Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 35 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




RAMENEZ-LES DES CHAMPS DU PÉCHÉ !

BRING THEM IN FROM THE FIELDS OF SIN !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Un sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le 7 août 2016

« Allez dans les chemins et le long des haies, et contraignez-les d’entrer, afin que ma maison soit remplie » (Luc 14:23).


Pendant des années je ne savais pas comment gagner des âmes. Je ne savais pas comment aller chercher les perdus et les amener dans l'église. J'ai essayé presque toutes les méthodes possibles. J'ai essayé de distribuer des tracts. Mais distribuer des tracts aux perdus ne les amenait pas dans l'église. J'ai essayé de prêcher dans les rues. Mais cela n'a pas amené les perdus non plus dans l'église. J'ai essayé de témoigner aux gens dans la rue ou sur leur pas de porte. Mais cela n'a pas marché non plus. Ils disaient une prière pour le salut. Mais ils ne venaient pas à l'église. J'ai essayé de faire un « suivi » auprès d'eux après qu'ils aient prié. Mais ce travail de « suivi » ne les a pas fait entrer dans l'église non plus. Je me sentais très frustré et vaincu.

Pourtant, j'ai refusé d'abandonner. Je savais qu'il devait y avoir une méthode pour convertir les perdus et les amener dans l'église. C'est alors que j'ai lu notre texte, Je l'avais déjà lu avant, mais soudainement les mots ont semblé me sauter aux yeux. Ce moment-là, notre méthode d'évangélisation était née. Les paroles de Jésus sont devenues un guide pour gagner des âmes.

« Allez dans les chemins et le long des haies, et contraignez-les d’entrer, afin que ma maison
  soit remplie » (Luc 14:23).

Au lieu d'aller vers les gens et leur demander de dire une « prière du pécheur » - et ensuite essayer de les amener à l'église, nous avons fait quelque chose de nouveau. Nous les avons amené à l'église avant d'essayer de les sauver. Et cela a marché ! Maintenant nous faisons ce que Jésus a dit de faire. Nous les contraignions à « venir dans » l'église avant d'être confrontés à l'Évangile dans mes sermons.

Mais beaucoup de gens ne sont pas venus à l'église, mais certains sont venus. Et ils m'ont alors entendu prêcher et ont été sauvés. Mais il y avait des gens qui avaient été contraints d'entrer, et s'étaient fait des amis dans l'église. Ils étaient déjà des participants réguliers de l'église avant qu'ils n'aient été confrontés avec l'Évangile.

Comme je l'ai dit, toutes les personnes que nous avons invitées à l'église ne sont pas venues. La parabole de Jésus raconte que la plupart des personnes ne sont pas venues. Le verset 18 dit, « Ils ont tous commencé à trouver des excuses » pour ne pas venir. La plupart d'entre eux ne sont pas venus du tout. Nous « les avons contraints » de venir à notre église, mais seulement quelques uns d'entre eux sont venus. Nous leur avons demandé « d'entrer. » D'entrer où ? Dans l'église, bien sûr ! Et où autrement seraient-ils « venus » comme dans la parabole ? Très peu de gens sont venus dans l'église. Ils entendaient des sermons d'évangélisation dynamiques. Ils mangeaient vraiment « un grand dîner » avec nous - comme le dit le verset 16. Ils appréciaient un repas avec nous - suivi d'une brève fête d'anniversaire pour un de nos membres. Ils passaient un bon moment avec nous à l'anniversaire ! Alors nous les invitions à revenir le dimanche suivant.

Beaucoup qui étaient venus ne sont pas revenus. Mais quelques uns oui. Et alors nous leur avons prêché l'Évangile à maintes reprises - à chaque service. Après un moment ils ont commencé à comprendre l'Évangile. Après quelque temps, certains tombaient sous la conviction du péché, et alors ils faisaient confiance à Jésus et étaient sauvés. Combien d'entre vous ici ce soir sont-ils venus dans notre église de cette manière ? Même si vous n'êtes toujours pas convertis, combien d'entre vous ne sont-ils pas venus dans notre église de cette manière ? Veuillez vous lever. (Ils se lèvent.) Vous voyez ? La plupart des gens de notre église sont venus de cette manière ! Vous êtes venus de cette manière parce que nous avons obéi à Christ. Il a dit :

« Allez dans les chemins et le long des haies, et contraignez-les d’entrer, afin que ma maison
  soit remplie » (Luc 14:23).

Contraignez-les d'entrer. Chantez le refrain avec moi !

Allez les chercher, Allez les chercher,
   Amenez-les des champs du péché ;
Allez les chercher, Allez les chercher,
   Ramenez à Jésus ceux qui errent.
“Bring Them In” (Allez les chercher) par Alexcenah Thomas, 19ème siècle.

Alors que nous avons suivi la méthode d'évangélisation de Christ, nous avons graduellement appris d'autres choses. Nous avons appris à être sélectifs pour choisir ceux que nous amenons. Au début nous amenions tout le monde. Mais notre église est dans le cœur même de la ville Nous sommes juste au milieu du centre de Los Angeles. Il y a un grand nombre de gens ici qui n'offrent pas de bonnes perspectives. Certains sont drogués. Nous ne pouvons pas beaucoup les aider. D'autres sont âgés et ont des habitudes difficiles à changer. Nous ne pourrions pas les aider non plus. À l’époque de Jésus, Il leur a dit d'amener « les pauvres, les estropiés, les boiteux et les aveugles » (v. 21). Mais ces gens, à l'époque de Jésus étaient beaucoup plus civilisés et sérieux que ceux d'aujourd'hui. Vous pourriez amener des gens comme cela dans l'église et ils ne feraient pas des choses inattendues et folles. Mais beaucoup de gens aujourd'hui sont trop sauvages et indisciplinés pour être amenés à l'église. Aussi Jésus Lui-même a dit d'être sélectif. Jésus a dit à Ses disciples,

« N’allez pas sur le chemin des Gentils, et n’entrez dans aucune ville des Samaritains ; mais allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël » (Matthieu 10:5, 6).

Plus tard, Il leur a dit d'être encore plus sélectif. Jésus leur a dit de ne pas continuer à évangéliser certaines personnes, et même des villes entières. Il a dit :

« Et quiconque ne vous recevra pas, et n’écoutera pas vos paroles, quand vous partirez de cette maison ou de cette ville, secouez la poussière de vos pieds. En vérité, je vous dis : Il sera plus supportable pour Sodome et de Gomorrhe au jour du jugement que pour cette ville-là. » (Matthieu 10:14, 15).

Christ était sélectif et ainsi nous devons l'être également. Quelqu'un a dit, « Si vous essayez de gagner tout le monde, vous ne gagnerez personne. » Nous avons constaté que les jeunes étudiants de 16 à 24 ans sont les meilleures perspectives pour évangéliser avec notre méthode. La plupart de notre église est constituée de groupes d'âge différents. Nous avons également trouvé que les jeunes chinois étudiant à l'université sont plus facilement gagnés que les autres. Pourtant nous en avons quelques autres. Nous avons plus de 20 groupes ethniques dans notre église. Mais l'unité de notre église repose sur le fait qu'ils sont (ou étaient) universitaires. Ce ne sont pas simplement des lycéens. Mais des jeunes droits et nets qui n'ont pas pris de drogues dures. Ils composent ce que nous appelons notre « groupe cible. » Nous concentrons notre évangélisation sur eux. Nous avons ajouté environ 50 de ces jeunes à notre église ces dernières années.

« Allez dans les chemins et le long des haies, et contraignez-les d’entrer, afin que ma maison
  soit remplie » (Luc 14:23).

Chantons ce refrain à nouveau !

Allez les chercher, Allez les chercher,
   Amenez-les des champs du péché ;
Allez les chercher, Allez les chercher,
   Ramenez à Jésus ceux qui errent.

J'entends les évangéliques dire que c'est trop difficile de gagner des gens à Jésus de nos jours. Ils disent que c'est plus dur d'année en année. Ils disent que nous vivons dans « les derniers jours. » Ce qui rend trop difficile de gagner des âmes hors du monde. D'autres nous disent que personne ne donnera son numéro de téléphone à un étranger qu'ils rencontreraient sur un campus universitaire ou dans un centre commercial. Mais leur théorie n'est pas basée sur des faits. Ils ne l'ont pas examinée comme nous l'avons fait. Nous savons, par expérience, que beaucoup de jeunes donneront réellement leur prénom et numéro de téléphone portable à une personne amicale sur un campus universitaire. Ils le font tous les jours. Je ne pense pas qu'ils l'auraient fait il y a vingt ans en arrière, et c'est de là que les prédicateurs ont reçu leur idée que cela ne marcherait pas. Ils ne se rendent pas compte que nous sommes entrés dans une nouvelle ère avec des « chats » (dialogue en simultané sur internet) sur le net et Facebook et tout le reste. Beaucoup de jeunes de notre « millénium » donneront leur numéro de téléphone portable à une personne amicale sur un campus universitaire. Des centaines de notre église le font toutes les semaines. Mais vous devez vous concentrer sur les jeunes universitaires, parce que des personnes plus âgées ne le donneront pas. Les prédicateurs pensent que rien ne marchera, que toutes les méthodes d'évangélisation sont trop dures. Mais ils se trompent. Jésus a dit :

« Levez les yeux et regardez les champs car ils sont blancs, prêts à être moissonnés » (Jean 4:35).

Aujourd'hui, les universités, les centres commerciaux et les rues sont remplis de jeunes gens. Mais nous devons aller les chercher. Nous devons aller après eux avec ardeur et détermination. La ville en est pleine. La moisson est toujours grande. Elle continue toujours à se développer alors que de nouveaux étudiants d'université viennent chaque semestre. Jésus a dit :

« La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux ; priez donc le Seigneur de la moisson, afin qu’il envoie des ouvriers dans sa moisson » (Matthieu 9:37, 38).

Chantons-le encore !

Allez les chercher, Allez les chercher,
   Amenez-les des champs du péché ;
Allez les chercher, Allez les chercher,
   Ramenez à Jésus ceux qui errent.

Ceci n'est pas toujours un travail facile. J'ai été choqué quand j'ai trouvé que des jeunes qui vont l'évangéliser ne rapportent que très peu de noms et numéros de téléphone. Certains n'apportent jamais de noms et de numéros de téléphone de l'évangélisation. Ceci m'a préoccupé l'autre nuit. En vérité, les champs prêts à être récolté sont pleins de jeunes gens. Jésus a dit que nous devrions prier Dieu « d'envoyer des travailleurs dans la moisson. » Certains d'entre vous sortent pour évangéliser, mais vous ne rapportez pas beaucoup de noms des personnes contactées. Vous n'apportez pas beaucoup de noms parce que vous « ne travaillez pas » pour en obtenir. Ils sont des centaines de jeunes perdus, seuls dans cette grande ville. Mais vous « ne travaillez pas » pour obtenir leurs noms ! Le terme « travailleurs » ici peut se traduire par le mot « travailler dur. »

Quand vous allez à l'évangélisation vous devez travailler dur ! Vous devez travailler dur ou vous n'obtiendrez pas de noms. Vous devez travailler dur pour gagner des âmes, pour rapporter beaucoup de noms et numéros de téléphone. Je prie pour que vous y travailliez dur la semaine prochaine. Ne soyez pas paresseux ! Ne soyez pas distrait ! Ne restez pas simplement sans rien faire en attendant que l'heure passe ! Vous devez travailler dur pour obtenir leur nom.

« Allez dans les chemins et le long des haies, et contraignez-les d’entrer, afin que ma maison
  soit remplie » (Luc 14:23).

Chantons-le !

Allez les chercher, Allez les chercher,
   Amenez-les des champs du péché ;
Allez les chercher, Allez les chercher,
   Ramenez à Jésus ceux qui errent.

Dimanche dernier, au culte du matin, Noah Song a prêché un excellent sermon. C'était seulement son deuxième sermon. Mais il était puissant ! Il a dit,

La solitude est le problème majeur pour les jeunes d'aujourd'hui. Je sais que c'est la vérité ! Vous pouvez être dans une foule. Mais vous ne connaissez pas vraiment les gens personnellement. Vous pouvez sortir avec quelqu'un, mais vous savez que cette relation ne durera pas longtemps. Vous pouvez tomber amoureux ou amoureuse. Mais c'est bientôt fini. Vous pouvez marcher dans un centre commercial, mais personne ne vous connaît ou a souci de vous. Vous pouvez aller sur Facebook, ou un site de dialogue en ligne - mais vous savez que ceux avec qui vous entrez en contact n'ont vraiment rien à faire de vous. Ce sont seulement des amis internets - pas des amis pour de vrai . Quelle est la réponse ? La réponse se trouve justement ici au « nouveau » Baptist Tabernacle ! ( « Dieu » hait la solitude ! Chanson de Noah Song).

Oui, Noah a raison ! Les jeunes sont seuls aujourd'hui. Pas seulement la plupart d'entre eux. Tous éprouvent la solitude. Allez vers eux. Souriez et dites leur « bonjour » N'ayez pas peur ! John Cagan m'a dit, « Nous leur faisons une faveur en les invitant à venir faire la fête à notre église. » Il a raison ! Nous leur faisons une grande faveur parce que nous leur offrons ce dont ils ont besoin. Ce dont ils ont besoin pour guérir leur solitude. Ce dont ils ont besoin pour avoir une vie meilleure. Ce dont ils ont besoin pour avoir la paix en Dieu, par notre Seigneur Jésus Christ ! Vous ne leur parlez pas comme un vendeur, un commercial, comme un vendeur qui essaye d'obtenir quelque chose d'eux. Non ! Non ! Vous n'êtes pas un vendeur du tout ! Vous êtes là pour l'évangélisation, pas pour leur prendre quelque chose ! Ne les dupez pas ! Vous ne leur vendez pas quelque chose dont ils n'ont pas besoin ! Vous êtes là pour leur donner quelque chose. Pour leur donner quelque chose dont ils ont désespérément besoin ! Vous êtes là pour les amener à notre église pour faire la fête. Vous êtes là pour les amener à l'église et trouver de bons amis. Vous êtes là pour les amener à la maison, chez eux, à l'église, ainsi ils peuvent entendre parler de Jésus Christ - et recevoir le cadeau gratuit de Son salut et de Son amour éternel !

« Allez dans les chemins et le long des haies, et contraignez-les d’entrer, afin que ma maison
  soit remplie » (Luc 14:23).

Chantons-le !

Allez les chercher, Allez les chercher,
   Amenez-les des champs du péché ;
Allez les chercher, Allez les chercher,
   Ramenez à Jésus ceux qui errent.

Quand vous partez pour l'évangélisation, n'ayez pas peur ! Ils ont besoin de ce que nous leur offrons. Ils en ont besoin désespérément! Vous leur faites une faveur. Vous êtes là pour les aider. Pour leur donner ce dont ils ont besoin. Pour obtenir leurs noms ainsi nous pouvons les inviter ici. Ainsi nous pouvons leur donner l'amour et l'amitié qu'ils n'ont jamais reçu - l'amour de Dieu, l'amour étonnant du Père et du Fils et de l'Esprit Saint - l'amitié, la chaleur, la camaraderie et la joie du « nouveau » Baptist Tabernacle !

Les champs sont blancs, prêts pour la moisson ! Maintenant, vous irez la semaine prochaine et ramènerez beaucoup de noms et de numéros de téléphone que vous obtiendrez par votre évangélisation personnelle ! Venez évangéliser avec nous mercredi soir ! Venez évangéliser avec nous jeudi soir ! Venez encore avec nous samedi soir ! Oui - et retournez-y encore dimanche après midi ! Rapportez de pleines mains de noms, pas simplement un ou deux. Rapportez des brassées de noms ! Vous pouvez le faire ! N'ayez pas peur. Vous avez ce dont ces jeunes ont désespérément besoin ! Allez donc le faire ! Allez le faire ! Allez le faire !

« Allez dans les chemins et le long des haies, et contraignez-les d’entrer, afin que ma maison
  soit remplie » (Luc 14:23).

Veuillez vous lever et chanter le numéro 8 sur votre feuille de chants « Allez les chercher. » Chantez-le, et alors faites-le toute la semaine prochaine !

Prêtez l'oreille ! C'est la voix du Berger que j'entends,
   Dehors dans le désert obscur et triste,
Appelant les brebis qui se sont égarées
   Loin, loin de l'enclos du Berger.
Amenez-les, amenez-les dans la bergerie,
   Amenez-les loin des champs du péché ;
Amenez-les, amenez-les dans la bergerie
Amenez ceux qui errent à Jésus.

Qui ira aider cette sorte de Berger, Oui,
   Qui ira L'aider à ramener ceux qui errent encore ?
Qui ramènera les perdus à la bergerie,
   D'où ils seront abrités du froid ?
Amenez-les, amenez-les dans la bergerie,
   Amenez-les loin des champs du péché ;
Amenez-les, amenez-les dans la bergerie
   Amenez ceux qui errent à Jésus.

Dans le désert entendez leurs cris,
   Sur les montagnes sauvages et élevées ;
Prête l'oreille ! C'est le Maître qui te parle,
   « Vas chercher mes brebis où qu'elles soient. »
Amenez-les, amenez-les dans la bergerie,
   Amenez-les loin des champs du péché ;
Amenez-les, amenez-les dans la bergerie
   Amenez ceux qui errent à Jésus.
“Bring Them In” (Allez les chercher) par Alexcenah Thomas, 19ème siècle.

Ce sermon vous a-t-il inspiré de ramener plus de noms ? Ce soir, en voyez-vous le besoin ? Direz-vous, « Oui, Dr. Hymers, je ferai beaucoup plus la semaine prochaine. » Si c'est votre désir, alors levez-vous de votre siège et venez ici à l'avant du sanctuaire. Venez sur la plateforme, et dessous aussi bien ! Emi va jouer « Allez les chercher » tandis que vous venez. (Ils viennent)

John Samuel Cagan, merci de prier pour que Dieu aide chacun d'eux pour ramener plus de noms la semaine prochaine. (John Cagan prie). Maintenant Noah Song prie (il prie). Alors qu'Emi joue le chant, chantez-le pendant que vous retournez à votre siège.

Allez les chercher, Allez les chercher,
   Amenez-les des champs du péché ;
Allez les chercher, Allez les chercher,
   Ramenez à Jésus ceux qui errent.

Vous pouvez vous assoir. La principale raison de vivre de Jésus Christ était de sauver les âmes perdues. Jésus a dit qu'il était venu « pour chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19:10).

Si vous n'êtes pas encore sauvé, je veux vous dire que Jésus peut vous sauver. Détournez-vous des péchés de votre vie et venez « face à face » avec Jésus Christ - comme Noah Song l'a fait. Jésus a souffert et Il est mort sur la Croix. Il est mort à votre place pour payer le prix de votre péché. Il a versé Son Sang sur cette Croix pour vous laver de tout péché. Si vous voulez faire confiance à Jésus, veuillez voir le Dr. Cagan ce soir, ou téléphonez-lui à son bureau, et prenez un rendez-vous avec lui. Il pourra ainsi vous conseiller pour être sauvé. Que Dieu vous bénisse tous ! Amen.


QUAND VOUS ÉCRIVEZ AU DR. HYMERS VOUS DEVEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS RÉPONDRE À VOTRE E-MAIL. Si ces sermons vous ont béni, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire, mais toujours mentionner de quel pays vous écrivez. L'e-mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net (cliquez ici) . Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si c'est possible. Vous pouvez également lui écrire à son adresse postale à : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015, USA Vous pouvez aussi lui téléphoner au (818) 352-0452, en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays.

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Luc 14:16-23.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
“Bring Them In” (Allez les chercher) par Alexcenah Thomas, 19ème siècle.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).