Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




POURQUOI L'ÉVANGILE EST-IL SI PEU PRÊCHÉ DE NOS JOURS ?

WHY SO LITTLE GOSPEL PREACHING TODAY ?
(French)

par le Dr. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, dimanche matin 26 janvier 2014.

« Malheur est à moi, si je n'annonçais pas l'Évangile ! »
(I Corinthiens 9:16).


Ce sont les paroles même de l'apôtre Paul. Il se sentait obligé de prêcher l'Évangile de Christ. Et il a continuellement prêché l'Évangile tout au long de son ministère. Matthew Henry a dit : « Ceux qui sont réservés pour le ministère ont à leur charge de prêcher l'Évangile. Malheur à eux s'ils ne le font pas. » Sans autre explication préalable, j'irai droit au sermon.

J'ai entendu plusieurs personnes se plaindre d’une l'absence de prédication de l'Évangile aujourd'hui. Ces dernières me disent que, dans leur église, elles n'entendent jamais un sermon entier sur l'Évangile de Christ. Elles me demandent aussi pourquoi les prédicateurs ne donnent pas de sermons sur l'œuvre de salut de Christ sur la Croix. Aussi je me suis posé la question – pourquoi si peu de pasteurs prêchent-ils l'Évangile de nos jours ? Moi-même, depuis des années, je n'ai entendu aucun pasteur d'une église locale prêcher l'Évangile ! Je pense qu'il y a plusieurs raisons à cela – et je vais vous en donner deux dans ce sermon.

I. Premièrement, la Bible prédit que dans les derniers jours, Christ sera tenu hors de la plupart des églises.

Apocalypse 3:14-22 donne une description de l'église de Laodicée. C'est une parfaite illustration des églises du monde occidental dans les derniers temps. J. A. Seiss a dit, « Un homme, de nos jours, peut-il vraiment examiner attentivement une église qui confesse sa foi sans dire que nous n'avons pas atteint l'âge de Laodicée ? » (J. A. Seiss, The Apocalypse, L’Apocalypse, Zondervan Publishing House, n.d., p. 85).

Le Dr. John F. Walvoord a écrit, « L'Église aujourd'hui... par de nombreux aspects, rappelle malheureusement l'état spirituel de l'église de Laodicée » (John F. Walvoord, Th. d., The Revelation of Jesus Christ, La révélation de Jésus Christ, Moody Press, 1966, p. 95).

Le Dr. Lehman Strauss a dit, « Pour la plupart, l'église de Laodicée des derniers jours ne revendique pas le Christ… L'échec tragique de la chrétienté est scellé. L'église de l'homme des derniers jours est une église qui a été rejetée » (Lehman Strauss, D.D., The Book of Revelation, Le livre de l'Apocalypse, Loizeaux Brothers, édition de 1982, pp. 104, 105).

Le Dr. J. Vernon McGee a dit, « Nous vivons à l'époque de l'église de Laodicée... C'est la condition de la plupart des grandes églises qui se disent fondamentalement conservatrices... Je suis d'avis que si [Christ] s’adressait à de nombreuses églises d'aujourd'hui, Il dirait : ‘Vous me rendez malade… Vous dites que vous m'aimez. Et malgré vos dires, cela ne signifie rien pour vous...’ » Mes amis, nous vivons aujourd'hui dans le temps de Laodicée... C'est l'église dont parlait Stanley High quand il a dit :

L'Église a omis de me dire que j'étais un pécheur. L'église n'a pas réussi à m'offrir le salut en Jésus-Christ Seul. L'Église a omis de me présenter les horribles conséquences du péché, la certitude de l'enfer, et le fait que Seul Jésus peut nous sauver » (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, À travers la Bible Thomas Nelson, 1983, volume V, p. 922, 923, 925, 924 ; Notes sur l'Apocalypse 3:14-19 ; Stanley H. High était le rédacteur en chef du Reader's Digest et un auteur chrétien. La déclaration ci-dessus par M. High est parue en août 1947 dans le Time Magazine).

Où est le Christ, dans les églises de Laodicée de notre temps ? Nous en trouvons une description dans Apocalypse 3:20,

« Voici, je me tiens à la porte et je frappe : si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, je viendrai à lui et souperai avec lui et lui avec moi » (Apocalypse 3:20).

Christ est exclus de Son Église en ces temps de Laodicée. Il se tient debout à l'extérieur, et Il frappe à la porte de l'Église, parce qu'Il est exclu ! Le Dr. Charles C. Ryrie a dit : « N'est-ce pas incroyable que Christ doive demeurer en dehors de Sa propre Église ! » (Charles C. Ryrie, Th.D., Ph.D., The Ryrie Study Bible, La Bible d'étude de Ryrie, Moody Press, édition de 1978, p. 1900 ; note sur Apocalypse 3:20).

Notez bien que ce passage d’Apocalypse 3:20 ne parle pas du Christ entrant dans le cœur de l'homme. Comme le Dr. Ryrie le fait remarquer, il est exclu de Son Église, non pas du cœur de l'homme. C'est ce dont Apocalypse parle ici. C'est évident dans le contexte de la présente section, qui se termine par ces paroles, « Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux églises. »

C'est pourquoi nous ne devrions pas être surpris qu'il y ait si peu de prédications de l'Évangile de Christ dans les derniers jours, en cette ère de Laodicée ! Le Dr. Michael Horton, dans son livre lucide intitulé : Christless Christianity, Christianisme sans Christ, écrit que la plupart de nos églises prêchent un message d' « auto-assistance, » plutôt que l'Évangile de Christ. Il cite les thèmes de sermons d'une certaine église baptiste pour prouver son point :

« Comment vous sentir bien avec vous-même »
« Comment vaincre la dépression »
« Comment avoir une vie pleine et réussie »
« Apprendre à gérer l'argent sans que l'argent ne vous gère »
« Les secrets d'une vie de famille réussie »
« Comment vaincre le stress » etc.
(Michael Horton, Ph.D., Christless Christianity : The Alternative
Gospel of the American Church, Christianisme sans Christ : L’autre Évangile de l'Église américaine, Baker Books, 2008, p. 49).

J’en conclus que la première raison pour laquelle il y a si peu de prédications sur l’œuvre de Christ – Sa mort sur la Croix, l'expiation par Son Sang, Sa résurrection, Sa seconde venue, etc. – c’est que nous vivons dans l'apostasie de la Laodicée du temps de la fin, dont parle la prophétie biblique. Le Dr. J. Vernon McGee a écrit,

À l'église de Laodicée, le Seigneur Jésus dit : « Ainsi, parce que tu es tiède, et ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche » (v. 16). Il s'agit de l'église apostate, qui prétend être chrétienne, mais qui ne l'est pas en réalité. (McGee, ibid., p. 926).

Dans son grand passage prophétique du quatrième chapitre de II Timothée, l'apôtre Paul dit,

« Car le temps viendra où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais ayant des oreilles qui les démangent, ils s’amasseront des instructeurs selon leurs désirs ; et ils détourneront leurs oreilles de la vérité, et se tourneront vers des fables. Mais toi, veille en toutes choses, endure les afflictions, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis ton ministère en totalité » (II Timothée 4:3-5).

Après avoir dit, « ils détourneront leurs oreilles de la vérité, » Paul dit, « fais l’œuvre d’un évangéliste. » Rien n'est plus nécessaire que des sermons d'évangélisation forts, éclairés, comme les milliers que Spurgeon prêcha au XIXème siècle ! Ô, combien cette génération a besoin de ce genre de prédication en cette heure désespérée ! Je me moque si tous les autres prédicateurs d'Amérique donnent aux chrétiens de petites leçons bibliques, verset par verset ! Quoiqu'ils fassent, je continuerai de prêcher l'Évangile de mon Seigneur Jésus Christ !

« Malheur à moi, si je n'annonçais pas l'Évangile ! » (I Corinthiens 9:16).

J’aime raconter l’histoire, des choses invisibles d’en-haut,
   De Jésus et de Sa gloire, de Jésus et de Son amour.
J’aime raconter l’histoire, parce que je sais qu’elle est vraie ;
   Mon grand désir est satisfait, comme rien d’autre ne peut le faire.
Combien j'aime raconter cette histoire, ce sera mon refrain dans la gloire,
   Raconter la vieille, vieille histoire, de Jésus et de Son amour.
“I Love to Tell the Story” (J'aime raconter l’histoire)
      par A. Catherine Hankey, 1834-1911.

« Malheur à moi, si je n'annonçais pas l'Évangile ! » (I Corinthiens 9:16).

II. Deuxièmement, la « prière du pécheur » a rendu la prédication de l'Évangile du Christ désuète, démodée et inutile - comme le disent les prédicateurs « modernes ! »

Si tout ce dont vous avez besoin est de voir les gens réciter la « prière du pécheur, » il n'y a en effet aucun besoin pour la prédication de l'Évangile. En s'appuyant sur cette méthode « moderne, » la « prière du pécheur » a maintenant remplacé la prédication de l'Évangile de Christ ! Si vous pensez que c'est une exagération, écoutez ce que Jack Hyles écrivait en 1993

,

     L'église du Nouveau Testament dans le livre des Actes était une église qui gagnait des âmes. Au fil des ans, nous avons transféré gagner des âmes à l'évangélisation, et pendant bien des siècles, on a mis l'importance sur une église d’évangélisation.
     Maintenant, quelle est la différence entre une église qui gagne des âmes et une église d’évangélisation ? Dans une église d’évangélisation, le pasteur se trouve derrière la chaire et prêche l'Évangile au gens non sauvés que les membres ont amené à l'église. Dans une église qui gagne des âmes, les gens sortent de l'église et vont au dehors sur les routes et les chemins, pour gagner des âmes à Christ, les amener à l'église pour faire une confession publique de salut. Dans notre génération, nous avons vu les meilleures églises changer d'églises d’évangélisation à des églises gagnant des âmes… Ce qui permet à l'homme de Dieu de prêcher au peuple chrétien le jour du Seigneur, en réalisant qu'ils sortiront de l'église... et amèneront des gens à Christ (Jack Hyles, D.D. Enemies of Soul Winning, Ennemis du gagneur d'âme, Hyles-Anderson Publishers, 1993, pp. 140, 141).

Ce qu'il veut dire est évident, n'est-ce pas ? Il dit que les « meilleures églises » ne donnent plus de sermons d'évangélisation. Les membres de l'église sortent des murs et demandent simplement aux gens de dire la « prière du pécheur » pour ensuite les amener à l'église et demander « la conversion. » Il a également dit que les églises du Nouveau Testament le faisait (ibid., p. 140). Je voudrais bien voir quelqu'un le prouver à partir du livre des Actes ! Chaque sermon, sauf un dans le livre des Actes, était un sermon d'évangélisation ! Oui c'est vrai, chaque sermon, sauf un dans le livre des Actes était un sermon d'évangélisation ! Actes 20:18-35 est la seule exception ! C’est un sermon donné par Paul aux « anciens » de l'église d'Éphèse. Et même dans ce sermon, il parle des sermons d'évangélisation qu'il a donné aux perdus, « Témoignant aussi bien pour les Juifs que pour les Grecs la repentance envers Dieu et la foi envers notre Seigneur Jésus Christ » (Actes 20:21). Et tous les autres sermons dans le livre des Actes étaient des sermons d'évangélisation – et cela comprend le sermon de Pierre à la Pentecôte (Actes 2:14-40) ; le sermon de Pierre devant le Sanhédrin (Actes 4:5-12) ; le sermon d'Étienne (Actes 7:1-53) ; les sermons de Philippe en Samarie (Actes 8:5) ; le sermon de Paul après sa conversion (Actes 9:20-22) ; le sermon de Pierre aux païens (Actes 10:34-43) ; le sermon de Paul à Antioche en Pisidie (Actes 13:14-41) ; le sermon de Paul à Athènes (Actes 17:22-31) ; etc. Nous pouvons aussi lire que Paul a prêché publiquement et de maison en maison (Actes 20:20-21). Le livre des Actes nous dit que les apôtres étaient dans le temple et dans diverses maisons prêchant des sermons d'évangélisation. On nous dit qu'ils n'ont « cessé d'enseigner et de prêcher le Christ Jésus » (Actes 5:42). Aussi Jack Hyles était complètement dans l’erreur quand il a écrit que l'« Église du Nouveau Testament du livre des Actes » ne s’était pas construite sur une prédication d'évangélisation (Hyles, ibid., p. 140). Jack Hyles était encore complètement dans l’erreur quand il a écrit que les « pasteurs des meilleures églises » se sont détournés de la prédication d'évangélisation pour parler aux « chrétiens le Jour du Seigneur » (Hyles, ibid., p. 141).

Mais je voudrais vous faire remarquer une autre chose très intéressante dans la déclaration de Jack Hyles, c’est qu'elle montre très clairement que la « prière du pécheur » a remplacé la prédication d'évangélisation ! L'idée de courir partout pour amener les gens à prier une brève « prière du pécheur » a fait de la prédication de l’Évangile une chose du passé, qui n'est plus nécessaire. Comme le dit Jack Hyles, « Avec les années nous avons transféré gagner des âmes [amener les gens à prier la prière du pécheur'] pour l'évangélisation » (Hyles, ibid., p. 140) – et Hyles dit que ce n'est pas bon !

Hyles n'est pas le seul qui le pense. C'est si facile d'amener les gens à « lever la main » – ou dire la « prière du pécheur ! » Pourquoi prendre le temps de prêcher des sermons entiers au sujet de Christ ? Pourquoi ne pas simplement enseigner « les chrétiens le jour du Seigneur » – comme le dit Jack Hyles ? Donc, aujourd'hui, tout le monde, de John MacArthur à Joel Osteen, enseigne « les chrétiens le jour du Seigneur. » Ainsi, dans nos églises, ce qu'on appelle couramment « la prière du pécheur » a supplanté la prédication de l'Évangile. Mais je dois encore dire avec l'apôtre Paul,

« Malheur à moi, si je n'annonçais pas l'Évangile ! » (I Corinthiens 9:16).

Je viens juste de lire une déclaration faite par un homme nommé Thomas Williamson et qui fait réfléchir. Il dit :

     J'ai peut-être raté quelque chose, mais je ne peux trouver aucun exemple dans le Nouveau Testament où un chrétien aurait dit à une personne non sauvée : « Répétez simplement après moi cette prière, ou si vous êtes embarrassé pour prier à voix haute, suivez-en les paroles avec moi silencieusement et la tête courbée tandis que je prie, et vous serez sauvé » (Thomas Williamson, « Northern Landmark Missionary Baptist, » décembre 2013, page 2).

Je ne connais pas M. Williamson, ni ce qu'il croit. Mais ce qu'il dit mérite une réflexion approfondie et sérieuse. Nulle part, dans le Nouveau Testament, quelqu'un n'a jamais conduit une personne non sauvée à prier une « prière du pécheur ! » C'est une nouvelle méthode – que l'on ne trouve pas dans la Bible ! Et c'est une méthode dangereuse car elle rend la prédication de l'Évangile inutile – comme nous le voyons aujourd'hui dans tant d'églises !

Mon associé, le Dr. Christopher Cagan, et moi avons regardé Joel Osteen par internet l'autre soir. Il a parlé brièvement sur la façon de se rendre heureux soi-même. Il a cité un verset ou deux de la Bible, mais il n'a jamais mentionné l'Évangile de Christ – pas un mot sur la mort substitutive de Christ sur la Croix – pas un mot sur la puissance purificatrice du Sang de Christ – pas un mot sur la résurrection de Christ – absolument aucune mention de l'Évangile. Puis, à la fin de son discours – j'ai écrit mot pour mot ce qui a été dit – Joel Osteen dit,

Nous n'aimons jamais clore notre émission sans vous donner l'occasion de faire de Jésus le Seigneur de votre vie. Voulez-vous prier avec moi ? Dites simplement : « Seigneur Jésus, je me repens de mes péchés. Viens dans mon cœur. Je te fais mon Seigneur et Sauveur. » Amis, si vous avez prié cette simple prière, nous pensons que vous êtes nés de nouveau.

Joel Osteen peut croire qu'ils « sont nés de nouveau, » mais pas moi ! Jamais quelqu’un n'est « né de nouveau » en disant cette prière – pas un seul ! Comment le pourraient-ils ? Il n'y n'avait aucun Évangile dans cette prière – aucun ! Et puisqu'il n'y avait aucun Évangile dans son sermon. M. Osteen a donné un sermon sans Christ et une « prière du pécheur » ne faisant aucune mention de l'Évangile ! Il n’y avait aucune mention de Jésus mourant sur la Croix pour payer le prix du péché – qui est le cœur même de l'Évangile. Il n'y n'avait aucune mention de la puissance purificatrice du Sang de Christ. Il y n'avait aucune mention de Sa résurrection d'entre les morts. En d'autres termes, il y n'avait absolument aucune mention de l'Évangile (I Corinthiens 15:1-4). C'est le faux évangile d'une prière rapide – et non pas l'Évangile de Christ ! Ainsi, Joel Osteen prêche ce que l'apôtre Paul appelait, « un autre évangile, et non l'Évangile du Christ » (Galates 1:6, 7). Mais je persiste à dire,

« Malheur à moi, si je n'annonçais pas l'Évangile ! » (I Corinthiens 9:16).

J’aime raconter l’histoire, car elle est belle à écouter,
   Car elle me semble, à chaque fois, plus belle et plus douce.
J’aime raconter l’histoire, que certains n’ont jamais entendue,
   Le message du salut, sorti tout droit de la Parole de Dieu.
Combien j'aime raconter cette histoire, ce sera mon refrain dans la gloire,
   Raconter la vieille, vieille histoire, de Jésus et de Son amour.

La race humaine est liée par les chaînes du péché, sous le contrôle de Satan, « le prince de la puissance de l'air » (Éphésiens 2:2). Tout le monde est sous l'emprise du péché, « ayant aucun espoir et sans Dieu dans le monde » (Éphésiens 02:12).

Mais « Christ Jésus est venu au monde pour sauver les pécheurs » (I Timothée 1:15). Jésus est descendu du Ciel et a habité parmi nous, sans péché, le Fils de Dieu parfaitement Saint – le seul Fils engendré de Dieu. Mais la terrible nuit avant Sa crucifixion, dans l'obscurité du jardin de Gethsémani, Dieu a mis le péché de Son peuple « dans son propre corps » (I Pierre 2:24). Jésus a lutté chargé du poids de votre péché jusqu'à ce que « Sa sueur était comme des grumeaux de sang coulant sur le sol » (Luc 22:44). Les capitaines du temple sont venus et L'ont arrêté sur la base de fausses accusations. Ils L'ont traîné devant le souverain sacrificateur. Ils Lui ont bandé les yeux, L'ont frappé au visage, alors que d'autres Lui arrachaient des lambeaux de Sa barbe. Ils L'ont amené devant le gouverneur romain, Ponce Pilate. Il a ordonné à ses soldats de Le rouer de coups de fouets sur le dos, jusqu'à ce qu'Il soit à moitié mort, Son Sang imbibant le sol. Ils L'ont frappé au visage et Lui ont donné des coups de canes sur la tête. Ils L'ont forcé à porter une croix dans les rues, tandis que le peuple criait et vociférait à Son passage. Quand ils sont arrivés sur les lieux de l'exécution, ils ont percé Ses mains et Ses pieds, en enfonçant des clous pour Le maintenir sur la croix. Et Il est resté accroché là, nu sur la Croix, tandis que la foule se moquait de Lui et Le raillait. Après être resté ainsi sur la Croix pendant six heures, Il a crié fortement, « Tout est accompli » (Jean 19:30), et le Seigneur a baissé la tête et a rendu Son esprit - et Il est mort. « Toutefois un des soldats perça son côté avec une lance, et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau... » (Jean 19:34). Un homme du nom de Joseph d'Arimathée a pris le corps sans vie de Jésus, L'a enroulé dans des vêtements en lin et L’a placé dans un tombeau. Ils ont posé une énorme pierre à l'entrée de la tombe et l’ont scellée, puis ils ont mis une garde romaine pour surveiller le tombeau. Mais très tôt, ce premier dimanche de Pâques, Jésus est ressuscité physiquement des morts - chair et os !

Mon ami, Jésus a fait tout cela pour vous. Il est mort sur cette Croix pour payer le prix de votre péché. Vous devriez avoir été puni pour votre péché – mais Jésus a souffert et Il est mort comme votre substitut. La Bible enseigne que vous ne pouvez être sauvé du péché que par la mort substitutive de Jésus, qui a donné Sa vie à votre place. Il a versé Son Sang pour vous purifier de tout péché. Et Il est ressuscité physiquement des morts pour vous donner la vie éternelle ! Jésus est passé par toute cette douleur et cette souffrance parce qu'Il vous aime ! Venez à Jésus Il vous aime tellement qu'Il vous sauvera - maintenant !

Que vous reste-t-il à faire ? Tout ce que Dieu demande c'est que vous vous repentiez et fassiez confiance à Son Fils Jésus. Quand vous vous repentez et faites confiance à Jésus, Il vous sauve du péché, de la tombe et de l'enfer même ! Faites confiance à Jésus maintenant et Il vous purifiera de votre péché par Son Sang précieux.

Combien j'aime raconter l'histoire, pour ceux qui la connaissent bien,
   Et sont toujours affamés et assoiffés de l'entendre une fois de plus.
Et quand, dans la gloire, je chanterai à nouveau ce chant,
   Ce sera la vieille, vieille histoire, que j'aime depuis si longtemps.
Combien j'aime raconter cette histoire, ce sera mon refrain dans la gloire,
   Raconter la vieille, vieille histoire, de Jésus et de Son amour

« Malheur à moi, si je n'annonçais pas l'Évangile ! » (I Corinthiens 9:16).

Si vous désirez parler avec nous pour être sauvé de votre péché par Jésus, veuillez vous lever maintenant et aller vers le fond de l'auditorium. Mr. John Samuel Cagan vous emmènera dans un endroit calme où nous pourrons parler et prier. Si vous désirez devenir un véritable chrétien, veuillez vous lever et venir maintenant. Dr. Chan, voulez-vous prier pour que quelqu'un fasse confiance à Jésus ? Amen.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par Mr. Abel Prudhomme : Apocalypse 3:14-22.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
“I Love to Tell the Story” (J'aime raconter l’histoire)
par A. Catherine Hankey, 1834-1911.


GRANDES LIGNES DE

POURQUOI L'ÉVANGILE EST-IL SI PEU PRÊCHÉ DE NOS JOURS ?

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Malheur est à moi, si je n'annonçais pas l'Évangile ! »
(I Corinthiens 9:16).

I.   Premièrement, la Bible prédit que, dans les derniers jours, Christ sera tenu hors de la plupart des églises, Apocalypse 3:20; II Timothée 4:3-5.

II.  Deuxièmement, la « prière du pécheur » a rendu la prédication de l'Évangile de Christ désuète, démodée et inutile - comme le disent les prédicateurs « modernes ! » Actes 20:21 ; 2:14-40 ; 4:5-12 ; 7:1-53 ; 8:5 ; Actes 9:20-22 ; 10:34-43 ; 13:14-41 ; 17:22-31 ; 20:20-21 ; 5:42 ; I Corinthiens 15:1- 4 ; Galates 1:6, 7 ; Éphésiens 2: 2, 12; I Timothée 1:15 ; I Pierre 2:24 ; Luc 22:44 ; Jean 19:30, 34.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).