Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




DES GUERRIERS QUI PRIENT POUR LE COMBAT
D'AUJOURD'HUI !

PRAYER WARRIORS FOR TODAY’S BATTLE !
(French)

par le Dr. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le 9 août 2015


Quelle est la chose la plus importante que j'ai apprise dans ma vie ? Je dirais que c'est la réalisation que le christianisme est vrai! J'ai appris que le christianisme est vrai à la Première église Baptiste chinoise de Los Angeles, avec le Dr. Timothy Lin. C’était un prédicateur d'une rare qualité, un homme qui croyait vraiment en Dieu. Quand un homme croit vraiment en Dieu, cela le différencie des autres. Cela le rend différent des autres prédicateurs, et de loin supérieur.

Le Dr. Timothy Lin était un pasteur originaire de Chine. Il est venu en Amérique à l’âge adulte. Ce qu'il a cru, et prêché, était ce que j'appellerais un « christianisme vivant. » Non, ce n'était pas ce que les gens appellent un pentecôtiste ou un charismatique - pourtant il croyait en des chrétiens remplis de l'Esprit, aux démons, aux anges, aux « messages » venant de Dieu, en de vraies réponses à de vraies prières, en l'épanchement de l'Esprit Saint dans le réveil. En bref, il croyait dans ce que j'appelle un « christianisme vivant. » Il l'a appris dans sa jeunesse en Chine, où son père y a vécu sa vie entière en tant que pasteur.

Plusieurs personnes m'ont dit, « Vous ressemblez plus au Dr. Lin que tous les prédicateurs chinois qui sont sortis de son église. » Le Dr. Cagan me le disait encore jeudi dernier. Je le considère comme un compliment parce que le Dr. Lin croyait en un « christianisme vivant. »

Ce fut vraiment difficile pour moi de rester dans son église toutes ces années parce que, pendant la majeure partie du temps, j'étais le seul enfant non asiatique à y venir. Mais je savais que devais rester, que c'était la volonté de Dieu pour moi que je reste dans cette église. Et c'est là que j'ai appris la plupart de ce que je sais, directement du Dr. Timothy Lin. Je ne suis pas d'accord avec lui sur tout, mais je pense comme lui. Je crois en « christianisme vivant ! »

Vous devez vraiment penser comme le Dr. Lin si vous voulez comprendre la deuxième moitié du chapitre six de l'épître des Éphésiens. J'ai lu plusieurs commentateurs qui semblent ne pas avoir compris ce passage. J'essayerai de vous l'expliquer dans quelques minutes. Veuillez ouvrir votre Bible à Éphésiens 6:10. C'est à la page 1255 dans la Bible d'étude Scofield. Veuillez vous lever alors que je lis au chapitre 6, les versets 10 à 12.

Ce sont les dernières paroles de Paul aux chrétiens d'Ephèse. Ce qu'il dit à ces premiers chrétiens est plus que nécessaire pour nous aujourd'hui.

I. Premièrement, l'apôtre parle de guerre spirituelle.

« Enfin, mes frères, fortifiez-vous dans le Seigneur et dans la puissance de sa force. Finalement, mes frères, soyez puissants dans le Seigneur, et dans la puissance de sa force, revêtez-vous de toute l’armure de Dieu, afin que vous puissiez résister aux ruses du diable. Car nous ne luttons pas contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les puissances, contre les dirigeants des ténèbres de ce monde, contre la malice spirituelle dans les lieux célestes » ( Éphésiens 6:10-12).

Vous pouvez vous assoir. L'apôtre nous dit que nous sommes sur un champ de bataille. La vie chrétienne est une vie de combat. Nous sommes en guerre avec le diable et ses démons. Le Dr. A. W. Tozer a écrit un essai appelé, This World: Playground or Battleground? Ce monde, Cour de récréation ou Champ de bataille ? (Christian Publications, 1988, pp. 1-4). Il dit :

     Au commencement… les hommes concevaient le monde comme un champs de bataille. Nos pères croyaient au péché, au diable et à l'enfer comme une seule force, et ils croyaient en Dieu, à Sa justice et au Ciel comme une autre. Par leur nature même, ces forces se sont opposées entre elles pour toujours sous la forme d'une hostilité irréconciliable, profonde, sérieuse. L'homme, disaient nos pères, a dû choisir son parti - il ne pouvait pas rester neutre. Pour lui, ce devait être la vie ou la mort, le Ciel ou l'enfer, et s'il choisissait de s'allier du côté de Dieu, il pouvait s'attendre à une guerre ouverte avec les ennemis de Dieu. Le combat serait très réel et mortel et durerait tant que la vie continuait ici-bas [sur terre], ibid., p. 2.

Mais le Dr. Tozer dit qu’à notre époque tout cela se trouve changé. Je cite, « L'idée que ce monde est une cour de récréation au lieu d'un champs de bataille est maintenant acceptée pratiquement par la grande majorité des chrétiens fondamentalistes » (ibid., p. 4).

Je pense que nous devons admettre que le Dr. Tozer a totalement raison. Aujourd'hui, les chrétiens évangéliques ne veulent pas entendre parler de démons, ni de Satan. Ils ne veulent pas penser qu'ils sont des soldats dans une bataille cosmique avec les forces du mal. Je pense que la raison principale est que tellement d'entre eux ne sont pas convertis. Leurs yeux sont aveugles au conflit spirituel. Quand ils entendent l'apôtre dire, « Soyez fort dans le Seigneur, » ils ne savent pas ce que cela signifie. Pourquoi l'ignorent-ils ? Parce qu'ils ne sont pas « dans le Seigneur » - et puisqu'ils ne sont pas « dans » le Seigneur Jésus, ils ne peuvent pas tirer leur force de Lui ! Le Dr. S. D. Salmond a dit qu'être fortifié « peut seulement se faire dans l'union avec Christ » (The Expositor’s Greek New Testament, Le Nouveau Testament grec de l’enseignant, volume III, Eerdmans, n.d. p. 382).

Le Dr. J. Vernon McGee dit, « Vous ne pouvez pas surmonter le diable avec votre propre force et votre propre puissance. Paul fait certainement un jeu de mots sur deux termes grecs : L'armure [panoplian] de Dieu nécessaire et disponible pour faire face aux stratégies, [methodias] ou ruses et méthodes du diable. Soyez forts dans le Seigneur - c'est la seule place où vous et moi pouvons recevoir la puissance » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, À travers la Bible, volume 5, Thomas Nelson Publishers, 1983, pp. 278, 279; note sur Éphésiens 6:10, 11).

Vous devez premièrement venir à Christ par la foi et être sauvé. Et vous devez venir à Lui dans la prière, maintes et maintes fois pour avoir « la puissance de Sa force » en tant que soldat de la Croix !

II. Deuxièmement, l'apôtre parle de nos ennemis.

Veuillez vous lever alors que je lis Éphésiens 6:12.

« Car nous ne luttons pas contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les puissances, contre les dirigeants des ténèbres de ce monde, contre la malice spirituelle dans les lieux célestes » ( Éphésiens 6:10-12).

Vous pouvez vous asseoir,

Les chrétiens du premier et deuxième siècle se rendaient bien compte de la réalité des démons dont Paul parle dans ce verset. Dans son livre Evangelism in the Early Church, Evangélisation dans l'église primitive, le Dr. Michael Green dit que ces premiers chrétiens croyaient que,

Le monde entier, et l'atmosphère qui l'enveloppe, étaient remplis de diables - pas simplement de l'idolâtrie - mais qui régissaient chaque phase et forme de vie. Ils étaient assis sur des trônes, ils planaient autour des berceaux. La terre était littéralement un enfer, bien qu'elle ait continué à être une création de Dieu. Pour rencontrer cet enfer et tous ces diables, les chrétiens avaient à leur disposition des armes qui étaient invincibles… et les chrétiens sont allés dans le monde comme des exorcistes… ce qui a donné crédit à la déclaration que Jésus avait conquis les forces démoniaques sur la Croix, qu'Il était venu pour apporter le salut (Michael Green, Ph.D., Evangelism in the Early Church, Evangélisme dans l'Église primitive, Eerdmans, 2003, pp. 263, 264).

Le Dr J. Vernon McGee dit que, à notre époque,

L'ennemi est spirituel. C'est Satan qui dirige ses forces démoniaques. Aujourd'hui, nous devons reconnaître où se trouve le combat. Je crois que l'Église a largement perdu de vue le combat spirituel (ibid., p. 280; note sur Éphésiens 6:12).

Le Dr. Lloyd-Jones dit à peu près la même chose. Il dit, « Une des causes principales de l'état déplorable de l'Église aujourd'hui est le fait que la présence du diable semble avoir été occultée...l’Église est droguée et leurrée ; elle est endormie et absolument inconsciente du conflit » (The Christian Warfare, Le combat chrétien, The Banner of Truth Trust, 1976, pp. 292, 106).

Ce n'est pas étonnant que les Baptistes du Sud aient perdu quelques 200 000 membres l'année dernière. Et ils en perdent encore bien plus cette année. Ces prétendus évangéliques se détournent massivement des églises. Ils ont peur d'ISIS, ils ont peur de la révolution sexuelle, ils ont peur de l'Iran, ils ont peur d'Obama, ils ont peur de tout ! Mais nous n'avons pas besoin d'avoir peur quand nous sommes revêtus de la puissance de Christ !

III. Troisièmement, l'apôtre parle de notre armure.

Veuillez vous lever alors que je lis les versets 13 à 17,

« C’est pourquoi prenez toute l’armure de Dieu, afin que vous puissiez résister au jour mauvais, et qu’ayant tout surmonté, demeurer ferme. Tenez donc ferme, ayant vos reins ceints avec la vérité, et ayant revêtu la cuirasse de la droiture ; et vos pieds chaussés de la préparation de l’évangile de paix ; par-dessus tout, prenant le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les dards enflammés du malin. Et prenez le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu » (Éphésiens 6:13 - 17).

Vous pouvez vous assoir.

Remarquez que l'apôtre dit, « Prenez toute l’armure de Dieu » - et non pas faites, mais prenez. L'armure entière est libre et gratuite pour tous. Le Dr. McGee dit, « Chaque pièce de l'armure parle de Christ. » Il est la vérité (v. 14a). Il est notre droiture (V. 14b). Il guide nos pas dans les chemins de la droiture (v. 15). Il est notre bouclier. Il est le casque de notre salut (v. 16). Tout ceci sont nos défenses. Ceci nous dit que Christ est notre défense. Lorsque vous Lui faites confiance, vous êtes converti et Christ vous revêt de ces défenses alors que vous demeurez en Sa présence.

Et l'apôtre dit, « Prenez le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu » (v. 17). C'est pourquoi vous devez étudier la Bible et en mémoriser autant de versets que possible. Il y a eu des moments dans ma vie où un verset que j'avais appris par cœur longtemps auparavant m'est revenu, et m'a aidé à vaincre Satan. Je n'oublierai jamais la nuit où les paroles « Il nous a rendus acceptables dans le Bien-aimé » (Éphésiens 1:6) m'est venu à l'esprit et m'a sauvé d'un profond désespoir Plus vous mémorisez des versets de la Bible et plus vous saurez que l'épée de l'Esprit est la Parole de Dieu. Le verset spécial de ma vie est Philippiens 4:13,

« Je peux tout par Christ qui me fortifie »

Depuis plus de cinquante ans, ce verset a été mon épée contre la crainte et la faiblesse. Le Psaume 27 a été mon épée de nombreuses fois quand je me suis retrouvé dans des situations désespérées, en particulier les deux derniers versets. Vous devriez les mémoriser. Ils vous aideront dans le combat de la foi.

IV. Quatrièmement, l'apôtre parle, enfin, du combat du guerrier.

Veuillez vous lever alors que je lis les versets 18 à 19,

« Priant en tout temps par toutes sortes de prières et de supplications en l’Esprit, et veillant à cela avec toute persévérance et supplication pour tous les saints ; et pour moi, qu’il me soit donné de parler, que je puisse ouvrir ma bouche avec hardiesse, pour faire connaître le mystère de l’Évangile (Éphésiens 6:18)

Vous pouvez vous assoir.

Je me rappelle quelque chose que Leonard Ravenhill a dit. Je ne peux pas me rappeler où, mais c'est resté dans mon esprit. Il a dit, « La prière est le combat. » Ce n'est pas que la prière nous prépare pour le combat. Non ! La prière est le combat !

Le Dr Merrill F. Unger a longtemps été professeur à la faculté de théologie de Dallas (Dallas Theological Seminary). Il a écrit un livre exceptionnel appelé, Biblical demonology, Démonologie biblique (Kregel Publications, réimpression 1994). J'ai entendu quelques prédicateurs charnels dire que c'est un livre dangereux. Je pense plutôt que ce sont ces prédicateurs qui sont dangereux ! Comment peuvent-ils prêcher sans réaliser, en toutes circonstances, la présence des démons, de l'Esprit Saint, et la puissance de la prière ? Ce n'est pas étonnant que 200 000 Baptistes du Sud aient quitté leur église l'année dernière ! Ce n'est pas étonnant que de nombreuses églises Baptistes indépendantes n'ouvrent pas leurs portes pour le service le dimanche soir. Ce n'est pas étonnant que la plupart des églises baptistes perdent 88% de leurs jeunes qui partent dans le monde ! Les prédicateurs qui ne pensent pas aux démons, et la puissance de la prière, ne peuvent vraiment rien faire pour arrêter l'apostasie omniprésente dans nos églises. Mais le Dr. Wilbur M. Smith, de renommée mondiale, estimait hautement le livre d'Unger sur la démonologie. Il a dit, « Je pense qu'il devrait se trouver entre les mains de chaque ministre de l'Évangile de nos jours » (Introduction au livre du Dr. Unger, p. xi). Je pense que le Dr. Wilbur M. Smith a entièrement raison ! Si vous lisez ceci, ou le regardez sur notre site Web, je vous encourage à acheter une copie du livre du Dr. Unger et à la donner à un pasteur qui ne l'aurait pas.

Le Dr. Unger dit correctement, « L'aide de la prière [dans Éphésiens 6:18, 19] ne doit pas être considérée comme une pièce de l'armure faisant partie des ressources du combattant… ou une autre défense… La prière, dans Éphésiens 6, représente le conflit réel dans lequel l'ennemi Satan] est vaincu [défait] et la victoire gagnée, non seulement pour nous-mêmes mais également, par intervention, pour d'autres » (ibid., p. 223; commentaires sur Éphésiens 6:19, 20 ; c'est moi qui souligne).

Un pasteur britannique appelé Paul Cook a écrit un livre intitulé Fire From Heaven, Feu du Ciel (Evangelical Press Books, 2009) Tout le monde devrait le lire. Il a dit, « Nous devons prier encore et encore pour un renouvellement continuel de l’Esprit Saint… Et cela signifie que nous devons continuer à prier et demander. L'Église primitive le faisait, et nous de même. Tout l'œuvre de Dieu en dépend… puissance renouvelée [onction] de l'Esprit Saint… [Nous devons] continuer à chercher des réserves fraîches auprès de l'Esprit » (Rev. Paul E. Cook, Fire From Heaven: Times of Extraordinary Revival, Feu du ciel : Temps de réveil extraordinaire, ibid., pp. 120, 121).

C'est une des choses principales pour laquelle vous devriez prier quotidiennement - et particulièrement le jour de notre jeûne, samedi. Le Dr. John R. Rice a dit, « La puissance de l'Esprit Saint vient en réponse au jeûne et à la prière » (John R. Rice, D.D., Prayer: Asking and Receiving, Prière : demander et recevoir, Sword of the Lord, 1970 édition, p. 225).

« Priant toujours avec tous les prières et supplications dans l'esprit, et avec toute la persévérance et supplication pour tous les saints » (Éphésiens 6:18).

Vous voyez, la prière est le combat ! Je veux que vous priiez en détail et par nom (si possible) pour ceux qui sont perdus. Je veux que vous priiez pour que l'Esprit de Dieu les attire dans notre église, pour éclairer leur esprit à la vérité de l'Évangile, pour les convaincre de péché, pour les attirer à Christ pour les laver du péché par Son Sang précieux. La prière est le combat. Je veux également que vous priiez pour que Dieu me montre ce que je dois prêcher, pour que Dieu utilise puissamment la prédication dans le cœur des non croyants, pour remplir de puissance ce moment de communion fraternelle. Dans les prières publiques, assurez-vous d'ajoutez le poids de votre prière aux côtés de la personne qui conduit ce moment. Assurez-vous de focaliser votre esprit sur le sujet de prière - et dites « Amen » à la fin de chaque requête. En outre, assurez-vous également de prier plusieurs fois pendant notre jour du jeûne du samedi. Je vous donne ici encore quelques sujets de base pour ce samedi, alors que vous jeûnez et priez. Amen. Vous êtes des guerriers de prière dans la bataille avec Satan ! Vous êtes des gens formidables ! Que Dieu vous bénisse tous !

Je ne peux vraiment pas terminer sans adresser quelques mots à vous qui êtes encore perdus. Oui, Jésus est mort sur la Croix pour sauver les pécheurs du courroux de Dieu. Il s'est relevé d'entre les morts pour donner une nouvelle vie au pêcheur par la nouvelle naissance et la vie éternelle.

Par conséquent, toute la semaine, quand nous prions, priez pour du pain pour les pécheurs. Priez pour que Dieu envoie l'Esprit Saint dans nos services pour illuminer leurs esprits enténébrés, et leur faire sentir la culpabilité de leur péché, et leur grand besoin pour le Seigneur Jésus Christ ! Maintenant, regardez Luc 11:13. C'est à la page 1090 de la Bible d'étude de Scofield. Veuillez vous lever pendant la lecture.

Le verset treize nous donne la réponse, « Si vous, qui êtes méchants par nature donnez de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent ? » (Luc 11:13)

.

Voici maintenant une liste de choses à prier pour cette semaine, et particulièrement le samedi.


1.   Faites de votre jeûne une affaire secrète (autant que possible). N'allez pas dire aux gens que vous jeûnez.

2.   Passez du temps à lire la Bible. Lisez quelques passages du Livre des Actes, (de préférence le commencement).

3.   Mémorisez Ésaïe 58:6 pendant le jeûne de samedi.

4.   Priez pour que Dieu nous donne dix personnes nouvelles, ou plus, qui resteront avec nous.

5.   Priez pour la conversion de nos jeunes qui ne sont pas sauvés. Priez pour que Dieu fasse pour eux ce qu'Il a dit dans Ésaïe 58:6.

6.   Priez pour que les visiteurs qui viennent pour la première fois aujourd'hui (dimanche) soient attirés à revenir le dimanche suivant. Priez pour ceux qui son perdus, par leur nom, si possible.

7.   Priez pour que Dieu me montre quoi prêcher dimanche prochain - le matin et en soirée.

8.   Buvez beaucoup d'eau. Environ un verre chaque heure. Vous pouvez boire une grande tasse de café au début, si vous êtes habitué à en boire quotidiennement. Ne buvez pas de sodas, de boissons énergétiques, etc.

9.   Allez voir un médecin avant le jeûne si vous avez une question au sujet de votre santé. (Vous pouvez voir le Dr. Kreighton Chan ou Dr. Judith Cagan dans notre église.) Ne jeûnez pas si vous avez un problème médical sérieux, tel que diabète ou hypertension. Utilisez ce samedi uniquement pour prier pour ces requêtes.

10. Commencez votre jeûne après votre repas du vendredi soir. Ne mangez rien après votre dîner du vendredi jusqu'à ce que nous ayons un repas à l'église dans la soirée de samedi, vers 17h30.

11. Rappelez-vous que la requête de prière la plus importante est que les jeunes perdus de notre église se convertissent - priez également pour les nouveaux jeunes qui viendront pendant cette heure-là, pour qu'ils restent avec nous de manière permanente.

Si ce sermon vous a bénis, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net. Veuillez lui dire également de quel pays vous écrivez. Voici l'adresse mail du Dr. Hymers : rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si vous le pouvez, bien sûr !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Éphésiens 6:10-19.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« I Am Praying For You » (Je prie pour toi) par le S. O' Malley Clough, 1837-1910.


GRANDES LIGNES DE

DES GUERRIERS QUI PRIENT POUR LE COMBAT
D'AUJOURD'HUI !

PRAYER WARRIORS FOR TODAY’S BATTLE!

par le Dr. L. Hymers, Jr.

« Enfin, mes frères, fortifiez-vous dans le Seigneur et dans la puissance de sa force. Finalement, mes frères, soyez puissants dans le Seigneur, et dans la puissance de sa force, revêtez-vous de toute l’armure de Dieu, afin que vous puissiez résister aux ruses du diable. Car nous ne luttons pas contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les puissances, contre les dirigeants des ténèbres de ce monde, contre la malice spirituelle dans les lieux célestes » ( Éphésiens 6:10-12).

I.       Premièrement, l'apôtre parle de guerre spirituelle, Éphésiens 6:10.

II.      Deuxièmement, l'apôtre parle de nos ennemis, Éphésiens 6:12.

III.    Troisièmement, l'apôtre parle de notre armure, Éphésiens 6:13-17;
Éphésiens 1:6; Philippiens 2:9-13.

IV.    Quatrièmement, l'apôtre parle, enfin, du combat du guerrier.
Éphésiens 6:18, 19; Luc 11:13.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).