Print Sermon

Ces sermons et vidéos sont aujourd'hui distribués à environ 116.000 ordinateurs dans plus de 215 pays chaque mois sur le site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais elles délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les dirige vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 34 langues pour des milliers de personnes chaque mois. Les manuscrits de ces sermons ne sont pas soumis a des droits d'auteur, ainsi les prédicateurs peuvent les utiliser sans notre autorisation. Merci de cliquer ici si vous voulez savoir comment faire une donation mensuelle pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris dans les pays musulmans et hindous.

Si vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours mentionner dans quel pays vous habitez ou il ne pourra pas nous répondre. L'adresse mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net.




ENTRER DANS LE ROYAUME
PAR BEAUCOUP DE TRIBULATIONS

ENTERING THE KINGDOM
THROUGH MUCH TRIBULATION
(French)

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles
le Jour du Seigneur, le dimanche matin 24 avril 2016

« Et après qu’ils eurent prêché l’évangile dans cette ville-là, et enseigné un grand nombre, ils retournèrent de nouveau à Lystre, à Iconium et à Antioche ; fortifiant les âmes des disciples, et les exhortant à persévérer dans la foi, et leur disant que c’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes14:21-22).


J'ai récemment entendu deux jeunes hommes dire que je devrais cesser de parler de la grande division par laquelle notre église était passée il y a 25 ans de cela. Ils ont dit que je devrais plutôt prêcher au sujet du futur et ne pas reparler des choses terribles que nos membres ont vécues dans le passé. Mais j'écoute toujours les critiques, particulièrement les critiques venant d'amis. Et ces jeunes hommes sont mes amis. Mais ils se trompent totalement ! Totalement ! En fait je n'ai pas prêché assez sur cette terrible épreuve que notre église a traversée. Et Dieu m'a montré que je dois prêcher là-dessus encore, et encore, et encore - jusqu'à ce que son message pénètre votre coeur et change votre vie ! Et je dois prêcher là dessus davantage ! Oui, encore plus, plus, plus - et à nouveau, encore et encore !

L'histoire est simple : « Nous avions alors environ 500 personnes dans notre église à l'époque. Mais il y avait un certain ‘responsable’ qui a dit que j'étais trop négatif. Il a dit que j’en demandais trop.

Il m'a appelé un tyran et un dictateur parce que je prêchais ce que Christ prêchait - « Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple » (Luc 14:27). Ainsi 400 personnes sont parties de notre église, pour mener une vie « plus facile. » Que leur est-il arrivé ? Et bien, l'« ancien responsable » a seulement retenu environ quatorze ou quinze d'entre eux dans sa petite église « facile du dimanche-matin-seulement. » Les autres ont été projetés aux quatre vents. Aucun d’eux n'est jamais devenu un chrétien conquérant, ou fait quelque chose pour Dieu. Leur vie spirituelle s'est bientôt desséchée, et ils ont été éparpillés comme les feuilles par le vent d'automne. Christ a dit, « Personne ayant mis sa main à la charrue et regarde derrière lui, n’est acceptable pour le royaume de Dieu » (Luc 9:62).

Oui, je vais prêcher sur « les 39 » personnes qui ont sauvé ce bâtiment. Oui, je vais prêcher sur les 400 qui sont partis de cette église et sont retournés dans le monde ! Oui, je vais le faire ! Quelques enfants rebelles « élevés dans l'église, » ainsi que d'autres retournés aux coutumes du monde diront, « Voilà un vieil homme avec le cancer et il n'a pas grand chose à dire. » Vous vous trompez complètement là-dessus ! Je ne suis pas mort encore ! Et je déteste l'antinomianisme et le nouveau-évangélicalisme affaibli autant ce matin qu'il y a quarante ans ! Oui, la haine est le bon mot. Je les hais ! La HAINE - la haine ! Mais une haine sainte, parce que Christ lui-même les déteste ! La Bible dit, « Haïssez le mal, et aimez le bien » (Amos 5:15).

Christ dit à ces gens de l'église faible de Laodicée, ces nouveau-évangéliques antinomistes et paresseux - voilà ce que Christ dit, « Voici je vous vomis hors de ma bouche » (Apocalypse 3:16). Oui ! « Je vous vomirai hors de ma bouche » (Bible Ryrie). Je vous vomirai ! Je vous vomirai ! Je vous vomirai, je vous cracherai - hors de ma bouche ! » (Bible Ryrie). Le Dr. Charles C. Ryrie dit de ce verset, « L'église tiède ou neutre ou compromettante... est une chose repoussante pour le Seigneur, et cause du dommage au but qu'Il poursuit » (Ryrie Study Bible; Bible d'étude de Ryrie ; note sur Apocalypse 3:16).

Quel est le remède pour la tiédeur de l'église de Laodicée ? Quel est le traitement pour la paresse et la rébellion du nouvel-évangélisme ? La réponse se trouve juste là, dans notre texte,

« C'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22).

L'apôtre Paul et son aide Barnabas sont revenus à Lystre, à Iconium et à Antioche. Ils sont revenus vers ces villes pour enseigner les nouveaux chrétiens qui y habitaient. Le Dr. Thomas Hale nous donne ce commentaire. Il dit :

Ce n'est pas assez de prêcher l'Évangile une fois seulement dans un endroit. Il est nécessaire également d'enseigner les nouveaux croyants et les établir dans la foi. Et c'est ce que Paul et Barnabas ont fait. Ils ont averti les nouveaux [convertis] que pour entrer dans le Royaume de Dieu ils devraient supporter bien des difficultés. S'ils voulaient être des héritiers avec Christ, ils devraient souffrir pour Lui (Thomas Hale, M.D., .The Applied New Testament Commentary, Commentaire appliqué de Nouveau Testament, Charles Victor éditeur, 1997 ; note sur Actes 14:22).

Dans son commentaire sur le verset 23, le Dr. Hale précise que tous ceux que Paul et Barnabas enseignaient étaient de nouveaux convertis au christianisme. Il dit que même les « aînés » dans ces églises « étaient eux-mêmes de nouveaux croyants » (id. verset 23). Et Paul et Barnabas ont enseigné ces tout nouveau chrétiens : « C'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22). Le commentaire d'Henry Matthew dit, « Non seulement ils le devaient, mais nous le devons : c'est une chose certaine que tout ceux qui iront au Ciel doivent prévoir la tribulation et la persécution… On pourrait penser que ce serait plutôt un choc pour eux, et les rendrait las. Absolument pas… cela les aiderait à les confirmer, et les attacher à Christ… ‘Tous ceux qui vivront pieusement en Christ Jésus souffriront la persécution'… et tous les disciples de Christ doivent prendre leur croix » ((Matthew Henry’s Commentary on the Whole Bible; Commentaire d'Henry Matthew sur la Bible entière ; note sur Actes 14:22).

Jésus, j'ai pris ma croix, j'abandonne tout et je Te suivrai ;
   Indigent, dédaigné, abandonné, c'est Toi qui seras à présent le but de ma vie :
Que toute ambition chérie périsse, tout ce que j'ai cherché, espéré, et connu ;
   Pourtant combien riche est ma condition,
Car pour toujours, Dieu et le Ciel sont à moi.
“Jesus, I My Cross Have Taken” (Jésus, j'ai pris ma croix)
     par Henry F. Lyte, 1793-1847.

« C'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22).

I. Premièrement, la tribulation de la conversion.

Le texte en parle et dit, « Que c'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu. Le terme grec traduit par « tribulations » est « thlipsis. » Il signifie « pressions, afflictions, difficultés, douleurs, souffrances » (Strong). Pensez aux grandes conversions prototypiques de la Bible. La conversion de Jacob est l'une d'entre elles.

« Et Jacob demeura seul ; et un homme lutta avec lui jusqu’au lever du jour... et la jointure de la hanche de Jacob fut démise, pendant qu’il luttait avec lui » (Genèse 32: 24-25).

L'« homme » qui a lutté avec Jacob était Dieu le Fils, et Jacob a dit, « J’ai vu Dieu face à face et ma vie a été préservée. Et comme il passait au-dessus de Péniel le soleil se leva sur lui, et il boitait sur sa cuisse » (Genèse 32:30-31). Jacob a boité pour le reste de sa vie parce qu'il avait été blessé la nuit de sa conversion, quand son nom a été changé de Jacob en Israël « qui signifie le `il combat avec Dieu' » (Ryrie Study Bible, Bible d'étude de Ryrie). Pensez de nouveau à votre propre conversion. N'avez-vous pas combattu avec Dieu ? N'y a-t-il pas eu une lutte avant que vous n'ayez fait confiance à Christ ?

Et pensez à la conversion de Paul. Il a été confronté à Christ qui lui a dit, « Il t’est dur de regimber contre les aiguillons » (Actes 9:5). Le Dr. Henry M. Morris dit qu'il « ...se comportait comme un animal têtu, qui se rebelle contre la douleur provoquée par les aiguillons de son harnais » (The Defender’s Study Bible, la Bible d'étude du défenseur). « Et lui tremblant et effrayé dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse? » (Actes 9:6). Paul est alors passé par trois jours de cécité et de jeûne avant qu'il n'ait été converti (Actes 9:17).

Puis vous pouvez aussi lire les grandes conversions de l'histoire chrétienne - de Saint Augustin, Luther, Bunyan, Whitefield, Wesley, Spurgeon. Tous sont passés par la tribulation, pression, angoisse, le fardeau du péché et un grand trouble - avant qu'ils ne fassent confiance au Sauveur. Pensez-vous que vous pouvez vraiment être converti sans au moins un certain sens d'angoisse et de fardeau pour votre péché ? Vous pouvez faire une mauvaise décision. Mais aucun homme n'est vraiment converti sans conviction de péché. Le diable dit à certains qu'ils sont faibles s'ils laissent couler des larmes. Alors ils résistent « courageusement comme des hommes » à la conviction de péché. Ce n'est pas le signe d'être un homme pour autant ! C'est un stupide imbécile - qui résiste l'Esprit de Dieu ! Résister Christ qui est mort sur la Croix pour le sauver. Cet homme n'est pas meilleur qu'un musulman, qui pense que c'est viril de faire sauter des petits enfants, de violer des femmes et couper la tête de jeunes hommes avec un sabre. N'avez vous jamais pleuré sur votre péché ? « Vous ne me verrez jamais faire cela » dit-il. « Vous n'allez pas me rendre faible. Je ne suis pas un pleurnichard ! » Se vante-t-il. Je dis que vous n'êtes pas meilleur que le diable - qui a refusé de se courber devant Dieu tout-puissant ! Un homme qui a peur de jeter une larme pour ses péchés est lâche au coeur. Ce n'est pas un homme « viril. » Ce n'est pas un homme « macho. » C'est un lâche qui a peur d'admettre ses péchés devant le Dieu tout-puissant !

« C'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22).

II. Deuxièmement, la tribulation de la sanctification.

Non seulement y a-t-il la tribulation à l'heure de la conversion - la tribulation est également demandée pour devenir un chrétien mûr. L'apôtre Paul dit,

«...sachant que la tribulation produit la patience, et la patience, l'expérience ; et l'expérience, l’espérance : et l’espérance ne rend pas honteux, parce que l’amour de Dieu est versé dans nos cœurs par la Sainte Présence qui nous est donnée » (Romains 5:3 - 5).

Je ne suis pas d'accord avec le Dr John MacArthur sur le Sang de Christ. Il a complètement tort sur ce sujet important ! Mais ses commentaires sur Romains 5:3 - 5 sont totalement exacts. Il a dit, « Tribulation est un terme utilisé pour décrire la pression, comme la pression qui fait sortir le jus des olives ou des raisins du pressoir. Ici, ce ne sont pas les pressions normales de la vie, mais les difficultés inévitables qui surviennent aux disciples de Christ… de telles difficultés produisent de riches avantages spirituels… La patience, ce terme se rapporte à l'endurance, la capacité de résister sous un fardeau énorme et la pression sans succomber… les chrétiens peuvent se glorifier dans les tribulations à cause des difficultés qu'elles produisent » (The MacArthur Study Bible, la Bible d'étude de MacArthur).

Nous devenons des chrétiens forts en passant par la tribulation, la pression, les épreuves et le brisement. Quand j'ai entendu ces deux jeunes hommes dire que je ne devrais pas parler au sujet du schisme d'Olivas, j'ai su que c'était la voix de Satan qui avait mis cela dans leur esprit. J'ai su qu'ils se trompaient totalement ! Et cela m'a déterminé plus que jamais de prêcher au sujet de l'épreuve terrible que nos membres fidèles ont traversée pour sauver cette église. Comment pouvez-vous jamais espérer devenir un chrétien fort si vous refusez de passer par ces épreuves vous-même ? Nous appelons les gens qui ont sauvé notre église « les 39. » Environ 39 personnes ont souffert afin que vous puissiez avoir ce beau bâtiment aujourd'hui. Elles ont sacrifié leur vie pour vous. Comment osez-vous me dire de ne pas parler d'elles ? Comment osez-vous ! Vous n'avez jamais sacrifié quoi que ce soit pour Dieu ! Ce n'est pas étonnant que Dieu ne semble pas véritable pour vous ! Ce n'est pas étonnant que vous vous sentiez mal à l'aise avec vous-même, que vous ayez perdu votre zèle et votre foi ! Vous devez passer par la tribulation pour être un bon chrétien comme « les 39. » Quelle tribulation avez-vous connue ? Aucune ! Vous tenez pour normal que tout vous soit donné ! Si vous refusez de passer par la tribulation et le sacrifice vous ne pouvez pas espérer devenir un chrétien fort comme Madame Salazar, ou Carla Bebout, ou le Dr. Cagan, ou Ben Griffith, ou Abel Prudhomme, ou M. Song, ou Mme Hymers. Vous ne pourrez jamais devenir un chrétien fort si vous refusez de sacrifier votre vie à Jésus Christ !

Certains n'ont pas aimé le sermon que le Dr. Cagan a prêché l'autre soir au sujet de ma vie. Certains ont pensé qu'il était trop négatif. « Qui voudrait seulement passer par tout cela ? » avez-vous pensé. Et bien, je vous dirai que, si je n'étais pas passé par tout cela, il n'y aurait aucune église ici ce matin ! Et si je n'étais pas passé par là, vous ne seriez pas ici non plus ! Et vous les « enfants nés dans l'église » vous ne seriez pas ici ! Et si je n'étais pas passé par là, vous ne seriez pas ici non plus ! J'ai conduit vos parents à Christ. J'ai célébré leur mariage. Je les ai conduit et protégé à travers cette horrible division de l'église. Vous, enfants nés dans église, vous ne seriez pas en vie si je n'étais pas passé par ces douleurs et ces souffrances !

Un de vous seulement m'a envoyé une carte pour l'anniversaire de mes 75 ans ! Tous « les 39 » m'ont envoyé des cartes et des notes de remerciements. Mais seulement un des enfants nés dans l'église m'a envoyé une carte. C'est un enfant qui est né et a été sauvé dans notre église, et seulement lui, de tous les enfants nés dans l'église, m'a envoyé une carte d'anniversaire. Et ce qu'il m'a écrit m'est allé droit au coeur,

Cher Dr. Hymers,

      Joyeux anniversaire pour vos 75 ans. Que Dieu vous bénisse pour votre fidèle service et ministère pour Jésus ! Je remercie Dieu d'avoir un pasteur tel que vous ! Merci de rester fidèle à ce que représente Jésus et de vivre pour Lui. Votre vie est un témoignage merveilleux pour Jésus ! Merci d'être un exemple de chrétien fidèle. À cause de Jésus, votre vie est une vie merveilleuse parce que votre vie touche tant de gens. « Soyez immuable, fidèle à votre foi, abondant toujours en travail pour Seigneur. » Dr. Hymers, vous me rappelez ce verset, et c'est ma prière que cette église aille de l'avant et tâche de prendre votre vision pour elle et l'enflamme pour Jésus ! Que Dieu vous bénisse et vous garde, dans le Nom de Jésus, (et il a signé son nom). Sous son nom il a mis I Jean 2:17,

« Et le monde passe, et sa convoitise ; mais celui qui fait la volonté de Dieu, demeure pour toujours » (I Jean 2:17).

Je ne suis pas fâché contre le reste de vous, les enfants. Pas du tout. J'ai simplement peur pour vos âmes. Je suis en prière pour vous, parfois toute la nuit. Je crains pour vous parce que je sais,

« C'est par beaucoup de tribulations qu'il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22).

Je sais que si vous n'aimez pas « les 39 » - si vous ne les aimez pas et ne suivez pas leur exemple de dévouement - vous ne ferez jamais partie de la grande église de mes rêves et de mes visions. Une personne qui raidit son cou et dit, « Je ne le ferai jamais, » est une personne qui est en danger de ne pas entrer dans le Royaume de Dieu. La Bible dit, « Celui, qui étant souvent repris, raidit son cou, sera subitement brisé, et cela sans remède » (Proverbes 29:1). Jésus dit :

« Souviens-toi donc d'où tu es tombé, et repens-toi, et fais tes premières œuvres ; sinon je viendrai rapidement à toi, et j'ôterai ton chandelier de sa place à moins que tu ne te repentes » (Apocalypse 2:5).

Veuillez vous lever et chanter le numéro 3 sur votre feuille de chants.

Tout pour Jésus, tout pour Jésus !
   Tout mon être racheté des puissances ;
Toutes mes pensées et mes paroles et mes actes,
   Toutes mes journées et toutes mes heures.
Tout pour Jésus ! Tout pour Jésus !
   Toutes mes journées et toutes mes heures ;
Tout pour Jésus ! Tout pour Jésus !
   Toutes mes journées et toutes mes heures.

Que mes mains fassent ce qu'Il me demande,
   Que mes pieds courent dans Ses chemins ;
Que mes yeux voient Jésus seulement,
   Que mes lèvres chantent Ses louanges.
Tout pour Jésus ! Tout pour Jésus !
   Que mes lèvres chantent ses louanges.
Tout pour Jésus ! Tout pour Jésus !
   Que mes lèvres chantent Ses louanges.

Depuis que mes yeux sont fixés sur Jésus,
   Tout le reste m’indiffère ;
En ne regardant que le Crucifié,
   Ma vision est transformée.
Tout pour Jésus ! Tout pour Jésus !
   En regardant le Crucifié ;
Tout pour Jésus ! Tout pour Jésus !
   En regardant le Crucifié ;
“All For Jesus” (Tout pour Jésus) par Mary D. James, 1810-1883.

Christ est mort sur la Croix pour payer le prix de vos péchés. Il a versé Son Sang pour vous purifier de tout péché. Il est ressuscité des morts pour vous donner la vie éternelle. Il est à la droite de Dieu au plus haut des Cieux. Quand vous vous repentez de votre péché et faites confiance à Jésus, Il vous sauve instantanément ! Si vous désirez parler avec le Dr Cagan ou moi-même afin de devenir un véritable chrétien, et recevoir le pardon de vos péchés par Jésus, veuillez venir maintenant vers le fond de l'auditorium. Amen.


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Actes 14:19-23.
Solo chanté avant le sermon par M. Benjamin Kincaid Griffith :
“Living For Jesus” (Vivre pour Jésus)
par Thomas O. Chisholm, 1866-1960).


GRANDES LIGNES DE

ENTRER DANS LE ROYAUME
PAR BEAUCOUP DE TRIBULATIONS

ENTERING THE KINGDOM
THROUGH MUCH TRIBULATION

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et après qu’ils eurent prêché l’évangile dans cette ville-là, et enseigné un grand nombre, ils retournèrent de nouveau à Lystre, à Iconium et à Antioche ; fortifiant les âmes des disciples, et les exhortant à persévérer dans la foi, et leur disant que c’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes14:21-22).

(Luc 14:27; 9:62; Amos 5:15; Apocalypse 3:16)

I.   Premièrement, la tribulation de la conversion, Genèse 32:24, 25, 30, 31; Actes 9:5, 6, 17.

II.  Deuxièmement, la tribulation de la sanctification, Romains 5:3-5;
I Jean 2:17; Proverbes 29:1; Apocalypse 2:5;


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).