Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




PRIER JUSQU’AU BOUT –
JUSQU’À RECEVOIR CE QUE VOUS AVEZ DEMANDÉ !

PRAYING THROUGH – ‘TILL YOU GET WHAT YOU ASK FOR!
(French)

par le Dr. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le soir du Jour du Seigneur, le 23 août 2015


Dans l'Évangile de Luc, Jésus souligne la « prière jusqu'au bout, » c'est à dire la prière persistante pour une chose, jusqu'à ce que vous l'obteniez, même si vous devez prier longtemps avant que la réponse ne vienne. C'est cela, « prier jusqu'au bout. » Le Dr. John R. Rice dit,

Quand nous parlons de « prier jusqu'au bout, » nous parlons d'un chrétien qui prend son [problème] à Dieu et s'attend à Lui jusqu'à ce qu'il obtienne la réponse à ses prières… Nous pouvons ne jamais obtenir l'assurance de la volonté de Dieu, celle qu'Il nous donnera certaines choses, à moins que nous nous attendions à Lui… Mais voici quelques exemples de prière persistante, issus de la Bible … Néhémie a jeûné et prié sur le triste état d’une Jérusalem désolée, soumise, et réduite à la captivité par ses ennemis. Il a dit, « Je m'assis, je pleurai, et je fus dans le deuil plusieurs jours ; je jeûnai, et je fis ma prière devant le Dieu des cieux » (Néhémie 1:4)… Il a plaidé avec Dieu… Sa prière a finalement été exaucée. Le cœur du roi a été touché, et Dieu a envoyé Néhémie reconstruire les murs de la ville… parce qu'il a prié jusqu'au bout…
     Les Juifs ont jeûné et prié pour que Dieu épargne leur vie [quand ils étaient sur le point d'être exterminés] à l’époque de la Reine Esther, en Perse, et ils ont prié jusqu'au bout pendant trois jours et trois nuits : ils ont eu la vie sauve et vu la vengeance s’abattre sur leurs ennemis.
     Les habitants de Ninive ont jeûné et prié, et Dieu [a épargné] leur grande ville, et [ne l'a pas détruite, mais a envoyé un grand réveil religieux à la place].
     On voit la même chose dans le Nouveau Testament, avant la Pentecôte... Les disciples ont prié jusqu'au bout dans une chambre, ensemble. Et Dieu a entendu leur prière et leur a répondu. Après plusieurs jours passés en prière, Dieu leur a envoyé le puissant réveil de la Pentecôte, quand trois Juifs se sont miraculeusement convertis, tel qu'on le voit dans le récit du Livre des Actes 1 et 2, un exemple remarquable de prière « jusqu'au bout » pour quelque chose, c'est à dire jusqu'à ce que Dieu donne ce qui a été demandé…
     Dans le douzième chapitre des Actes, versets 1 à 17, nous voyons comment un groupe de chrétiens s'est réuni à la maison de Marie… et a prié jusqu'à ce que l'apôtre Pierre ait été libéré de la prison par un ange. (Ils ont prié jusqu'à ce que Pierre ait été miraculeusement relâché de la prison. C'était une prière qui a continué longtemps, avec un cœur qui cherche Dieu, la prière d'un cœur brisé. Et c'est l'exemple des chrétiens dans tout le Nouveau Testament) (John R. Rice, D.D., Prayer – Asking and Receiving, La Prière – Demander et recevoir, Sword of the Lord Publishers, 1981 réimpression, pp. 203, 206-209, commentaires du Dr. Hymers entre parenthèses).

Jésus a donné deux exemples de la prière qui va « jusqu'au bout » dans l'Évangile de Luc. Le premier se trouve dans Luc 11:5 - 8. Veuillez vous lever et lire à haute voix les 4 versets. C'est à la page 1090 de la Bible d'étude de Scofield.

« Et il leur dit : Qui de vous aura un ami qui viendra le trouver à minuit, et lui dise : Ami, prête-moi trois pains ; car un de mes amis qui est en voyage est venu chez moi, et je n’ai rien à lui offrir ? » Et celui qui est dedans réponde et dise : Ne me dérange pas, la porte est fermée, et mes enfants sont avec moi au lit ; je ne peux pas me lever et t’en donner. Je vous dis, bien qu’il ne se lève pas pour lui en donner parce qu’il est son ami, pourtant à cause de son importunité, il se lèvera, et lui en donnera autant qu’il en a besoin » (Luc 11:5 - 8).

Vous pouvez vous assoir. Remarquez le verset 8. C'est le verset principal,

« À cause de son importunité, il se lèvera, et lui en donnera autant qu’il en a besoin » (Luc 11: 8).

Le terme « importunité » n'est plus employé ou même compris dans le langage moderne. Il signifie « demander avec insistance. » Le Dr. Rice dit, « Le passage se rapporte évidemment [à un chrétien] qui veut la puissance [pour que son ami se convertisse]. Un chrétien a le droit d'aller à Dieu et prier pour le pain de la vie [pour] d'autres… Le pain pour les pécheurs est seulement donné à ceux qui apprennent le secret de l'importunité » [de prier jusqu'à ce que Dieu donne Sa grâce convertissante à un ami perdu]… un chrétien qui veut la puissance surnaturelle et miraculeuse de l'Esprit Saint [pour la conversion de son ami] a le droit de s'attendre à Dieu, [pour prier jusqu'à ce que son ami soit sauvé] » (Rice, ibid., P. 209).

« À cause de son importunité, [demande insistante et pressante] il se lèvera, et lui en donnera autant qu’il en a besoin » (Luc 11: 8).

Encore une fois, Jésus nous a enseigné à prier « jusqu'au bout » dans Luc 18:1 - 8. Veuillez vous lever et lire à haute voix les 8 versets. C'est à la page 1100 de la Bible d'étude de Scofield.

« Et il leur dit une parabole, pour montrer que les hommes doivent toujours prier, et ne pas se décourager : Disant, Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait pas Dieu, et qui n’avait d’égard pour personne. Il y avait aussi dans cette ville une veuve, et elle vint à lui, disant : Venge-moi de mon adversaire. Et il ne le voulut pas pendant un certain temps; mais ensuite il se dit en lui-même : Quoique je ne craigne pas Dieu, et n’aie d’égard pour personne ; néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je la vengerai, de peur que ses visites incessantes ne me lassent. Et le Seigneur dit : entendez bien ce que dit ce juge injuste. Et Dieu ne vengera-t-il pas ses élus, qui crient à lui jour et nuit, quoiqu’il use de patience envers eux ? Je vous dis qu'il les vengera rapidement. Néanmoins quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-Il la foi sur la terre ? » (Luc 18:1 - 8).

Vous pouvez vous assoir.

Le point principal de cette parabole est de prier « jusqu'au bout. » Ce point est donné dans le verset 1,

« Et il leur dit une parabole, pour montrer que les hommes doivent toujours prier, et ne pas se décourager » (Luc 18:1).

Nous devons « toujours prier, et ne pas nous décourager. » « Se décourager » signifie « abandonner, arrêter, quitter. » Nous devons toujours prier, et ne pas nous décourager et abandonner la partie. Cela signifie que quand nous commençons à prier pour quelque chose, nous devrions continuer à prier jusqu'à ce que nous soyons exaucé. Ne quittez pas, n'abandonnez pas, jusqu'à ce que vous obteniez la chose pour laquelle vous priez.

Tous les ans, je reçois plusieurs cartes de Noël d'hommes et de femmes qui ont été mes étudiants à l'École du dimanche, il y a plus de cinquante ans de cela, à la Première Église Baptiste Chinoise. Je me rappelle clairement prier pour chacun d'eux jusqu'à ce qu'ils aient été convertis. Aujourd’hui, cela me donne une grande joie de voir qu'ils sont de bons chrétiens cinquante ans plus tard. J'en ai revu beaucoup aux obsèques du Dr. Murphy Lum il y a quelques semaines. Je suis toujours heureux de voir qu'ils sont tous de bons chrétiens, qu’ils n’ont pas abandonné la foi !

Pendant mes années à cette Église chinoise, durant les années soixante, le sujet du réveil me préoccupait beaucoup. Le Dr. Murphy Lum m'a rappelé, il y a deux ans de cela, que chaque fois que je priais publiquement à l'église, je priais pour le réveil. Même lorsque j'étais invité à prier avant un repas à l'église, je priais pour que Dieu envoie un réveil. Et j'ai souvent prié pour un réveil de l'église dans mes prières personnelles. D'autres priaient aussi pour cela, mais je peux honnêtement dire que j'étais vraiment accablé, même consumé, par le besoin d’un réveil. J'ai prié profondément et ardemment pour que Dieu agisse de cette façon. Durant l'été 1969, Dieu a commencé à nous donner un réveil qui a continué, plus ou moins, pendant quatre ans. Dans une réunion, à cette église, quarante jeunes se sont avancés, les larmes aux yeux, en pleurs, après que j'aie prêché pour un service évangélique le 29 août 1970 (« À Dieu soit la gloire, » 20th Anniversary booklet, FCBC, Livret du 20ème anniversaire, FCBC, mars 1972, p. 28).

Pour une église d'environ 150 personnes, avoir 40 jeunes répondre à l'appel était un événement assez extraordinaire à « marquer dans les annales » des vingt premières années de cette église. Je vois, d'après le livre de l'église, que ces quarante ont été baptisés dans deux grands services de baptême (« À Dieu soit la gloire, » p. 29). Leurs noms sont énumérés dans une liste. Presque tous sont chrétiens encore aujourd'hui. Et comme je l’ai dit plus haut, j'en ai revu beaucoup aux obsèques du Dr. Murphy Lum. Dieu a répondu à la prière persistante, quand nous avons prié avec insistance pour qu'un puissant réveil vienne à la Première Église Baptiste Chinoise vers la fin des années 60 et début 70. Avant que cela ne finisse, des centaines de jeunes étaient venus dans cette église.

Dans une église de la Côte Est, dans les années 90, j'ai encore profondément senti le besoin de réveil. J'ai jeûné et prié tout le jour. Je suis allé à la chaire en tremblant et j'ai prêché un simple message de salut. Le propre fils du pasteur, lui-même pasteur adjoint de cette église, s'est avancé avec des larmes, pour dire qu'il était perdu et devait être converti. L'invitation au salut a continué jusqu’après 11h du soir. Plus de 75 personnes sont venues en pleurs à l'autel. Un vieil homme a rampé sur les mains et les genoux en pleurant, « Je suis perdu ! Je suis perdu ! » Des adolescents qui avaient été dans l'église toute leur vie se sont approchés, en larmes. Le fils du Dr. Ian Paisley, Kyle, se tenait proche de mon épouse et de mes fils. Il murmura à l’oreille de mon épouse, « Je n'ai jamais rien vu de semblable ! » Au cours des trois mois suivants, plus de cinq cents personnes sont venues, toutes très sérieusement, beaucoup en pleurant sur leurs péchés. Le pasteur en baptisa plus tard des centaines. J'ai récemment entendu un prédicateur baptiste fondamentaliste très connu dire qu'il n'avait jamais vu un tel réveil. Je rends grâce à Dieu de ce que j'ai vu un réveil par deux fois dans ma vie - en réponse à la prière persistante. Si nous priions de grandes prières, et abandonnions la bêtise du « décisionisme, » je crois que Dieu enverrait de nouveau le réveil - comme Il l'a déjà fait autrefois.

Je sais que Dieu nous répond quand nous prions « jusqu'au bout. » Ma propre mère avait 80 ans et n'était toujours pas sauvée. Elle a eu une attaque de cœur qui aurait pu l’emporter. Elle serait allée en Enfer. Mais j'avais prié pour son salut pendant plus de quarante ans, littéralement tous les jours. Un jour j'ai su, dans mon cœur, que j'avais finalement assez prié pour elle. Je prêchais à New York, loin de là où elle se trouvait. J'ai téléphoné au Dr. Cagan, et lui ai demandé d'aller la voir et de la conduire à Christ. Il craignait d'y aller parce qu'elle lui avait expliqué très clairement, auparavant, qu'elle ne voulait pas entendre parler « d'être sauvée. » Mais j'ai dit au Dr. Cagan que j'avais prié « jusqu'au bout » pour elle et que je savais, dans mon cœur, qu'elle serait sauvée ce jour-là. Le Dr. Cagan est allé la voir cet après-midi - et, voilà, cela a été très facile ! Ma mère a été convertie instantanément. Je l'ai baptisée cette année-là, le 4 juillet, à l'église du Dr. Waldrip, dans un service de baptême. Ma mère est devenue une nouvelle créature en Christ Jésus dès ce moment, convertie à l'âge de 80 ans !

Je sais que vous pouvez prier « jusqu'au bout » pour que des personnes soient sauvées ! Je sais que vous pouvez prier « jusqu'au bout » pour un réveil, et recevoir ce que vous demandez pour votre église locale. Je sais que vous pouvez prier « jusqu'au bout » pour un ami perdu dans votre église. Et vous le saurez également - si vous commencez à prier pour une certaine âme perdue qui vient ici, et continuez à prier avec persistance pour cette personne, et ne pas abandonner, jusqu'à ce que Dieu vous donne ce que vous avez demandé ! Amen !

Nous allons jeûner et prier pour cela samedi prochain. Si vous pouvez nous accompagner pour ce jeûne, ne mangez rien après votre dîner du vendredi jusqu'à ce que nous nous retrouvions à l'église, ici, pour un repas dans la soirée de ce samedi, vers 17h30. Je vous donne à nouveau une liste des choses à prier pendant votre jeûne et prière du samedi. La liste est donnée à la fin de ce message. Nous vous en donnerons également une copie imprimée à prendre chez vous.

Je suis si fier de vous ! Vous êtes des gens vraiment formidables ! Je crois que beaucoup de jeunes seront sauvés alors que vous jeûnez et priez pour eux ! Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière.


1.   Gardez votre jeûne secret. N'allez pas dire aux gens que vous jeûnez (autant que possible).

2.   Passez du temps à lire la Bible. Lisez quelques passages du Livre des Actes, (de préférence le début).

3.   Mémorisez Ésaïe 58:6 pendant le jeûne du samedi.

4.   Priez pour que Dieu nous donne dix personnes nouvelles, ou plus, qui resteront avec nous.

5.   Priez pour la conversion de nos jeunes qui ne sont pas sauvés. Priez pour que Dieu fasse pour eux ce qu'Il a dit dans Ésaïe 58:6.

6.   Priez pour que les visiteurs qui viennent pour la première fois aujourd'hui (dimanche) soient attirés à revenir le dimanche suivant. Priez par leur nom, si possible.

7.   Priez pour que Dieu me montre ce que je dois prêcher dimanche prochain - le matin et en soirée.

8.   Buvez beaucoup d'eau. Environ un verre chaque heure. Vous pouvez boire une grande tasse de café au début, si vous êtes habitué à en boire quotidiennement. Ne buvez pas de sodas, de boissons énergétiques, etc.

9.   Allez voir un médecin avant le jeûne si vous avez quelque question au sujet de votre santé. (Vous pouvez voir les Dr. Kreighton Chan ou Judith Cagan, ici, dans notre église). Ne jeûnez pas si vous avez un problème médical sérieux, tel que diabète ou hypertension. Prenez juste ce samedi pour prier pour ces requêtes.

10. Commencez votre jeûne après votre repas du vendredi soir. Ne mangez rien après votre dîner du vendredi jusqu'à ce que nous ayons un repas à l'église dans la soirée de samedi, vers 17h30.

11. Rappelez-vous que la requête de prière la plus importante est que les jeunes perdus de notre église se convertissent - et priez également pour les nouveaux jeunes qui viendront pendant cette heure-là, pour qu'ils restent avec nous de manière permanente.


Si ce sermon vous a bénis, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net. Veuillez lui dire également de quel pays vous écrivez. Voici l'adresse mail du Dr. Hymers : rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si vous le pouvez, bien sûr !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Luc 18:1 - 8.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Teach Me to Pray » (Enseigne-moi à prier) par Albert S. Reitz, 1879-1966.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).