Print Sermon

Ces sermons et vidéos sont aujourd'hui distribués à environ 116.000 ordinateurs dans plus de 215 pays chaque mois sur le site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur You Tube, mais elles délaissent bientôt You Tube, parce que chaque sermon les dirige vers notre site Web. You Tube alimente ainsi notre site Web. Ces sermons sont disponibles en 34 langues pour des milliers de personnes chaque mois. Les manuscrits de ces sermons ne sont pas soumis a des droits d'auteur, ainsi les prédicateurs peuvent les utiliser sans notre autorisation. Merci de cliquer ici si vous voulez savoir comment faire une donation mensuelle pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris dans les pays musulmans et hindous.

Si vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours mentionner dans quel pays vous habitez ou il ne pourra pas nous répondre. L'adresse mail du Dr. Hymers est rlhymersjr@sbcglobal.net.




LA CONVERSION ET L'APPEL D'ÉSAÏE

THE CONVERSION AND CALL OF ISAIAH
(French)

par le Dr. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le jour du Seigneur, dimanche matin 1er novembre 2015

« En l’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône haut et élevé, et sa traîne remplissait le temple » (Ésaïe 6:1).


Le livre d'Ésaïe commence vraiment par ce chapitre. Beaucoup de commentateurs disent que c'est l'appel d'Ésaïe en tant que prophète - et c'est vrai. Mais c'est plus que cela. Je suis convaincu que c'est l'appel d'Ésaïe à la conversion autant qu'un appel à la prophétie. Dans le passé, on a souvent vu une chose semblable chez les prédicateurs d'antan. Dès qu’ils ont expérimenté la conversion, ils ont réalisés que Dieu voulait qu'ils prêchent. Mais je pense que le point le plus important dans ces versets c'est qu'ils nous montrent comment Ésaïe a été converti. Et, si vous devez être converti, vous aussi devrez passer par certaines des choses qui sont arrivées à Ésaïe.

I. Premièrement, il faut avoir conscience de Dieu.

Vous pouvez venir à l'église pendant des années et n'avoir aucune conscience de Dieu. Vous pouvez étudier la Bible et énoncer les paroles d'une prière pendant des années sans n'avoir aucune conscience de Dieu. C’est un fait qui m'a déjà frappé plusieurs fois.

Avant que n'aille à l'église baptiste chinoise, j'étais membre d'une autre église baptiste pendant plusieurs années Bien que je ne sois qu'un adolescent à cette époque, je me rappelle avoir pensé que tous les jeunes de cette église, ou presque tous, n'avaient absolument aucune relation avec Dieu. Tout ce qu'ils faisaient, à l'école du dimanche, était de rapidement voir les questions et donner les réponses. Pendant les sermons, ils passaient le temps à s'agiter et échanger des messages sur des petits bouts de papier. Ils n'avaient aucune vie en eux. Ils n'avaient aucun entendement. Ils n'étaient pas sérieux. Je ne pouvais pas imaginer aucun d'entre eux chercher un endroit calme pour y prier. « Ils étaient aliénés [séparés, retranchés] de la vie de Dieu » (Éphésiens 4:18).

Quel était leur problème ? Pour le dire franchement, ils « n’avaient » pas Dieu. Pensaient-ils parfois à Lui ? Ah, je suis sûr que oui. Mais leur idée de Dieu n'était qu'une doctrine abstraite, ou juste un sentiment.

Ici, dans notre église, il y a des gens qui n'ont pas Dieu dans leur vie. Ce n'est pas rare, vous savez. Dans cette culture post-moderne des derniers jours, c'est la manière dont presque toutes les personnes sont. Si vous dites, « Dieu est une personne très réelle pour moi. Dieu est la personne la plus importante dans ma vie » qu'en penseraient donc vos amis de lycée ? Que penseraient donc les personnes à votre travail ? Ne vous regarderaient-ils pas avec un regard complètement vide ? Ne penseraient-elles pas que vous êtes bizarre ? Maintenant, nous commençons à voir la réalité en face ! Ils ne connaissent pas Dieu - et vous non plus ! Il y a des jeunes ici ce matin qui n'ont pas plus conscience de Dieu que ceux à qui vous parlez quotidiennement au lycée ou l’université, ou au travail.

Dieu n'est pas au dedans de nous. C'est un point extrêmement important. Si vous dites à vos camarades de classe que vous êtes spirituel, cela ne les tracasserait nullement. Si vous leur disiez que vous avez entendu parler de Dieu à l'église dimanche, cela ne les tracasserait pas. Mais si vous les regardez dans les yeux et leur dites, « Dieu qui a créé le monde est la personne la plus importante et la plus véritable dans ma vie, » ils vous regarderaient en pensant que vous êtes bizarre. Pourquoi ? Parce que la Bible dit,

« Il n’y a personne qui comprenne ; il n’y en a aucun qui cherche Dieu » (Romains 3:11).

 

La Bible dit encore,

« Le monde, par sa sagesse, n’a pas connu Dieu » (I Corinthiens 1:21).

Les nouveaux évangéliques ne sont pas meilleurs que le reste des gens non sauvés. Ils peuvent même fréquenter un groupe d'étude biblique à votre université, mais vous ne les entendrez pas parler sérieusement de Dieu. Les jeunes filles y vont habituellement pour parler et bavarder. S'il y a des garçons, ils viennent habituellement pour fréquenter et s’approcher des filles. Mais ils ne pensent pas à Dieu - encore moins au Dieu de la Bible ! Si vous que dites que vous êtes musulman, ou catholique, ou juif, ou même baptiste, cela ne les tracasserait aucunement. Si vous dites, « Dieu est en moi, et en vous aussi, » cela ne les tracasserait pas du tout. C'est une pensée du Nouvel Âge. Mais si vous dites, « Dieu est là haut, nous regardant du haut des Cieux. Il voit nos péchés et nous juge, » Que se produirait-il ? Ne vont-ils pas penser alors que vous êtes bizarre ?

Maintenant, allons encore un peu plus loin. Parlons un peu de vous. Vous êtes ici, et vous n'êtes pas encore converti. Que pensez- vous de Dieu ? Vous pensez à Lui parfois, n'est-ce pas ? Si vous n'êtes pas encore converti vous avez certainement des idées fausses à Son sujet.

Ésaïe était un jeune homme quand tout cela lui est arrivé. Il avait étudié la Bible. Il avait assisté à des services au Temple. Mais il ne connaissait pas Dieu. Il connaissait des choses au sujet de Dieu, mais il ne connaissait pas Dieu par expérience. Il était comme le patriarche Job qui a dit à Dieu,

« J’avais de mes oreilles entendu parler de toi ; mais maintenant, mon œil t’a vu. C’est pourquoi j’ai horreur de moi et je me repens dans la poussière et la cendres » (Job 42:5, 6).

 

Job avait entendu parler de Dieu. Mais maintenant Dieu avait répondu à « Job du milieu du tourbillon » (Job 38:1 ; 40:6).

Je ne sais pas l'expliquer en langage humain. Peut-être serait-il meilleur de vous donner quelques histoires vraies ? Le Dr. Cagan était un athée. Il ne croyait pas en Dieu du tout. Puis tard, une nuit, il a été terrifié. Il avait un examen très important le matin-même à UCLA. Mais il ne comprenait pas du tout le matériel demandé. Il savait qu'il échouerait le jour suivant. Soudainement, pour la première fois de sa vie, le Dr. Cagan a prié. Il a dit, « Dieu, pardonne-moi. » Puis il a sombré dans le sommeil. Il s'est réveillé, en sachant qu'il échouerait le jour suivant. Quand il est arrivé en classe et a regardé les questions, il les a répondu facilement et a obtenu le plus haute note de la classe. Alors il a su que Dieu était vrai. Il y avait vraiment un Dieu, après tout.

Quand j'avais quinze ans, j'ai été profondément traumatisé par la mort de ma grand-mère, et les événements horribles qui se s'étaient passés le soir avant son décès et ensuite lors de ses obsèques. Je me suis enfui, au loin, dans les collines du grand cimetière de Forest Lawn, à Glendale (près de Los Angeles). Je suis tombé à terre, haletant et trempé de sueur. Alors Dieu est venu à moi ! Dieu était là et je le savais. Cela me fait toujours penser à Jacob, quand Dieu est venu à lui, une nuit,

« Et Jacob s’éveilla de son sommeil, et dit : assurément, le Seigneur est dans cet endroit, et je ne le savais pas. Et il eut peur, et dit : que cet endroit est terrible ! » (Genèse 28:16, 17).

 

Ni le Dr. Cagan ni moi-même n'avons été convertis par ces expériences, mais nous pourrions dire avec Job, « J’avais de mes oreilles entendu parler de toi; mais maintenant, mon œil t’a vu. » (Job 42:5). Cela ne signifie pas que Job a réellement vu Dieu avec ses yeux. C'est une manière graphique de dire qu'il avait entendu parler de Dieu, mais maintenant il savait que Dieu était vrai et que lui, Job, était un pécheur, et c'est alors qu'il a dit, « C’est pourquoi j’ai horreur de moi et je me repens » (ibid.). Et l'expérience d'Ésaïe était identique à celle de Jacob et de Job - et du Dr. Cagan et moi-même - quand j'avais quinze ans, après l'horrible enterrement de ma grand-mère. Ésaïe a dit,

« En l’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône haut et élevé, et sa traîne remplissait le temple » (Ésaïe 6:1).

 

Le Dr. J. Vernon McGee a dit,

L'année où le Roi Ozias est mort, Ésaïe pensait, le « Bon Roi Ozias est mort, et les choses vont commencer à aller mal maintenant. Israël sera pris en captivité. Ce sera la fin de la prospérité. Une dépression viendra, et la famine suivra. » Dans cet état d'esprit Ésaïe fait ce que chaque personne doit faire dans un tel cas - il va au temple… Dans le temple de Dieu, Ésaïe fait la découverte que le vrai Roi de la nation n'est pas mort. « En l’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône haut et élevé, et sa traîne remplissait le temple. » Dieu est sur Son trône... Dieu est élevé au plus haut des Cieux, et Il ne compromettra pas avec le péché (J. Vernon McGee, Th.D., Thru the Bible, vol. III, Thomas Nelson Publishers, 1982 ; note sur Ésaïe 6:1).

Maintenant, regardez à Ésaïe 6:3. Les séraphins, les anges étaient là,

« Et l’un criait à l’autre, et disait : Saint, saint, saint est le Seigneur des armées ; la terre entière est pleine de sa gloire » (Ésaïe 6:3).

Ils crient d'une voix forte, « Saint, saint, saint est le Seigneur des armées. » Le Dr. W. A. Criswell, le grand pasteur de Dallas, Texas pendant presque soixante ans, a dit, « Je pense que cela fait référence aux trois dans la Divinité, » de la Trinité (W. A. Criswell, Ph.D., Ésaïe : An Exposition, Zondervan Publishing House, 1977, p. 53).

Saint, saint, saint !
   Dieu Tout-puissant !
Très tôt le matin
   Notre chant montera vers Toi ;
Saint, saint, saint !
   Compatissant et puissant !
Dieu en trois Personnes,
   Trinité bénie !

Saint, saint, saint !
   Bien que l'obscurité te cache à nos yeux,
Afin que l'oeil de l'homme pécheur
   Ne puisse voir Ta gloire,
Toi seul es saint ;
   Personne n'est comme Toi
Parfait en puissance,
   En amour et en pureté,
« Holy, Holy, Holy » (Saint, saint, saint) par Reginald Heber, 1783-1826.

Si vous n'avez aucune conscience de Dieu - le Dieu trois fois saint de l'Écriture - si vous n'êtes pas conscient de Sa sainteté, justice, et compassion - comment pouvez-vous jamais espérer devenir un vrai chrétien ?

II. Il faut avoir une conviction de péché.

Maintenant, regardez à Ésaïe 6:5.

« Malheur à moi ! Car je suis perdu ; parce que je suis un homme aux lèvres souillées, et je demeure au milieu d’un peuple aux lèvres souillées, et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur des armées » (Ésaïe 6:5).

Cette conscience du Dieu trois fois saint a incité le prophète à voir son péché, « un homme aux lèvres souillées. » Vous n'éprouverez jamais ce genre de conviction à moins que Dieu ne se révèle à vous en tant que « Juge de toute la terre. ». Le Dr. David Wells est un théologien réformé. Il a dit :

Le prophète s'est rendu compte du terrible danger dans lequel le caractère de Dieu place les gens. Personne ne peut se tenir dans Sa lumière. Tout le monde est détruit parce que c'est le genre de lumière qui s'affirme contre tout ce qui est faux, perverti, égoïste, incroyant, ingrat, désobéissant et… Ésaïe l'a réalisé dans sa vision et c’est pourquoi il a immédiatement avoué, à la lumière de Dieu, « Malheur à moi ! Car je suis perdu ; parce que je suis un homme aux lèvres souillées, et je demeure au milieu d’un peuple aux lèvres souillées, et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur des armées » (Ésaïe 6:5) C'est juste un des nombreux textes qui parlent de cette réalité insoutenable et terrifiante qu'est la pureté totale de Dieu (David F. Puits, P., The Courage to Be Protestant, Le courage d'être protestant, Reedman Publishing Company, 2008, p. 125).

Le Dr W. A. Criswell a dit :

Il faut les yeux de l'âme pour voir Dieu, les oreilles du coeur pour entendre Dieu. Pour ceux qui sont aveugles, Il n'existe pas. Pour ceux qui sont sourds, Il ne parle pas. Pour ceux qui ont des yeux pour voir, des oreilles pour entendre, et un coeur pour sentir, Dieu est présent dans Sa gloire éternellement. Dans sa vision, Ésaïe s'est senti pécheur et indigne. Tout homme qui se tient dans la présence de Dieu se trouvera envahi par une foule de sentiments d'indignité et de souillure (Criswell, ibid., p. 54).

Un jour, vous rencontrerez Dieu face à face. À l'heure de votre mort, vous devrez faire face à Son jugement si vous n'êtes pas sauvé maintenant, dans cette vie-ci. Le Dieu que vous rencontrerez alors ne sera pas le dieu vous imaginez dans votre propre esprit à présent. Et ce ne sera pas le dieu d'aucune autre religion du monde. Vous viendrez face à face avec le Dieu de la Bible. Et Il vous jugera pour votre péché, particulièrement pour le péché de votre coeur et de votre esprit. Il n'y a seulement qu'une manière unique pour que votre péché soit pardonné, et c'est par la mort de Christ à votre place - sur la Croix. Et Il n'y a seulement qu'une manière unique pour que votre péché soit lavé et c'est par le Sang que Christ a versé sur cette Croix. Le Dr. Martyn Lloyd-Jones dit, « Notre Évangile est un évangile du Sang ; le Sang est la fondation sur laquelle il repose ; sans le Sang, il n'y a absolument rien » (D. Martyn Lloyd-Jones, M.D., God’s Way of Reconciliation (Ephesians 2), Le chemin de la réconciliation de Dieu (Éphésiens 2), The Banner of Truth Trust, 1981, p 240).

Regardez maintenant le verset 8,

« Et j’entendis aussi la voix du Seigneur, qui disait, ‘Qui enverrai-je et qui ira pour nous ?’ Puis je dis : ‘Je suis ici, envoie-moi’ » (Ésaïe 6:8).

 

C'est là qu'Ésaïe est appelé à prêcher. « Je suis ici, envoie-moi. » Et il s'en ira prêcher à d'autres ce qu'il a éprouvé lui-même.

Vous serez sauvé seulement si vous faites confiance à Jésus maintenant, et êtes lavé de votre péché par Son Saint Sang. Vous ne pouvez venir et vous tenir face à face avec Dieu que lorsque vos péchés seront lavés par le Sang de Son Fils, Jésus Christ. Les Cieux chanteront un cantique nouveau « Tu as été immolé, et tu nous a rachetés à Dieu par ton sang » (Apocalypse 5:9). Je plaide avec vous, ce matin, pour faire confiance à Jésus pour être purifié aux yeux de Dieu de tous vos péchés par Son Sang ! Amen.

Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière.


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Ésaïe 6:1 - 8.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Praise to the God of Abraham » (Loué soit le Dieu d'Abraham) par Daniel ben Judah, 14ème siècle.


GRANDES LIGNES DE

LA CONVERSION ET L'APPEL D'ÉSAÏE

par le Dr. L. Hymers, Jr.

« En l’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône haut et élevé, et sa traîne remplissait le temple » (Ésaïe 6:1).

I.   Premièrement, il faut avoir conscience de Dieu, Éphésiens 4:18 ;
Romains 3:11 ; I Corinthiens 1:21 ; Job 42:5, 6 ; 38:1; 40:6 ;
Genèse 28:16, 17 ; Ésaïe 6:3.

II.  Il faut avoir une conviction de péché, Ésaïe 6:5, 8; Apocalypse 5:9.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).