Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons imprimés et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où se trouvent peu, si non pas d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube pour venir sur notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 42 langues différentes et accessibles sur environ 120.000 ordinateurs tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier.

Lorsque vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous êtes originaire ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymens est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




IL EST RÉSUSCITÉ - COMME IL L'A DIT !

HE IS RISEN – AS HE SAID !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
le soir du Jour du Seigneur, le 20 Avril 2003
A sermon preached at the Baptist Tabernacle of Los Angeles
Lord’s Day evening, April 20, 2003

« Il n'est pas ici : car il est ressuscité, comme il l'a dit » (Matthieu 28:6).


Je suis né le jour que beaucoup de gens appellent « le samedi saint, » c'est à dire le jour juste avant Pâques, le 12 avril 1941, à 4 heure de l'après-midi. Le matin suivant on m'a amené dans la chambre de ma mère et on m'a placé dans ses bras. Elle me l'a raconté bien des fois. Alors qu'elle me tenait contre elle ce matin de Pâques, elle regardait par la fenêtre de l'hôpital qui se trouve près du cimetière Forest Lawn à Glendale, en Californie. Ce matin-là, sur la colline de Forest Lawn elle a vu des centaines de colombes blanches qui étaient relâchées dans le ciel. Alors qu'elle me tenait dans ses bras, elle regardait ce grand vol d’oiseaux blancs monter dans le ciel. Et elle a pensé à la résurrection de Christ.

Soixante six ans plus yard, je me tenais près de sa tombe tandis que l'on remettait la terre sur son cercueil. Et ces paroles de Christ me sont revenues à l’esprit,

« Je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s'il était mort, vivra : et quiconque vit et croit en moi, ne mourra jamais » (Jean 11:25 - 26).

En quittant le cimetière, ces paroles me revenaient sans cesse à l'esprit, « Je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s'il était mort, vivra. » Je pouvais croire ce que Jésus dit parce que je savais qu'Il s'était relevé d'entre les morts. Ma mère se relèverait un jour de cette tombe pour rencontrer Jésus dans les airs parce que Jésus, Lui-même, a vaincu la mort.

« Ne vous effrayez pas; vous cherchez Jésus de Nazareth qui a été crucifié; il est ressuscité, il n’est pas ici; voici le lieu où on l’avait mis » (Marc 16:6).

« Il n'est pas ici : car il est ressuscité, comme il l'a dit » (Matthieu 28:6).

I. Premièrement, c'était le message des disciples de Christ.

Ils l'ont tous vu après qu'Il soit ressuscité. Ils étaient si convaincus qu'ils L'avaient vu, que Luc pouvait dire,

« Il se montra lui-même vivant après Sa passion, [Sa mort] par beaucoup de preuves infaillibles, étant vu par eux pendant quarante jours » (Actes 1:3).

Dans le sermon que j'ai prêché ce matin je vous ai donné trois preuves infaillibles de la résurrection de Christ. Je ne répéterai pas ces points ce soir. Au lieu de cela je dirai simplement que les disciples de Christ ont cru qu'ils avaient vu « les preuves infaillibles » qu'Il s'était relevé d'entre les morts, c'est à dire ressuscité.

Il y a eu un très grand nombre de personnes qui L'ont vu vivant après Sa résurrection. Dans I Corinthiens, l'apôtre Paul donne une longue liste de ces témoins oculaires,

« Et… il a été vu de Cephas [Pierre], puis des douze : ensuite, Il a été vu par plus de cinq cents frères en même temps... Et après ça, Il a été vu par Jacques : ainsi que tous les apôtres. Et en dernier, Il a été vu de moi aussi » (I Corinthiens 15:5-8).

La résurrection de Christ a été le thème central de la prédication des Apôtres. Lorsqu'Il a été crucifié et que Ses disciples l'ont abandonné, poussés par la crainte, on aurait dit que c'était la fin de la cause de Christ. Mais juste cinquante jours après la crucifixion, les rues de Jérusalem résonnaient des cris audacieux de ceux qui avaient proclamé que Dieu avait ramené Jésus Christ à la vie et qu'ils étaient Ses témoins. C'étaient les apôtres. Et le mot « apôtre » vient du mot grec « apostolos » - qui signifie « messager, quelqu’un qui est envoyé avec un message » (Strong’s Concordance, numéro 652). Et leur message était simple : « ll n'est pas ici : car Il est ressuscité, comme Il l'a dit » (Matthieu 28:6).

L'apôtre Pierre a dit :

« Lui…vous l’avez pris, et par des mains des iniques, l’avez crucifié et tué. Lequel Dieu a ressuscité, ayant délié les liens de la mort, parce qu’il n’était pas possible qu’il soit retenu par elle » (Actes 2:23 - 24).

Puis il a dit encore,

« Ce Jésus Dieu l’a ressuscité; ce dont nous sommes tous témoins » (Actes 2:32).

L'apôtre Paul a dit,

« Et Dieu a ressuscité le Seigneur, et il nous ressuscitera aussi par sa propre puissance » (I Corinthiens 6:14).

« Ce Jésus Dieu l’a ressuscité; ce dont nous sommes tous témoins » (Actes 2:32). Les apôtres, et des centaines de disciples, étaient les témoins audacieux du fait qu'ils avaient vu Jésus Christ après qu'Il ait physiquement été relevé d'entre les morts ! Tous ont dit,

« Il n'est pas ici : car il est ressuscité, comme il l'a dit » (Matthieu 28:6).

II. Deuxièmement, c'est le message pour lequel ils ont tous souffert et sont morts.

Tous les apôtres ont été torturés pour avoir proclamé la résurrection de Christ. Tous sauf Jean ont été mis à mort à cause de leur prédication - Jean a été plongé dans une cuve pleine d'huile bouillante, et a tout juste échappé à la mort. Après cela, il a été banni sur l'île de Patmos, portant les cicatrices des brûlures de l'huile en ébullition sur tout son corps. Pierre - a été crucifié la tête en bas. Paul a été décapité. Jacques, le frère de Jésus, a été lapidé jusqu’à ce que mort s’ensuive. Jacques, le frère de Jean, a été transpercé par une épée. Thomas a été tué par une lance. Thaddaeus a été transpercé de flèches jusqu'à en mourir. Bartholomée a eu la peau de son corps pelée, puis a été crucifié la tête en bas. Luc a été exécuté. Et Marc est mort de la mort d'un martyre dans la huitième année du règne du Néron l'empereur (cf. Josh McDowell, A Ready Defense, Thomas Nelson, 1993, p. 436). Le Dr. Philip Schaff, un historien, a dit que la volonté des apôtres de mourir plutôt que nier la résurrection de Christ est « Une des évidences les plus fortes de la divinité et de la vie indestructible de notre religion. » (Philip Schaff, History of the Christian Church, Eerdmans, 1910, volume I, p. 8). Josh McDowell a dit que ces hommes « ont considéré l'intégrité morale et l'éthique plus importante que la vie elle-même. Ces chrétiens ne semblent pas être des fanatiques. Ni des gens qui se sont consacré avec zèle à une philosophie particulière. Ce sont des hommes et des femmes qui, pour le moins, disent qu'ils verseraient leur sang en disant, `Je ne peux nier que Jésus de Nazareth a vécu, qu'Il a enseigné et qu'Il est mort, et a été relevé d'entre les morts pour démontrer qu'Il est Messie et Seigneur et Dieu' » (Josh McDowell, op. cit, p. 437). L'apôtre Paul croyait si fortement à la résurrection de Christ qu'il a dit, « Car pour moi vivre c’est Christ et mourir est un gain » (Philippiens 1:21).

Vous pouvez faire confiance à des hommes qui l'ont cru si fortement qu'ils étaient disposés à mourir en proclamant :

« Il n'est pas ici : car il est ressuscité, comme Il l'a dit » (Matthieu 28:6).

III. Troisièmement, ce message peut vous apporter l'espérance et le salut.

« Il n'est pas ici : car il est ressuscité, comme Il l'a dit » (Matthieu 28:6).

La puissance de ces mots, et l'expérience de cet événement, ont changé le cours de l'histoire, et donné l'espérance et le salut à des millions de personnes à travers les siècles.

Dieu a envoyé Son Fils, ils l'ont appelé Jésus ;
Il est venu pour aimer, guérir et pardonner ;
Il a vécu et Il est mort pour racheter mon pardon,
Une tombe vide est là pour prouver que mon Sauveur est vivant.

Et puisqu'Il vit je peux faire face à demain ;
Parce qu'Il vit toute crainte est bannie ;
Parce que je sais qu'Il a mon avenir entre Ses mains
Et la vie vaut la peine d'être vécue juste parce qu'Il vit.
   (« Parce qu'Il vit » par Bill Gaither)

Jésus a dit,

« Puisque je vis, vous vivrez également » (Jeann 14:19).

Il a aussi dit,

« Vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi » (Jean 14:1).

Puis il a dit,

« Je suis le chemin, la vérité et la vie : nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14:6).

Le rapport biblique de Sa résurrection vous amène face à face avec le Christ vivant. Maintenant c'est à vous de décider. Choisirez-vous de faire confiance à Christ et d'être sauvé de votre péché par Lui ? Voudrez-vous expérimenter la nouvelle naissance? Ou choisirez-vous de Le rejeter - vivre et mourir sans espérance ? Notre message pour vous est simple : choisissez Christ - et vous vivrez pour toujours !

« Il n'est pas ici : car il est ressuscité, comme Il l'a dit » (Matthieu 28:6).