Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




L’AVEUGLEMENT SATANIQUE

SATANIC BLINDING
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le jour du Seigneur, le dimanche matin 22 février 2015

« Mais si notre évangile est caché, il est caché pour ceux qui sont perdus : en qui le dieu de ce monde a aveuglé les pensées de ceux qui ne croient pas, de peur que la lumière du glorieux évangile de Christ, qui est l’image de Dieu, brille jusqu’à eux » (II Corinthiens 4:3, 4).


Ce matin, je vais vous parler de Satan. Ceci est l'un des sermons les plus difficiles que je n'ai jamais eu à préparer. Je suis sûr que Satan ne voulait pas que je vous le prêche aujourd'hui. Voilà, je possède un livre par le Dr. W. A. Criswell que je voulais utiliser comme source. J'ai étudié ses sermons sur Satan et les démons, et j’ai pensé que j'utiliserai une partie de ce qu'il écrit dans l'introduction pour mon propre sermon. Je me rappelais avoir placé le livre sur mon bureau. Mais quand le temps est venu de préparer le sermon, je ne pouvais plus le trouver ! Il semblait avoir disparu ! Il était pourtant dans mon étude, et j'ai passé presque trois heures à le chercher sans pouvoir mettre la main dessus. Je suis sûr que Satan avait quelque chose à faire dans tout cela.

Puis Ileana, qui était sortie, est revenue à la maison. Je me suis arrêté de chercher et j’ai prié pour que Dieu m'aide à le retrouver. Ileana a regardé tous livres qui jonchaient le plancher autour de mon bureau. Alors qu'elle était occupée à chercher, j'ai pensé que je regarderai une plus de fois de plus là où je l'avais vu auparavant. J'avais déjà regardé à cet endroit-là au moins trois fois, mais j'ai essayé une fois de plus. Et il était là ! Mon cœur a sauté de joie ! Dieu avait répondu à ma prière et m'avait montré où se trouvait ce livre !

Quelqu'un pourrait penser que ce n'est qu'une petite chose sans importance - retrouver un livre. Mais c'est souvent dans les « petites choses » que nous voyons combien Satan est attentif, minutieux et rigoureux. « Satan » est son nom en hébreux. « Sawtan » - signifie l'« antagoniste, » l'« adversaire, » l' « ennemi, » et l' « opposant, » le « rival. » « Satan » vient d'un autre terme hébreu qui signifie « attaque. » Satan est l'ennemi de Dieu. Il s'oppose à Dieu. Il s'attaque à l'œuvre de Dieu. Et il est très puissant. Le Dr. W. A. Criswell a été pasteur, pendant presque 60 ans, de la First Baptist Church de Dallas, Texas. Il avait un doctorat en Grec et en théologie bibliques. Il était un grand défenseur de l'inerrance de la Bible. Il était un grand prédicateur Baptiste du Sud, l'un des plus grands prédicateurs du XXe siècle. Voilà ce qu’il disait :

     Satan se tient dans notre communauté d'universitaires. Il est un conférencier brillant. Il préside sur le processus éducatif, et il veut être sûr que Dieu en est exclu. Satan est le dieu de ce monde.
     Satan adore la religion... L'histoire entière du monde antique est racontée en termes de dieux des Babyloniens, des Égyptiens, des Grecs et des Romains. Aujourd'hui, en Inde, y a 335 millions de dieux différents qui reçoivent l’adoration de fidèles. Satan aime cela. Adorez autant de dieux que vous voulez, mais laissez juste le vrai Dieu en dehors de votre adoration. [Satan] adore les religions du monde. Il adore voir les millions et les millions de gens qui adorent aux sanctuaires de Bouddha ou de Shinto. Il adore voir les dieux des hindous, ainsi que le culte d'Allah par les musulmans. Des millions et des millions adorent ces dieux, et Satan est heureux. Adorez qui vous voulez, mais gardez le vrai Dieu en dehors de tout cela...
      [Satan] est l'ange de la lumière, il cache soigneusement les résultats finaux de ceux qu'il trompe… Il se présente comme un homme de distinction. Vous le regardez. Il est un directeur capable, habillé impeccablement, et il a une position élevée dans une grosse compagnie et dans la société. C'est un homme qui a de la classe, avec un verre [de boisson alcoolisée] dans la main. Mais [Satan] cache soigneusement la boue du caniveau et l'homme ivre qui tombe dans son vomis et la douleur des foyers brisés et des familles éparpillées et des enfants arrachés et perdus à leurs ses parents. Il est brillant ! [Il est le dieu de ce monde.]
     Il glorifie le charme et la gaieté de Broadway ou d'Hollywood, ou encore de Las Vegas, et tous les attraits de la pornographie. Mais il cache très loin la syphilis et la gonorrhée et l'herpès et le SIDA et les cœurs brisés et les larmes et le désespoir. Voilà qui est Satan [le dieu de ce monde]...
     … Il contrefait l'Église du Dieu vivant et du Sauveur, le Seigneur Jésus Christ. L'Apôtre Paul donne une bonne description l'Église contrefaite... « Ayant une forme de piété, mais en nie la puissance » (II Timothée 3:5). L'Église contrefaite connait les choses obscures de Satan et s'oppose aux choses profondes de Dieu. Satan adore cela. Il adore une religion sans Rédempteur… Ne parlez pas à ceux qui sont perdus. N'essayez pas d'aller chercher les non convertis. Il faut que ce soit simplement beau, liturgique, et brillant, mais laissez le Rédempteur [Christ] en dehors de tout cela. Voilà Satan. [Voilà le dieu de ce monde].
     Et brillant, il l’est ; ange de la lumière, il l’est ; soigneusement [Satan] cache très loin les résultats finaux de ceux qu'il trompe (W. A. Criswell, Ph.D., « The Fall of Lucifer, La chute de Lucifer, » Les Grandes Doctrines de la Bible - Angelology, volume 7, Zondervan Publishing House, 1987, pp. 93-95)

Mais Satan cache très, très loin la ruine d'une vie sans Christ. Il cache soigneusement le vide et la douleur. Il cache la mort sans Christ et la tombe sans espérance. Il cache le Jugement dernier des morts qui ne sont pas sauvés. Il cache très loin le supplice éternel de l'âme dans les flammes et l'agonie sans fin du Lac de feu éternel et la séparation d’avec Dieu ! Voilà Satan. Voilà le dieu de ce monde !

Et il est cet être, ce Satan, dont l'Apôtre parle,

« Mais si notre évangile est caché, il est caché pour ceux qui sont perdus : en qui le dieu de ce monde a aveuglé les pensées de ceux qui ne croient pas, de peur que la lumière du glorieux évangile de Christ, qui est l’image de Dieu, brille jusqu’à eux » (II Corinthiens 4:3, 4).

I. Premièrement, qu'est-ce qui est caché pour ceux qui sont perdus :

Et bien c'est l'Évangile, « Le glorieux Évangile de Christ. » C'est ce qui est caché pour ceux d’entre vous qui sont encore perdus. L'Évangile de Christ est une chose très simple à apprendre. Vous pouvez apprendre les éléments de base de l'Évangile en moins de cinq minutes. L'Apôtre Paul donne l'Évangile en deux courts versets de l'Écriture. Il dit :

« Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures ; Il a été enseveli, et Il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures » (I Corinthiens 15:3-4).

C'est seulement une partie d'une phrase. Une phrase qui décrit l'Évangile !

Premièrement, « Christ est mort pour nos péchés. » C'est Christ qui est mort pour nos péchés, et non un autre homme. C'est Jésus Christ, que Dieu a envoyé du Ciel. C'est Christ, qui est né de la Vierge Marie. C'est Christ, qui est né sans péché, qui a vécu sans péché. C'est Christ, Celui-là même dont le gouverneur romain Pilate dit, « Je ne trouve aucune faute en Lui » (Jean 18:38). Absolument aucune faute ! Combien cela est vrai. Même ses ennemis ne pouvaient trouver aucune faute (ou péché) en Lui. Ils ont dû mentir à Son sujet et déclarer qu'Il avait dit qu'Il pourrait reconstruire le Temple en trois jours, ce qu'il n'avait jamais dit ! C'était un mensonge ! Ils ont dû dire un mensonge pour montrer que c'était une chose raisonnable que de Le tuer. C'était Jésus Christ, qui n'a jamais prononcé un seul mensonge, et qui n'a rien fait d'autre que de venir en aide à tous. C'était le Fils de Dieu, parfait, sans aucun péché.

Deuxièmement, « Christ est mort pour nos péchés. » Christ est mort à notre place sur la Croix, pour payer le prix de nos péchés. L'Apôtre Pierre dit :

« Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, le juste pour les injustes » (I Pierre 3:18).

Le prophète Ésaïe dit de Christ,

« Il a été blessé pour nos transgressions » (Ésaïe 53: 5).

« Le Seigneur a fait retomber sur Lui l'iniquité de nous tous » (Ésaïe 53:6).

Voici le Christ, notre substitut. Il est mort à notre place - pour payer le prix de nos péchés aux yeux de Dieu.

Troisièmement, « Il a été enseveli, et… Il s'est relevé d'entre les morts le troisième jour. » Il est mort, véritablement mort, sur la Croix. Son corps brisé et sans vie a été placé dans une tombe. Ils l'ont scellée et y ont laissé Son corps. Mais le troisième jour, Il est ressuscité d'entre les morts. Il s'est physiquement relevé d'entre les morts - pour nous donner la vie,

« Afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle » (Jean 3:15).

Voilà ce qu'est l'Évangile ! C'est aussi simple que cela !

« Et alors que nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. Combien plus donc, étant maintenant justifiés par son sang, serons-nous sauvés de la colère par lui... à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie » (Romains 5:8 - 10).

Voilà ce qu'est l'Évangile. Un enfant pourrait apprendre ces faits en seulement cinq minutes ! Ceux d'entre vous qui sont déjà venus dans cette église deux ou trois fois connaissent bien ces faits. Vous avez déjà appris ces éléments de base de l'Évangile. Et pourtant... et pourtant... et pourtant, vous n'êtes pas sauvés. Vous connaissez le message de l'Évangile, mais vous n'êtes toujours pas sauvés. « Mais si notre évangile est caché, il est caché pour ceux qui sont perdus » (II Corinthiens 4:3).

II. Deuxièmement, pourquoi l'Évangile est-il caché pour ceux qui sont perdus.

La réponse se trouve dans notre texte, « Le dieu de ce monde a aveuglé les pensées de ceux qui ne croient pas » (II Corinthiens 4:4). Satan est appelé « le dieu de ce monde. » Dans Jean 12:31, Satan est appelé « le prince de ce monde. » Dans I Jean 5:19, on nous dit,

« Le monde entier git dans la perversité. » (I Jean 5:19).

La note centrale de la Bible Scofield le traduit ainsi,

« Le monde entier git dans celui qui est la mal lui-même. »

et la NASV (New American Standard Version) le dit semblablement,

« Le monde entier git entre les mains de celui qui est la mal lui-même » .

Ces versets indiquent clairement que le système du monde (le cosmos) avec ses règles athées, ses religions fausses, ses personnes mauvaises, et ses idées tordues, est commandé par Satan. Les idées, les avis, les buts et les vues de la grande majorité des gens sont commandés par l'esprit du monde de cet âge. Ellicott l'a appelé « L'esprit de la haine et de la fausseté et de l'égoïsme [qui] déifient pratiquement le diable » Ellicott’s Commentary on the Whole Bible, Commentaire d'Ellicott de la Bible entière, volume VII, Zondervan, n.d. p. 375; note sur II Corinthiens 4:4).

Et Ellicott dit que le « dieu de ce monde s'oppose directement [au travail] de Dieu » (ibid.). C'est ce que signifie le nom de « Satan » - l'adversaire, l'antagoniste, l'ennemi, l'opposant.

Vous pouvez ne pas encore l'avoir réalisé jusqu'ici, mais tout personne qui est non convertie s'oppose à Dieu. Toute personne ! Aucune exception ! Ceux qui font notre évangélisation par téléphone le savent bien par expérience. Ils ne voient jamais quelqu'un qui viendrait dans l'église et qui serait sauvé sans une lutte - très souvent c'est une lutte titanesque, énorme ! Et cela se passe avec ceux qui viennent vraiment ! Ils ne peuvent seulement entrer qu'en luttant. Mais la grande majorité ne viendra pas du tout ! C'est particulièrement vrai des Américains de descendance européenne - mais, d'une manière ou d'une autre, c'est vrai de tous les autres groupes ethniques de ce pays. Même une « charmante » mère chinoise dira, « Bien, elle peut venir à l’église. Mais ne la baptisez pas ! » Les non convertis disent cette sorte de chose tellement souvent que vous commencez à vous rendre compte que, dans leur cœur, ils sont contre Dieu. Leurs pensées sont commandées par le dieu de ce monde, comme Ellicott le dit, « L'esprit de la fausseté et de l'égoïsme » (ibid.).

J'ai commencé cette église en avril 1975 - et je suis passé par quarante ans de lutte colossale, de conflits sans fin et de torture avec le monde des esprits, avec ceux dont le cœur est commandé par Satan, l'adversaire et l'opposant de Dieu et de Son peuple. Dans Éphésiens 2:2 Satan est appelé « Le prince de la puissance de l'air, l'esprit qui opère chez les enfants de la désobéissance. » Voilà qui est Satan ! Voilà le dieu de ce monde ! Voilà l'ennemi de véritable Dieu ! Il travaille dans chaque cœur humain pour l'empêcher de devenir un véritable chrétien. Ce n'est pas seulement mon avis, mais c’est aussi celui du Dr. Martyn Lloyd-Jones, le prédicateur Britannique, considéré comme l'un des plus grands prédicateurs du XXe siècle. Le Dr. Lloyd-Jones dit,

« Le diable est toujours dans l'attente de pouvoir nous confondre et nous embrouiller. Il veut détruire le travail de Dieu… de manière très subtile, il insinue sa propre pensée » (Martyn Lloyd-Jones, M.D., Spiritual Blessing, Bénédiction spirituelle, Kingsway Publications, 1999, P. 158).

Dans un autre écrit, le Dr. Lloyd-Jones dit du diable, « Son œuvre maîtresse est de séparer de Dieu les hommes et les femmes. » « [Satan] est le grand antagoniste : il hait Dieu de ton son être » (Authentic Christianity, Christianisme authentique, volume 4, The Banner of Truth Trust, 1966, p. 42). Satan - il est celui qui aveugle votre esprit et maintient l'Évangile caché de vous.

III. Troisièmement, comment l'Évangile est-il caché pour ceux qui sont perdus.

Le Dr Martyn Lloyd-Jones dit, « Le diable est toujours dans l'attente de pouvoir nous confondre et nous embrouiller. » L'Évangile est glorieux, merveilleux, nous donnant liberté et espérance. Le diable ne veut pas que vous ayez rien de tout cela ! Notre texte dit qu'il « a aveuglé les pensées de ceux qui ne croient pas, de peur que la lumière du glorieux évangile de Christ, qui est l’image de Dieu, brille jusqu’à eux. » Satan « est toujours dans l'attente de pouvoir nous confondre et nous embrouiller. » Je vais vous donner quelques unes des manières que Satan utilise pour confondre les gens, les empêcher de mettre leur confiance en Jésus. Je n'ai pas besoin d’en donner beaucoup parce que le diable n'en emploie pas un très grand nombre. Il n'en a pas besoin parce qu'il sait qu'il peut se saisir de vous et vous asservir avec juste quelques uns de ses tours. Voilà trois de ses tours principaux qu'il emploie pour vous empêcher d'être sauvé.

1. Le diable s'insinue dans votre esprit et vous fait penser, « Il y a trop de choses à abandonner. Aller à l'église, ça va encore - mais si je deviens un vrai chrétien, je devrai abandonner trop de choses. » Jésus a répondu à cette pensée satanique avec une question. (Jésus a souvent répondu à une question par une autre question). Si le diable vous dit « Il y a trop à abandonner, » Jésus dit, « Qu'est-ce qu'un homme pourra-t-il donner en échange de son âme ? Car que profiterait-il à un homme s’il gagne le monde entier, et qu’il perde son âme ? » (Marc 8:36-37). Si vous obtenez tout ce que le monde vous offre et perdez votre âme, vous serez condamné pour toute l'éternité, sans bonheur, sans joie, et sans espoir - complètement désespéré aussi longtemps que dure toute l'éternité, c'est à dire sans fin...

2. Le diable s'insinue dans votre esprit et vous fait penser, « Je viens à l'église tous les dimanches. Je suis présent ici, à l'église, à tous les services. Je pense que cela suffit. » Spurgeon dit, « Ils n'écouteront pas le Christ quand Il dit, ‘Celui qui ne croit pas sera damné,’ quoique soit son caractère moral. Non ; ils continuent… vers la destruction, avec un cœur léger et joyeux. Sûrement ces gens sont aveuglés par Satan. »

3. Le diable s'insinue dans votre esprit et vous fait penser, « Il faut que je ressente un certain sentiment, une émotion. Je sais que le pasteur dit que je ne devrais pas chercher à « sentir » quelque chose. Mais je sais très bien que si je n'ai pas un sentiment de la sorte, je n'aurai rien à dire au Dr. Cagan dans la salle de conseils et de prière. Le Dr. Cagan me demandera, ‘Parlez-moi en peu de votre condition.’ Mais je n'aurai rien à lui dire si je ne ressens rien d’abord. Écoutez ce que dit ce vieux prédicateur Britannique, le Dr. Martyn Lloyd-Jones. Il dit, « Combien de fois, en questionnant ceux qui viennent se renseigner au sujet du salut, il est nécessaire de préciser que le Nouveau Testament ne dit jamais, ‘Quiconque ressent un sentiment sera sauvé,’ mais ‘quiconque croit’… ainsi il est [assez] pour que vous disiez, ‘Je vivrai de cela seulement ; que je le ressente ou que je ne le ressente pas, cela ne fait aucune différence, car on est pas sauvé en ressentant quelque chose, mais en croyant en Jésus » (Life in God, La vie en Dieu, Crossway Books, 1995, p. 105).


Maintenant je sais que rien de ce que j'ai dit ne vous aidera, à moins que Dieu ne vous aide à réaliser que vous ne pouvez pas vous libérer de Satan par vos propres moyens. Vous devez voir que vous ne pouvez pas choisir Christ. Le Dr. Lloyd-Jones a dit, « Le ‘dieu de ce monde’ ne permet pas que vous le fassiez » (Assurance, Assurance, Banner of Truth, 1971, p. 310). Si vous devenez vraiment honnête avec vous-même, et avec Dieu, votre cœur s'écriera, « Je suis perdu ! Ô, Jésus, sauve-moi ! » Dans un tel moment, Jésus viendra à vous et Il vous sauvera.

Écoutez à quel point tout cela a été simple pour le lépreux dont nous avons lu le récit dans l'Évangile de Marc il y a quelques jours. L'homme est venu voir Jésus et s'est mis à genoux à Ses pieds. Il a dit à Jésus, « Si Tu le veux, Tu peux me rendre net. »

« Et Jésus, ému de compassion, étendit sa main, et le toucha, et lui dit : Je le veux, sois net » (Marc 1: 41,42).

Ô, que quelqu'un vienne à Jésus comme cela ce matin. « Si Tu le veux, Tu peux me rendre net. » « Je le veux, sois net - et il devint net. » Voilà ce qu'est l'Évangile ! Voilà la Bonne Nouvelle du salut ! C'est votre seul espoir ! Assez tardé avec le diable et ses mensonges ! « Jésus, si Tu le veux, Tu peux me rendre net. » « Je le veux, sois net - et il devint net » Si vous croyez aux paroles de ce petit poème par Spurgeon, vous serez instantanément sauvés par Jésus.

Juste un vermisseau coupable,
Faible et sans défense,
Dans les bras de compassion de Christ, je viens ;
Il est ma force et ma justice,
Mon Jésus, et mon tout.

Et continuez votre chemin en vous réjouissant en Christ ! Père céleste, je prie pour que quelqu'un, ici, ce matin, vienne dans les bras de Jésus et soit sauvé ! Amen.

Et je sais, oui, je sais,
   Que le Sang de Jésus peut purifier le pécheur le plus vil.
Et je sais, oui, je sais,
   Que le Sang de Jésus peut purifier le pécheur le plus vil.
« Yes, I Know! » (Oui, je sais !) par Anna W. Waterman, 1920.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : II Corinthiens 4:3 - 6.
Solo chanté avant le sermon par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Yes, I Know! » (Oui, je sais !) par Anna W. Waterman, 1920.


GRANDES LIGNES DE

L’AVEUGLEMENT SATANIQUE

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Mais si notre évangile est caché, il est caché pour ceux qui sont perdus : en qui le dieu de ce monde a aveuglé les pensées de ceux qui ne croient pas, de peur que la lumière du glorieux évangile de Christ, qui est l’image de Dieu, brille jusqu’à eux » (II Corinthiens 4:3, 4).

(II Timothée 3:5)

I.   Premièrement, qu'est-ce qui est caché pour ceux qui sont perdus,
I Corinthiens 15:3, 4; Jean 18:38; I Pierre 3:18; Ésaïe 53:5, 6;
Jean 3:15; Romains 5:8-10.

II.  Deuxièmement, pourquoi l'Évangile est-il caché pour ceux qui sont perdus, Jean 12:31; I Jean 5:19; Éphésiens 2:8;

III. Troisièmement, comment l'Évangile est-il caché à eux qui sont perdus,
Marc 8:36, 37 ; Marc 1:41, 42.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).