Print Sermon

Environ 1.500.000 sermons et vidéos sont téléchargés chaque année sur 1.500.000 ordinateurs dans 215 pays à partir du site www.sermonsfortheworld.com. Des centaines d'autres personnes regardent les vidéos sur YouTube, mais laissent bientôt cette chaîne et viennent sur notre site web ; YouTube alimente ainsi notre site web. Ces sermons sont traduits en 36 langues et sont visionnés sur environ 120.000 ordinateurs chaque mois. Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur, et les prédicateurs peuvent les employer sans demander notre autorisation. Veuillez cliquer ici pour connaître comment vous pouvez faire un don mensuel pour nous aider dans ce grand travail de répandre l'Évangile au monde entier, y compris les nations musulmanes et hindoues.

Quand vous écrivez au Dr. Hymers, veuillez toujours indiquer de quel pays vous lui écrivez ou il ne pourra pas vous répondre. L'adresse courriel du Dr. Hymers est la suivante : rlhymersjr@sbcglobal.net.




UNE GÉNÉRATION NON DÉSIRÉE

THE UNWANTED GENERATION
(French)

par le Dr. L. Hymers, Jr.

Sermon prêché au Baptist Tabernacle de Los Angeles,
le Jour du Seigneur, dimanche matin 16 août 2015

« Aucun œil n'eut pitié de toi, pour te faire aucune de ces choses par compassion pour toi ; mais tu fus jetée à la surface d'un champ, par mépris pour ta vie, au jour de ta naissance. Or je passai près de toi, je te vis gisant dans ton sang, près d'être foulée aux pieds, et je te dis : Vis dans ton sang ! Je te dis : Vis dans ton sang ! » (Ezéchiel 16:5 - 6).


La plupart des jeunes gens d’aujourd'hui se sentent seuls. Bon nombre d'entre vous aujourd'hui ont des parents si occupés qu'ils n'ont aucun temps à vous consacrer. La vie communautaire n'est plus. L'unité familiale n'est plus, ou alors elle est fracassée. Cinquante sept millions de ceux qui devraient constituer votre génération ont été assassinés par avortement pour des raisons de « commodité. » Ce n'était tout simplement pas « pratique » de les faire naître - ainsi ils ont été tués avant même qu'ils ne soient nés. Le peu de ceux d'entre vous qui n’ont pas été touchés – ont eu des parents qui étaient trop occupés pour vous offrir un foyer affectueux. Ce n'est pas étonnant que sociologues et psychologues disent que, pour les jeunes d'aujourd'hui, la solitude est un grand problème Cette solitude a été exprimée il y a quelques années par Green Day, dans leur chanson, « Boulevard of Broken Dreams » (Boulevard des rêves brisés).

Je suis sur une route solitaire,
La seule que je n'ai jamais connue.
Je ne sais pas où elle me mène,
Mais elle m'est familière, et j'y marche seul.
Je marche dans cette rue totalement vide,
Sur le Boulevard des rêves brisés,
Là où la ville dort.
Je suis seul, et personne pour m’accompagner.
Je marche seul. Je marche seul. Je marche seul.
« Boulevard of Broken Dreams » (Boulevard des rêves brisés)
   par Green Day, 2004.

C’est une chanson qui avait captivé les jeunes Américains - et ceux du monde entier. On l'entend toujours à la radio. Je ne la recommande pas - mais la voilà - une chanson qui décrit votre génération, « Je marche seul… Je marche seul dans cette rue totalement vide, sur le Boulevard des rêves brisés. »

Avez-vous déjà éprouvé de tels sentiments ? Avez-vous déjà éprouvé ces sentiments de rejet et de solitude ? Ce n'est pas étonnant ! Cinquante sept millions de ceux qui vous ressemblent, vous qui vivez en Amérique, ont déjà été assassinés d'un avortement par « commodité. » Et le peu de ceux qui n'ont pas été touchés - errent seuls dans les rues la nuit, des enfants délaissés, « la clé accrochée au cou » - sur le « Boulevard des rêves brisés. »

La Bible le décrit d’ailleurs dans le seizième chapitre d'Ezéchiel :

« Aucun œil n'eut pitié de toi, pour te faire aucune de ces choses par compassion pour toi ; mais tu fus jetée sur la surface d'un champ, par mépris pour ta vie, au jour de ta naissance » (Ezéchiel 16:5).

Le grand Spurgeon, le prince des prédicateurs, a prêché sur ce verset. Il l'a appelé, « Le nourrisson abandonné d'Ezéchiel » (Metropolitan Tabernacle Pulpit, September 7, 1862). Spurgeon dit,

Ce verset nous présente un enfant en bas âge laissé à mourir… Des parents sans cœur l'ont abandonné dans un champs, n'ayant aucun respect pour lui ; et il se trouve devant nos yeux, couvert de sang, exposé aux bêtes sauvages, mourant de faim, prêt [à mourir]. Cette coutume barbare se retrouvait parmi beaucoup de nations païennes... celle de laisser des enfants nouveau-nés dehors dans les champs ou les bois (ibid.).

Dimanche prochain, le matin, je prêcherai encore sur ce sujet. Ce sera un message spécial pour les jeunes. Je voudrais vraiment que vous reveniez dimanche prochain, le matin, pour écouter cette prédication. Et amenez un ami avec vous. Que cette église déborde de jeunes ! Amenez tous les jeunes universitaires ou lycéens que vous connaissez. Nous leur dirons qu'il y a une réponse au « Boulevard des rêves brisés. » Disons-leur qu'il y a une réponse à leur solitude ! Disons-leur notre thème - « Pourquoi être seul ? » « Venez à la maison - à l'église ! » « Pourquoi rester perdu ? » « Venez à la maison - à Jésus-Christ, le Fils de Dieu ! » Mais ce matin, je voudrais parler de trois simples sujets qui se trouvent dans notre texte.

I. Premièrement, vous vous sentez perdu et seul.

Je n'ai pas besoin d'en dire plus. Je sais, en parlant avec d'innombrables jeunes depuis de nombreuses années, que vous vous sentez seul. Et pourquoi vous sentez-vous seul ? La réponse se trouve dans notre texte. Pensez-y encore,

« Aucun œil n'eut pitié de toi... par compassion pour toi ; mais tu fus jetée dans un champs... » (Ezéchiel 16:5).

N'est-ce pas ce que vous ressentez la plus grande partie du temps ? Vous allez à l'école. Vous êtes entouré d'une grande foule de jeunes - mais vous vous sentez seul - seul dans la foule. Vous allez au centre commercial. Et là vous êtes entouré d'une grande foule de gens - mais vous vous sentez toujours seul. Vous rentrez chez vous - mais personne ne semble avoir de temps pour vous écouter. Vous marchez seul. Avez-vous jamais éprouvé quelque chose de semblable ?

« Aucun œil n'eut pitié de toi, pour te faire aucune de ces choses par compassion pour toi ; mais tu fus jetée dans un champs... » (Ezéchiel 16:5).

N'est-ce pas ce que vous ressentez la nuit quand vous marchez seul - sur le « Boulevard des rêves brisés ? » C'est ainsi que David le sentait, quand il disait :

« Personne ne s’inquiétait de mon âme » (Psaume 142:4).

C'est ce que Jésus a ressenti la nuit où Il a été arrêté et où

« Tous les disciples l'ont abandonné, et se sont sauvé » (Matthieu 26:56).

C'est ce que Paul a ressenti, quand il disait :

« Tous les hommes m'ont abandonné » (II Timothée 4:16).

Et notre texte dit :

« Aucun œil n'eut pitié de toi... par compassion pour toi... » (Ezéchiel 16:5).

Je suis sur une route solitaire,
La seule que je n'ai jamais connue.
Je ne sais pas où elle me mène,
Mais elle m'est familière, et j'y marche seul.

II. Deuxièmement, Dieu ne veut pas que vous soyez perdu et seul.

Écoutez Ezéchiel 16:6. Voici ce que Dieu a dit à Israël, et ce qu'Il vous dit aujourd'hui. Écoutez à nouveau le texte,

« Or je passai près de toi, je te vis gisant dans ton sang, près d'être foulée aux pieds, et je te dis : Vis dans ton sang ! Je te dis : Vis dans ton sang ! » (Ezéchiel 16:6).

Le Dr. John F. Walvoord a donné le commentaire suivant sur ce verset :

Comme Dieu a remarqué l'enfant en bas âge se débattant seul (gesticulant dans son sang), Il est venu à son aide. La vie du nourrisson n'était pas assurée jusqu'à ce que Dieu ait ordonné sa survie : J'ai dit [Vis dans ton sang ! Je te dis : Vis dans ton sang !] ; (John F. Walvoord et Roy B. Zuck, The Bible Knowledge Commentary, Le commentaire de la connaissance de la Bible, Victor Books, 1985, p. 1255).

Ce verset me rappelle immédiatement une parabole que Christ a donnée. M. Prudhomme l'a lue il y a juste quelques minutes. Elle raconte l'histoire d'un homme qui avait été assailli par des voleurs, blessé et laissé à demi-mort, tout seul sur la route menant à Jéricho. Tous ceux qui sont passé à côté de cet homme, seul et mourant, ont jeté un regard sur lui, puis se sont détournés. Un prêtre est passé près de lui, mais,

« Quand il le vit, il passa de l’autre côté » (Luc 10:31).

Une autre personne est venue par là,

« Et le regarda, et passa de l’autre côté » (Luc 10:32).

Finalement, après un long moment,

« …Un certain Samaritain, qui voyageait, arriva où il se trouvait ; et quand il le vit, il eut compassion de lui » (Luc 10:33)

Et le sauva. Dieu n'a pas voulu que cet homme blessé fût laissé seul à mourir de l'autre côté de la route. Et Dieu ne veut pas que vous mouriez dans vos péchés et passiez l'éternité seul en Enfer. Dieu ne veut pas que vous restiez seul et perdu.

« Le Seigneur… ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la connaissance de la vérité » (II Pierre 3:9).

Dieu ne veut pas que vous restiez seul et perdu. C'est pourquoi Christ est venu - pour sauver les pécheurs perdus !

III. Troisièmement, Dieu a envoyé Son Fils pour vous sortir hors du péché et de la solitude.

Dieu a dit :

« Or je passai près de toi, je te vis gisant dans ton sang, près d'être foulée aux pieds, et je te dis : Vis... » (Ezéchiel 16:6).

En parlant de ce verset, le Dr. John R. Rice commente,

Israël, en tant qu'enfant, jeté dehors comme sans valeur et pollué, aurait certainement péri si Dieu n'avait pas passé près de lui et ne lui avait pas accordé Sa grâce et Sa miséricorde (The Criswell Study Bible, La Bible d'étude de Criswell, note sur Ezéchiel 16:6).

Et c'est exactement ce que Dieu fait pour vous sauver ! Le verset le plus connu de toute la Bible l'énonce très clairement :

« Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son seul Fils engendré, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3:16).

Dieu a envoyé Jésus mourir sur la Croix pour payer le prix de votre péché et vous sauver du jugement. Vous « avez été pollué » par le péché,

« Aliéné [séparé, retranché] de la vie de Dieu » (Éphésiens 4:18).

Mais Dieu a envoyé Jésus pour vous sauver. Pourquoi ? Parce qu'Il vous aime. Si vous oubliez tout ce que j'ai dit ce matin, rappelez-vous seulement de ceci - Dieu vous aime ! Il a dit, « Je vous aime tellement que j'ai envoyé Mon unique Fils mourir sur la Croix pour vous sauver de la solitude, du péché et de l'Enfer. » Dieu vous aime ! Christ vous aime ! Et nous ici, dans cette église, nous vous aimons aussi !

Nous sommes allés dans les universités, les centres commerciaux et les rues, et nous vous avons invité à venir à l'église ce matin. Pourquoi vous avons-nous demandé de venir ? Parce que Christ nous a dit de le faire. Il a dit,

« Sortez sur les routes et les haies, et contraignez-les à entrer, que ma maison puisse être remplie » (Luc 14:23).

Et c'est notre message pour vous ce matin : « Pourquoi rester seul ? » « Venez à la maison - à l'église ! » « Pourquoi rester perdu ? » « Venez à la maison – à Jésus, le Fils de Dieu ! »

Doucement et tendrement Jésus appelle,
   Il nous appelle vous et moi.
Regardez-Le du haut des Cieux, Il attend,
   Il regarde et nous cherche du regard.
Venez à la maison, venez vous qui êtes fatigués, venez à la maison ;
   Avec amour et tendresse, Jésus vous appelle,
Ô pécheur, viens à la maison!
   « Softly and Tenderly Jesus is Calling »
      (Avec amour et tendresse, Jésus vous appelle)
      par Will L. Thompson, 1847-1909.

Avec nous, dans l'église, vous vous amuserez et vous vous détendrez dans la fraternité. Pourquoi ne pas revenir ce soir et dîner avec nous à 18h15 ? Pourquoi pas ? Pourquoi ne pas revenir dimanche prochain ? « Pourquoi rester seul ? » « Venez à la maison - à l'église ! » « Pourquoi rester perdu ? » « Venez à la maison - à Jésus, qui vous aime de tout Son cœur ! » Dr. Chan, veuillez nous conduire dans la prière.

Si ce sermon vous a bénis, veuillez envoyer un e-mail au Dr. Hymers et le lui dire - rlhymersjr@sbcglobal.net. Veuillez lui dire également de quel pays vous écrivez. Voici l'adresse mail du Dr. Hymers : rlhymersjr@sbcglobal.net (clic ici). Vous pouvez écrire au Dr. Hymers dans n'importe quelle langue, mais préférablement en anglais, si vous le pouvez, bien sûr !

(FIN DU SERMON)
Vous pouvez lire les sermons du Dr. Hymers chaque semaine sur internet à
www.realconversion.com ou www.rlhsermons.com.
Cliquez sur « Sermons en Français. »

Vous pouvez également envoyer un courriel au Dr. Hymers à rlhymersjr@sbcglobal.net
ou vous pouvez lui écrire à son adresse postale à :
P.O. Box 15308, Los Angeles, CA90015.
Ou encore lui téléphoner au (818)352-0452 (en mettant devant
l'indicatif international pour les États Unis depuis votre pays).

Ces sermons ne sont pas soumis à des droits d'auteur. Vous pouvez les utiliser sans la
permission du Dr. Hymers. Cependant, toutes les vidéos du Dr. Hymers sont soumises à
des droits d'auteur et ne peuvent être utilisées que par permission.

Écriture avant le sermon lue par M. Abel Prudhomme : Luc 10:30-34.
Solo avant le sermon chanté par M. Benjamin Kincaid Griffith :
« Boulevard Broken Dreams » (Boulevard des rêves brisés) par Green Day, 2004 /
« Softly and Tenderly Jesus is Calling » (Avec amour et tendresse Jésus vous appelle) par Will L. Thompson, 1847-1909.


GRANDES LIGNES DE

LA GÉNÉRATION NON DÉSIRÉE

THE UNWANTED GENERATION

par le Dr. L. Hymers, Jr.

« Aucun œil n'eut pitié de toi, pour te faire aucune de ces choses par compassion pour toi ; mais tu fus jetée sur la surface d'un champ, par mépris pour ta vie, au jour de ta naissance. Or je passai près de toi, je te vis gisant dans ton sang, près d'être foulée aux pieds, et je te dis : Vis dans ton sang ! Je te dis : Vis dans ton sang ! » (Ezéchiel 16:5 - 6).

I.    Premièrement, vous vous sentez perdu et seul, Ezéchiel 16:5; Psaume 142:4;
Matthieu 26:56; II Timothée 4:16.

II.   Deuxièmement, Dieu ne veut pas que vous soyez perdu et seul,
Ezéchiel 16:6; Luc 10:31-33; II Pierre 3:9.

III.  Troisièmement, Dieu a envoyé Son Fils pour vous sortir hors du péché et de la solitude, Ezéchiel 16:6; Jean 3:16; Ephésiens 4:18; Luc 14:23.


Note du traducteur : Les citations bibliques proviennent de la version Louis Segond 1910 (libre de droits) et de la Bible KJV (King James Version) ou KJF (en français) – (Traduction en français, basée sur les textes originaux, le Texte Massorétique Hébreu pour l’Ancien Testament et le Texte Reçu Grec [Texte Majoritaire] pour le Nouveau Testament [2006]).