droite de Dieu, le Saint Esprit continue de montrer aux perdus leur iniquité, et leur besoin de la justice de Christ, afin qu'elle leur soit attribuée à décharge. La Bible dit que la justice de Dieu nous est imputée par la foi en Christ,

« Et à celui qui ne fait point d'œuvre, mais qui croit en celui qui justifie l'impie, sa foi lui est imputée à justice. De même David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les œuvres » (Romains 4:5-6).

Revenons un peu en arrière et attardons-nous de nouveau sur Jean 16:10.

« … [de] justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus » (Jean 16:10).

Premièrement, cela veut dire que le Saint Esprit vous convaincra que Jésus est une personne juste. Jésus n'usait ni de blasphème, ni de tromperie, comme les gens le disaient. Le jour de la Pentecôte, le Saint Esprit put convaincre beaucoup de ces mêmes personnes que Jésus était réellement juste. Pierre a dit,

« Jésus de Nazareth, cet homme à qui Dieu a rendu témoignage devant vous par les miracles, les prodiges et les signes qu'il a opérés par lui au milieu de vous » (Actes 2:22).

Le Saint Esprit leur montra que Jésus était véritablement « un homme approuvé de Dieu », une personne juste, not un blasphémateur, ou un trompeur possédé par le diable, comme beaucoup de pharisiens le disaient. Le Saint Esprit agit de la même manière aujourd'hui. Il vous montre Jésus comme Le juste, le Fils de Dieu, sans péché. Le Saint Esprit vous amène à réaliser que seul Christ peut vous rendre juste.

Deuxièmement, le Saint Esprit vous montre que lorsque vous venez à Jésus, Sa justice parfaite et sans péché vous est imputée et vous êtes rendu juste aux yeux de Dieu. Dieu ne vous voit plus comme recouvert de votre péché, mais Il vous voit revêtu de la justice de Christ. Comme le dit ce cantique bien connu,

Et quand Il viendra au son de la trompette,
   Oh, que je puisse être trouvé en Lui;
Revêtu seulement de Sa justice,
   Blanc comme neige devant le trône.
    (« Le Roc Solide » par Edward Mote, 1797-1874).

« Revêtu seulement de Sa justice, Blanc comme neige devant le trône. » Quelle manière parfaite de décrire la justice de Christ imputée à la décharge du pécheur repentant!

Christ est parti vers le Père et vous ne Le voyez pas. Mais le Saint Esprit vous permet de voir qu'Il se trouve à Ses côtés. Le Saint Esprit vous convainc également de Lui accorder votre confiance. Quand vous donnez votre confiance à Jésus, vous êtes revêtu de Sa justice. Vous êtes

« …en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification …» (I Corinthiens 1:30).

Être « en Christ », c'est comme se trouver dans l'arche de Noé. Noé a construit l'arche, et il y est entré par la foi.

« C'est par la foi que Noé ….saisi d'une crainte respectueuse, construisit une arche pour sauver sa famille … et devint héritier de la justice qui s'obtient par la foi… » (Hébreux 11:7).

Noé entra dans l'arche. L'arche le protégeait du jugement de Dieu et le garda en sécurité. Christ est comme l'arche. Quand vous êtes « en Jésus Christ » (I Corinthiens 1:30) vous êtes protégé du jugement et devenez « héritier de la justice qui s'obtient par la foi » (Hébreux 11:7). Vous êtes tout autant en sécurité en Jésus que Noé l'était dans l'arche!

Ainsi, comme Noé a été mis dans l'arche par Dieu, ainsi le Saint Esprit vous met « en Jésus Christ ».

Revêtu seulement de Sa justice,
   Blanc comme neige devant le trône.

Mais le monde ne le croit pas. J'ai récemment lu une interview d'un prêtre catholique qui disait que la manière dont vous vivez détermine si vous irez au Ciel ou non. Il disait que vous irez au Ciel si votre vie est juste et bonne.

C'est une des principales différences entre ce que croient les Catholiques et ce qu'enseigne la Bible. Ils disent que vous allez au Ciel si vous vivez une vie juste et bonne. Mais n'est-ce pas ce que tout le monde pense? Presque tout le monde le pense! Mais le monde a tord.

Et c'est ce que vous serez tenté de penser, d'une manière ou d'une autre, jusqu'à ce que le Saint Esprit vous ai convaincu que votre cœur coupable est trop pervers pour ne jamais pouvoir vivre une vie juste – et jusqu'à ce que le Saint Esprit vous ai également convaincu que vous devez être sauvé par la justice de Christ, seule. Vous devez venir à Jésus et être revêtu de Sa justice, ou vous ne serez pas véritablement sauvé.

Noé n'a pas été sauvé pour avoir mené « une vie juste! » Non – il a été sauvé parce qu'il était dans l'arche! Vous devez être en Christ! Christ seul peut vous sauver! Christ seul peut vous donner Sa perfection et Sa justice. Vous devez être « en Jésus Christ » (I Corinthiens 1:30). Seul le Saint Esprit peut le faire pour vous. Il met Christ au centre de votre cœur et de votre vie en vous montrant votre besoin pour Sa justice imputée.

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

« Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement » (Jean 16:8).

III. Troisièmement, le Saint Esprit vous convainc de jugement pour vous amener à Christ.

Regardons le verset onze,

«… [de] le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.»
        (Jean 16:11).

Le « prince de ce monde » est Satan. Jésus appelle Satan « prince de ce monde » dans Jean 14:30, comme dans le verset ci-dessus. Satan est appelé « prince de la puissance de l'air » dans Éphésiens 2:2. Remarquez bien que Satan est appelé « le prince » et non « le roi. » Dieu seul est Roi. Dieu « a laissé » ce monde pécheur à Satan – et un jour bientôt, Dieu le lui reprendra, parce que Dieu est souverain au dessus de Satan.

« Le diable, l'ayant élevé, lui montra en un instant tous les royaumes de la terre, et lui dit: je te donnerai toute cette puissance, et la gloire de ces royaumes; car elle m'a été donnée, et je la donne à qui je veux. » (Luc 4:5-6).

Oui, Dieu a permis à Satan d'être « le prince de ce monde » pour un temps.

Mais Jean 16:11 nous apprend que Satan est déjà jugé,

«[de] jugement, parce que le prince de ce monde est jugé»
        (Jean 16:11).

Dr. McGee partage ce commentaire avisé,

Cela veut-il dire que le jugement viendra un jour? Non, pas dans ce verset. « …de jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. » Le prince de ce monde, Satan, a déjà été jugé…nous vivons dans un monde qui est sous le jugement. On entend dire que les gens prennent leur chance. Ils agissent comme s'ils étaient devant le tribunal. Mon ami [si vous n'êtes pas converti] vous n'êtes pas comme devant être jugé. Dieu vous a déjà déclaré un pécheur perdu, et Il vous a déjà jugé (ibid.).

Satan a déjà été jugé. Son jugement prendra bientôt effet. Dieu dit dans Apocalypse 20:10,

« Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. »
       (Apocalypse 20:10).

Ce que Jean a vu prophétiquement dans Apocalypse 20:10 (c'est-à-dire avant sa manifestation) est déjà un fait accompli. Le diable a déjà été jugé. C'est une chose certaine qu'il sera jeté dans le lac de feu. Satan est simplement dans l'attente de l'exécution de son jugement. Le diable est comme un condamné dans le couloir de la mort, attendant les tourments éternels de l'enfer.

Et le Saint Esprit convainc un pécheur perdu que le jugement se prépare pour lui également. Vous êtes sous la condamnation du jugement vous aussi – à l'heure qu'il est,

«[de] jugement, parce que le prince de ce monde est jugé
       (Jean 16:11).

Le diable n'est pas le seul à se trouver dans le couloir de la mort, attendant le feu éternel. Vous êtes aussi dans le couloir de la mort. Seul le Saint Esprit peut vous montrer ce danger. Il met Christ au centre – en vous montrant que vous devrez faire face au jugement, à moins que vous ne soyez en Jésus Christ.

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

Le Saint Esprit est christocentrique. Il met le Christ au centre de tout ce qui a trait à votre salut!

Christ a dit,

«…mais celui qui ne croit pas est déjà jugé » (Jean 3:18)

Vous êtes déjà condamné si vous n'êtes pas en Christ. Comme le dit le Dr. McGee,

Mon ami…Dieu vous a déjà déclaré que vous étiez un pécheur perdu, et Il vous a déjà jugé (ibid.).

Jésus a dit,

«…mais celui qui ne croit pas est déjà jugé » (Jean 3:18)

Je prie que le Saint Esprit puisse vous convaincre que vous êtes déjà sous le jugement de Dieu.

«… [de] le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.»
       (Jean 16:11).

Je prie que le Saint Esprit puisse vous convaincre de la vénalité de votre cœur, de votre nature inique. Je prie que le Saint Esprit puisse vous convaincre que seul le sang de Christ et Sa justice peuvent vous sauver du jugement certain de Dieu et du feu éternel de l'enfer.

Et c'est ainsi que le travail majeur du Saint Esprit et de vous convaincre de votre besoin de Jésus Christ. Il est mort sur la croix pour payer la rançon de vos péchés. Son sang peut vous laver de vos péchés. Le Saint Esprit vous dévoile Jésus.

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

Je prie que vous puissiez venir à Christ et que vous soyez sauvés par Lui seul. C'est ce que les Réformateurs, les Puritains, les prédicateurs Évangéliques du premier grand Réveil, aussi bien que nos prédécesseurs baptistes enseignaient. Il est dangereux de rejeter leur enseignement de la Parole de Dieu sur ce sujet d'importance capitale. Que le Saint Esprit vous attire à Christ pour être lavé par Son sang précieux!

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne sur Internet
à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermon Manuscripts. »

Les Écritures avant le sermon ont été lues par le Dr. Kreighton L. Chan : Jean 16:7-11.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith:
« Oui, Je Sais! » (par Anna W. Waterman, 1920).


APERÇU RAPIDE DE

LE SAINT ESPRIT EST CHRISTOCENTRIQUE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Il rendra témoignage de moi » (Jean 15:26).

(Jean 16:13-14; 5:39; II Timothée 3:15; Jean 1:29)

I.   Premièrement, le Saint Esprit vous convainc de péché pour vous
amener à Christ, Jean 16:8-9; Ecclésiastes 9:3; Jérémie 17:9;
Jean 8:9; Ésaïe 53:3.

II.  Deuxièmement, le Saint Esprit vous convainc de justice pour vous
amener à Christ, Jean 16:10; Romains 4:5-6; Actes 2:22;
I Corinthiens 1:30; Hébreux 11:7.

III. Troisièmement, le Saint Esprit vous convainc de jugement pour
 vous amener à Christ, Jean 16:11; 14:30; Éphésiens 2:2;
Luc 4:5-6; Apocalypse 20:10; Jean 3:18.

Note du traducteur : Toutes les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits).