Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 35 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LES SEPT DERNIÈRES PAROLES
DE JÉSUS SUR LA CROIX

THE SEVEN LAST WORDS
OF JESUS ON THE CROSS
(French)

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, dimanche soir 20 mars 2016

« Et quand ils furent arrivés au lieu, qui est appelé Calvaire, là ils le crucifièrent, et les malfaiteurs, l’un à main droite, et l’autre à gauche » (Luc 23:33).


La souffrance physique de Jésus était intense. Cela a commencé par le châtiment par le fouet qui a littéralement arraché des bandes de peau de Son dos tout en laissant des entailles profondes dans Sa chair. Beaucoup de personnes mourraient d'un tel traitement. Ensuite, ils Lui ont enfoncé une couronne d'épines sans ménagement sur la tête. Les aiguilles aigües ont entaillé la chair de Ses tempes, et le Sang a commencé à couler sur Son visage. Ils L'ont aussi frappé au visage, craché dessus et Lui ont arraché des lambeaux de Sa barbe. Puis ils Lui ont fait porter Sa propre croix par les rues de Jérusalem, jusqu'au lieu de l'exécution, appelé le Calvaire. Finalement, ils Lui ont enfoncé de larges clous dans Ses pieds et Ses mains, à l'endroit ou le poignet et la main se rejoignent. C'est ainsi qu'Il a été cloué sur la Croix. La Bible dit :

« Son visage [Son aspect] était tellement meurtri [si défiguré], plus que celui d’aucun autre homme ainsi que son apparence, plus que celle d’aucun fils d’homme, [défiguré au-delà de toute ressemblance humaine] » (Ésaïe 52: 14).

Nous nous sommes accoutumés à voir des acteurs d’Hollywood incarner Jésus dans des films. Ces films cinématographiques ne montrent jamais d'une manière adéquate l'horreur profonde et la violente brutalité de la crucifixion. Ce que nous voyons dans les films n'est rien comparé à ce que Jésus a éprouvé réellement sur la Croix. C'est à dire jusqu'à ce que le film « La passion du Christ » nous montre ce qui est vraiment arrivé. C'était vraiment horrible.

De larges fissures s'étaient ouvertes sur son cuir chevelu. Le Sang coulait sur Son visage et Son cou. Ses yeux étaient enflés au point de ne plus pouvoir les ouvrir. Son nez avait probablement été cassé et l'os de la pommette aussi. Ses lèvres étaient tuméfiées et saignaient, déchirées par les coups. Il était difficile de L'identifier.

Cependant, c'est exactement ce que le prophète Ésaïe avait prédit quand il avait parlé du Serviteur Souffrant « Son visage était plus meurtri que celui d’aucun homme ainsi que son apparence, plus que celle d’aucun fils d’homme » (Ésaïe 52: 14). Les railleries et les crachats avaient également été prédits par ce prophète : « J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient le poil ; je n’ai pas caché mon visage aux outrages ni aux crachats » (Ésaïe 50: 6).

Et cela nous amène à la Croix. Jésus est crucifié là, ruisselant de Sang. Et pendant qu'Il est pendu sur la Croix, Il dit sept paroles, assez brèves. Je voudrais que nous pensions à ces sept dernières paroles prononcées par Jésus sur la Croix.

I. La première - le pardon.

« Et quand ils furent arrivés au lieu, qui est appelé Calvaire, là ils le crucifièrent, et les malfaiteurs, l’un à main droite, et l’autre à gauche. Et Jésus dit, ‘Père, pardonne-leur ; car ils ne savent pas ce qu'ils font’ » (Luc 23:33-34)

C'est la raison pour laquelle Jésus est allé à la Croix - pour le pardon de nos péchés. Il savait qu’Il devait être tué depuis longtemps. Bien avant qu'Il soit allé à Jérusalem, Il savait déjà qu'Il y serait tué. Le Nouveau Testament enseigne qu'Il a délibérément choisit d'être crucifié pour payer le prix de votre péché.

« Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, le juste pour les injustes, afin qu’il nous amène à Dieu » (I Pierre 3:18).

« Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures » (I Corinthiens 15:3).

Ainsi, Jésus a prié « Père, pardonne-leur » alors qu'Il était pendu sur la Croix. Dieu a répondu à sa prière. Toute personne qui regarde à Jésus Christ par la foi et Lui fait entièrement confiance sera pardonné, aura la vie éternelle. Sa mort sur la Croix paye la pénalité de votre péché. Son Sang lave tous vos péchés !

II. La seconde - le salut.

De chaque côté de Jésus, il y avait deux voleurs, cloués chacun sur une croix.

« Et l’un des malfaiteurs [criminels] qui étaient pendus l’injuriait, disant : ‘Si tu es Christ, sauve-Toi Toi-même, et nous avec’. Mais l’autre, répondant, le reprit, en disant : ‘Ne crains-tu pas Dieu, voyant que tu es sous la même condamnation ? Nous y sommes justement ; car nous recevons la récompense requise pour nos œuvres ; mais cet homme n’a rien fait de mal’. Et il disait à Jésus: ‘Seigneur, souviens-toi de moi, quand viendras dans ton Royaume’ ; et Jésus lui dit : ‘En vérité, je te dis, Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis’ » (Luc 23:39 - 43).

La conversion du deuxième voleur est très révélatrice. Elle montre que :

1. Le salut ne vient pas par le baptême ou une adhésion à une église particulière - le voleur n'a fait ni l'une ni l'autre de ces choses.

2. Le salut ne passe pas par un bon sentiment - le voleur en avait seulement de mauvais - il a été crucifié comme étant sous la conviction du péché.

3. Le salut ne vient pas en allant au devant d’un pasteur ou en levant votre main - Ses mains ont été clouées à une croix, aussi bien que Ses pieds.

4. Le salut ne vient pas « en demandant à Jésus de venir dans votre coeur. » Le voleur aurait été étonné si quelqu'un lui avait dit une telle chose !

5. Le salut ne vient pas en répétant les mots de la « prière du pécheur. » Le voleur n'a pas fait cette prière. Il a seulement demandé à Jésus de se souvenir de lui.

6. Le salut ne vient pas en changeant la manière dont vous vivez. Le voleur n'avait pas le temps de le faire.


Ce voleur a été sauvé de la même manière que vous devez l'être :

« Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Actes 16:31).

Croyez de tout votre cœur en Jésus et Il vous sauvera par Son Sang précieux et Sa justice, de la même manière qu'Il a sauvé le voleur.

III. La troisième - l'affection.

« Or se tenaient près de la Croix de Jésus sa mère, et la sœur de sa mère, Marie, la femme de Cléophas, et Marie de Magdala, Quand Jésus donc vit sa mère et près d’elle le disciple qu’il aimait, il dit à sa mère : ‘Femme, voilà ton fils !’ Puis il dit au disciple, ‘Voilà ta mère !’ Et à partir de cette heure, ce disciple la prit chez lui » (Jean 19:25 - 27).

Jésus dit à Jean de prendre soin de Sa mère. Il y a bien plus à la vie chrétienne après que vous soyez sauvé. On doit prendre soin de vous. Christ a remis Sa chère mère à l'apôtre Jean. Il vous remet aux soins de l'église locale. Personne ne peut persévérer dans la vie chrétienne sans le soin et l'affection de l'église locale. C'est une vérité qui est souvent oubliée de nos jours.

« Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’église ceux qui devaient être sauvés » (Actes 2:47).

IV. La quatrième - l’angoisse.

« Or, depuis la sixième heure, il y eut l'obscurité sur tout le pays, jusqu’à la neuvième heure. Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte, disant : ‘Elie, Elie, lama sabachthani ?’ C’est-à-dire : ‘Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?’ (Matthieu 27:45-46).

Ce cri d'angoisse de Jésus montre la réalité de la Trinité, la Divinité. Dieu que le Père s'est détourné, alors que Dieu le Fils a porté vos péchés sur la Croix. La Bible dit :

« Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l’Homme - Christ Jésus » (I Timothée 2:5).

V. La cinquième - la souffrance.

« Après cela, Jésus, sachant que toutes choses étaient maintenant accomplies, dit, afin que l’Écriture soit accomplie, dit, J’ai soif. Or il y avait là un vase plein de vinaigre. Ils emplirent de vinaigre une éponge, et la mirent sur de l’hysope, et la présentèrent à sa bouche. » (Jean 19:28 - 29).

Ce verset témoigne de la grande souffrance que dut endurer Jésus pour payer la complète rançon de vos péchés :

« Il a été blessé pour nos transgressions, Il a été meurtri pour nos iniquités » (Ésaïe 53: 5).

VI. La sixième - l'expiation.

« Après que Jésus eut pris le vinaigre, Il dit, ‘Tout est accompli’ » (Jean 19:30)

Beaucoup de ce que j'ai dit jusqu'ici pourrait l'avoir été par un prêtre catholique. Mais sur cette sixième parole se résume la Réforme protestante, aussi bien que la foi des baptistes de tous les âges. Jésus a dit, « Tout est accompli. »

Jésus avait-Il raison quand Il a dit : « Tout est accompli ? » L'église catholique dit, « non. » Ils disent qu'Il doit être crucifié à nouveau, et être offert de nouveau à chaque messe. Mais la Bible dit que c'est faux.

« Nous sommes sanctifiés par l'offrande du corps de Jésus Christ une fois pour toutes » (Hébreux 10:10).

« Car par une seule offrande il a rendu parfaits pour toujours ceux qui sont sanctifiés » (Hébreux 10:14).

« Et tout prêtre se tient chaque jour, administrant et offrant souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés ; mais cet homme [Jésus], après qu’il ait offert un sacrifice pour les péchés pour toujours, s’est assis à la main droite de Dieu » (Hébreux 10 :11 - 12).

Jésus a totalement payé (expié) le prix de vos péchés, une fois pour toutes, sur la Croix.

Jésus a tout payé, Je lui dois tout.
   Jésus a tout payé, Je lui dois tout,
Mon péché était cramoisi, il est blanc comme neige.
    Le péché avait laissé une tache pourpre,
Il l'a lavé blanc comme neige.
« Jesus Paid It All » (Jésus a tout payé) par Elvina M. Hall, 1820-1889.

VII. La septième - engagement envers le Père.

« Et lorsque Jésus s’écria d’une voix forte, il dit : ‘Père, en tes mains je remets mon esprit ; et ayant dit cela, il rendit l’esprit » (Luc 23:46).

Jésus a montré Son engagement total envers Dieu le Père dans Ses dernières paroles avant la mort. Car comme le grand Spurgeon a fait remarquer, ceci reflète les toutes premières paroles dites par Jésus, « Ne savez-vous pas que je dois m’occuper des affaires de mon Père ? » (Luc 2:49). En tout, et pour toute chose, Jésus a fait la volonté de Dieu.

L'un des rudes centurions qui l'ont cloué sur la Croix a écouté ces sept déclarations. Le centurion avait déjà vu beaucoup de crucifixions, mais il n'avait jamais vu un homme mourir de la manière dont Jésus est mort, prêchant un sermon merveilleux pendant que Son Sang s'écoulait et Sa vie avec.

« Lorsque le centurion vit ce qui était arrivé, il glorifia Dieu, disant: Certainement cet homme était un homme droit. » (Luc 23:47).

Le centurion a pensé un peu plus à Jésus, et puis a dit,

« Vraiment cet homme était le fils de Dieu » (Marc 15:39).

Il est le Fils de Dieu ! Il s'est relevé - ressuscité - vivant, physiquement - d'entre les morts. Il est monté au Ciel. Il est à la droite de Dieu. « Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé » (Actes 16:31).

Il y a des gens qui pensent que croire en Dieu est suffisant. Mais ils se trompent. Personne n'est sauvé en croyant seulement en Dieu. Jésus Lui même a dit, « Nul ne vient au Père, que par moi » (Jean 14:6). Le Dr. A. W. Tozer a dit, « Christ n'est pas l'une de plusieurs manières d'approcher Dieu, ni est-Il le meilleur de plusieurs manières ; Il est la seule manière » (That Incredible Christian, Ce chrétien incroyable, p. 135). Si vous ne mettrez pas votre confiance en Jésus, vous êtes perdu ! Qu'importe la manière dont vous vous montrez « bon », même si vous allez souvent à l'église, ou lisez la Bible, vous êtes perdu si vous n'avez pas fait confiance à Jésus. « Nul ne vient au Père, que par moi. » Jésus est le seul dont le Sang peut vous purifier de votre péché. Amen.


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : (Marc 15:24-34).
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
     « Blessed Redeemer » (Sauveur béni) par Avis B. Christiansen, 1895-1985.


GRANDES LIGNES DE

LES SEPT DERNIÈRES PAROLES
DE JÉSUS SUR LA CROIX

THE SEVEN LAST WORDS
OF JESUS ON THE CROSS

par Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Et quand ils furent arrivés au lieu, qui est appelé Calvaire, là ils le crucifièrent, et les malfaiteurs, l’un à main droite, et l’autre à gauche » (Luc 23:33)

(Ésaïe 52:14, 50:6)

I.    La première - le pardon, Luc 23:33-34; I Pierre 3:18;
I Corinthiens 15:3.

II.   La seconde - le salut, Luc 23:39-43; Actes 16:31.

III.  La troisième - l'affection, Jean 19:25-27; Actes 2:47.

IV.  La quatrième - l’angoisse, Matthieu 27:45-46; I Timothée 2:5.

V.   La cinquième - la souffrance, Jean 19:28-29; Ésaïe 53:5.

VI.  La sixième - l'expiation, Jean 19:30; Hébreux 10:10;
Hébreux 10:14, 11-12.

VII. La septième - engagement envers le Père, Luc 23:46;
Luc 2:49; 23:47; Marc 15:39; Actes 16:31; Jean 14:6.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).