Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




PRIÈRE ET JEÛNE DANS L'ÂGE D'OBAMA

PRAYER AND FASTING IN THE AGE OF OBAMA
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, dimanche soir, 12 juillet 2015

« Et lorsqu’il fut entré dans la maison, ses disciples lui demandèrent en privé : Pourquoi n’avons-nous pas pu le chasser ? Et il leur dit : Cette sorte ne peut sortir autrement que par la prière et le jeûne » (Marc 9:28-29).


L'histoire est simple, Jésus avait été sur la montagne. Quand Il est descendu, Il a vu une grande foule rassemblée autour des disciples. Il leur a demandé ce qui se passait. Alors un homme est sorti de la foule et a dit à Jésus que son fils était possédé par un démon. Il a dit que le démon le mettait dans des accès de rage incontrôlable. Il a aussi dit qu'il avait demandé aux disciples de chasser le démon, mais ils n'avaient pas réussi. Jésus a dit à l'homme de lui amener son fils. Il a ensuite repris le démon et lui a dit, « Sors d’ici, et ne reviens jamais plus dans ce garçon. » Le démon est sorti du garçon avec de grands cris. Jésus a pris le garçon par la main, l'a relevé et il a été guéri. Quelques minutes plus tard Jésus est entré dans une maison. Les disciples Lui dirent : « Pourquoi n’avons-nous pas pu le chasser ? » (Marc 9:28).

Le Dr. Martyn Lloyd-Jones dit à ce sujet, « Ils avaient essayé au maximum de leurs forces, mais ils avaient échoué. Ils avaient réussi à maintes reprises auparavant. Mais là, ils avaient complètement échoué. Et cependant, en un moment et avec une grande facilité, notre Seigneur [Jésus le Christ] a juste dit quelques paroles et le garçon a été guéri. « Pourquoi n’avons-nous pas pu le chasser ? » dirent-ils et la réponse du Christ fut la suivante, « Ce genre ne peut sortir par rien, mais par la prière et le jeûne. » (Martyn Lloyd-Jones, M.D., Revival, Réveil, Crossway Books, 1994 édition, p.9 ; commentaire sur Marc 9:28, 29).

Ce récit du démon qui ne pouvait pas être chassé de l'enfant par les disciples est très important. C'est si important que le Saint-Esprit a pris grand soin de nous en donner le récit dans trois des quatre Évangiles, c'est à dire dans Mattieu, Marc et encore dans Luc. Le Dr. Lloyd-Jones dit qu'il est très important pour nous aujourd'hui. Je suis entièrement d'accord avec lui ! Mais avant que je n'applique la signification de cette histoire à notre église, je dois m'occuper des critiques de la Bible qui ont enlevé les mots « et le jeûne » de toutes traductions modernes.

Ainsi, avant que je n'entre dans le message, je veux vous parler au sujet des deux derniers mots du verset 29 - « et jeûner. » La note centrale « U » de Scofield dit que « les deux meilleurs manuscrits omettent le ‘et le jeûne’. » Cela signifie que même la Bible très conservatrice d'étude de Scofield a été influencée par la critique destructive de la Bible de la fin du 19ème siècle. Pourquoi les deux anciens manuscrits, qui omettent le jeûne, sont-ils appelés « les meilleurs manuscrits ? « Le manuscrit principal que les critiques ont utilisé est le codex Sinaiticus. La théorie des critiques est que le plus ancien est toujours le meilleur. Mais comment pouvons-nous être sûrs de cette théorie ?

Ma femme et moi étions au St. Catherine’s Monastery, au pied du Mont Sinaï, il y a de cela plusieurs années. Nous avons vu là où le manuscrit a été trouvé - dans un amoncellement de décombres, au sein de cet antique monastère. À la porte du monastère se trouve une énorme pile de crânes humains - les crânes des différents moines qui ont vécu ici depuis des siècles. À l'intérieur, on ressent un des esprits les plus sombres et sataniques des sanctuaires d'église que je n'ai jamais connu. Des dizaines d'œufs d'autruche pendent du plafond. L'endroit est allumé par des bougies avec des traces de moisi. Cela ressemble à un endroit que vous verriez dans le film « Les voleurs de l'Arche perdue (Raiders of the Lost Ark) » ! Je ne voudrais pas passer la nuit dans cet endroit terrible ! Et c'est de cet endroit, obscur et fantomatique, que Tischendorf a trouvé ce vieux manuscrit des Évangiles. Ma femme et moi avons vu ce manuscrit au British Museum de Londres.

Je suis convaincu que les moines antiques de ce monastère ont été influencés par le gnosticisme. Naturellement, les gnostiques ne voudraient pas souligner le jeûne. C'est pourquoi les moines, influencés par le gnosticisme, ont supprimé les mots « et le jeûne » quand ils ont recopié à la main l'évangile de Marc.

Mais je pense qu'il y a une autre raison pour laquelle le terme « le jeûne » a été écrit à cet endroit par Marc lui-même. Vous voyez, la phrase n'a aucun sens si vous omettez le mot « le jeûne. » La NIV (Nouvelle Version Internationale), comme toutes les traductions modernes, écrit, « cette sorte peut sortir seulement par la prière. » Utilisez un peu votre entendement. Ne savez-vous pas que les disciples avaient prié ? Naturellement ils avaient prié ! Mais « cette sorte » avait besoin de quelque chose de plus que la prière. N'est-ce pas évident ? Comme C. S. Lewis le précise dans un de ses essais, ces critiques de la Bible devraient avoir étudié la littérature anglaise. S'ils avaient étudié la composition, ils auraient réalisé que quelque chose était absent du texte. « Cette sorte peut sortir seulement par la prière ? » Absurde ! Naturellement ils avaient prié ! La phrase ne semble n’avoir aucun sens à moins qu'elle ne dise, « cette sorte peut sortir seulement par la prière et le jeûne. »

Il y a aussi une troisième raison. Dans toute la longue histoire du christianisme, les chrétiens ont cru qu'il y avait un besoin de jeûner, aussi bien que de prier, quand certaines forces sataniques stoppaient le travail de Dieu. Tous les grands prédicateurs, dans les réveils du passé, savaient qu'il y avait des périodes où ils devaient jeûner. Mais aujourd'hui ils sont éloignés du jeûne par l'omission de ces mots, la « prière et le jeûne. » Savez-vous que John Wesley jeûnait deux fois, ou plus, toutes les semaines pendant le premier grand réveil ? Savez-vous que Jonathan Edwards a jeûné pendant trois jours avant qu'il ne prêche « Pécheurs dans les mains d'un Dieu en colère » ? Ce sermon a introduit un remarquable réveil dans son église, qui s'est étendu dans l'ensemble de la Nouvelle Angleterre - et puis en Angleterre elle-même. Ce réveil serait-il venu si Edwards avait prié sans le jeûne ? Ce qui est certain, c’est que - Dieu a envoyé le réveil quand Il a jeûné autant que prié ! L'absence du jeûne dans nos églises aujourd'hui serait-elle une des raisons pour laquelle nous ne voyons aucun réveil ? Ce qui est sûr - c'est qu'on voit très peu de réveil aujourd'hui, ni très peu de jeûne ! C'est sûr !

Mais je pense qu'il y a une quatrième raison pour garder le terme « et le jeûne. » Luther a parlé de l'« analogie » de l'Écriture. Il a voulu dire que nous devrions regarder d'autres Écritures semblables pour voir ce qu'elles disent, quand nous interprétons un passage. Quel est le passage le plus connu dans la Bible au sujet du jeûne ? Sûrement un étudiant de la Bible devrait savoir que cela se trouve dans Isaïe 58:6.

« N’est-ce pas le jeûne que j’ai choisi ? De dénouer les liens de la méchanceté, de délier les fardeaux lourds, de renvoyer libres les opprimés, et que vous brisiez tout joug ? » (Ésaïe 58:6).

Jésus connaissait très bien Ésaïe. Il a parlé à partir d'Ésaïe 61:1,2l jour où Il a prêché dans la synagogue de Nazareth. Certainement, Il faisait référence à Ésaïe 58:6 quand Il a déclaré : « Cette sorte ne peut sortir autrement que par la prière et le jeûne » (Marc 9:29).

« N’est-ce pas le jeûne que j’ai choisi ? De dénouer les liens de la méchanceté, de délier les fardeaux lourds, de renvoyer libres les opprimés, et que vous brisiez tout joug ? » (Ésaïe 58:6).

Comme avec Ésaïe, Jésus disait aux disciples que la prière et le jeûne pourraient « renvoyer libres les opprimés » - et briser tout les jougs de Satan ! Voilà l'« analogie » des Saintes Écritures. Cela laisse la Bible libre d’être le meilleur commentaire de notre texte. Je suis certain que Luther aurait été d'accord avec moi sur ce sujet.

Une cinquième raison d'accepter « et le jeûne » vient du fait que ceux qui chassent les démons ont toujours enseigné que le jeûne est utile pour certains cas. Le grand évangéliste John Wesley, parlant du passage parallèle de Mathieu 17:21 a dit – « cette sorte de démons ne sort que par la prière et par le jeûne » - Quel témoignage n'avons-nous pas ici de l'efficacité du jeûne, quand il est ajouté à la prière fervente. Avant cela, les apôtres avaient déjà chassé d'autres sortes de démons sans recourir au jeûne, mais « cette sorte de démons ne sort que par la prière et par le jeûne. » Wesley’s Notes on the New Testament, Commentaires de Wesley sur le Nouveau Testament, Baker Book House, 1983, volume I; note sur Matthieu 17:21).

En tant que fondateur de Méthodisme wesleyen, John Wesley (1703-1791) avait une grande connaissance de la délivrance des démons de par son long ministère.

Le Dr. Thomas Hale était un médecin missionnaire en Thaïlande. Après avoir confronté les manifestations démoniaques maintes fois sur le champ de mission, le Dr. Hale, dans son commentaire, préconisait le jeûne. Commentant Marc 9:29, le Dr. Hale disait, « Il y a des situations où il est nécessaire de jeûner afin de recevoir notre pétition de la part de Dieu… Quand, par le jeûne, nous montrons à Dieu que nous sommes sérieux… Il répondra à nos prières en nous donnant une plus grande mesure de puissance et de sagesse et de bénédiction spirituelles. » Après cette rencontre de l'activité démoniaque sur le champ de mission, le Dr. Hale disait que nous devrions maintenir « et le jeûne » dans le texte. (Thomas Hale, M.D., The Applied New Testament Commentary, Commentaire appliqué de Nouveau Testament, Kingsway Publications, 1997, p. 265; note sur Marc 9:29).

Maintenant, je vais vous donner la sixième et dernière raison de garder « et le jeûne. » Il y a seulement deux manuscrits qui l'omettent, mais il y a littéralement des centaines de manuscrits, des manuscrits parfois très anciens, qui le citent. Les critiques ont décidé de garder les deux qui l'omettent et ont oublié les centaines de manuscrits anciens qui le citent. Que Dieu nous vienne en aide ! Je ne pense pas que nous allons jamais avoir de réveil, à moins que nous ne retournions à nouveau au jeûne accompagné de la prière !

Je viens de vous donner six raisons de rejeter les traductions modernes au sujet de ce verset ! Je ne prêche jamais à partir de ces dernières. Je ne leur fais pas confiance. C'est pourquoi je prêche uniquement à partir de la KJV. C'est pourquoi je veux que vous appreniez par cœur ces versets de la Bible du Roi Jacques, et que vous l'utilisiez pour votre lecture quotidienne. Elle vous bénira et vous pouvez lui faire confiance !

« Cette sorte ne peut sortir autrement que par la prière et le jeûne » (Marc 9:29).

Maintenant, quant au reste de ce sermon, je vais répondre à deux questions :


(1) Qu'est-ce qu'on entend par « cette sorte » ?

(2) Comment pourrons-nous triompher de « cette sorte » ?


Je ne vais pas perdre mon temps en essayant de vous prouver que les démons et Satan existent. Si vous êtes un gagneur d'âmes, vous connaissez déjà, par expérience, la réalité des démons. Aussi je ne vais même pas essayer de vous persuader de leur existence.

« Cette sorte » se réfère aux démons qui nous arrêtent, que nous ne semblons pas pouvoir surmonter par les méthodes habituelles. La Bible enseigne que les démons aveuglent, « les pensées de ceux qui ne croient pas » (II Corinthiens 4:4). Et c'est vrai de chaque personne dans le monde avant la conversion. Depuis longtemps, nous nous occupons de « et cette sorte » depuis longtemps. Et nous avons souvent vu « cette » sorte vaincue par Christ en réponse à nos prières.

Nous savons également que « cette » sorte enlève la parole du cœur des non croyants – « puis vient le diable, et il enlève la parole de leurs cœurs » (Luc 8:12). Et nous avons souvent vu « cette » sorte vaincue par Christ en réponse à nos prières.

Depuis le début du temps, le diable a envoyé des démons pour faire ces deux choses. Il a aveuglé les esprits d'Adam et d'Ève dans le jardin d'Éden. Il a arraché la Parole hors de leurs cœurs au tout début.

Nous pouvons donc dire avec certitude que ce sont les deux manières principales du diable d'asservir les gens en Amérique et en Occident, jusqu'aux temps modernes. Jusqu'à maintenant, les gens, en général, ont cru en Dieu. Les gens, en général, savaient que la Bible était la Parole de Dieu. Leurs esprits ont été aveuglés. La Parole a été arrachée hors de leurs cœurs. Mais ils croyaient toujours, d'une manière générale, en Dieu et en la Bible. Nous pouvons parler d’eux en tant qu’hommes et femmes « pré-modernes ». En tant que pré-modernes, ils ne sont pas venus au christianisme avec une mentalité critique. Peut être ne pouvaient-ils pas faire confiance en Christ - mais ils n'ont pas critiqué en disant des choses comme « Il n'y a aucun Dieu, » ou « Dieu est mort » - et ainsi de suite. Et donc tout ce qu'il fallait faire avec les personnes pré-modernes était de prêcher l'Évangile et de prier pour elles. C'était comparativement facile.

Mais alors nous sommes entrés dans la période « moderne. » Cette période pourrait techniquement être tracée au prétendu « Âge des Lumières, » qui a commencé vers la fin du 17ème siècle et a continué avec Voltaire (1694-1778). C'est à cette période que les hommes ont commencé à devenir matérialistes et critiquer Dieu et la Bible. Mais cette mentalité critique n'est descendue jusqu'à l'homme du commun qu'au 19ème siècle. « La mentalité moderne » devait tout « prouver » par la prétendue « méthode scientifique. » Elle critiquait tout ce qui est spirituel. Dans son sermon sur Jean 3:16, le célèbre évangéliste Billy Graham a dit, « Vous ne pouvez mettre Dieu dans un tube à essai. » Il prêchait à l'homme « moderne. » Mais on convient généralement que la période « moderne » s'est éteinte avec la génération des Hippies.

Aujourd'hui nous vivons dans ce que les philosophes appellent la période « post-moderne » - la période après moderniste. L'esprit post-moderne des jeunes d'aujourd'hui est amoral. Il n'y a aucune morale. Il y a quelques idées « politiquement correctes, » mais aucune vraie base morale. « C'est bon pour vous, mais pas pour moi. » Il n'y a aucune norme morale de ce qui est droit et de ce qui ne l'est pas. « Si cela vous semble juste, alors c'est juste » est la devise post-moderne. Au lieu de dire « il n'y a aucun Dieu » comme les modernes l’ont déclaré- ils disent « si Dieu est vrai pour vous, très bien - mais laissez-moi mes propres dieux. » En d'autres termes, il n'y a aucune norme. Ce qui est bon pour vous - et bien, c'est bon, un point c’est tout.

Voilà « cette sorte » - ce que les jeunes pensent aujourd'hui - avec cette mentalité changeante, incertaine de « ce qui est bon pour toi. » Voilà « cette sorte. » C'est les démons contre lesquels nous luttons maintenant ! J'entends des personnes plus âgées dire, et correctement bien sûr, que depuis qu'Obama est venu à la présidence, il y a une grande obscurité. Tout semble différent. Rien n'est certain, ni stable. Oui, vous pourriez l'appeler l'esprit d’« Obama », le démon post-moderne qui jette à la poubelle tout ce qui est vieux - et ne donne rien pour le remplacer. Cela affecte-t-il nos églises ? Oh, oui ! Les Baptiste du Sud ont perdu quelques 2 000 églises l'année dernière ! On n’a jamais entendu parler de quelque chose de semblable ! Jamais rien de comparable, jamais ! Le Dr. Lloyd-Jones a dit, « Nous devons comprendre que nous nous battons pour nos vies contre une fantastique puissance. Nous sommes face à un adversaire puissant » (Studies in the Sermon on the Mount, Études sur le Sermon sur la Montagne, 2ème partie, p. 148).

« Cette sorte » est trop forte pour nous. Elle ne peut pas être surmontée par la prière seulement. Non, nous devons avoir la « prière et le jeûne » ou tous nos efforts évangéliques échoueront. Par conséquent je vous demande de jeûner et de prier samedi prochain. Ne jeûnez pas si vous avez un problème médical. Demandez à un docteur si vous avez un doute. Si vous jeûnez avec nous, assurez-vous de boire de l'eau en abondance, environ un verre chaque heure, par exemple. Et nous finirons le jeûne samedi à 17:30 par un repas, ici, à l'église. « Cette sorte ne peut sortir autrement que par la prière et le jeûne. » Assurez-vous de prier plusieurs fois samedi pour que Dieu amène les perdus et les garde ici, et les attire à Christ pour le salut par Son Sang et Sa justice. Cher Père céleste, qu'il en soit ainsi. Au nom de Jésus, Amen.

Si ce sermon vous a bénis, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net. Veuillez lui dire également de quel pays vous écrivez. Voici l'adresse mail du Dr. Hymers : rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si vous le pouvez, bien sûr !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Marc 9:14-29.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« O, For a Thousand Tongues, » (Oh, que par mille langues)
par Charles Wesley, 1707-1788, (sur la mélodie de « O Set Ye Open Unto Me »).

 

Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).