Print Sermon

Ces sermons et vidéos sont aujourd'hui distribués à environ 116.000 ordinateurs dans plus de 215 pays chaque mois sur le site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais elles délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les dirige vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 34 langues pour des milliers de personnes chaque mois. Les manuscrits de ces sermons ne sont pas soumis a des droits d'auteur, ainsi les prédicateurs peuvent les utiliser sans notre autorisation. Merci de cliquer ici si vous voulez savoir comment faire une donation mensuelle pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris dans les pays musulmans et hindous.

Si vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours mentionner dans quel pays vous habitez ou il ne pourra pas nous répondre. L'adresse mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net.




UNE VISION DU RÉVEIL

A VISION OF REVIVAL
(French)

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
le Jour du Seigneur, dimanche soir 3 juillet 2016


Je vous invite à lire avec moi Ésaïe 64:1. C'est à la page 768 de la Bible d'étude Scofield.

« Oh si tu voulais déchirer les cieux, si tu voulais descendre, afin que les montagnes puissent s’écouler à ta présence. Comme lorsque le feu de fonte brûle, le feu fait bouillir les eaux, afin de faire connaître ton nom à tes ennemis, et que les nations puissent trembler à ta présence ! Quand tu avais fait des choses terribles, que nous n’attendions pas, tu es descendu, et les montagnes s’écoulèrent à ta présence. Car depuis le commencement du monde, on n’a jamais entendu, ni perçu par l’oreille, et l’œil n’a pas vu de Dieu hormis toi, de ce qu'il a préparé pour celui qui s’attend à lui » (Ésaïe 64:1 - 4).

Amen. Veuillez vous asseoir.

Habituellement, le réveil vient premièrement à ceux qui sont déjà convertis. Mais ce sont des gens qui n'ont pas véritablement conscience de la présence de Dieu dans leur vie. Ils viennent à l'église par habitude, mais ils n'ont aucun sens réel et vivant de la présence de Dieu. Ils prient, mais on dirait qu'ils ne font que dire des mots. Ils n'ont aucun sens que Dieu les entend réellement. Ils ne pensent pas que leurs prières recevront une réponse. Ils n'ont pas le sentiment que Dieu les écoute. Ils peuvent même prier merveilleusement lors des réunions de prière. Leurs prières peuvent sembler puissantes. Mais ils n'ont aucune conversation intime avec Dieu. Souvent, dans le réveil, ceux qui semblent conduire la prière avec grande puissance sont les premiers à se rendre compte que leurs « péchés ont fait cacher [de vous] sa face, afin qu’il ne vous entende pas » (Ésaïe 59:2).

Souvent le réveil commence quand un leader, qui est lui même un bon chrétien, estime que son péché lui a fait perdre le sens de la sainteté et de la tendresse de la présence de Dieu. Dans un moment je vais vous lire le récit d'un grand réveil. Comment a-t-il commencé ? Cela a commencé par une réunion de prière du samedi soir. Lors de la réunion, il y avait les prières habituelles, mais aucun sens de la présence de Dieu. « Puis un pasteur s'est mis à pleurer. C'était une chose peu commune. » Il a confessé ouvertement, devant l'assemblée entière, « que son cœur était dur. » Alors qu'il parlait avec des larmes dans les yeux, la conviction de péché « s'est étendue jusqu'à ce qu'il y ait des pleurs, des gémissements… partout dans la salle. » C'était toutes des personnes converties, mais la confession ouverte du pasteur leur a permis de se rendre compte qu'elles avaient elles aussi le cœur endurci. « La réunion a continué jusqu'à deux heures le matin… et c'est à ce moment-là que l'Esprit Saint est tombé sur la réunion. »

Quand je mentionne le réveil, certains d'entre vous qui êtes ici depuis de nombreuses années, ne veulent pas en entendre parler. C'est parce que vous n'avez jamais vu un réveil et vous ne savez pas ce que vous perdez. John Cagan m'a dit que je veux le réveil parce que je peux « le goûter. » Oui, j'ai vu un réveil et j'en ai aimé le « goût » et j'en veux encore. Mais vous ne l'avez jamais goûté et ainsi vous pensez, « De quoi le pasteur parle-t-il ? Pourquoi ne parle-t-il que de cela ? » Si vous l'aviez goûté, ne serait-ce qu'une fois, vous en voudriez encore vous aussi. Vous l'attendriez avec impatience. Vous désireriez ardemment que la présence de Dieu descende parmi nous.

Ce matin, j'ai prêché sur le « Nouveau Baptist Tabernacle. » Mais nous ne pouvons pas créer une nouvelle église en changeant quelques petites choses par-ci par-là, et bricoler avec les « rouages » de l'église. Nous devons avoir une vie nouvelle ! Et elle ne peut venir que de Dieu seulement. Le Dr. A. W. Tozer dit, « Dieu nous offre la vie, mais non une vieille vie, avec quelques améliorations simplement. Il offre la vie hors de la mort… pour la vie, nous sommes complètement et continuellement dépendant de Dieu, parce que Il est la source et la fontaine de la vie. » Nous ne pouvons pas avoir un « nouveau » Baptist Tabernacle jusqu'à ce que nos cœurs soient rénovés, remplacés, reconstitués et ranimés par l'Esprit Saint de Dieu. Il y a un mot qui le décrit tout à fait. Et c’est le mot « réveil ! » C’est ce qu’Ésaïe priait dans notre texte,

« Oh si tu voulais déchirer les cieux, si tu voulais descendre, afin que les montagnes puissent s’écouler à ta présence. Comme lorsque le feu de fonte brûle, le feu fait bouillir les eaux, afin de faire connaître ton nom à tes ennemis, et que les nations puissent trembler à ta présence ! Quand tu avais fait des choses terribles, que nous n’attendions pas, tu es descendu, et les montagnes s’écoulèrent à ta présence. Car depuis le commencement du monde, on n’a jamais entendu, ni perçu par l’oreille, et l’œil n’a pas vu de Dieu hormis toi, de ce qu'il a préparé pour celui qui s’attend à lui » (Ésaïe 64:1 - 4).

Je ne peux cesser de chanter « Comble ma vision. » Pendant que je marche dans le parc et que je prie, je le fredonne. Quand je prépare un sermon, je le fredonne. Je me prends en train de le chanter toute la journée. C'est la dernière chose que je chante lorsque je vais au lit le soir.

« Comble ma vision, Sauveur divin,
   Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Comble ma vision, que tous puissent voir,
   Ta Sainte image reflétée en moi. »
« Fill All My Vision » (Comble ma vision)
      par Avis Burgeson Christiansen, 1895-1985).

Veuillez vous lever et chanter ce cantique avec moi.

« Comble ma vision, Sauveur divin,
   Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Comble ma vision, que tous puissent voir,
   Ta Sainte image reflétée en moi. »

Veuillez vous asseoir.

Ésaïe a prié, « Oh, si tu voulais déchirer les cieux, si tu voulais descendre, afin que les montagnes puissent s’écouler à ta présence » (Ésaïe 64:1). Le Dr. Martyn Lloyd-Jones l'a appelé, « la prière ultime pour le réveil » (MartynLloyd-Jones, M.D., Revival, Réveil, Crossway Books, 1992 edition, page 305).

Je regrette profondément de ne pas avoir gardé un journal du réveil qui est venu dans mon église, la Première Église Baptiste Chinoise de Los Angeles. Cela vous aurait donné un aperçu de ce pour quoi je prie. Mais, hélas, je n'en ai pas gardé. Le mieux est de vous faire l’exposé d'un autre réveil, tout à fait semblable au grand réveil que j'ai vu à l'Église Chinoise vers la fin des années 60. Ce récit a été donné par le pasteur David Davies en 1989. Je vous en donne des extraits. Et voilà ce qu'il a dit :

     …Ceci n'est pas une campagne évangélique, et ce n'est pas quelque chose de fabriqué à la va-vite de non plus. Le réveil c'est quand Dieu descend vers nous par Sa présence.

Il a dit aussi,

     J'étais le leader de plusieurs églises de notre secteur. C'était des églises très occupées d’une multitude d'activités. Nous avons eu beaucoup de réunions… Mais les gens devenaient froids ; ils n'étaient pas aussi désireux de venir aux réunions de prière qu’avant. Sans aucun doute le salut était présent et les gens se convertissaient, mais quelque chose manquait. Un prédicateur m'a dit que, « Nous avons une bonne apparence pour les gens du dehors. » [Mon commentaire : N’avez-vous jamais éprouvé quelque chose de semblable manque à nos services ?]
     Quelqu'un a invité les leaders à passer une journée entière chaque mois dans la prière. C'est ce que nous avons fait. Un certain nombre nous s’est rendu compte que nous n'étions pas en feu pour Dieu. Nous nous sommes rendus compte qu'il y avait des rapports faussés, et nous nous sommes mis en règle les uns avec les autres.
     Le réveil a commencé réellement lors d'une réunion d'étude biblique et de prière du samedi soir. Pendant un certain temps, l'étude avait porté sur le Livre des Actes, centré sur le culte pour Dieu dans l'église primitive. Les prédicateurs étaient soucieux parce qu'ils ne voyaient pas de liberté dans la prière, et les réunions étaient froides. Puis un pasteur s'est mis à pleurer. C'était une chose très inhabituelle. Il a expliqué que son cœur était endurci et alors qu'il parlait, la conviction de péché s'est étendue - jusqu'à ce qu'il y ait des pleurs, des gémissements… et même des cris partout dans la salle. Les gens étaient à genoux en train de pleurer et prier. Je me suis rappelé que Spurgeon, une fois, avait prié, « Seigneur, envoie-nous une saison de glorieux désordre. » Les leaders ont essayé de ramener le calme, mais ils ont échoué, et la réunion a continué jusqu'à deux heures du matin.
     Mon propre frère, qui avait entendu parler du réveil, prit parti contre lui parce que cela semblait montrer une émotion excessive. Il avait prié pour le réveil, mais alors dit à Dieu que n'était pas ce qu'il avait voulu. Alors Dieu lui répondit que le feu du réveil s’était refroidi dans son cœur endurci par l'incrédulité. Et c'est à ce moment-là que l'Esprit Saint est tombé sur la réunion. [Mon commentaire : Et c'est quand Dieu entre en scène. C'est ce que Spurgeon a appelé, « le glorieux désordre. »]

Et voilà ce que le pasteur Davies dit,

     Maintenant c'était mon tour de douter. J'étais préoccupé que mon frère se soit servi d'un langage extrême pour décrire ce qui se produisait. Mais le réveil est toujours différent parce qu'il n'est pas organisé par l'homme. Le réveil s'est étendu comme un feu de paille sur des centaines, des milliers, et d'autres églises ont aussi été touchées.
     Un jeune prédicateur a donné un sermon puissant, mais rien ne s'est produit. Ainsi j'ai donné le dernier cantique et j'ai terminé la réunion de prière. Pendant que les gens s'en allaient, un jeune professeur est venu s'assoir sur le devant. Il était secoué d'une manière incontrôlable et il pleurait. Une jeune fille s'est écriée, « Que doit je faire ? Que dois-je faire ? Je vais en enfer ! » Les gens accouraient de nouveau à l'église. La jeune fille était connue pour être une bonne chrétienne, mais elle était sous une conviction de pécher par fraude. Le jeune homme était coupable de jalousie, peut être une petite chose pour beaucoup, mais qui l'a terrifié.
     Je conseillais ceux qui pleuraient pour recevoir de l'aide quand quelqu'un m'a dit que mon épouse avait besoin de moi à la maison. J’ai trouvé un bon croyant à l'agonie, allongé sur le plancher, et qui pleurait à de nombreuses reprises, « Que dois-je faire ? Que dois-je faire ? » Après un moment il a admis ses péchés ouvertement et dit avec joie, « Mon coeur est lavé par le Sang de Jésus. » Nous sommes tout revenus à l'église pour une autre réunion. Le jour suivant fut un jour de confession ouverte, et mettre en ordre les relations les uns avec les autres. Soudainement, Dieu était descendu, et nous avions une visitation venue du Ciel.
     Nous n'étions plus en commande. Dieu était en contrôle et tout était dans un ordre parfait. J'ai remarqué que dès le premier jour les leaders de l'église ont été affectés. Le deuxième jour c'était les ouvriers qui se sont trouvé sous la conviction. Le troisième jour, c'était les femmes, le quatrième jour les écoliers, et le cinquième les écolières. Nous, les prédicateurs, étions comme des spectateurs, observant Dieu au travail.
     À ce moment-là, c'était un réveil qui se passait parmi des personnes converties. Très peu de non croyants ont été sauvés les deux ou trois premiers mois. Dieu faisait premièrement le nettoyage dans l'église. Les cœurs étaient sondés par l'Esprit. Certains avaient des péchés cachés depuis des années et ils avaient estimé jusque-là que ces péchés n'avaient aucune importance. Dieu faisait affaire d’une manière individuelle et douloureuse. Un prédicateur grand et fort se tordait les mains, des larmes coulant sur son visage. Cet homme avait mené beaucoup de personnes à Christ. Mais il avait un péché à confesser et ne pouvait trouver aucune paix jusqu'à ce qu'il se confesse devant toute l'église. Ses paroles étaient comme une décharge électrique et les gens ont commencé à tomber à terre dans le repentir. Et alors toute la ville s'est mise à parler de Dieu. [Mon commentaire : Quand les chrétiens ouvrent leur cœur et deviennent vrais les uns avec les autres, les perdus sont impressionnés].
     Parfois, la conviction peut être une chose terrible, et ceux qui résistent pour admettre leurs péchés en souffrent le plus. Un homme s'est évanoui. Une femme pensait qu'elle deviendrait folle sous la conviction jusqu'à ce qu'elle admette son péché devant tous. C'est le prix que certains ont dû payer lorsqu'ils ont essayé de cacher leur péché, et résister à Dieu. Ces phénomènes ont bientôt passé, mais le fruit durable du réveil a été la sainteté, la tendresse, un amour pour la Bible et la prière, et l'exaltation de la personne et du travail de Jésus Christ. [Mon commentaire : Quand les chrétiens enlèvent leurs masques et deviennent vrais les uns avec les autres il se produit une nouvelle tendresse et un renouveau d’amour dans l'église. De vieilles jalousies, craintes et préjudices sont remplacés par le vrai amour et la compassion de Christ].
     Chacun venait aux réunions, ce qui pouvaient continuer longtemps. Il n'était pas inhabituel pour qu'une réunion commencée vers 6h30 le matin continue toujours à midi. Les gens parlaient en chuchotant parce qu'ils sentaient Dieu tellement proche. Un homme a dit, « Nous semblons être enveloppés par la présence de Dieu. » J'ai été dans des réunions où Dieu était si réel que vous osiez à peine vous asseoir sur une chaise. Cela m'a rappelé Job 42:5, « Mes oreilles avaient entendu parler de toi, mais maintenant mes yeux t’ont vu. »
     Les gens priaient comme jamais auparavant. La prière simultanée était une chose habituelle dans le réveil, mais elle ne m'a jamais semblé déplacée ou désordonnée. Les gens avaient également une passion pour l'évangélisation. Les gens ont été sauvés par centaines et par milliers. [Mon commentaire : Je l'ai vu dans deux réveils].

Le pasteur Davies a dit,

     Cela a-t-il duré ? J'ai gardé un journal pendant dix-huit mois et la puissance de Dieu était toujours là. Trente ans après les leaders de l'église sont ceux qui ont été bénis par le réveil. Mais il y a une nouvelle génération qui a besoin de son propre réveil - « Une autre génération a grandi, qui n'a connu ni le Seigneur ni ce qu'Il avait fait pour Israël » (Juges 2:10). Mais vous ne pouvez pas prier pour que le réveil vienne à votre église à moins que vous ne soyez disposé à ce qu'il vienne à vous personnellement - à moins que nous ne « confessions [nos] fautes l'un à l'autre, et priez les uns pour les autres » (Jacques 5:16).

Ce récit a été donné par le pasteur David Davies. Je l'ai paraphrasé dans certains endroits, et j'ai omis quelques mots pour un arrangement plus facile, pris sur Revival, Réveil ! de Brian H. Edwards, A People Saturated With God, Un peuple saturé de Dieu, Evangelical Press, 1991 edition, pp. 258-262.

Le pasteur Davies a dit, « Quand Dieu vient dans la puissance du réveil, c'est totalement différent de ce que vous pourriez imaginer… le réveil c'est quand Dieu descend Lui-même en présence. Et cela a commencé quand un pasteur s'est brusquement mis à pleurer. Il a expliqué que son cœur était endurci et alors qu'il parlait, la conviction de péché s'est étendue - jusqu'à ce qu'il y ait des pleurs, des gémissements parmi ceux qui étaient déjà convertis. Les gens pleuraient et priaient et la réunion a continué jusqu'à deux heures du matin. »

Cela ressemblait beaucoup au réveil que j'ai vu de mes propres yeux à la Première Église Baptiste Chinoise dans les années 1960. Les larmes, les prières, et la confession ouverte du péché devant l'église entière étaient les caractéristiques principales du réveil. C'était très différent d'une réunion charismatique ou de la Pentecôte. Il n'y avait aucun « parler en langue » ni guérison, ou musique spéciale. Il n'y avait aucune adoration. C'était juste une confession ouverte des péchés, des pleurs, et des personnes se demandant pardon l’une à l’autre. Après plusieurs semaines, beaucoup de gens qui n'allaient pas à l'église habituellement, sont venus et ont été sauvés. John Cagan m'a demandé comment les personnes perdues sont arrivées. C'est difficile pour moi de répondre. Les gens amenaient simplement avec eux des amis et des membres de leur famille. Aucun co-voiturage ou quelque aide au déplacement n'avait été arrangée. Cela est simplement arrivé tout seul. À la fin, environ 2.000 personnes sont venues dans cette Église Chinoise et ont été sauvées, baptisées et sont devenues des membres à temps plein. Des centaines d'entre eux y sont toujours à ce jour ! Quatre églises sont sorties de cette effusion de l'Esprit Saint.

« Oh si tu voulais déchirer les cieux, si tu voulais descendre, afin que les montagnes puissent s’écouler à ta présence. Comme lorsque le feu de fonte brûle, le feu fait bouillir les eaux, afin de faire connaître ton nom à tes ennemis, et que les nations puissent trembler à ta présence ! Quand tu avais fait des choses terribles, que nous n’attendions pas, tu es descendu, et les montagnes s’écoulèrent à ta présence » (Ésaïe 64:1-3).

Veuillez vous lever et chanter le numéro 8 sur votre feuille de chants,

Comble ma vision, Sauveur, je te prie,
   Jésus seulement, laisse moi Te voir,
Bien qu'à travers la vallée Tu me conduis,
   Ta gloire sans faille m'entoure de toute part,
Comble ma vision, divin Sauveur,
   Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Comble ma vision, que tous puissent voir,
   Ta Sainte image reflétée en moi.

Comble ma vision, tous mes désirs,
   Gardée pour ta gloire et mon âme inspirée
De Ta perfection, Ton amour Saint
   Inondant ma voie de Ta lumière d'en-haut.
Comble ma vision, divin Sauveur,
   Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Comble ma vision, que tous puissent voir,
   Ta Sainte image reflétée en moi.

Comble ma vision, afin qu'aucun péché
   N'ombrage l'éclat qui brille en moi.
Laisse-moi voir seulement Ton visage béni,
   Nourrissant mon âme de Ta grâce infinie.
Comble ma vision, divin Sauveur,
Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Comble ma vision, que tous puissent voir,
Ta Sainte image reflétée en moi.
« Fill All My Vision » (Comble ma vision)
      par Avis Burgeson Christiansen, 1895-1985.

N'arrêtez pas de prier pour que Dieu envoie un réveil. N'arrêtez pas de prier de tout votre cœur pour que Dieu déchire les cieux et vienne au milieu de nous ! N'arrêtez pas de prier pour que Dieu nous mette sous la conviction de « confesser [nos] fautes les uns aux autres, afin que nous puissions être guéris » (Jacques 5:16) de notre dureté de cœur et de nos péchés. C'est une des caractéristiques des réveils qui se passent actuellement en Chine et dans d'autres parties du tiers monde. Ne cessez pas de prier pour que Dieu descende et guérisse nos coeurs et nous donne un nouveau Baptist Tabernacle plus aimant et plus puissant ! Je voudrais que Aaron Yancy et John Cagan se lèvent et nous conduise dans la prière pour que Dieu descende parmi nous. Aaron d'abord, puis John. Quelqu'un d'autre ? Veuillez vous levez et priez à voix haute !

Mais Jésus Christ est descendu sur la terre pour souffrir et mourir sur la Croix pour payer le châtiment que nous devaient nos péchés. Si vous n'êtes pas encore sauvé, je vous en prie, détournez-vous de vos péchés et de votre style de vie égoïste. Vous devez vous repentir et mettre votre confiance en Jésus, le « Fils unique » de Dieu. Seul Lui peut vous laver de tous vos péchés par Son Sang ! Seul Lui peut vous sauver des flammes de l'Enfer. Seul Jésus peut vous sauver de vos péchés. Si vous souhaitez être conseillé, vous devrez prendre rendez-vous avec le Dr. Cagan le jeudi soir. Ou bien vous pouvez lui téléphoner pour un rendez-vous ou un entretien après ce service. Amen.


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Ésaïe 64:1-3.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Fill All My Vision » (Comble ma vision) par Avis Burgeson Christiansen, 1895-1985.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).