Print Sermon

L'objectif de ce site Web est de fournir librement des sermons et des vidéos de sermons aux pasteurs et aux missionnaires dans le monde entier, particulièrement le tiers monde, où il y a peu si non pas, d'instituts théologiques ni d'écoles bibliques.

Ces sermons et vidéos sont distribués chaque année vers environ 1.500.000 ordinateurs dans plus de 221 pays sur le site www.sermonsfortheworld.com . Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les ramène vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 40 langues et accessibles à environ 120.000 personnes tous les mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les utiliser sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les pays musulmans et hindous.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net .




LAVÉ DANS LE SANG DE CHRIST !

WASHED IN CHRIST’S BLOOD !
(French)

Un sermon écrit par le Dr. R. L. Hymers, Jr.
et prêché par le Rev. John Samuel Cagan
au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du jour du Seigneur, dimanche 3 juin 2018
A sermon written by Dr. R. L. Hymers, Jr.
and preached by Rev. John Samuel Cagan
at the Baptist Tabernacle of Los Angeles
Lord’s Day Morning, June 3, 2018

« À lui qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre sang » (Apocalypse 1:5).


La première moitié du verset est la salutation de l'apôtre Jean, dans laquelle il prie pour son audience, aux sept églises, afin de recevoir la grâce et la paix de Jésus Christ, « ... qui est le fidèle témoin, et le premier engendré d'entre les morts, et le prince des rois de la terre. » Après avoir fait cette déclaration au sujet de Christ, Jean continue en disant,

« À lui qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre sang » (Apocalypse 1:5).

Le texte indique que Christ « nous a aimés, et nous a lavés » avec Son propre Sang. Au nom des hautes études théologiques, les critiques textuels modernes ont changé « lavés » par « délivrés. » Ils ont fait cela sur la base du changement d'une lettre grecque dans le texte du Codex Sinaiticus, corrompu de gnosticisme dans le Nouveau Testament grec Nestle-Aland. Mais « délivrés » est du texte inférieur d'Alexandrie, corrompu qu'il est de gnosticisme. Les Gnostiques auraient été consternés à l'idée que n'importe qui serait « lavé » dans le sang ! Ainsi, les Gnostiques d'Alexandrie ont laissé tomber une lettre grecque - pour faire « délivrés » au lieu de « lavés. »

Le Dr. Charles John Ellicott (1829-1903) était un érudit Anglican, professeur du Nouveau Testament à Cambridge, et Président du comité des érudits qui ont traduit la version révisée (VR) du Nouveau Testament. Il était l'éditeur de l'Ellicott’s Commentary on the Whole Bible, Commentaire d'Ellicott sur la Bible entière (Zondervan Publishing House). Le commentaire d'Ellicott dit de notre texte,

Au lieu de « nous a lavés, » quelques [manuscrits] disent « nous a délivrés. » Il y a seulement une lettre de différence dans les deux mots en grec. Le ton général de la pensée du texte nous amènerait à préférer « lavés » comme étant la lecture vraie. Lors d'une occasion solennelle, que Jean a rappelé clairement, notre Seigneur avait dit, « Si je ne te lave pas, tu n'as aucune part avec moi. » La pensée « du sang qui lave (purifie), » intensifié par le souvenir de l'eau et du sang qu'il avait vu couler du côté percé de Jésus sur la Croix [Jean 19:34], revient souvent dans son esprit, Apocalypse 7:13, 14 ; I Jean 1:7 ; 5:5 - 8 (Charles John Ellicott, M.A., D.D. Ellicott’s Commentary on the Whole Bible, Zondervan Publishing House, n.d., volume VIII, p. 535; note on Apocalypse 1:5).

En outre, il nous est dit dans Apocalypse 7:14,

« Ce sont ceux qui sont sortis de la grande tribulation, et qui ont lavé leurs robes, et les ont rendues blanches dans le sang de l'Agneau » (Apocalypse 7:14).

Dans ce verset il nous est clairement dit que ceux qui sont dans le Ciel ont des vêtements « lavés, » et rendus « blanc dans le Sang de l'Agneau. » Puisque c'est la signification évidente de Apocalypse 7:14, cela devrait clarifier l'utilisation de « lavés » dans notre texte :

« À Celui qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre sang » (Apocalypse 1:5).

Le Dr. John F. Walvoord a précisé que le terme grec « louō » (lavé) a une lettre de plus que le « luō » (délivré). Il dit que les érudits comme Ellicott préfèrent le mot avec une lettre de plus, donc plus long, (lavés) parce qu'il « est plus facile pour les copistes de laisser tomber une lettre que d'en ajouter une » (John F. Walvoord, Th.D.TheRevelation of Jesus Christ, Moody Press, 1966, footnote 1, p 38). C'est un argument très fort en faveur de la traduction King James.

Le précepte exégétique de Luther de l'« analogie de l'Écriture » est toujours vraie - une partie de l'Écriture illumine une autre, qui parle du même sujet - et particulièrement dans le même Livre ! Par conséquent nous abaissons nos yeux et tournons les dos aux scribes modernes qui ont essayé de nous prendre le terme grec saint et inspiré traduit par « lavés. » Dieu merci, chaque véritable chrétien peut crier à voix haute la « gloire de Jésus » qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre Sang ! »

Il y a une raison pour laquelle j'attaque ce point. Il est extrêmement important que vous « soyez lavés » de vos péchés, et non pas simplement « délivrés. » Un jour, vous allez rencontrer Dieu face à face. Si vous rencontrez Dieu, au Jugement, avec le péché écrit sur les Livres vous allez avoir de vrais ennuis ! Vous devez avoir un dossier complètement net lors du dernier Jugement ou Dieu vous condamnera aux flammes éternelles de l'enfer (Apocalypse 20:11 - 15). Quand Dieu regarde votre dossier il vaut mieux qu'Il n'y trouve aucun péché. Le Jour du Jugement, ce ne sera pas assez que vos péchés « aient été délivrés. » Oh, non ! Pour que vous soyez sauvé des tourments éternels de l'enfer, vous devez être « lavé ... rendu blanc dans le Sang de l'Agneau » (Apocalypse 7:14). Dans Apocalypse 7, il nous est clairement dit que ceux qui sont dans le Ciel sont ceux dont les vêtements « lavés, » et rendus « blancs dans le Sang de l'Agneau. » (Apocalypse 7:14). Par ce verset nous savons que nous tous devons être lavés dans le Sang du Christ si nous espérons nous échapper de l'enfer et être en sécurité dans le Ciel. C'est pourquoi j'ai martelé fortement ce point pour que vous compreniez. Vous devez être lavés blancs dans le Sang du Christ ou vous irez en enfer pour toute l'éternité. Ces « professeurs de la Bible » libéraux et nouveaux-évangéliques peuvent penser qu'il est très bien de dire « délivrés » au lieu de « lavés. » Mais c'est mon devoir de vous le prêcher à des pécheurs comme vous. Vous avez une longue liste de péchés écrite dans votre dossier ! Vous devez être lavés blancs dans le Sang du Christ ou vous irez en enfer pour toute l'éternité. Qu'est-ce qui peut laver votre péché ? Rien d'autre que le Sang de Jésus !

« À Celui qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre sang » (Apocalypse 1:5).

Laissez-moi vous dire, ici et maintenant, que le Sang du Christ est extrêmement important ! Là où vous passerez l'éternité dépend du Sang du Christ ! Que vous viviez une vie chrétienne réussie dépend du Sang du Christ. Voici quelques points importants sur le Sang.

I. Premièrement, le sacrifice du sang remonte à la nuit des temps.

Tous les anciens du monde ont cru dans le sacrifice du sang. Il est difficile de trouver une culture antique dans le monde où les sacrifices de sang ne se font pas. Par exemple, les Indiens Aztèques du Mexique ancien ont tué plus de 20.000 humains sur leurs autels païens, pour apaiser leurs faux dieux et idoles. Le Mayas l'ont également faits. Toutes les tribus des Îles du Pacifiques dans les temps anciens ont pratiqué le sacrifice du sang. Ainsi que pratiquement chaque tribu en Afrique. Le sacrifice ancien chinois du sang dédié à leur dieu monothéique, appelé Shang Ti, se pratiquaient depuis presque 2.000 ans avant Christ. Déjà les Chinois connaissaient un seul Dieu, et le besoin du sacrifice de Sang, ceci à l'aube de l'histoire, au début des temps ! Les Chinois très anciens ont écrit au sujet de dieu, et du sacrifice de sang sur des morceaux d'os et de écaille de tortue qui ont été récemment été exhumés. Ces objets façonnés sont âgés de plus de quatre mille ans. D'où vient donc cette notion ? Elle a été passée d'une génération à l'autre depuis les premiers sacrifices d'Adam et de sa progéniture.

Moïse a écrit le Livre de la Genèse au commencement de l'histoire humaine. Il a rappelé le fait que des animaux ont dû être égorgés pour couvrir nos premiers parents quand ils ont péché. Leur fils Abel a apporté un sacrifice de sang qui a plût à Dieu. Son frère Caïn a apporté un sacrifice végétal qui a été rejeté. Noé a fait des sacrifices de sang à Dieu. Ainsi l'a fait Abraham. Tous ces sacrifices ont été faits bien longtemps avant que les Juifs aient été instruits de sacrifier des animaux à Dieu. Quand ils étaient esclaves en Égypte, Dieu leur a dit de sacrifier des agneaux et d'en mettre le sang sur les linteaux de leurs portes. Dieu leur a dit que quand Il verrait ce sang Il passerait au-dessus d'eux, et ils ne seraient pas jugés pour leur péché. Nous avons un chant à ce sujet,

Quand je verrai le Sang, quand je verrai le Sang,
   Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous,
Je passerai au-dessus de vous.
   « “When I See the Blood » (Quand je vois le sang)
      par John G. Foote, 19ème siècle.

C'est ce que Dieu a dit aux Juifs alors en esclavage en Égypte, lors de la première Pâque. Dieu a dit aux Juifs cette nuit-là,

« Quand je verrai le sang, je passerai par-dessus vous, et il n’y aura pas sur vous de plaie pour vous détruire, lorsque je frapperai le pays d’Égypte » (Exode 12:12 - 13).

Les Juifs ont continué à célébrer le sacrifice de sang de la Pâque symboliquement jusqu'à ce jour. La nuit avant qu'Il ait été crucifié, Christ a changé la signification de la Pâque pour le « Repas du Seigneur » Certaines églises l'appellent la Sainte Communion. Les catholiques et les orthodoxes orientaux l'appellent la Messe. Mais chaque église Trinitaire le pratique La Bible dit :

« Et il prit la coupe et après avoir remercié, il la leur donna, et ils en burent tous. Et il leur dit : Ceci est mon sang du nouveau testament, qui est répandu pour beaucoup » (Matthieu 26:26-28).

Vous voyez, tous les sacrifices de sang des païens viennent d'une longue mémoire, aussi faible soit-elle, du besoin de l'homme d'offrir un sacrifice à Dieu. Et la Pâque de l'Ancien Testament pointe vers le sacrifice que le Messie, le Christ, accomplirait sur la Croix. Et aujourd'hui le Repas du Seigneur pointe de nouveau sur ce que Christ a fait pour nous sauver sur cette croix. La mort de Christ sur la Croix, et le fait d'avoir versé Son Sang , et c’est l'événement religieux central de l'histoire du monde entier !

« À Celui qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre sang » (Apocalypse 1:5).

Je vais vous dire exactement pourquoi l'expiation du Sang de Christ sur la Croix est si important. Mais d'abord je dois expliquer un autre point.

II. Deuxièmement, le Sang de Christ est sauvagement haït par satan.

Dans le livre de l'Apocalypse, on peut lire,

« [Satan], l'accusateur de nos frères, qui jour et nuit les accusait devant notre Dieu, est précipité. Et ils l'ont vaincu par le Sang de l'Agneau... » Apocalypse 12:10-11).

Satan sait très bien que la seule manière de le vaincre est par le Sang de l'Agneau - c'est à dire le Sang de Christ, l'Agneau de Dieu. La Bible dit que satan est un meurtrier. Il veut détruire tout ce qu'il peut. C'est pourquoi le Sang de Christ est âprement haït par satan. Il sait qu'une fois qu'une personne a le sang du Christ, il est vaincu. Le pécheur est vainqueur de satan par le Sang de Christ. Satan ne veut pas que cela se produise. Ainsi il fait tout ce qu'il peut pour réduire la valeur et critiquer du Sang de Christ.

Dans la dernière partie du dix-neuvième siècle et le début du 20ème, satan a influencé beaucoup de libéraux théologiques importants comme le Dr. Harry Emerson Fosdick et le Dr. Nels Ferre pour attaquer le Sang de Christ. Le Dr. Ferre a dit, « Le sang du Christ n'a pas plus de puissance que le sang d'un poulet. » Dr. Fosdick a appelé l'expiation par le Sang, « la religion de l'abattoir. » Des hommes de ce genre ont furieusement parlé contre le Sang du Christ - puisqu'ils ont été inspirés par satan de le faire.

Mais, dans la dernière partie du vingtième siècle, satan a commencé à attaquer le Sang du Christ d'une autre manière. Il a persuadé les évangéliques conservateurs de réduire la valeur du Sang du Christ. Le Dr. J. Vernon McGee, le plus aimé et écouté des professeurs d’Amérique à la radio de la Bible, a commencé à noter une tendance démoniaque. Dans sa note sur notre texte, dans Apocalypse 1:5, le Dr. McGee a dit,

« Je ne suis pas incliné à déprécier le Sang du Christ comme le font certaines personnes aujourd'hui. J'aime toujours le chant qui dit,

Il y a une fontaine remplie de sang
   Tiré des veines d'Emmanuel ;
Et les pécheurs, plongés dans ce flot,
   Sont lavés de toutes leurs fautes »

J. Vernon McGee, Th.D. Thru the Bible, Thomas Nelson Publishers, 1983, volume V, pp. 890, 891; note on Apocalypse 1:5-6).

Il est évident que le Dr. McGee en référait aux hommes qui déprécient le Sang du Christ, comme R. B. Thieme, John MacArthur, et même Charles C. Ryrie, qui a dit du sacrifice de Caïn « une offre qui n'était pas de sang était parfaitement appropriée » (Charles C. Ryrie, Th.D. The Ryrie Study Bible, Moody Press, 1978; note sur Genèse 4:3). Je pouvais à peine en croire mes yeux quand j'ai lu cette note du Dr. Ryrie. Je trouve également étrange que Warren Wiersbe « a félicité » Ryrie pour avoir dit cela ! (Warren W. Wiersbe,50 People Every Christian Should Know, 50 personnes que chaque chrétien devrait connaître, Baker Books, 2009, p. 207). Toute ceci me semble comme encore une autre manière de se conformer aux biais du libéralisme. Nous devons cesser de rechercher l'approbation des érudits libéraux – un point c’est tout !

Ces hommes ne semblent pas se rendre compte de l'importance énorme du Sang du Sauveur ! Beaucoup les ont suivis, et se sont arrêté d'exalter le Sang dans leur prédication. En ce qui me concerne, ceci constitue une déception très grave, signe de la fin des temps. Nous ne tomberons pas dans cette déception si nous gardons à l'esprit que satan haït le Sang du Christ, et qu'il est un menteur et un trompeur ! Amen. Tous les pasteurs doivent prêcher souvent sur le précieux Sang de Christ ! Après tout, c'est comme ça que la Bible l'appelle,

« ...le précieux Sang du Christ » (I Pierre1:19).

III. Troisièmement, le Sang de Christ nous rachète.

Le passage entier de Pierre dit,

« D’autant plus que comme vous savez, vous n’avez pas été rachetés de votre vaine manière de vivre reçue par tradition de vos pères avec des choses corruptibles, comme l’argent et l’or ; mais avec le précieux sang de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache » (I Pierre 1:18, 19).

Vous n'êtes pas racheté avec de l'or. Dieu ne vous sauve pas avec l'argent. Dieu ne vous sauve pas par rapport à la somme d'argent que vous donnez à l'église. Vous êtes rachetés par « ...le précieux Sang du Christ. »

La rédemption signifie le rachat de quelqu'un de l'esclavage. Jésus a dit qu'Il est venu « ...pour donner Sa vie comme rançon pour beaucoup » (Matthieu 20:28). Il n'a pas eu à l'expliquer parce qu'à l'époque, les deux-tiers des gens qui vivaient dans le monde étaient esclaves. Il y avait des esclaves de chaque race, de la Grande-Bretagne antique, d'Espagne, d'Afrique - de partout. Chaque groupe ethnique dans le monde a été en esclavage à un moment donné. Les Juifs étaient des esclaves en Égypte pendant 400 ans, comme je l'ai dit plus haut.

L'apôtre Pierre a dit que Christ vous rachète de l'esclavage avec Son propre Sang. De quoi vous achète-t-Il ? De l'esclavage au péché. Des millions de personnes qui habitent Los Angeles sont esclaves du péché. Elles sont accrochés à leurs cigarettes - et ne stopperont pas. Ceux qui sont pris dans les filets de la pornographie, ne stopperont pas. Vous êtes esclave du péché ! Mais la Bible dit que Christ peut vous rendre libre ! Il peut vous racheter du péché que représente votre propre cœur incrédule et rebelle. Je crois que c'est ce qu'il y'a a de plus dur. Christ peut vous racheter du péché de votre cœur incrédule et rebelle. Il y a encore beaucoup plus à dire, mais je manque de temps ! Votre salut entier dépend du Sang du Christ ! Le Sang de Jésus peut vous racheter de tout péché ! Écoutez William Cowper,

Et depuis que, par la foi, j'ai vu le flot
   Se déversant de Tes blessures,
Proclamer l'amour de Ton rachat a été le thème de ma vie,
   Et le sera jusqu'à ma mort.

Il y a une fontaine remplie de sang
   Qui coule des veines du Sauveur.
Et les pécheurs, plongés dans ce flot,
   Sont lavés de toutes leurs fautes.
«There Is a Fountain » (Il est une fontaine) par William Cowper, 1731-1800.
      Chanté sur la mélodie de « Grâce merveilleuse. »

Et Fanny Crosby a dit,

Racheté, racheté,
   Racheté par le Sang de l'Agneau ;
Racheté, racheté,
   Je suis à Lui, et je suis Son enfant pour toujours !
« Redeemed » (Racheté) par Fanny J. Crosby, 1820-1915.

IV. Quatrièmement, le Sang de Jésus peut vous laver de tout péché.

Mais n'oubliez pas qui est Jésus ! Il n'est pas simplement quiconque ! Personne que vous connaissez n'a le sang qui peut vous laver de tout péché. Mais Jésus n'est pas simplement la première personne dans la rue. Oh, non ! Jésus est le Fils éternel de Dieu, la deuxième Personne de la Sainte Trinité, « vrai Dieu né du vrai Dieu. »

« Toutes choses ont été faites par Lui, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Lui » (Jean 1:1-3).

Le Seigneur Jésus Christ est retourné au Ciel d'où Il était déjà venu créer l'univers entier avant de venir sur la terre. Il est le Seul dont le Sang peut vous laver de tout péché - et vous laver blanc comme neige pour entrer dans les Cieux ! L'apôtre Jean a dit,

« Le Sang de Jésus-Christ Son Fils, nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

Notre texte dit la même chose :

« À Celui qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre sang » (Apocalypse 1:5).

Voudriez-vous que cela vous arrive ? Aimeriez-vous être sauvé des griffes de satan ? Le Sang de Christ peut le faire ! Voudriez-vous être racheté du péché ? Le Sang de Christ peut le faire ! Voudriez-vous être lavé de tout péché - vous laver blanc comme neige - pour entrer dans les Cieux et vous réjouir avec nous ? Le Sang de Christ peut le faire !

Mais Il y a quelque chose que vous devez faire. Avant que le Sang du Christ fasse ces choses pour vous, vous devez vous détourner loin de votre péché. C'est premièrement : vous devez vous détourner de vos péchés. Puis, deuxièmement, vous devez faire confiance à Jésus. Venez à Lui par la foi et placez votre confiance en Lui. Quelqu'un dira, « C'est tout ? » Et oui ! C'est tout ! Et Son Sang vous lavera de tout péché, et vous amènera dans une relation fondée sur le joie d'être avec Dieu votre Père ! Vous détournerez-vous de vos péchés et mettrez-vous votre confiance en Jésus ? Écoutez alors que M. Griffith chante le deuxième couplet de nouveau. Ne le chantez pas trop rapidement, M. Griffith.

Ni argent ni or n'ont obtenu mon rachat,
   Aucune richesse de la terre n'aurait pu sauver ma pauvre âme ;
Le Sang de la Croix est ma seule fondation,
   La mort de mon de Sauveur me rend maintenant vivant en Lui.
Je suis racheté, mais pas avec de l'argent,
   Je suis racheté, mais pas avec de l'or ;
Racheté avec un prix, le Sang de Jésus,
   Le précieux prix d'un amour incalculable.
« Ni argent, ni or » par le Dr. James M. Gray, 1851-1935.

Si vous désirez parler avec nous au sujet du salut en Christ, veuillez venir vous assoir aux deux premiers rangs devant pendant que les autres peuvent monter se réunir pour partager le repas de midi. Amen.


QUAND VOUS ÉCRIVEZ AU DR. HYMERS VOUS DEVEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS RÉPONDRE À VOTRE E-MAIL. Si ces sermons vous ont béni, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire, mais toujours mentionner de quel pays vous écrivez. L'e-mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net (cliquez ici) . Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si c'est possible. Vous pouvez également lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015, USA Vous pouvez aussi lui téléphoner au (818) 352-0452, en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Ni argent, ni or » par le Dr. James M. Gray, 1851-1935.


GRANDES LIGNES DE

LAVÉ DANS LE SANG DE CHRIST !

WASHED IN CHRIST’S BLOOD !

Un sermon écrit par le Dr. R. L. Hymers, Jr.
et prêché par le Rev. John Samuel Cagan

« À Celui qui nous a aimés, et nous a lavés de nos péchés dans son propre sang » (Apocalypse 7:14)

I.   Premièrement, le sacrifice du sang remonte à la nuit des temps, Exode 12:13; Matthieu 26:26-28.

II.  Deuxièmement, le Sang de Christ est sauvagement haït par satan,
Apocalypse 12:10-11; I Pierre 1:19.

III. Troisièmement, le Sang de Christ nous rachète, I Pierre 1:18, 19;
Matthieu 20: 28.

IV. Quatrièmement, le Sang de Jésus peut vous laver de tout péché,
Jean 1:3; I Jean 1:7.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en Français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006])