Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




L'ÉVANGILE : UNE ILLUSTRATION
DE L'ARCHE DE NOÉ

THE GOSPEL PICTURED BY THE ARK OF NOAH
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du jour du Seigneur, le 18 juin 2017
A sermon preached at the Baptist Tabernacle of Los Angeles
Lord’s Day Evening, June 18, 2017

« ...et nous avons comme caché nos visages devant lui; il était méprisé, et nous ne l’avons pas estimé » (Ésaïe 53:3).


Et c'est ce que vous faites si vous n'êtes pas converti. Vous ne voulez pas regarder à Christ, vous « cachez » votre visage. Vous dédaignez Christ. Vous n'avez aucune estime pour Christ. Mais oui, parfaitement, c’est de cette manière que vous pensez à Christ. Vous me direz que ce n'est pas vous. Vous pouvez me dire que vous ne pensez pas à Jésus de cette façon-là. Vous pensez avoir de l'amour pour Jésus, mais vous vous trompez. Voilà ce que dit le prophète Jérémie: « Le cœur est trompeur par-dessus toutes choses » (Jérémie 17:9). Vous supposez que votre coeur est vrai quand il vous dit que vous aimez Jésus. Vous supposez vraiment que votre coeur l’est, mais vous avez tort. Il est trompeur « par-dessus toutes choses. » Rien n'est plus trompeur que votre coeur. Il est plein de duplicité, d'illusion et de malhonnêteté.

Vous vous réconfortez en pensant que votre cœur n'est pas plus malhonnête que celui des autres. Et vous avez raison. D'une certaine manière, c'est la vérité. Mais vous n'avez pas considéré le fait que c'est vrai parce que chaque coeur est corrompu par le péché originel. J'ai cherché une autre raison depuis trois quarts de siècle. Mais je suis obligé de revenir au péché originel, parce qu’aucune autre raison, pour moi, ne peut explique pourquoi tous ceux que j'ai connu « a caché son visage devant lui » comme Adam a caché son visage du Christ pré-incarné dans le jardin d'Éden.

« ...et nous avons comme caché nos visages devant lui ; il était méprisé, et nous ne l’avons pas estimé » (Ésaïe 53:3).

Vous n'estimez pas Jésus. Vous ne pensez pas que Jésus est important.

Vous vivez sous l'illusion que ce verset est faux - que vous aimez vraiment Jésus, que vous Le tenez vraiment en haute estime. Mais plutôt vous acceptez ce que votre cœur, empoisonné et tordu par le péché originel et les péchés personnels, vous dit – mais vous devriez douter de ce que vous dit votre cœur.

Avez-vous seulement quelques pensées personnelles sur l'amabilité de Christ ? Pourriez vous Le décrire ? Écoutez-vous et demandez-vous si vous pourriez en parler en toute honnêteté - pourriez-vous dire, « l'Évangile, qui avant était si morne et sans vie pour moi, me fait frémir quand j'entends parler de Jésus ? » Pourriez vous honnêtement dire cela ? Si ce n'est pas le cas, cela montre que vous n'estimez pas Jésus comme le faisait Emi Zabalaga !

Ou pourriez vous dire ceci : « Jésus s'est fait crucifier pour moi alors que j'étais Son pire ennemi et que je ne voulais pas Lui céder. Cette pensée m'a brisé. Christ a donné Sa vie pour moi et pour ceci, en retour, je Lui donne tout... Jésus est mon libérateur, mon repos, mon Sauveur. Je ne pourrai jamais trop faire pour Christ. Servir Jésus est ma joie ? » Pourriez-vous dire ces paroles avec honnêteté - comme John Cagan les a dites lui-même ? Si vous hésitez, n'est-ce pas parce que vous savez que vous vous cachez de Jésus, que vous ne pensez pas hautement de Lui ?

Une autre manière d'examiner votre amour pour Jésus est d'être convaincu de péché. Jusqu'à ce que vous vous sentiez coupable de Le rejeter, vous n'estimerez jamais Jésus Christ. Jésus Lui même l'a dit :

« Et quand il sera venu, il convaincra le monde… de péché, parce qu'ils n'ont pas cru en moi » (Jean 16:8, 9).

Si vous ne ressentez aucune culpabilité du péché de rejeter de Jésus, c'est un signe sûr que vous « n'avez aucune estime pour Lui » Le Dr. W. G. T. Shedd nous a dit que, « L'Esprit Saint, habituellement, ne régénère pas un homme jusqu'à ce qu'il soit sous la conviction. » Un sens de culpabilité prépare l'homme à être délivré par le Seigneur.

Vous ne verrez pas à quel point Christ a de valeur jusqu'à ce que vous ayez fini

- De prendre les choses sérieuses avec légèreté, comme une jeu ;
   - D’avoir peur de la mort.
      - D’arrêtez de compter sur vous-même.
         - D’être convaincu de péché.

Quelqu’un peut dire, « Ce sont des préparations très dures. » Mais c'est la seule préparation dont vous avez besoin.

Jésus est le thème central de toute la Bible. Lorsque Jésus a rencontré deux disciples, Il leur en a parlé abondamment. Veuillez ouvrir votre Bible à Luc 24:25-27. C'est à la page 1112 de la Bible d'étude de Scofield. Veuillez vous lever pendant la lecture.

« Alors il leur dit : Ô insensés et d’un cœur lent à croire tout ce que les prophètes ont dit. « Ne fallait-il pas que Christ souffre ces choses, et qu’il entre dans sa gloire ? Et commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur exposa (expliqua), dans toutes les Écritures, les choses le concernant » (Luc 24:25-27).

Jésus passa plusieurs heures pour leur enseigner toutes ces choses à son sujet. L'Ancien Testament est long, 984 pages dans ma copie de la traduction du Roi Jacques. Quand Jésus est arrivé au 6ème, 7ème et 8ème chapitre de la Genèse, Il leur aurait expliqué comment le récit de l'arche de Noé parlait déjà de Lui. Quand Il en est venu au récit de Noé, du Déluge, et de l'arche, Il a dû leur montrer « Les choses le concernant » (Luc 24:27). Ces chapitres de la Genèse sont si importants qu'Il n'aurait pu les éviter sans les commenter.

En effet, le sixième, le septième, et le huitième chapitre de la Genèse contiennent tous des types, illustrations et images de Christ. Et comme Il a commencé avec les écrits de Moïse, l'auteur humain de la Genèse, Il leur expliqua, « dans toutes les écritures, les choses le concernant » (Luc 24:27). Il leur a certainement dit comment l'arche de Noé parlait de Lui.

Oui, Jésus est le grand thème de la Bible entière, et nous pouvons apprendre beaucoup sur Lui en étudiant l'arche. Et Jésus a certainement parlé de plusieurs points des évangiles qui le concernaient lorsqu'Il « ...leur exposa, dans toutes les écritures, les choses le concernant.. » (Luc 24:27).

I. Premièrement, l'arche décrit Christ comme n'ayant aucun attrait.

Car j'ai dit, l'arche de Noé n'était pas le beau bateau, lumineux et coloré que certains enseignants stupides montrent souvent aux enfants de l'École du dimanche. Non ! Non ! L'arche était une gigantesque boîte noire, en bois. Elle était recouverte de poix (goudron naturel) noir, dedans et dehors. Dieu a dit :

« Fais-toi une arche de bois de gopher ; tu feras des pièces dans l’arche ; et tu l’enduiras de poix (goudron) à l’intérieur et à l’extérieur » (Genèse 6:14).

L'arche était une gigantesque boîte entièrement noire, à fond plat. Elle était d'environ 500 pieds (165m) de long, environ 90 pieds (env. 30m) de large et 60 pieds (env. 20m) de haut. Il avait été construite simplement pour flotter, et non pour naviguer. C'était un « bateau » laid, noir-goudron, dedans et dehors. Il n'y avait rien de beau à son sujet. C'est une image de Jésus Christ. La Bible nous raconte ceci au sujet de Christ :

« Il n’a ni forme ni apparence [majesté], et quand nous le regardons, il n’y a ni beauté qui fasse que nous le désirions. Il est méprisé et rejeté des hommes... et nous avons comme caché nos visages devant lui ; il était méprisé, et nous ne l’avons pas estimé » (Ésaïe 53:2-3).

N'est-ce pas exactement la manière dont la plupart des gens ont vu l'arche, qui se tenait là, devant eux, avant que le Déluge ne vienne ? Elle n'avait aucune beauté ou majesté. Ils ne la désiraient pas. Et elle a été dédaignée et rejetée des hommes, juste comme Jésus l'a était. Ils ont caché leurs visages de l'arche, juste comme ils ont caché leurs visages de Jésus. L'arche a été méprisée, et ils ne l'ont pas estimée. C'est pourquoi ils ont refusé d'entrer dans l'arche, juste comme ils ont refusé ensuite « d'entrer » en Christ.

« Comment cet objet bizarre, laid et noir de surcroît pourrait-il nous sauver ? » Ont-ils dû se dire. Et aujourd'hui, pour la même raison, la plupart des gens refusent de venir à Christ et être sauvés. Ils pensent, « pourquoi devrions nous abandonner notre vie habituelle, et nos plaisirs, et entrer dans cela vieux navire noir et laid ? » Matthieu 24:37 (et la suite) nous dit :

« Ainsi qu'il en a été lors du temps de Noé, ainsi il en sera de la venue du Fils de l'homme également. Car comme dans les jours avant le déluge, on mangeait et buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne réalisèrent rien jusqu’à ce que le déluge arrive et les emporte tous ; il en sera de même à la venue du Fils de l’homme » (Matthieu 24:37, 39)

Ceci nous prouve qu'ils n'ont pas voulu cesser de manger et boire, et de faire de grands festins. Ils n'ont pas voulu cesser de participer aux mariages somptueux et interminables auxquels les gens étaient devenus si friands à cette époque. Et bien, pourquoi auraient-ils dû abandonner leurs réjouissances, danser et boire - et s'amuser - juste pour entrer à l'intérieur d'un vieux bateau noir où sûrement aucun « amusement » n'était prévu, ont-ils pensé.

Mais ils se trompaient, bien sûr Le seul endroit dans le monde où quelque chose « de divertissant » et agréable pouvait continuer pendant le Déluge, était bien dans l'arche. Noé et sa famille passaient de bons moments ensemble, tout en travaillant pour s'occuper des animaux alors que les eaux couvraient la terre.

L'arche était le seul endroit, la seule église, dans le monde pendant cette période terrible qu'a été le Déluge. Noé et les sept membres de sa famille étaient la seule église sur la terre à ce moment-là, et ils ont passé des moments merveilleux ensemble, des cultes en famille, et des plaisirs divins dans l'arche.

Mais n'est-ce pas de cette manière que les personnes non converties voient notre église locale aujourd'hui ? Beaucoup de parents perdus disent, « Pourquoi ces jeunes veulent-ils tellement être dans cette église ? Qu'est-ce qui les attire ? Il n'y a ni boissons, ni drogues, ou « rave parties » là-bas. Et on ne permet pas non plus de sexe illicite dans cette église. Mais pourtant, on dirait qu'ils semblent vouloir y être à toute heure. Qui a-t-il dans ce vieux bâtiment, cette église du centre de la vieille ville, qui incite mon fils/fille à vouloir être là bas tout le temps ? »

Bien, vous pouvez répondre à votre famille et amis incroyants de cette façon : « L'église est notre arche. Elle nous sauve d'un monde à bout de souffle, de l'isolement dans lequel nous avions l'habitude de vivre. Maintenant nous vivons dans cette église baptiste locale. Nous nous amusons d'une manière bien plus propre et meilleure ici, dans cette église, que nous ne l'avons jamais rêvé ! Pourquoi rester seul ? Venez à la maison - à l'église ! Dans ce vieux bâtiment, laid et quelque peu inconfortable, nous avons trouvé un refuge loin d'un monde froid et rempli de solitude. Ne viendrez-vous pas trouver la joie et l'amitié, et la sécurité que nous avons trouvées dans l'église locale, la maison du Dieu vivant ? Venez régulièrement dans notre arche, cette église, où vous découvrirez les mêmes paix et plaisir que nous avons trouvé. »

Oui, l'arche était une chose laide et vieille, quelque chose de noir, mais c'était un lieu de joie, d'amitié et d'amour. Venez à la maison ! Entrez avec nous dans cette vieille arche dédaignée qu'est l'église locale. Vous serez sauvé et vous partagerez une vie heureuse et paisible avec nous !

II. Deuxièmement, l'Arche est un rappel du Sang de Christ.

Maintenant je vous invite à ouvrir votre Bible à Genèse chapitre 6, verset 14. Dieu dit à Noé :

« Fais-toi une arche de bois de gopher ; tu feras des pièces dans l’arche ; et tu l’enduiras de poix (goudron) à l’intérieur et à l’extérieur » (Genèse 6:14).

 

Le commentateur conservateur H. C. Leupold le traduit ainsi, « et l'enduisit de goudron dedans et dehors » (Exposition of Genesis, Exposition de la Genèse, Baker, 1976, volume 1, p. 269).

Le Dr. Leupold continue pour nous décrire les différentes pièces de l'arche et le goudron dont elles étaient enduites.

Le mot pour « cellules » (qinnim) est employé également pour le mot « nids. » En conséquence, de telles salles sont selon les besoins des divers animaux… Ce n'était pas un navire mais une boîte flottante énorme avec des dimensions presque proportionnées comme celles d'un bateau. Ce navire n'a pas été prévu pour la navigation. Il a été conçu uniquement pour flotter. Il est rendu imperméable à l'eau par un enduit généreux à l'intérieur et au dehors de « goudron » (kopher) (ibid., P. 270).

Le Dr. Leupold continue pour expliquer que le mot « kaphar » est dérivé de « kopher » (ibid.).

Ici, « Kaphar » est traduit d'un mot hébreu qui signifie « expiation » dans la Bible C'est le même mot (le verbe « kaphar ») qui est traduit par « expiation » dans environ 70 autres endroits dans l'Ancien Testament.

Lévitique 17:11 nous donne la signification de ce mot.

« Car la vie de la chair est dans le sang ; et je vous l’ai donné sur l’autel, pour faire propitiation pour vos âmes ; car c’est le sang qui fait propitiation pour l’âme » (Lévitique 17:11).

Par deux fois le mot « expiation » ou (propitiation) est une traduction de « kaphar, » qui signifie « couvrir. » Le Sang de Jésus Christ « couvre » nos péchés. C'est ce qui nous est clairement révélé dans le Nouveau Testament.

« Bénis sont ceux dont les iniquités sont pardonnées, et dont les péchés sont couverts » (Romains 4:7).

L'arche était couverte de goudron ou poix, pour empêcher les eaux du jugement du Déluge de pénétrer. Quand vous venez à Christ, vous êtes couvert par Son Sang, et le jugement de Dieu ne vous touche pas. Dieu a dit à Noé, « Toi, viens... dans l'arche » (Genèse 7:1). Quand Noé est entré, il a été entouré par les murs qui étaient couverts de goudron. La poix noire symbolise le Sang de Christ ! Quand vous venez à Christ, vous êtes littéralement couvert par le Sang de Christ et vos « péchés sont couverts » (Romains 4:7) et le jugement de Dieu ne peut vous toucher !

« Le Sang de Jésus-Christ Son Fils, nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

C'est pour cette raison que Jésus est mort sur la Croix - ainsi Son Sang peut laver vos iniquités et couvrir vos péchés.

« Bénis sont ceux dont les iniquités sont pardonnées, et dont les péchés sont couverts » (Romains 4:7).

III. Troisièmement, l'arche est une image de la résurrection.

L'arche est un type de la résurrection. L'arche s'est posée sur le Mont Ararat, comme le jour où Christ se relèverait d'entre les morts.

Maintenant, je voudrais vous faire remarquer une chose de plus. Veuillez écouter Genèse, chapitre 8, verset 18 :

« Et Noé s'en alla, et ses fils, et son épouse, et les fils épouses de ses fils » (Genèse 8:18).

C’est une illustration de la mort et de la résurrection de Christ.

« A la fin du sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l’autre Marie vinrent pour voir le tombeau. Et, voici, il y a eut un grand tremblement de terre, car l’ange du Seigneur, descendit du ciel, vint et roula la pierre de devant l’entrée, et s’assit dessus. Sa mine était comme la foudre, et le blanc de son vêtement comme neige : Et ayant peur de lui les gardes tremblèrent et devinrent comme morts. Et l’ange répondit et dit aux femmes : Vous, n’ayez pas peur, car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n'est pas ici : car il est ressuscité, comme il l'a dit. Venez, voyez le lieu où le Seigneur était couché » (Matthieu 28:1 - 6).

Comme Noé est sorti de l'arche, ainsi le Christ est sorti du tombeau le matin de Pâques. Et il est dit, « Noé sortit, et ses fils, et son épouse, et les fils épouses de ses fils » (Genèse 8:18). Ceci décrit les chrétiens au moment de l'Enlèvement qui iront rencontrer Christ dans les airs (I Thessaloniciens 4:16 - 17). Noé sortant de l'arche est une illustration de Christ sortant du tombeau. Sa famille sortant de l'arche après lui est une image des chrétiens à l'Enlèvement.

Tout de ceci est symbolique et typographique. Le Dr. John Warwick Montgomery dit :

L’acte d'affranchissement de Noé - par la grâce seule de Dieu en passant par l'eau et [l'arche] - a mené l'Église primitive irrémédiablement à voir l'événement tout entier comme un précurseur typologique du salut, comme offert dans la Nouvelle Alliance. L'arche elle-même a été conçue comme symbole de l'Église (seulement ceux qui cherchent la grâce offerte à ce moment-là peuvent survivre le Déluge d'un monde pécheur) ; l'architecture de l'Église elle-même a été marquée d'une manière indélébile par ce langage figuré (par exemple, la « nef » come élément architectural du bâtiment vient de « navis » en latin, « bateau »). Dans les [peintures] chrétiennes primitives- dans les catacombes par exemple - l'arche a été utilisée pour symboliser l'endroit de l'enterrement ou du cercueil, d'où Dieu élèverait le croyant au dernier jour, comme quand Il livrait Noé aux eaux mortelles du Déluge (John Warwick Montgomery, Ph.D., The Quest for Noah’s Ark, La recherche pour l'arche de Noé, Bethany, 1972, p. 284).

Dans la première moitié du deuxième siècle, Justin Martyr a dit :

Noé le juste, avec les autres personnes du Déluge, à savoir son épouse, leurs trois fils et les épouses de leurs fils se montaient au nombre de huit personnes, et cela s'accorde avec le symbole de ce jour, le huitième en nombre mais le premier en puissance, où Christ s'est relevé d'entre les morts. Maintenant Christ, « le premier né (ou l'aîné) de chaque créature, » est devenu, selon un sens nouveau, le chef d'une autre race, de ceux qu'Il a amenés à la nouvelle naissance par l'eau, la foi et le bois qui contient les mystères de la Croix, juste comme Noé a été sauvé dans le bois de l'arche, flottant sur les eaux, avec sa famille (Justin Martyr, Dialogue with Trypho, Dialogue avec Trypho, cxxxvii, 1-2).

Comme les premiers chrétiens l'ont observé, l'Évangile entier est illustré dans l'arche de Noé. (1) c'était une arche assez laide, n'ayant rien de beau pour attirer le regard, ou frapper les esprits. Ainsi, le Christ n'attire par le regard de l'homme, pour qui l'Évangile semble un non-sens. 2) L'arche était couverte de poix noire, au dedans et au dehors. Ceci décrit le Sang du Christ couvrant le converti, de sorte que Dieu ne puisse pas voir ses péchés. (3) L'arche s'est posée sur le Mont Ararat, et Noé et sa famille sont sortis de l'arche en vie. C'est une illustration de Christ sortant du tombeau, ressuscité d'entre les morts, le matin de Pâques.

Et encore une chose. L'arche s'est posée sur le sommet d'une montagne. C'est une image de Christ montant sur le Mont Zion, la ville de Dieu, dans let troisième Ciel. Christ est maintenant élevé à la droite de Dieu - au plus haut des Cieux. Venez à Christ et Il vous sauvera de vos péchés. Venez à Christ, et vos péchés seront couverts par la « poix » de Son Sang. Venez à Christ et ainsi vous pourrez aller au Ciel. Comme Noé et sa famille ont échappé au Déluge, vous échapperez à l'enfer. Vous devez venir à Christ, comme Noé est venu dans l'arche !


QUAND VOUS ÉCRIVEZ AU DR. HYMERS VOUS DEVEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS RÉPONDRE À VOTRE E-MAIL. Si ces sermons vous ont béni, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire, mais toujours mentionner de quel pays vous écrivez. L'e-mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net (cliquez ici) . Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si c'est possible. Vous pouvez également lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015, USA Vous pouvez aussi lui téléphoner au (818) 352-0452, en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Noah Song : Matthieu 28:1-6.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Saved By the Blood » (Sauvé par le Sang) par S. J. Henderson, 19ème siècle.


GRANDES LIGNES DE

L'ÉVANGILE : UNE ILLUSTRATION
DE L'ARCHE DE NOÉ

THE GOSPEL PICTURED BY THE ARK OF NOAH

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« ...et nous avons comme caché nos visages devant lui; il était méprisé, et nous ne l’avons pas estimé » (Ésaïe 53:3).

(Jérémie 17:9; Jean 16:8, 9; Luc 24:24-27)

I.   Premièrement, l'arche décrit Christ comme n'ayant aucun attrait,
Genèse 6:14; Ésaïe 53:2-3 ; Matthieu 24:37-39.

II.  Deuxièmement, l'Arche est un rappel du Sang de Christ,
Genèse 6:14; Lévitique 17:11; Romains 4:7; Genèse 7:1; I Jean 1:7.

III. Troisièmement, l'arche est une image de la résurrection,
Genèse 8:18; Matthieu 28:1-6; I Thessaloniciens 4:16-17.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).