Print Sermon

Ces sermons et vidéos sont aujourd'hui distribués à environ 116.000 ordinateurs dans plus de 215 pays chaque mois sur le site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais elles délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les dirige vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 34 langues pour des milliers de personnes chaque mois. Les manuscrits de ces sermons ne sont pas soumis a des droits d'auteur, ainsi les prédicateurs peuvent les utiliser sans notre autorisation. Merci de cliquer ici si vous voulez savoir comment faire une donation mensuelle pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris dans les pays musulmans et hindous.

Si vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours mentionner dans quel pays vous habitez ou il ne pourra pas nous répondre. L'adresse mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net.




LEÇONS DE LA VIE D'ABRAHAM ET D'ISAAC

(SERMON #85 SUR LE LIVRE DE LA GENÈSE)
LIFE LESSONS FROM ABRAHAM AND ISAAC
(SERMON #85 ON THE BOOK OF GENESIS)
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
Le soir du Jour du Seigneur, le 29 novembre 2015.

« Alors il leur dit : Ô insensés et d’un cœur lent à croire tout ce que les prophètes ont dit : Et commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur exposa, dans toutes les Écritures, les choses le concernant » (Luc 24:25, 27).


Christ a dit à Ses disciples que Moïse et que tous les prophètes parlaient de Lui. L'Ancien Testament donne beaucoup d'images de Christ. Ce sont des mots en image qui représentent Jésus, et Dieu. Les plus grandes prédications de toute l'Histoire se sont produites à l'époque du Livre des Actes - avant que le Nouveau Testament n'ait été écrit. Qu'ont-ils prêché ? Ils ont prêché le Dieu et le Christ de l'Ancien Testament ! Certains des plus grands sermons que je n'ai jamais entendus venaient de l'Ancien Testament. Mon pasteur de longue date, le Dr. Timothy Lin, était un érudit de l'Ancien Testament. Après cinquante ans, je peux encore me souvenir de son sermon sur Jérémie 1:10, son sermon sur Daniel 10:13, 20, 21, sur Malachie 4:6, et sur Genèse 3:21. Un des plus grands sermons que je n'ai jamais entendus était celui du Dr. R. G. Lee le « Jour de la paie » - sur le jugement d'Achab et Jézabel - prêché à partir du livre de l'Ancien Testament, I Rois. Et personnellement, je n'oublierai jamais le Dr. M. R. DeHaan prêchant une série de sermons sur Ézéchiel de 37 à 39. J'ai également entendu certaines portions enregistrées du sermon long de 5 heures du Dr. W. A. Criswell, « Le fil écarlate à travers la Bible, » prêché la veille de la Nouvelle Année, en 1961, à la grande First Baptist Church de Dallas, au Texas. Si jamais vous avez cinq heures devant vous, vous pouvez en entendre un enregistrement à www.wacriswell.org. Plus de la moitié de ce sermon puissant est une exposition de l'Ancien Testament en entier ! J'ai également entendu le Dr. J. Vernon McGee presque tous les jours pendant environ dix ans, alors qu'il enseignait tout l'Ancien Testament à la radio. Ces grands hommes de Dieu m'ont appris à faire confiance et aimer l'Ancien Testament. Et j'ai appris que Jésus Christ est annoncé à presque chaque page de l'Ancien Testament. Parfois on l'annonce par des mots spécifiques, comme, « Voici, une vierge concevra et elle enfantera un fils, et appellera son nom Emmanuel » (Ésaïe 7:14). D'autres fois on parle de Lui au moyen d'images ou de types. Comme nous avons vu ce matin, un type est une personne, un endroit ou une chose de l'Ancien Testament qui décrit une personne, un endroit ou une chose dans le Nouveau Testament.

Le 22ème chapitre de la Genèse est très riche en types de Dieu le Père, et de Christ le Fils. Je voudrais que vous ouvriez votre Bible à cette page. Ce sont les pages 32 et 33 dans la Bible d'étude de Scofield. Veuillez garder votre Bible ouverte à cette page pendant tout ce sermon.

Genèse 22 est l'un des plus grands passages christologique de l'Ancien Testament. Dans le psaume 22 et Ésaïe 53, nous avons lu la prophétie de Christ souffrant pour notre péché. Mais dans Genèse 22 nous voyons clairement que Jésus Christ est le sacrifice de substitution. Et nous voyons également une image de Dieu le Père et de l'homme dans le péché. J'ai lu ce grand chapitre à plusieurs reprises, et je pense que nous pouvons sans risque dire qu'il

…représente Abraham comme type du véritable chrétien, et représente Abraham
comme type de Dieu le Père.

Qu'il

…représente son fils, Isaac, comme type de Christ,
et décrit aussi bien Isaac comme le type du pécheur perdu.

Voilà ici ces images ou types.

I. Premièrement, le passage représente les chrétiens quand ils sont mis à l’épreuve.

Genèse 22 : 1,2.

« Et il arriva, après ces choses, que Dieu tenta Abraham, et lui dit : Abraham, et il dit : Voici, je suis ici. Et il dit : Prends maintenant ton fils, ton seul fils Isaac, que tu aimes, et va au pays de Morija, et là offre-le comme une offrande à brûler, sur une des montagnes que je te dirai » (Genèse 22:1, 2).

Le terme traduit par « tenta » est trop fort. Il est traduit comme « mis à l'épreuve » dans la NASV (Nouvelle Version Standard Américaine). Le Dr. Ryrie dit, « Dieu ne tente pas avec le mal » (Jacques 1:13), mais… Il nous examine, nous met à l'épreuve, ou nous éprouve, comme dans le cas d'Abraham » (Ryrie Study Bible; Bible d'étude de Ryrie ; note sur Genèse 22:1). Je me rappelle avoir été sérieusement repris, il y a bien des années, pour donner exactement la traduction de la NASV, et l'explication exacte du Dr. Ryrie. Mais j'avais raison alors, et je le suis toujours ce soir, plus de cinquante ans après. Jacques 1:13 nous dit que Dieu ne nous tente pas à pécher. Mais Genèse 22:1 dit que Dieu en effet nous éprouve dans notre marche chrétienne. Abraham, ici, est un type du chrétien qui est testé, comme nous le sommes tous.

La note de Scofield dit correctement, « L'expérience spirituelle d'Abraham a été marquée par quatre grandes crises, dont chacune a demandé la reddition de quelque chose de naturellement très cher. » Elles étaient,

1. Abraham a dû abandonner son pays et ses parents (Genèse 12:1). Je suis convaincu qu'Abraham n'aurait été jamais sauvé s'il n'avait pas obéi à Dieu sur ce point. Un grand nombre de gens (particulièrement les jeunes) n'éprouve jamais le salut parce qu'ils n'abandonneront jamais leurs amis du monde. Ils s'accrochent à eux - et ainsi ils ne sont jamais sauvés.

2. Abraham a dû abandonner à son sort son neveu Lot, qui lui était très proche, et un héritier possible pour lui qui n'en avait pas, Genèse 13:1 - 8.

3. Abraham a dû abandonner son plan pour son autre fils Ismaël Genèse 17:17, 18.

4. Abraham a dû abandonner le fils Isaac qu'il aimait du plus profond de son cœur, Genèse 22:1, 2.

« Et Dieu lui dit : Prends maintenant ton fils, ton seul fils Isaac, que tu aimes, et va au pays de Morija, et là offre-le comme une offrande à brûler, sur une des montagnes que je te dirai » (Genèse 22:2).

Abandonnent Isaac ! Abandonner Isaac ! Abandonner Isaac ! Mais pourquoi donc ? Abraham avait attendu toute sa vie pour ce garçon ! Et Dieu lui dit maintenant de l'offrir comme une offrande de feu, un holocauste ! Voilà le test ! Et Dieu vous demande, « Que vas-tu abandonner pour moi ? »

Je voulais être missionnaire à l'étranger. Et Dieu a ôté cela. J'ai construit une église de plus de 1.000 personnes, et Dieu m'a ôté cela.

Bien que le chemin semble raide et étroit,
   Tout que j'avais réclamé a été balayé loin de moi ;
Mes ambitions, mes plans et mes désirs,
   Il n'y avait que de la cendre à mes pieds.
« I will Praise Him » (Je Le louerai) par Mme. Margaret J. Harris, 1865-1919.

Votre « tout » est-il sur l'autel du sacrifice ?
   L'Esprit contrôle-t-Il votre coeur ?
Vous ne pouvez être béni, recevoir la paix et le doux repos,
   Que si vous Lui abandonnez votre corps et votre âme.
« Is Your All on the Altar? » (Votre « tout » est-il sur l'autel du sacrifice ?)
      par Elisha A. Hoffman, 1839-1929.

Tous les véritables grands chrétiens de l'Histoire ont dû abandonner leurs projets et leurs espoirs. Tous ont dû passer par des sacrifices pour plaire à Dieu.

Saint Jean Chrysostome a été exilé par l'impératrice Eudoxie.
   Martin Luther a été excommuniée par l'Église catholique.
      Richard Baxter a été enfermé à double tour dans la Tour de Londres.
         John Bunyan a été emprisonné pendant douze ans.
            John Wesley n'a pu rester dans l'Église anglicane.
               George Whitefield a été banni de chaque église de Londres.
                  Jonathan Edwards a été renvoyé de sa propre église.
                     Spurgeon a été censuré par l'Union baptiste.
                        J. Gresham Machen a été défroqué par l'Église presbytérienne.
                           John R. Rice a été jeté dehors par les Baptistes du sud.
                              Jim Elliot a été assassiné par les Indiens Auca en Amérique du Sud.
                                 Richard Wurmbrand a été emprisonné pendant 14 ans.
                                    L'apôtre Paul a été battu et lapidé, puis emprisonné,
                                       et sa tête tranchée.

Chacun des apôtres, sauf Jean, a été exécuté. Ils sont partis de morts horribles plutôt que de renier Christ. Les premiers chrétiens ont été jetés dans le Colisée de Rome où ils ont été déchirés en lambeaux par des lions et des ours devant de grandes foules de païens qui criaient au meurtre pour encourager la cruauté des animaux. Les nazis ont pendu Dietrich Bonhoeffer par le cou avec une corde à piano quelques jours seulement avant que les alliés ne libèrent l'Allemagne. Le Dr. Martyn Lloyd-Jones a été critiqué et banni pour ne pas soutenir le « décisionisme » des croisades de Billy Graham. Le Dr. Harold Lindsell a été attaqué et banni pour avoir écrit « La bataille pour la Bible, » exposant le libéralisme dans les séminaires de théologie. Le Dr. Bill Powell est mort seul en exil, parce qu'il a publiquement dénoncé les attaques sur la Bible dans les séminaires des Southern Baptist. Aujourd'hui, des chrétiens par milliers sont décapités par les musulmans modernes.

Abraham a attendu 100 ans avant que Dieu ne lui donne son fils, Isaac. Puis Dieu l'a testé en lui disant de prendre le fils qu'il aimait par dessus tout et l égorger, puis de l'offrir en holocauste sur le Mont Moriah. Chaque bon chrétien perd quelque chose qu'il estime cher, ou il ne passe pas le test que Dieu lui envoie. Chaque bon chrétien sait ce que Mme. Harris a voulu dire quand elle a écrit ces mots,

Bien que le chemin semble raide et étroit,
   Tout que j'avais réclamé a été balayé loin de moi ;
Mes ambitions, mes projets et mes désirs,
   Tout n'était que cendre à mes pieds.

Tous savent ce que M. Hoffman a voulu dire quand il pose cette question fondamentale,

Votre « tout » est-il sur l'autel du sacrifice ?
   L'Esprit contrôle-t-Il votre coeur ?
Vous ne pouvez être béni, recevoir la paix et le doux repos,
   Que si vous Lui abandonnez votre corps et votre âme.

II. Deuxièmement, Abraham représente Dieu le Père.

Cependant, bien qu'il ne soit peut-être pas un type, Abraham décrit certainement Dieu le Père, nous envoyant Son Fils unique pour souffrir et mourir sur la Croix. Certainement, Genèse 22:2 nous donne une image du cœur de Dieu le Père. Il prend Son Fils, qu'Il aime, au Calvaire, qui est sur la même chaine de montagnes que le Mont Moriah, et L'offre pour payer la pénalité des péchés de l'humanité.

Regardez Genèse 22:9, la deuxième partie. Abraham « a attaché Isaac son fils, et l’a étendu sur le bois de l’autel. » La note de Scofield en bas de page indique, « Abraham, type du Père, qui n'a pas épargné Son propre Fils, mais l'a livré pour nous tous » [Romains 8:32]. Avons-nous entendu Jean 3:16 si souvent que nous ne pensons plus beaucoup à sa signification ?

« Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son fils unique… » (Jean 3:16).

Pensez à Jean 3:16 quand vous lirez encore Genèse 22:2,

« Prends maintenant ton fils, ton seul fils Isaac, que tu aimes, et va au pays de Morija, et là offre-le comme un holocauste » (Genèse 22:2).

Le Dr. J. Vernon McGee a dit, « Pendant les trois dernières heures, cette Croix est devenue un autel sur lequel l'Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde a été offert. La transaction s'est passée entre le Père et le Fils sur la Croix… L'image ici est identique, c'est Abraham et Isaac seuls à seuls » (Thru the Bible, À travers la Bible, vol 1, P. 91).

Le Dr. M. R. DeHaan dit, « Ce qui s'est produit entre [Dieu] le Père et son Fils Jésus Christ pendant ces dernières heures d'agonie, nous ne pourrons jamais comprendre. C'était une transaction entre le Père et le Fils. Aucun œil humain ne pouvait voir la scène [car l’obscurité s’étendait sur toute la terre]… Quand la crise finale est venue et le sacrifice final a été fait, ce fut l’obscurité [envoyée par Dieu]… jusqu'à ce que finalement le point culminant soit venu dans le cri d'agonie final [de Jésus sur la Croix], « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Portraits of Christ in Genesis, Portraits de Christ dans la Genèse, Zondervan Publishing House, 1966, p. 137.

Sûrement, le cœur d’Abraham se brisa par l’idée de la mort imminente d’Isaac. Et, juste aussi sûrement, le cœur de Dieu se brisa quand Il se détourna de Son fils Jésus pleurant dans l'obscurité pour Lui, « Car Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné Son fils unique » - pour nous sauver vous et moi du péché et de l'enfer. Sûrement Dieu a entendu la voix de son Fils pleurant après Lui sur la Croix, « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » Sûrement les larmes de Dieu le Père ont coulé pendant qu'Il se détournait de Jésus portant Seul nos péchés sur cette croix !

III. Troisièmement, Isaac représente Jésus.

La note de Scofield dit, « Isaac, type de Christ, ‘obéissant jusqu'à la mort’ (Philippiens 2:5 - 8) »

« Et étant fait comme un homme, il s’est humilié, et est devenu obéissant jusqu’à la mort, la mort même de la croix » (Philippiens 2:8)

Maintenant regardez le verset 6,

« Et Abraham prit le bois de l’offrande à brûler, et le mit sur Isaac son fils » (Genesis 22:6).

Ceci décrit le Christ portant Sa Croix,

« Et portant sa croix, il s’en alla à un endroit appelé… en hébreu Golgotha : où ils le crucifièrent » (Jean 19:17, 18).

Maintenant regardez le verset 7 et 8,

« Et Isaac parla à Abraham son père, et dit : Mon père, et il dit : Je suis ici, mon fils. Et il dit : Voici le feu et le bois ; mais où est l’agneau pour l’offrande à brûler ? Et Abraham dit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même un agneau pour l’offrande consumée ; ainsi ils allaient tous deux ensemble » (Genèse 22:7, 8).

Et Isaac dit : Voici le feu et le bois; mais où est l’agneau pour l’offrande à brûler ? Et Abraham dit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même un agneau pour l’offrande consumée. » Maintenant regardez le verset 9,

« Et ils vinrent au lieu que Dieu lui avait dit, et Abraham bâtit là un autel, et arrangea le bois, et lia Isaac son fils, et le mit sur l’autel, sur le bois » (Genèse 22:9).

Ceci décrit Jésus, car Ésaïe nous dit,

« Il a été mené comme un agneau à l’abattage, et comme une brebis muette devant ceux qui la tondent, il n’a pas ouvert sa bouche » (Ésaïe 53:7).

Le Dr. McGee a précisé qu'Isaac était âgé d'environ environ 33 ans. Il a obtenu ce chiffre en étudiant soigneusement le récit entier de la Genèse. Isaac a, avec obéissance, permis à son père de le lier et de l'étendre sur le bois. Maintenant regardez le verset 10,

« Et Abraham étendit la main, et prit le couteau pour égorger son fils » (Genesis 22:10).

Bien qu'Abraham n'ait pas compris ce qu'il faisait, il avait appris il y a bien longtemps à obéir à ce que Dieu lui disait de faire. Et, en le faisant, il a passé le test. Regardez le verset 12,

« Et il dit : Ne mets pas ta main sur l’enfant, et ne lui fais rien : car maintenant je sais que tu crains Dieu, puisque tu ne m’as pas refusé ton fils, ton seul fils » (Genèse 22:12).

Le Dr. McGee dit, « Dieu a mis Abraham à l'essai. Je crois que toute personne appelée par Dieu… toute personne que Dieu utilise va être mise à l'essai… pour renforcer notre foi, nous établir, et nous rendre utiles à Lui » (ibid., note sur Genèse 22:12). Écoutez encore le cantique de Mme. Harris,

Bien que le chemin semble raide et étroit,
   Tout que j'avais réclamé a été balayé loin de moi ;
Mes ambitions, mes projets et mes désirs,
   Tout n'était que cendre à mes pieds.

Mais elle continue,

Puis le feu de Dieu sur l'autel
   De mon coeur a été embrasé ;
Je ne cesserai jamais de Le louer,
   Gloire, gloire à Son nom !
Je Le louerai ! Je Le louerai !
   Loué soit l'Agneau mis à mort pour les pécheurs ;
Donnez-Lui gloire, vous tous les peuples,
   Car Son sang peut ôter toute tache.

Je pense que c'était son témoignage. Tout qu'elle avait demandé a été balayé ; Ses ambitions, projets et désirs gisaient en cendre à ses pieds. « Puis… » - Ô, que c'est bon ! « Puis le feu de Dieu sur l'autel de mon coeur a été embrasé ; je ne cesserai jamais de Le louer ! Gloire, gloire à Son nom ! » Comme le dit Mme Hoffman, vous ne pouvez être béni, recevoir la paix et le doux repos, que quand vous vous livrez entièrement à Lui, corps et âme.

Je pense maintenant aux personnes fidèles qui ont sauvé notre église de la ruine financière. Chacune d'entre elles a été mise à l'essai par Dieu. Certaines ont fui lors de ce schisme de l'église. Mais les personnes fidèles sont restées, quoiqu'il leur en ait coûté beaucoup et elles ont passé le test. Je me rappelle ce qu'il en a coûté à Mme. Salazar. Je me rappelle ce qu'il en a coûté à M. Prudhomme. Je sais ce qu'il en a coûté à mon épouse, et au Dr. Chan, Dr. Cagan, Mme. Cagan, Mme. Bebout, et tous les autres. Ils pourraient dire, « Tout que je réclamais pour moi a été balayé ; Mes ambitions, mes projets et mes désirs, Tout n'était plus que cendre à mes pieds. » C'est ce qui est arrivé au père Abraham, quand il a soulevé son couteau pour égorger le fils qu'il aimait plus que la vie elle-même ! Toutes ses ambitions, projets et désirs gisaient en cendre à ses pieds ! Et c'est comment lui, et tous les autres, ont été mis à l'épreuve. Vous vous demandez pourquoi Mme. Salazar est une telle sainte ? Toutes ses ambitions, projets et désirs gisaient en cendre à ses pieds.

Vous ne devenez pas un grand chrétien en étudiant simplement la Bible. Vous devenez un grand chrétien en sacrifiant vos ambitions, vos plans et vos désirs à Dieu ! Vous devenez un grand chrétien de la même manière qu'Abraham ! Il n'y a aucune autre manière ! Veuillez vous lever et chanter l'hymne numéro 4 sur votre feuille de chants, « Jesus, I My Cross Have Taken » (Jésus, j'ai pris ma croix)

Jésus, j'ai pris ma croix, j'ai tout laissé pour Te suivre ;
   Indigent, dédaigné, abandonné, Toi, par conséquent, sera mon tout :
Que toute ambition chérie, tout ce que j'ai recherché, espéré, et connu périsse ;
   Pourtant combien je suis riche, Dieu et le Ciel sont toujours à moi !

Laissez le monde me mépriser et m'abandonner, comme ils ont laissé mon Sauveur aussi ;
   Les cœurs et les regards humains ne sont que tromperie ; Tu n'es pas comme l'homme, faux ;
Et, alors que tu souris sur moi, Dieu de sagesse, d'amour et de puissance,
   Des ennemis peuvent me détester, et Des amis m'éviter ; Toi, Tu montres Ton visage, et tout est lumineux.

L'homme peut me tourmenter et m'affliger, il ne peut que me conduire plus près de Ton coeur,
   La vie avec ses épreuves peut m'enserrer ; Le Ciel m'apportera le repos le plus doux.
Ô, ce n'est pas une peine pour me nuire, alors que Ton amour m'est laissé ;
   Ce n'est pas une joie pour me charmer, Si ce n'est cette joie pure qui vient de Toi.

Que j'avance, toujours plus loin, de la grâce à la gloire, armé par la foi et les ailes de la prière ;
   Le jour éternel du Ciel est devant moi, et la main de Dieu me guide.
Bientôt finira la mission terrestre, rapide passeront des jours du pèlerin,
   L'espoir changera en une heureuse fructification, la foi en vue, et la prière en louange.
« Jesus, I My Cross Have Taken » (Jésus, j'ai pris ma croix) by Henry F. Lyte, 1793-1847.

Veuillez vous assoir.

Eh bien, je n'avais pas projeté du tout de prêcher de cette manière ! J'avais écrit un plan avant de commencer à écrire ce sermon. Cela m'a pris toute la journée de vendredi. On pourrait dire « Mes ambitions, mes projets et mes désirs, Tout n'était plus que cendre à mes pieds. » Qu'il en soit ainsi ! Pourtant je crois qu'il donne le message d'Abraham et d'Isaac, probablement bien mieux que si j'avais suivi mon beau plan de sermon !

Le Dr. DeHaan dit, « Ici les changements et les noms de typologie sont un exemple d'un double type. Isaac pourrait être un type de Christ seulement jusqu'ici et pas plus loin, parce qu’Isaac lui-même [était un pécheur qui] a eu besoin d'un substitut pour mourir à sa place. Et ainsi la figure d'Isaac change, comme d’une image de Christ, à celle d’un bélier en substitut pour Isaac » (ibid., p. 141). Maintenant regardez le verset 13,

« Et Abraham leva ses yeux et regarda, et voici derrière lui un bélier retenu dans un buisson par ses cornes ; et Abraham alla et prit le bélier, et l’offrit comme une offrande à brûler à la place de son fils » (Genèse 22:13).

Remarquez l'expression, « À la place, [au lieu] de son fils. » C'est une image de la mort de substitution de Christ, à la place des pécheurs. Le bélier, sacrifié au lieu d'Isaac est une image parfaite de Jésus sacrifié à votre endroit, pour le salaire de vos péchés sur la Croix, Jésus, « Qui lui-même a porté nos péchés en son corps sur l’arbre, (la Croix) » I Pierre 2:24.

Je vous demande de faire confiance à Jésus. Le moment où vous Lui faites confiance, Sa mort sur la Croix paye entièrement la pénalité de votre péché. Et le Sang qu'Il a versé sur la Croix vous lave de tout péché - le moment où vous Lui faites confiance de tout votre cœur. Faites-Lui confiance. Faites-Lui confiance. Faites-Lui confiance, maintenant ! Il vous sauvera. Il vous sauvera. Il vous sauvera, maintenant ! Amen.


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Genèse 22:1-14.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
      « Is Your All on the Altar? » (Votre « tout » est-il sur l'autel du sacrifice ?) par Elisha A. Hoffman, 1839-1929.


GRANDES LIGNES DE

LEÇONS DE LA VIE D'ABRAHAM ET D'ISAAC

(SERMON #85 SUR LE LIVRE DE LA GENÈSE)
LIFE LESSONS FROM ABRAHAM AND ISAAC
(SERMON #85 ON THE BOOK OF GENESIS)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Alors il leur dit : Ô insensés et d’un cœur lent à croire tout ce que les prophètes ont dit : Et commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur exposa, dans toutes les Écritures, les choses le concernant » (Luc 24:25, 27).

(Ésaïe 7:14)

I.   Premièrement, le passage représente les chrétiens quand ils sont mis à l’épreuve, Genèse 22:1, 2 ; Jacques 1:13; Genèse12:1; 13:1-8; 17:17, 18; 22:1, 2.

II.  Deuxièmement, Abraham représente Dieu le Père, Genèse 22:9;
Romains 8:32; Jean 3:16; Genèse 22:2.

III. Troisièmement, Isaac représente Jésus, Philippiens 2:8; Genèse 22:6;
Jean 19:17, 18 ; Genèse 22:7, 8, 9 ; Ésaïe 53:7 ; Genèse 22:10, 12, 13 ;
I Pierre 2:24.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).