Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LE CIEL ET L’ENFER

HEAVEN AND HELL
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le jeudi soir le 3 juillet 2014

« Et je vous dis que beaucoup viendront de l’est et de l’ouest, et s’assiéront avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des cieux, mais les enfants du Royaume seront jetés dans les ténèbres de dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents » (Matthieu 8:11-12).


Ce texte comprend deux parties. La première moitié est merveilleuse, mais la deuxième est terrible. Pourtant, étant donné que les deux moitiés sont vraies, je dois vous prêcher les deux ce soir.

I. Tout d'abord, la promesse des cieux.

« Et je vous dis que beaucoup viendront de l’est et de l’ouest, et s’assiéront avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des cieux » (Matthieu 8:11).

M. Olivacce a préparé cette magnifique vidéo que nous avons vue pour la fête des pères. Il y a ajouté encore d'autres choses, et vous pouvez maintenant la voir sur la première page de notre site Web. De tous les coins du monde, nous recevons des e-mails pour dire combien cette vidéo est une bénédiction pour tous, surtout le passage où l’on nous voit brûler la fin de l'hypothèque de notre bâtiment. Quand ils ont vu les photos, ils ont commenté sur la joie qu'ils pouvaient sentir dans notre église à ce moment-là. Ils étaient ravis de voir tant de gens de races différentes rire et chanter joyeusement ensemble. Ils ne comprennent pas comment nous arrivons à le faire. Honnêtement, moi non plus ! Notre église est un miracle de la grâce de Dieu ! Et bien sûr, c'est le résultat de votre travail inlassable pour le Christ. Puisse Dieu vous bénir !

Tant de gens de différentes races dans une même église ! C’est vrai, oui, Jésus a dit que ce serait ainsi dans le Ciel ! « Et beaucoup viendront de l’est et de l’ouest, et s’assiéront avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des cieux… » Et cela ne nous semble pas du tout étrange – parce que nous sommes attirés ensemble par Christ – tout comme ceux issus de tous les coins du monde le seront dans le Royaume céleste !

Mais je voudrais quand même faire remarquer ce que Jésus a dit : « Beaucoup viendront. » Je sais que parfois ils ne semblent pas nombreux, ceux qui viendront. Nous vivons dans une ville tellement sombre et en proie aux forces démoniaques. Nous vivons dans un pays si égoïste et cruel. Plus d'un million de bébés sont torturés à mort ici chaque année. Pourtant, les églises se taisent ! Je ne peux pas me résoudre à dire une seule bonne parole en faveur de l'Amérique païenne, le quatre juillet, fête nationale de notre pays. Ce que nous sommes devenus me rend malade. Mais l'Amérique passera bientôt et sera oubliée – mais nous nous réjouirons avec les millions du peuple de Dieu dans le Royaume des cieux ! Voilà notre vraie patrie ! Voilà notre vrai pays ! Voilà notre nation sous le regard de Dieu !

Cette ville ne connaît aucun mal,
   Aucunes larmes ne mouillent les yeux ;
Aucune déception dans le Ciel,
   Aucune envie ou guerre dans le Ciel ;
Les saints sont sanctifiés en tout,
   Ils y vivent en douce harmonie ;
Mes yeux sont fixés sur cette cité,
   Et un jour ses bienfaits je partagerai.
Dans cette ville lumineuse, blanche et de perle,
   J'ai une demeure, une robe et une couronne ;
Maintenant je veille, avec patience et nostalgie,
   Pour la ville de perle, qui descendra bientôt du Ciel.
« The Pearly White City » (La cité lumineuse, blanche et de perle)
      par Arthur F. Ingler, 1902.

Et ce ne sera pas un petit nombre qui y sera ! Dieu dit qu'il y aura « une grande multitude qu'aucun homme ne peut compter, de toutes les nations, tribus, peuples, et langues » dans le Royaume des cieux ! (Apocalypse 7:9)

Dans cette ville lumineuse, blanche et de perle,
   J'ai une demeure, une robe et une couronne ;
Maintenant je veille, avec patience et nostalgie,
   Pour la ville de perle, qui descendra bientôt du Ciel.

« Beaucoup viendront de l’est et de l’ouest, et s’assiéront avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume des cieux »

Ils viendront ! Ils viendront ! Et rien dans le ciel, ni sur la terre, ni en Enfer, ne peut les empêcher de venir ! Vous pensez que c'est difficile de venir - mais je vous dis qu'il sera impossible de les empêcher de venir ! Comme les vagues d'un grand tsunami, la marée de la grâce divine emmènera Ses élus dans le Royaume par le fait même de cette grâce irrésistible ! Les doutes seront emportés ! Les craintes seront balayées ! La culpabilité sera balayée elle aussi ! « Ils viendront ! » Alléluia ! Ils viendront !

Venez à Jésus maintenant. Il ne vous rejettera pas. Il vous sauvera ! Tous ceux d'entre vous qui viendront à Lui !

Je ne peux que périr si je pars ;
   Je suis résolu à aller au Sauveur,
Car si je reste loin de Christ
   Je dois mourir pour toujours !

Ah, ne manquez pas d'aller dans cette ville immaculée ! Ne manquez pas de pouvoir chanter avec nous,

Dans cette ville lumineuse, blanche et de perle,
   J'ai une demeure, une robe et une couronne ;
Maintenant je veille, avec patience et nostalgie,
   Pour la ville de perle, qui descendra bientôt du Ciel.

II. Deuxièmement, la mise en garde sur l'Enfer.

Malheureusement, nous devons vous donner la seconde moitié du texte. J'avais presque envie de la laisser ! Mais c'est mon devoir de vous la prêcher.

« Mais les enfants du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents » (Matthieu 8:12).

Il y a un vieil homme, avec une plume à son chapeau, qui fait du jogging tous les jours devant notre maison. Chaque année, pour ses vacances, il a l'habitude de partir faire de longs voyages en Amérique du Sud avec sa femme. Il possède une très belle maison avec piscine dans son jardin. Un jour, un prédicateur nommé Curtis Goldman séjournait chez nous quand ce vieil homme est passé devant notre maison, en faisant son jogging. Le prédicateur Goldman est sorti dans la rue pour témoigner et lui annoncer l’Évangile, mais le vieil homme s'est enfuit, comme s'il était poursuivi par un fantôme. Alors Goldman a couru après lui, en criant : « Arrêtez-vous vieil homme ! Vous allez en Enfer ! Arrêtez-vous ! Vous allez en Enfer ! » Mais le vieil homme, avec une plume à son chapeau, courait plus vite que lui et l’a distancé. L’autre nuit, le vieil homme avec une plume à son chapeau ne pouvait pas dormir. Il a mis son maillot de bain et il est sorti pour aller faire quelques brasses dans sa piscine. Mais en chemin, il a trébuché et s'est heurté la tête. Il est tombé dans la piscine – tout ceci s'est passé vers 2 heures du matin. Le lendemain, le jardinier a trouvé son corps froid, mort, flottant entre deux eaux. Les dernières paroles qu'il a entendues sont celles du prédicateur : « Arrêtez-vous vieil homme ! Vous allez en Enfer ! Arrêtez-vous ! Vous allez en Enfer ! » C'était un homme gentil. Je l'aimais bien. J'ai ressenti une profonde tristesse quand Ileana m'a raconté comment il était mort. C'est ce que je viens d’apprendre, juste avant d'écrire ce paragraphe.

Ne haussez pas les épaules en pensant qu'il était vieux – et que vous êtes jeune ! Ne vous permettez pas de le faire. Tous les matins, je lis les colonnes nécrologiques de deux journaux. J'ai cessé de lire les petites bandes dessinées quotidiennes. J'avais l'habitude de les appeler les « drôles de journaux. » Mais ils ne sont pas drôles, ils ne le sont plus. Ils sont tristes et sans espoir - aussi tristes et désespérés que les personnes âgées qui vivent seules dans les belles maisons de mon quartier. Jeunes gens, ne laissez jamais votre père ou votre mère vivre seuls. C'est une façon horrible de vivre. Promettez-moi devant Dieu que vous prendrez votre vieille mère ou votre vieux père avec vous dans votre maison quand ils seront seuls. Promettez-le moi ! Lisez leur ce passage-là dans le sermon, qui s'intitule le « Ciel ou l'Enfer. » Ne laissez pas vos parents vivre une vieillesse triste, solitaire, avec seulement un appel téléphonique ou un message texte de votre part tous les deux jours ! Prenez votre mère ou votre père sous votre toit lorsque leur conjoint décèdera. C’EST LA SEULE MANIÈRE CHRÉTIENNE d'agir. Au moins, faites tout votre possible pour le faire. Pour l'amour de Dieu ne laissez pas votre mère s'étioler et mourir seule, tandis que vous-même faites votre vie seul de votre côté. Si vous le faites, vous récolterez ce que vous semez. Vous aussi, vous allez mourir seul et aller en Enfer seul, comme a fait hier le vieil homme avec la plume à son chapeau, quand il a trébuché et s'est noyé dans sa piscine.

« Mais les enfants du Royaume seront jetés dans les ténèbres du dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents » (Matthieu 8:12).

Certains d'entre vous ici ce soir ont des mères chrétiennes. Certains d'entre vous brisent le cœur de cette pauvre mère. Nous avons amené ma mère dans notre maison et ma femme l'aimait, et nous l'avons pris en charge pendant les dernières quatre années de sa vie. Mais ici ce soir, il y a des enfants « qui sont nés » dans l'église qui briseront le cœur de leur mère et lui donneront des cheveux gris avant le temps. Et vous continuerez à agir ainsi de suite et faire la seule chose qui tourmente le cœur de votre mère dans les longues veilles de la nuit ! Elle peut ne jamais vous le dire, mais vous êtes son seul espoir. Elle a vous a donné sa vie. Elle a travaillé dur dès le matin jusqu'à la nuit pour s'assurer que vous ayez une vie meilleure qu'elle. Mais vous refusez de lui donner la seule chose qu'elle demande de votre part ! Elle ne vous le dit pas, parce qu'elle vous aime trop pour vous déranger. Mais la seule chose qu'elle veut vraiment de vous, c'est que vous mettiez votre confiance en Jésus et être présente à votre baptême, le sourire aux lèvres et la joie dans le cœur ! Ne pouvez-vous pas faire cela pour votre pauvre mère ? Si vous ne venez pas à Jésus pour être baptisé et la rendre fière de vous, elle sentira comme si sa vie a été gaspillée, comme si sa vie ne valait rien.

Que votre mère soit chrétienne ou non, je vous en prie, pour l'amour de Dieu, jeune homme, jeune femme, venez à Jésus, tandis que votre cœur est encore tendre et jeune. Ne partez pas sans Christ – ne courrez pas loin de Christ – comme l'a fait le vieil homme avec une plume à son chapeau. Comme vous le ferez peut être vous-même si vous ne faites pas confiance à Jésus maintenant, pendant que vous êtes encore jeune. Ou bien vous aller mourir, peut être dans une piscine, qui sait ? Et vous mourrez dans l'eau et tomberez dans les ténèbres de l’Enfer, là où on ne trouve pas une seule goutte d'eau pour rafraîchir la langue, dans les flammes éternelles.

Spurgeon a raconté l'histoire d'une femme qui a eu un rêve qu'elle a ensuite partagé avec ses enfants. Elle a rêvé du Jour du Jugement. Les grands livres ont été ouverts et Dieu a dit : « Mettez ceux qui ne sont pas sauvés sur la gauche et ceux qui sont sauvés sur la droite. » Un ange est venu et a pris la mère, en disant : « Elle est chrétienne et doit aller sur la droite. Mais ses enfants sont perdus. Ce sont des chèvres. Ils doivent aller sur la gauche. » Elle a rêvé que ses enfants pleuraient, en disant : « Mère, devons-nous te quitter ? » Alors elle a mis ses bras autour d'eux et leur a dit : « Mes enfants, si c’était possible, je vous prendrais avec moi. Mais ce n'est pas possible parce que vous n'avez pas fait confiance à Jésus. Je vous ai supplié de Lui faire confiance et être sauvés, mais vous n'avez pas voulu m'écouter et m'obéir. Maintenant je dois être séparée de vous pour toujours. » À l’instant, l'ange est venu pour elle. Ses larmes avaient disparu maintenant, surmontant l'affection d’une mère, surnaturellement calme et résignée à la volonté de Dieu. Elle s'est tourné vers ses enfants et leur a dit, « Je vous ai emmené avec moi à l'église. Je vous ai enseigné la Bible à la maison. J’ai prié pour vous chaque soir. Pourtant vous avez refusé Jésus. Maintenant tout ce que je dois dire est 'Amen' à votre condamnation éternelle. » Puis ses enfants lui ont été ôtés et elle les a vu jetés dans les ténèbres, dans les flammes éternelles.

Jeune homme, jeune fille, que penserez-vous quand viendra le dernier jour, et que vous entendrez Christ dire, « Allez vous-en, maudits, dans le feu éternel. » Et puis vous entendrez une autre voix dire, « Amen. » Et quand vous vous demanderez d'où vient cet « Amen » vous découvrirez que c'est la voix de votre mère. Ou bien vous, jeune femme, lorsque vous serez jetée dans les ténèbres de l'Enfer, vous pourrez entendre une voix dire « Amen » et réaliser que cela venait de la bouche de votre propre père.

Beaucoup de réprouvés, ivrognes, prostituées, homosexuels et toxicomanes repentis et convertis entreront au Ciel. Et « les enfants du Royaume, » comme vous, un enfant qui est venu à l'église toute sa vie, mais qui a rejeté Jésus, vous serez jeté dans les ténèbres et les flammes éternelles de l'Enfer. Et là, vous n'aurez plus d’espoir, plus aucun, jamais –mais vraiment jamais – et cela pour toujours ! Perdu à jamais !

Et c'est si facile d'échapper à cette horreur ! Tout ce que vous avez à faire c'est de mettre votre confiance en Jésus – si simple – si facile – « seulement Lui faire confiance, seulement Lui faire confiance, seulement Lui faire confiance, maintenant ! Il vous sauvera, Il vous sauvera, Il vous sauvera à cet instant même. » Faites-Lui confiance, simplement, et vos péchés seront lavés par le Sang de Christ versé sur la Croix ! Venez à la Croix de Christ et soyez purifiés par Son Sang !

Ce sermon a été simplement adapté et condensé à partir d'un sermon par C. H. Spurgeon, « le Prince des prédicateurs » prêché en plein air à une grande foule quand il avait seulement vingt ans. Et il serait le premier à vous dire que ce chant est vrai,

Il y a une place à la Croix pour toi,
   Il y a une place à la Croix pour toi,
Bien que des millions y soient venus,
   Il y a encore place pour toi-
Oui, il y a une place à la Croix pour toi.
« Room at the Cross For You » (Il y a une place à la Croix pour toi),
      par Ira F. Stanphill, 1914-1993.

Voulez-vous nous parler pour savoir comment être lavé de votre péché par la foi dans le Sang de Jésus ? Si vous le voulez, allez maintenant à la salle de prière et de partage. Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.


GRANDES LIGNES DE

LE CIEL ET L'ENFER

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et je vous dis que beaucoup viendront de l’est et de l’ouest, et s’assiéront avec Abraham, Isaac et Jacob dans le Royaume du ciel, mais les enfants du Royaume seront jetés dans les ténèbres de dehors : là seront les pleurs et les grincements de dents » (Matthieu 8:11-12).

I.   Premièrement, la promesse des Cieux, Matthieu 8:11; Apocalypse 7:9.

II.  Deuxièmement, la mise en garde sur l'Enfer, Matthieu 8:12.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).