Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




LE SANG QUI PURIFIE

THE CLEANSING BLOOD
(French)

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le 4 octobre 2015

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché »
(I Jean 1:7).


Jean était seulement un adolescent quand Jésus l'a appelé pour devenir disciple. Mais c’était un jeune homme merveilleux. Son rapport étroit ave Jésus peut se voir dans le Jardin de Gethsémani. Quand Jésus s'est enfoncé dans l'obscurité, Il laissa les autres disciples à l'orée du Jardin. Il prit seulement Jean et deux autres avec Lui, alors qu'Il « …prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et commença à être saisi de frayeur et d’angoisse ; Il leur dit: ‘Mon âme est triste à en mourir; restez ici, éveillés’ » (Marc 14:33, 34).

Quand les soldats sont venus pour arrêter Jésus, les autres disciples l'ont abandonné et ont fui. Mais, le matin suivant, Jean a marché avec peine sur la route menant au Calvaire, suivant Jésus qui portait Sa croix jusqu'au lieu de la crucifixion. Tandis que les autres se cachaient par crainte, ce jeune était le seul pour protéger la mère de Christ, alors qu’elle regardait son Fils mourir sur la Croix. Ainsi Jean a été, ce jour-là, le seul disciple à voir Jésus mourir. Les autres se cachaient derrière une porte fermée à double tour.

Du haut de la Croix, Jésus a regardé Jean et sa mère. Il a dit à Jean de prendre soin d'elle. Il a entendu Jésus dire, « J'ai soif. » Il a entendu Jésus dire « Tout est fini » alors qu'Il mourrait sur la Croix. Mais Jean ne pouvait pas laisser derrière lui son Sauveur crucifié. Il a regardé l'un des soldats qui, avec sa lance, a percé le côté de Christ. « Et aussitôt il en sortit du sang et de l'eau » (Jean 19:34). Plus tard il en a soigneusement écrit le récit, « afin que vous croyiez aussi » (Jean 19:35).

Le jour où ma mère est morte, j'ai pris Ileana et les garçons dans la voiture et nous sommes allés aussi rapidement que possible à l'hôpital. Quand je suis entré dans sa chambre, j'ai vu, pendant une seconde, que son pauvre corps brisé avait déjà été placé à l'intérieur d'un sac en plastique transparent. Ma mère avait beaucoup de pudeur pour être vue sans vêtements. Quand j'ai vu ses pieds à travers le sac en plastique, j'ai immédiatement poussé les garçons dehors dans le hall. Mais ce regard d'une seconde sur ses pieds à travers le plastique s'est imprimé pour toujours dans ma mémoire. C'était il y a dix-huit ans de cela. Je peux encore le voir comme si c'était hier.

Et il en est de même avec Jean. Il a vu la lance percer le côté de Jésus. Il a vu le Sang jaillir de la blessure. Il ne pourrait jamais l'oublier. Soixante ans après, déjà très âgé et dernier disciple à être encore en vie, Jean pensait toujours au Sang de Jésus qu'il avait vu ce jour-là. Avec les mains tremblantes d'un vieil homme, il a écrit ces mots sur une feuille de parchemin, « Le Sang de Jésus Christ, Son Fils, nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7). Pourquoi le Sang de Jésus était-il si important pour Jean ?

I. Premièrement, c'est le Sang de Jésus Christ, le Fils de Dieu.

Ce n'était pas simplement n'importe quel sang, vous savez. Le Dr. W. A. Criswell, pasteur de la première église baptiste à Dallas, Texas, pendant presque soixante ans, disait,

Il était Dieu manifesté dans la chair. Il n'y a pas de verset plus significatif de Paul que ses mots adressés aux aînés d'Éphèse dans Actes 20:28, « Faites donc bien attention à vous-mêmes, et à… l'Église de Dieu qu'Il s'est acquise par son propre sang. » Nous avons ici une déclaration dite de manière flagrante, brutale, rude, crue, selon certaines personnes [comme Jean MacArthur], que c'était le sang de Dieu qui a été versé sur la croix. Vraiment c'était Dieu dans la chair qui a été conduit par l'Esprit à faire le sacrifice pour notre expiation… et donc puissamment, le sang de Christ le fait… pour purger nos consciences des œuvres mortes pour servir le Dieu vivant… le Sang de Christ, qui par le biais de l'Esprit éternel s'est offert Lui-même à Dieu, nous purge, nous purifie, nous lave, nous guérit. (W. A. Criswell, Ph.D., « The Blood of Jesus, Le Sang de Jésus » The Compassionate Christ, Le Christ rempli de compassion, Crescendo Book Publications, 1976, p. 72).

MacArthur disait, en parlant d'Actes 20:28, « Paul croyait tellement fort dans l'unité du Père et du Seigneur Jésus Christ qu'il pouvait parler de la mort de Christ en tant que sang de Dieu versé - Dieu qui n'a aucun corps et par conséquent aucun sang » (The MacArthur Study, La Bible d'étude de MacArthur ; note sur Actes 20:28). Donc, le Dr. MacArthur dit en effet que Paul avait tort, que Dieu n'a « aucun sang. » C'est une déclaration dangereuse, parce qu'elle semble ébranler la doctrine de la Trinité. Nous rejetons cette déclaration de MacArthur. Nous restons du côté de Paul, et du Dr. Criswell, quand il dit, « C'était le sang de Dieu qui a été versé sur la croix » (ibid.).

II. Deuxièmement, c'est le Sang de Jésus qui nous purifie de tout péché.

L'apôtre Paul dit,

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

Le Dr. McGee dit, « Le terme ‘purifie’ est au temps présent - le Sang de Christ continue à nous purifier de tout péché » (Thru the Bible, À travers la Bible ; note sur I Jean 1:7). Cela signifie que le Sang de Jésus existe (est toujours actif) encore aujourd'hui. Le temps présent du « purifie » nous prouve que même maintenant, dans le temps présent, le Sang de Christ est là pour nous purifier. MacArthur ne le croit pas. Il dit, « Le propre sang physique du Christ, en lui-même, ne purifie pas du péché » (The MacArthur New Testament Commentary on Hebrews, Commentaire sur le Nouveau Testament de MacArthur sur Hébreux, p. 237). C'est un mensonge!

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie [temps présent] de tout péché » (I Jean 1:7).

Le Dr. Martyn Lloyd-Jones dit,

Notre Évangile est l'Évangile du Sang ; le Sang est la fondation ; sans lui il n'y a rien (The Way of Reconciliation, Ephesians 2, Le chemin de la réconciliation, Éphésiens 2, Banner of Truth Trust, p. 240).

De nouveau, le Dr. Martyn Lloyd-Jones dit,

La preuve finale pour voir si un homme prêche vraiment l'Évangile ou non, est de remarquer l'importance qu'il place sur « le Sang. » Ce n'est pas assez de parler de la Croix et de la mort ; le test est « le Sang » (ibid., p. 331).

Le Dr. C. L. Cagan est le pasteur adjoint de notre église. Avant que le Dr. Cagan ne soit converti, il est allé à l'église de Jean MacArthur, chaque dimanche, pendant environ une année. Le Dr. Cagan dit, « Je suis resté à écouter sa prédication avant que je ne sois converti. Il était mon pasteur. Il m'a enseigné la Bible… encore aujourd'hui, je peux me le rappeler avec beaucoup de détails. Cependant, je n'ai pas été converti par sa prédication… La forme de Seigneurie proposée par le décisionisme de MacArthur m'est apparue comme la réalisation du salut par les œuvres… je crois que nous devons être clair sur le Sang de Christ dans notre prédication évangélique… si nous voulons prêcher de grands sermons d'évangélisation que Dieu pourra utiliser pour convertir beaucoup d'âmes » (Preaching to a Dying Nation, Prêchant à une nation en train de mourir, The Baptist Tabernacle of Los Angeles, 1999, pp. 183, 184).

Je suis complètement d'accord avec le Dr. Lloyd-Jones que « ce n'est pas assez de parler de la Croix et de la mort [de Christ]… La preuve finale pour voir si un homme prêche vraiment l'Évangile ou non, est de remarquer l'importance qu'il place sur « le Sang. » Amen ! Je suis heureux que le Dr. Martyn Lloyd-Jones l'ait dit ! Je prêche l'Évangile depuis presque 58 ans. Je sais par expérience que les pécheurs perdus doivent entendre que Jésus peut les purifier de tout péché par Son Sang. Ils ne seront pas sauvés, en règle générale, par des sermons sur l'enfer, ou des sermons sur les prophéties de la Bible - c'est peut être CORRECT au début, mais quand on se met à « parler de choses sérieuses » - comme la conversion elle-même - nous devons prêcher des sermons sur le Sang du Sauveur.

Les sermons sur le Sang ne sont pas simplement pour les perdus, les non convertis Je pense parfois, « Ô mon Dieu ! Comment pourrais-je vivre une seule journée sans le Sang de Ton Fils ! » Rien ne m'encourage plus, n'est plus chaud à mon cœur, dans les moments de tristesse, que le Sang de Jésus Christ ! C'est ma nourriture au moment de la douleur et de la dépression.

Je Le loue pour le Sang qui purifie,
   Quel Sauveur merveilleux !
Il a réconcilié mon âme avec Dieu ;
   Quel Sauveur merveilleux !
Quel Sauveur merveilleux est mon Jésus !
   Quel Sauveur merveilleux est Jésus, mon Seigneur !
« Quel Sauveur merveilleux ! » (Quel Sauveur merveilleux !)
   par Elisha A. Hoffman, 1839-1929.

Il y a longtemps que je n'ai pas chanté ce chant, mais il m'est revenu en mémoire hier soir ! Je l'ai chanté et chanté encore, jusqu'à ce que mon cœur ait été rempli de joie ! Chantez-le avec moi ! C'est le numéro 7 sur votre feuille de chants.

Je Le loue pour le Sang qui purifie,
   Quel Sauveur merveilleux !
Il a réconcilié mon âme avec Dieu ;
   Quel Sauveur merveilleux !
Quel Sauveur merveilleux est mon Jésus !
   Quel Sauveur merveilleux est Jésus, mon Seigneur !

J'ai recherché ce chant dans mes recueils de cantiques et je n'ai pas pu le trouver. Alors j'ai été « déterrer » la vieille copie du recueil baptiste d'il y a au moins 50 ans, celui que nous utilisions à la première église baptiste chinoise. Et là, Je l’ai trouvé! C'était comme revoir un vieil ami après de longues années. Des larmes me sont venues aux yeux quand je l'ai chanté. Chantez-le doucement avec moi maintenant !

Je Le loue pour le Sang qui purifie,
   Quel Sauveur merveilleux !
Il a réconcilié mon âme avec Dieu ;
   Quel Sauveur merveilleux !
Quel Sauveur merveilleux est mon Jésus !
   Quel Sauveur merveilleux est Jésus, mon Seigneur !

Je me suis fait dire par de prétendus « experts » que je dois prêcher des sermons « expositoires, » qui seraient issus d'une longue série de versets de la Bible ! Mais je ne peux pas écouter les « experts ! » Peut-être je le devrais, mais je ne le peux pas ! Je dois « sucer la substantielle moelle de l'os » d'un verset - ou d’une partie de verset - comme le faisaient nos ancêtres, les Puritains et les grands évangélistes qui les ont suivis – tels que Whitefield, et Wesley, et Jean Cennick, Daniel Rowland, et Howell Harris - Dieu le bénisse ! - et Joseph Parker, et Spurgeon, le prince des prédicateurs. Comme eux, je dois prêcher à partir d'un ou deux versets - ou juste une partie d'un verset seulement. Je ne peux pas laisser ma prédication errer d'un sujet à l'autre. Je veux « la viande, » et je veux « la moelle dans les os ! » C'est ce qui nourrit mon âme - et la vôtre ! La moelle à l'intérieur des os !

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

Le diable vient me chuchoter, « Ils ne penseront pas que tu es un grand prédicateur si tu fais simplement ça. » Je lui réponds du tac au tac - « Et qu'est-ce que ça peut me faire qu'ils pensent que je suis un grand prédicateur ou non ? Cela m'est complètement égal. » Mon but et mon désir, ma gloire et mon délice, est de voir un pécheur perdu venir à la fontaine, et être lavé de tout péché par le Sang précieux de Jésus Christ.

Je connais deux prédicateurs baptistes qui sont des hommes encore dans la perdition. Leur vie montre qu'ils n'ont jamais été régénérés, ni même jamais convertis, ni sauvés. Je sais que le premier lit beaucoup de mes sermons. J'ai vu le deuxième prédicateur le jour de la « veillée » du corps d'un pasteur chinois décédé, un cher ami de bien des années. Après avoir payé hommage à son corps exposé dans le cercueil, je suis sorti de la salle. Je me suis retrouvé nez à nez avec ce prédicateur perdu. Je le connais depuis de nombreuses années. Le pauvre homme a tout perdu en se livrant à des passions qu'ils ne maitrisaient pas. Je lui ai serré la main. Puis je me suis enquis de sa santé. Et alors je lui ai dit, « Je voudrais que vous lisiez mes sermons sur l'Internet. » Il a souri et a dit, « Vous voulez rire ? Je les lis sur votre site Web chaque semaine ! » Mon cœur a sauté de joie ! Le pauvre homme a été mon ami pour presque la moitié d'un siècle ! Je ne dois pas l'abandonner à son sort ! Je ne dois pas vous abandonner non plus ! Je ne dois même pas penser à être un « grand prédicateur. » Je ne dois pas le décevoir ! Je ne dois pas vous décevoir non plus ! Je dois dire à tous ces pécheurs perdus dans le monde entier

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

Je Le loue pour le Sang qui purifie,
   Quel Sauveur merveilleux !
Il a réconcilié mon âme avec Dieu ;
   Quel Sauveur merveilleux !
Quel Sauveur merveilleux est mon Jésus !
   Quel Sauveur merveilleux est Jésus, mon Seigneur !

Je sais bien comment on se sent quand on est perdu ! Je sais même comment lui-même se sent d'être un prédicateur perdu - parce que j'en étais un moi aussi pendant trois ans, entre le temps où « je me suis donné à Dieu pour prêcher » à 17 ans, jusqu'à ce que j'aie été sauvé à 20. C'est un sentiment horrible que d'être perdu de cette manière ! C’est comme l'enfer sur terre d'être perdu, d'avoir à rester en dehors de la communion avec Dieu, jamais sûr, jamais certain, toujours craindre un sort malheureux, toujours se condamner ! Ah, cher ami, appelle-moi au téléphone. Je n'excommunierai pas ton âme - ni ne me détournerai pas de toi. Appelle-moi et je ferai mon mieux pour te montrer une autre manière, celle de la réconciliation - de la purification et d'une nouvelle vie - la manière du Sang de Jésus le Christ, le Fils de Dieu ! Pendant trois ans, c'est ce dont je suis passé à côté. Pour vous, cela fait certainement plus longtemps. Pourquoi attendre encore ? Vous savez que vous n'avez pas le Sang du Christ. Maintenant, venez et laissez ce Sang vous recouvrir entièrement et vous purifier. Le prophète a dit à Naaman le lépreux, « Plonge-toi sept fois dans le fleuve Jourdain et tu seras propre (guéri) » (voir II Rois 5:10, 14). Et je te dis ce soir, « Plonge-toi une fois dans le Sang de Jésus, et tu seras propre pour toujours !

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

Je Le loue pour le Sang qui purifie,
   Quel Sauveur merveilleux !
Il a réconcilié mon âme avec Dieu ;
   Quel Sauveur merveilleux !
Quel Sauveur merveilleux est mon Jésus !
   Quel Sauveur merveilleux est Jésus, mon Seigneur !

Jean Sung était un jeune chinois brillant qui est venu en Amérique pour étudier. Mais il se sentait en échec. Il n'était pas ce que son père avait voulu qu'il soit. Il avait également échoué avec la fille qu'il avait rencontrée au séminaire. Il ne trouvait pas la paix. Il était tourmenté par la culpabilité. Il se retrouvait dans un conflit spirituel terrible. Puis, une soirée de février, il a vu les péchés de sa vie passer devant lui. Tout d'abord, il lui semblait qu’il n'y avait aucune manière de s'en débarrasser et qu'il devrait aller en enfer. Il essayait d'oublier ses péchés, mais ne le pouvait pas. Ils ont percé son cœur même. Il est allé chercher sa Bible. Il a ouvert la page à la crucifixion de Jésus dans Luc, au chapitre 23. La scène de Jésus mourant sur la croix pour son péché était si intense pour lui qu'il lui semblait qu'il était au pied de la Croix, plaidant avec Lui pour être lavé de son péché par Son Sang précieux. Il a continué à pleurer et prier jusqu'à minuit. Alors il a entendu une voix dans son cœur lui disant, « Fils, tes péchés sont pardonnés. » Et tout le poids du péché a semblé tomber immédiatement de ses épaules. Un sentiment de soulagement intense est venu sur lui et il a sauté sur ses pieds et a crié « Alléluia ! » Il s'est précipité dans le hall du dortoir en criant et louant Dieu pour la délivrance (adapté de A Biography of John Sung, Une biographie de John Sung, by Leslie T. Lyall, China Inland Mission Overseas Missionary Fellowship, 1965 réimprimé, pp. 33, 34). Il est devenu le plus grand prédicateur évangélique que la Chine ait jamais connu !

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché » (I Jean 1:7).

Je plaide avec vous ce soir pour venir à Jésus. Mettez au loin tous vos doutes et craintes. Venez au Sauveur qui vous aime. Soyez lavé, purifié, par Son Sang précieux. Amen. Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière.


Le Dr. Hymers aimerait recevoir de vos nouvelles. QUAND VOUS LUI ÉCRIVEZ, VEUILLEZ LUI DIRE DE QUEL PAYS VOUS ÉCRIVEZ OU IL NE POURRA PAS VOUS RÉPONDRE. Si ce sermon vous a béni, vous pouvez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez lui écrire dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais si vous le pouvez. Vous pouvez aussi lui écrire à son adresse postale : P.O. Box 15308, Los Angeles, CA 90015. Ou encore lui téléphoner au 818)352-0452 (en mettant devant l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur l'Internet
A www.sermonsfortheworld.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture lue avant le sermon par M. Abel Prudhomme : Luc 23:39 - 47.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« What a Wonderful Saviour! » (Quel Sauveur merveilleux !) par Elisha A. Hoffman, 1839-1929.


GRANDES LIGNES DE

LE SANG QUI PURIFIE

THE CLEANSING BLOOD

par le Dr. R. L. Hymers, Jr.

« Le sang de Jésus Christ son Fils nous purifie de tout péché »
(I Jean 1:7).

(Marc 14:33, 34 ; Jean 19:34, 35)

I.   Premièrement, c'est le Sang de Jésus Christ, le Fils de Dieu,
Actes 20:28.

II.  Deuxièmement, c'est le Sang de Jésus qui nous purifie de tout péché,
I Jean 1:7.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).