Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




SOUFFRANCE ET TRIOMPHE DU SERVITEUR DE DIEU !

(SERMON N° 1 SUR ÉSAÏE 53)
(THE SUFFERING AND TRIUMPH OF GOD’S SERVANT!)
(SERMON NUMBER 1 ON ISAIAH 53)
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le jour du Seigneur, le dimanche matin 24 février 2013.

« Voici, mon serviteur agira prudemment ; il sera exalté et élevé et sera très-haut. Comme beaucoup ont été stupéfaits en le voyant, son visage était plus meurtri que celui d’aucun homme ainsi que son apparence, plus que celle d’aucun fils d’homme. Ainsi il aspergera beaucoup de nations ; les rois fermeront la bouche devant lui ; car ils verront ce qui ne leur avait pas été raconté, et ils considéreront ce qu’ils n’avaient pas entendu » (Ésaïe 52: 13-15).


Veuillez garder votre Bible ouverte à ce passage. Selon le Dr John Gill, ces versets doivent faire partie du chapitre 53, et non du chapitre 52, comme le disent aussi « la plupart » des commentateurs modernes (Frank E. Gaebelein, D.D., The Expositor Bible Commentary, Commentaire de la Bible, Regency Reference Library, 1986, tome 6, p. 300).

Le passage entier, à partir du verset 13 jusqu'au chapitre 53, verset 12, désigne le « serviteur souffrant » de Dieu. Matthew Henry écrit,

Cette prophétie, qui commence ici et se poursuit jusqu'à la fin du chapitre suivant, dirige l'attention, aussi clairement qu’on puisse le faire, sur Jésus Christ ; les anciens Juifs comprenaient qu’on parlait ici du Messie, bien que les [rabbins] modernes prennent beaucoup de soin à en changer le sens... mais Philippe, qui prêcha Christ à l'eunuque à partir de ce passage, a passé bien au delà de ce différend en disant « de lui parle le prophète, » de lui (Christ) et d'aucun autre homme, Actes 8:34, 35 (Matthew Henry’s Commentary on the Whole Bible, Commentaire de Matthew Henry de la Bible entière, Hendrickson Publishers, 1996 réimpression, volume 4, p. 235).

L'ancien Targum juif dit que ceci fait référence au Messie, comme le disent également les rabbins de l'Antiquité, Aben Ezra and Alshech (John Gill, D.D., An Exposition of the Old Testament, Une exposition de l'Ancien Testament, The Baptist Standard Bearer, 1989 réimpression, volume III, pp. 309).

Et les commentateurs chrétiens, tout au long de l'histoire, ont également vu ce passage comme une prophétie s’appliquant au Seigneur Jésus Christ. Spurgeon dit :

Comment pourraient-ils faire autrement ? À qui d'autre le prophète aurait-il pu faire référence ? Si l'homme de Nazareth, le Fils de Dieu, n'est pas directement visible dans ces trois versets, ils sont dans une obscurité aussi sombre que l'heure de minuit elle-même. Nous n'hésitons pas un instant pour dire que cette parole s’applique à notre Seigneur Jésus Christ (C. H. Spurgeon, « The Sure Triumph of the Crucified One, Le triomphe certain du Crucifié, » The Metropolitan Tabernacle Pulpit, La Chaire du Tabernacle Metropolitain, Pilgrim Publications, 1971 réimprimé, volume XXI, p 241).

Comme déjà mentionné ci dessus par Matthew Henry, Philippe l'évangéliste dit que ce passage de l'Écriture prédit la souffrance du Christ.

« Et l’eunuque répondit à Philippe, et dit : Je te prie, de qui le prophète dit-il cela? De lui-même ou d’un autre homme ? Alors Philippe ouvrit sa bouche et commença à la même écriture, et lui prêcha Jésus » (Actes 8:34-35).

Nous ne pouvons pas faire mieux que le Targum ancien, les rabbins de l'Antiquité, l'évangéliste Philippe et les commentateurs chrétiens de l'histoire chrétienne. Chaque mot de notre texte est une prophétie concernant le Messie, le Seigneur Jésus Christ !

I. Premièrement, où nous voyons le service rendu à Dieu par Christ.

C'est Dieu le Père qui dit les mots du verset 13,

« Voici, mon serviteur agira prudemment ; il sera exalté et élevé et sera très-haut. (Ésaïe 52:13).

Dieu nous apprend à nous tourner vers son « serviteur. » Quand Jésus est descendu sur la terre Il,

« …s’est fait lui-même d'aucune réputation, et pris la forme de serviteur, et a été fait à la ressemblance des hommes » (Philippiens 2:7).

Serviteur de Dieu sur la terre, Christ a agi avec prudence et sagesse. Tout ce que Jésus a dit et fait, durant son ministère sur la terre, a été fait avec une grande sagesse. Déjà petit garçon dans le Temple, les rabbins avaient été étonnés par Sa sagesse. Plus tard, les pharisiens et les Sadducéens n'ont pu Lui répondre et la bouche de Pilate, le gouverneur romain, est restée close quand Il a parlé.

Ensuite, notre texte dit, concernant le Serviteur de Dieu,

« Voici, mon serviteur agira prudemment; il sera exalté et élevé et sera très-haut » (Ésaïe 52: 13).

En anglais moderne, on pourrait dire qu'Il a été « élevé », « hautement élévé, » « élevé souverainement. » Le Dr Edward J. Young fait remarquer qu' « il est impossible de lire ces paroles sans être rappelé de l'exaltation du Christ représenté dans Philippiens 2:9-11 et Actes 2:33 » (Edward J. Young, Ph.D., The Book of Isaiah, Le livre d'Ésaïe, Eerdmans, 1972, volume 3, p. 336).

« C’est pourquoi aussi Dieu l’a hautement élevé, et lui a donné un nom qui est au-dessus de tout nom » (Philippiens 2:9).

« Ce Jésus, Dieu l’a ressuscité ; ce dont nous sommes tous témoins. C’est pourquoi étant exalté à la main droite de Dieu,... Il a répandu ce que maintenant vous voyez et entendez » (Actes 2:32-33).

« Voici, mon serviteur agira prudemment ; il sera exalté et élevé et sera très-haut (Ésaïe 52:13).

Exalté – « élevé. » Placé – « au dessus de tout. » Très élevé – « exalté au dessus de toute chose. » Voici les mots qui reflètent les différentes étapes de l'élévation du Christ. Il a été ressuscité d'entre les morts ! Il est monté au Ciel lors de Son ascension ! Il est maintenant assis à la droite de Dieu ! Exalté – « Élevé » ! Placé au dessus de tout – « Élevé. » Très élevé, même à la droite de Dieu tout en haut du Ciel ! Amen !

Élevé sur la Croix, telle fut Sa mort,
   « Tout es accompli » tel fut Son cri;
Maintenant au Ciel, à la plus haute place ;
   Alléluia ! Quel Sauveur !
(« Une fois pour toute » [Once For All] par
     Philip P. Bliss, 1838-1876 ; modifié par le Pasteur).

« Voici, mon serviteur agira prudemment; il sera exalté et élevé et sera très-haut. (Ésaïe 52:13).

Jésus est, et sera toujours, le Serviteur de Dieu le Père – Dieu le Fils – ressuscité d'entre les morts, monté au Ciel, assis à la droite du Père ! Alléluia !

II. Deuxièmement, où nous voyons le sacrifice de Christ pour le péché.

Veuillez lire à haute voix le verset 14.

« Comme beaucoup ont été stupéfaits en le voyant, son visage était plus meurtri que celui d’aucun homme ainsi que son apparence, plus que celle d’aucun fils d’homme » (Ésaïe 52: 14).

Le Dr Young dit que ceux qui verraient comment « le Serviteur était aussi horriblement défiguré, seraient consternés et frappés de crainte... Sa défiguration serait si grande qu'on ne pourrait reconnaître l'homme... Son apparence serait tellement changée qu’Il ne ressemblerait plus à un humain. C'est une manière extrêmement forte de dire à quel point Sa souffrance a été grande » (ibid., p. 337-338).

Jésus a été brutalement défiguré au moment de Sa souffrance. La veille de Sa crucifixion, Il était « en agonie, »

« Sa sueur était comme des grumeaux de sang coulant sur le sol » (Luc 22:44).

C'était avant ils ne L'aient arrêté. Là, dans l'obscurité de Gethsémani, le jugement pour votre péché commença à tomber sur le Christ. Lorsque les soldats vinrent L'arrêter, Il était déjà trempé d'une sueur sanglante.

Puis ils L'ont emmené et frappé au visage. Dans un autre passage, le prophète Ésaïe nous dit ce que le Serviteur souffrant a dit,

« J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient le poil ; je n’ai pas caché mon visage aux outrages, ni aux crachats » (Ésaïe 50: 6).

Luc dit, « Ils m'ont frappé au visage » (Luc 22:64). Marc dit que Pilate L'avait « flagellé » (Marc 15:15). Jean dit,

« Alors Pilate fit donc prendre Jésus, et le fit fouetter. Et les soldats tressèrent une couronne d’épines, et la posèrent sur sa tête, et le vêtirent d’un manteau de pourpre. Et disaient, ‘Salut, Roi des Juifs !’ et ils le frappaient avec leurs mains » (Jean 19:1-3).

Puis ils ont percé Ses mains et Ses pieds en enfonçant les clous pour Le maintenir sur la croix. Comme le dit le Dr Young, « Il était tellement défiguré, qu'Il ne ressemblait plus à un humain » (ibid., p. 338).

« Comme beaucoup ont été stupéfaits en le voyant, son visage était plus meurtri que celui d’aucun homme ainsi que son apparence, plus que celle d’aucun fils d’homme » (Ésaïe 52:14).

Les tableaux modernes sont bien loin d'être aussi précis que « la Passion du Christ, » par Mel Gibson, qui montre à quoi ressemblait le Christ après qu'ils L'aient flagellé, frappé et crucifié.

La Bible d'étude de Scofield dit de ce verset, « Le rendu littéral de ce verset est terrible : tellement meurtri et défiguré était son aspect que son apparence n'était pas celle d'un fils d'homme » – c'est-à-dire un non humain – l'effet des brutalités décrites dans Matthieu 26... « Écoutez l’hymne composé par Joseph Hart (1712-1768),

Ses tempes déchirées et béantes de sang,
   Laissent couler le flot vermeil de chaque plaie ;
Son dos est lacéré par les lanières du fouet, mais ce n'est rien
   Car Son cœur est lacéré plus profondément encore.

Cloué et nu sur le bois maudit,    Exposé publiquement à la Terre et au Ciel,
Un spectacle de souffrances et de sang,    Vision douloureuse et insoutenable de l'amour en Croix.
« His passions » (Sa Passion) par Joseph Hart, 1712-1768 ;
     sur la mélodie de « Il est minuit, et sur le Mont des Oliviers »
     [Tis Midnight, and on Olive’s Brow]

Et pourquoi, cher Sauveur, dis-moi pourquoi
   As-Tu souffert comme une victime ?
Quel motif puissant pouvait ainsi t’émouvoir ?
   Il est simple, dit-Il – « c’était par amour pour toi ! »
« Gethsemane, the Olive-Press! » (Gethsémani, le pressoir à olives!)
    par Joseph Hart, 1712-1768; sur la mélodie de « Il est minuit,
     et sur le Mont des Oliviers » [Tis Midnight, and on Olive’s Brow]

Pourquoi, cher Sauveur, pourquoi Ton apparence était-elle « plus (meurtrie et défigurée) que celle d’aucun fils d’homme ? » La réponse est donnée à la fin du verset 12, au chapitre 53 « Il a porté le péché de beaucoup » (Ésaïe 53: 12). Voilà le sacrifice du Christ pour vos péchés, le sacrifice qu'Il a fait pour autrui – Jésus souffrant et mourant pour vos péchés, à votre place – sur la Croix ! Ainsi, nous voyons le Christ serviteur de Dieu. Ainsi, nous voyons le sacrifice de Christ qui paye le prix de votre péché.

III. Troisièmement, où nous voyons l'application du salut de Christ.

Veuillez vous lever et lire à haute voix Ésaïe 52:15.

« Ainsi il aspergera beaucoup de nations ; les rois fermeront la bouche devant lui; car ils verront ce qui ne leur avait pas été raconté, et ils considéreront ce qu’ils n’avaient pas entendu » (Ésaïe 52: 15).

Veuillez vous asseoir. Le Dr. Young dit qu'ici, dans ce verset, le sacrifice et les souffrances du Christ du verset 14 sont expliquées et mises en application,

Le prophète explique pourquoi Christ a été défiguré. Alors... dans cette condition de défiguration, « Il doit asperger de nombreuses nations. » Celui qui est défiguré, le serviteur, fait quelque chose pour les autres, car Il effectue un rite de purification. Son préjudice (Sa défiguration) dans sa souffrance, était... la condition nécessaire pour qu'Il porte la purification aux nations. Le verbe « Il doit asperger » parle de l'aspersion de... l'eau, ou du sang, comme un moyen de purification... C'est le travail de Christ en tant que prêtre qui se trouve ici exposé, et le but de ce travail est d'apporter la purification aux autres... II a lui-même, en tant que prêtre, aspergé l'eau et le sang, et purifié ainsi un grand nombre de nations. Il le fait comme quelqu'un qui souffre, dont les souffrances sont dans un souci de... purification et produisent un profond changement dans l'attitude de ceux qui Le voient (ibid., p. 338-339).

Dans l'exact accomplissement de cette prophétie, la prédication de l'Évangile du Christ sort des liens du judaïsme et devient alors une religion universelle. Dès le premier siècle « beaucoup de nations » ont été évangélisées et des gens du monde entier ont été purifiés par le sang de Jésus, leur apportant le salut en Jésus Christ, produisant, comme le dit le Dr Young, « un profond changement dans l'attitude de ceux qui Le contemplent. » Bien que tous les rois des nations du monde n'aient pas été sauvés, alors que le christianisme se propageait dans le monde entier, ils ont, au moins, « fait silence devant Lui » et sont devenus chrétiens de noms, n’élevant pas la voix contre Lui. Même à ce jour, la Reine Elizabeth II, fait silence « devant Lui » et s'incline en révérence silencieuse devant Lui à l'abbaye de Westminster, lors des célébrations chrétiennes qui y ont lieu. De nombreux autres monarques en Occident et en Orient, Lui rendent honneur, au moins en apparence, et beaucoup d'entre eux, telle que la Reine Victoria, ont fait beaucoup plus que lui montrer un respect en apparence seulement. En effet, tel a fait l'empereur Constantin au début du christianisme, et comme l'ont fait également beaucoup d'autres.

« Ainsi il aspergera beaucoup de nations ; les rois fermeront la bouche devant lui ; car ils verront ce qui ne leur avait pas été raconté, et ils considéreront ce qu’ils n’avaient pas entendu » (Ésaïe 52:15).

Tel que prédit ici par le prophète, l'Évangile de Christ s'est répandu à toutes les nations du monde,

Alors... « Il aspergera de nombreuses nations. » (Ésaïe 52:15).

Même le Président des États-Unis, chrétien de nom seulement, incline sa tête occasionnellement dans l'église et se tait : il « reste la bouche close. »

Mais je dois dire que cette prédiction merveilleuse ne parle pas tellement de l'Europe, du Royaume Uni et de l'Amérique, comme cela était vrai autrefois. Les églises du monde occidental sont dans la confusion et l'agitation à cause des attaques « libérales » contre la Bible et l'affaiblissement des églises à cause de la perversion de l'Évangile par Finney et les disciples modernes de ses méthodes trompeuses du « décisionisme, » sous toutes ses formes. Pourtant, dans le vaste tiers-monde, de puissants réveils, tels qu'on les voyait avant dans les églises maintenant apostâtes et affaiblies de l'Occident, sont encore extrêmement présents. Nos cœurs se réjouissent quand nous lisons le compte rendu des multitudes en Chine, en Asie du sud-est, en Inde et autres parties du monde, qui affluent dans les églises où l'Évangile est prêché à cette heure ! Oui, ils sont souvent persécutés, mais comme l'a dit Tertullien au IIe siècle, « le sang des martyrs est la semence de l'Église. » Et c'est le cas aujourd'hui dans tous les pays du tiers monde. Tandis que l'Amérique, et l'Occident en général, s'éloignent de leurs racines chrétiennes et disparaissent dans la confusion spirituelle humaniste et le scepticisme, il faut rappeler ce que Spurgeon a prédit,

Jésus doit… non seulement asperger les Juifs, mais aussi les nations païennes du monde entier... Et toutes les nations entendront parler de Toi et te sentiront comme le parfum des douces pluies de printemps sur l'herbe fraîchement coupée. Les sombres tribus habitant les terres lointaines, comme les habitants des pays du soleil couchant, entendront Ta doctrine et apaiseront ainsi leur soif, comme d’une eau bienfaisante... Tu aspergeras de nombreuses nations de Ta parole gracieuse (ibid.. p. 248).

Le message « prophétique » de Spurgeon est encore plus vrai aujourd'hui que quand il a prononcé ces mots, il y a plus de cent ans. Et nous nous réjouissons qu'il en soit ainsi ! Amen !

Cette promesse n'a pas encore été totalement satisfaite. Mais elle le sera – car la bouche de l'Éternel a parlé – par le prophète Ésaïe, quand il dit :

« Les Gentils viendront à ta lumière » (Ésaïe 60,3).

« …et les richesses des Gentils viendront vers toi » (Ésaïe 60:5).

« Voici, ceux-ci viendront de loin ; et voici, ceux-là du nord et de l’ouest, et ceux-là du pays de Sinin » (Ésaïe 49).

James Hudson Taylor, un des premiers missionnaires en Chine dit que « Sinin » était la terre de la Chine à l'instar de la Bible d'étude Scofield, dans sa note sur Ésaïe 49. Comment pouvons nous être en désaccord avec Taylor et la note de Scofield quand on voit ce qui se passe en Chine aujourd'hui, sous nos yeux ? Oui, c'est vrai, tout au moins dans son application ! À chaque heure, des milliers sont convertis au Christ en République populaire de Chine, ainsi que dans de nombreuses autres nations, et nous nous réjouissons qu'il en soit ainsi !

Alors que l'Amérique fait mourir par avortement plus de trois mille enfants sans défense tous les jours, et que les églises ferment par milliers, cependant, dans ces terres lointaines, se développe maintenant l'œuvre du Christ, qui l'emportera encore ! Que Dieu leur accorde toujours plus de conversions ! Dieu leur accorde que ceux qui connaissent le Christ et souffrent pour Son Nom, puissent triompher bientôt parmi les nations à Sa seconde venue !

Mais je vous demande ce matin, « Connaissez-vous Christ ? Vous êtes-vous tournés vers Lui par la foi, Lui qui était « plus que tout homme tellement meurtri et défiguré » pour payer le prix pour vos péchés – Oui, pour vous ! Il a aspergé Son sang sur votre péché, enregistré dans les livres de Dieu dans le Ciel ? Êtes- vous lavé par le Sang de l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde ? Et si non, « garderez-vous votre bouche close » en Sa présence et vous inclinerez-vous devant Jésus et le recevrez-vous comme votre propre Seigneur et Sauveur ? Et le ferez-vous maintenant ? »

Veuillez vous lever et chanter le numéro 7 sur votre feuille de chants.

Le terrible fardeau de la culpabilité humaine,
   Fut posé sur les épaules du Seigneur,
Et de douleur, comme un vêtement,
   Pour les pécheurs, fut revêtu.
Pour les pécheurs, fut revêtu.

Et dans les terribles affres de la mort,
   Il a pleuré, Il a prié pour moi ;
Il a aimé, aimé mon âme coupable
   Lorsque cloué sur l'arbre.
Lorsque cloué sur l'arbre.

Ô l'amour incroyable !
   Amour au-delà de la portée humaine ;
Amour qui faitl'objet d'une chanson éternelle.
   D’une chanson éternelle.
« Love in Agony » (Amour dans l’agonie) par William Williams, 1759 ;
   sur la mélodie de « Majestic Sweetness Sits Enthroned »
     (La douce Majesté assise dans la gloire)

Si vous désirez parler avec le Dr Cagan ou moi-même afin de devenir un véritable chrétien, et recevoir le pardon de vos péchés par Jésus, veuillez venir maintenant vers le fond de l'auditorium. Le Dr Cagan vous emmènera dans un endroit calme où nous pourrons parler et prier. Venez dès maintenant. Dr Chan, voudriez-vous nous conduire dans la prière pour ceux qui ont répondu à l'appel. Amen !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com. Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
(Cliquez ici) – ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los
Angeles, CA90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Écriture avant le Sermon lue par Mr. Abel Prudhomme : Matthieu 27:26-36.
Solo avant le Sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Love in Agony » (Amour dans l’agonie) par William Williams, 1759 ;
sur la mélodie de « Majestic Sweetness Sits Enthroned »
(La douce Majesté assise dans la gloire)


GRANDES LIGNES DE

SOUFFRANCE ET TRIOMPHE DU SERVITEUR DE DIEU !

(SERMON N° 1 SUR ÉSAÏE 53)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Voici, mon serviteur agira prudemment ; il sera exalté et élevé et sera très-haut. Comme beaucoup ont été stupéfaits en le voyant, son visage était plus meurtri que celui d’aucun homme ainsi que son apparence, plus que celle d’aucun fils d’homme. Ainsi il aspergera beaucoup de nations ; les rois fermeront la bouche devant lui ; car ils verront ce qui ne leur avait pas été raconté, et ils considéreront ce qu’ils n’avaient pas entendu » (Ésaïe 52: 13-15).

(Actes 8:34-35)

I.   Premièrement, où nous voyons le service rendu à Dieu par Christ.
Ésaïe 52:13; Philippiens 2:7; Philippiens 2:9; Actes 2:32-33.

II.  Deuxièmement, où nous voyons le sacrifice de Christ pour le péché.
Ésaïe 52:14; Luc 22:44; Ésaïe 50:6; Luc 22:64; Marc 15:15;
Jean 19:1-3; Ésaïe 53:12.

III. Troisièmement, où nous voyons l'application du salut de Christ.
Ésaïe 52:15; 60:3, 5; 49:12