Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LE TRIOMPHE DU SAUVEUR !

(SERMON N° 12 SUR ÉSAÏE 53)
THE SAVIOUR’S TRIUMPH!
(SERMON NUMBER 12 ON ISAIAH 53)
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le jour du Seigneur, dimanche matin 14 avril 2013

« Il verra sa postérité, il prolongera ses jours, et le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main » (Ésaïe 53:10).


La première partie d'Ésaïe 53:10 parle de la mort propitiatoire du Christ. J'ai prêché sur ce sujet hier soir. La première moitié de ce verset montre que Dieu le Père est l'agent derrière les souffrances de Son Fils, et Celui qui en est effectivement la cause. Le Dr Merrill F. Unger a dit : « Le Seigneur L’a écrasé en le plongeant dans l'affliction » (Merrill F. Unger, Ph.D., Unger’s Commentary on the Old Testament, Commentaire de Unger sur l’Ancien Testament, Moody Press, 1981, volume II, p. 1299). La première moitié d'Ésaïe 53:10 dit :

« Toutefois il plut au Seigneur de le meurtrir ; il l’a exposé à la souffrance : quand tu auras mis son âme une offrande pour le péché » (Ésaïe 53:10a).

Le Commentaire de l'Ancien Testament de Keil et Delitzsch dit,

Ce sont les hommes qui ont infligé à [Christ] un tel poids de souffrance, cette profonde tristesse ; mais la cause suprême en est Dieu, qui prend le péché des hommes pour servir Son bon plaisir, Sa volonté et Son conseil prédéterminés (Eerdmans, réimpression de 1973, vol. VII, partie II, p. 330).

Mais maintenant, nous voyons, dans la seconde moitié d'Ésaïe 53: 10, ce qui est advenu des souffrances de Christ, ce qu'une telle souffrance a généré. Sa passion et Sa mort ont jeté les bases du triomphe de Sa résurrection et la victoire des Siens sur la terre ! Veuillez rester debout encore un peu et lire la deuxième moitié du verset, commençant par ces mots, « Il verra sa postérité... »

« Il verra sa postérité, il prolongera ses jours, et le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main » (Ésaïe 53:10b).

Veuillez vous asseoir. Remarquez, dans ce texte, trois merveilleux effets qui sont le résultat des souffrances du Christ !

I. Premièrement, Il verra Sa postérité !

« Il verra sa postérité » (Ésaïe 53:10).

Voici le premier résultat de la mort de Jésus. « Il verra Sa postérité. » Il s'agit de la semence spirituelle du Christ, sa progéniture. Des millions d'hommes et de femmes sont venus à Christ et sont devenus « Sa postérité. » Jésus l'a prédit quand Il a dit :

« Et il en viendra de l’est et de l’ouest, du nord et du sud, et ils s’assiéront dans le Royaume de Dieu » (Luc 13:29).

Depuis le jour de la Pentecôte et après, dans le monde entier, un nombre incalculable d'hommes et de femmes sont venus à Christ. Et en fin de compte, quand Christ reviendra du Ciel dans ce monde,

« Sa postérité héritera la terre » (Psaume 25: 13).

Mais Christ ne devait pas attendre jusqu'à ce qu'Il revienne la seconde fois pour voir Sa postérité. Immédiatement, à Sa résurrection d'entre les morts, Il a vu les Siens, et les Siens Le virent ! L'apôtre Paul a dit,

« Il a été vu de Céphas [Pierre], puis des douze : ensuite, il a été vu par plus de cinq cents frères en même temps...ensuite, il a été vu par...tous les apôtres... Et en dernier, il a été vu de moi aussi » (I Corinthiens 15:5-8).

Sa postérité L'a vu. Comme dit l'apôtre Jean,

« …ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, et que nos mains ont touché de la Parole de vie » (I Jean 1:1).

Et Il a vu Sa postérité, quand Il est ressuscité d'entre les morts,

« Puis... Jésus vint, et se tint au milieu d’eux, et leur dit, paix soit avec vous... Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Alors les disciples se réjouirent quand ils virent le Seigneur » (Jean 20:19-20).

« Il verra sa postérité. »

Ils L'ont vu et Il les a vu – et ils étaient Sa postérité, Ses enfants spirituels ! Et Il a vu Sa postérité, quand Il est ressuscité d'entre les morts !

Après, Il est monté au Ciel, et la puissance du Saint-Esprit est venue et trois mille personnes ont été converties. Encore une fois cette promesse dans Ésaïe s'est accomplie. Depuis Ciel, Jésus a vu Sa postérité. Et ceci tout au long du livre des Actes. Le Christ ressuscité a regardé de Son trône de gloire au Ciel et a vu les multitudes qui ont mis leur confiance en Lui et sont devenus Sa postérité.

Et il en a donc été ainsi tout au long des âges. Jésus a regardé du Ciel et a vu Sa postérité multipliée sur toute la terre ; accomplissant ainsi la prophétie d'Ésaïe, qu'ils viendraient « de l'est et de l'ouest et du nord et du sud, et... ils s’assiéront dans le royaume de Dieu » (Luc 13:29).

Oui, cette promesse a été accomplie des millions de fois tout au long de l'histoire et dans le monde entier.

« Il verra Sa postérité. »

Et quand vous venez à Jésus par la foi, Il vous verra, vous aussi ! Au moment de la conversion, vous entrerez dans le grand nombre de ceux qui sont Sa postérité – sur la terre et au Ciel.

« Il verra Sa postérité. »

Combien nous nous réjouissons que le Christ ressuscité ait vu une telle bénédiction, un tel glorieux spectacle – hommes et femmes de toutes races et de toutes nations, croire en Lui et se joignant à Lui pour toujours ! Oui,

« Il verra Sa postérité. »

L'autre soir, ma femme et moi avons vu un extraordinaire DVD. Il montrait des musulmans en Iran, se tournant l’un après l'autre vers le Christ et devenant chrétiens. Une femme musulmane disait, « J'ai perdu tout espérance. » Puis elle a fait confiance à Jésus. Un jeune homme disait, « Je ne veux pas être musulman. » Lui aussi, a fait confiance à Jésus et il est devenu chrétien. Il y a plus de gens qui font confiance à Jésus en Iran aujourd'hui, qu'à tout autre moment depuis 1 500 ans ! Des milliers de jeunes, dans les pays musulmans, risquent leur vie pour devenir chrétiens ! Aujourd'hui, Jésus est en train de voir « Sa postérité » se multiplier dans le monde musulman ! Et nos sermons y entrent, traduits en arabe, par le biais de notre site Web !

Et dans ce triomphe final, quand Christ viendra dans Sa gloire pour mettre en place Son Royaume sur cette terre, quand Il viendra à nouveau pour régner comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs,

« Sa postérité héritera la terre » (Psaume 25:13).

Et « Il verra sa postérité, » car la bouche de l'Éternel l'a dit ! « Jésus régnera. » Chantons-le !

Jésus règne partout où le Fils
   Est reconnu Fils de Dieu ;
Son Royaume s’étend d'une rive à l'autre,
   Jusqu'à ce que les lunes cessent de paraître.
« Jesus Shall Reign » (Jésus régnera) par Isaac Watts, D.D., 1674-1748).

II. Deuxièmement, Il prolongera Ses jours !

Regardez de nouveau notre texte dans Ésaïe 53:10, car voici un deuxième excellent résultat de la souffrance et de la mort de Jésus.

« Il verra sa postérité, il prolongera ses jours… » (Ésaïe 53:10).

Le deuxième effet de la mort du Christ est qu’Il « prolongera ses jours, » car quand Il est mort sur la Croix, Sa vie ne s'est pas arrêtée là. La mort ne l'a pas maintenu très longtemps dans la tombe. Le troisième jour est venu, le Christ conquérant est revenu à la vie. Il a fait éclater les chaînes de fer de la mort et Il est sorti de la tombe, pour ne jamais plus mourir ! « Car puisqu’il est mort, il est mort une fois pour toutes au péché ; mais puisqu’il vit, il vit pour Dieu » et pour ne jamais plus mourir ! (Romains 6:10).

« Sachant que Christ étant ressuscité des morts ne meurt plus, la mort ne domine plus sur lui » (Romains 6:9).

« Les trois jours d'affliction. » Chantons-le !

Les trois jours d'affliction sont déjà passés ;
   Il se lève glorieusement d'entre les morts :
Gloire soit rendue à notre Chef ressuscité : Alléluia !
   Alléluia ! Alléluia ! Alléluia !
« The Strife is O’er » (La lutte est finie), traduit par Francis Pott, 1832-1909).

« Il prolongera Ses jours »

« Parce qu’il demeure à jamais… il vit à jamais pour intercéder pour [nous] » (Hébreux 7:24, 25).

Spurgeon a dit, « Depuis les hauteurs du Ciel, il abaisse Son regard sur la multitude de Sa semence sur la terre...Autant que les étoiles du Ciel, innombrables comme la poussière de l'été, sont les semences de notre Seigneur Jésus Christ » (C. H. Spurgeon, The Metropolitan Tabernacle Pulpit, Pilgrim Publications, réimpression de 1978, volume 51, p. 565).

« …il verra sa postérité, il prolongera ses jours... » (Ésaïe 53:10).

III. Troisièmement, Son œuvre prospérera !

Veuillez vous lever et lire le texte entier à haute voix, en faisant attention à la dernière phrase, commençant par « …et le bon plaisir... »

« Il verra sa postérité, il prolongera ses jours, et le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main » (Ésaïe 53:10).

Voilà le troisième résultat que nous accorde la mort de Jésus « Et le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main. » Spurgeon a dit :

Plus de dix-neuf cent ans se sont écoulés depuis qu'Il est ressuscité des morts à Sa nouvelle vie, mais Il vit encore ; et Ses jours, on le sait, se poursuivront tout le temps que durera cette terre, oui... et à la fin, quand Il remettra le Royaume à Dieu, Son Père, Ses jours se prolongeront pour toujours. « Ton trône, Ô Dieu, demeure à toujours et à jamais. » Tu demeureras, même si les montagnes tombent dans la mer, même si le Ciel est enroulé comme on le fait d'un vêtement usé (Spurgeon, ibid.).

« Et le plaisir du Seigneur prospèrera en sa main » (Ésaïe 53:10).

Le bon plaisir, la volonté, le but du Seigneur, « prospèrera en sa main. » Dieu le Père a dit à Jésus,

« Je te donnerai aussi pour être une lumière aux Gentils, afin que tu puisses être mon salut jusqu’aux extrémités de la terre » (Ésaïe 49:6).

« Et les Gentils viendront à ta lumière... et les richesses des Gentils viendront vers toi » (Ésaïe 60:3, 5).

« Voici, ceux-ci viendront de loin ; et voici, ceux-là du nord et de l’ouest, et ceux-là du pays de Sinin [Chine] » (Ésaïe 49:12).

« Et le plaisir du Seigneur prospérera en sa main » (Ésaïe 53:10).

Il y a quelques mois, nous avons vu une vidéo sur la Chine, distribuée par la Voix des Martyrs. On y voyait le témoignage d'un vieux chinois nommé Moses [Moïse] Xie [Shay]. Pendant ce qu’on a appelé « la révolution culturelle, » il avait été menotté et enfermé en prison par les communistes pendant plus de vingt ans parce qu'il avait prêché l'Évangile du Christ. Dans les profondeurs du désespoir, il était profondément affligé. Puis, dit-il, la voix de Jésus avait parlé à son cœur, « Mon enfant, ma grâce te suffit. » Le frère Xie dit qu'il L'a entendu parler trois fois dans son cœur. La troisième fois qu'il a entendu cette voix, il a fondu en larmes. « Mon enfant, ma grâce te suffit. » Des larmes de gratitude remplissaient ses yeux alors qu'il partageait comment la puissance de Christ l'avait sauvé dans cette horrible prison communiste.

Ensuite la vidéo a changé de plan et nous a montré un extrait de film où on voyait des dizaines de milliers de communistes chinois littéralement adorer Mao Tse Tung, le dictateur communiste cruel, qui a tué encore plus de personnes qu'Hitler. Comme ils scandaient des louanges à la gloire de Mao, j'ai pensé : « Nous les chrétiens seront toujours là quand vous les communistes, aurez disparu. » Quand le parti communiste chinois se trouvera sur le tas de cendres de l'histoire, le christianisme sera toujours là, plus fort que jamais car, aujourd'hui, il se développe à une vitesse fantastique. « Nous serons toujours là quand vous aurez disparu. » Et il en est ainsi sur la terre entière. Aux ennemis de Christ, quels qu'ils soient, nous pouvons dire avec une pleine confiance, « Nous chrétiens serons toujours là quand vous, les ennemis de Christ, aurez disparu! » Car « le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main ! »

Les chrétiens peuvent paraître humbles et méprisables aux yeux des hommes d'aujourd'hui. Nous pouvons être raillés et méprisés maintenant, comme L'a été notre Sauveur quand Il était sur terre. Mais Christ est ressuscité d'entre les morts, « Et le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main » Et il importe peu combien le vrai christianisme est méprisé et rejeté, car il « prospèrera en sa main. » Et en fin de compte,

« Les royaumes de ce monde sont devenus les royaumes de notre Seigneur et de son Christ ; et il régnera à tout jamais » (Apocalypse 11:15).

Alors, mes frères, nous verrons ce que la mort de Jésus a accompli et que « le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main. » Jésus revient pour régner sur toute la terre !

Jésus règne partout où le Fils
   Est reconnu Fils de Dieu ;
Son Royaume s’étend d'une rive à l'autre,
   Jusqu'à ce que les lunes cessent de paraître.
« Jesus Shall Reign » (Jésus règnera) par Isaac Watts, D.D., 1674-1748.

Il revient, Il revient, Il revient,
   Ce Jésus rejeté des hommes ;
Il revient, Il revient, Il revient,
   Avec puissance et gloire, Il revient !
« He is Coming Again » (Il revient) par Mabel Johnston Camp, 1871-1937.

Maintenant, je sais il y en a certains d'entre vous ici ce matin qui se demande pourquoi nous sommes aussi heureux. Vous pensez, « Pour quelle cause ces gens sont-ils si passionnés ? Pourquoi applaudissent-ils à ces choses? » Je suis sûr que certains d'entre vous, qui êtes depuis longtemps dans cette église, pensent la même chose. Vous vous dites, « Devons-nous vraiment en passer par là encore ? Nous l'avons déjà entendu. Pourquoi être si excité ? Pourquoi être si enthousiaste ? Ne pouvez-vous pas simplement donner l'invitation et en finir ? » Je sais que certains d'entre vous le ressentent ainsi. « Pourquoi être si excité ? » C'est un mystère pour vous. Vous ne pouvez pas entrer dans cette passion !

Je sais très bien ce que vous ressentez. Voyez-vous, je ne suis pas un fan de basket-ball. Pour moi il n'y a rien de passionnant à voir un match de basket ! Pour moi, c'est la chose la plus ennuyeuse du monde. Mais pour certains d'entre vous, c'est très excitant. Pourquoi cette différence ? Elle est très simple. Vous êtes un fan de basket-ball, et je ne le suis pas ! C'est aussi simple que cela. Vous pouvez sentir l'excitation, mais je ne le peux pas. Je ne vais pas entrer dans les raisons pour lesquelles nous ressentons des choses différentes. Quelque chose dans votre vie vous fait vous remplir d'excitation quand vous voyez jouer l'équipe de basket de Los Angeles, les Lakers. Et je ne peux pas me joindre à vous. Il devrait d'abord y avoir un changement dans ma nature avant de pouvoir ressentir ce que vous ressentez.

C'est pareil avec le triomphe du Christ. Nous pouvons nous sentir passionnés en ce qui concerne de la résurrection et la seconde venue du Christ. Vous ne le pouvez pas. Nous sommes des fans de Christ, et vous ne l'êtes pas ! Votre nature même devra être changée pour vous faire sentir ce que nous éprouvons lorsque nous pensons au triomphe de Christ. La Bible parle de ces choses quand elle dit, « Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu ; car elles sont folie pour lui » (I Corinthiens 2:14). Parce que vous êtes un « homme naturel » le triomphe du Christ est sans importance pour vous. Vous ne pouvez pas être passionné par ce sujet. Votre nature même devra être changée pour que vous deveniez passionné en pensant au triomphe de Christ. Vous devez être convertis pour penser comme nous !

Vous savez que vous devriez le sentir comme cela, mais vous ne pouvez pas vous obliger à le sentir de cette façon-là ! Même si vous essayez de toutes vos forces, vous ne pouvez vous obliger à expérimenter ce que nous ressentons à propos du triomphe du Christ ! Vous devriez le ressentir de cette manière, comme nous, mais vous ne le pouvez pas. Vous ne pouvez pas être le genre de personne que vous devriez être. C'est ce que cela signifie d'être convaincu de péché !

Vous devez venir à Jésus et dire : « Seigneur, je ne peux être ce que tu voudrais que je sois ! Je suis perdu ! Je suis perdu. Je ne peux me changer moi-même ! Jésus, sauve-moi ! " Et quand vous vous sentirez de cette façon, vous serez proche de votre salut. La conviction de péché vient avant la conversion au Christ !

Et à ceux d'entre vous qui ne sont pas encore convertis, nous plaidons avec vous de mettre votre confiance au Christ ressuscité. Nous vous encourageons à demander la purification de vos péchés par Son Sang précieux. Nous vous invitons à venir avec nous et à suivre le Sauveur quel qu'en soit le prix ! Nous sommes dans le camp des vainqueurs, car « le plaisir du Seigneur prospérera en sa main. » C'est pourquoi je vous exhorte à faire confiance à Jésus, à être convertis, à être du côté des gagnants !

Venez, et rejoignez ce saint groupe,
   Pour aller dans la gloire,
Pour habiter dans cette terre céleste,
   Où coule la joie immortelle.
Faites-lui confiance, faites-lui confiance,
   Faites-lui confiance maintenant.
Il vous sauvera, Il vous sauvera,
   Christ vous sauvera maintenant.
“Only Trust Him” (Faites-Lui seulement confiance) par John H. Stockton, 1813-1877.

Chantons ce refrain à nouveau. Pendant que nous chantons, si vous n'êtes pas encore sauvé, venez simplement vers le fond de la salle. Le Dr Cagan vous emmènera dans un endroit calme où nous pourrons parler et prier. Sentez-vous libres d'aller maintenant, pendant que nous chantons.

Faites-lui confiance, faites-lui confiance,
   Faites-Lui confiance maintenant.
Il vous sauvera, Il vous sauvera,
   Il vous sauvera maintenant.

Mr Lee, voudriez-vous nous conduire dans la prière pour ceux qui ont répondu à l'appel.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
(Cliquez ici) – ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los
Angeles, CA90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Écriture lue avant le sermon par le Dr. Kreighton L. Chan : Ésaïe 53:1-10.
Solo chanté avant le sermon par M. Benjamin Kincaid Griffith :
“The Strife is O’er” (La lutte est terminée) - traduit par Francis Pott, 1832-1909.


GRANDES LIGNES DE

LE TRIOMPHE DU SAUVEUR !

(SERMON N° 12 SUR ÉSAÏE 53)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Il verra sa postérité, il prolongera ses jours, et le bon plaisir du Seigneur prospérera en sa main » (Ésaïe 53: 10).

I.   Premièrement, Il verra sa postérité ! Ésaïe 53: 10a; Luc 13:29;
Psaume 25: 13 ; I Corinthiens 15:5-8 ; I Jean 1:1 ; Jean 20:19-20.

II.  Deuxièmement, Il prolongera Ses jours ! Ésaïe 53:1 Romains 6:10, 9 ; Hébreux 7:24, 25.

III. Troisièmement, Son œuvre prospérera ! Ésaïe 53:10c, 8 ; 49:6 ;
Ésaïe 60,3, 5; 49: 12 ; Apocalypse 11:15; I Corinthiens 2:14.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).