Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




QUAND DIEU VOIT LE SANG

WHEN GOD SEES THE BLOOD
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le 27 août 2017
A sermon preached at the Baptist Tabernacle of Los Angeles
Lord’s Day Evening, August 27, 2017

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous »
(Exode 12:13).


Les Hébreux sont descendus en Egypte lors d'une famine. Au début, ils ont été traités avec respect parce que Joseph, le fils de Jacob, était gouverneur du pharaon. Les enfants d'Israël se sont multipliés, et un nouveau pharaon vint à régner qui n'avait pas connu Joseph. Il craint que les Hébreux se développent rapidement en nombre et qu'ils prennent toutes leurs terres. Ainsi, il en fit des esclaves. Les Hébreux crièrent à Dieu dans la prière, et Il leur envoya Moïse pour les délivrer. Mais le pharaon était dur et cruel. Il ne voulait pas laisser le peuple de Dieu partir. Et ainsi Dieu a envoyé neuf « plaies » sur l'Égypte. Chaque fois qu'une plaie s'abattait sur eux, Moïse venait devant pharaon et lui disait, « Ainsi parle le Seigneur Dieu des Hébreux, laisse mon peuple partir. » Mais le pharaon ne l'écoutait jamais. Son coeur s'était endurci. Alors arriva l'heure pour Dieu d'envoyer la dixième plaie.

« Et le Seigneur a dit à Moïse : Néanmoins je ferai venir une plaie de plus sur Pharaon et sur l’Égypte; après cela, il vous laissera partir… » (Exode 11:1).

Et Moïse vint de nouveau à la cour de pharaon, et lui dit,

« Ainsi dit le Seigneur : Vers minuit, je passerai au milieu de l’Égypte ; Et tout premier-né dans le pays d’Égypte mourra… Car je passerai à travers le pays d’Égypte cette nuit-là, et je frapperai tout premier-né dans le pays d’Égypte » (Exode 11:4-5; 12:12).

Mais Dieu ne voulait pas que Son peuple subisse la punition. Il a dit à Moïse que chaque famille devrait prendre un agneau et le tuer.

« Et ils prendront de son sang, et le frotteront sur les deux poteaux, et sur le linteau de la porte des maisons… » (Exode 12:7).

Maintenant veuillez vous lever et lire Exode 12:12-13 à voix haute.

« Cette nuit-là je frapperai tout premier-né dans le pays d’Égypte, depuis les hommes jusqu’aux bêtes... et j’exercerai le jugement. Je suis le Seigneur. Et le sang vous sera pour indice sur les maisons où vous serez ; et quand je verrai le sang, je passerai par-dessus vous, et il n’y aura pas sur vous de plaie pour vous détruire, lorsque je frapperai le pays d’Égypte » (Exode 12:12 - 13).

Depuis presque 1.500 ans les Juifs observent la Pâque. Ce soir-là, ils ont mangé un repas spécial d'agneau et de pain sans levain et ont lu ce passage de l'Écriture à la saison de Pâque, en souvenir de leur affranchissement de l'esclavage égyptien. Le nom « Pâque » vient de notre texte, (Note du traducteur : en anglais le mot Pâque est « passover » qui signifie « passer au-dessus. »)

« Et quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

Je voudrais que vous pensiez à ce texte de trois manières. Premièrement, la signification du Sang. Deuxièmement, l'efficacité du Sang. Et troisièmement, l'application du Sang.

I. Premièrement, la signification du Sang.

« Et quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous »

Ce verset signifie-t-il quelque chose pour nous aujourd'hui ? Oui, il est plein de signification, car le sang versé lors de cette première Pâque pointe dans la direction du Sang que Jésus verserait - à la Pâque. Oh oui, c'était à la Pâque que Jésus a été crucifié.

« Ses disciples lui dirent : Où veux-tu que nous allions te préparer ce qu’il faut pour manger la Pâque ? » (Marc 14:12).

Ils allèrent dans une salle à manger à l'étage pour manger le repas et lire ce verset, Exode 12:13,

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

En premier, Jésus leur donna le pain sans levain.

« Et il prit la coupe et après avoir remercié, il la leur donna… Et il leur dit : Ceci est mon sang du nouveau testament, qui est répandu pour beaucoup » (Marc 14:23 - 24).

Christ leur montrait que le sang sur le linteau des maison dans Exode 12:13 était une image du Sang de la Nouvelle Alliance, qu'il verserait sur la Croix le jour suivant.

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

Cela ne parlait pas de n'importe quel sang. Cela parlait du Sang de

«... l'agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1:29).

Le sang sur le linteau semblait annoncer ce qui se passerait plus tard et décrit le Sang qui rachète les pécheurs de la destruction, et les « plante » dans,

« L'Église de Dieu, qu'il a achetée avec Son propre Sang » (Actes 20:28).

Vous pouvez vous demander justement pourquoi ce Sang a une telle puissance. Spurgeon a dit,

Si Christ était un homme ordinaire… il n'y aurait aucune efficacité dans Son Sang pour sauver quiconque ; mais Christ était « le vrai Dieu du véritable Dieu. » Le sang que Jésus a versé était un Sang divin. C'était le sang de l'homme, parce qu'il était homme comme nous-mêmes ; mais la divinité a ainsi été si intimement alliée avec l'humanité, que le sang en a dérivé son efficacité… la merveille sans fin de l'éternité, que Dieu devrait devenir un homme pour mourir. Ah ! Quand nous pensons que Christ était le créateur du monde, et que sur Ses épaules Il était capable de tout soutenir, nous ne pouvons pas être surpris que Sa mort soit puissante pour racheter , et Son Sang pour laver le péché… Puisqu'Il est divin, Il peut « sauver parfaitement ceux qui viennent à Dieu par Lui » (Hébreux 7:25). Son Sang est le sang par lequel vous pouvez échapper à la colère de Dieu (C. H. Spurgeon, « The Blood,” The New Park Street Pulpit, Pilgrim Publications, 1981 reprint, volume V, pp. 27-28).

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

Le sang sur ce linteau est l'image du Sang de l'homme-Dieu, Christ Jésus.

« Car Christ, notre Pâque, a été sacrifié pour nous » (I Corinthiens 5:7).

Et voilà la signification du Sang !

II. Deuxièmement, l'efficacité du Sang.

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

« Je passerai au-dessus de vous. » Aucun jugement ne tombera sur vous. Aucune malédiction ne vous atteindra - si vous avez le Sang.

« Car le Seigneur passera pour frapper l’Égypte, et quand il verra le sang sur le linteau, et sur les deux poteaux, le Seigneur passera par-dessus la porte, et ne permettra pas au destructeur d’entrer dans vos maisons pour vous frapper » (Exode 12:23).

Aucun jugement de Dieu ne peut tomber sur l'homme ou la femme qui a le Sang.

« Et vous prendrez un bouquet d’hysope; vous le tremperez dans le sang qui sera dans le bassin, et du sang qui sera dans le bassin vous frotterez le linteau et les deux poteaux… » (Exode 12:22).

Sang sur le linteau – c’est à dire la poutre qui forme le cadre de la porte et que l’on place horizontalement en haut. Le sang de chaque côté, sur les poteaux latéraux. Le sang à la base, sur le seuil. Au dessus. En bas. De chaque côté. Le mouvement du sang pointe à la croix de Christ !

Voyez, de Sa tête, Ses mains, Ses pieds,
   La douleur et l'amour se mélangent et coulent ;
N’a-t-on jamais vu la rencontre d'un tel amour et d'une telle douleur,
   Ou des épines composer ainsi une si riche une couronne ?
“When I Survey the Wondrous Cross” (Quand je regarde la Croix merveilleuse,) par Isaac Watts, 1674-1748).

« D’autant plus que comme vous savez, vous n’avez pas été rachetés... avec des choses corruptibles, comme l’argent et l’or... Mais avec le précieux Sang de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache » (I Pierre 1:18, 19).

Comme Martin Luther écrivit,

Maintenant, quel est ce trésor par lequel nous sommes rachetés? Non pas des choses corruptibles, comme l’argent et l’or, mais le précieux Sang de Christ, le fils de Dieu. Ce trésor est si coûteux et si noble qu'aucun pensée ou raison humaines ne peuvent en saisir le sens, d'autant plus qu'une seule goutte de ce sang innocent aurait été plus qu'assez pour racheter le péché du monde entier. Néanmoins, le Père a voulu prodiguer Sa grâce sur nous d'une manière si riche et a laissé notre rachat Lui coûter si follement qu'Il a permis à Christ, Son Fils, de verser Son Sang dans sa totalité pour nous ainsi que nous accorder le trésor entier (Luther, exposition de I Pierre 1:18 - 19).

Le Sang de Christ a coulé à terre comme de grosses gouttes de sang dans le jardin de Gethsémané. Son sang a coulé librement sous le grondement des lanières cloutées du fouet quand Il a été châtié devant Pilate. La couronne d'épines a déchiré Son front et le Sang a coulé dans Ses yeux. Les clous ont percé Ses mains et Ses pieds, et le Sang a coulé librement de la Croix. Puis, le soldat a percé Son côté,

« Et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau... » (Jean 19:34).

[Dieu] a permis à Christ, Son Fils, de verser Son Sang dans sa totalité pour nous et nous a ainsi accordé le trésor entier (Luther, ibid.)

.

et –

« Le Sang de Jésus-Christ Son Fils, nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

Tout péché est lavé par le Sang de Christ Jésus ! Tout péché ! Il n'y a aucun péché si grand que Son Sang ne puisse laver ! Il n'y a aucun péché si grand que Son Sang ne puisse purifier ! Il peut déloger les sept démons de Marie Madeleine. Il peut libérer la folie du démoniaque. Il peut guérir les plaies indescriptibles de la lèpre. Il n' y a aucune maladie spirituelle qu'Il ne puisse guérir. Aucun cas n'est trop difficile pour lui, dégoûtant ou vil, parce qu'il est le Sang tout-suffisant de Christ.

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

Et tout cela montre l'efficacité du Sang !

III. Troisiièmement, l'application du sang.

Si l'agneau avait été étranglé ou empoisonné, le destructeur aurait frappé, à cause du jugement, l'aîné de tous les foyers. Si l'agneau avait été tué et son corps attaché au linteau, le destructeur aurait apporté la mort dans le jugement. Que ceux qui disent qu'il n'y a aucun Sang prennent note. Ce n'était pas la mort seule de l'agneau, mais le sang de l'agneau qui a fait la différence. Vrai, l'agneau a dû mourir, mais Dieu a dit,

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

Mais le sang laissé dans un récipient n'aurait pu empêcher le jugement. Il doit être appliqué. Prenez un bouquet d'hysope,

« ... et vous le tremperez dans le sang... et vous frotterez le linteau et les deux poteaux de la maison… » (Exode 12:22).

Le sang doit être appliqué ou il n'est pas efficace. Oh, pécheur prenez le Sang de Christ ! Soyez lavé du péché par le Sang de Jésus !

« Christ Jésus : ‘Que Dieu a établi pour être une propitiation par la foi en son sang’ » (Romains 3:24-25).

Il est étrange que la Bible NASV (Nouvelle Version Standard Américaine) ne le traduise pas correctement, une prétendue traduction littérale ! Mais la Bible NIV (Nouvelle Version Internationale) le traduit correctement, « par la foi dans Son sang. » Je n'aime pas faire de va-et-vient entre deux Bibles à la traduction différente. C'est pourquoi je reste avec ma vieille et fidèle Bible du Roi Jacques, qui est traduite littéralement et digne de confiance.

« …par la foi dans Son Sang. »

L'objet de la foi est le Sang de Christ Jésus. C'est ainsi que vous établissez le rapport. C'est ainsi que le Sang vous est appliqué - « Par la foi dans Son Sang. »

« Oh, non, » certains nouveau-évangéliques peuvent dire, « vous n'êtes pas sauvé par la foi dans Son Sang ! » Et bien, je voudrais savoir comment vous pouvez être sauvé sans Lui ! « Bien, si un homme compte sur le Sang, il peut périr. » Jamais ! C'est impossible ! Dieu se mentirait à Lui-même s'Il vous laissait périr tout en comptant sur le Sang de Christ !

« Car ceci est mon sang, le sang du Nouveau Testament, qui es versé pour beaucoup, pour la rémission des péchés… le pardon du péché » (Matthieu 26:28).

Il y a beaucoup de gens qui ne sentent pas que le sang est appliqué. Mais qu’importe, parce que notre texte ne dit pas que vous êtes celui qui doit voir le Sang. Ô, non ! Il est dit :

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

Dieu est celui qui doit voir le Sang. Dieu est le seul qui a besoin de voir ou sentir le Sang qui vous purifie de tout péché. On ne lit pas, « Et quand vous verrez le Sang. » Ni que vous devez tout comprendre sur cette purification par le Sang de Christ. Il est dit « Quand je le verrai. » Votre foi peut ne pas être très grande. Mais si vous venez à Jésus, et mettez votre confiance en Son Sang, Dieu le verra. C'est le Seul qui compte. Et –

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

Les Hébreux ne pouvaient pas voir le sang. Ils étaient à l'intérieur de leurs maisons. Ils ne pouvaient pas voir ce qui était dehors, sur le linteau et les poteaux de chaque côté de la porte. Mais Dieu pouvait y voir le Sang. C'est la seule condition dont dépend le salut d'un pécheur - Dieu doit voir le Sang qui est appliqué sur vous, et ce n’est pas vous qui devez le voir. Venez alors à Dieu dans la prière et dite, « Seigneur, sauve-moi à cause du Sang de Christ. Je ne peux pas le voir comme je le devrais, mais Seigneur, Tu le vois, et Tu as dit, »

« Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous » (Exode 12:13).

« Seigneur, Tu vois le Sang. Tu vois que j'ai fait confiance dans sa puissance de sauver le pécheur. Pardonne-moi, et purifie-moi au nom du Sang de Christ Seul. Faites-en la prière de votre cœur et vous serez bientôt lavé et purifié totalement dans le Sang de Jésus !


QUAND VOUS ÉCRIVEZ AU DR. HYMERS VOUS DEVEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS RÉPONDRE À VOTRE E-MAIL. Si ces sermons vous ont béni, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire, mais toujours mentionner de quel pays vous écrivez. L'e-mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net (cliquez ici) . Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si c'est possible. Vous pouvez également lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015, USA Vous pouvez aussi lui téléphoner au (818) 352-0452, en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon : Marc 14:12-25.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
(« When I See the Blood » (Quand je vois le sang) par John G. Foote, 19ème siècle.


GRANDES LIGNES DE

QUAND DIEU VOIT LE SANG

WHEN GOD SEES THE BLOOD

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

" Quand je verrai le Sang, je passerai au-dessus de vous "
(Exode 12:13).

(Exode 11:1, 4-5; 12:12, 7)

I.   Premièrement, la signification du Sang, Marc 14:12, 23-24; Jean 1:29;
Actes 20:28; I Corinthiens 5:7.

II.  Deuxièmement, l'efficacité du Sang, Exode 12:23, 22;
I Pierre 1:18-19; Jean 19:34; I Jean 1:7.

III. Troisiièmement, l'application du Sang, Romains 3:24-25;
Matthieu 26:28.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).