Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LA DÉLIVRANCE EST SEULEMENT
POUR LES MÉCONTENTS

DELIVERANCE IS ONLY FOR THE DISSATISFIED
(French)

Sermon écrit par le Dr. R. L. Hymers, Jr.
et prêché par M. John Samuel Cagan
au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 14 mai 2017

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs à la repentance » (Luc 5:31-32).


Jésus est sorti et a vu un collecteur d'impôts nommé Levi et L’a appelé. C'était un autre nom pour Matthieu. Jésus a appelé Matthieu pour être Son disciple,

« Et il quitta tout, se leva et le suivi » (Luc 5:28).

Matthieu était un publicain, un percepteur pour les Romains. Les Juifs détestaient les publicains, parce qu’il leur était permis par Rome d'imposer les Juifs bien davantage que ce que la loi exigeait. Puis ils versaient aux Romains une partie de l'argent perçu et gardaient le reste pour leur usage personnel. Ainsi, la plupart des publicains étaient très riches, et les autres Juifs les détestaient pour cela. Les Juifs les considéraient comme de vils pécheurs.

Quand Matthieu a suivi Jésus, « il tout laissé, » c'est à dire des affaires très lucratives en tant que collecteur de l'impôt « et il le suivit. »

Puis Matthieu fit une grande fête dans sa maison. Une grande foule de collègues de Matthieu, également collecteurs d'impôt, des pêchers de toute sorte, vinrent à ce banquet. Ils étaient tous de la pire espèce. Zeno, le poète, disait, « Les publicains sont tous des voleurs. » Les Pharisiens n'avaient rien à faire avec eux, ou leurs amis, qu’ils Pharisiens appelaient « pécheurs. »

La maison aussitôt remplie de cette grande foule de publicains et de pécheurs, les Pharisiens vinrent en maugréant et murmurant. Ils dirent aux disciples,

« Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec des publicains et des pécheurs ? » (Luc 5:30).

Jésus quitta la fête pour répondre aux Pharisiens.

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs à la repentance » (Luc 5:31-32).

Jésus donna aux Pharisiens Sa raison pour appeler ces pécheurs au banquet. Il a dit que ceux qui sont en bonne santé n'ont pas besoin d'un docteur. Seulement ceux qui sont maladies en ont besoin. D'après eux, les scribes et les Pharisiens étaient exempts de la maladie du péché. Parce que les scribes et les Pharisiens observaient la loi, ils n'étaient pas considérés comme malades, ni dans un état de péché. Les Pharisiens étaient les Juifs orthodoxes de cette époque. Les scribes étaient ceux qui écrivaient les copies de la Bible et enseignaient la Bible. Ils ne pensaient pas qu'ils avaient besoin du Grand Médecin, Jésus. Ils pensaient qu'

« Ils étaient justes, et ainsi méprisaient les autres » (Luc 18:9).

Et la réponse de Jésus était un reproche pour ces Pharisiens fiers et satisfaits d'eux-mêmes,

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs à la repentance » (Luc 5:31-32).

Si vous estimez que vous allez bien, vous ne verrez pas pourquoi vous avez besoin de Jésus. Si vous estimez que vous êtes sur la fin et mourant, dans un état de péché, Jésus aura une grande importance pour vous, et vous Le chercherez pour guérir votre âme et pour vous sauver du péché et de ses conséquences. Il est impératif d'avoir un sens de votre péché, un sens de votre désespérance, un sens de votre faiblesse - ou vous ne sentirez pas votre besoin pour Christ.

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades » (Luc 5:31).

I. Premièrement, ceux qui sont satisfaits de leur mode de vie ne ressentent aucun besoin de Jésus.

Vous remarquerez, quand vous lisez les Évangiles, que Jésus a souvent mangés avec des pécheurs. Les pécheurs étaient insatisfaits avec leur style de vie. Les pécheurs sentaient que quelque chose n'allait vraiment pas bien avec leur vie. On peut tirer une leçon de cette histoire. Ces gens qui étaient perdus étaient attirés à Jésus parce qu'Il était bon avec eux. Et beaucoup d'entre eux ont été sauvés.

Ils sont devenus tellement insatisfaits de leur mode de vie qu'ils se sont tournés vers Christ. Matthieu le publicain l'a fait, comme on le voit dans le cinquième chapitre de Luc. Zachée le publicain aussi, comme on le voit dans Luc 19. Et Jésus lui a dit,

« Zachée, hâte-toi de descendre ; aujourd’hui je dois loger dans ta maison. Et il se dépêcha de descendre, et le reçut avec joie. Et tous ceux qui virent cela murmuraient, disant, qu’il était allé pour être l’invité d’un homme qui était pécheur.… Ce jour-ci le salut est venu dans cette maison… Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19:5 - 10).

Les scribes et les Pharisiens fiers n'ont ressenti aucun besoin de Christ ; ils étaient satisfaits de leur vie. Mais les publicains et les pécheurs venaient à Lui et ils étaient sauvés.

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades » (Luc 5:31).

Ceux qui sont satisfaits de leur mode de vie ne sentiront aucun besoin de Jésus. Mais ceux qui se sentent malades viendront à Lui et seront sauvés.

Qu'en est-il de vous ? Je sais par expérience que c'est vrai de bon nombre d'entre vous. Si vous pensez que tout va bien dans votre vie, vous ne verrez pas pourquoi vous avez besoin de Jésus, et vous ne serez pas sauvé. Si vous êtes content de l'état de votre vie, vous ne sentirez pas le besoin de voir Christ venir dans votre vie et changer quoi que ce soit.

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades »
     (Matthieu 9:12).

II. Deuxièmement ceux qui sont satisfaits de leur propre impiété ne ressentent pas le besoin de Jésus.

Regardez notre ville. Pensez aux personnes qui y vivent. Pensez-vous que beaucoup d'entre elles pensent sérieusement à Dieu. Vous savez bien que non. La Bible dit :

« ll n’y a pas d’homme droit, non pas même un seul » (Romains 3:11).

À moins que la grâce de Dieu ne vienne à vous et œuvre par le biais de l'Esprit Saint, vous ne chercherez jamais Dieu en Christ. Vous serez satisfait de vivre et de mourir sans Dieu, dans un état d'impiété.

Mais si la grâce de Dieu commence à œuvrer dans votre coeur, vous deviendrez mécontent de votre mode de vie Vous commencerez à tout voir différemment. Vous pouvez un jour vous trouver dans une foule de personnes et commencer à dire, « Mais pourquoi ces personnes vivent-elles ? Pourquoi ne sont-elles pas intéressées par Dieu ? Alors, vous commencerez à penser à votre propre vie et votre mort prochaine. Votre propre religion commencera à sembler très superficielle, et futile Quelques soient les excuses que d'autres puissent faire, elles ne sembleront plus faites pour vous. Et vous commencerez à penser qu'il doit y avoir plus à la vie que juste manger, dormir, étudier, et s'amuser.

Mais si la grâce de Dieu commence à œuvrer dans votre vie, vous commencerez à avoir un sens de votre impiété. Vous commencerez à vous sentir,

« ..aliéné [séparé, retranché] de la vie de Dieu » (Ephésiens 4:18).

Vous commencerez à penser que Dieu est un étranger pour vous, et que vous êtes mal sans Lui.

« ...ayant aucun espoir et sans Dieu dans le monde » (Éphésiens 2:12)

Et ainsi je vous demande : actuellement, êtes-vous réellement satisfait de la condition de votre vie ? Si vous l'êtes, il y a très peu d'espoir que vous viendrez à Christ. Vous continuerez comme vous êtes - content de vivre et de mourir sans connaître Dieu d'une manière personnelle.

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades » (Luc 5:31).

Si vous êtes satisfait de ce mode de vie sans Dieu vous ne sentirez jamais aucun besoin pour Jésus.

Il y a une tendance, particulièrement parmi les jeunes, de penser que c'est un signe de faiblesse que d'être trop intéressé par la religion. Tels qui ne sont pas de véritables chrétiens tendent à penser que les gens qui sont vraiment intéressés par Dieu sont un peu étranges, légèrement bizarres, et pas tout à fait normaux.

On ne le dit pas habituellement, mais on le pense. Les gens ne disent pas généralement, « Ce type est un peu étrange. Il s'en va pour aller prier tout seul. » Ils ne le disent pas... Mais ils le pensent. Et vos amis non-chrétiens le pensent. Ils vous diront des choses comme, « Ne deviens pas trop religieux. Ne deviens pas un fanatique » - des choses comme cela. La raison en est ainsi parce que les êtres humains sont dans un état de péché.

« Parce que l'esprit charnel est inimitié [hostile] contre Dieu » (Romains 8:7).

Dans leur état de personnes non sauvées, tous les êtres humains sont,

« Par nature des enfants de la colère » (Éphésiens 2:3).

C'est pourquoi les amis et les parents qui ne sont pas sauvés feront tout leur possible pour vous persuader de ne pas être sérieux avec Dieu. Ils pourront essayer de vous obliger à aller à une autre église, ou à « leur » église - n'importe quoi pour vous garder de revenir à cette église ! Pourquoi ? Parce qu'ils savent que « leur » église est froide, et que Dieu n'est pas là. Leur vrai motif est d'essayer de vous garder loin de Dieu,

« Parce que l'esprit charnel est inimitié [hostile] contre Dieu » (Romains 8:7).

Dans son état non régénéré humanité est en rébellion contre Dieu. Quand Dieu commencera à vous appeler, vos amis et vos parents qui ne sont pas sauvés feront tout pour vous faire revenir. Et vous garder loin de Dieu. Les parents et les amis perdus feront la même chose pour vous.

Mais Jésus a dit :

« En vérité, en vérité je vous le dis, l’heure vient, et est maintenant là, quand les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et que ceux qui entendent vivront » (Jean 5:25).

Quoique vous soyez spirituellement mort, selon Ephésiens 2:1, 5, le fils de Dieu commence à vous appeler. Dans votre état de mort spirituelle, vous « entendez la voix du Fils de Dieu. » Quand cela vous arrive, vous ne serez jamais plus satisfait de vivre une vie sans Jésus, le Fils de Dieu. Vous voudrez quelque chose de plus. Alors vous partirez à la recherche de Jésus Christ. Mais aussi longtemps que vous restez dans cet état d'endormissement à la vie spirituelle, vous resterez satisfait de vivre sans Christ. Seulement quand l'Esprit Saint vous montre qu'il y a quelque chose qui ne vas pas chez vous - que votre coeur est incroyant - seulement quand vous voyez ce défaut en vous-même, vous vous intéresserez à Jésus Christ.

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades » (Luc 5:31).

III. Troisièmement, ceux qui sont satisfaits de l'impiété de leur propre cœur ne ressentent pas le besoin de Jésus.

Dieu, généralement, s’adresse en premier à nos émotions. Quand l'Esprit Saint commence Son travail de convaincre de péché, de justice et de jugement, Il nous fait nous sentir pécheur.

Notez combien de fois la Bible nous dit que les gens ont été remués dans leurs émotions quand ils ont été convertis. La femme qui a embrassé les pieds de Jésus a été touchée dans ses émotions.

« Et voici une femme dans la ville, qui était une pécheresse, quand elle sut que Jésus était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d’albâtre plein de baume. Et se tenant derrière, à ses pieds en pleurant, elle se mit à les laver avec ses larmes, et elle les essuyait avec les cheveux de sa tête elle lui baisait les pieds, et les oignait avec le baume » (Luc 7:37 - 38).

Et bientôt elle vint à Jésus et fut sauvée.

Le jour de la Pentecôte, ceux qui ont entendu le sermon de Pierre

« …furent piqués en leur cœur » (Actes 2:37).

Ce qui signifie littéralement qu'ils « ont été percés au cœur. » Cela parle des émotions. Le gardien de prison dans la ville de Philippe,

« …entra tout tremblant » (Actes 16:29).

L'apôtre Paul dit,

« Homme misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ? » (Romains 7:24).

Ces cas, qui se trouvent dans la Bible, prouvent que Dieu fait habituellement appel aux sentiments d'une personne de sorte qu'elle devienne mécontente de la méchanceté de son cœur. Le dénominateur commun, dans toutes les véritables conversions, la chose qui reste la même dans toutes ces conversions, est la suivante - les gens deviennent mécontents d'eux-mêmes dans leur fort intérieur. Ils regardent leur propre coeur et n'y voient que le péché. Ils commencent à détester ce qu'ils voient en eux-mêmes. Ils réprouvent leur propre coeur. Ils sont mécontents de qui ils sont.

Il y avait un facteur humain derrière les publicains et les pécheurs qui venaient aussi aisément à Jésus - tandis que les scribes et le Pharisiens restaient loin de Lui.

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades » (Luc 5:31).

La question que je vous pose ce matin est celle-ci : êtes-vous mécontent de vous-même ? Êtes-vous mécontent de votre mode de vie ? En avez-vous assez de vivre sans Dieu ? Êtes-vous mécontent de votre propre cœur ? Vous sentez-vous condamné par vos péchés ? S'il y a quelque degré de mécontentement et de conviction de péché en vous concernant ces choses dont nous venons de parler, alors vous êtes peut être prêt à venir au Grand Médecin, le Seigneur Jésus. Rappelez-vous, Christ est le seul qui peut vous sauver du péché. Il est le seul qui est mort pour payer le prix de votre péché. Il est le seul qui s'est relevé d'entre les morts pour vous donner la vie. Il est le seul qui est élevé à la droite de Dieu, au Ciel, et Il prie pour vous. Êtes-vous prêt à venir à Lui ? Êtes-vous prêt à être lavé de votre péché par Son Sang ?

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades » (Luc 5:31).

Si vous désirez parler avec nous au sujet du salut en Christ, veuillez venir vous assoir aux deux premiers rangs devant pendant que les autres peuvent monter se réunir pour le partage du repas. Dr. Hymers, voudriez-vous venir clôturer ce service, je vous prie.


QUAND VOUS ÉCRIVEZ AU DR. HYMERS VOUS DEVEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS RÉPONDRE À VOTRE E-MAIL. Si ces sermons vous ont béni, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire, mais toujours mentionner de quel pays vous écrivez. L'e-mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net (cliquez ici) . Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si c'est possible. Vous pouvez également lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015, USA Vous pouvez aussi lui téléphoner au (818) 352-0452, en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Noah Song : Luc 5:27-35.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« I Am Amazed » (Je suis grandement étonné) par l'A. H. Ackley, 1887-1960.


GRANDES LIGNES DE

LA DÉLIVRANCE EST SEULEMENT
POUR LES MÉCONTENTS

DELIVERANCE IS ONLY FOR THE DISSATISFIED

Un sermon écrit par le Dr. R. L. Hymers, Jr.
et prêché par M. John Samuel Cagan

« Ceux qui sont en bonne santé n'ont aucun besoin de médecin, mais ceux qui sont malades : Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs à la repentance » (Luc 5:31-32).

Luc 5:28, 30; 18:9

I.   Premièrement, ceux qui sont satisfaits de leur mode de vie ne ressentent aucun besoin pour Jésus, Luc 19:5-10; Matthieu 9:12.

II.  Deuxièmement ceux qui sont satisfaits de leur propre impiété ne ressentent pas leur besoin pour Jésus, Romains 3:11; Ephésiens 4:18; 2:12;
Romains 8:7; Ephésiens 2:3; Jean 5:25.

III. Troisièmement, ceux qui sont satisfaits de l'impiété de leur propre cœur ne ressentent pas leur besoin pour Jésus, Luc 7:37-38; Actes 2:37; 16:29;
Romains 7:24.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).