Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LA CONVERSION DE PIERRE

THE CONVERSION OF PETER
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le vendredi soir 3 avril 2015

« Et le Seigneur dit : Simon, Simon, voici, Satan a désiré t'avoir, afin de te passer au crible comme le blé : mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas ; et quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:31 - 32).


J'ai récemment prêché une série de trois sermons sur le Christ qui allait à Jérusalem pour y mourir. Vous trouverez le lien ici pour accès facile - « Déterminé à souffrir; » « La peur des disciples; » et « Ce propos leur était caché. » Le premier de ces sermons représente une introduction. Le deuxième et troisième se concentrent sur la peur et l'incrédulité des disciples. Il est clair que les disciples n'ont pas cru l'Évangile jusqu'à ce que le Christ se soit relevé des morts. Christ a dit,

« Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes, et ils le feront mourir; et après qu’il aura été mis à mort, il ressuscitera le troisième jour. Mais ils ne comprenaient pas ce propos ; et ils avaient peur de l’interroger » (Marc 9:31 - 32).

Commentant sur ce verset « Mais ils ne comprenaient pas ce propos (l'Évangile) ; et ils avaient peur de l’interroger » le Dr. A. T. Robertson dit,

Ils continuaient à ne pas comprendre. Ils étaient des croyants agnostiques au sujet de la mort et de la résurrection de Christ, de même après le Transfiguration… car quand ils sont descendus la montagne, ils ont été encore surpris de l'allusion du maître à Sa résurrection (Marc 9:10). Matthieu 17:23 fait remarquer qu’ « ils étaient extrêmement désolés » d'entendre Jésus parler [de Sa mort et de Sa résurrection], mais Marc ajoute qu'ils « avaient peur de le lui demander. » (A. T. Robertson, Litt.D., Word Pictures in the New Testament, Illustration des termes du Nouveau Testament, Broadman Press, 1930, volume I, p. 344; note sur Marc 9:32).

Cela montre clairement que les disciples n'ont pas cru l'Évangile jusqu'à ce que Christ ne se soit relevé des morts.

Le Dr. J. Vernon McGee dit que les disciples n'étaient pas encore nés de nouveau (régénérés) jusqu'à ce qu'ils rencontrent le Christ le soir du dimanche de Pâques ! Il dit, « Je crois personnellement qu'au moment où notre Seigneur a soufflé sur eux, [Jean 20:22] ces hommes ont été régénérés [nés de nouveau]. Avant cela, ils n'étaient pas habités par l'Esprit de Dieu » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, À travers la Bible, Thomas Nelson Publishers, volume IV, p. 498 ; note sur Jean 20:21).

Basé sur mon étude des Écritures, je suis également convaincu que Simon Pierre n'est pas encore né de nouveau et n'a pas été converti jusqu'à ce qu'il ait rencontré Jésus relevé le soir de Pâques. Remarquez encore dans le texte,

« Et le Seigneur dit : Simon, Simon, voici, Satan a désiré t'avoir, afin de te passer au crible comme le blé : mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas ; et quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:31 - 32).

Satan avait déjà pris Judas « Satan est alors entré dans Judas » Luc 22:3. Et maintenant, Jésus dit à Pierre, « Voici, Satan a désiré t'avoir, afin de te passer au crible comme le blé » (Luc 22:31), et pendant les souffrances de Christ, Pierre passerait par « une secousse violente et continue, » comme dans un tamis (Dr. R. C. H. Lenski). Pierre n’avait qu’un peu de foi, Christ a prié pour que, quelque soit sa foi, il « n'échoue pas. » La foi de Pierre était ce que Spurgeon a appelé, « la foi avant la foi, » c'est-à-dire, l'illumination avant la conversion. Dieu avait déjà illuminé Pierre, lui donnant assez de foi pour dire, « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » (Matthieu 16:16). Maintenant le Christ a prié pour Pierre afin que sa foi naissante ne soit pas éteinte brusquement par Satan avant qu'il n'ait été régénéré et converti le soir de Pâques,

« Et quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:32).

Ceci n'est pas l'interprétation habituelle de ce verset. Pourtant je pense qu'elle est le vraie. Restez avec moi jusqu'à la fin de mon raisonnement, avant de juger de ma conclusion. Voici trois points qui me conduisent à croire que le Christ, dans notre texte, parle de la vraie conversion de Simon Pierre le soir de Pâques.

I. Premièrement, ce verset se rapporte à la conversion de Pierre, parce que la Bible du Roi James et la Bible de Genève de 1599 traduisent correctement le mot grec par « converti. »

Je sais que deux traductions modernes, la NIV (New International Version) et la NASV (New American Standard Version), le traduisent par « revenir en arrière » pour la première et par « tourné de nouveau » pour la deuxième. Mais cela me préoccupe. Cela me semble contradictoire, puisque la racine du mot en grec est identique à ce qu’on trouve dans Actes 15:3, qui parle de « la conversion des païens » (voir la NIV et la NASV, qui toutes les deux traduisent par « conversion »). Pourquoi les mots grecs « epistrephō, » « epistrophe, » respectivement, devraient-ils être traduits par « retourné » dans Luc 22:32 et « converti » dans Actes 15:3 ? Je pense que la raison en est assez simple - il était évident que le païens étaient en effet « convertis. » donc le terme « tourné » était incorrect. Mais quand les traducteurs modernes sont arrivés au passage relatif à Pierre, dans Luc 22:32, les présuppositions des nouveaux-évangéliques et des « decisionistes » ne leur ont pas permis d'employer le vieux terme de la Bible du Roi Jacques (KJV) et de la Bible de Genève 1599, c’est à dire « converti. » Pour moi, les versions modernes sont une adaptation incorrecte et inappropriée plutôt qu'une traduction juste. Le Dr. Bernard Ramm a dit, « L’herméneutique est la science et l'art de l'interprétation biblique » (Bernard Ramm, Ph.D., Protestant Biblical Interpretation, Interprétation biblique protestante, Baker Book House, 1970 edition, page 1). Il a également dit, « les réformateurs ont proclamé que l’Écriture interprète l’Écriture. » Un des principes de l'herméneutique est de laisser l’Écriture interpréter l’Écriture. Si les érudits traduisent « la conversion des païens » dans Actes 15:3, alors ils devraient également traduire Luc 22:32 « quand tu seras converti, » comme le font la Bible de Genève de 1599 et la Bible du Roi Jacques ! Même la nouvelle version (moderne) de la Bible du Roi Jacques l'a incorrectement traduit. Ils emploient la « conversion » pour les païens, mais « est revenu » pour Pierre dans Luc 22:32. De nouveau, c'est pourquoi je prêche toujours à partir de la Bible du Roi Jacques ! Pour paraphraser Moody, la Bible du Roi Jacques jette beaucoup de lumière sur les traductions modernes ! J'ai trouvé que c'est la vérité maintes et maintes fois.

« Mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas ; et quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:31 - 32).

Mon ami, ce n'est pas simplement les païens qui doivent être convertis ! C'est Pierre également. Ce n'est pas seulement les personnes dans la rue qui doivent être converties. Ah, non, il y a des gens dans cette église, ici ce soir, qui doivent être convertis et non « revenus » ! Convertis ! Jésus a dit, « Vous devez être nés de nouveau » (Jean 3:7). Vous devez être régénérés et convertis ou vous « ne pourrez pas entrer le Royaume de Dieu » (Jean 3:5).

« Quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:31 - 32).

II. Deuxièmement, ce verset prouve que personne n'est converti en suivant Jésus, ni par le baptême, ni même une illumination intérieure divine.

C'est la deuxième leçon que nous apprenons du fait de la conversion de Pierre. Les catholiques romains, et beaucoup de « déviationnistes » baptistes et protestants, pensent que Pierre s'est converti quand il a suivi Jésus. La Bible dit,

« Et comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André son frère jetant un filet dans la mer ; car ils étaient pêcheurs. Et Jésus leur dit : Venez après moi, et je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. Et aussitôt, ils laissèrent leurs filets, et le suivirent » (Marc 1:16 - 18).

Penser que les disciples ont été sauvés en suivant Jésus est l'erreur appelée le Pélagianisme, et c'est une erreur commune dans beaucoup d'églises aujourd'hui. Oui, Pierre et André « laissèrent leurs filets, et le suivirent » (Marc 1:18). Mais nous ne sommes convertis par aucun acte humain de cette sorte. Judas, le « fils de la perdition, » a également suivi Jésus, mais il n'a pas été converti. L'évangile de Luc l'a appelé « Judas Iscariote, qui était également le traître » (Luc 6:16). Jésus l'a appelé « un diable » (Jean 6:70).

Oui, Judas et Pierre ont suivi Jésus pendant trois ans, mais ni l'un ni l'autre ne croyait en l'Évangile. Écoutez Luc 18:31 - 34.

« Puis il prit à lui les douze, et leur dit : Voici, nous montons à Jérusalem, et toutes les choses qui sont écrites par les prophètes, concernant le Fils de l’homme, seront accomplies. Car il sera livré aux Gentils, il sera moqué, et méchamment injurié, et on crachera sur lui ; Et ils le fouetteront, et le mettront à mort : et le troisième jour il ressuscitera. Et ils ne comprirent rien à toutes ces choses ; et ce propos leur était caché, et ils ne comprirent pas non plus les choses qui étaient dites » (Luc 18:31-34).

« Ce propos leur était caché. » Quel « propos » ? Les mots de l'Évangile - que Christ serait mis à mort et ressusciterai le troisième jour. Pierre et Judas avaient pris une « décision » de suivre le Christ, mais l'Évangile « leur était encore caché. » Le Dr. Charles C. Ryrie dit, « Judas est un exemple d'un disciple de Christ non sauvé » (Ryrie Study Bible; note sur Matthieu 10:1). Mais pourquoi s'arrêter avec Judas, puisque Pierre a également abandonné Jésus ? Ni l'un ni l'autre n'a compris l'Évangile. « Ce propos leur était caché. » (Luc 18:34).

Mon ami, vous pouvez « entrer » dans un service et ne pas encore être sauvé. Vous pouvez décider de suivre Christ et encore ne pas être encore converti. Vous pouvez même dire la « prière du pécheur » et encore être non sauvé. Pourquoi ? Puisque ce sont toutes des œuvres humaines, et nous ne sommes pas convertis par des œuvres humaines ! La Bible dit,

« Car par grâce vous êtes sauvés, par la foi; et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu : Non par les œuvres, afin que personne ne se vante » (Éphésiens 2:8 - 9).

La Bible dit,

« Il nous a sauvés, non par les œuvres de droiture que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le lavage de la régénération, et le renouvellement de la Sainte Présence. Qu’il a répandu abondamment sur nous, par Jésus Christ notre Sauveur » (Tite 3:5 - 6).

Vous ne pouvez pas être sauvé en suivant Jésus, ou par tout autre œuvre humaine. J'ai moi-même essayé d'être sauvé de cette manière, et cela n'a pas marché. J'ai été un prédicateur baptiste pendant plus de trois ans avant que le Christ ne me sauve par Sa grâce ! Alors j'ai été attiré à Christ par Dieu, et Il m’a lavé de mes péchés par le Sang de Christ.

« Mais, » quelqu'un dira, « Pierre a été baptisé. » Oui, je sais. Ainsi que Judas. Et j'ai également été baptisé - sept ans avant que je ne sois converti ! « Mais, « dira un autre, « Pierre avait assez de foi pour dire, ‘Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant’ » (Matthieu 16:16) - et Jésus a dit que Dieu le lui « avait révélé » (Matthieu 16:17). Oui, je sais. Et Dieu m'avait également révélé que Jésus était le Christ, bien longtemps avant que je n'aie été converti. Notez également que Dieu en avait révélé autant aux démons au sujet de Jésus, « et les diables sont également sortis de beaucoup de personnes, en pleurant, et en disant, ‘Tu es le Christ, le Fils de Dieu’…car ils savaient qu'Il était le Christ » (Luc 4:41). Les démons ont dit la même chose que ce que Pierre a dit au sujet de Jésus. Ainsi Pierre, avant qu'il n’ait été converti, n'en savait pas davantage au sujet de Jésus qu'un démon.

Nous ne sommes pas convertis en suivant Jésus. Nous ne sommes pas convertis en étant baptisés. Et nous ne sommes pas convertis non plus en croyant que Jésus est le Christ. Pierre avait expérimenté toutes ces choses. Et pourtant Jésus lui a dit,

« Quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:32).

III. Troisièmement, ce verset devrait être vu dans le contexte des quatre Évangiles entiers.

Dans les quatre Évangiles, on voit que Jésus a clairement dit à Pierre et aux autres qu'Il allait à Jérusalem pour y mourir et ressusciter le troisième jour. Cela a été répété par Jésus cinq fois à Pierre et aux autres dans Matthieu 16:21 ; 17:12; 17:22-23; 20:18-19; et 20:28. Le Dr. J. Vernon McGee dit de Pierre et des autres, « Malgré cet enseignement intensif, les disciples n'ont pas saisi la signification [de l'Évangile] jusqu'après la résurrection » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, À travers la Bible, Thomas Nelson Publishers, volume IV, p. 605 ; note sur Matthieu 16:21)

« Quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:32).

Quelqu'un dira, « Où donc la Bible dit-elle que Pierre a été converti après la résurrection de Jésus ? » Et bien, c’est aussi visible que le nez au milieu de votre visage ! C’est vers la fin de chacun des quatre Évangiles ! Luc le montre d'une manière particulièrement claire,

« Et comme ils parlaient, Jésus lui-même se tint au milieu d’eux, et leur dit : Paix soit avec vous. Mais ils étaient effrayés et remplis de crainte, et croyaient voir un esprit. Et il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés? Et pourquoi s’élève-t-il des pensées dans vos cœurs? Voyez mes mains et mes pieds, que c’est moi-même ; touchez-moi et voyez; car un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. Et comme il leur parlait ainsi, il leur montra ses mains et ses pieds. Et comme, dans leur joie, ils ne croyaient pas encore, et s’étonnaient, il leur dit : Avez-vous ici quelque nourriture? Et ils lui donnèrent un morceau de poisson rôti et du miel en rayon Et il le prit, et mangea devant eux. Et il leur dit : Ce sont là les paroles dont je vous parlais lorsque j’étais encore avec vous, que toutes les choses, qui sont écrites dans la loi de Moïse et dans les prophètes et dans les psaumes, me concernant doivent être accomplies. « Alors il leur ouvrit l’intelligence, pour qu’ils comprennent les Écritures. Et il leur dit : Ainsi il est écrit, et ainsi il incombait à Christ de souffrir, et de ressusciter des morts le troisième jour » (Luc 24:36-45).

Et Jean ajoute,

« Puis le soir de ce même jour, le premier jour de la semaine, les portes de l’endroit où les disciples étaient assemblés étant fermées, par crainte des Juifs, Jésus vint, et se tint au milieu d’eux, et leur dit, « Paix soit avec vous. » Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Alors les disciples se réjouirent quand ils virent le Seigneur. Puis Jésus leur dit de nouveau, « Paix soit avec vous : Comme mon Père m’a envoyé, je vous envoie aussi. » Et quand il eut dit cela, il souffla sur eux, et leur dit, « Recevez la Sainte Présence » (Jean 20:19 - 22).

C'était le soir de Pâques où le Christ est ressuscité qu'Il apparut à Pierre et aux autres, et leur montra les blessures faites par les clous dans Ses mains, et celle de la lance sur Son côté. Alors il ouvrit leur entendement sur ce que l'Ancien Testament avait prédit au sujet de Sa crucifixion. Alors il souffla sur eux et ils reçurent l'Esprit Saint. À cet instant, Pierre fut enfin régénéré (né de nouveau) et converti. Si fort était le travail de l'Esprit de Dieu, et l'impression faite en voyant le corps de Jésus ressuscité, avec les marques des clous dans Ses mains et la blessure sur son côté, que Pierre n'eu plus aucun doute. Des années plus tard, Pierre écrivit lui-même avec une complète foi, « Il a porté nos péchés en son corps sur l’arbre... et par ses meurtrissures, nous sommes guéris » (I Pierre 2:24). Cela nous montre que Pierre était vraiment converti ! Après sa conversion le soir de Pâques, Pierre n'a plus jamais renié le Christ. Il a prêché l'Évangile de Christ jusqu'à la fin de sa vie. Après être passé par beaucoup de souffrances il fut crucifié à l'envers, la tête en bas, et finit sa vie en proclamant loyalement le Christ.

Encore une chose. Jésus avait dit à Pierre, « Quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:32). Juste cette pensée - quand vous êtes vraiment converti cela ne se prouve pas tellement par ce que vous dites, ni tellement par ce que vous vous sentez. La vraie preuve de la conversion est celle-ci - pouvez-vous en fortifier d'autres ? Pouvez-vous en aider d'autres ? À la fin de l'Évangile de Jean, le Christ ressuscité dit à Pierre, « Simon, fils de Jona, m’aimes-tu ? » Et Pierre répond, « Seigneur, tu sais que je t’aime. » Jésus lui dit alors, « Nourris mes brebis » (Jean 21:17). À partir de ce moment-là, Pierre n'a jamais hésité. Il prêche l'Évangile et mène d'autres à Christ, jusqu'à la fin de sa vie. Si vous êtes vraiment converti, vous pourrez en encourager d'autres - et être une aide et une bénédiction véritables pour ceux qui sont encore perdus. Si ce fruit manque complètement dans votre vie, alors vous n'avez pas été vraiment converti. Tout ce que vous avez sont les mots. Vous n'avez toujours pas rencontré « Jésus Christ Lui-même » (Ephésiens 2:20). Nous prions pour que l'Esprit Saint vous attire à Jésus, pour être lavé de votre péché par Son Sang ! Alors vous serez vraiment converti, comme Pierre l'a été le soir du dimanche de Pâques. Amen. Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Solo chanté avant le sermon par M. Benjamin Kincaid Griffith :
     « The Attraction of the Cross » (L'attirance de la Croix) par Samuel Stennett, 1727-1795).


GRANDES LIGNES DE

LA CONVERSION DE PIERRE

THE CONVERSION OF PETER

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et le Seigneur dit : Simon, Simon, voici, Satan a désiré t'avoir, afin de te passer au crible comme le blé : mais j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas ; et quand tu seras converti, fortifie tes frères » (Luc 22:31 - 32).

(Marc 9:31-32, 10; Matthieu 17:23; Luc 22:3; Matthieu 16:16)

I. Premièrement, ce verset se rapporte à la conversion de Pierre, parce que la Bible du Roi James et la Bible de Genève de 1599 traduisent correctement le mot grec par « converti. »

II. Deuxièmement, ce verset prouve que personne n'est converti en suivant Jésus, ni par le baptême, ni même une illumination intérieure divine,
Marc 1:16 - 18 ; Luc 6:16 ; Jean 6:70; Luc 18:31-34; Ephésiens 2:8-9; Titus 3:5-6; Matthieu 16:16, 17; Luc 4:41.

III. Troisièmement, ce verset devrait être vu dans le contexte des quatre Évangiles entiers, Matthieu 16:21; 17:12, 22-23, 20:18-19, 28;
Luc 24:36-45; Jean 20:19-22; I Pierre 2:24; Jean 21:17; Éphésiens 2:20.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).