Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




DÉMAS M'A ABANDONNÉ !

DEMAS HAS FORSAKEN ME !
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le matin du Jour du Seigneur, le 17 avril 2016

« Car Démas m’a abandonné, ayant aimé ce monde présent »
(II Timothée 4:10).


Dans le Nouveau Testament, Paul parle par trois fois de cet homme Démas. Dans Philémon 24, Paul dit qu'il est son compagnon d’œuvre. Mais dans Colossiens 4:14 il est tout juste mentionné. Le Dr. Rice dit,

Quand Paul a mentionné Démas pour la première fois, il l'a appelé son compagnon d’œuvre. Mais ici, [dans Colossiens 4:14] il dit simplement, « et Démas » ; je pense que cela veut dire que Paul [n'était pas] vraiment sûr de son compagnon à ce moment-là. Plus tard, Démas, abandonnerait Paul. Combien tragique ! (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, À travers la Bible, volume V, p. 340 ; note sur Colossiens 4:14)

Quand nous arrivons à notre texte, l'apôtre dit,

« Car Démas m’a abandonné, ayant aimé ce monde présent » (II Timothée 4:10).

Le terme grec traduit par « abandonné » « signifie abandonner complètement, sans retour, avec l'idée de laisser quelqu'un dans une situation désespérée » (MacArthur Study Bible, La Bible d'étude de MacArthur).

Si vous continuez en tant que véritable chrétien, vous le verrez très souvent. Je regardais quelques vieilles photos de mon épouse lors de son anniversaire, il y a des années de cela. En fait, ces photos ont été prises il y a environ vingt-cinq ans. Mon épouse semble à peu près la même aujourd'hui. Mais je semble beaucoup plus âgé parce que j'ai pris beaucoup de poids à cause des traitements contre le cancer. Dans une photo, mon épouse est assise avec un groupe de douze personnes. De ces douze, seulement trois d'entre elles sont toujours dans notre église – Ileana (mon épouse), Leslie (un de mes fils) et M. Prudhomme. Les neuf autres nous ont abandonné. Connaissant chaque personne, je peux seulement répéter ce que Paul a dit,

« [Ils m'ont] abandonné, ayant aimé ce monde présent » (II Timothée 4:10).

C'est vrai de chacune de ces neuf membres de l'église dans cette photo. Ils nous ont laissé et sont retournés de nouveau dans le monde. Est-ce que cela se produira encore ? Oui, naturellement. Pratiquement, chaque personne qui aime ce monde quittera notre église tôt ou tard. Et ceux qui restent verront assurément une photographie prise aujourd'hui - et vous pourrez regarder ces personnes et savoir qu'elles nous ont abandonnées elles aussi « ...ayant aimé ce monde actuel. » Même si Dieu nous envoie un énorme réveil, et que beaucoup en font partie, ce sera toujours juste que d'autres personnes nous aient abandonné, « ...ayant a aimé ce monde actuel. »

Je ne dis pas cela pour que vous vous sentiez mal. Je le dis seulement pour que vous ne soyez pas étonnés quand cela se produira. Ces paroles sont données dans la Bible pour nous avertir. Cela n'est pas arrivé simplement à l'apôtre Paul. Cela arrivera à vous et à moi aussi bien.

« Car Démas m’a abandonné, ayant aimé ce monde présent » (II Timothée 4:10).

Qu'est-ce qui n'allait pas avec Démas ? Le commentaire de Matthew Henry dit que Démas « ...a été appelé loin de son ministère par des affaires du siècle, dans lesquelles il s'est empêtré… Christ et Son Évangile ont été abandonnés et oubliés, et il est tombé amoureux du monde. » (Note sur II Timothée 4:10 : l'amour de ce monde actuel est souvent la cause de l'apostasie des vérités et l’Évangile de Jésus Christ).

Le Dr. MacArthur est erroné quand il parle du le Sang de Christ. Mais il dit d'autres choses qui sont vraies. Il dit, « Démas était un disciple du ‘beau temps’ qui n'a jamais compté le coût d'un engagement véritable avec Christ » (MacArthur Study Bible, La Bible d'étude de MacArthur, ibid.). Ce genre de personne est décrit dans la parabole du semeur racontée par Jésus,

« Ce... sont ceux qui, quand ils l’entendent, reçoivent la parole avec joie, mais ceux-ci n’ont pas de racine, et croient pour un temps; et au temps de la tentation ils abandonnent » (Luc 8:13).

Ils n'ont jamais eu de véritable conversion. Ils n'ont pas été enracinés en Christ. Ainsi, quand la tentation vient, ils s'éloignent de leur église, et retourne aux manières du monde. Ceci se produit souvent pendant un moment de changement. Un moment de changement est venu pour Démas quand Paul a été mis en prison. Tout a changé pour lui. Et dans cette période de changement, on voit qu'il n'avait aucune véritable racine en Christ - il est retourné dans le monde et a abandonné Paul.

Nous voyons cela se produire dès que les jeunes reçoivent un diplôme universitaire. C'est un moment de changement. Ils pensent que personne n'est jamais passé par là avant eux ! « Ô la, la ! J'ai une carrière devant moi ! Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que je souffre pour Christ et Lui reste fidèle ! C'était bon quand j'étais un enfant ! Maintenant que je suis un adulte je dois garder ma force pour ma carrière. Ne comprenez-vous pas ? C'est ma carrière ! » Oh oui, je comprends parfaitement ! Vous voyez, je suis passé par la même chose. La différence entre nous est que j'ai suivi l'exemple de Paul, et vous êtes devenu empêtré avec le monde présent. La différence est que j'ai été converti - et vous avez seulement pris une « décision fausse et superficielle. » Quand vous avez été testé, vous n'aviez pas de racine ! J'avais une racine en Christ, et vous n'en avez jamais eue ! C'est aussi simple que cela !

Ou bien la tentation vient souvent aussi à une autre heure de changement. Les jeunes tombent amoureux, se fréquentent, et ils rejettent l'église et plongent tête baissée dans le monde.

Ou alors cela peut venir quand vous avez des enfants. Vous pensez, « Après tout, j'ai un enfant maintenant ! Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que je sois fidèle au Seigneur juste maintenant ! » Ça ne fait rien que le reste de nous soient restés fidèles en amenant nos enfants à chaque service. Vous pensez que personne n'est jamais passé par là avant vous ? Mais la vraie raison est que vous n'avez aucune racine en Christ - vous avez seulement eu une conversion fausse, elle n’est pas véritable ! Si vous prenez la mauvaise route quand vous recevez votre diplôme d'université, vous ne reviendrez jamais dans le bon chemin. Vous pouvez faire un certain nombre de choses dans l'église, mais vous ne serez jamais le puissant soldat de Christ qui vous pourriez avoir été ! Que vous auriez dû être ! Le poète Robert Frost l'a dit, et c'est bien connu,

Je dirai ceci avec un soupir de regret
Dans des âges et des âges à venir :
Deux routes divergeaient dans un bois, et moi -
-- J'ai pris la moins fréquentée,
Et cela a fait toute la différence.
« The Road Not Taken » (La route non empruntée) par Robert Frost, 1874-1963.

Une fois que vous prenez la mauvaise route, il n'y a aucun retour. En cinquante-huit années du ministère, je n'ai jamais vu une seule personne qui l’a fait ! Pas une seule ! Rappelez-vous, Démas n'est jamais revenu à Paul - ni vous non plus ! Ce qui signifie, que vous devez faire extrêmement attention quelle route vous prenez dans les changements de la vie. Le monde vous dira que vous pouvez réinventer votre vie des douzaines de fois. Mais le monde est menteur quand il le dit. Je n'ai jamais vu une seule vie qui ait été réinventée totalement. Je me rappelle une femme que j'ai connue qui a essayé désespérément de réinventer sa vie. Elle en parlait à tout moment quand je vivais chez elle dans une chambre que je louais. Après des années à essayer de réinventer sa vie, elle a finalement perdu la tête. Histoire vraie ! Faites attention quelle route vous prenez, mon ami ! « Si je suis la route de Christ, je perdrai quelque chose ! Je perdrai quelque chose de très précieux, » m’a-t-elle dit. Et elle a perdu sa tête - juste comme Démas a perdu son âme !

« Car Démas m’a abandonné, ayant aimé ce monde présent » (II Timothée 4:10).

J'ai déjà vécu trois quarts de siècle. Quand vous avez vécu aussi longtemps, vous pouvez voir des rangées de visages qui vous ont croisées dans votre vie. Rangée après rangée de visages ! Quelques unes, des centaines, des milliers ! Rangée après rangée de visages. Et que ces visages disent-ils ? Pendant qu'ils passent devant moi dans l'obscurité, ils disent, « Il n'y a pas une seule chose en ce monde qui vaille de perdre votre âme pour elle ! Perdre votre âme pour cela ! Êtes vous fou ? » C’est ce que ces âmes me chuchotent pendant qu'elles descendent dans l'obscurité.

« J’ai ma vie entière devant moi, » vous me dites. Vous n'écouterez pas quand je vous dirai que vous n'en avez seulement que pour quelques mois. Ils passent si vite que vous ne saurez même pas où ils ont disparu, quand vous vous tiendrez au bord de la nuit éternelle, et il sera trop tard pour toujours pour réinventer votre vie ! Ce que personne ne fait jamais après avoir rejeté la route non prise. Rappelez-vous, Démas n'est jamais revenu à Paul. Je vais vous raconter dire deux histoires de ce genre.

Son père était un prédicateur. Elle jouait le piano dans son église. Elle était une fille normale, rien de spécial. Aussi, quand un mauvais garçon l'a regardée, elle est allée avec lui, elle a oublié la foi qu'elle n'avait jamais vraiment connue, et elle est allée avec lui, jusqu'à ce qu'il ait brisé son coeur, et qu'elle se soit battue pour faire une vie pour tous les deux. Je ne pourrais pas l'aider maintenant. Elle était trop vieille et triste pour entendre ces paroles. Je l'ai portée, sous la pluie, à l'hôpital où elle est morte. Son coeur était mort bien des années auparavant. Je garde son piano dans ma salle de séjour pour me rappeler la route qu'elle n'a pas prise.

Lui est parti de la ferme le premier, parce qu'il était le plus âgé. Il savait ce qu'il voulait, et l'a obtenu, marié une fille riche et fait beaucoup d'argent. Son épouse stérile voulait tellement une petite fille qu'il en a acheté une pour elle. Il avait beaucoup d'argent. Il pensait qu'il pouvait tout acheter ! Et puis la femme est morte. Et puis la fille a mal tourné. Et puis il est resté tout seul dans sa grande maison. Ils l'ont trouvé là, enfermé à clef dans sa chambre à coucher avec un pistolet dans la main, paralysé par un infractus. J'ai été le voir à l'hôpital. Il ne pouvait plus parler. J'ai pris sa main pour prier pour lui. Il a crié comme un animal sauvage, si fort je ne pouvais plus penser. Quand je l'ai vu plus tard, il était dans un très beau cercueil, très cher. Une mouche s'est posée sur son visage. Il était très riche, mais il n'avait plus aucune vie pour balayer la mouche au loin. Je garde son tableau dans ma salle de séjour pour me rappeler la route qu'il n'a pas prise.

« J’ai ma vie entière devant moi, » vous me dites. Vous ne m'écouterez pas quand je vous dirai que vous n'en avez seulement que pour quelques mois. Ils passent si vite que vous ne saurez même pas où ils ont disparu, quand vous vous tiendrez au bord de la nuit éternelle, et il sera trop tard pour toujours pour réinventer votre vie ! Ce que personne ne fait jamais après avoir rejeté la route non prise. Démas n'est jamais revenu à Paul.

Dimanche dernier, le Dr. Cagan vous a parlé de ma vie. Il a dit que c'était des « années de batailles, de trahisons et de reculs. » Pour vous, peut-être, il vous a semblé que la vie d'un pasteur était trop dure, trop longue, et trop pleine d'adversité. Vous avez pensé que peut-être c'était moi qui avais pris la mauvaise route de la vie. Peut-être c'est ce que Démas a pensé quand il a vu Paul dans les chaînes, souffrant en prison. Mon épouse et moi avons visité cette prison obscure à Rome. Nous sommes actuellement entrés dans la cellule où Paul a écrit II Timothée. Et Démas a eu peur d'y aller aussi. Ainsi il a abandonné l'apôtre. Et Paul a écrit ces mots terribles,

« Car Démas m’a abandonné, ayant aimé ce monde présent » (II Timothée 4:10).

Mais Démas était dans l'erreur. Et vous aussi. Cette route, bien que dure, m'a apporté la joie, m'a donné une épouse trop merveilleuse pour la décrire avec des mots, et les amitiés que je n'aurais jamais connues si j'avais pris l'autre route de la vie - quand j'étais encore adolescent.

Eric Booth-Clibborn était le petit fils de William Booth, le fondateur de l'Armée du Salut d'autrefois, et fils d'un prédicateur. Eric est allé en Afrique en tant que missionnaire des Assemblées de Dieu. Il est mort seulement deux semaines après que lui, son épouse enceinte Lucile, et leur petite fille soient arrivés sur le champ de mission. Il avait seulement 29 ans quand il est mort. Plus tard, son épouse a décrit sa mort tragique dans un livre intitulé « Obedient Unto Death » (Obéissant jusqu'à la mort). Elle a raconté un culte où elle et Eric étaient allés avant qu'ils ne partent pour l'Afrique. Ils ont prié et chanté un chant écrit par la mère d'Eric,

A Tes pieds, je tombe
Je Te donne tout
Souffrir, vivre ou mourir
Pour Toi, mon Seigneur crucifié.

Dans son livre elle raconte ses obsèques. Les indigènes qui n'avaient jamais entendu l'Évangile sont venus par centaines pour voir un enterrement chrétien. Elle a écrit, « Puis, après un mot de prière, le couvercle a été mis sur le cercueil et les clous ont été martelés pour le fermer. Vous pouvez imaginer la douleur qui traversait mon coeur à chaque coup de marteau. » Alors elle a dit, « Je me rends compte que le succès missionnaire actuel est dû pour la plupart à cette armée de martyres qui ont donné leur vie sur [le champ] de mission pour des âmes en péril qu'ils ont tellement aimées. On dit qu'une tombe isolée, dans ces terres lointaines, a parfois eu une impression plus durable sur les vies et les cœurs des indigènes que toute une vie de travail ; qu'une simple croix de bois plantée sur un monticule de terre parle avec plus d'éloquence qu'une multitude de paroles. »

Eric Booth-Clibborn avait seulement 29 ans quand il est parti en champ de mission, à un pays où le christianisme était inconnu. Il y a seulement vécu deux semaines après son arrivée. Le seul sermon qu'il a donné était sa vie, racontée par d'autres dans le sermon funèbre, que des centaines d'indigènes non sauvés ont écouté.

Mais ce petit enterrement a été le commencement du christianisme au Burkina Faso. Aujourd'hui les Assemblées de Dieu dans cette région de l'Afrique se rappellent d'Eric Booth-Clibborn comme un héros de la foi, qui a donné sa vie pour suivre l'appel de Dieu. Aujourd'hui les Assemblées de Dieu sont de loin la dénomination protestante la plus importante là-bas. Plus de 4.500 de leurs églises et points de prédication servent plus de 1,2 millions de chrétiens africains. La courte vie d'Eric a fait connaître Christ à d'incalculables milliers dans une région d'Afrique où aucun homme blanc n'était jamais venu auparavant.

Quand j'ai lu cette histoire, il y a quelques jours, j'ai pensé que je devais la partager avec vous. Quelque soit les difficultés que vous traversez pour Christ, cela vous sera « remboursé » par Lui un jour. Puissiez vous vous détourner de la route facile que Démas a prise quand il a abandonné l'apôtre et l'a laissé dans cette prison. Puissiez-vous vous détourner loin de la route facile, et prendre la route la moins empruntée. Regardez II Timothée 4:17. Écoutez l'apôtre Paul après que Démas l'ait abandonné dans les chaînes,

« Mais le Seigneur s’est tenu près de moi et m’a fortifié, afin que par moi la prédication soit pleinement connue, et que tous les Gentils puissent l’entendre… » (II Timothée 4:17).

Jeune femme, jeune homme, puissiez-vous vous suivre l'exemple de Paul ! Puissiez-vous faire de la vision de Paul la vôtre ! Puissiez-vous nous aider à faire une grande église ici qui sera une ville brillante sur une colline pour tous, « que tous les païens puissent entendre » l'Évangile ! Jeune homme, pensez à ce que pourrait être notre église, ce qu'elle peut être, par la grâce de Dieu, et qu'elle le devienne ! Jeune femme, donnez le meilleur à Christ !

Donnez à Christ votre jeunesse et votre force ! Soyez comme Eric Booth-Clibborn ! Donnez le sang de votre vie pour le Sauveur. Ne retenez rien ! Donnez à Christ tout que vous avez ! Allez dans le ministère ! Partez en mission ! Laissez le monde vous appeler un imbécile ! Allez et amenez les jeunes entendre l'Évangile ! Donnez à Christ le meilleur de votre vie ! Veuillez vous lever et chanter l'hymne numéro 2 sur votre feuille de chants

Remplis-moi de Ta vision, Sauveur, je Te prie,
   Jésus seulement, laisse moi Te voir,
Bien qu'à travers la vallée Tu me conduis,
   Ta gloire sans faille m'entoure de toute part,
Remplis-moi de Ta vision, Sauveur divin,
   Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Remplis-moi de Ta vision, que tous puissent voir,
   Ta sainte image reflétée en moi.

Remplis-moi de Ta vision, tous mes désirs,
   Que ce soit pour Toi seul ; et mon âme inspirée
De Ta perfection. Que Ton amour saint
   Inonde mon chemin de Ta lumière d'En Haut.
Remplis-moi de Ta vision, Sauveur divin,
   Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Remplis-moi de Ta vision, que je puisse voir
   Ta sainte image reflétée en moi.

Remplis-moi de Ta vision, afin qu'aucun péché
   N'ombrage l'éclat qui brille en moi.
Laisse-moi voir seulement Ton visage béni,
   Nourrissant mon âme de Ta grâce infinie.
Remplis-moi de Ta vision, Sauveur divin,
   Jusqu'à ce que de Ta gloire mon esprit brille.
Remplis-moi de Ta vision, que tous puissent voir,
   Ta sainte image reflétée en moi.
« Fill All My Vision » (Remplis-moi de Ta vision)
      par Avis Burgeson Christiansen, 1895-1985.

Veuillez rester debout.

Les histoires que je vous ai racontées ce matin sont toutes véridiques. La femme qui s'est sauvée de l'église de son père et a épousé un mauvais garçon qui a ruiné sa vie était la mère de mon père. L'homme riche qui s'est enfermé à clef dans sa chambre à coucher avec un pistolet dans la main était mon oncle, un frère plus âgé de mon père. La femme qui a perdu la tête, je ne dirai point son nom parce qu'elle est encore en vie.

Tous étaient autrefois jeunes, tout comme vous. Mais ils ont laissé leur vie passer sans être sauvés par Jésus. Ils ont dit « non » à Jésus tant de fois que c'est devenu une habitude, une habitude si forte que Dieu Lui-même les a laissés à leur sort malheureux.

Jeune homme, jeune femme, repentissez-vous ! Détournez-vous de votre vie sans Dieu - et venez à Jésus Christ, le Fils de Dieu. Faites-Lui confiance. Il lavera vos péchés de Son Sang. Il est dans le Ciel à la droite de Dieu le Père. Faites confiance à Jésus et soyez sauvés d'une vie gaspillée et d'une éternité désespérée !

Que chacun ferme les yeux. Si vous voulez parler avec nous au sujet de faire confiance à Jésus, veuillez vous lever et suivre le Dr. Cagan et John Cagan maintenant vers le fond de la salle. Ils vous conduiront dans une pièce tranquille où vous pourrez parler et prier avec l'un d'eux. Amen.


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : II Timothée 4:10-17.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« I’d Rather Have Jesus » (Je préfère avoir Jésus) ;
paroles par Rhea F. Miller, 1922 ; musique composée par George Beverly Shea, 1909-2013.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).