Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LA PROMESSE DE CHRIST AU BRIGAND CONVERTI

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Un sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
Dimanche matin, Jour du Seigneur, 26 Avril 2009

« Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23:43).


Quand les soldats romains clouèrent le Christ sur la croix, deux brigands furent également crucifiés avec Lui, l'un à Sa droite et l'autre à Sa gauche. Il me semble que nous pouvons y voir-là comme un rappel de l'humanité entière. L'évangile de Marc raconte que, pendant les premières heures où Jésus fut sur la croix, ces deux hommes ne cessèrent de se moquer de Lui.

« Et ceux qui étaient crucifiés avec lui l'insultaient aussi. [se moquaient de Lui, Strong] » (Marc 15:32).

Selon l'évangile de Matthieu, les deux brigands ne faisaient que répéter ce que les chefs des prêtres et les scribes vociféraient eux-mêmes.

« Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même! S'il est roi d'Israël, qu'il descende de la croix, et nous croirons en lui. … Les brigands, crucifiés avec lui, l'insultaient de la même manière. » (Matthieu 27:42, 44).

Mais, alors que l'après midi avançait, l'un des brigands changea radicalement de comportement. Il comprit qu'il était pécheur, qu'il méritait la crucifixion et disait, en parlant de Jésus,

« Mais celui-ci n'a rien fait de mal. » – rien de mal (Luc 23:41).

Puis, repenti, le brigand dit à Jésus,

« Seigneur, souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. » (Luc 23:42).

C'était une prière simple, sans artifice, mais qui reflétait sa conversion, son changement de cœur. Jésus lui répondit les paroles de notre texte de ce matin,

« Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23:43).

Ce texte a plusieurs choses à nous apprendre.

I. Premièrement, la promesse fut faite à un seul des deux brigands.

Jesus dit,

«….aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.»
      (Luc 23:43).

Christ fait cette promesse seulement à l'homme dont le cœur a été changé, suite à ce qu'on appelle la « conversion ».

Comme je l'ai dit plus haut, les deux brigands sont un rappel de la race humaine, et de plusieurs manières. Tous deux insultaient Christ, démontrant ainsi l'inimitié contre Dieu existant chez tous les hommes.

«…car l'affection de la chair est inimitié contre Dieu»
      (Romains 8:7).

Le fait que les deux hommes insultaient le Fils De Dieu révélait leur inimitié et leur haine contre Dieu.

Vous-même, selon les Écritures, votre âme inconvertie est inimitié contre Dieu. Il y a un antagonisme profond contre Dieu dans votre cœur inconverti, qui se révèle de différentes façons, parfois ouvertement, parfois secrètement. Puis-je vous demander si vous avez commis des péchés secrets contre Dieu, que Lui seul connaîtrait? Puis-je vous demander également si vous n'avez jamais éprouvé de colère contre Lui quand vous aviez le sentiment qu'Il ne vous bénissait pas assez? Avez-vous jamais pensé que Dieu avait tord d'envoyer des gens en enfer? Avez-vous déjà ressenti que vous n'éprouviez aucun plaisir de la présence de Dieu dans la prière? Et n'est-il pas vrai que le fait de ne pas aimer prier est une preuve que vous n'aimez pas être dans la présence de Dieu? Nous pourrions vous demander la même chose au sujet de la prédication de la Parole de Dieu, la Bible. Aimez-vous la vérité quand elle vous est prêchée selon la Parole de Dieu? Ou bien ces sermons vous mettent-ils mal à l'aise, sinon en colère quelque fois? Et si c'est votre cas, n'est-ce pas la preuve que vous avez le même antagonisme et inimitié contre Dieu que les deux brigands, avant que l'un d'eux ne soit changé par l'Esprit de Dieu? Et votre profond antagonisme contre Dieu ne signifie-t-il pas que vous êtes dans la même condition que les deux brigands avant que l'un d'eux expérimente ce grand changement qu'est la conversion?

«…aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23:43).

Et puisque la promesse du salut n'a été donnée qu'à un seul des deux brigands, ceci montre que certains seront sauvés et d'autres seront perdus. Ce passage de l'Écriture ne le témoigne-t-il pas clairement? Certains prédicateurs libéraux, qui ne croient pas entièrement dans la Bible, utilisent souvent ce texte aux enterrements quand ils disent qu'une personne perdue, et donc non convertie, sera au paradis. Mais cela fait dirent aux Écritures ce qu'elles ne disent pas. L'apôtre Pierre a dit,

« Des personnes ignorantes et mal affermies [tortueuses, perverses, Strong, tordues], qui déforment le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine. » (II Pierre 3:16).

Vraiment, cela demande de « tordre » ou « déformer » les Écritures d'appliquer la promesse de Christ de notre texte à un homme inconverti le jour de ses obsèques. Et le prédicateur qui pervertit ainsi le texte pour faire plaisir aux amis d'un homme mort, non sauvé, devra un jour en répondre à Dieu pour sa malhonnêteté. Non, il n'y a véritablement rien dans notre texte qui puisse donner quelque espoir à une personne qui meurt sans avoir connu le changement de cœur qui s'appelle la « conversion ». La promesse ne s'est pas adressée au brigand inconverti, ou tout autre homme ou femme inconverti. La promesse a été faite seulement au brigand qui a expérimenté la conversion, et par là, à tous ceux qui expérimentent la conversion avant leur mort. Certains sont sauvés, qui se tournent vers Christ. Les autres sont éternellement perdus, puisqu'ils rejettent Christ. C'est à cause de cela que les deux brigands sont représentatifs de l'humanité entière. Un des brigands seulement fut sauvé. L'autre fut condamné. En cela, toute l'humanité est soit sauvée, soit perdue. Jésus a dit,

« Celui qui croira…sera sauvé; mais celui qui ne croira pas sera condamné. » (Marc 16:16).

L'un des brigands crut en Jésus, et fut sauvé. L'autre refusa de croire en Jésus et fut damné au feu éternel de la géhenne. La promesse dans notre texte s'adresse uniquement à l'homme qui a été sauvé par Jésus.

« Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23:43).

II. Deuxièmement, le brigand qui se convertit reçu la promesse de son entrée immédiate, après sa mort, au paradis avec Jésus.

«…aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.»
      (Luc 23:43).

Ceci montre que l'âme de Jésus alla immédiatement au paradis au moment de Sa mort sur la croix. Certains prédicateurs, qui prêchent la « prospérité », disent que l'âme de Jésus alla en enfer après Sa mort sur la croix. J'ai personnellement entendu un célèbre prédicateur de la « prospérité » le dire à la télévision il n'y a pas très longtemps. Voilà ce que j'ai entendu, « Jésus a brûlé en enfer pour payer pour nos péchés. » C'est du blasphème! Quelle erreur! Non, quelle hérésie! Il n'y a pas un iota des Écritures qui dise que l'âme de Jésus alla en enfer après Sa mort, et « brûla en enfer pour payer pour nos péchés. » Cela ne se trouve pas dans la Bible! La Bible enseigne qu'Il souffrit et mourut sur la croix – et non en enfer – pour payer pour nos péchés!

« Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois [la croix] » (I Pierre 2:24).

« Il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même… en faisant la paix par lui, par le sang de Sa croix. » (Colossiens 1:20).

«… les réconcilier, l'un et l'autre en un seul corps, avec Dieu par la croix. » (Éphésiens 2:16).

« Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. » (I Corinthiens 1:18).

C'est pour cela que l'apôtre Paul a pu dire,

« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. » (I Corinthiens 2:2).

Christ s'est offert et a accompli le sacrifice complet pour nos péchés, effaçant les décrets de l'Ancien Testament,

«Il a effacé l'acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l'a détruit en le clouant à la croix;» (Colossiens 2:14).

Et encore, l'apôtre rappelle que Jésus l'a envoyé

«….pour annoncer l'Évangile, et cela sans la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue vaine
       (I Corinthiens 1:17).

Et il ajoute,

« Loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ; » (Galates 6:14).

La croix est le symbole de la chrétienté, et non les flammes de l'enfer. Si Christ a racheté nos péchés en brûlant en enfer plutôt que de souffrir sur la croix, alors le feu devrait être le symbole de la chrétienté, et non la croix, sur laquelle Jésus est mort. Mais Jésus a payé la rançon de nos péchés sur la croix! Son âme n'est pas allée brûler en enfer pour notre expiation. Cet enseignement, au mieux, relève de l'ignorance et au pire, de l'hérésie! Notre texte dit très clairement que l'âme de Jésus ne se retrouva pas en enfer après Sa mort sur la croix. S'Il avait dû aller en enfer après Sa mort, Il aurait menti au brigand converti en lui disant,

«…aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis » (Luc 23:43).

Si ces prédicateurs américains prêchant la « prospérité » avaient raison, Jésus aurait dû dire au brigand,

« …aujourd'hui tu seras avec moi en enfer. »

Quel réconfort cela aurait-il apporté au brigand converti? Assez de ce nonsense! Ne croyez jamais un prédicateur qui dit que Jésus a payé pour nos péchés en enfer! Et ne croyez rien de que ce prédicateur pourrait ajouter. S'il est aussi aveugle qu'il n'a pas compris que la croix est au centre de la chrétienté, vous seriez bien insensé de croire quoique que ce soit d'autre venant de lui!

«….aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.» (Luc 23:43).

Les âmes de Jésus et du brigand converti allèrent toutes deux immédiatement au paradis ce jour-là!

III. Troisièmement, le brigand échappa à l'enfer quand il fit confiance
à Jésus et se convertit.

Quand le brigand mit sa confiance en Jésus, ses péchés furent immédiatement lavés par le sang du Seigneur, et la puissance souveraine du Dieu Tout Puissant convertit son âme. C'est alors seulement que Jésus put lui dire,

«….aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.»
       (Luc 23:43).

Cependant, il est important de rappeler que lorsque Jésus fit cette promesse au brigand converti, Il ne reniait pas la réalité de l'enfer. Personne n'a jamais autant prêché sur l'enfer que Jésus. Dans Son enseignement, Il avertit les foules de

“«….fuir la colère à venir » (Matthieu 3:7).

Jésus dit qu'

«…Il dirait à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel. » (Matthieu 25:41).

Jésus parla de l'enfer en ces termes,

«où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s'éteint point»
       (Marc 9:48).

Personne ne parla de la réalité de l'enfer plus que le Seigneur Jésus Christ!

Moi aussi, je voudrais vous dire, selon les paroles de Jésus, de « fuir la colère à venir ». Repentez-vous de vos péchés comme le brigand sur le point de mourir. Vous devez expérimenter un changement complet de cœur pour votre vie de péché. Vous devez vous détourner de vos péchés et vous tourner vers Christ. Et venez à Lui par la foi! Simplement! Soyez lavé par Son sang saint! Soyez converti, par la grâce de Dieu, et ne retournez jamais à votre vie de péché. Ne revenez pas encore et encore pour être « converti ». Une « conversion » de ce genre n'est que du catholicisme romain, du genre où vous devez revenir demander l'absolution au prêtre semaine après semaine! Cela n'a rien à voir avec notre foi protestante et baptiste! Une fois pour toute, venez à Christ. Une fois pour toute, mettez en Lui votre confiance. Une fois pour toute, soyez lavé par Son sang. Entrez dans la vie chrétienne et ne retournez jamais en arrière! Et quand, comme le brigand, votre tour viendra, Jésus dira,

«… aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.» (Luc 23:43).

Je vous invite à vous lever et chanter le très beau cantique inoubliable de William Cowper. C'est le numéro sept sur votre feuillet.

Voici la fontaine remplie de sang, Tiré des veines d'Emmanuel;
Et les pécheurs plongés dans ce flot, Sont lavés de leurs péchés.
Sont lavés de leurs péchés, Sont lavés de leurs péchés;
Et les pécheurs plongés dans ce flot, Sont lavés de leurs péchés.

Le brigand mourant se réjouit, De voir cette fontaine ici-bas;
Ainsi moi aussi, vil comme lui, Peux y laver mes péchés.
Peux y laver mes péchés, Peux y laver mes péchés;
Ainsi moi aussi, vil comme lui, Peux y laver mes péchés.
   (« Voici la fontaine » par William Cowper, 1731-1800).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine en ligne
sur Internet à www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermon Manuscripts. »

Les Écritures avant le sermon ont été lues par le Dr. Kreighton L. Chan : Luc 23:33-46.
Solo chanté avant le sermon par Mr. Benjamin Kincaid Griffith :
« Voici la Fontaine » (par William Cowper, 1731-1800).


APERÇU RAPIDE DE

LA PROMESSE DE CHRIST AU BRIGAND CONVERTI

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. » (Luc 23:43).

(Marc 15:32; Matthieu 27:42, 44; Luc 23:41, 42)

I.   Premièrement, la promesse fut faite à un seul des deux brigands,
Romains 8:7; II Pierre 3:16; Marc 16:16.

II.  Deuxièmement, le brigand qui se convertit reçu la promesse de
son entrée immédiate, après sa mort, au paradis avec Jésus,
I Pierre 2:24; Colossiens 1:20; Éphésiens 2:16;
I Corinthiens 1:18; 2:2; Colossiens 2:14;
I Corinthiens 1:17; Galates 6:14.

III. Troisièmement, le brigand échappa à l'enfer quand il fit confiance
à Jésus et se convertit, Matthieu 3:7; 25:41; Marc 9:48.

Note du traducteur : Toutes les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits).